Télécharger la plaquette Coopération et Famille

Commentaires

Transcription

Télécharger la plaquette Coopération et Famille
23 517 LOGEMENTS AU CŒUR DE VOTRE RÉGION
PROCHES DE VOUS POUR LONGTEMPS
Persan
37
Parmain
88
Persan
37
Parmain
88
Survilliers Survilliers
104
104
95 95
23 517 LOGEMENTS AU CŒUR DE VOTRE RÉGION
Fontenay- Fontenayen-Parisis en-Parisis
10
10
Louvres Louvres
Saint-Leu- Saint-Leu18
la-Forêt
Domont
18
Écouen
Taverny
la-Forêt
Domont
Taverny
37 Andilly
377Écouen
199
Andilly
52
37
377
Goussainville
199
38
52
Goussainville
Hardricourt Hardricourt
38
1 342
58
Montmorency
1 342
58
Montmorency
Villiers-le-Bel
Plessis80 Saint-BriceVilliers-le-Bel
Le Plessis- Le
Meulan Meulan
Mézy-sur-Seine
Mantes-la-Jolie
80 Saint-Brice508
Eaubonne
772
Conflans-Sainte- Herblay
Mézy-sur-Seine
sous-Forêt
Mantes-la-Jolie
508
Bouchard Bouchard
Eaubonne
772
12
Conflans-Sainte316
135
1 sous-Forêt
Herblay
12
42 Sarcelle
316
135
1
711
Honorine Honorine
Verneuil-sur-Seine
42
Gonesse
108711
Enghien-les-Bains Sarcelle
Verneuil-sur-Seine 892
108
Enghien-les-Bains
Groslay 24 Gonesse
1
Andrésy Andrésy
Flins-sur-Seine 892
12 Groslay 24
1
32
Flins-sur-Seine
12
102
Cormeilles- Cormeilles32
1
Sannois Deuil-la102
Porcheville Porcheville
1
Sannois Deuil-laArnouville-lèsen-Parisis en-Parisis
2
170
Arnouville-lèsAchères
Barre
344
2
170
Vernouillet Achères
Gonesse
Barre
344
Aubergenville
Vernouillet
Gonesse
303
275
Aubergenville 1 593
34
306
303
275
Saint-Gratien
34
306
Saint-Gratien
1 593
Carrières474
Carrières- sous-Poissy
Sevran
474
Sevran
sous-Poissy
Épône
VilleneuveVillennes120
37
Saint-GermainÉpône
VilleneuveVillennes120
37
Saint-Germain253
en-Laye
253
la-Garenne la-Garenne
sur-Seine sur-Seine
Houilles Bezons
471
Poissyen-Laye
46
Houilles Bezons
LesLivry-Gargan
Pavillons- Livry-Gargan
331
100
471
Poissy
Coubron
46
909
684
Les
Pavillons100
167 331
Coubron
909
684
167
sous-Bois sous-Bois
Clichy- 1
Clichy- 1sous-Bois
119 Bondy119
sous-Bois
Pantin
Bondy
4
Pantin
37 Le 4Raincy
605 37 Le Raincy
7
605
7
Les Lilas
VillemombleVillemomble
Les
Paris
Gagny
LeLilas
Pré15 Gagny
117
Paris
Le
Pré15
Montreuil
Rosny117
1 892
1
Saint-Gervais
Montreuil Rosny1 892
1
Saint-Gervais
581
Bagnolet
117 581
sous-Bois sous-Bois
Bagnolet
117
3
8 FontenaySaint-Mandé
3
Beynes
8 FontenaySaint-Mandé
Beynes
sous-bois
Montrouge
68
65
sous-bois
Noisy-le-Grand
Montrouge
68
65
Perreux48 Le Noisy-le-Grand
235
48 Le Perreux20
235
20
Kremlinsur-Marne sur-Marne
Vincennes Vincennes
Le Kremlin-LeBicêtre
131 Bry-sur-Marne
Malakoff Malakoff
8 Nogent-sur-Marne
28Bicêtre
131 Bry-sur-Marne
8 Nogent-sur-Marne
28
145
59
9
145
Saint-Maurice
59 Saint-Maurice
9
Champigny-sur-Marne
44
Champigny-sur-Marne
44
69
Maisons- Maisons69
Ivry-sur- Ivry-surAlfort Joinville-le-Pont
Châtillon Châtillon
Bagneux
Seine
Alfort Joinville-le-Pont
362
Bagneux
Seine
Chennevières77
63
362
Clamart Clamart
92
108
Chennevières77
63
140
92
Fontenay108
sur-Marne
Saint-Maur140
Fontenay- aux-Roses
sur-Marne
Saint-MaurL’Haÿ-les-Roses
186
Queueaux-Roses
L’Haÿ-les-Roses
186
Créteil des-Fossés
La Queue- Laen-Brie
271
13
715
Créteil des-Fossés
271
Noiseau
13
715
205
Noiseau en-Brie
28
205
Chevilly-Larue
2825
25
Chevilly-Larue
Thiais
104
Thiais
104
Boissy165
Boissy- Saint-Léger
Villeneuve165
Fresnes Fresnes
VilleneuveSaint-Léger
38
Saint-Georges
65
38
Saint-Georges
30 65
Marolles-en-Brie
30
Marolles-en-Brie
74
74
Ablon-sur- Ablon-surSeine
Seine
40
40
Meaux
2
Mea
2
93 93
75 75
UNE GOUVERNANCE
ANCRÉE DANS
LES TERRITOIRES
• Un Conseil de surveillance
qui associe notamment les
Communautés d’agglomération
de Mantes-en-Yvelines (CAMY),
de Nevers, du Val d’Orge et le
collecteur 1 % Astria. Il fixe les
grandes orientations et la stratégie
de la société. Il nomme les mem­bres
du Directoire et assure un contrôle
régulier de la gestion de la société.
23 517
logements gérés
et 16 000 lots principaux
de copropriété.
42,5 %
du patrimoine locatif
social en copropriété.
128
communes d’implantation,
essentiellement
en Île-de-France.
• Un Directoire, présidé par
Éric Madelrieux, responsable
de la Direction des affaires
de Coopération et Famille.
Ce Directoire dispose des pouvoirs
nécessaires lui permettant d’appli­
quer sur le terrain les décisions
stratégiques.
92 92
78 78
Nombre de logements
au 1  janvier 2012.
• Deux directions territoriales
sont responsables chacune d’un
Eure (27)
Eure et
(27)
Seine-Maritime
(76)
(76)71
patrimoine dédié sur des territoireset Seine-Maritime
71
distincts en Île-de-France (Est et
(58)
(58) Nièvre
Ouest), avec dix unités locales de Nièvre
1 287
1 287
gestion, chacune en charge d’une
Seine-et-Marne
(77)
(77)14
moyenne de 2 000 logements. Seine-et-Marne
14
Cette répartition géographique
permet une organisation territo­riale
cohérente, et une réponse réactive
et pertinente aux attentes des
interlocuteurs et des partenaires
locaux.
er
• Chaque directeur territorial
applique les politiques de
Coopération et Famille en matière
de gestion locative ou de copro­
priété, mais aussi en termes de
gestion écono­mique et sociale,
de qualité de service et de dévelop­
pe­ment. Le directeur territorial
représente pour les élus locaux
un interlocuteur privilégié, véritable
« ambassadeur » de la société.
94 94
Dourdan Dourdan
82
82
• Ce mode d’organisation
décentra­lisé au cœur des terri­­
toires est souple et performant.
Il ancre les relations avec les
résidants et s’adapte au dévelop­
pement de Coopération et Famille.
Il répond aux évolutions de son
environnement et offre, par
ailleurs, des possibilités d’évolution
aux collaborateurs de la société.
SaulxSaulx- les-Chartreux
Savigny- Savignyles-Chartreux
90
sur-Orge sur-Orge
90
805
805
VillemoissonVillemoissonMorsang- Morsangsur-Orge 59sur-Orge 59 sur-Orge 44sur-Orge 44
Sainte-Geneviève
Sainte-Geneviève
355
des-Bois 69des-Bois 69
355Saint-Michel
FleuryBriisFleurySaint-Michel
Briis- sous-Forges
Linas
Mérogis
52
sur-Orge
Linas
Mérogis 52
sur-Orge
sous-Forges 23
81
81
23
Le Plessis-Pate
38
Le Plessis-Pate
38
Bruyères- BruyèresSaint-Germainle-Châtel
Saint-Germainle-Châtel
108 lès-Arpajonlès-Arpajon
108
48
48
91 91
77 77
Vert-le-PetitVert-le-Petit
111
111
Ballancourt-surBallancourt-surEssonne Essonne
135
135
ChampcueilChampcueil
36
36
Étréchy
44
Étréchy
44
• La force de son appartenance
au Groupe Logement Français,
filiale d’Axa, qui construit et gère
des logements sociaux depuis
plus de cinquante ans, avec le
soutien de ses directions expertes
au service du développement
local, et la volonté que ses six
filiales agissent au plus près des
territoires.
• Un groupement d’intérêt
économique (GIE), dont les
expertises sont mises à la dispo­
si­tion de Coopération et Famille
pour répondre au mieux aux enjeux
des territoires et des décideurs,
et aux attentes des résidants.
Montereau-F
Montereau-FaultYonne
Yonne
12
12
UN DÉVELOPPEMENT MAÎTRISÉ ET DIVERSIFIÉ
AU SERVICE DU LOGEMENT SOCIAL
FACE AUX ENJEUX DU LOGEMENT SOCIAL, COOPÉRATION ET FAMILLE
MULTIPLIE LES SAVOIR-FAIRE DANS UN BUT UNIQUE : RÉPONDRE
AUX ATTENTES DES HABITANTS.
317
collaborateurs, répartis
entre le siège, les agences
de proximité et les résidences.
UNE EXPÉRIENCE MULTIPLE
Notre engagement : écouter les
attentes des habitants et prendre
en compte leur souhait de vivre
dans un logement dont ils soient
fiers, avec un environnement digne
et de qualité. Notre devoir est aussi
de répondre sans faillir aux besoins
des élus, soumis à de nombreuses
contraintes. C’est pourquoi notre
société continue à se développer
tout en maîtrisant ses équilibres,
alliant rigueur économique et mission sociale. Pour cela, il faut à la
Son professionnalisme s’exerce
dans toutes les dimensions de
notre métier grâce à :
• la création de liens forts et
pérennes avec les responsables territoriaux, dans les mairies ou les
EPCI ;
• la maîtrise de la gestion de copropriétés, la gestion locative, la
promotion neuve, l’acquisition de
patrimoines, le partenariat avec les
promoteurs privés ;
RENDRE LES LOCATAIRES
FIERS DE LEUR LOGEMENT
fois s’appuyer sur nos compétences
et expérimenter de nouvelles voies.
C’est ce à quoi s’emploient nos
équipes au quotidien.
Éric Madelrieux,
président du Directoire
GROUPE LOGEMENT FRANÇAIS
1 700
nouveaux logements
en 2011, en construction
neuve ou en acquisition.
• la diversité de son patrimoine, y
compris les immeubles de grande
hauteur permettant la densification
du tissu urbain avec une sécurité
maîtrisée ;
• l’ampleur de la politique de rénovation qui conduit à investir massivement dans la requalification,
l’amélioration thermique et la
modernisation du patrimoine.
01
COOPÉRATION ET FAMILLE
Près de
Besoin grandissant de logements
sociaux, évolution du modèle de
financement de l’habitat social
nécessitant l’implication croissante
des acteurs locaux, envolée des prix
de l’immobilier privé et du foncier… : aujourd’hui plus que jamais,
notre mission est au cœur d’enjeux
multiples et complexes.
Pour y répondre, Coopération et
Famille multiplie les approches
et les savoir-faire.
23 517 LOGEMENTS AU CŒUR DE VOTRE RÉGION
FACE AUX ENJEUX DE VOS TERRITOIRES,
COOPÉRATION ET FAMILLE S’ENGAGE
GROUPE LOGEMENT FRANÇAIS
COMMENT ÊTRE SÛR QUE LE LOGEMENT SOCIAL
S’ADAPTE AU CONTEXTE LOCAL ?
Coopération et Famille développe
plusieurs types de solutions selon
les besoins du territoire, mais aussi
en fonction du patrimoine existant,
des enjeux de densification,
de l’environnement social, des
perspectives de développement
économique et des projets liés
à l’ambition que l’État souhaite
donner à l’aménagement de
la Région Île-de-France.
COOPÉRATION ET FAMILLE
02
Situé dans le 12e arrondissement
de Paris, Le Clos La Fayette compte
54 logements du studio au cinq
pièces en PLUS et PLA-I, dont
29 logements participent à la
reconstitution de l’offre locative
dans le cadre de la convention
ANRU de la Goutte d’Or (Paris 18e).
Une fois les objectifs clarifiés avec
les élus concernés, les équipes
explorent les pistes possibles
pour trouver la solution la plus
perti­nente en termes financier,
patrimonial et social. Il s’agit
donc d’une presta­tion de services
complète et sur mesure, fondée
sur les expertises du Groupe
Logement Français : études
de marché, études sociales,
ingénierie financière, gestion
des plannings, etc.
Une priorité :
le développement
Coopération et Famille fonde
son développement sur plusieurs
dynamiques. Elle privilégie la
construction de logements neufs,
en propre ou en vente en l’état
futur d’achèvement (VEFA),
bénéficiant du label BBC, tout
en restant vigi­lante sur le montant
des charges locatives et l’usage
des logements. Dans ce dernier
cas, la société travaille en amont
avec des pro­moteurs avec lesquels
elle partage son cahier des charges,
très exi­geant. Ces partenariats
représen­tent aujourd’hui près
du quart des nouveaux logements
sociaux construits par Coopération
et Famille. Autre levier de dévelop­
pement : l’acquisition de loge­
ments privés ou appartenant
à d’autres bailleurs sociaux, ainsi
que celle de maisons relais ou
de foyers. Cette formule permet
d’étendre et de pérenniser le parc
social et très social des communes
en accueillant les demandeurs,
selon leur compo­sition familiale,
et dans le respect de leurs moyens.
En aval, la gestion locative et
de copropriété, la conduite des
procédures d’attribution avec
les maires, la mise en place
d’interlocuteurs de proximité, font
partie des pratiques quotidiennes
de la société. Car l’intervention
de Coopération et Famille sur un
territoire s’inscrit dans une logique
de partenariat et dans la durée.
Marie-Hélène Lopez Jollivet, Maire de Vernouillet
Vernouillet est une commune
pavillonnaire, au charme rural et dans laquelle
il fait bon vivre. Nous souhaitons cependant y diversifier les
habitats, accueillir des ménages aux revenus modestes et
permettre à chacun de se loger tout en « décloisonnant » les
quartiers pour mieux vivre ensemble. En termes d’architecture
et de qualité des équipements, l’habitat social d’aujourd’hui, tel
que le conçoit Coopération et Famille, n’a rien à envier au privé !
L’acceptation du logement social par les habitants, notamment en
centre-ville, passe par la qualité des résidences et de leur gestion.
De ce côté-là, Coopération et Famille a fait ses preuves ! Notre
projet « Cœur de ville », initié en 2007, dont l’objectif est de
redynamiser la vie de notre commune prévoit notamment de
développer l’activité commerciale du centre-ville. L’un des deux
programmes gérés par Coopération et Famille à Vernouillet,
« Les Jardins Conté », livrera au premier semestre 2013
20 logements collectifs sociaux, 16 en accession sociale à
la propriété et quatre commerces de proximité, dont une
brasserie. Nous avons mené ce projet en parfaite harmonie avec
Coopération et Famille, qu’il s’agisse de la qualité architecturale,
du respect de l’environnement, de la performance énergétique
des équipements ou encore de l’information faite aux habitants.
Voilà un programme exemplaire, bien en phase avec notre volonté
de faire accepter le logement social et de lui donner
toute sa place dans la vie de notre commune !
À Goussainville (95), Coopération et
Famille est engagée avec les pouvoirs
publics dans une démarche de
rénovation urbaine. Au programme :
requalification et rénovation
énergétique des logements pour
ramener dans ces quartiers une qualité
de vie résidentielle.
reconstructions sur site et hors
site, sont menés dans les quartiers
les plus sensibles, notamment
dans le cadre des projets de rénovation urbaine. La société investit
chaque année plus de 20 % du
montant des loyers perçus pour
entretenir et rénover son parc
immobilier. Une attention parti­
culière est portée à l’accessibilité
des logements, à l’optimisation
énergétique – isolation, rempla­
cement des fenêtres et des
chaudières… – afin de répondre,
certes, aux attentes du Grenelle,
mais surtout de maîtriser
les charges supportées par les
habitants. Les travaux font l’objet
d’une programmation pluriannuelle. À noter : Coopération et
Famille s’attache tout particulièrement à contractualiser ses engagements auprès des responsables
territoriaux, en matière de travaux
et de loyers, de qualité de service
ou d’accompagnement social.
+ de
20 %
du montant des loyers
investis chaque année dans
la rénovation du parc.
Nous avons
contacté Coopération
et Famille en 2010 pour
initier la réhabilitation des 800 logements
de la résidence de Grand-Vaux. Mixant
locatif et accession dans un cadre arboré,
ce patrimoine construit dans les années 60
périclitait. Suite à une recrudescence
d’actes d’incivilité, les relations entre
locataires et propriétaires se sont tendues.
Pour stopper cette spirale, notre commune
a partiellement racheté le centre commer­
cial, véritable cœur de la cité, pour le
rénover. Nous avons très vite compris que
pour réhumaniser le quartier durablement,
il fallait intégrer dans notre programme
de travaux l’ensemble des logements.
Nous souhaitions également installer
des équipements collectifs dans cette zone
excentrée de Savigny. Au travers d’une
convention signée avec Coopération
et Famille ­– et sans attendre le cadre de
l’ANRU 2 – nous avons mis en commun nos
moyens financiers et humains, et fait appel
à un cabinet d’architectes urbanistes pour
redessiner le quartier. Pour mener à bien
ce programme qui prévoit démolitions,
reconstructions, relogements et réaména­
gements importants, nous nous appuyons
sur l’expérience de Coopération et Famille
en termes de réhabilitation et de gestion
mixte locatif/accession. Nous partageons
la même volonté d’intégrer harmonieu­
sement le logement
social à la vie de la ville.
QUELLES SOLUTIONS POUR LES POPULATIONS
AUX BESOINS SPÉCIFIQUES ?
Pour les personnes âgées, Coopération et Famille réalise des aménagements afin
de permettre le maintien à domicile en toute autonomie : rampes d’accès, sanitaires,
commandes électriques, etc.
Coopération et Famille est
engagée dans la production
de programmes d’habitat dit
« adapté » en partenariat avec les
EPCI et les communes. La société a
aujourd’hui une grande expérience
de ces projets, dont le financement
est le plus souvent complexe
et lourd. Ces habitats peuvent
concerner les étudiants, mais aussi
les populations les plus fragiles.
En partenariat avec Emmaüs
et le Samu social, cinq foyers de
Coopération et Famille accueillent,
par exemple, des femmes
battues ou des personnes
désocialisées, à Paris ou en petite
couronne. La société est vigilante
sur la définition des règles
de logement et le choix de
gestionnaires spécialisés. Elle
mène aussi d’importants travaux
de rénovation pour éradiquer la
vétusté, améliorer la sécurité des
personnes hébergées et permettre
davantage d’humanité avec
l’aménagement de chambres
individuelles.
GROUPE LOGEMENT FRANÇAIS
Coopération et Famille est
convaincue que tout patrimoine
doit être entretenu pour durer.
Ce qui est en jeu, c’est la qualité
de vie des résidants, l’intégration
raisonnée du patrimoine dans
son environnement, mais aussi
l’harmonie du développement
des territoires.
Sur le plan patrimonial, des travaux importants, comportant par
exemple des démolitions et des
Jean-François Naut,
premier Maire adjoint
de Savigny-sur-Orge
03
COOPÉRATION ET FAMILLE
QUELLES GARANTIES EN TERMES
DE PÉRENNITÉ DES LOGEMENTS SOCIAUX ?
23 517 LOGEMENTS AU CŒUR DE VOTRE RÉGION
MAINTENIR DURABLEMENT
LE LIEN SOCIAL DANS LES RÉSIDENCES
COMMENT UN BAILLEUR
PEUT-IL ASSURER LE « BIEN-VIVRE ENSEMBLE » ?
GROUPE LOGEMENT FRANÇAIS
Pour Coopération et Famille,
la notion de service est une
préoccupation permanente.
Elle est, par ailleurs, inscrite dans
le plan stratégique de la société.
La qualité du service rendu aux
habitants en termes de logement,
d’environnement, d’équipements
et de réparations est donc suivie
COOPÉRATION ET FAMILLE
04
La résidence des Quatre Vents, située
à Vert-le-Petit (91), est une des grandes
résidences historiques gérée en
copropriété par Coopération et Famille.
Elle se compose de 144 logements,
dont 111 locatifs et 33 copropriétés.
Construite en 1965, cette résidence
a régulièrement bénéficié de travaux
de rénovation tels que le changement
des portes des halls, début 2012.
et mesurée, chaque année, lors
d’une enquête. Plus des deux
tiers des résidants se déclarent
satisfaits, reconnaissant ainsi
l’attention portée par les équipes
à leur cadre de vie. En privilégiant
une gestion de proximité au
travers de ses dix agences
décentra­lisées et de ses gardiens,
Coopération et Famille entend
permettre à chaque résidant
d’avoir un interlocuteur proche,
et aux équipes de développer,
avec les associations ou les élus,
des projets locaux porteurs de lien
social ou permettant une meilleure
insertion des populations.
Par ailleurs, l’équipe en charge
de la filière sociale de Coopération
et Famille intervient auprès des
résidants en proie à des difficultés
économiques passagères ou
durables, s’ils sont touchés par
des accidents de vie. Ce travail
d’accompagnement peut prendre
plusieurs formes selon les cas :
gestion des précontentieux,
plans d’apurement des impayés,
orientation vers les aides publiques
disponibles, comme le Fonds
de solidarité pour le logement.
10
agences décentralisées,
chacune en charge d’une
moyenne de 2 000 logements.
La résidence de l’Ancienne Auberge, située dans le centre historique d’Andilly (95),
est composée de 24 logements. Son architecture s’intègre harmonieusement à son
environnement grâce à ses décrochés de façades et ses dégradés d’enduits qui suggèrent
une succession de petits immeubles. Une brasserie a pris place en rez-de-chaussée.
et de celui de Logement Francilien.
Aujourd’hui, la société gère plus
de 16 000 lots principaux de
copropriété.
Coopération et Famille estime qu’il
est de sa responsabilité d’assurer
aussi longtemps que nécessaire
la bonne gestion de l’immeuble
ainsi que la présence de gardiens
sur place. Les équipes dédiées ont
développé leur expertise autour de
la perfor­mance de la gestion et de
la mobilisation d’outils financiers
innovants, pour garantir aux
propriétaires la valeur de leur
bien sur la durée et maîtriser
la progression des charges. Leur
démarche comporte également
un volet « apprentissage et maîtrise
du rôle de copropriétaire » :
formation, professionnalisation
du conseil syndical, anticipation
des points clés avant les assemblées
générales, qualité du dialogue
et de la concertation avec les
habitants.
Pour
améliorer la qualité de vie
de nos concitoyens, nous
réaménageons peu à peu
certains quartiers de Verneuilsur-Seine. La copropriété
La Garenne l’Étang, située dans
un cadre privilégié, au cœur
d’un parc de près de 27 hectares,
a bien sûr été intégrée dans ce
programme de longue haleine.
Les 18 immeubles et les
786 logements, dont 390 sont
gérés par Coopération et
Famille, qui composent cette
résidence vieillissent et ne
répondent plus aux normes
actuelles, notamment en termes
énergétiques et d’accessibilité.
Nous savons bien que, dans
un quartier qui n’évolue plus,
la qualité de vie se dégrade.
Il devenait donc urgent de
redessiner les espaces et d’amé­
liorer l’habitat afin de lui donner
16 000
Au sein d’un parc de près de 27 hectares à Verneuil-sur-Seine (78),
Coopération et Famille mène sur la résidence Garenne-étang (786 logements,
dont 390 en copropriété) une démarche de projet visant à préserver la qualité
de vie dans la résidence pour les prochaines décennies.
lots principaux de
copropriété gérés par
Coopération et Famille.
un second souffle pour les
décennies à venir. Dans cette
optique, nous avons signé, en
novembre 2011, une convention
de partenariat avec Coopération
et Famille et la Communauté
d’agglomération 2 Rives
de Seine. Pour mener à bien
techniquement ce projet et
gérer les attentes des locataires
comme des propriétaires, l’expé­
rience et la double compétence
de bailleur et de syndic de
Coopération et Famille sont
des atouts très précieux ! Notre
commune tient à associer
étroitement les résidants
à ce programme de travaux
ambitieux et assez novateur,
qui ne doit pas pour autant
occasionner de charges
financières pour les habitants.
Cela passe par une bonne
compréhension du contexte,
puis par une information régu­
lière et appropriée. Là aussi
nous pouvons compter sur le
savoir-faire de Coopération et
Famille qui facilite les relations
entre les différents acteurs
grâce à sa pédagogie et à son
accessibilité. Notre objectif est
de ne rien imposer à quiconque
et de faire en sorte que chacun
y trouve son compte ! C’est un
projet qui s’inscrit dans la durée
et qui impulse une dynamique collective et pérenne.
GROUPE LOGEMENT FRANÇAIS
Avec le développement des ventes
de logements sociaux pour
permettre à chacun d’accéder
à la propriété et dégager les fonds
propres nécessaires à de nouvelles
constructions, le métier de syndic
« social » va prendre de l’ampleur.
Il nécessite un savoir-faire
spécifique que Coopération et
Famille, à la fois copropriétaire
et syndic, a mis en œuvre depuis
plusieurs dizaines d’années
au sein de son propre patrimoine
Eugène Dalle,
Maire adjoint
à l’urbanisme
de Verneuil-surSeine
05
COOPÉRATION ET FAMILLE
PEUT-ON ÉVITER QUE LES COPROPRIÉTÉS SE DÉGRADENT ?
UN GROUPE DÉDIÉ
À L’ESSOR LOCAL DE L’HABITAT
Afin d’accompagner au mieux les politiques de l’habitat déployées par les collectivités
territoriales, le Groupe Logement Français a organisé ses structures pour renforcer
son ancrage local. Il rassemble aujourd’hui six Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH)
et un groupement d’intérêt économique (GIE) autour de la société de tête Logement
Français, elle-même ESH.
L’organisation du Groupe s’articule autour de deux principes majeurs au service
du développement local et à l’efficacité prouvée :
la mutualisation de ses principaux moyens et savoir-faire transversaux au sein
d’un GIE. Cela permet d’offrir aux sociétés du Groupe de nombreuses expertises
pour mieux répondre aux enjeux locaux, tout en leur laissant leur pouvoir de décision
au plus près du terrain ;
la cohérence entre le patrimoine géré par les différents opérateurs
du Groupe et les périmètres géographiques de compétences des établissements
publics de coopération intercommunale (EPCI). Ainsi, les élus d’un même territoire
ont pour interlocuteur une seule société du Groupe, capable d’appréhender
la complexité des enjeux locaux et disposant des moyens professionnels et financiers
d’un groupe d’envergure nationale.
Le Groupe Logement Français est un acteur majeur, proche des collectivités
locales et performant dans le dévelop­pement d’un habitat social d’avenir.
Picardie
1 288 logements
Normandie
71 logements
Centre
247 logements
Logement Français
Logement Francilien
Coopération et Famille
Île-de-France
54 514 logements
Bourgogne
1 287 logements
Sollar
Rhône-Alpes
4 652 logements
Logis Familial
Logis Méditerranée
Logis Familial Varois
Provence - Alpes - Côte d’Azur
11 261 logements
(Chiffres au 31 décembre 2011)
200 000 personnes logées
79 255 logements gérés, dont 5 935 lots
en copropriété, dans 385 communes
372,8 Me de loyers consolidés en 2011
3 006 nouveaux logements en 2011
www.cooperationfamille.fr
SA HLM Coopération et Famille – 51, rue Louis Blanc – 92917 Paris la Défense Cedex – Tél. : 01 46 91 25 25
Édition : Direction de la communication Groupe Logement Français – Janvier 2014 – Crédits photo : F. Achdou, C. Denis, C. Dubrueil, Gettyimages®, Image Contemporaine,
– 01 55 76 11 11 • 12694.
Imaginair, M. Labelle, Mairies de Vernouillet et de Verneuil-sur-Seine, Sipa Press, A. Van der Stegen – Conception et réalisation :
Imprimé en France chez un imprimeur labellisé Imprim’Vert®, sur papier certifié PEFC attestant de la gestion durable des forêts.
Pour mener son action locale, Coopération
et Famille peut s’appuyer sur la force et les
expertises mutualisées du Groupe Logement
Français dont elle est filiale.
LE GROUPE
LOGEMENT FRANÇAIS

Documents pareils

Proches de vous pour longtemps

Proches de vous pour longtemps D’ici 2018, le PLH (Plan Local de l’Habitat) de l’Agglomération prévoit la construction de plus de 700 logements sociaux à Saint Michel-sur-Orge. Nous suivrons les recommandations de l’État qui sou...

Plus en détail