Communiqué de presse

Commentaires

Transcription

Communiqué de presse
Communiqué de presse
La 2ème semaine nationale des Hlm qui se tient du 14 au 22 juin, a pour sujet
« Construire l’Avenir ».
C’est pour l’OPH des Landes l’occasion de dévoiler le projet de réhabilitation de la
résidence « La Pince » à Saint Paul les Dax (110 logements). Fruit d’un travail de
recherche expérimentale de plus de 2 ans et de collaboration avec Syrthea, écoles
des Mines, Domolandes, Fly-n-Sense et ville.
Le process innovant mis en œuvre dénommé CRIBA (Construction et Rénovation
Industrialisées Bois Acier) est l’un des 10 projets au niveau national, retenu par
l’ADEME au titre des Investissements d’Avenir, qui va permettre d’atteindre un niveau
de performance énergétique après travaux de 25 Kwh/m²/an.
Cette réhabilitation est non seulement un démonstrateur d’innovation technique mais
également un exemple de la participation active des habitants et une reconnaissance
de leur expertise. Leur travail en ateliers a permis en effet d’enrichir le cahier des
charges de cette réhabilitation et d’établir un projet d’aménagement du site.
Lors de l’inauguration du 20 juin à 16h30, vous seront présentés l’ensemble de ces
travaux et un prototype du panneau « seconde peau » qui sera posé sur les
bâtiments pour atteindre cette très haute performance énergétique.
Les partenaires du projet :
COMMUNIQUE DE PRESSE
Lancement de la 2e édition de la Semaine nationale des Hlm
du 14 au 22 juin 2014
Le Mouvement Hlm en marche pour « construire l’avenir » !
La deuxième édition de la Semaine nationale des Hlm, qui se tient du 14 au 22 juin 2014, a pour sujet
« Construire l’avenir ! ». C’est l’occasion pour le grand public de découvrir partout en France les initiatives
que prennent les organismes Hlm pour penser et inventer les modes d’habitat d’aujourd’hui et de demain.
Avec des événements organisés sur l’ensemble du territoire par plus de 200 organismes Hlm et associations
régionales, grand public, résidents, élus, médias et associations sont conviés à échanger autour des nouveaux enjeux
du logement et des solutions innovantes proposées par les organismes Hlm.
Des événements partout en France
Au programme : des conférences, des débats, des opérations de sensibilisation aux éco-gestes, des visites guidées
ou inaugurations de résidences, des concours d’habitants, des expositions photos… autant d’actions déclinées autour
de quatre thèmes :
 le développement durable
 l’innovation architecturale et sociale
 la participation citoyenne des habitants
 le rôle d’acteur économique majeur du logement social
Des événements participatifs et citoyens destinés au plus grand nombre. Des sujets au cœur des préoccupations des
Français : car plus de 10 millions d’entre eux vivent en Hlm, soit près d’un habitant sur 6 !
L’Union sociale pour l’habitat, à l’origine de cette initiative, organise pour sa part un concours national de courtsmétrages « Hlm sur cour(t) » dont les lauréats seront récompensés lors d’une cérémonie de remise des prix le 17 juin
2014 à la Bibliothèque nationale de France.
Prendre en compte les nouveaux besoins pour anticiper l’habitat de demain
Les thèmes de la Semaine nationale des Hlm résonnent avec les mutations auxquelles fait aujourd’hui face notre
société. La transformation des modèles familiaux et des parcours de vie, la fragilisation de certains ménages dans un
contexte de crise et les nouvelles attentes environnementales font évoluer les modes d’habitat et les besoins locatifs
et d’accession à la propriété. La Semaine est l’occasion de mettre en lumière la vision et les actions du Mouvement
Hlm pour répondre à ces nouveaux besoins.
« Après le succès de la 1ère Semaine nationale des Hlm, la 2è édition sera un véritable événement », explique JeanLouis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat. « Non, le logement social n’est pas un sujet théorique pour
des débats idéologiques : il s’agit d’une réalité concrète pour des millions d’habitants, d’un habitat de qualité pour tous
et d’une promesse d’un avenir reconstruit ! »
Retrouvez le programme détaillé sur : www.semainehlm.fr
Vos contacts :
Christine Dalle - L’Union sociale pour l’habitat – 01 40 75 52 70 – [email protected]
Vianney Le Parquic - agence Comfluence – 01 40 07 34 22 – [email protected]
Paris, le 11 juin 2014
CRIBA
Rénovation d’un îlot de bâtiments par la mise en œuvre du
concept CRIBA (construction et rénovation industrialisées bois acier)
Contexte
L’engagement de la France de réduire fortement ses émissions de gaz à effet de serre
d’ici 2050 passe par la réhabilitation massive du parc de bâtiments existants. L’objectif
du Gouvernement est de rénover 500 000 logements par an. La problématique pour
atteindre ce résultat réside notamment dans les emplois disponibles et les coûts
engendrés par des rénovations complètes. Il est essentiel d’une part de réduire ces
coûts grâce à des gains de productivité et à l’amélioration des processus de rénovation
et d’autre part, de proposer des solutions de rénovation globale avec intégration de
plusieurs fonctions dans un même produit.

Objectifs
L’industrialisation de la rénovation semble être une solution prometteuse pour répondre
à ces problématiques. Ainsi, le projet CRIBA vise à :
Développer une solution technique industrialisée pour la rénovation des immeubles
collectifs, intégrant le traitement des façades et des toitures, l’isolation,
l’amélioration architecturale, la production et la gestion des énergies ;

Développer une suite logicielle permettant de configurer la solution technique de
rénovation en fonction de l’existant et d’éditer tous les documents nécessaires pour
les études, la fabrication et la pose des panneaux ;

INVESTISSEMENTS D’AVENIR
Durée : 3 ans
Démarrage : janvier 2013
Montant total projet : 8,8 M€
Dont aide PIA : 2,9 M€
Forme de l’aide PIA :
subventions et avances
remboursables
Localisation :
Saint-Paul-lès-Dax (MidiPyrénées)
Coordonnateur
Partenaires
Préfigurer une chaîne industrielle de préfabrication des composants, au sein d’une
entité nouvelle assurant le rôle d’assembleur (ou d’ensemblier) de la solution
globale de rénovation ;

Démontrer en situation réelle la pertinence du concept à l’échelle d’un îlot de
bâtiments.


PROJET ACCOMPAGNÉ PAR
L’ADEME DANS LE CADRE
DU PROGRAMME ÉNERGIES
DÉCARBONÉES DES
Déroulement
Le projet CRIBA comporte la mise en œuvre parallèle de deux lots de travaux :


Le premier concerne le développement de la solution technique d’enveloppe
préfabriquée avec ossature bois, et la mise en place des outils d’application, avec
en particulier un configurateur de façade sur maquette numérique. Ce lot permettra
de mettre en place l’offre de produit et de service qui sera commercialisée ;
Le second lot porte sur la rénovation de l’îlot La Pince à Saint-Paul-lès-Dax. Il
regroupe toutes les études nécessaires à la réhabilitation de l’îlot, en vue d’en faire
une opération exemplaire et surtout reproductible. L’îlot consiste en un ensemble de
5 bâtiments totalisant 110 logements collectifs sociaux.
© OPH 40

BÂTIMENTS
Bâtiments à rénover de l’îlot La Pince
(Saint-Paul-lès-Dax)

Les Résultats attendus
Innovation
Environnement et social
Conception innovante du produit d’enveloppe préfabriquée
spécifiquement dédié à la rénovation.
Le projet concerne le parc des logements collectifs sociaux
construits entre 1949 et 1974 (estimé à environ 1,9 million
de logements), qui sont parmi les plus énergivores de
France. La consommation moyenne actuelle de ce type de
logements est comprise entre 200 et 350 kWhEP/m².an.
Partant de cet état initial, la rénovation thermique CRIBA
vise une performance de 25 kWhEP/m².an. Elle permettra
d’importantes économies d’énergie et une diminution des
émissions de CO2, s’accompagnant de la hausse du
confort des occupants et la baisse de la précarité
énergétique.
Simplification des méthodes de relevés 3D existantes, et
leur enrichissement par une offre innovante de relevés
aériens par drone.
Conception d’un configurateur sur base de maquette
numérique pour le choix des produits adaptés, le calcul du
coût de la rénovation, le lancement de fabrication et la
planification de la pose des panneaux.
Structuration d’une chaîne logistique de rénovation,
industrialisant la production de modules configurés selon
les besoins d’un bâtiment.
Economique
L’industrialisation des filières de rénovation est un processus qui entraîne le déplacement d’une partie de la valeur
ajoutée des chantiers vers les usines mais qui induit aussi
une augmentation de la qualification requise pour les
équipes de mise en œuvre. Le mouvement d’industrialisation, que le projet CRIBA souhaite insuffler dans la
rénovation, permettra aux entreprises de mise en œuvre
de transformer leurs métiers, d’attirer du personnel plus
qualifié, et d’augmenter leur rentabilité.

Application et valorisation
Le concept CRIBA développé dans le projet et démontré
sur l’îlot La Pince sera déployé par la société Syrthea,
créée dans ce but.
Le marché visé sera en premier lieu celui de la rénovation
des logements collectifs sociaux construits entre 1949 et
1974, considérés comme cibles prioritaires des politiques
de réhabilitation, avec un objectif de 4000 logements
rénovés par an à terme.
Syrthea s’adressera également en complément au marché
des logements collectifs privés.
Contact
Antoine THUILLIER
Pour en savoir plus
© Syrthea
www.ademe.fr/invest-avenir
Décomposition d’un panneau CRIBA
L’ADEME est un établissement public placé sous la tutelle conjointe des ministères de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
La Pince : un projet de construction et de
réhabilitation innovant, élaboré avec les
habitants
L’OPH des Landes a voulu que ce projet de réhabilitation exemplaire en terme de développement
durable et d’économie d’énergie, associe pleinement ses habitants à cette mutation. Une participation
active des locataires au travers de divers ateliers, a permis de partager un diagnostic du site , de ses
contraintes et atouts et d’établir un plan d’actions.
Créham
Les Ateliers Habitants
4 ateliers ayant rassemblé entre 22 et 27 participants, animés par le CREHAM de Bordeaux, précédés
par un diagnostic urbain, social et paysager du quartier ont abouti à ces conclusions :
- Réaliser des aménagements mettant à distance les
voitures
- Rendre lisible et accessible les entrées d’immeubles
- Créer des espaces de stationnement
- Installer du mobilier urbain
- Créer des balcons pour tous les logements
- Résidentialiser les pieds d’immeubles et créer des
jardins privatifs
- Construire de nouveaux logements
6 logements
R+2
8 maisons
groupées à R+1
3 bâtiments de
6 logements
La Réhabilitation : une cible énergétique
ambitieuse
Les études menées dans le cadre de ce projet de réhabilitation ont permis de déterminer un
bouquet de travaux permettant une réhabilitation thermique exemplaire :
Après: moins de 25kWh/
m²/an
Avant : entre 200 et 300
kWh/m²/an
Soit une réduction potentielle du même ordre de grandeur des
factures d’énergie (gaz, électricité).
Le Programme de Travaux
- Mise en œuvre d’une «nouvelle peau»
comprenant une isolation thermique extérieure
sur l’ensemble des façades
- Remplacement de menuiseries par des
menuiseries PVC et alu avec double vitrage
- Amélioration de l’isolation en toiture
- Remplacement des équipements sanitaires
dans les cuisines, WC et salles de bains et la
réfection complète de ces pièces
- Mise en place d’une ventilation
- Remplacement des systèmes de chauffage et
de production d’eau chaude sanitaire
- Réfection des installations électriques
- Pose de nouvelles portes d’entrée des
logements
- Traitement des parties communes
Coût de l’opération
Montant des travaux : 6 678 206 € TTC soit 60 711 € TTC / logement
avec le soutien financier :
Conseil Général des Landes : 1 100 000 €
Communauté d’Agglomération du Grand Dax : 330 000 €
L’Office Public
modernisation de
de
l’Habitat
des
Landes
poursuit
son
effort
de
son patrimoine avec de nombreux projets en cours de
Côté Réhabilitations
réhabilitation ou à l’étude.
L’Office Public de l’Habitat a engagé un programme ambitieux
de rénovation de son parc depuis déjà plusieurs années.
Ainsi, entre 2009 et 2012, ce sont plus de 1000 logements qui
ont pu être réhabilités.
Les travaux engagés, dont la liste est établie en concertation avec
les locataires, visent avant tout à améliorer le confort des locataires
(chauffage, VMC, électricité, équipements sanitaires) et à induire une
économie de charges en améliorant les performances thermiques
de ces bâtiments (traitement des toitures, façades, menuiseries
extérieures…).
Réhabilitation de la résidence du
Beillet à Mont de Marsan
réhabilitations réalisées
entre 2009 à 2011
Réhabilitations
2012 / 2014
Biscarrosse : 310 logements
Ychoux : 40 logements
Labouheyre : 20 logements
Capbreton : 67 logements
St Paul les Dax : 50 logements
St V. de Tyrosse : 51 logements
Tarnos : 137 logements
St Sever : 24 logements
St Pierre du Mt : 10 logements
Mont de Marsan : 207 logements
Morcenx 7 logements
Mimizan 72 logements
Pontonx s/Adour 6 logements
Aire s/Adour 8 logements
FAIT :
- Résidence "Majouraou"à Mont de Marsan
En cours :
- Résidence «Meysouat» à St Vincent de tyrosse
- Rés.«Petit Beliot & Lahillade à St Paul les Dax
- Résidence «14 juillet» à Parentis en Born
- Résidence «La Gendarmerie» à Peyrehorade
DÉMARRAGE IMMINENT :
- Résidence « La Pince» à St Paul les Dax
- Résidence «La Pologne» à Aire sur l’Adour
A l’étude :
- Résidence «La Croix» à Tarnos
- Résidence «Pouy Joseph» à Rion des Landes
L’Office Public de l’Habitat des Landes poursuit son effort de développement
sur les communes de tout le département avec de nombreux projets en cours de
Côté Constructions
construction ou à l’étude.
Depuis 2011, les 480 logements livrés ont atteint
un niveau de Haute Performance Énergétique ou
un Très Haut niveau de Performance Énergétique
dans un souci de respect de l’environnement et
de maîtrise des charges des locataires.
L’OPH veille à une bonne intégration de ses projets
dans leur environnement (forme
d’habitat,typologie,procédés constructifs ...)
Opérations LIVRéES en 2013
BOUGUE
5 logements
«La Bouillerie»
Mont de marsan
4 logements «L’Aviatic»
POYANNE
2 logements «L’Ecole»
ST MARTIN D’ONEY
10 logements «Quitterie»
ST PAUL LES DAX
37 logements
« La Liberté »
YCHOUX
7 logements
« Les Arbousiers»
Ygos
12 logements « Le Siet »
«Les Arbousiers» à Ychoux
logements prévus pour 2014
ANGRESSE
«Minjacq» 14 logements
AZUR
6 logements
BENESSE DE MAREMNE
« Hontarede » 10 logements
BENESSE DE MAREMNE
« Les Cigales » 6 logements
GABARRET
6 logements
MONT DE MARSAN
60 logements

Documents pareils