Bois d`Arcy - Versailles Grand Parc

Commentaires

Transcription

Bois d`Arcy - Versailles Grand Parc
Bois d’Arcy • la
dynamique démographique
Une croissance démographique qui se poursuit
INSEE 1999-2008
Entre 1999 et 2008, la population de Bois d’Arcy a
augmenté de 1 550 habitants avec un rythme moyen de
1,35 % par an.
En effet, les récentes constructions ont permis d’inverser
les tendances 1990/1999. Aujourd’hui, la commune
accueille de nombreuses familles d’où un solde naturel
fort et un solde migratoire positif.
val.absolues
tx évol./an
Évolution de la
population
1 550
1,35
Due au solde
naturel
1 226
1,07
Due au solde
migratoire
324
0,28
Source : INSEE-RP 1999 et 2008
évolution de la population de Bois d’Arcy
entre 1968 et 2008
14000
13000
12693
Population
12000
13612
1333113505
12062
11796
11000
Taux annuel d’évolution de la population
due aux soldes naturel et migratoire
0,00
-0,50
9000
-1,00
8000
7000
6000
1,00
0,50
10231
10000
1,50
-1,50
6766
-2,00
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1990-1999
Due au solde naturel
Années
1999-2008
Due au solde migratoire
Source : INSEE RP 1990-1999 et 2008
Source : INSEE RP 1968-2008
Les ménages
1990
1999
2006
2008
Population des ménages
(= population des
résidences principales)
11 243 11 260 12 533 12 827
Nombre de résidences
principales
4 155
4 350
4 956
5 082
Nombre moyen de
personnes par ménage
2,71
2,59
2,53
2,52
Source : INSEE RP 1990 1999 2006 et 2008
En correlation avec l’évolution démographique et le
développement de la commune, on peut observer que
le nombre de ménages et de résidences principales
augmente fortement entre 1999 et 2008.
Bois d’Arcy connait, malgré tout, une poursuite du
phénomène de desserrement avec, en 2008, un nombre
de personnes par ménage évalué à 2,52.
Elle reste, toutefois, au dessus de la taille moyenne de
2,35 personnes par ménages observée pour l’ensemble
de Versailles Grand Parc.
une population très jeune
En 2008, la commune de Bois d’Arcy garde un des indices de jeunesse les plus élevés de Versailles Grand Parc. Le
rapport entre les -20 ans et les + 60 ans est de 2,08. Celui-ci ne cesse d’augmenter depuis les 3 dernières années.
La pyramide des âges confirme ce dynamisme démographique et la très forte représentation des 15/44 ans.
Pyramide des âges de Bois d’Arcy en 2008
90 ans ou plus
Tranches d’âges
75 à 89 ans
60 à 74 ans
Hommes
45 à 59 ans
Femmes
30 à 44 ans
Indice de jeunesse
Bois d’Arcy : 2,08
CAVGP : 1,32
15 à 29 ans
0 à 14 ans
-2000
-1500
-1000
-500
0
500
1000
1500
2000
Effectifs des classes
Évolution des effectifs scolaires
du premier degré à Bois d’Arcy
1450
Les effectifs scolaires en augmentation depuis 2006
confirment les tendances observées et la poursuite
du développement de la commune.
Effectifs
1400
1350
1300
1250
1200
0102
0203
0304
0405
0506
0607
0708
0809
0910
1011
Années scolaires
Source : commune - service scolaire
Bois d’Arcy • le
parc des logements
les logements : les chiffres clés
Age du parc par statut d’occupation
Nombre de logements : 5 481, soit 6,6% de
Versailles Grand Parc
1600
1400
Nombre de résidences principales : 4 867
logements
1200
Nombre de logements collectifs : 3 142 soit
64% des résidences principales
800
1000
600
400
63% de logements sont de type F3/F4
200
69% du parc est composé de propriétaires
occupants
Nombre de logements vacants : 503 soit
9,18% du parc mais seulement 69 logements
vacants depuis plus d’un an.
Ce taux de vacance en augmentation depuis
2008 peut s’expliquer par la livraison des
logements de la ZAC Croix Bonnet
0
Av. 1915 - 1949 - 1968 - 1975 - 1982 - 1990 - 1999 1915 1948 1967 1974 1981 1989 1998 2008
locataire HLM
locataire privé
propriétaire occupant
autre
NR
Le parc de logements sur Bois d’Arcy est relativement ancien. La
très grande majorité des constructions ont été réalisées entre 1950
et 1975. Si le parc est en bon état, son anciennenté pose notamment
la question de la performance énergétique des logements (la
majorité du parc a été construit avant 1974, date de la première
réglementation thermique).
Source : Filocom 2009
L’occupation du parc
Logements
en suroccupation
Source : Filocom 2009
Locataires HLM
Locataires privés
Propriétaires
occupants
Total résidences
principales
taux
nombre
taux
nombre
taux
nombre
taux
nombre
Légère
4,3%
25
3,0%
25
1,7%
57
2,2%
109
Lourde
0,2%
1
0,8%
7
0,2%
6
0,3%
16
La suroccupation correspond à une superficie habitable de moins de 9m2 par personne. La suroccupation légère est
définie comme une superficie habitable de moins de 16 m2 pour la première personne et de moins de 11 m2 pour les
personnes suivantes.
La part des résidences principales en suroccupation légère ou lourde est très faible sur Bois d’Arcy, seulement 2,5%
des résidences principales contre 5,4% des résidences principales sur Versailles Grand Parc. Le parc social est le
plus concerné par cette problèmatique avec 4,5% des logements.
Le nombre de logements potentiellement indignes est inférieur à 10. Le parc de logement est en bon état. Le parc de
logements potentiellement indigne correspond aux logements insalubres, aux locaux où le plomb est accessible, les
immeubles menaçants de ruine, les hôtels meublés dangereux, les habitats précaires.
LE MARCHE DE L’IMMOBILIER
Prix médian des ventes en 2009
Prix médian au m2
Maisons neuves
Analyse réalisée sur le
groupe de communes :
Bois d’Arcy,
Fontenay-le-Fleury,
Saint-Cyr-l’Ecole
2 680 €
480 000 €
Maisons anciennes
335 000 €
Appartements neufs
222 000 €
Appartements anciens
175 000 €
Nombre de ventes en 2009
721
CaracteristiqueS
Profil des acquéreurs et des vendeurs
Tranche d’âge
Acquéreurs
Vendeurs
29 ans et -
23%
1,4%
30 - 39 ans
33,5%
33,8%
40 - 49 ans
19%
12,9%
50 - 59 ans
12,2%
9,5%
60 ans et +
7,1%
16,1%
Non renseigné
5,3%
26,2%
Provenance et
Tranche d’âge
destination
Destination des
vendeurs
Provenance des
acquéreurs
Groupe de communes
51%
34%
Reste département
29%
38%
Paris
2%
4%
Petite couronne
8%
13%
Reste Grande
couronne
1%
2%
Autre/NR
9%
9%
Sur les communes de Bois d’Arcy, Fontenay-le-Fleury et
Saint-Cyr-l’Ecole, le prix de vente médian au m2 est de
2 680 € . C’est bien en-deçà des montants observés en
moyenne sur l’intercommunalité (3 810 € le m2 pour un
appartement ancien).
Le nombre de ventes ne cesse de diminuer depuis
2004. Cette tendance est aussi observée sur le reste de
l’intercommunalité.
Les acquéreurs sont majoritairement âgés de 30 à
39 ans. L’âge des vendeurs moins bien renseigné est plus
disparate.
La majorité des acquéreurs provient du reste du
département et du groupe de communes étudiées.
Les vendeurs privilégient quant à eux, le maintien sur le
même groupe de communes.
Source : CD Bien 2009
Evolution du marche
Nombre de ventes par année
1200
1000
800
600
400
200
19
96
19
97
19
98
19
99
20
00
20
01
20
02
20
03
20
04
20
05
20
06
20
07
20
08
0
Prix de vente médian au m2 des appartements anciens
4 500 €
4 000 €
3 500 €
3 000 €
2 500 €
2 000 €
1 500 €
1 000 €
500 €
-
€
96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07 08 09
19 19 19 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20
groupe de communes
Versailles Grand Parc
Bois d’Arcy • le
Bois-d'Arcy
logement social
Logements locatifs sociaux SRU en 2010
Ü
0
150
300
600 m
Logements locatifs sociaux SRU
Logements locatifs sociaux
2010
Source :: DDT
- EPLS. 2010
Source
DDTdes
78 Yvelines
- SRU 2010
© CopyrightDGFIP
: DGFiP--cadastre
Cadastre. 2008
Copyright
2011
Edité le 16 janvier 2012 par le Pôle d'Ingénierie Territorial
Précarité des habitants
Non imposable
1999
Source : Filocom 2009
Sous le seuil de pauvreté
2009
1999 (4554 euros par an)
2009 (7 754 euros par an)
taux
nombre
taux
nombre
taux
nombre
taux
nombre
Bois d’Arcy
16,3%
6 90
28,0%
1 368
4,1%
174
5,6%
275
Versailles Grand Parc
17,3%
12 124
26,4%
19 244
6,0%
4 169
6,6%
4810
28% des ménages de Bois d’Arcy sont non imposables. Ce taux est légèrement supérieur à celui observé sur
l’intercommunalité mais cette part augmente plus vite que sur l’ensemble de Versailles Grand Parc (+6%/an sur Bois
d’Arcy contre 4% par an sur VGP).
De la même manière, la part des ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté augmente très fortement
(+4%/an contre 1% sur VGP) même si le taux des ménages concernés (5,6%) est plus faible que sur l’ensemble de
l’intercommunalité.
lOGEMENT SOCIAL ET LOI sru
Taux de logements sociaux SRU au 01/01/2010 :
15,80%
Plafonds 2010 : ressources annuelles imposables
(revenu fiscal de référence)
Ménage
Prêt Locatif Aidé
d’Intégration
Prêt Locatif à Usage
Social
Prêt Locatif Social
d'1 personne
1 003
1 823
2 369
de 2 personnes
1 635
2 724
3 541
de 3 personnes
1 965
3 275
4 257
de 4 personnes
2 157
3 922
5 099
de 5 personnes
2 554
4 643
6 036
de 6 personnes
2 874
5 225
6 793
Nombre de logements sociaux manquants : 215
48,3% de la population de Bois d’Arcy est éligible
à un logement de type PLAI (16,9%) ou PLUS
(31,4%) en 2009. Cette part est plus importante
que la moyenne observée sur l’intercommunalité
(42,1% des ménages) mais très faible en
comparaison du reste du département (57%).
LEs bailleurs
Nom du gestionnaire
Nombre de logements sociaux au 01/01/2010
Association FREHA
20
SA HLM Emmaüs
10
SA HLM Le Foyer pour tous
101
SA HLM Antin Résidences
339
SA HLM Toit et Joie
75
SA HLM du Val-de-Seine
28
SA HLM Sofilogis
30
SA HLM Immobilière 3F
45
SA HLM de la Région Parisienne
47
Foncière Logement
5
OPIEVOY
109
TOTAL
809
Bois d’Arcy • le
bilan de construction
les objectifs du plan local de l’habitat (2007-2011)
Annuel
Construction de logements neufs
Total
220
1 100
dont logement social
95
475
dont PLS
dont PLUS
dont PLAI
25
40
30
125
200
150
dont logement privé
125
625
2009
Ajustement
2007 - 2009*
Réalisé
le bilan
du PLH
Construction
de logements neufs
2007
2008
2010
Total
% de
réalisation
212
2
163
323
131
831
75,5
dont logement social
210
0
34
26
44
314
66,1
dont PLS
dont PLUS
dont PLAI
65
65
80
0
0
0
8
22
4
15
11
0
0
20
24
88
118
108
70,4
59
72
dont logement privé
2
2
129
297
87
517
82,7
En quatre ans, la commune de Bois d’Arcy a réalisé 75,5% de ses objectifs de création de logements. Ces
constructions bénéficient surtout au logement privé. En effet, la commune connait un léger retard pour la création
de logements sociaux notamment de type PLUS. Les ressources foncières sont toutefois suffisantes au sein de la
ZAC Croix Bonnet pour remplir l’intégralité des objectifs fixés.
* Le bilan PLH s’appuie sur les Déclarations d’Ouverture de Chantiers. Certaines d’entre elles étant transmises
tardivement au service urbanisme, des ajustements sont nécessaires.
Les objectifs du Contrat de Développement de l’Offre Résidentielle
Contrat sur 6 ans
Moyenne annuelle
prévisionnelle
134,8
Moyenne annuelle
2000-2004
43
Moyenne retenue
pour l’aide forfaitaire
prévisionnelle
91,8
6
Durée du contrat
Nombre de logements pris
en compte pour
le calcul de l’aide
550,8
Aide forfaitaire
par logement
10 000
Aide forfaitaire
prévisionnelle
5 508 000 €
Le Contrat de Développement de l’Offre Résidentielle
(CDOR) signé en 2007 avec le Conseil Général a pour
objectif de favoriser la construction de logements en
attribuant à la commune 10 000 euros par logement créé
au-delà de la moyenne de construction 2000-2004.
Attention, le CDOR ne prend pas en compte la construction
de logements spécifiques (exemple : logement
étudiant).
Ces deux objectifs cumulés conditionnent
le franchissement de chacun des seuils
Contrat de 6 ans
Moyenne annuelle
2000-2004 = 43 x 6
années du contrat
258
Nombre total de logements
dont logements à caractère social
Objectif final CDOR : 5,508 M€
809
291
Premier seuil (53,9 %) 2,970 M€
555
291
Second seuil (80 %) 4,406 M€
699
291
Le bilan du CDOR
2007
2008
Ajustement
2007-2009 *
2009
2010
Total
Total
6
71
163
0
97
337
dont logement social et PTZ
0
1
34
32
29
96
dont privé
6
70
129
-32
68
241
Après 4 ans, la commune de Bois d’Arcy comptabilise au titre du CDOR, 337 logements dont 96 logements sociaux.
* Depuis 2010, le Conseil Général comptabilise dans les logements sociaux l’ensemble des logements ayant bénéficié
d’un prêt à taux zéro. Ceci explique les réajustements sur la période entre logements privés et logements sociaux.

Documents pareils

Parc et statut d`occupation - Observation et statistiques

Parc et statut d`occupation - Observation et statistiques rembourser le crédit contracté pour l’achat de leur logement (non-accédants) sont de plus en plus nombreux. Ils représentent sept ménages propriétaires sur dix. Les ménages propriétaires de leur ré...

Plus en détail