jean michel jarre - Patrick SCIASCIA

Commentaires

Transcription

jean michel jarre - Patrick SCIASCIA
JMJ
j ea n m i c h e l j a r re
Les années 2009 à 2011 ont une dimension
toute particulière pour Jean Michel JARRE qui
réalise, après plus de 35 ans de carrière, sa
toute première tournée mondiale, avec plus
de 200 dates. Jean Michel JARRE a décidé
de revisiter son concept de spectacle, en y
associant les dernières technologies, aussi
bien au niveau du son que des lumières et
effets spéciaux (on y verra notamment la
célèbre harpe laser «nouvelle génération»!).
Bien plus qu’une performance artistique,
ce pionnier de la musique électro cherche
à nous faire vivre une expérience multi
sensorielle toujours avec cette optique de
«spectacle total»!
2009-2011 tienen una dimensión muy
particular para Jean Michel Jarre, que realiza,
después de 35 años de carrera, su primera
gira mundial con más de 200 conciertos.
Jean Michel Jarre ha decidido enriquecer
su concepto de espectáculo, añadiendo
las últimas tecnologías. Se podrá ver, por
ejemplo, ¡el harpa láser de nueva generación!
Este pionero de la música electrónica nos
sumerge en un universo extrasensorial con
final de “espectáculo total”
Interview: Sandrine LABADIE
Photos interview: Patrick SCIASCIA
89
a
a
88
jmj
lokalirri circus
Photo Christinne FERREIRA©
A quél día, quedamos en la terraza de un café
de Pau con un mito. Aire juvenil, pantalón de
cuadros y una importante masa capilar; amplia
sonrisa... comenzamos la entrevista.
Le
rendez-vous est pris à la terrasse d’un
café de Pau pour une interview que nous
souhaitions intime, car nous voulions faire
connaître l’homme qui se cache derrière le
mythe JARRE.
Allure juvénile, pantalon à carreaux, veste noire
et chevelure dense, Jean Michel JARRE se montre
extrêmement courtois, souriant, disponible,
malgré une journée marathon consacrée à la
promo et aux préparatifs de son spectacle.
Il commande un coca light (sans glace) et nous
lui présentons le magazine. Il nous confie alors
avoir passé des vacances dans le Pays Basque
quand il était enfant et en avoir gardé un excellent
souvenir. Il nous avoue même être très excité à
l’idée de se produire dans notre région.
Lokalirri: ¿Cómo consigues preservar tu
sensibilidad artística dirigiendo esta enorme
logística?
JMJ: Il faut réussir à aborder les problèmes
de logistique comme faisant partie du
processus créatif, sans perdre de vue le
résultat que l’on veut atteindre.
Los problemas de logística forman parte
del proceso creativo, sin perder de vista
el objetivo.
Lokalirri: Y-a-t-il une dimention spirituelle
dans votre travail?
Lokalirri: ¿Hay una dimensión espiritual en
tu trabajo?
JMJ: Je pense qu’il y en a toujours eu une.
J’ai une relation étrange avec le ciel, tant
sur le plan astrophysique que spirituel. J’ai
eu le privilège de composer un titre pour le
25ème anniversaire de la NASA, j’ai donné
un show à Moscou avec, en liaison directe,
la station MIR ; puis dans ma ville natale
Lyon, en l’honneur du Pape Jean-Paul II.
Et récemment, je me suis produit devant
le parvis de la cathédrale de Saint Jacques
de Compostelle. C’est quelque chose qui
a toujours été lié à mon parcours et que
j’essaye de faire passer dans ma musique.
JMJ: Pienso que siempre la hay. Tengo
una relación extraña con el cielo, tanto
en el sentido astronómico como en el
espiritual. Tengo la suerte de haber tenido
la oportunidad de componer un tema para
el 25 aniversario de la NASA, he dado un
show en Moscú que se ha emitido en directo
en la estación MIR; en Lyon, mi cuidad de
origen, actué frente a Juan Pablo II. Hace
unos meses, toqué frente a la catedral de
Santiago de Compostela.
Quel est votre moteur dans la vie?
El deseo y la curiosidad.
C’est le désir et la curiosité.
Si se volviera a repetir, ¿qué cambiarías de
tu vida?
Si c’était à refaire, que changeriez-vous
dans votre vie?
Ma relation avec mon père, que j’ai râtée et
c’est aujourd’hui un de mes grands regrets
( Maurice JARRE était un grand compositeur
de bandes originales de films comme
«Docteur Jivago» ou «Lawrence d’Arabie»...
il est décédé en mars 2009).
Vous intéressez-vous à d’autres formes
d’art que la musique?
Oui bien sûr, j’aime l’art contemporain, et les
arts plastiques sont une source d’inspiration
continue. A une certaine époque, j’ai hésité
entre la musique et la peinture. Aujourd’hui
la photographie et la vidéo m’intéressent
beaucoup et j’en fait personnellement.
¿Cuál es tu motor de vida?
Mi relación con mi padre. Ha sido un fracaso
y hoy en día es uno de mis mayores
arrepentimientos. (Maurice Jarre era un
gran compositor de bandas sonoras en el
cine, como Dr. Zhivago... Falleció en marzo
del 2009)
¿Qué forma de arte te interesa a parte de
la música?
El arte plástico es una inspiración constante.
Durante un período dudé entre la pintura
y la música. Hoy en día la fotografía y el
vídeo me interesan mucho.
91
a
a
90
Lokalirri: Comment réussissez-vous à
préserver votre sensibilité artistique tout en
gérant cette incroyable logistique?
jmj
Lokalirri: Le temps ne semble pas avoir
d’emprise sur vous, quel est votre élixir de
Jouvence?
JMJ: J’ai la chance d’avoir eu une mère
qui, à 96 ans, avait une peau de bébé et
courait comme un lapin ; c’est elle-même
qui le disait. Elle est malheureusement
décédée récemment (avril 2010) et en plus
de certaines valeurs humaines elle m’a
transmis un bon capital génétique.
Avez-vous le sentiment de maîtriser votre destin?
...de moins en moins...
Ce qui est à la fois beau et décourageant
c’est qu’il y a une part de contrôle et une
part qui est au-delà de notre contrôle, et
c’est dans cet équilibre là qu’il faut essayer
de se situer.
Quel est votre plus grand rêve aujourd’hui?
C’est pouvoir réaliser ce phantasme qu’en
tant qu’artiste on se fixe, et dont on ne
cesse de s’approcher ou de s’éloigner...
tant qu’on n’est pas parvenu à ce résultat,
on essaie désespéremment de l’atteindre.
Selon vous, quel est le rôle d’un artiste?
De vous faire travailler l’imaginaire...
Qu’est-ce qui vous révolte aujourd’hui?
Les écolo businessmen qui renvoient
de notre avenir une photo anxiogène et
culpabilisante. L’écologie fait partie de ma
vie depuis l’album «Oxygène» et je suis
ambassadeur pour l’Unesco sur ce thème,
mais je ne me sens pas proche de certains
de mes collègues qui transforment la scène
en une tribune de donneurs de leçons.
(allusion faite à Bono du groupe U2 ?)
L ’interview
se termine dans un nouvel
éclat de rire quand nous lui proposons
une séance photo : nous lui avons en
effet demandé de choisir parmi quelques
objets posés devant lui (une rose rouge,
une loupe, des ballons, un nez de clown...)
afin de réaliser un portrait décalé.
Il a finalement choisit la loupe en faisant
mine d’observer de près les reliques d’une
vie de clown...
Nous avons pris un réel plaisir à interviewer
Jean Michel JARRE.
Nous avons découvert un artiste accessible,
ne jouant pas les stars et qui s’est volontiers
prêté au jeu de nos questions «intimes».
S’exprimant avec aisance et clartée, nous
sommes visiblement face à un homme
cultivé, curieux et débordant d’une énergie
créative qu’il souhaite partager.
Jean Michel JARRE est également un
perfectionniste, soucieux du moindre
détail.
C’est d’ailleurs ce qui l’a conduit à Pau ce
jour là. Comme avant chaque concert, il
souhaitait en effet effectuer des repérages
afin de vérifier les qualités accoustiques
de la salle et d’adapter son spectacle en
fonction de la configuration des lieux.
Cette obsession pour la qualité du son l’a
également poussé à concevoir un nouveau
concept
d’enceintes
révolutionnaires
compatibles avec tout les modèles d’iPhone
et d’iPod : l’AeroSystem One.
Elles procurent un son d’une grande pureté,
multidirectionnel et associé à un design
d’une extrême élégance.
¿Tienes la impresión de controlar tu destino?
Cada vez menos... Es bonito y a la vez desesperanzador, hay una parte de control y otra
fuera de él.
¿Cuál es tu sueño más loco?
Es poder realizar la fantasía de todos los artistas. Llegar a este resultado, nos acercamos
o nos alejamos, intentamos desesperadamente alcanzarlo.
Según tu opinión, ¿qué papel tiene que ejercer un artista?
Hacer trabajar el imaginario.
¿Qué te enerva seriamente hoy en día?
Los ecologistas businessmen que nos proyectan una imagen del futuro culpabilizante.
La ecología es parte de mi vida desde el álbum “Oxígeno” y también soy embajador de
la Unesco, pero no me considero cercano a otros de mis compañeros que transforman el
escenario en una tribuna de moralizadores. (¿Quizás aludiendo a Bono de la banda U2?)
¿Qué podrías hacer por amor?
¡Todo! (Risas)
L a entrevista se acaba con más risas cuando le planteamos una
sesión de fotos: le proponemos elegir entre varios objetos (una
rosa roja, una lupa, globos, una nariz de payaso...).
Elige finalmente la lupa fingiendo mirar de cerca las reliquias de una
vida de payaso...
Ha sido un gran placer entrevistar a Jean Michel Jarre.
Hemos descubierto un artista accesible y perfeccionista. Es lo que le
lleva a Pau este día, probar el sonido en la configuración de la sala.
Esta obsesión por el sonido de calidad le ha llevado a elaborar un
nuevo concepto de bafles compatible con todos los modelos de
iPhone e iPod: el Aerosystem One.
Producen un pureza de sonido multidireccional asociado a un diseño
elegante. (Para más info:
concert au Zénith de Pau le
11.12.2010 :
Que pourriez-vous faire par amour?
billeterie: www.gdp.fr
Tout!!! ( dans un grand éclat de rire)
www.jeanmicheljarre.com.
pour plus d’infos :
INFO:
www.jeanmicheljarre.com)
93
a
a
92
lokalirri circus

Documents pareils