Heineken réinvente la pression à domicile

Commentaires

Transcription

Heineken réinvente la pression à domicile
Pour plus d’informations : www.the-sub.com
L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ.
A CONSOMMER AVEC MODÉRATION
DR
64, rue Tiquetonne, 2e.
Tél. : 01 45 08 01 03.
DR
1, rue de Bruxelles, 9e. Tél. : 01 40 16 11 16.
www.cafe-oz.com
La Java
Difficile d'imaginer aujourd'hui
qu'Edith Piaf (!), Django Reinhard ou Nino Ferrer y ont joué.
Cette année, la Java « du faubourg » fête pourtant ses 90
ans de nuits moites. Et si cette
discothèque historique a
connu un long passage à vide
au début des années 2000,
elle a retrouvé tout son lustre
branché depuis cinq ans.
Cosmo Vitelli, les DJ’s de Kata-
pult et quelques grands noms
de Detroit viennent y mixer
régulièrement, quand la piste
n'est pas envahie par des
bataillons de danseurs « swing
» ou d'amateurs de groove balkanique. Bon point : pour s'y
désaltérer, la bière n'est pas
coupée à l'eau comme chez
certains de ses concurrents.
105, rue du Faubourg du Temple, 10e.
Tél. : 01 42 02 20 52. www.la-java.fr
Le coup d’état
Avec une nouvelle déco tradi
moderne signée par une experte
des bistrots parisiens, Isabelle
Lair-Ranger, n'excluant pas l'alliage réussi de grands murs de
métal et de néons colorés, le Coup
d'État a rouvert en début d'année
près du Louvre. La pause idéale
après une visite pour profiter
d'une carte où les classiques sont
traités avec amour : la gambas
croustillante flirte avec la crème de
gingembre, la souris d'agneau se
pare de saveurs d'Orient tandis
que la tarte au pomme ne sort
jamais sans sa glace au caramel
beurre salé. Bien vivant à l'heure
de l'apéro, le repaire n'oublie pas
de servir la Heineken très fraîche...
164, rue Saint-Honoré, 1er.
Tél. : 01 42 60 27 66.
NEW YORK JULEP
6, avenue Jean-Aicard, 11e. Tél. : 09 80 45 94 64.
www.lafinemousse.fr
INGRÉDIENTS
Photo : Alexandre Martin - www.alexandremartin.fr
cave
Dans le quartier, les bars ne cessent
de s'ouvrir, du Dirty Dick au Dépanneur Pigalle (pour ne citer que les
derniers). Pourtant, cet ancêtre de
So-Pi fait mieux que résister et attire
toujours les foules. Normal, le Café
Oz demeure l'un des rares spots
locaux à rester ouvert toute la nuit
en fin de semaine et brasse, avec
son côté « bon vivant australien »,
toutes les tribus de la nuit, des étudiants étrangers jusqu'aux hipsters
insomniaques. Réunis sous le
même signe « attention au kangourou », ils viennent danser et se rafraîchir à grand renfort de cocktails et
de Foster's à la pression, la bière des
wallabies...
La fine Mousse
Notes florales, soupçons de coings ou d'agrumes,
cacao subtil : comme dans les bons vins, toutes les
saveurs peuvent se retrouver dans la bière. Ce bar
inauguré il y a un an s'est justement donné pour
mission d'éduquer notre palais aux mille et une
variations du malt et du houblon. Quelque 150 références de bouteilles sont répertoriées et, surtout,
près d'une vingtaine de microbrasseries artisanales
sont représentées à la pression ! De quoi découvrir
des raretés comme la Levalloise (brassée aux
portes de Paris), la Rotten Skull de la vallée de Chevreuse ou la très fruitée Promised to the night, nommée en hommage aux Pixies...
cocktail
pub
Café OZ Blanche
DR
club
Les tireuses à bières personnelles ont beau s'être démocratisées, ce n'est pas toujours une grande réussite. Quand la mousse n'est pas aléatoire, ce sont les fûts qui
se révèlent trop encombrants – ces mastodontes de 4 ou 6 litres qui occupent toute
la place dans le frigo, on a connu plus pratique. Heineken a donc entièrement
repensé le concept de la « pompe à bière ». Le brasseur, qui avait déjà fait appel au
célèbre Ora-ïto pour la création de sa bouteille en aluminium, a confié cette rude tâche
à Marc Newson : la star du design australien a imaginé une superbe machine rétro
futuriste, inspirée par les sous marins (« the Sub », en anglais). Celle-ci accueille en
son antre de belles « torpilles » de 2 litres toutes refroidies à 2°C (quand les frigos se
limitent en général à 5-6°). Un système d'autant plus agréable qu'il s'annonce très
simple d'utilisation. Il sera donc bientôt possible de profiter chez soi d'une fine mousse
d'Heineken, mais aussi d'Affligem, de Baffo d'Oro ou de Desperados, les quatre premières marques compatibles avec « The Sub ».
On y retrouve donc toujours
certains people, des dandys
sortis des boutiques et autres
diablesses en Prada, tous
venus profiter d'une carte prête
à toutes les folies tendance ou
des vendredis soirs animés par
un DJ de Brighton. « Indébranchable », vraiment.
A la bière comme à la bière
Lancée au printemps dernier du côté de Château
Rouge, cette cave a tout pour devenir l'un des temples parisiens de la biérologie (qui est à la bière ce
que l'œnologie est au vin). Il y a de quoi s'écarquiller
les yeux et les papilles devant le choix de bières du
monde, d'où ressortent d'extravagantes références,
comme la Levrette belge ou la Rough Voodoo
Doughnut, une américaine brassée... au sirop d'érable et au bacon. Enfin, c'est un des grands distributeurs de la Brasserie de la Goutte d'or, qui propose la
rousse Château Rouge aux accents épicés et la
blonde Myrrha aux saveurs de dattes.
20, rue Custine, 18e. Tél. : 09 52 80 59 14.
www.alabierecommealabiere.com
DR
• 6 têtes de menthe fraîche
• 2 cl de jus de citron vert,
• 4 gouttes de bitter Angostura,
• 2 cl de sirop de sucre de canne,
• 4 cl de Bourbon,
• 12 cl de bière Heineken
1. Dans la timbale du shaker,verser 2 cl de
jus de citron vert, 4 gouttes de bitter Angostura, 2 cl de sirop de sucre de canne et 4 cl
de Bourbon.
2. Ajouter des glaçons et 5 têtes de menthe
fraîche. Fermer le shaker et agiter vigoureusement pendant 15 secondes.
3. Ouvrir le shaker et verser 12 cl de bière
Heineken. Mélanger avec une cuillère de bar
puis double filtrer dans une chope remplie de
glaçons. Décorer d’une belle tête de menthe.
bouquin
Un design rétro futuriste et une bière rafraîchie à 2° : grâce
au nouveau système hyper-intuitif « The Sub », il sera bientôt
possible de s'offrir une mousse dans son salon en toute simplicité.
Ouvert depuis 10 ans, ce petit
coin de Costes a toujours su
rester dans l'air du temps, sans
doute grâce à sa déco vintage
sans âge, en partie conçue par
deux stars de l'art contemporain, Philippe Parreno et Pierre
Huygues, exposés en ce moment même au Palais de
Tokyo et au centre Pompidou.
en partenariat avec Tendances Bière
bar à bière
Heineken réinvente
la pression à domicile
Café Étienne Marcel
23
brasserie
# communiqué
café
à boire et à manger
22
Tout apprendre et tout savoir pour
étonner et régaler ses convives, en leur
apportant des saveurs simples et gourmandes : le livre, préfacé par Christian
Etchebest, en association avec Heineken France, La bière s’invite à table fait
découvrir toutes les facettes de la bière.
Flammarion, La bière s’invite à table , 19,90 €

Documents pareils

Petite révolution dans le monde de la BIÈRE : sans (presque) aucun

Petite révolution dans le monde de la BIÈRE : sans (presque) aucun Brasserie de la Loire, à Saint-Just-Saint-Rambert, tout comme Stéphanie Altermatt à la Brasserie Artmalté, à Annecy, ou encore Karin Forrer, qui a fondé la Brasserie de l’Entre-deux-bières, au cœur...

Plus en détail