La Barque_Novembre 2009

Commentaires

Transcription

La Barque_Novembre 2009
Diocèse Bathurst Diocese
Édition 11, Numéro/Number 5, Octobre/October 2011
Revue Bimestrielle/Bimonthly Journal
Proposer
Jésus Christ,
chez nous
Proclaiming
Jesus Christ
in our midst
+Mgr Valéry Vienneau
+Bishop Valéry Vienneau
J’ai l’honneur de vous présenter pour
l’ensemble de notre diocèse une
priorité pastorale pour les trois
prochaines années : Proposer Jésus
Christ, chez nous. Chaque année, un
sous-thème particulier nous guidera
et orientera toutes nos activités
paroissiales et ecclésiales :
I am very pleased to present to our
diocese a pastoral priority for the next
three years: Proclaiming Jesus Christ in
our midst. Each year, a sub-theme will
guide and direct all our parochial and
ecclesial activities:
• in 2011-2012: Jesus, Companion
on our Journey
• in 2012-2013: Jesus, Master
of Wisdom
• in 2013-2014: Jesus, Good
Shepherd
• en 2011-2012 : Jésus, compagnon
de route
• en 2012-2013 : Jésus, enseignant
• en 2013-2014 : Jésus, bon berger
J’espère de tout mon cœur que cette
priorité pastorale et les démarches qui
seront entreprises dans chaque unité
pastorale inspireront un grand nombre
de personnes à retourner à l’essentiel de
leur foi chrétienne, de leur relation avec
Jésus, le fils de Dieu et de Marie. Ainsi,
ils pourront trouver de plus en plus le
Seigneur Jésus continuellement présent
et actif dans leur vécu quotidien.
Je souhaite aussi que toutes les personnes intéressées aient la chance
d’échanger au niveau de leur foi et d’exprimer leurs convictions et leurs valeurs
essentielles. Nos communautés chrétiennes en sortiront renforcées et renouvelées. Rappelons-nous que même de
petites avancées peuvent mener loin. À
toutes et à tous, une excellente année
pastorale. ?
PRIÈRE DE LA PREMIÈRE ANNÉE :
Jésus Compagnon de route
Dieu, notre Père,
nous te rendons grâce
pour ton Fils Jésus.
Il est venu marcher
sur nos routes humaines
et nous apprendre à le suivre.
Aujourd’hui encore,
il partage nos joies,
il nous réconforte dans nos peines,
il se tient aux carrefours de nos vies,
pour nous rassurer de sa présence,
nous guider par sa Parole,
nous remettre en état de service,
nous donner l’audace
des nouveaux départs.
Il vient révéler
la bonté de toute personne,
et nous rappeler que nous sommes
plus grands que nos faiblesses!
Avec tous ceux et celles
qui marchent à sa suite,
nous te demandons Père :
fais que nos vies
ressemblent à la sienne
pour qu’advienne
ton Royaume d’amour et de paix.
I hope with all my heart that this pastoral priority and the activities that will
be undertaken in every pastoral unit will
inspire a large number of people to
return to the basics of their Christian
faith, their relationship with Jesus, the
son of God and Mary. May we all
become more aware of the presence of
our Lord Jesus constantly active in our
daily lives.
It is my hope that all interested people
have an opportunity to share their faith
and express their beliefs and values. Our
Christian communities will emerge
strengthened and renewed. Remember
that even small steps can go a long way.
To all, I wish a good and joyous pastoral
year. ?
AMEN
Diocèse de Bathurst
Année pastorale 2011-2012
Proposer Jésus Christ chez nous/Proclaming Jesus Christ in our midst
La/The Barque
2 • Octobre/October 2011
Lancement
de l’année
pastorale
2011-2012
Monseigneur Vienneau lors du lancement de
l’année pastorale 2011-2012.
Faire Église autrement
Père Zoël Saulnier
Dans notre Église diocésaine, une
nouvelle année pastorale s’annonce
avec un thème qui va nous permettre
de faire Église aujourd’hui. Au cœur
de nos unités pastorales, il y en a quatorze en tout, nous allons, avec des
équipes de pastorale, tenter de donner à nos communautés chrétiennes
une vitalité qui prend sa source dans
l’Évangile, dans la Parole de Dieu
proclamée, accueillie et vécue.
Chaque unité pastorale a ses couleurs,
ses services à animer, ses lieux de culte à
entretenir. Dans chaque unité, comme
baptisés avec les ministres ordonnés nous
sommes interpellés, selon le Concile
Vatican II, non pas à inventer une nouvelle Église, mais à ajuster nos valeurs au
monde d’aujourd’hui sans rien sacrifier
de
l’authenticité
du
message
évangélique.
Ce que j’aime dans l’Église d’aujourd’hui, qui vit des fragilités et une pauvreté
de moyens, c’est cet appel à une décision
personnelle à prendre le relais afin d’assurer la fidélité à l’Évangile.
La décroissance en nombre que nous
vivons est une invitation à développer
d’autres modes de présence pour vivre
notre baptême de manière signifiante et
interpellante. Je déplore le fait que dans
notre Église, trop de baptisés prennent
leur retraite au lendemain de leur baptême.
Sr Hectorine Boudreau, de l’équipe de la pastorale, participait au lancement.
Au cours des mois de septembre et
octobre, dans les différentes régions
du diocèse, Mgr Valéry Vienneau
accompagné de l’équipe de la pastorale a fait le lancement de l’année
pastorale 2011-2012.
Le thème Proposer Jésus Christ, chez
nous sera développé durant les trois
prochaines années. Une trousse contenant le chant thème, une prière et des
catéchèses a été préparée par l’équipe.
Vous trouverez le contenu de cette
trousse, version imprimable, sur le nouveau site Web du diocèse à l’adresse
suivante : http://diocesebathurst.com ?
L’Église a pour mission de nourrir
l’être humain que nous sommes et de
répondre aux interrogations qui surgissent de notre intérieur profond que nous
appelons la conscience. Cette conscience, la vôtre comme la mienne,
cherche une direction au cœur d’une
Église inspirante, enseignante, fidèle au
message d’amour du Christ, tout en étant
proche de l’aujourd’hui des baptisés.
Il faut non pas nous vivre dans une
désertion, mais dans un attachement
affectif et effectif à l’Église. Nous devons
canaliser nos forces de baptisés, laïcs et
pasteurs, avec notre évêque afin de permettre au cœur des structures des unités
pastorales, des changements assez profonds en évitant de tout faire éclater.
Dans cette manière autre de faire
Église, il y a plus qu’un changement d’apparence. Dans la fidélité à l’Évangile,
nous devons comme communauté chrétienne, nous engager dans une liberté
totale afin de vivre à pleins poumons
comme baptisés dans l’Église, aujourd’hui.
Il faut cesser de croire que notre Église
n’a pas d’avenir, mais plutôt croire en
cette saison qui est la nôtre dans la vie de
notre Église. En ce début du 21e siècle,
engageons-nous dans des chemins de
nouveauté, de créativité afin de lui
redonner une certaine jeunesse. ?
Qu’est-ce que La Flambée
de l’Acadie?
C’est un mouvement diocésain
œuvrant dans la confidentialité, qui
s’adresse aux personnes de 18 ans et
plus qui veulent faire un cheminement
personnel. Tu y trouveras les outils
nécessaires pour BÂTIR TA VIE. Le
thème de cette année est : Adieu le
passé, bonjour le présent, vive l’avenir.
Cinq pôles majeurs donnent un sens à
ta vie : le MOI, les AUTRES, la FAMILLE,
la FOI et l’ENGAGEMENT. Fais-toi un
cadeau, viens vivre une fin de semaine au
Centre de Ressourcement de Bathurst.
Il y aura une Flambée pour hommes
les 24, 25, 26 février 2012. Formulaires
disponibles à être complétés maintenant
auprès d’Huguette DUMAS (506) 7831203. Café-rencontre pour flambistes
tous les lundis soir. Info. : Gérald KERRY
au (506) 395-9318. ?
La/The Barque
Octobre/October 2011 • 3
Colloque sur le catéchuménat
Sœur Hectorine Boudreau
Catéchuménat? C’est quoi ça?
« Catéchuménat » veut dire « qui est
en train d’entendre l’écho de la Parole ».
C’est un mot très ancien dans l’Église
pour désigner la démarche d’un adulte
ou d’un adolescent qui demande à
devenir chrétien par le sacrement du
Baptême.
Et ça existe aujourd’hui?
Oui, à tout âge, une personne peut
désirer orienter sa vie à la suite de
Jésus. Et, de fait, aujourd’hui, de plus
en plus d’adolescents et d’adultes
demandent à vivre un des sacrements
qui font de lui un chrétien soit le baptême, l’eucharistie et la confirmation.
Du 12 au 14 octobre dernier, se tenait à
Cap Rouge, au Québec, le premier
colloque interprovincial sur le
catéchuménat et l’initiation chrétienne des adultes. Nous étions près
de 400 personnes, laïques, prêtres,
évêques à réfléchir sur cette réalité
nouvelle chez nous.
Les cinq délégués de notre diocèse
sont unanimes à exprimer leur joie
d’avoir pu participer à cette réflexion et
recherche alors que chez nous, depuis
quelques années, des demandes en ce
sens sont adressées à notre Église.
Quelques réactions recueillies au
retour du colloque :
• j’ai été émerveillé du grand nombre
des participants et du dynamisme
que l’on sentait dans le groupe
•cette réalité nouvelle apparaissait
clairement comme un moment de
Père David Ferguson, Marie-Eve Michon responsable de Mission jeunesse, soeur Hectorine
Boudreau, père Robert McGraw et Linda Losier responsable de la catéchèse pour enfants.
grâce pour notre Église.
• j’ai mieux compris que devenir disciple du Christ, ça demande du
temps, ça s’inscrit dans la durée; on
ne peut donc pas précipiter la
démarche.
• j’ai retenu l’importance de regarder
le cheminement de la personne et
non seulement le programme; l’importance de « discerner avec » la
personne et non de « discerner pour »
elle.
• j’ai mieux saisi l’importance de la
cohérence et de la constance dans le
diocèse afin d’éviter le magasinage.
• j’ai ressenti qu’accompagner un
adolescent ou un adulte dans son
cheminement de foi, c’est un renouvellement pour la communauté chré-
tienne tout entière.
Qu’est-ce que j’ai le goût de faire
suite à ce colloque?
Ce colloque a éveillé chez nous le
goût de :
• regarder ensemble les suites à donner chez nous.
• rassembler les personnes qui, dans le
diocèse, ont accompagné des
adultes ou des adolescents vers un
sacrement, afin de regarder nos
expériences à la lumière des éléments reçus au colloque.
• prendre connaissance du rituel que
l’Église propose pour l’accompagnement des adultes, le RICA (Rite d’initiation chrétienne des adultes).
• partager ce que nous avons entendu. ?
Savoir découvrir
Chant thème de la priorité pastorale du diocèse de Bathurst
Texte et musique : Robert McGraw
R : Savoir découvrir au plus profond de soi,
Jésus Christ vivant, visage de l'amour.
Savoir avec lui, semer autour de soi,
les joies d'un printemps où fleurit son amour
1. Tout comme autrefois, compagnon sur nos routes,
il ravive notre foi.
Tout comme autrefois, à même nos déroutes,
il rassure nos pas.
3. Tout comme autrefois, berger plein de tendresse,
Il apaise nos douleurs.
Tout comme autrefois, à même nos détresses
Il abreuve nos coeurs
2. Tout comme autrefois, en maître de sagesse,
Il vient changer nos regards.
Tout comme autrefois, à même nos faiblesses
Il fait naître l'espoir.
4. Tout comme autrefois, prophète d'espérance,
Il nous parle d'avenir.
Tout comme autrefois, à même nos silences,
Il nous donne la vie.
La/The Barque
4 • Octobre/October 2011
La catéchèse
dans nos paroisses
Linda Losier, coordinatrice de catéchèse du diocèse de Bathurst
Pourquoi Jésus
fascine-t-il
encore?
Voici quelques données en ce début d’année catéchétique (Paroisses françaises
du diocèse) :
Paroisses utilisant seulement Paroisses en transition du Paroisse utilisant seulement
le programme de Catéchèse programme de Catéchèse le programme de Catéchèse
Biblique par le Jeu et les Familiale Paroissiale au pro- Familiale Paroissiale
Symboles
gramme de CBJS
Brantville
Bas-Caraquet
Saint-Irénée
Sheila
Saint-Simon
Lagacéville, Lavillette
Tracadie
Grande-Anse
Néguac, Covedell
Rivière-du-Portage
Sainte-Marie-Saint-Raphaël
Caraquet
Saint-Isidore
Bathurst (Cathédrale)
Bertrand
Sainte-Rose
Beresford
Maisonnette
Pont-Landry
Petit-Rocher
Saint-Sauveur
Pointe-Verte
Paquetville, Notre-Dame-desÉrables
Saint-Léolin
Shippagan, Le Goulet,
Inkerman
Campbellton, Richardville
Miscou
Lamèque
Saint-Arthur
Pigeon Hill
Pokemouche
Balmoral
Robertville
Petite-Rivière de l’Île
Charlo
Eel River Crossing
Allardville
Dalhousie
Bathurst
Rosaire)
(Notre-Dame-du- Dundee
Atholville
Val D’Amours
Je vous souhaite une bonne année catéchétique 2011-2012. Que nos gestes et nos
paroles témoignent de la présence de Jésus, compagnon de nos routes. ?
Dans le cadre de l’année pastorale
2011-2012 voici un livre pour poursuivre votre réflexion sur Jésus.
POURQUOI JÉSUS FASCINE-T-IL
ENCORE?
Normand Provencher
2010, Fides
10,95 $
Description
Figure centrale du christianisme, le
personnage de Jésus est aussi
omniprésent au cinéma, en littérature, en
art et dans de nombreux essais. Par
ailleurs, des théologiens et des exégètes,
s'appuyant sur des recherches historiques, proposent de nouvelles
approches à son sujet faisant écho aux
problématiques et aux sensibilités contemporaines. Comment se fait-il que le
personnage de Jésus exerce, aujourd'hui encore, une telle fascination?
Deux
théologiens,
Normand
Provencher et Patrick Snyder, se
penchent sur la question et proposent
des pistes de réflexion. ?
La/The Barque
Octobre/October 2011 • 5
JMJ 2011
Enracinés et fondés en Christ, affermis dans la foi
Marie-Eve Michon
Le groupe du diocèse de Bathurst en partance pour l’Espagne où se déroulaient les JMJ 2011.
Près de deux millions de personnes
réunies pour le même projet : approfondir et enraciner leur foi en Jésus
Christ! Après plus de deux ans de préparation, voilà que les jeunes participants aux Journées mondiales de la
Jeunesse de notre diocèse sont de
retour. Tous ont plusieurs moments
forts de leur pèlerinage à raconter.
Voici un court résumé de ces journées
vécues sous le thème proposé par
Benoit XIV : Enracinés et fondés en
Christ, affermis dans la foi (cf. Col 2,7)
Le pèlerinage de la délégation de notre
diocèse a débuté dans la paroisse NotreDame de l’Assomption dans le diocèse
de Burgos, en Espagne. Pendant ces quatre premiers jours de pèlerinage, les
jeunes logeaient dans des familles d’accueil. Ces journées en diocèse ont été fort
occupées par différentes activités organisées par le milieu : visite dans des
monastères, célébration sur le parvis de la
cathédrale avec tous les jeunes accueillis
par ce diocèse, plusieurs kilomètres de
marche sur le chemin de Compostelle,
grande veillée de prière à l’occasion de la
fête de l’Assomption. Remplis de culture
espagnole, les jeunes se sont dirigés vers
le milieu d’accueil du grand rassemblement de la JMJ à Madrid.
Si les journées en diocèse ont été fort
chargées, c’était loin d’être de tout repos
dans la ville de Madrid avec la chaleur
très élevée et une foule immense qui
attendait nos pèlerins. Malgré ces défis, le
groupe a pu participer à toutes les activités organisées. Une journée de rassemblement du Canada avait été préparée par
la chaîne de télévision Sel et Lumière.
Nous étions près de 6000 pèlerins canadiens. À ce rassemblement, nous avons
eu le plaisir de voir la croix officielle des
JMJ. Nous avons aussi eu droit à de très
La croix des JMJ.
belles catéchèses dont les jeunes se souviendront longtemps. Ces rassemblements étaient animés par différents
évêques, prêtres et laïcs du monde. Un
jeune prêtre de l’Australie nous a dit de
lâcher prise, de faire le saut et de croire
en nos rêves et nos convictions. Être fiers
de croire! Une sœur œuvrant dans une
prison de France nous a parlé de son
expérience de foi avec les détenus. Nous
avons aussi assisté à une conférence donnée par un jeune couple qui expliquait
l’importance du respect de soi-même et
de l’autre dans une relation de couple.
Maintenant de retour, c’est dans leur
milieu respectif que les jeunes mettront
en œuvre leur foi enracinée en Jésus
Christ. Il n’y aura pas seulement des
répercussions dans leur communauté
paroissiale, mais aussi dans leur milieu de
travail, d’étude et familial. ?
La/The Barque
6 • Octobre/October 2011
Sacred Heart Council Catholic Women’s League
1921-2011
Members of the organizing committee viewing minute books from past
years as we prepare for our 90th
anniversary celebration on October
29th, 2011.
The Catholic Women’s League of
Canada was founded in 1920 and Sacred
Heart Council was organized in October
1921. The League is active in 1,321
parishes across Canada with over one
hundred thousand members. ?
Joan Blanchard, Margaret MacKenzie,
Barbara Vincent, Marjorie d’Entremont, Rose
Marie Losier.
Centre Espérance
Johanne Poirier f.m.a
Pour une huitième année consécutive,
le Centre Espérance a présenté le
lancement de la programmation de ses
activités pour l’année 2011-2012. Lors
d’un 2 à 4, tenu le dimanche 18 septembre, une quarantaine de personnes sont venues entendre les futurs
animateurs et animatrices de sessions
présenter brièvement le contenu des
activités qu’ils offriront.
Autour d’un délicieux goûter, les gens
ont pu échanger avec les animatrices.
Cette année, au centre, en plus des trois
psychothérapeutes, Réjeanne Landry,
Anne Jones et Viola Doiron, f.m.a. et de
Johanne Poirier, f.m.a. en accompagnement spirituel, s’ajoute une massothérapeute, Céline Thériault. Ainsi, des
soins complets sont offerts aux personnes
qui le désirent – pour que jaillisse la Vie
en plénitude!
Voici quelques-unes des activités
offertes cet automne :
• Santé émotionnelle – apprentissage
pour mieux comprendre ses émotions. Animatrice : Anne Jones
• « La souffrance ou le Mal-être ». La
souffrance… une contradiction qui
me pousse à naître. Animatrice :
Martine Matteau.
• Vivre un deuil ou accompagner une
personne endeuillée. Animatrice :
Anne Jones
• J’apprends à m’aimer. Animatrice :
Réjeanne Landry
• La colère, une alliée. Animatrice :
Réjeanne Landry
• Emotional Fitness (session en anglais)
Animateur : Warren Redman
• Méditation chrétienne. Animatrice :
Johanne Poirier, f.m.a.
• Partage « Parole et Vie ». Animatrice :
Johanne Poirier, f.m.a.
• Prière Taizé. Animatrice : Johanne
Poirier, f.m.a.
Il est possible également de vivre un
temps de repos ou de ressourcement personnel, accompagné ou non, au Centre
Espérance comme tel ou dans un petit
ermitage tout près.
Pour toute information concernant ces
sessions ou autres, communiquer avec le
Centre Espérance au 789-7604. ?
La/The Barque
Octobre/October 2011 • 7
Trente ans, ça se fête en grand!
La chorale Saint-François-Xavier
présentera un concert pour souligner
son 30e anniversaire sous la direction
de madame Antonia Levesque le
dimanche 13 novembre 2011 à 19 h 30
en l'église Saint-François-Xavier de
Charlo.
La chorale recevra une invitée spéciale ainsi que des musiciens profes-
sionnels. Billets en vente auprès des
membres de la chorale, au McIntyre
Convenience Store, au Save-Easy de
Balmoral ou au Shoppers Drug Mart de
Dalhousie au coût de 12 $. ?
Cinquantième Congrès du Mouvement
des Femmes Chrétiennes
Jeanne Doucet, secrétaire nationale du MFC
Tout un exploit pour un mouvement
d’action catholique et ce n’est pas terminé, puisque nous poursuivons
notre route. Le 50e congrès national a
eu lieu à l’Auberge de la Basilique de
Sainte-Anne-de-Beaupré les 23, 24, 25
mai. Le 26 mai était consacré à la fête.
En tout, 45 personnes ont participé. Le
congrès national fut un succès.
sur une musique de circonstance. Quand
la fédération de Bathurst est entrée avec
sa bannière, notre présidente et les
équipières ont réalisé combien les liens
tissés avec le mouvement sont forts et
nous en avons goûté chaque instant : ce
fut un moment de bonheur et de fierté.
En écrivant cet article, j’en ai encore des
papillons dans l’estomac.
La fête a eu lieu le 26 mai 2011 à la
Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré. Sous
le thème Lumière dans nos vies, nous
avons vécu des moments riches en émotions et en souvenirs qui resteront gravés
en chacune de nous. Cette fête a réuni
des gens de l’Ontario, des quatre coins
du Québec et du Nouveau-Brunswick.
Une dame personnifiant la bonne
Sainte-Anne est venue livrer un message
d’espérance aux participantes. Ensuite,
nous avons eu une présentation de notre
revue La famille chrétienne suivie d’un
hommage aux bâtisseurs, aux présidentes
nationales, aux accompagnateurs spirituels nationaux ainsi qu’à notre accompagnatrice spirituelle nationale pour leur
dévouement et leur amour du MFC.
Les quatorze fédérations du MFC sont
entrées en procession avec leur bannière
En tout, 1000 personnes étaient sur
place. C’est le nouvel évêque de Québec,
Mgr Gérald Cyprien Lacroix, qui a
célébré la messe sous le thème Vous êtes
le sel de la terre et la lumière du monde.
Dans son homélie, il nous a incitées à
faire un geste en regardant notre voisin de
gauche, nous a fait prendre conscience
de notre mission de baptisée et de femme
chrétienne en disant: « Voilà l’Église de
demain. »
La fête s’est terminée par un banquet
regroupant 440 convives. Le tout était
accompagné de musique et de chants. Le
diocèse de Bathurst était bien représenté.
Un autobus était parti de Néguac avec
45 femmes venues nous joindre pour la
fête. Le Mouvement est encore bien
vivant. ?
La/The Barque
8 • Octobre/October 2011
Trentième anniversaire
du Centre de Ressourcement
Le 2 octobre, le Centre de
Ressourcement célébrait par un
souper bénéfice son 30e anniversaire
et les trente années d’implication des
laïcs dans cette œuvre de notre Église
diocésaine.
En bref, c’est à l’été 1981 qu’un comité
de laïcs avec sœur Lorraine Cormier,
alors directrice de la Maison SaintJoseph, obtiennent de Mgr Edgar Godin
la permission de transférer, dans l’ancienne Résidence Paul VI, l’œuvre de la
Maison Saint-Joseph, qui ne répondait
plus à la demande. C’est elle aussi qui
obtint des propriétaires, les Pères
Eudistes, la location de l’édifice avec
l’autorisation d’y faire les rénovations
nécessaires, en échange du paiement de
l’hypothèque de 257 000 $.
Comme le diocèse ne pouvait investir
des fonds dans une nouvelle bâtisse, le
comité décida d’aller de l’avant dans la
confiance. Plusieurs communautés
religieuses ont répondu généreusement à
une campagne de financement. En deux
mois, avec l’aide de nombreux bénévoles
de tous les coins du diocèse, la quarantaine de chambres de la résidence située
au 775 rue Collège furent aménagées. Le
gymnase fut transformé en cuisine, salle à
manger et salle de conférence. Tout fut
prêt à temps pour le début des activités
de septembre.
Pour en assurer sa survie, une
Fondation fut mise sur pied. En plus d’assurer le paiement de l’hypothèque d’un
peu plus de 17 000 $ annuellement, des
améliorations majeures au montant de
460 000 $ ont été apportées à l’édifice.
S’ajoute à cela 88 000 $ en équipement.
Ceci a été réalisé grâce à de nombreux
projets, la générosité des gens et l’aide du
diocèse.
Depuis le départ des religieuses NotreDame du Sacré-Coeur en 1988, ce sont
des laïcs qui en ont assuré la direction.
Présentement, c’est un couple qui
occupe cette fonction depuis douze ans.
L’histoire du Centre est une belle histoire de confiance en Dieu Père
Providence par tous ces laïcs qui y ont
œuvré et qui continuent de le faire. Nous
devons une fière chandelle à sœur
Lorraine Cormier qui fut l’instrument
dans la main de Dieu dans ce beau projet qui continue à permettre à de nombreuses personnes de profiter des divers
mouvements d’Église. ?
BOUTIQUE D’ARTICLES
RELIGIEUX
Chapelets, crucifix,
médailles,
statues,
images,
livres,
plaques, cassettes,
bibles, articles de
baptême, de première
communion, de confirmation, de mariage,
etc…
Centre de Ressourcement
775, rue du Collège, Bathurst
548-2007
publiée par/published by
Témoignage
du père
Bernard Ménard
Je suis convaincu d'une chose : nous
vivons présentement une des belles
périodes de la vie de l'Église. Quand
je dis ça dans mon entourage et à des
groupes de jeunes ou d'adultes, les
gens disent : « Mais d'où i' sort celuilà ? » Précisons tout de suite : une
belle période pour l'Évangile de Jésus
et pour son Esprit qu'il nous a promis.
Laissez-moi vous raconter un peu.
(À lire au complet sur le site :
http://www.oblats.qc.ca/OMI/temoignage.
php ) ?
Diocèse Bathurst Diocese
P.O. Box/C.P. 460, Bathurst,
N.-B. E2A 3Z4
Tél./Tel.: (506) 546-1420
Téléc./Fax: (506) 546-1423
Courriel/E-mail: [email protected]
www.diocesebathurst.ca
L’équipe de La Barque/
The team of The Barque
Yolande Boudreau,
Albert Dugas, Gisèle Frenette,
Céline Pinet
Éditeurs/Publishers
Albert Dugas, Mgr Valery Vienneau
Montage
Brigitte Cladère
8217, rue St-Paul
Bas-Caraquet, N.-B.
Tél. (506) 727-4749
Reproduction autorisée avec la
mention de l’origine et le crédit de
l’auteur. All reproduction permitted
with the mention of the source and
the name of the author.
ISSN 1499-058X

Documents pareils

La Barque_Novembre 2009

La Barque_Novembre 2009 maman pour mes deux filles. Les besoins de ma famille immédiate ou élargie furent toujours une priorité. J’ai appris cela très jeune de mes parents. Nous sommes une famille de onze enfants, cinq fi...

Plus en détail