Le transport et les communications

Commentaires

Transcription

Le transport et les communications
L e
t r a n s p o r t
e t
l e s
c o m m u n i c a t i o n s
CHEZ LES ALGONQUIENS
Du canot au toboggan : Les Algonquiens se déplacent beaucoup puisqu’ils sont
nomades. Ils se déplacent généralement sur les cours d’eau lorsqu’ils ne sont pas
gelés. Le transport en canot est une façon rapide et efficace de se déplacer au
printemps, pour aller rejoindre le camp d’été et à l’automne, pour retourner vers les
territoires de chasse.
Les Algonquiens ont développé des moyens de transport adaptés à leur mode de vie.
Ils leur permettent de se déplacer facilement et rapidement, ils sont légers et faciles à
réparer avec des matériaux accessibles. Le canot d’écorce, par exemple, est solide (il
peut transporter deux adultes, deux enfants et 150 kilos de matériel à son bord) mais
assez léger pour faire du portage lorsque c’est nécessaire. Le portage c’est l’action de
transporter une embarcation par voie de terre pour éviter une chute, un rapide ou pour
rejoindre une voie navigable. Le toboggan, qui est une sorte de traîneau bas muni de
deux patins, permet aux Algonquiens de transporter facilement leurs bagages sur la
neige l’hiver.
Comme tu le sais déjà, les Algonquiens sont un peuple nomade. Cela les amène à se
déplacer souvent. Ils ont donc adapté des modes de transport à leur environnement.
Sais-tu qu'avec l'écorce de bouleau, des filaments de racines d'épinette blanche et la
résine d'épinette chauffée, ils arrivent à faire un beau canot. Ils peuvent transporter
facilement ce canot de 4 mètres et pesant environ 23 kilogrammes pour effectuer de
nombreux portages à travers les forêts. Si leur canot s'endommage, on peut toujours le
réparer grâce aux matériaux trouvés dans la forêt. Pratique, n'est-ce pas ?
Pendant l'hiver, ils utilisent les
toboggans ainsi que des raquettes
pour le transport du matériel. Le
collier de charges est un autre outil
important pour le transport. Le porteur
passe sur son front une large lanière
de cuir au bout de laquelle est
suspendue la charge à transporter.
Des sacs doublés de mousse attachés
à une planche sont utilisés pour
transporter les bébés. Ce sont les
porte-bébés.
Sur les traces du passé
fascicule 11: page 15
CHEZ LES IROQUOIENS
De bons marcheurs : Les Iroquoiens sont de bons marcheurs, car leurs jambes sont
un de leur principal moyen de transport. Il n’y a aucun cheval pour faciliter leurs
déplacements vers 1500. Pour s’orienter, ils savent observer ce qui les entoure dans la
nature, par exemple la mousse des arbres, le vent, le soleil. Des sentiers forestiers
guident aussi leurs pas.
Des raquettes en hiver : L’hiver, pour empêcher que leurs pieds ne s’enfoncent trop
profondément dans la neige et ne ralentissent leur marche, ils fabriquent des raquettes.
Elles ont des formes légèrement différentes d’une nation à l’autre, mais elles ont toutes
la même fonction : rendre les déplacements sur la neige plus faciles et plus rapides.
Des canots pour les nombreux cours d’eau : Que font-ils pour de plus longues
distances ? Ah ! Les Iroquoiens ont mis à profit les nombreux cours d’eau qui
parcourent leur territoire. Grâce aux canots d’écorce que les hommes fabriquent, ils
peuvent voyager à peu près partout. Comme pour les raquettes, les canots diffèrent un
peu selon les nations. Les Hurons, par exemple, utilisent l’écorce de bouleau, alors que
les Iroquois utilisent surtout l’orme, car il n’y a pas de bouleau sur leur territoire. Les
qualités de leurs canots ne sont donc pas les mêmes.
[…] http://primaire.recitus.qc.ca/LigneTemps_html.php
Mots en italique et soulignés : vocabulaire à chercher dans le dictionnaire
Sur les traces du passé
fascicule 11: page 16

Documents pareils

Les Iroquois

Les Iroquois Les femmes : Les Iroquoiens forment une société matrilinéaire puisque les femmes y jouent un rôle très important. Ce sont les femmes qui prennent les décisions importantes. Elles nomment le chef ci...

Plus en détail

3 e année

3 e année rejoindre une voie navigable. Le toboggan, qui est une sorte de traîneau bas muni de deux patins, permet aux Algonquiens de transporter facilement leurs bagages sur la neige l’hiver. Comme tu le sa...

Plus en détail

Pas de taches pour une girafe

Pas de taches pour une girafe respect fête rêve (s) jeu transmettre

Plus en détail

Voir

Voir pire épreuve pour les nouveaux Algonquiens est de faire une guerre contre les membres de leur ancienne nation iroquoienne.

Plus en détail