Séquence par film. - Histoire

Commentaires

Transcription

Séquence par film. - Histoire
PROPOSITION DE SEQUENCE
PROGRAMME DE PREMIERE ST2S
HISTOIRE
***
CHAPITRE 2 : GUERRES ET PAIX, 1914 - 1945
Extraits BO n° 9 mars 2012
4. Éducation civique, géographie et histoire.
La géographie et l'histoire ont un fort potentiel d'instruction et de formation civiques ; leurs
objets d'étude constituent souvent des enjeux majeurs pour notre société et sa jeunesse. Cela
se vérifie dans l'ensemble des voies et à tous les niveaux d'enseignement.
Le programme de première ST2S est porteur de cette dimension civique, tant dans les
capacités et méthodes - « Critiquer des documents de types différents (textes, images, cartes,
graphes, etc.) », « Utiliser de manière critique les moteurs de recherche et les ressources en
ligne (internet, intranet de l'établissement, blogs) », « Confronter des situations historiques
ou/et géographiques » etc.). - que dans les questions obligatoires (« L'insertion de la France
dans l'Union européenne », etc.) ou les sujets d'étude (« Combattre pour la République : Jean
Moulin », « Les espoirs d'un ordre mondial au lendemain des conflits : de la SDN à l'Onu »,
« Soigner en France : disparités et maillage », etc.).
Objet de la démarche :
-
Traiter le sujet d’approfondissement consacré à l’Italie mussolinienne par
l’utilisation, principalement, d’extraits de cinéma italien des années 60’ et 70’,
et de quelques documents complémentaires pour faire, entre autres, travailler
les élèves sur la lecture d’images mobiles.
-
Plus particulièrement, amener les élèves à s’interroger sur la valeur des
fictions réalisées pour rendre compte d’événements historiques ; aborder la
notion de point de vue et de subjectivité à partir de témoignages oraux et/ou
écrits ;
-
Inciter les élèves à mettre en parallèle les informations contenues dans les
différents extraits et à dégager les principaux traits du régime fasciste en Italie.
-
Faire rédiger de courts passages pour mettre en forme leurs observations et
servir de trace écrite.
-
Durée : 3 h
Le sujet d’étude s’insère à la suite d’une première partie consacrée à la Grande
Guerre
1
L’Entre-deux guerres et la montée des totalitarismes (1920-1939)
Préalable : évoquer les remises en cause de la démocratie
-
-
-
Des sociétés fortement marquées par la guerre (Italie) et la défaite (All) ou la guerre
civile(Russie), des aménagements ont été faits vis-à-vis des libertés individuelles ;
nécessité fait désormais loi. On assiste à des expériences de concentration des
pouvoirs.
C’est une période de crise morale et politique, on recherche des responsables à la
défaite et c’est l’occasion d’expérimenter de new formes de régimes plus autoritaires
censés apporter des solutions et assurer le redressement national.
Ainsi, en Allemagne dès les années 20, le parti Nazi (National Socialiste) propulse
Hitler sur le devant de la scène politique ; en Russie puis URSS, Staline devient
Secrétaire Général du PCUS. Mais c’est en Italie que s’élabore le concept d’Etat
totalitaire sous la férule de Benito Mussolini.
***
Etude de cas : Vivre dans l’Italie mussolinienne
Pbtiques :
Comment comprendre la prise de pouvoir par les fascistes ?
Sur quelles valeurs repose ce régime qui prend le nom de fascisme ?
Quelles sont les conditions de vie des Italiens sous ce nouveau régime?
A/ Les fascistes à la conquête du pouvoir
Extraits de La marche sur Rome, Dino Risi, 1962 (9’)
1/ La prise du pouvoir par un autre moyen que les élections 2’52
http://www.youtube.com/watch?v=ovk4sSWSxPI
(actes et non paroles, salut, « camarades », sortir dans la rue)
2/ Que sont les chemises noires ? 0’59
http://www.youtube.com/watch?v=axo3eWxIxjU&list=UUTCA321RopJ6bZWb2AZ0Tlg&i
ndex=8&feature=plcp
(« même les cons se sentent forts »)
3/ L’organisation de la marche sur Rome 0’53
http://www.youtube.com/watch?v=B1W9pB17gWo&feature=related
(vendeur ambulant de matraque = incitation à la violence, médaille, salut tourné en dérision,
confusion clergé, tête de mort comme emblème)
4/ Séquence finale : l’armée royale se retire 3’59
http://www.youtube.com/watch?v=inaXxFHTScE&feature=related
(possibilité de les arrêter mais ordre de les laisser passer = Victor-Emmanuel III, un roi faible,
dépassé par les événements, entretien inventé, pas de prise de conscience du vrai danger, insertion
images d’archives institut Luce = Union cinématograp éducative, fondée en 1924)
2
Questions de guidage :
- Quel mode d’action est envisagé par les fascistes pour prendre le pouvoir ? A quelle
opposition doivent–ils faire face ?
- Que révèlent les extraits 2 et 3 sur la nature profonde des chemises noires ?
- Comment le réalisateur tourne-t-il en dérision les fascistes ?
- En termes de montage d’images, quelle est la particularité de l’extrait n°4 ?
Photo : Marche sur Rome : repérer Mussolini, chemises noires
Dès octobre 1922, après sa marche sur Rome (intimidation - 20 000 partisans + propagande)
Mussolini est nommé Premier Ministre et prend le pouvoir. En 3 ans, il transformera le
régime en dictature personnelle (pleins pouvoirs en 1925) en n’hésitant pas à éliminer ses
adversaires politiques (Assassinat du socialiste Matteotti, juin 1924, qui dénon ce
irrégularités ds scrutins législatifs) cf Caricature de Chancel
Réponses : force en marche, inexorable, détermination, discipline + sans scrupule, fin
justifie tous les moyens
B/ Une société très formatée par l’idéologie
Quelles sont les valeurs promues par le nouveau régime mussolinien ?
Article « Fascisme » ds Encyclopédie italienne, 1934
R = l’Etat au centre de tout. Intérêt collectif // individuel ; Abolition des classes sociales au sein d’un
Etat totalitaire, omniprésent et omnipotent ; opposition résolue à la démocratie.
3
Au sein de la famille, l’individu est donc assimilé, anonymé. Dans cette structure, cette minisociété, la femme fait l’objet d’un traitement spécifique.
Extrait Une journée particulière, Ettore Scola, 1977 (10’)
Séquence introductive : le lever de la famille et la préparation pour le défilé
Questions de guidage :
-
Quelle place les enfants occupent-ils dans la famille ?
Quel rôle est attribué à Antonietta dans le foyer ?
Quelles sont les principaux traits de caractère du père ? En quoi suggèrent – ils une
certaine image de la virilité ?
Quels comportements suggèrent l’adhésion à des valeurs patriotiques ?
Que symbolise le port des différents costumes par les membres de cette famille ?
Décrivez-les.
(place et perception de la femme, discours sur la famille, enfants, gymnastique,
embrigadement, nationalisme exacerbé jusque dans le vocabulaire, image de la virilité)
Rédiger un texte de synthèse :
De quelle manière le régime mussolinien tente-t-il de contrôler la population et de
transformer la société ?
Tableau des mouvements de jeunesse et photo de la famille Scaramella : y-a-t-il décalage
entre la scène familiale représentée et la photographie ?
4
Cité par Emil Ludwig dans Colloqui con Mussolini (1931), Milano,
Mondadori, 1970
TEMOIGNAGES :
Document 1 : Interview de Sophia Loren à propose de son rôle dans le film de Scola (18/09/1977),
extrait des Rendez-vous du dimanche 6’09
Elle raconte quelques anecdotes de petite fille au moment de la visite d’Hitler en Italie en
mai 1938. Présente sa mère, une femme indépendante, et évoque le personnage de
Mastroianni, un homosexuel, rejeté par la société fasciste qui voue alors un culte à la virilité.
http://www.ina.fr/fresques/europe-des-cultures-fr/fichemedia/Europe00082?video=Europe00082
ou http://www.ina.fr/art-et-culture/cinema/video/I08052867/sophia-loren-a-propos-deune-journee-particuliere.fr.html
Document 2 : Une journée particulière évoque une journée historique qui scelle un peu plus le
rapprochement de l’Italie fasciste et de l’Allemagne nazie qui é été amorcé par l’axe RomeBerlin de 1936. Ettore Scola, né en 1931, a lui-même vécu cette journée de mai 1938.
Les propos suivants sont extraits d’un entretien paru dans un numéro de la Revue du cinéma
daté de novembre 1977.
Étant donné la précision avec laquelle vous restituez (réécrire) le climat de cette journée (la
préparation, en famille, pour le défilé, le repas, etc.), on a l’impression que vous racontez
des choses que vous avez vues de vos propres yeux
C’est vrai. Le film est particulièrement autobiographique dans la mesure où il se rapporte à
une journée que j’ai effectivement vécue en 1938, quand Hitler vint à Rome pour signer
l’axe Rome-Berlin. Moi aussi, comme balilla [membre d’une organisation de jeunesse
fasciste], j’ai participé à cette journée. Dans le film, j’ai voulu recréer l’atmosphère de cette
journée de mai, une atmosphère que l’on ne voit jamais car on la découvre à travers la
duen
défilé
via dei Fori
C/retransmission
Un régimeradiophonique
qui se donne
spectacle
: Imperiali [Forums impériaux], où la
puissance guerrière italienne était montrée au Führer. La radio, avec ses commentaires
dithyrambiques (1), les hymnes et les marches militaires, est un peu le troisième personnage
Extrait
d’Amarcord
delaFederico
Fellini,
1973 0h42’
à 0h48’ d’écouter
(6’)
de l’histoire.
Durant toute
journée, les
deux protagonistes
sont contraints
cette
« voix du maître », qui lance des messages destinés à galvaniser (2) l’homme de la rue, à le
consoler
de son
existence
grise
et de
C/
Un pouvoir
qui
se met en
scène
: son impuissance habituelle, en le faisant se sentir
participant à une action historique exaltante et héroïque, héritée de la Rome antique. Tout
C/ceUn
quià se
donne
en spectacle
que régime
l’on entend
la radio
est authentique.
J’ai: fait une recherche scrupuleuse dans les
5
archives car je voulais la voix même du speaker officiel du fascisme, Guido Notari. Celui-ci
croyait ce qu’il disait et, d’ailleurs, il écrivait personnellement les textes qu’il lisait.
(1) Dithyrambiques = très élogieux
(2) Galvaniser = encourager fortement, enthousiasmer
C/ Un régime qui se donne en spectacle :
Extrait d’Amarcord de Federico Fellini, 1973
0h42’ à 0h48’ (6’)
Séquence de la fête fasciste organisée pour la venue du Duce (mouvements de jeunesse,
« jeunesse de granit », organisation fête/liturgie fasciste, parade, culte du chef, anciens combattants,
clones du Duce…)
Questions de guidage :
-
Quelles sont les différentes catégories de personnes qui participent à cette
manifestation ?
En l’honneur de qui est-elle organisée ? Comment célèbre-t-on cet invité de marque ?
Relevez les différents symboles utilisés par les fascistes.
Jeunesses fascistes, réunion de plusieurs générations dans un communion à la gloire du fascisme et du
Duce (religion civique) Drapeaux italiens, drapeau faisceaux, PNF, ancien combattant
Salut fasciste, salut au Duce, évocation salut Rome impériale ? fête nationale ds calendrier fasciste de
la naissance de Rome (cf Emilio Gentile : la fascisation du passé, de l’histoire ; liturgie politique,
religion séculière)
Fils de la Louve, Ballila, Avangardistes, Jeunesses fascistes« 99% population inscrits au Parti »
Chemises noires
Aigle symbole de l’empire
Démonstrations de gym pour filles et manip° armes pour garçons « jeunesse de granit » = enjeu
Portrait du Duce en fleurs R et B
6
Rédiger un texte de synthèse :
Quelle image de leur régime les fascistes souhaitent-ils diffuser à travers l’organisation d’une
telle manifestation ?
TEMOIGNAGES :
Document 3a et b : (note : Fellini, lui, à 18 ans à l’époque.)
a) Le fascisme est en quelque sorte une ombre menaçante qui ne demeure pas immobile
derrière notre dos, mais qui grandit souvent au-dessus de nous et nous précède. Le
fascisme sommeille toujours en nous. Il y a toujours le danger de l'éducation, d'une
éducation catholique qui en connaît qu'un but : conduire l'homme à une dépendance
morale, réduire son intégrité, lui dérober tout sentiment de responsabilité pour le garder
dans une immaturité qui n'en finit pas. Dans la mesure où je décris la vie dans un petit
endroit, je représente la vie d'un pays et présente aux jeunes gens la société dont ils sont
issus. Je leur montre ce qu'il y a eu de fanatisme, de provincial, d'infantilisme, de lourdeur,
de soumission et d'humiliation dans le fascisme de cette société là.
Federico Fellini, Amarcord, éditions Diogene, Zurich, 1974, p319).
« […] Avant d’être cinéaste, Fellini a démarré dans la vie professionnelle en
étant caricaturiste et cela se sent dans bon nombre de ses films mais plus encore dans
Amarcord. Il grossit le trait, force la mesure ; tous ses personnages sont ainsi hauts en
couleur et peu nous importe qu’ils soient crédibles ou non. Son humour est irrévérencieux,
fortement connoté sexuellement et politiquement. Car Amarcord, c’est aussi une peinture
politique de la montée du fascisme en Italie, que Fellini dépeint presque entièrement par
l’humour et la caricature, avec une certaine distance comme pour insister sur son aspect
grotesque […]
http://films.blog.lemonde.fr/2009/08/03/amarcord/
Mise en scène du pouvoir : Photo harangue Mussolini (1937)
Q = Repérer les différents éléments visuels qui renseignent sur la manière dont le Duce
envisage la communication (micros + caméras ; gestuelle, menton en avant, tenture avec
faisceaux)
Le culte du chef suprême comme nouvelle religion civique (cf tableau classique Ambrosi
1930 Rome/Mussolini)
Accessoirement : ajouter éléments sur bellicisme et politique expansionniste
Chronologie + photo stade de Rome
Q = Que déduire ce cette chronologie en matière de politique extérieure ?
Q = Comment les projets artistiques traduisent-ils la volonté du Duce de redorer le
prestige national ?
L’exaltation du sentiment et de la fierté nationale comme programme politique
(Ethiopie, Espagne, Albanie) + évocation de la gloire de la Rome antique.
7
http://quotationsbook.com/quotes/author/photos/5242/
Droits : E. Fardel
8
Le cas Alessandra Mussolini :
Né en 1962, se pose en gardienne du temple mussolinien (et en marchande du temple
aussi) : bouteilles, calendrier, pduits dérivés
Carrière politique après une carrière cinéma, grâce à sa tante …Sophia Loren !
(fille du 3è fils de Mussolini et d’une sœur de SLoren) et a notamment joué ds le film de
Ettore Scola !
A déclaré ds un débat politique en 2006 « Mieux vaut être fasciste que pédé » à un
candidat politique ;
9

Documents pareils

PWP Approcher le fascisme à travers le prisme du cinéma [Mode de

PWP Approcher le fascisme à travers le prisme du cinéma [Mode de nécessité fait désormais loi. On assiste à des expériences de concentration des pouvoirs. •C’est une période de crise morale et politique, on recherche des responsables à la défaite et c’est l’occa...

Plus en détail