Maya Lauqué - La Maison du Jambon de Bayonne

Commentaires

Transcription

Maya Lauqué - La Maison du Jambon de Bayonne
Maya Lauqué
Maya, l’atout charme du jambon de Bayonne
ette ravissante bayonnaise est la
journaliste qui monte sur le petit
écran. Du lundi au vendredi, de 18 à
20h, elle décrypte l’information sur i Télé.
Et quand il s’agit de parler du produit
phare de sa ville natale, l’enthousiasme de
Maya ne faiblit pas. « Le jambon de
Bayonne, c’est un très bon remontant !
Mes parents m’en amenaient souvent
pour me remonter le moral dans mes premières années parisiennes. Une habitude
qu’ils ont conservé et qui se perpétue
encore de nos jours. Il leur arrive encore
fréquemment de m’en porter » soulignet-elle. Il faut dire que, chez les Lauqué, le jambon de Bayonne est en bonne place.
« Mon frère Arnaud en est un vrai malade. Il le découpe selon un rituel bien à lui et est
capable d’en manger sans limite ; c’est un véritable spectacle ! Si mes parents l’aiment
poêlé, je le préfère tranché finement à l’apéritif… même si je suis meilleure pour le
déguster que pour le couper ! » s’exclame-t-elle.
Fière des couleurs bayonnaises, May ne rate jamais une occasion de vanter les mérites de ce produit. « Il m’arrive d’en amener dans certaines réceptions parisiennes pour
le faire découvrir, même si sa notoriété n’est plus à faire » indique-t-elle.
Question notoriété, celle de Maya pourrait encore gravir très rapidement les échelons.
« ça s’agite, c’est bon signe » confie-t-elle, tout en restant lucide sur le milieu dans
lequel elle évolue. « Voilà dix ans que je fais ce métier. Je me suis très vite retrouvée à
l’antenne et j’ai connu, en quelques années, beaucoup de joies mais aussi de déceptions avec des émissions qui se sont arrêtées. C’est le jeu de ce métier et de la télévision. Cette expérience, je considère que c’est un atout pour la suite. C’est pour cela
que je profite tous les jours de ces moments d’antenne ».
Quant au mot de la fin, c’est au jambon de Bayonne qu’elle le dédie. « Période de vœux
oblige, je lui souhaite une longue vie… même je ne me fais aucun souci pour lui ! ».
C
en bref - en bref - en bref - en bref
Vers une IGP
Porc frais du
Sud Ouest
Une IGP Porc frais du Sud
Ouest est en route. Après
avoir obtenu un avis favorable de l’INAO, le dossier a
été transmis à Bruxelles par
le Ministère de l’Agriculture.
Dès sa validation définitive,
il devrait venir conforter la
filière Jambon de Bayonne
en permettant une valorisation globale, sous signe
officiel de qualité, de l’ensemble de la carcasse du
Porc du Sud Ouest.
« Un produit hyper
moderne »
« Le porc est l’un des meilleurs alliés de notre santé.
Jambon de Bayonne/Huile
d’olive, le même combat est
le même tant les deux produits se ressemblent ! »
n’hésite pas à affirmer Le Dr
Recchia, proche collabora-
teur du professeur Cabrol.
Après avoir étudié, ce produit-là sous toutes ses coutures, il se positionne désormais comme l’un de ses
plus ardents défenseurs.
« Le jambon de Bayonne est
hyper moderne. Sa qualité
est issue du savoir-faire
d’une vingtaine de métiers
qui composent l’ensemble
de la filière jambon de
Bayonne. Je conseille à tout
le monde d’en consommer ». Dont acte.
Piperade au jambon
de Bayonne
Par Jean-Claude Tellechea,
Auberge du Cheval Blanc à Bayonne
Ingrédients nécessaires
● 4 tranches de Jambon de Bayonne
● 1 cuillère de graisse d'oie
● 1 oignon, 1 tête d'ail
● Du persil hâché ● 8 œufs
● Huile, sucre, sel
● 1 kilo de piments
Armanda Pennes, directrice du
● 1 kilo
deSaint-Joseph
tomates ● 1àpiment
lycée
Ustaritz
Préparation :
● Éplucher, épépiner les piments,
les tailler en lanières, les faire étuver
dans deux cuillerées à soupe
d'huile avec l'oignon émincé, l'ail,
les tomates épluchées et épépinées, le piment taillé en rondelles ;
ajouter une pincée de sucre.
● Faire cuire doucement jusqu'à
évaporation complète.
● Battre huit œufs en omelette,
saler légèrement.
● Passer
pendant deux minutes
quatre tranches de Jambon de
Bayonne dans la graisse d'oie,
réserver au chaud et verser la
graisse de cuisson dans les légumes.
● Hors du feu, incorporer les œufs au
mélange de tomates et de poivrons.
● Brouiller l'ensemble qui doit être
moelleux, mettre sur feu doux
pendant trois minutes.
SIGNÉ 64 • 7

Documents pareils

en bref - en bref - en bref - en bref

en bref - en bref - en bref - en bref 1 Eplucher, épépiner les piments, les tailler en lanières, les faire étuver dans deux cuillerées à soupe d'huile avec l'oignon émincé, l'ail, les tomates épluchées et épépinées, le piment taillé en...

Plus en détail