Guide Mémoire Recherche Etudiants - Accueil

Commentaires

Transcription

Guide Mémoire Recherche Etudiants - Accueil
Majeure Alternative Management
__
Guide Mémoire Recherche Etudiants
Guide Conçu par Laura Chartain
Révisions : Eve Chiapello et Nicolas Charles
Majeure Alternative Management
Page 1/16
Guide Mémoire Recherche
Table des matières
Introduction : à quoi sert ce guide ? ....................................................................................... 3
1. Rappel des objectifs de la Majeure Alternative Management ............................................ 3
2. Le mémoire de recherche ................................................................................................... 3
Partie 1 : Méthodologie de la recherche ................................................................................. 4
1. Détermination du champ d’étude ....................................................................................... 5
2. Formulation d’une question de départ ................................................................................ 5
3. Recherches exploratoires.................................................................................................... 6
4. Collecte de données empiriques ......................................................................................... 6
5. L’analyse et la rédaction finale .......................................................................................... 9
6. La soutenance orale de votre mémoire ............................................................................. 10
Partie 2 : Réalisation dans le cadre de la MAM .................................................................. 11
1. Rendez-vous avec les membres de l’équipe pédagogique de la MAM ............................ 11
2. Remise d’une note de présentation................................................................................... 11
3. Présentation le 13 Janvier ........................................................ Erreur ! Signet non défini.
4. Relation avec le professeur-tuteur .................................................................................... 11
5. La soutenance ................................................................................................................... 12
Annexe : Règles d’écriture du mémoire ............................................................................... 13
1. Respect du format de publication ..................................................................................... 13
2. Mise en forme................................................................................................................... 13
3. Rédaction .......................................................................................................................... 13
4. Contenu ............................................................................................................................ 13
5. Citation des sources, constitution de la bibliographie. ..................................................... 14
6. Anonymat des personnes et des institutions citées........................................................... 15
Majeure Alternative Management
Page 2/16
Guide Mémoire Recherche
Introduction : à quoi sert ce guide ?
1. Rappel des objectifs de la Majeure Alternative Management
En tant qu’étudiant de troisième année du programme Grande Ecole d’HEC Paris, vous avez
suivi des cours traitant du management et vous avez peut-être approfondi par vous-même vos
connaissances de certaines théories managériales. Vous avez également réalisé des stages en
entreprise. Par ailleurs, vous vous intéressez certainement à des sujets variés pouvant être liés
ou non au management (loisirs, voyages, intérêts personnel…). Toutes ces expériences vous
ont amené à rencontrer des personnes différentes et des cultures différentes.
L’un des objectifs de la Majeure Alternative Management est de vous amener à prendre du
recul par rapport à ces diverses expériences que vous avez vécues, à les relier entre elles et à
réfléchir au sens que vous voulez leur donner pour construire votre avenir. Elle vous amène à
réfléchir par vous-mêmes et à exercer votre esprit critique.
Si, de fait, la Majeure Alternative Management, est née dans la nébuleuse du développement
durable et de l’économie alternative, son objectif n’est pas de vous délivrer un savoir « préfabriqué » sur ces sujets. Quelle que soit le type d’organisation ou d’économie visée (privé à
but lucratif, privée à but non lucratif, économie sociale et solidaire, etc…), vous êtes invités à
exercer votre esprit critique et à comprendre à quoi se réfère ce que vous êtes amenés à vivre
et à étudier en rapport à l’époque particulière dans laquelle vous vous situez.
L’organisation pédagogique de la Majeure est pensée dans ce sens. Des cours théoriques
(Macro-économie mondiale, Histoire de la Critique de l’Entreprise, Management de la
Performance, etc.) vous amènent à réfléchir sur le plan théorique tandis que les différentes
enquêtes de terrain vous amènent à sentir différents milieux et manières de faire. Vous aurez
l’occasion de délivrer les fruits de vos propres réflexions à l’occasion des différents travaux
que vous devrez rendre. Les meilleurs travaux seront publiés sur le site de l’Observatoire du
Management Alternatif.
2. Le mémoire de recherche
En tant qu’étudiants de troisième année du programme HEC Paris, vous devez réaliser un
mémoire de recherche que vous soutiendrez oralement devant un jury composé au minimum
de deux personnes à la fin de l’année scolaire.
Ce guide a été conçu spécifiquement pour les étudiants de la Majeure Alternative
Management. Il tient compte des caractéristiques propres de cette Majeure.
Un mémoire de recherche, sous sa forme, définitive, est un document comprenant au moins
40 pages (hors annexes)- pouvant aller jusqu’à 200- présentant de façon construite et
argumentée les résultats d’une recherche menée à la suite d’un questionnement initial.
Ce guide comporte deux parties :
- la première est destinée à présenter aux étudiants les principes de la démarche de recherche
et ce que l’on attend d’eux. Quel est le cheminement entre le questionnement initial et la
conception d’un mémoire de recherche final ?
- la seconde partie présente aux étudiants les différentes étapes à respecter dans le cadre de
leur suivi pédagogique.
Majeure Alternative Management
Page 3/16
Guide Mémoire Recherche
Partie 1 : Méthodologie de la recherche
Vers quoi doit tendre le travail final que vous devez remettre ?
Un mémoire de recherche de fin d’études (master) est un document écrit comportant
entre 40 et 200 pages (hors annexes).
Il comporte :
une introduction présentant la question à laquelle se propose de répondre la recherche,
les origines du questionnement, le déroulé de la démonstration qui va suivre.
une partie théorique présentant de manière argumentée le résultat des comptes-rendus
de lecture et des recherches documentaires et aboutissant à la formulation de
propositions de recherche.
une partie méthodologique présentant la méthode déployée pour récolter les données
empiriques
une partie de restitution empirique présentant les résultats de la recherche empirique
que vous avez menée.
une conclusion présentant synthétiquement les résultats auxquels vous êtes arrivés, les
limites de votre travail et les perspectives ouvertes par celui-ci.
la présentation de votre bibliographie et des ressources documentaires consultées
vos annexes (schémas, tableaux statistiques, extraits et comptes-rendus d’entretiens…)
Les règles d’écriture
Le style d’orthographe, l’écriture et la syntaxe doivent être soignées.
En général, il convient de chercher à être le plus précis possible sur les références
utilisées. Les références doivent être précisées :
- soit dans le corps du texte en mentionnant le nom de l’auteur et la date.
Ex : Auteur (2004) a dit que « bla bla ».
- soit en note de bas de page avec la référence complète.
Toutes les références utilisées (y compris les sources internet) sont rappelées dans la
bibliographie. (pour plus de détails voir exemple de bibliographie).
Merci de bien vouloir regarder attentivement les règles d’écriture spécifiées en
annexe. Le respect de ces règles est pris en compte dans la note finale.
Consultez des exemples de mémoire de recherche publiés en format cahier de recherche sur le
site de l’Observatoire du Management Alternatif : www.hec.fr/amo (nature de documents -->
cahiers de recherche)
Majeure Alternative Management
Page 4/16
Guide Mémoire Recherche
Nous allons maintenant essayer de vous donner quelques pistes permettant de saisir le
cheminement permettant d’aboutir à la remise du travail final en fonction d’une question de
départ. Bien sûr, c’est ensuite à vous d’adapter les différentes étapes de votre travail en
fonction des questions que vous vous posées, de votre propre rythme de travail… Par souci
pédagogique, les différentes étapes sont présentées de façon linéaire mais en réalité, vous
vous rendrez compte que vous les commencerez toutes en même temps et les enrichirez tout
au long de votre recherche.
Avant de commencer
 Un travail de recherche demande à la fois ingéniosité et créativité car il faut être capable de
saisir de nouvelles idées et de comprendre des éléments de votre quotidien de façon
différente.
 Un travail de recherche demande également de la rigueur car il faut être capable de
travailler à collecter des données (qu’elles soient théoriques ou empiriques) de façon
sérieuse et précise. Le travail de recherche, pour être validé, n’admet pas les flous et les « à
peu près ». Vous devez toujours avoir en tête le souci de l’honnêteté : vous ne pouvez pas
tromper le lecteur qui vous lira.
 Tout au long de votre travail de recherche, vous devez garder en tête l’idée que vous
souhaitez défendre une idée et la partager avec les personnes qui vous liront. Vous devez
donc travailler dans le but de présenter in fine des idées claires et précises.
Voilà les différentes étapes du cheminement
1. Détermination du champ d’étude
Au travers de vos diverses expériences, tant académiques que professionnelles et
personnelles, vous avez acquis des connaissances sur un certain nombre de sujets. L’idée
serait alors de choisir un sujet qui vous intéresse plus particulièrement et sur lesquels vous
avez déjà des connaissances plus ou moins précises, plus ou moins formelles… Il deviendra le
champ, le thème de votre étude. Par exemple : le commerce équitable, l’écologie industrielle,
l’agriculture biologique, …
Le mémoire de recherche représente l’occasion pour vous de découvrir un domaine qui vous
intéresse particulièrement d’un point professionnel ou personnel, d’approfondir vos
connaissance dans un domaine, de vous initier à la démarche de recherche, etc…
2. Formulation d’une question de départ
Il vous faut ensuite vous diriger vers l’élaboration d’une question qui vous semble pertinente
en rapport à ce thème. Cette question est la vôtre, vous devez vous l’approprier. Pour la
formuler, vous pouvez vous appuyer sur vos lectures, votre connaissance du sujet et votre
propre intuition. Cette question peut ensuite évoluer, s’enrichir, se modifier au cours de la
recherche mais il est important de la poser au départ et de la garder en tête tout au long de la
recherche, comme une question obsédante. Cela vous aidera à guider vos choix tant en termes
de lectures, que de méthodes mis en œuvres, de données à collecter sur le terrain…
Majeure Alternative Management
Page 5/16
Guide Mémoire Recherche
3. Recherches exploratoires
Une fois le thème de votre étude délimitée et la question de départ définie, il vous faut
formaliser les connaissances sur votre sujet en fonction de la question que vous vous posez.
Pour cela, vous pouvez rechercher des ouvrages et des articles produits dans le champ
académique et traitant de votre sujet. Leur lecture doit être orientée en fonction de votre
question, il ne s’agit pas de retenir tous les points de l’ouvrage considéré mais les points
spécifiques qui vous intéressent pour votre recherche (cela ne vous empêche pas de connaître
le contenu de l’ouvrage dans l’optique d’avoir une culture générale sur votre sujet).
Vous devez aussi effectuer des recherches documentaires sur votre sujet qui vont vous
permettre de préciser les intuitions de départ que vous avez (par exemple, vous ne pouvez pas
dire : « l’agriculture au Liban est un secteur en décroissance », il vous faut rechercher des
données statistiques et des études qui vous permettent de valider ces affirmations et les citer
« d’après une étude datée de…, effectuée par tel organisme…., on peut déduire que
l’agriculture au Liban… »).
Si vous n’avez pas eu d’expériences, de vécu sur le terrain du champ que vous étudiez,
vous devez vous constituer une expérience de découverte exploratoire du terrain en repérant
les personnes clés qui constituent votre champ d’études, les forums et rencontres publiques
organisées qui vous permettent de rencontrer des personnes constituant votre champ … Bien
sûr, c’est à vous d’adaptez cette découverte du terrain en fonction de votre temps mais
également des rencontres que vous ferez au fur et à mesure que vous entrerez sur votre
terrain.
Au cours de vos recherches théoriques et documentaires, la connaissance de votre champ
de recherche se fait plus précise et la question de départ se modifie et évolue. Vous pouvez
alors commencez à déterminer des hypothèses de recherche en fonction de votre question
posée, c'est-à-dire des suppositions formulées sous forme de phrases que vous chercherez à
tester au moment où vous mènerez l’enquête.
4. Collecte de données empiriques
Vous voulez tester vos hypothèses, vous avez déjà une première connaissance de votre terrain
de recherche. Il vous faut maintenant déterminer une méthode d’enquête qui vous permette de
recueillir les données qui vous intéressent au vu de la question posée.
Cette méthode est à définir en fonction de la question posée, des disponibilités fournies par le
terrain de recherche, de vos savoir-faire personnels…
Voici quelques exemples de méthodes que vous pouvez mettre en œuvre :
Méthodes qualitatives

Les entretiens
Il s’agit de constituer un échantillon de personnes à interroger et de préparer une « grille
d’entretiens » en fonction des questions posées, des hypothèses formulées, des données que
l’on cherche à recueillir. Attention toutefois à ne pas avoir le nez collé à sa grille d’entretiens
lors de l’interview et à se laisser une marge de liberté. Si la personne commence à parler de
quelque chose qui n’était pas prévue et si cela vous semble pertinent, laissez-la parler,
cherchez à creuser avec elle. Dans le cas contraire, revenez vers vos questions.
Majeure Alternative Management
Page 6/16
Guide Mémoire Recherche
Lorsque vous contactez les personnes, dites pourquoi vous le faite, combien de temps
d’entretien vous prévoyez (essayer de prévoir long). Leur demander leur autorisation pour
enregistrer. Leur préciser qu’elles seront citées de façon anonyme dans le travail final (pensez
à changer les noms des personnes et des structures lorsque vous rédigez.)
Faut-il retranscrire les entretiens et comment ?
Méthode d’enregistrement : dictaphone numérique (les Olympus sont très bien) ou
enregistreur K7.
Dans l’idéal, un entretien réalisé doit être retranscrit intégralement pour être analysé en
fonction des questions posées.
Dans la pratique, vous vous rendrez compte que vous n’aurez certainement pas le temps
de réaliser tout ce travail.
Par ailleurs, tous les entretiens ne méritent pas qu’on leur accorde beaucoup d’attention.
Tous ne sont pas réussis, certains sont inaudibles…
A vous de décider de qui est le plus adapté : par exemple, vous attendez d’avoir réalisé
tout vos entretiens et décidez de ne retranscrire que les plus réussis, vous ne
retranscrivez que certains extraits d’entretiens…
Dans tous les cas, nous vous conseillons d’effectuer un compte-rendu d’entretien le plus
rapidement possible après sa réalisation en notant les points abordés et les passages qui
vous paraissent sur le vif les plus intéressants. Vous pouvez aussi commencer à noter
quelques éléments d’analyse. Ce compte-rendu vous aidera par la suite .

L’observation
La méthode par observation vous invite à vous placer au milieu du terrain que vous étudiez,
de trouver un moyen pour y entrer et de réaliser des comptes-rendus d’observation quotidiens.
L’observation peut être participante. Dans ce cas, vous pouvez par exemple effectuer un stage
dans une organisation que vous voulez étudier en essayant d’être à un poste qui vous permette
d’observer ce que vous souhaitez. Essayez alors pendant le stage d’obtenir les informations
que vous recherchez sur le fonctionnement de l’organisation, de tel point en particulier… En
travaillant au quotidien avec les personnes, vous allez aussi être amenés à percevoir et à
comprendre des choses que vous ne soupçonniez pas.
L’observation directe non participante est peut-être une meilleure formule dans le sens où elle
vous permet d’observer à loisir ce que vous souhaitez sans avoir besoin de travailler et de
rendre des comptes. Il faut négocier cela auprès des personnes que vous souhaitez observer. A
vous de construire votre méthode d’observation : observation des interactions des personnes
entre elles, observation de l’espace, de tel phénomène…
La méthode d’observation est contraignante : vous devez passer plusieurs heures d’affilées sur
votre terrain puis effectuer le plus rapidement possible un compte-rendu descriptif de ce que
vous avez observé. Dans la mesure du possible, il vous faut aussi préparer à l’avance ce que
vous allez observer d’un jour à l’autre.
Majeure Alternative Management
Page 7/16
Guide Mémoire Recherche
Ce sont ces comptes-rendus d’observation qui vous serviront de matériau pour une analyse
ultérieure au moment de la rédaction du mémoire de recherche.
Vous pouvez étayer vos comptes-rendus d’observation en y insérant des photos que vous avez
prises (vous pouvez aussi décider d’aller sur le terrain uniquement pour prendre des photos).
Méthodes quantitatives
Les méthodes quantitatives ont pour objectif de dégager des phénomènes généraux à travers
leur mesure, notamment par des statistiques. L'avantage des méthodes quantitatives sur les
méthodes qualitatives provient surtout de la possibilité de monter en généralité. Le quantitatif
permet ainsi de connaître des informations pour une population donnée, comme le taux
d'emploi des handicapés selon l'origine sociale, le sexe, le lieu d'habitation, le type de
handicap, etc. par exemple. Mais leur inconvénient provient du fait même qu'elles ne sont pas
qualitatives : vous ne pouvez pas vraiment savoir de manière précise l'explication d'une
situation donnée.
Les données peuvent être issues soit de votre propre recherche, avec une enquête par
questionnaire, soit d'une enquête déjà réalisée et dont vous avez toutes les données (réponses
à toutes les questions pour chaque répondant, document d'explication des questionnaires,
etc.), soit de données statistiques déjà réalisées. Si cette dernière solution est la plus simple,
elle est aussi la plus limitée, la moins efficace pour faire des comparaisons, la moins précise
pour répondre à vos propres questions de recherche. L'enquête par questionnaire est
l'approche la plus ambitieuse mais est difficile à réaliser en quelques mois seulement : vous
devez sélectionner la population à interroger, rédiger une grille d'entretien, envoyer vos
questionnaires, les récupérer puis les analyser pour plusieurs centaines d'individus. La
seconde solution se situe entre les deux, à la fois plus efficace et plus précise que la simple
mise en perspective de données existantes, mais aussi moins complexe que sa propre enquête
par questionnaire.
Pour les données statistiques déjà regroupées, de nombreuses sources peuvent être utilisées
selon votre thème de travail et votre perspective : OCDE, Banque mondiale, etc. pour des
indicateurs internationaux ; de manière non exhaustive, l'INSEE, l'INED, le CEREQ, le
CEVIPOF, etc. sont autant d'instituts de recherche français plus ou moins spécialisés l'INSEE couvre tous les domaines mais par des statistiques globales, les autres sont
respectivement spécialisés sur la population, la formation et le travail, et la politique-.
Pour les enquêtes statistiques à retravailler par vous-même, les mêmes instituts de recherche
précédemment cités offrent la possibilité de travailler sur de nombreuses études. Selon votre
thème de recherche, il faudra trouver les enquêtes déjà réalisées et voir si elles sont
disponibles.
Si vous réalisez des statistiques par vous-même, des logiciels existent pour traiter les
statistiques et les enquêtes par questionnaire. Il en existe des gratuits et vous pouvez obtenir
des tarifs peu élevés pour certaines logiciels payants. Mais vous pouvez déjà réaliser des
analyses simples (fréquence, tableaux croisés) sur Excel, ce qui sera donnera déjà des
informations intéressantes.
Les statistiques sont une science en elle-même : le nombre de possibilité est très nombreux
selon ce que vous voulez montrer. Les statistiques les plus simples (tableaux de fréquence,
tableaux croisés entre deux variables) sont souvent les plus explicites, mais, si vous voulez
aller plus loin, un travail théorique sera nécessaire pour préciser vos statistiques.
Majeure Alternative Management
Page 8/16
Guide Mémoire Recherche
Méthodes qualitatives ou méthodes quantitatives ?
Il n'y a pas de bonne réponse à cette question : tout dépend de votre projet de recherche. La
seule chose qui est certaine est que vous ne pouvez pas avoir un programme quantitatif et
qualitatif trop chargé à la fois. Vous ne pouvez donc pas faire 50 entretiens et une enquête par
questionnaire auprès de 1000 individus car cela vous prendrait trop de temps. Cela ne veut pas
dire qu'il ne faut pas allier qualitatif et quantitatif, mais cela se fera forcément en explorant
moins profondément un des deux aspects.
Vous devez donc réfléchir aux questions que vous vous posez dans le cadre de votre mémoire
de recherche et prendre les méthodes les plus pertinentes. Un exemple à partir de la notion de
décroissance :
Si vos questions portent sur « combien y a t il de décroissants ? », vous pouvez faire une
enquête par questionnaire auprès de 1000 individus, représentatifs de la population française
(technique des sondages), pour savoir combien il y en a, et qui ils sont vraiment (sexe, origine
sociale, etc.).
Si vos questions portent sur « pourquoi ces individus sont-ils décroissants ? », vous allez faire
une enquête par entretien. Vous pourrez ainsi les interroger sur qui ils sont, pourquoi ils
agissent comme cela. Vous pourriez aussi trouver des études déjà réalisées sur les
caractéristiques individuelles des décroissants (origine sociale, sexe, etc.).
Si vos questions portent sur « Etre décroissant, qu'est ce que cela signifie au quotidien ? »,
vous pouvez faire des observations participantes ou non participantes. Vous verrez ainsi leur
style de vie, où ils vont faire leurs « courses », comment ils s'habillent, etc.
Au final, votre mémoire de recherche pourra difficilement, même si c'est frustrant, s'attaquer à
l'ensemble de ces questions à la fois.
*******************************************************
LE JOURNAL DE TERRAIN
Le journal de terrain
Comment retenir toutes ces données qui vont arriver à vous ?
Un conseil serait d’ouvrir un journal de terrain. C’est un cahier dans lequel vous écrivez
à la main, des feuilles blanches ou un ordinateur sur lequel vous prenez des notes. Dans
ce journal, vous pouvez annoter le déroulé de votre recherche, des questions que vous
vous posez, des informations que vous collectées quotidiennement. Plus vous serez
sérieux et clair dans la tenue de ce cahier et plus facile sera votre travail d’analyse et
d’écriture ultérieur (vous n’aurez pas de besoin de vous rappelez – sans en avoir de
certitudes – de la date à laquelle vous avez fait tel entretien et pourquoi, ni de l’adresse
de la page Internet consultée…)
5. L’analyse et la rédaction finale
Vous avez maintenant à votre disposition :
- des comptes-rendus de lecture théorique
- des comptes-rendus de lecture documentaires
- des comptes-rendus de vos recherches empiriques, des données que vous avez récoltées sur
le terrain.
Et…vos souvenirs, de l’énergie, de la patience et de la détermination.
Majeure Alternative Management
Page 9/16
Guide Mémoire Recherche
La première étape est analytique. Il s’agit d’analyser les données terrain recueillies et de les
formaliser pour pouvoir les insérer dans le corps de votre argumentation lors de la rédaction
finale.
Vous rédigez alors le plan détaillé de votre mémoire en fonction des éléments recueillis et
analysés précédemment. Il ne s’agit pas de rendre compte de tout ce que vous avez lu,
entendu, observé mais de bien sélectionner et retenir les éléments qui vous paraissent
pertinents en fonction de la question posée et de ce que vous cherchez à montrer.
Comment présenter les données terrain ?
Vous pouvez insérer des extraits d’entretiens en les accompagnant d’une analyse. Vous
pouvez faire des comptes-rendus d’entretiens, des tableaux synthétiques présentant vos
données, des extraits d’observations sous forme d’encadrés…
A vous d’être inventif et de savoir trouver la meilleure manière de restituer…
A vous
Une fois votre plan rédigé, vous pouvez alors passer à la rédaction finale. Pensez qu’une fois
la rédaction terminée, il peut être bien de laisser passer quelques jours avant d’effectuer une
relecture pour corriger les fautes d’expression, de syntaxe, clarifier certains éléments… Vous
pouvez aussi demander à quelqu’un de votre entourage (famille, ami) de relire votre travail.
6. La soutenance orale de votre mémoire
La soutenance orale comporte deux temps :
a. L’exposé
Votre exposé d’environ 20-30 minutes. Dans cette présentation (faite sous Power-Point), vous
devez rappeler le thème de votre recherche et mettre en valeur les principaux résultats de son
travail. Vous pouvez conclure en mentionnant les limites de ces résultats ou les interrogations
qui demeurent à l’issue du travail. Vous devez éviter de faire un résumé hâtif et trop dense de
votre mémoire (qui a de toute façon été lu par le jury).
b. La discussion
Un échange entre l’élève et le jury - le jury de soutenance est composé du professeur tuteur et
d’un deuxième membre choisi par lui. Il peut s’agir d’un professeur ou d’une autre
personnalité qualifiée par rapport au sujet du mémoire -. Par le biais des questions, les
professeurs peuvent vérifier vos connaissances sur le sujet, vous demander de justifier
certains points du mémoire ou d’en approfondir d’autres, d’expliquer des résultats. Le
professeur peut également apprécier votre capacité à situer sa recherche par rapport à d’autres
travaux et son aptitude à prendre du recul par rapport à son propre travail.
c. L’évaluation
Les membres du jury délibèrent rapidement (l’élève est invité à sortir) et, sauf cas
exceptionnel, ils informent immédiatement l’élève de la note obtenue et des motifs qui
expliquent cette note.
Il faut donc compter une 1h à 1h30 pour la soutenance.
Majeure Alternative Management
Page 10/16
Guide Mémoire Recherche
Partie 2 : Réalisation dans le cadre de la MAM
Format d’écriture du mémoire de recherche – publication AMO
Vous devez rendre votre mémoire de recherche au format défini pour la publication dans
l’AMO que vous trouverez sur la page d’accueil de l’intranet et dans le dossier mémoire
de recherche. Pensez à le regarder et à le prendre en considération le plus tôt possible,
bien avant même de rédiger afin de voir vers quoi doit tendre votre travail final.
Les cours et les enseignements que vous allez recevoir dans le cadre de la MAM vous
fourniront des idées et des méthodes qui vous aideront lorsque vous mènerez votre propre
recherche.
Principes de réalisation de la recherche
 Compte-tenu de votre emploi du temps, il y a fort à parier que vous n’aurez que peu avancé
votre mémoire lorsque les cours de la Majeure seront terminés. Votre recherche pourra
donc commencer mi-février. Vous pouvez décider de vous y consacrer entièrement ou le
faire en parallèle de votre stage de fin d’études. Vous pouvez aussi décider de faire votre
stage de fin d’études dans une organisation faisant partie du terrain que vous étudiez.
 Vous êtes suivi dans votre travail de recherche par un tuteur que vous devez choisir en
accord avec les responsables de la majeure en fonction de votre sujet de recherche.
 Vous remettrez votre rapport final à votre tuteur à une date convenue avec lui et vous
soutiendrez devant lui.
Planning à respecter :
1. Rendez-vous avec les membres de l’équipe pédagogique de la MAM
Il s’agit d’un premier rendez-vous dans lequel vous exposez vos premières idées et intuitions
avec un membre de l’équipe MAM qui vous aidera et vous orientera vers une formalisation
d’un champ de recherche et éventuellement d’une première question de départ.
Ces rendez-vous sont pris en priorité avec Nathalie Lugagne et Eve Chiapello et ont lieu après
la séance de présentation du mémoire de recherche de septembre.
2. Remise d’une note de présentation
Vous devez envoyer le choix de votre sujet argumenté (document Word - 1 page) comportant
déjà le choix de votre champ d’études et les questions que vous vous posez avec
éventuellement le nom du/des professeur(s) auxquels vous pensez pour suivre votre
recherche. Le choix des sujets et des tuteurs doit être au plus bouclé pour mi-novembre.
3. Relation avec le professeur-tuteur
Vous devrez rencontrer régulièrement le professeur chargé de suivre votre travail et de vous
orienter. Il vous aide et vous guide tout au long de la réalisation de votre mémoire.
Vous pouvez déterminer ensemble un calendrier vous fixant des échéances et vous permettant
de mener à bien votre recherche.
Majeure Alternative Management
Page 11/16
Guide Mémoire Recherche
Suggestion d’organisation du calendrier avec votre tuteur : documents à lui remettre
Entre novembre et décembre : 1ère prise de contact avec votre tuteur
Courant Janvier : remise fiche de présentation + projet (référence bibliographique,
hypothèse et méthodologie)
Courant Février : Etat d’avancement des travaux
Courant Mars : Envoi du plan détaillé du mémoire au tuteur, validation avec lui
Fin avril : Remise du document final
Courant Mai : Soutenance du mémoire devant un jury
Pour chaque étape, il est vivement recommandé de remettre un document écrit.
Un exemplaire final doit être envoyé par mail et sous format papier à votre professeur (en
double exemplaire : 1 pour votre tuteur, 1 pour le second membre du jury).
Vous enverrez également par mail la version définitive de votre mémoire de recherche à la
bibliothèque de l’école ([email protected]) : pensez à préciser si votre mémoire contient des
éléments confidentiels.
Anonymat (voir note détaillée en annexe)
Pensez à rendre anonymes les personnes que vous citez dans votre mémoire (sauf accord
écrit de leur part vous autorisant à les citer) et à supprimer les données confidentielles si
votre travail est rendu public.
Le plagiat
La pratique du plagiat (copie de passages – parfois entiers- d’autres travaux de recherche, de
texte existants…) est strictement interdit et puni par la loi. Votre mémoire sera contrôlé et
passé au système anti-plagiat de l’Ecole. La note de Fx sera mise à tout mémoire plagié ou
comprenant d’importants passages plagiés
5. La soutenance
Les membres du jury doivent recevoir le mémoire sous forme d’un exemplaire papier,
relié 10 jours avant la soutenance.
Le jury de soutenance est composé du professeur tuteur et d’un deuxième membre choisi par
lui. Il peut s’agir d’un professeur ou d’une autre personnalité qualifiée par rapport au sujet du
mémoire.
La date de soutenance est arrêtée d’un commun accord entre le tuteur et l’élève, pour tenir
compte des contraintes de chacun ; c’est à l’élève de contacter son tuteur le plus tôt possible,
en lui donnant les dates de son retour en France pour que le professeur puisse organiser la
soutenance. Certains tuteurs peuvent avoir des exigences spécifiques, mais on peut considérer
que le professeur doit avoir relu une version très avancée du mémoire avant de pouvoir
organiser la soutenance. Un déli d’un mois est nécessaire à cette organisation.
Majeure Alternative Management
Page 12/16
Guide Mémoire Recherche
La soutenance doit avoir lieu avant le 15 juin au plus tard . En cas de contraintes
particulières, ou si l’élève a besoin de temps supplémentaire pour travailler son mémoire, la
soutenance peut être reportée jusqu’au 30 septembre, mais le cas est néanmoins examiné au
jury de juillet et la raison du retard doit être connue des responsables de majeure.
La soutenance a lieu habituellement sur le campus d’HEC Paris. C’est à vous de prendre
rendez-vous avec le professeur suffisamment tôt pour tenir compte de ses contraintes et des
vôtres.
Dès que votre date de soutenance est fixée, il faut informer Marie-Françoise Augustin
([email protected]) afin qu’elle vous réserve une salle équipée du matériel nécessaire.
Annexe : Règles d’écriture du mémoire
1. Respect du format de publication
∙ Respect du format de publication déposé dans l’intranet. (Compléter la page de garde et le
pied de page, remplir la genèse, les résumés et les mots-clés, etc…)
2. Mise en forme
∙ Texte Times New Roman, 12, normal, Justifié,
∙ Interligne 1,5
∙ Retrait positif de 0,5 en première ligne de paragraphe
∙ Intertitre en gras italique
1
∙ Exemple de note de bas de page
3. Rédaction
∙ Langage : doit être soigné (notamment au niveau de l’orthographe, éviter les répétitions, le
langage parlé…etc).
∙ Points et tirets : à utiliser si cela facilite la présentation des idées.
∙ Noms des auteurs : à écrire en toutes lettres.
∙ Chiffres : 1998 (et pas 98), et les années 1970 (et pas 70)
∙ Sigles : à écrire en entier lors de la première citation (ex : OMC, écrire l’Organisation
Mondiale du Commerce, l’OMC) et ensuite sous forme de sigle avec une re-précision
éventuelle en note de bas de page. Les rappeler dans une liste en annexe.
∙ Notes de bas de page : à utiliser pour noter une référence (par exemple un auteur : Peter
Drucker, Les entrepreneurs, Editions Pluriel, Paris, 1986), préciser certains points (fonction
d’organisme, détail historique par exemple).
∙ S’il est mentionné qu’une idée sera développée ultérieurement, préciser dans quelle partie
elle le sera.
4. Contenu
∙ L’Observatoire du Management Alternatif est une opportunité pour vous de mettre en avant
vos idées, de faire partager vos expériences.
∙ Afin de donner envie à des gens de vous lire, vous devez vous attacher à mettre en valeur
vos idées. Pour cela, vous devez chercher à rendre vos propos clairs et compréhensibles, à
structurer le cheminement de votre travail, à préciser les questions qui le guident notamment
la question principale, ou problématique. Ceci est valable pour tout type de travail : dégagez
dès le départ la question posée, le contexte du travail, sa genèse avant de commencer à
développer vos idées.
1 Note de bas de page, Times New Roman, 10, interligne simple
Majeure Alternative Management
Page 13/16
Guide Mémoire Recherche
∙ Essayer ensuite de rédiger d’une façon dynamique et problématisée. Posez des questions
avant de chercher à apporter des réponses.
5. Citation des sources, constitution de la bibliographie.
A chaque fois que vous citez un auteur dans le corps du texte (ou une référence – article, page
internet, etc), vous devez préciser la référence complète en note de bas de page et dans la
bibliographie que vous ajouterez à la fin de votre travail. Tous les éléments contenus dans la
bibliographie doivent apparaître dans le corps du texte et inversement.
Nous vous demandons d’être très rigoureux sur vos sources. Vous ne pouvez pas
reprendre les idées d’un auteur, d’un journaliste, d’un autre étudiant… sans le faire
apparaître. L’usage des guillemets et la mention de la source complète et de la page citée
est impératif. Dans le cas contraire, vous serez accusé de plagiat.
Vous trouverez des explications fournies sur le site de la bibliothèque d’HEC :
http://www.hec.fr/hec/fr/bibliotheque/guideBiblio.php
(également accessible depuis le site de la Bibliothèque, www.hec.fr/biblio choisir dans
"autres ressources", "les guides et bibliographies")
Formats à utiliser par type de document
Pour un article
Carruthers, B. G. and W. N. Espeland (1991). "Accounting for Rationality: Double-entry
bookkeeping and the Rhetoric of Economic Rationality." American Journal of Sociology, vol
97, n°1, pp. 31-69.
Charreaux, G. and P. Desbrières (1998). "Gouvernance des entreprises : valeur partenariale
contre valeur actionnariale." Finance, Contrôle, Stratégie, vol 1, n°2, pp. 57-88.
Pour un livre recueil d’article
Casta, J. F. and B. Colasse, Eds. (2001). Juste Valeur. Enjeux techniques et politiques. Paris,
Economica.
Pour une thèse
Chantiri, R. (2000). Contribution à l'analyse des processus d'élaboration des normes
comptables: une étude comparée des processus français et britannique". Thèse de Doctorat en
Sciences de Gestion. Université de Paris-IX-Dauphine.
Pour un article dans un recueil d’article ou livre collectif
Colasse, B. (2000). Cadres comptables conceptuels.in : Encyclopédie de Comptabilité,
Contrôle de gestion et Audit. B. Colasse (eds). Paris, Economica, pp. 93-104.
Pour un ouvrage
Colette, C. and J. Richard (2000). Comptabilité Générale. Paris, Vuibert.
Hall, P. A. and D. Soskice (2001). Varieties of Capitalism. Oxford, Oxford University Press.
Pour les données consultées sur Internet
Mettre l’adresse du site de référence et des pages consultées sur le site ainsi que la date de
consultation.
Majeure Alternative Management
Page 14/16
Guide Mémoire Recherche
6. Anonymat des personnes et des institutions citées
Tout au long de la majeure, vous allez être amenés à rencontrer des personnes sur le terrain à
qui vous allez demander des informations (mini-enquête, projets opérationnels, mémoires de
recherche, etc…). Vous restituerez ensuite ces informations dans vos travaux.
Les rencontres sont faites sur la base de travaux d’étudiants et bien entendu, vous devez
promettre l’anonymat et la confidentialité des données collectées qui ne sont partagées
qu’avec le professeur responsable du travail. Si vous utilisez des citations qui risquent de
mettre en danger les personnes ou de leur porter préjudice, rien de doit permettre de faire le
lien entre qui parle et les termes utilisés dans le corps du texte susceptible d’être publié.
Afin de respecter l’anonymat des personnes et la confidentialité des informations, vous
rendrez donc anonymes le nom des personnes (et si nécessaire le nom de l’organisation) avant
de rendre le document public. On utilise alors des pseudonymes dans le document final pour
les personnes comme les organisations et on précise clairement qu’il s’agit de pseudonymes.
Une annexe précise éventuellement pour chaque pseudonyme la fonction, l’âge, les diplômes
etc., ie toute information jugée pertinente pour interpréter les éléments cités.
Il est possible que vous soyez amenés à faire une liste des personnes rencontrées en annexe en
mentionnant pour certains les vrais noms : cela peut-être important pour la validité de votre
travail lorsque ces personnes ont été consultées à titre d’experts (scenarios notamment). Rien
n’empêche de mélanger dans une liste de personnes rencontrées des pseudonymes et des vrais
noms si la situation de chaque personne est claire.
Certaines structures peuvent souhaiter voir apparaître le nom de l’organisation mais pas le
nom des personnes physiques interrogées. Une autorisation spéciale doit alors être obtenue si
le nom de l’organisation reste public et celle-ci sera demandée par l’AMO directement.
Malgré ces précautions, il est possible qu’il ne soit néanmoins pas possible de publier votre
travail. Cela risque d’être le cas pour tous les travaux donnant des chiffres financiers ou des
éléments de stratégie confidentiels où la stratégie d’anonymisation ne suffit pas à camoufler
l’organisation. L’avis des professeurs est déterminant en tout état de cause.
Procédure à suivre :
1. Les étudiants, avant de partir réaliser une enquête, rédigent une lettre de présentation du
contexte de leur enquête (présentation du cours, de leur enquête, possibilité de publication
dans l’AMO, …) qu’ils présenteront et aux personnes enquêtées leur donneront le cas
échéant. Vous trouverez un modèle de lettre sur la page d’accueil de l’intranet.
Cette lettre doit contenir les éléments suivants :
- présentation du cours à partir duquel ils font l’enquête
- présentation de leur enquête spécifique, sujet, thème, principe
- possibilité de publication dans l’AMO
- coordonnées des étudiants et professeurs…
2 Lorsque les étudiants rencontrent les personnes sur le terrain, ils expliquent le cadre dans
lequel se déroule leur travail et remettent la lettre de présentation de leur enquête. Ils
expliquent aux enquêtés que leurs propos- s'ils sont cités, ce qui n'est pas sûr,- seront
anonymisés par principe ainsi que le ne nom de la structure. Par ailleurs, il faut les informer
d'une possibilité de publication sur l'AMO, si le travail est reconnu de qualité. Sur cette base,
Majeure Alternative Management
Page 15/16
Guide Mémoire Recherche
les personnes peuvent dire dans le cours de l'entretien "ceci je préférerais que vous n'en
parliez pas" et il relève de la déontologie des étudiants que de ne pas le faire.
3. Les étudiants doivent demander aux personnes enquêtées si elles souhaitent quand même
voir apparaître leur nom et le nom de leur structure. Dans tous les cas, ils doivent relever les
coordonnées (e-mail et téléphone des personnes enquêtées car ils devront en remettre une
fiche avec les pseudonymes utilisées).
4. Lorsque les étudiants rédigent leur travail, si les enquêtés n’ont pas spécifié le contraire, ils
anonymisent le nom des personnes enquêtées ainsi que le nom de la structure. Ils remplissent
la fiche de correspondance d’anonymisation et la remette avec leur travail au professeur
concerné. Dans cette fiche, ils précisent s’ils pensent que leur travail est publiable dans
l’AMO ou non (spécification des enquêtés de ne pas publier, utilisation de données
confidentielles…).
5. Le professeur corrige le travail et donne son avis sur la publication qu’il transmet à au
responsable de publication qui se charge ensuite de contacter les étudiants concernés. Si les
étudiants acceptent la publication, ils doivent envoyer leur travail final, la fiche de
correspondance pour l’anonymisation et un formulaire de publication à Laura Chartain.
[email protected]
Majeure Alternative Management
Page 16/16
Guide Mémoire Recherche