Le numéro Posthume

Commentaires

Transcription

Le numéro Posthume
<YDQ&RORQQDDUUrWpGDQVXQHEHUJHULHFRUVH3DVEHVRLQG¶HQ
IDLUHXQIURPDJHF¶HVWWRujours les m•mes boucs Žmissaires !
NumŽro
posthume
exclusivement
WLUp«
AnnŽe 2oo2 . 2oo3 / numŽro 12
i.Monde
«VRXVIRUPH
Žlectronique.
(avec nos
grosses bits)
Aux Nouveaux Mondes
G RATUIT
EDITORIAL
/D UpGDFWLRQ G¶L0RQGH
V¶pWDLW WXH GHSXLV XQH ILQ
G¶DQQpH PRXYHPHQWpH
Le numŽro de mai 2002
surnommŽ The last One,
devait •tre, comme son
QRP O¶LQGLTXH OH GHUQLHU
G¶XQH ORQJXH HW ULFKH
sŽrie. MalgrŽ la distance,
O¶HQYLH pWDLW WURS IRUWH
Nous ne pouvions nous
taire de cette fa•on. Une
annŽe loin des siens
offre
une
nouvelle
ouverture intellectuelle et
permet
une
rŽflexion
individuelle
diffŽrente.
Notre doublette sŽparŽe
entre le QuŽbec et le
'HODZDUH V¶HVW UHWURXYpH
une
fois
sous
le
compteur
de
Times
Square et une autre au
bord du fleuve Saint
Laurent. Et toujours cette
m•me passion qui nous
animait. Ouvrir les yeux
et observer les choses
Žtranges
qui
se
dŽcouvraient ˆ nous.
Voici i.Monde ± Aux
Nouveaux Mondes ou le
rŽcit de nos vies lˆ-bas.
Bonne Lecture.
Participations exceptionnelles de Louis
Bernard, Adrien Tomarchio, AurŽlien
Devernoix et malgrŽ lui Justin Villelongue
DANGER
PƒDOPHILE
¬ODYXHGHFHSDQQHDX
DM¶DOOXPHPHVSKDUHV
b) je klaxonne
FM¶DWWHQGVODVRUWLH
GM¶DSSHOOHXQDPL
e) je dŽpasse
f) je klaxonne
g) je c•de le passage
Humour Noir DŽsir
© -H P¶pWDLVWURSORQJWHPSVPRTXpGHFHVSRUWSRXUQH
pas un jour essayer et me faire une vŽritable idŽe. Je
UHVWHFDWpJRULTXHF¶HVWYUDLPHQWGHODPHUGH ªIE
7KpRULHTXpEpFRLVHVXUO¶ © Amour ª :
-
Entre 0 et 10 secondes : fourrer
Entre 10 et 30 secondes : baiser
30 secondes et plus IDLUHO¶DPRXU
i.Monde
F¶pWDLW :
des
faux sceptiques
produisant un
dŽchet d¶°XYUH
selon une grille
GH GpJR€W 8QH
YLH G¶RUGXUH HQ
quelque sorte.
$3$5$Ì75(352&+$,1(0(17 :
/DIHVVHFDFK pHG¶L0 RQGH
du contre-SRXYRLUjO¶DEXVGHSRXYRLU
/¶RXYUDJH FKRF GH FHWWH UHQWUpH OLWWpUDLUH 4XDQG GHX[ MRXUQalistes de
FHWWH LQVWLWXWLRQ MRXUQDOLVWLTXH GpYRLOHQW OHV GHVVRXV G¶XQH PDFKLQHULH
GLDEROLTXH(QWUHKLVWRLUHVGHFXOVHWPDOYHUVDWLRQVILQDQFLqUHV«
LŽgende : il Žtait une fois une belle
princesse qui dormait nue, les
FXLVVHV QRQ F¶HVW SDV oD 2Q
UHSUHQG ³0LNH´ F¶HVW ELHQ HQWHQGX
Michael Bloomberg, le richissime
maire de New York, propriŽtaire de
la cha”ne TV du m•me nom, qui est
HQFRUHSOXV FKLDQWH TXH/¶pTXLSH79
XQ VRLU G¶RSHQ GH JROI 3RXUTXRL
Superman lui en veut-il donc ?
a) Mike lui a piquŽ son fauteuil
roulant.
b) Bertrand Cantat lui a volŽ toute sa
Kryptonite pour cogner sur Marie
Trintignant.
c) GŽrard Holtz a pas voulu de lui
pour parrainer le tŽlŽthon.
d) Je klaxonne.
Envoyez vos rŽponses et un ch•que
de 150 euros de droits de
participation ˆ la rŽdaction.
God Save the Old Bitch
•me
Choose life. Choose a 4 DQQpHjO¶pWUDQJHU
Choose the UK. Choose un faux avion de 80
places avec cinq heures de retard. Choose le
tube. Choose un train pourri qui part de la gare
G¶+DUU\ 3RWWHU &KRRVH GH SD\HU SOXV FKHU XQ
ELOOHWGHWUDLQDOOHUTX¶XQDOOHUHWUHWRXU&KRRVH
G¶KDELWHU GDQV XQH ERLWH GH P FDUUpV
&KRRVHG¶RXEOLHUO¶HXURHWGHYRLUODUHLQHVRXV
WHV \HX[ GqV TXH WX YDV W¶DFKHWHU WRQ EDFRQ
Choose de te faire renverser ˆ chaque fois
dans la rue parce que tu regardes du mauvais
F{Wp&KRRVHG¶DUUrWHUWRXWVSRUWjSDUWOHSXE
crawl. Choose de prendre 10 kg. Choose de te
balancer trois pintes dans la panse avant 17h
HW FKRRVH HQVXLWH G¶DOOHU JXHXler contre
Beckham dans la salle de tŽlŽ. Choose de te
raser les cheveux. Choose de troquer tes
chemises Zara pour un double T-shirt,
manches longues dessous, courtes dessus.
&KRRVH G¶RXEOLHU /RXLVH $WWDTXH HW GH WH
mettre sŽrieusement ˆ Stereophonics. Choose
one pub. Choose two, three, fucking fifty,
toutes les nuits. Choose de rester frenchie
DXWDQW TXH WX SHX[ SRXU W¶HQYR\HU GHV QDQDV
Choose-les avec un bon trap•ze ˆ la place du
cul, des petites adidas. Et des T-shirts
moulants qui font ressortir le bidon 100% malt
et houblon. Choose de manifester contre la
guerre avec 1 million de mecs cools. Choose
London. Choose de te faire des soirŽes techno
dans les bas-fonds de Soho. Choose de vomir
toute ta Carling sur les grilles de Buckingham
Palace, en gueulanW SRXU O¶DYqQHPHQW GH OD
RŽpublique. Choose un pays ou tu montres
pas ton passeport pour boire des coups.
Choose de voir des sŽries B sur un Žcran de
trois m•tres pour 55 balles. Choose de dire
µ&KHHUV 0DWH¶ TXDQG RQ WH VHUW OH WKp (W
FKRRVH GH GLUH µ%ORRG\ +HOO¶ TXDQG $UVHQDO VH
fait recaler. Choose de tŽlŽcharger du porno
depuis le rŽseau de la fac. Choose de voir des
concerts pop dans un champ. Choose de
balancer tes bouteilles de bi•res sur les Žglises
protestantes. Choose de faire des tours du
royaume dans des bus pourraves. Choose de
faire des blagues mŽchantes sur les Gallois et
les Ecossais. Choose life. Choose the UK. God
Save the Old Bitch.
Lord W indsor of Jean Ben
Anecdote : Gare de Nice fin juillet. Je suis assis ˆ
WHUUHGHYDQWO¶HQWUpe en attendant un ami, quand un
homme en uniforme estampillŽ SƒCURITƒ me
demande de ne pas rester lˆ. Devant cette injonction
catŽgorique, je lui demande la raison. Voici sa
UpSRQVH HQ IRUPH GH SVDXPH © -¶HQ VDLV ULHQ
monsieur. Je suis comme tout le monde moi, b•te et
disciplinŽ ! ª$PHQ
fb
Lituanie souffrance, on est mieux en France, nous on a
GpMjFKDQJpODPRQQDLH«
O pŽr ation C r ucifix
La tŽlŽ-UpDOLWp HVW XQH UpDOLWp 2Q QH SHXW DXMRXUG¶KXL SOXV O¶LJQRUHU WDQW VD
prŽsence est caractŽristique. Et les crŽateurs de cette tŽlŽvision, qualifiŽe par les
SOXV UpIUDFWDLUHV GH © merde ª QRXV JUDWLILHQW j FKDTXH VRUWLH GH QRXYHDX[
FRQFHSWV G¶LGpHV HQFRUH SOXV IROOHV HW LPDJLQDWLYHV '¶XQ PLOOLRQQDLUH
LPSXLVVDQW HW UHSULV GH MXVWLFH HQWRXUp G¶XQ KDUHP GH GpFpUpEUpHV G¶XQ JURXSH
G¶HXURSpHQV VDQV DFFHQW LJQRUDQW OD FXOWXUH GX SD\V TX¶LOV VRQW FHQVpV
UHSUpVHQWHU G¶pOqYHV IXWXUHV H[-VWDUV GH OD PXVLTXH FRPPHUFLDOH G¶DSSUHQWLV
aventuriers perdus sur une ”le truffŽe de camŽras, le premier Loft de M6 Žtait
vŽritablement rŽvolutionnaire surtout par son caract•re inusitŽ.
Afin de venir en aide ˆ ces valeureux architectes de la tŽlŽvision qui la font
SURJUHVVHU WRXMRXUV SOXV KDXW QRXV SURSRVRQV XQH QRXYHOOH LGpH G¶pPLVVLRQ
OpŽration Cr ucifix vient combler un vide. En effet, le caract•re religieux Žtait
absent de nos tubes catholiques (relisez cette phrase vous avez peut-•tre sautŽ le
MHX[GHPRWV/¶LGpHHVWDVVH]VLPSOH'HMHXQHVVpPLQDULVWHVHQSOHLQVDFHUGRFH
filmŽs 24h sur 24 par quinze camŽras. Des Žpreuves viendront ponctuer chaque
journŽe de pri•res comme : des dŽfilŽs de jeunes na•ades dŽnudŽes, des repas
G¶KRVWLHVDUURVpVGHYLQGHPHVVHRXO¶pWXGHDQDWRPLTXHGHO¶HQIDQWGHF°XU/H
WRXW SRXU GpWHUPLQHU VL RXL RX QRQ FHV MHXQHV KRPPHV G¶pJlises sont pr•ts ˆ
rentrer dans les ordres. Les finalistes remportent un voyage au Vatican et le
vainqueur une nuit avec le Pape. TF1 acceptera-t-il de diffuser des images de
moines avec la demi-molle ! Endemol est en tout cas pr•t ˆ les produire !
10 raisons de ne pas habiter avec un indien :
RXODWROpUDQFHMHVXLVELHQG¶DFFRUGPDLVERQ\¶DGHVPDLVRQVSRXUoD
/¶,QGHF¶HVWJUDQGF¶HVWPRFKHoDSXHHWoDQHVHUWjULHQ
/HV,QGLHQVSDUOHQWFRPPH$SXGDQVOHV6LPSVRQV³'¶LRXYDQWWR go forrrr
JUUUURFHUUULHV"'¶LRXYDQWWRYDWFK]HPRYLH"´
,OVQ¶RQWPrPHSDVGHSOXPH
4. Ils regardent des films indiens. Quiconque a dŽjˆ vu ou entendu un film indien
comprendra.
5. Ils mangent de la confiture de piments verts. Ils la laissent tra”ner dans le frigo.
‚a pue.
,OVIRQWGHVQDQRWHFKQRORJLHV2XGHO¶LQIRUPDWLTXH&¶HVWFKLDQW
7. Ils Žpluchent des oignons et marchent dans les pelures.
,OVMRXHQWDXFULFNHWDORUVTXHWRXWOHPRQGHV¶DFFRUGHjGLUHTXHFH³VSRUW´
est tout juste bon pour Adrien T. Et encore.
,OVRQWNLGQDSSpPqUH7KpUHVD(WHQSOXVLOVO¶RQWJDUGpFHVFRQV
4XLYRXGUDLWG¶XQpOpSKDQWFRPPHDQLPDOGHFRPSDJQLH"
En V r a c E n V r a c E n V r a c En V ra c En V r a c
Awards : RŽcompense spŽciale pour le rappeur
amŽricain transfuge du producteur Dr Dre, 50 Cents.
Si son pseudonyme ne donne pas le prix exacte du
disque en revanche il en donne sa valeur musicale.
PublicitŽ : Apr•s nous avoir inculquŽ de nouvelles
fa•ons de manger, McDo veut nous enseigner de
nouvelles valeurs. Le dernier slogan vantant les
PpULWHV G¶un de leurs nouveaux items Chicken
3RSSLWV HVW XQ PRGqOH © ¬ SDUWDJHU DYHF YRXV
m•mes ª QRXV GLW OH PHVVDJH /¶LQGLYLGXDOLVPH Q¶HVW
SOXV TX¶XQ SDUDGLJPH VRFLRORJLTXH F¶HVW DXVVL XQH
valeur gastronomique. Mais rien ne nous emp•che
de vomir dessus !
/ HV U RWV GX 5 8 FRQVpTX HQ FH G ¶X Q U HS D V P pG LRFU H HW
G ¶X Q H G LJHVWLRQ E k FOpH SHX YHQ W VX r ven ir ˆ 15 000 p ied s .
Voici les instr u ction s p ou r Žviter tou s d Žsa gr Žm ents.
N ot r e com p a gn ie
UDLVRQVG ¶KDELWHU1HZ DUN'HODZ DUH :
1. Rien.
/H'HODZDUHF¶HVWSDVOH0LFKLJDQ
3. Rien.
4. Rien.
5. Rien.
6. Rien.
7. Rien.
8. Rien.
9. Rien.
/HVDPHGL\¶DGHVFRXUVHVGHSLFN-ups tunŽs
Multiculturalisme : le tr•s engagŽ Bertrand Cantat,
dŽfenseur des peuples opprimŽs, ajoute les actes au
discours. Il a tr•s rŽcemment repris ˆ son compte le
SURYHUEHLUDNLHQ³EDWWDIHPPHWRXVOHVPDWLQV6LWXQH
VDLV SDV SRXUTXRL HOOH HOOH OH VDLW´ 0rPH DYHF GHV
militants du progr•s, se bourrer la gueule sans sa burqa,
F¶HVWGDQJHUHX[
FŽminisme, toujours %HUWDQG &DQWDW VH FRQILH 6¶LO D
battu sD IHPPH j PRUW V¶HVW SDUFH TX¶HOOH IDLVDLW
³IDXVVH URXWH´ HW TXH ³OH YHQW O¶HPSRUWHUD´ &RPPH
quoi, on peut ne pas aimer les flics et faire les m•me
EDYXUHV W¶DXUDLV YX OD JXHXOH GH OD EDYXUH GLVDLW
Coluche). Comme quoi, au concert comme toujours il y
a les beaux discours. Comme quoi, on peut •tre un
artiste engagŽ en faveur de la dignitŽ humaine, et
FRJQHU VXU VD IHPPH FRPPH Q¶LPSRUWH TXHO JURV FRQ
de la France des 18 %.
Lotto : Merci encore ˆ la Fran•aise des Jeux qui
vient de lancer elle aussi une nouvelle campagne
publicitaire. Sur fond blanc de simples citations de
gagnants de grands cagnottes comme Vincent ( 5
PLOOLRQV G¶(XURV TXL QRXV GLW © ‚a tombe bien je
Q¶pWDLW SDV GouŽ pour les Žtudes ! ª dD YD HQ
PRWLYHU SOXV G¶XQ ¬ WRXWHV OHV MHXQHV HQ pFKHF
VFRODLUHYHQH]GpFRXYULUO¶HQIHUGXMHX[
PauvretŽ : Le vocabulaire journalistique manque
cruellement de variŽtŽ. Un seul exemple pour Žtayer
cette affirmation. La formule : © un paysage de
dŽsolation ª V¶XWLOLVH DXWDQW SRXU XQ HIIUR\DEOH
tremblement de terre en AlgŽrie que pour une
temp•te dans les Landes ou encore des incendies
dans le Var.
Boire DŽsir : A consommer avec modŽration nous
averti le slogan du minist•re. Il y en a un qui vient
de consumer sans modŽration le reste de sa vie.
Les diagnostics des mŽdecins avancent quinze ans ˆ
la SantŽ au carrŽ VIP. Un charmant endroit pour une
cure de Trintignant (cru Frontignan).
PauvretŽ bis © On est pris en otage ª GpFODraient
les usagers des services publics durant les grandes
JUqYHV GH PDL 'qV TX¶HOOH UHWURXYHUD OD OLEHUWp
,QJULG %pWDQFRXUW V¶HVW GLW SUrWH j YHQLU j 3DULV IDLUH
des confŽrences sur la captivitŽ avec de belles
animations PowerPoint et un cocktail gratuit.
Chat Noir DŽsir: Ce vieux plouc a bottŽ le derri•re de
sa femme. La contrep•terie change le sens de
O¶KLVWRLUH&RXUDJH%HUWUDQG
UDLV RQV G¶KDELWHUj1HZ <RUN
1HZ <RUN F¶HVW HQFRUH PLHX[ TXH 1HZDUN
Delaware.
2. Il y a Superman qui y manifeste.
3DUFHTXHPrPHHQ/LWXDQLHRQQ¶HVWSOXVjO¶DEUL
de Noir DŽsir. Au moins ˆ New York on peut croiser
Jean-Louis Aubert avec toi.
4. Parce que je veux en faire partie, New York,
Neeeeeeeew Yooooooork.
5. Parce que finalement, il y a peu de risque de croiser
Jean-Louis Aubert.
6. Jean-Louis Aubert a une bouche Žnorme, et il porte
souvent des marini•res. Les mauvaises langues disent
TXHF¶HVWSRXUWDLOOHUGHVSLSHVj-HDQ-Paul Gaultier.
7. Vous pouvez y faire fortune : depuis janvier 2003,
la t•te de Florent B. est mise ˆ prix par la mafia
FKLQRLVH PLOOLRQV GH GROODUV VRLW O¶pTXLYDOHQW GH
12 tonnes de tee-VKLUWV ³, ORYH 1HZ <RUN´ FDVTXHWWHV ³1<3'´ YDOLVHV HQ FDUWRQ WD[LV
miniatures (chauffeur pakistanais en sus) et 5 tonnes
de bouffe chinois immonde. Vous serez payŽ en
nature, la cargaison arrivant par bateau, en m•me
temps que 50 000 immigrants clandestins cachŽs dans
les soutes). Son crime : avoir dŽrobŽ un briquet-bite
de toute beautŽ dans une boutique de luxe de Canal
6WUHHW1¶DOOH]MDPDLVj&KLQDWRZQoDSXHOHSRLVVRQ
frit. Hon-Hon !
3RXU XQH ERQQH DGUHVVH G¶KRWHO j SUL[ LPEDWDEOH
contactez la rŽdaction.
9. Comme nous, vous pourrez parcourir la ville sur les
traces de Bruce Willis dans Die Hard 3. Descendez de
la 70e rue ˆ Central Park sud en moins de 5mn.
Courrez de la station Wall Street ˆ Tompkins Square
Park en chemisette ouverte sur un marcel dŽgoulinant.
%\ WKH ZD\ OD IRQWDLQH DYHF O¶pOpSKDQW Q¶H[LVWH SDV
dans ce parc. Allez voir Zeus dans la 125e rue.
&RPSUHQH] OD VXEWLOLWp GH OD UpSOLTXH ³SUpYHQH]-moi
TXDQGLOGpSDVVHODH´4X¶HVWFHTX¶RQV¶DPXVH
10. Parce que la police recrute, et votre m•re est
FDQGLGDWH«FISKRWR
)rWH GH O¶+XPD WRXMRXUV j OD UHFKHUFKH G¶XQH FDXVH SHUGXH j
dŽfendre, Noir DŽsir dŽcommande son concert par solidaritŽ
pour les femmes battues dans le monde
Grosse pute : le vice-premier ministre Nicolas Sarkozy, jamais le
dernier quand il faut faire des coups tordus, aurait dŽclarŽ ˆ propos
G¶XQH pYHQWXHOOH H[WUDGLWLRQ G¶XQ FKDQWHXU IUDQoDLV DFWXHOOHPHQW
GpWHQXGDQVXQSD\VEDOWH³TX¶LOFUqYHFHFRQ´
P e t it le x iq u e d e la d r a g u e q u Ž b Ž co ise
(si pas satisfait, pas rem boursŽ)
Vocabulaire de base
Une fille = pitoune
Draguer = cruiser (une croisi•re comme Tom mais en verbe)
Choper = pogner
Je la niquerais bien = je la pencherais bien
Petit ami = chum
Petit ami costaud = footballeur (amŽricain)
Petit ami dŽbile = Žpais
Petit ami rŽgressif = Žpais ou ontarien ( du nom de la province
anglophone voisine et ennemie O¶2QWDULR
Petite amie = blonde
Petite amie rousse = blonde quand m•me
)LOOHIDFLOH IXFNIULHQGRX© amie moderne ªTXRLTXHFHFRQFHSW
PpULWHGpYHORSSHPHQWHWSOXVG¶DSSURIRQGLVVHPHQWV
Homme facile = homme
Dragueur = cruiseur
Dragueur lourd = crosseur
'UDJXHXUERUQp RQWDULHQG¶RO¶H[SUHVVLRQRQW¶DULHQGHPDQGp
Dragueur compulsif = fran•ais
Soutien-gorge = brassi•re
&XORWWH VWULQJHWFKH]OHVKRPPHVF¶HVWOHER[HUTXLYDLQFHWRXL
F¶HVWJpQpUDOLVpRXWUHDWODQWLTXHTXHIDLW&KLUDF"""
&DSRWH FRQGRPSURQRQFHU© condon ª
&KDWWH S¶ORWH(pelote littŽralement, ah si les toutes chattes
SRXYDLHQWMRXHUDYHFGHVSHORWHV«GHODLQHTX¶DOOLH]-vous imaginer !)
Niquer = baiser
(QFDVG¶pFKHF
Masturbation :
Masculine : jouer de la mitaine (= gant pour les ignares)
FŽminine : rouler sa bille (explicit lyrics)
(QFDVG¶pFKHFPDMHXU : les INSULTES
Annonce dans le mŽtro de la Grosse Pomme:
Be Proud Join NYPD
(NYPD = New York Police Departement)
Hostie (prononcer ™stie)
Tabernacle (prononcer tabarnak)
Calice (prononcer c‰lisssssse )
Christ (prononcer cr””””””ŴVVVVH
Vierge (prononcer viarge)
Bapt•me (prononcer bata•ime)
Ciboire (prononcer ciboueire)
/HSOXVLQWpUHVVDQWHWSURXYDQWXQHFHUWDLQHPDvWULVHGHO¶RXWLO : les
combinaisons multiples :
™stie de tabarnak
™stie de c‰lissssse
FUvvvvVVVVVHG¶RVWLH
tabarnak de c‰lisse, mange ton ™stie de char de maaarde
(=merde), maudit chien sale #!!*%mgllmgrrr%??/@ ª¶
L a s a is o n d e s m a rro n s
Les
canicules
P¶HPEDOOHQW
Le gouvernement de
M. Raffarin reste
tr•s
impopulaire.
Apr•s un printemps
social mouvementŽ
qualifiŽ m•me de
chaud
par
O¶HQVHPEOH GH OD
classe
mŽdiatique,
les
tempŽratures
estivales ont explosŽ
en attendant une
rentrŽe encore plus
explosive.
Cette
situation
mŽtŽorologique sans
prŽcŽdent serait, diton liŽ une nouvelle
IRLV j O¶LQpEUDQODEOH
fermetŽ
de
nos
dŽcideurs politiques.
En effet, apr•s avoir
fermŽ la porte des
nŽgociations
aux
leaders syndicaux de
la fonction publique
et des mŽtiers du
spectacle,
5DVWDIDULHQ Q¶D SDV
voulu discuter avec
le
soleil
pour
abaisser ses minima.
RŽsultats dans toute
la France, la chaleur
a
perturbŽ
les
vacanciers
comme
O¶pTXLOLEUHpFRORJLTXH
et tuŽ des seniors.
Et les nombres 37,5
et 40 (pour annŽes
de cotisations) qui
reprŽsentaient
le
symbole de la lutte
se sont transformŽs
en vulgaires degrŽs
Celsius
autour
desquels tournaient
toutes
les
discussions.
Ces
chiffres sont ŽlevŽs
mais pas autant que
le nombre de vieux
assŽchŽs. Peut-•tre
la meilleure rŽforme
des retraites.
fb
Pour expliquer son acte
odieux, le chanteur de Noir
DŽsir se cherche un waliby,
bibi pour •tre baba.
O• partir en vacances ? Il vous reste quelque jours de vacances a prendre ? Vous ne
savez pas o• aller ? ‚a tombe bien, i.Monde vous propose ce guide-marabout des
vacances. Au lieu de vous entassez sur les plages du sud de la FranFHRXG¶(VSDJQH
RX G¶DOOHU DX[ SXWHV j $PVWHUGDP YR\DJH] PDOLQ 9RLFL TXHOTXHV GHVWLQDWLRQV
originales et pas cher. Non, ne nous remerciez pas !
Pays
Pour
Ir ak
- Il ne faut pas manquer •a : il y a
une arPpHG¶RFFXSDWLRQSRORQDLVH
- DŽconseillŽ aux moustachus.
L ituanie
-4X¶RQHVWELHQHQ/LWXDQLH
-/HSD\VQ¶HVWSDVHQFRUHSDVVpjO¶(XUR
&¶HVWGRQFO¶KHXUHGHFKDQJHUODPRQQDLH
L iber ia
- My Taylor is rich.
-7URSGHMHX[GHPRWVODLGV&¶HVt le point
FRPPXQHQWUHOHYpORHWO¶$IULTXHERQQH
h™tesse).
Inde
C olombie
Contre
- Rien
- PrŽvoir un pull en Cachemire, les hiver
nuclŽaires peuvent •tre frais.
- On y est au frais : tr•s beaux
trous au fond de la jungle ˆ louer.
- Il y a encore plus de coca•ne que dans les
narines de Mick Jagger et de Marie
Trintignant rŽunis.
Pour finir, quelques destinations sympas en France :
Avignon, dŽbarrassŽ de la racaille chevelue gauchiste en sandalette qui hante
KDELWXHOOHPHQWOHVOLHX[GXUDQWOHPRLVGHMXLOOHWV¶DYqUHrWUHXQHERQQHGHVWLQDWLRQ
ƒvitez le Larzac, mais ne manquez pas Toulouse et ses nuits de folies (arrivez de
prŽfŽrence en train, la nuit, et cherchez un h™tel dans le TXDUWLHU GH OD JDUH F¶HVW
gratuit pour les filles). Pour les amateurs de barbecue en for•t, le Var offre des
perspectives intŽressantes. Cet automne, la Somme et le Gard devraient encore •tre
SULVpVSDUOHVDPDWHXUVGHVSRUWVQDXWLTXHV(QILQQRWH]TX¶Xne sympathique famille
GH6WUDVERXUJSURSRVHGHV¶RFFXSHUGHYRVHQIDQWVSHQGDQWYRVYDFDQFHVOHXUSHWLW
1LFRODV DQV pWDQW WUDJLTXHPHQW GpFpGp j OD VXLWH G¶XQ FRQFHUW GH 1RLU 'pVLU OHV
parents souhaitent maintenant prendre soin des enfants des autres.
Proverbe lituanien :
Cantat raison, frappe la !
Les rencontres se sont multipliŽes
depuis une dŽcennie avec le passage du
G6 au G7 et dŽsormais au G8,
VRXOLJQDQWTXHODSDUWLHG¶pFKHFHQWDPpH
entre les grands de ce monde au dŽbut
GH OD JXHUUH IURLGH HVW ORLQ G¶rWUH
terminŽe. Les forums de discussions
entre les membres de la sc•ne politique
et les acteurs de la sph•re citoyenne se
succ•dent, mois apr•s mois, donnant
lieu ˆ des confrontations toujours plus
animŽes entre les deux groupes. Davos,
Cancun, Thessalonique, Seattle sont les
champs de bataille modernes o•
dŽmagogie
et
provocation
sont
employŽes avec plus ou moins de
ILQHVVH HW GH GH[WpULWp j O¶LPDJH G¶XQ
6FDUDPRXFKH
RX
G¶XQ
&\UDQR
RŽchauffement
climatique,
justice
internationale,
mondialisation
des
Žchanges,
problŽmatiques
liŽes
ˆ
O¶DFFURLVVHPHQW
GpPRJUDSKLTXH
fondamentalisme religieux sont parmi les
VXMHWV TXL IRQW O¶REMHW GH QpJRFLDWLRQV
perpŽtuelles, et bien souvent sans
lendemains, sans cesse rapportŽes par
OHV PHGLD LQTXLHWV G¶rWUHGpSDVVpVGDQV
ODFRXUVHjO¶LQXWLOH
Des questions bien plus fondamentales
se posent nŽanmoins ˆ nous. Des
questions auxquelles on porte peu
G¶LPSRUWDQFH HW TXL SRXUWDQW VRQW GH
YpULWDEOHV ILOV G¶$ULDQH GDQV OD
comprŽhension
de
notre
monde
contemporain. PrŽfŽrons nous avoir des
dents en bois ou des bras en mousse ?
PrŽfŽrons nous vomir des sardines
lorsque
nous
parlons
ou
•tre
constamment poursuivi par 50 canards,
mais alors tout le temps et partout ? Peu
G¶HVSULWVDJXHUULVVHVRnt dŽjˆ posŽs ces
choix cornŽliens. Ces dilemmes, ˆ la
portŽe de tous et chacun, rŽv•lent une
multitude de rŽponses et prouvent donc
ˆ quel point de tels questionnements
VRQW XQLYHUVHOV /¶REMHFWLI G¶XQLYHUVDOLWp
est un dŽfi moderne que se posent les
leaders de ce monde en mati•re
G¶pFRQRPLH GH JpRSROLWLTXH GH FXOWXUH
ou de valeurs. Il serait grand temps pour
toutes ces personnes de se pencher sur
ces deux questions sous peine de
passer ˆ c™tŽ de ce qui se rŽvŽleront
•tre, sans aucun doute, les dŽfis de ce
XXIe si•cle.
ABMT
(WWDQWTX¶RQ\HVW
%RQ GHQWV HQ ERLV RX EUDV HQ PRXVVH F¶HVW XQH FKRVH 0DLV G¶DXWUHV FKRL[
SHXYHQW V¶DYpUHU WRXW DXVVL FUXFLDX[ 6L YRXV rWHV XQ JDUoRQ SDU H[HPSOH :
prŽfŽreriez-vous coucher avec Ma•tŽ (indŽmodable prŽsentatrice de la Cuisine
des mousquetaires) ou avec Brad Pitt " $YHF 0DGDPH 3ODQWLQ GH O¶HVSDFH
avenir, ou avec Johnny Depp ? Avec Monique Adamo ou Justin Villelongue ?
Pas facile... Et si vous •tes une fille, prŽfŽreriez-vous coucher avec Sim ou
avec Julia Roberts ? Avec Dany de Vito (en pingouin) ou avec Michelle Pfeiffer
(en Catwoman) ? Autre choix cornŽlien : prŽfŽreriez-vous coucher avec Marie
Trintignant (mais attention, le 28 juillet au petit matin), ou avec Superman
(mais apr•s le drame) ?
PrŽfŽreriez-vous que votre m•re soit Mathilda May, ou que votre p•re soit
Sma•n ? PrŽfŽreriez-vous •tre gouvernŽ par Arnold Schwarzenegger ou par
Larry Flint ? ± on plaint les californiens. Vaut-il mieux •tre en PA ou en
POCO ? Avoir le bide de Timsit ou les gencives de Chelsea Clinton ? Vaut-il
PLHX[ IDLUH OD FDUULqUH SROLWLTXH GH 5RQDOG 5HDJDQ RX OD FDUULqUH G¶DFWHXU GH
Bernard Tapie ? Vaut-il mieux se faire payer des vacances ˆ Jolo et avoir une
infection urinaire, ou ˆ Bali et •tre un night-clubber ? Que choisir : TWA ou
Egypt Air ? Avoir 70 ans et souffrir de la canicule, ou avoir 70 ans et souffrir
de la clavicule "$SUqVO¶,(3YDXW-il mieux aller en 4e annŽe ˆ Minsk, ou payer
4000 Euros pour un DESS en banlieue ? Passer une nuit avec Qousa• ou avec
Ouda• ? Avec Jacob ou avec Delafon " 6XSSRUWHU O¶20 RX OH 36* ? Faire du
foot avec FoŽ, ou faire du ski avec Cavagnoux ? Etc
Moutarde & Dessert
10 raiso n s q u i fo n t q u e Mo n s ieu r Mac h in es t u n g ro s c o n :
1. Il porte des chemisettes blanches.
2. Il a cultivŽ un bronzage impeccable, m•me en pleine hiver.
,OGLW³9RXVPHODLVVH]oDOjM¶\MHWWHUDLXQFRXSG¶°LOSDVVH]OHVSUHQGUH
GHPDLQ´TXDQGRQOXLODLVVHOHVWUDYDX[GHWRXWXQHDQQpHVXUVRQEXUHDX%LHQV€ULO
ne les lit pas.
4. Il ignoUHODIRQFWLRQ³UpSRQGUH´GHVDPHVVDJHULHpOHFWURQLTXH
,ODGLWXQMRXU³HQWUH'LHXHWVHVVHUYLWHXUVF¶HVW'LHXTX¶RQpFRXWH´jXQ
Žtudiant lui faisant remarquer que son discours Žtait diffŽrent de celui des secrŽtaires.
&¶HVWXQJURVFRQ
7. ,OQ¶HVWMDPDLVGDQVVRQEXUHDX
8. Il faut attendre 3 semaines pour avoir un rendez-vous. Il vous recevra avec 2 heures
de retard.
&¶HVWXQJURVFRQ
10. Il a une t•te disproportionnŽe.
,OV¶HVWIDLWQLTXpHQLODSDVSXrWUHGLUHFWHXUGHO¶,EP, bien fait !
&¶HVWXQJURVFRQ
&¶HVWXQJURVFRQ
,OQHVDLWSDVFRPSWHUMXVTX¶j
L e con tr ep et d e C a n ta t : Pensez-vous les disputes impensables !
Nouvelle Rubrique
Dents en bois ou bras en mousse:
quel choix en ce dŽbut de si•cle ?
Les bons mots de Justinho
par Justin Villelongue
4Un soir Justinho sort avec ses amis boire un verre. Il passe sa commande :
© Je voudrais un jus deIUDLVHV¶LOYRXVSODLWª
4Justinho passe sa premi•re heure de conduite. Le moniteur lui demande la
signification du R sur le levier de vitesse. Il rŽpond © Je sais pas, moi ! ª
4Justinho sort de cours et dŽcouvre la rue qui se trouve derri•re sa
preVWLJLHXVHpFROHSDULVLHQQH,OV¶pFULH © &¶HVWGRQFoDODUXHGH5LYROL ª
48QDPLGH-XVWLQKROHTXHVWLRQQHVXUO¶RULJLQHGXWURPERQHTXLVHWURXYH
au bas de son pantalon. Ce dernier rŽpond tr•s promptement : © &¶HVW HQ
attendant que ma grand-m•r HFRXVHO¶RXUOHW ª