SÉANCES N°2 et 3: « Propaganda posters - Anglais Orléans

Commentaires

Transcription

SÉANCES N°2 et 3: « Propaganda posters - Anglais Orléans
SÉANCES N°2 et 3: « Propaganda posters »
1. Préambule :
Cette description et analyse succincte des images vise à rappeler aux élèves le sens du mot
« propagande » et de réactiver des connaissances du cours d’histoire. Je propose deux affiches dont les
objectifs de propagande sont différents. La première vise à avertir la population des dangers des
bombardements et la deuxième encourage à participer à l’effort de guerre. Ces deux affiches se rapportent
à la thématique « Arts, Etat et pouvoir » dans le cadre de l’Histoire des Arts au collège. «Cette thématique
permet d’aborder, dans une perspective politique et sociale, le rapport que les œuvres d’art entretiennent
avec le pouvoir 1».
Cette activité, qui se veut interdisciplinaire par ses aspects culturels et méthodologiques, facilite
l’assimilation des connaissances et des savoir-faire. Elle permettra également aux enseignants d’avoir un
regard croisé sur les compétences du Socle commun du palier 3 attendues en fin de classe de troisième.
Néanmoins, l’enseignant d’anglais ne pourrait exiger de ses élèves une analyse fine de ces œuvres dans la
langue cible. Il s’agit bien là uniquement de donner aux élèves des repères culturels et méthodologiques
transférables à d’autres disciplines tout en leur fournissant des outils langagiers utiles pour présenter en
des termes simples une affiche de propagande.
Activité langagière
Tâches de communication
Objectifs culturels
Objectif méthodologique
Objectifs de la séance
Différenciation
pédagogique
Outils linguistiques
Sources
Prise de parole en continu / prise de parole en interaction
Observer, repérer les détails pour décrire une image.
Organiser ses idées et récapituler.
Comprendre une affiche de propagande britannique et notamment le but
dans lequel elle était utilisée pendant la seconde guerre mondiale.
Winston Churchill
Description et analyse d’un document iconographique
Immersion des élèves dans le thème de la séquence.
Vérifier les acquis et déterminer les nouveaux besoins langagiers.
La différenciation s’opère à deux niveaux ; à la fois sur la mise en œuvre
de l’activité (différenciation des structures) car nous pouvons distinguer
plusieurs étapes (phases individuelles puis collectives) puis sur les
processus de travail (coups de pouce donnés pendant l’activité pour aider
à la réalisation de la tâche).
Réutilisation du vocabulaire vu à la première séance.
Rebrassage des deux présents, le prétérit simple, le champ lexical de la
seconde guerre mondiale.
Image n°1 : http://library.umkc.edu/spec-col/ww2/posters/poster11.htm
Image n°2 : http://www.everydayplanet.co/2013/10/london-placeschurchill-war-rooms.html
2. Mise en œuvre :
a) La consigne :
Au cours de cette activité de deuxième séance, les élèves seront amenés à réutiliser les
expressions et les mots de vocabulaire vus au cours précédent. L’enseignant peut proposer une
1
http://media.education.gouv.fr/file/32/09/0/encart_33090.pdf - page 9
1
activité de groupes. Par exemple, prenons le cas d’une classe de 24 élèves : l’enseignant les
répartit en six groupes de 4. Trois groupes travailleront sur l’image n°1 tandis que les trois autres
travailleront sur l’image n°2. La consigne sera la même pour tous : “Describe the poster as
faithfully as you can so that the other group could draw it. Before starting, make sure you know
the words for the following parts shown in the picture”.
Picture n°1
GROUPE N°1
Picture n°2
GROUPE N°4
GROUPE N°2
GROUPE N°5
GROUPE N°3
GROUPE N°6
Echanges d’informations + production
commune : dessin de l’image décrite
2
b) Les étapes de travail de la séance :
Après s’être assuré que la consigne a bien été comprise par tous les élèves, l’enseignant lance
l’activité qui se déroulera en cinq temps :
-
-
-
-
Etape n°1 : Phase individuelle (sans aide particulière) de brainstorming. Chaque élève réfléchit à
ce qu’il va dire à l’autre groupe pour décrire l’image. Il sera invité à prendre des notes sur les
outils linguistiques et langagiers qu’il va devoir mobiliser : lexique propre à l’’image, les
prépositions de lieu, les prépositions de localisation de type : at the top/at the bottom, on the
left/on the right, in the background/in the foreground.
Etape n°2 : Phase collective au sein du groupe. Mise en commun des idées du groupe pour décrire
l’image. L’objectif de cette séance reste le même pour tous les élèves. Néanmoins, il est possible
d’envisager des pistes de différenciation pour mener cette activité à bien. En effet, le risque de ce
type de travail est de voir les élèves les plus à l’aise à l’oral monopoliser la parole quand d’autres,
bloqués par le manque d’outils linguistiques, ne seront pas en mesure de participer. C’est
pourquoi, je propose de donner des fiches coups de pouce aux élèves les plus en difficultés et
selon leurs besoins de manière à ce qu’ils soient en mesure de faire des phrases (cf. ci-dessous).
Etape n°3 : Prise de parole en continu : description de l’image de chacun des groupes. Pendant
qu’un groupe décrit, l’autre dessine.
Etape n°4 : Affichage de chaque production puis commentaires de chacune d’entre elle. On peut
soumettre les images au vote des élèves. Le professeur dévoile l’affiche originale et les élèves
donnent leur avis.
Etape n°5 : Dans cette dernière phase de travail, une production commune sera demandée aux
élèves. L’enseignant incitera les élèves les plus en difficultés à reproduire les énoncés de la
description des images. Les élèves les plus à l’aise seront amenés à complexifier les énoncés en
utilisant des connecteurs logiques par exemple, à reformuler. Enfin, c’est à ce moment de la
séance que l’enseignant pourra interroger ses élèves sur l’objectif de la propagande ; ce qui
permettra de faire un travail d’analyse des affiches. Egalement dans un souci de différenciation
pédagogique, il est possible de donner quelques questions de guidage aux élèves qui ne
réussiraient pas à entrer dans l’analyse « Look at the children in the foreground : who are they ?
Where are they ? What can you say about their attitude ? Their feelings ? What do the colours
symbolize ? Comment on the caption and the sentence at the bottom ? Who is delivering this
message ? What is propaganda ? Say what this poster was used for ».
3. Exemples de coups de pouce :
1) Fiche de rappel sur les prépositions de lieu :
2) Fiche de rappel sur les prépositions de localisation sur une image :
3) Vocabulaire:
-
PICTURE N°1
To protect / to reassure
Scared
Worried
A blanket
A pillow
A brick wall
PICTURE N°2
A bomber
An air craft / An air plane
A bombing
A cloudy sky
A tank
An air raid
3
-
To take shelter
An evacuee
Evacuation
A battlefield
Determined / confident
Look ahead / toward the future
4) Début de phrases pour aider les élèves à démarrer.
4. Exemple d’un travail d’élève :
Amina Boumir, Isabella Kosonvemba – Classe de 3ème D – Collège Pierre et Marie Curie (Dreux)
4

Documents pareils