Newsletter

Commentaires

Transcription

Newsletter
Newsletter
05|2010
Contenu
Nouvelles
Les hôtels croates dans la course pour l’Oscar du
Tourisme Mali Lošinj - L’hôtel familial Vespera - un nouveau
membre du groupe Kinderhotels Opatija - Une visite costumée a travers la
“vieille dame” du tourisme croate La Croatie dans le monde
Croatie - La meilleure destination pour les croisières Croatie - La plus belle destination d’Europe centrale Pula - Le prix mondial pour la mise en place d’une
identité de marque Croatie - une des plus séduisantes destinations
pour les touristes européens
Cinq villas croates parmi les 100 plus belles de la
Méditerranée 2
3
4
5
6
7
8
9
Photo: Sergio Gobbo
Événements
Kutjevo - Les chemins de Trenkovi panduri (Les
Pandours de Trenk) Samobor - Un paradis pour les gourmands Sainte-Hélène (Sveta Helena) - Le tournoi
international de chevaliers Gorjani – la procession annuelle de printemps
des Ljelje/Kraljice (ou reines) de Gorjani Zagreb - la métropole fleurie 10
11
12
13
14
Photo: Mario Romulić & Dražen Stojčić
Nous présentons
Vinkovci - La capitale de la Šokadija 15
Le Parc national de Risnjak 16
Varaždin – La déstination favorite du Lonely Planet 17
Tribalj - Ethno - hôtel “Balatura” 18
Rab - L’île aux paysages variés et au riche patrimoine
historique 19
Zagreb - Le Parc Maksimir, une oasis de paix 20
Grožnjan - Ville d’artistes 21
Nouvelle offre
Les touristes s’intéressent de plus en plus au
safari sous-marin
22
Investissements
“Princesse de l’Adriatique” – chaîne de
centres nautiques
23
Nouvelles
Photo: Hotel Le Meridien Lav
Les hôtels croates dans la course
pour l’Oscar du Tourisme
Un certain nombre de nominations dans plusieurs catégories
indiquent que l’offre touristique croate est, d’année en année,
plus forte et de meilleur qualité.
La récompense des World Travel Awards est considérée
comme l’une des meilleures pour tous les produits
touristiques, et l’évaluation est divisée en huit régions
géographiques: Europe, Asie/Pacifique, Caraïbes, Amérique
centrale et latine, Afrique, Moyen–Orient, Amérique du
Nord et Amérique du Sud, afin d’évaluer objectivement et
couvrir tous les aspects de cette industrie mondiale qui, en
dépit de la crise économique actuelle dans le monde entier,
a continué à enregistrer une baisse légère par rapport aux
autres activités économiques.
Photo: dubrovnik palace hotel
A l’occasion de la récompense 2010 des World Travel Awards,
sorte d’Oscar du tourisme, 5 hôtels croates sont nominés
dans 5 catégories.
L’hôtel Dubrovnik Palace et le Lešić Dimitri Palace de
Korčula ont été nominés pour le prix du meilleur hôtel
européen, et l’hôtel Palace est en compétition avec l’hôtel
Le Méridien Lav de Split pour le prix du meilleur hôtel
de congrès européen. L’hôtel Palace apparaît aussi dans
la compétition pour le prix du meilleur resort européen,
tandis que le Le Meridien Lav est nominé, avec l’hôtel
Rixon Libertas de Dubrovnik, pour le prix du meilleur
hôtel-casino en Europe. L’hôtel Adriana de Hvar est en
compétition pour le prix du meilleur boutique-hôtel en
Europe. Outre ces distinctions World Travel Awards, un
prix distinct du meilleur hôtel de Croatie sera décerné, et
les nominés sont l’hôtel Dubrovnik Palace, l’Excelsior, le
Grand Villa Argentina Hilton Imperial, le Bellevue et le
Rixos Libertas, puis le Mozart d’Opatija, Le Méridien Lav
de Split, l’ hôtel Adriana de Hvar, l’hôtel Lešić Dimitri
Palace de Korčula, l’hôtel Istra de Rovinj et les hôtels de
Zagreb Sheraton et The Regent Esplanade.
Pour le meilleur boutique-hôtel croate sont en concurrence
le Design Hôtel Astoria, le Kastil, le Vestibule Palace de
Split, l’hôtel Riva de Hvar et le Pučić Palace de Dubrovnik,
et pour le prix du meilleur resort-spa croate sont nominés
le Palace Hôtel, l’Adriana de Hvar, l’hôtel Ivan à Bol, le
Milenij, l’hôtel Istra et Le Meridien Lav.
Le Meridien est en compétition pour le prix de meilleure
marque d’hôtel en Europe, la ville de Dubrovnik a été
désignée comme la meilleure destination touristique
européenne et la meilleure destination de croisière, et le
port de Split a été nominé comme l’un des meilleurs ports
pour les croisières.
Le vote des World Travel Awards, qui a une tradition de 17
ans, durera jusqu’à début août, et une cérémonie aura lieu
le 1er octobre à Antalya.
World Travel Awards
www.worldtravelawards.com
Mai 2010 |
2 L’hôtel familial Vespera sur l’île de Lošinj, récemment rénové,
est le premier hôtel sur l’Adriatique ayant obtenu le droit
d’utiliser la marque prestigieuse Kinderhotels. Il s’agit d’une
association appelée “hôtel pour les enfants”, qui correspond
à un concept global de vacances familiales, appropriées pour
les adultes voyageant avec bébés et enfants. L’Association
compte des membres en Autriche, en Allemagne et en
Italie, et les conditions de l’appartenance au groupe sont
strictement définies. Tous les hôtels doivent répondre à des
normes contraignantes dans l’une des trois catégories Smiley.
Le souhait des hôtels affiliés est que, grâce à cette distinction
unique sur le marché, ils puissent faire connaître leur offre
familiale spécialisée au grand public. Avec cette marque,
les familles ayant des enfants en bas âge peuvent identifier
facilement le lieu idéal pour des vacances qui s’adaptent le
mieux à leurs besoins spécifiques.
La collaboration de l’hôtel Vespera avec Kinderhotels
signifie un grand pas en avant et le positionnement de
cet hôtel de Mali Lošinj comme l’hôtel leader-spécialiste
pour des vacances familiales en Croatie. L’appartenance
à l’association Kinderhotels permet la collaboration avec
les plus compétents experts de l’organisation de vacances
familiales en Europe.
L’hôtel 4* Vespera, a été rénové l’année dernière et va
désormais être reconnu comme un superbe hôtel pour des
vacances familiales. Conformément à son orientation vers
le segment famille, il offre un riche contenu de services
et d’activités pour les enfants et les adultes. Les besoins
spécifiques des familles avec enfants en bas âge sont pris
en compte, et l’on y consacre une attention particulière
aux détails.
L’hôtel offre aux parents les services de garde, la location
d’équipements nécessaires pour des vacances sans soucis poussettes, appareils de chauffage des biberons et bouilloire
électrique. L’hôtel est entièrement adapté aux enfants :
bureau de recéption, mini buffets et chaises pour enfants
dans le restaurant, ainsi qu’un coin spécial pour les mères
où elles peuvent préparer des aliments selon le goût de leur
propre enfant. Les salles de jeux richement décorées pour
les enfants offrent jouets de fabricants renommés pour les
enfants de tous âges - des jouets et des nattes pour les enfants
en bas âge et une Playstation pour les adolescents. L’hôtel
dispose de salles de jeux pour les enfants, et de pièces pour
les enfants et les parents d’environ 300 mètres carrés.
Photo: hotel vespera
Mali Lošinj - L’hôtel familial Vespera - un
nouveau membre du groupe Kinderhotels
L’attraction principale de l’hôtel est le complexe aquatique,
avec des piscines extérieures de plus de 3.000 mètres carrés
sur 3 niveaux en cascades vers la mer. Il y a aussi une grande
piscine de 37 m de long avec bains bouillonants, attractions
aquatiques, et deux piscines pour les enfants.
A côté de l’hôtel sont installées les zones de jeux pour
les enfants, un terrain de beach-volley, et divers espaces
multifonctionnels adaptés à la pratique de divers sports et
activités ludiques. Les parents ont à leur disposition des
animations pour leurs enfants, encadrées par des animateurs
et professionnels (Baby Club, Mini Club, Teen Club).
Office de tourisme de la région Primorje - Gorski kotar
www.kvarner.hr
Office de tourisme de la ville de Mali Losinj
www.tz-malilosinj.hr
Hôtels & Villas de Lošinj
www.losinj-hotels.com
Hôtel Vespera
www.kinderhotel-vespera.com
Mai 2010 |
3 Les visiteurs d’Opatija ont récemment l’occasion de voir
d’une manière particulière cette ville de la région du Kvarner,
qui, grâce à une longue tradition touristique est appelée
“vieille dame” du tourisme croate. Avec le programme de la
“visite costumée d’Opatija” on veut permettre aux visiteurs
une visite inoubliable de la ville et de ses environs, en leur
faisant revivre “l’âge d’or” du tourisme d’Opatija, avec une
façon unique d’aborder la riche histoire touristique de la
“Perle de l’Adriatique”.
La visite en costume de la ville vient enrichir l’offre touristique
d’Opatija et en général de la Liburnia. L’association
chargée de la promotion du patrimoine culturel et naturel
d’Opatija a eu l’idée de lancer ces visites déguisées de la
ville. Grâce à l’histoire intéressante d’Opatija, un guide
touristique professionnel vous offre une impression unique
et mémorable dans un costume de la fin du 19ème et du
début du 20ème siècle. La visite en costume vise à perpétuer
la tradition et l’histoire d’Opatija, qui était au cours des
siècles visitée par des rois, des empereurs et des artistes.
Tous étaient alors fascinés par sa beauté, son architecture,
sa végétation, son climat et sa mer.
Photo: Renco Kosinožić
Photo: Damir Fabijanić
Opatija - Une visite costumée a travers
la “vieille dame” du tourisme croate
Office de tourisme de la région de Primorje - Gorski Kotar
www.kvarner.hr
La ville d’Opatija
www.opatija.hr
Office de tourisme de la ville d’Opatija
www.opatija-tourism.hr
Mai 2010 |
4 La Croatie dans le monde
Le groupe espagnol “Cruises News Media Group” a déclaré
la Croatie et la Turquie les meilleures destinations pour les
croisières spécialisées en 2009 et elles ont reçu les prix de
“Excellence Cruise Awards”.
Les récompenses “Cruises News Media Group” sont
attribuées sur la base des résultats d’une enquête de passagers
espagnols qui marquent et classent anonymement en 14
catégories les ports, les destinations et les compagnies
maritimes.
Ainsi, Venise et Malte ont gagné le prix du meilleur port
international en 2009, et Dubrovnik a partagé avec Venise
le même prix en 2008. Le prix du meilleur programme
d’animation a été décerné à “Quail Voyage groupe”, la
meilleure compagnie de croisière de luxe est “Silversea
Cruises”, et le meilleur bateau en Méditerranée en 2009
est le MSC Splendid.
La Croatie est une destination importante pour les croisières,
et cet aspect du tourisme est en croissance. Les données de
l’institut national des statistiques indiquent que le nombre
de voyageurs ayant visité Croatie en croisière a doublé au
cours des quatre dernières années, atteignant le chiffre de
près d’un million de passagers en 2009.
Selon les données de l’année dernière sur la côte adriatique
croate, on a enregistré 754 navires de croisières étrangers,
soit 8,3% ou 68 voyages de moins qu’une année plus tôt,
toutefois ces navires ont transporté 5,3% de passagers en
plus, un total de 989 000.
Photo: Mario Brzić
Croatie - La meilleure destination
pour les croisières
Office de tourisme de la région de Dubrovnik - Neretva
www.visitdubrovnik.hr
Office de tourisme de la ville de Dubrovnik
www.tzdubrovnik.hr
Administration portuaire de Dubrovnik
www.portdubrovnik.hr
Mai 2010 |
5 Office de tourisme de la région de Dubrovačko - neretvanska
www.visitdubrovnik.hr
Photo: Damir Fabijanić
Dans les journaux anglais, espagnols et belges ont été
récemment publiés des reportages sur Dubrovnik pour
inciter à visiter la ville en été mais aussi en hiver, surtout
pendant le fête de Saint-Blaise (le patron de Dubrovnik, Sv.
Vlaho), et aussi comme ville de congrès.
Le magazine belge “Travel 2” décrit l’expérience de la fête
de la Saint-Blaise, le lâcher de colombes et la procession
majestueuse et la Kandelora. On recommande le logement
dans les hôtels et villas de luxe de Dubrovnik, on fait l’éloge
de la gastronomie locale, des Jeux d’été de Dubrovnik, des
vacances sur les îles Elaphites et de Mljet, des beautés du
Parc national de Mljet. On parle de Cavtat, des vins de la
presqu’île de Pelješac, et qu’il faut goûter aux huîtres de la
baie de Mali Ston.
L’anglais “Daily Telegraph”, dans son journal Ultra
Travel propose Dubrovnik, Cracovie et Prague comme
des destinations de vacances séduisantes, et a notamment
rendu hommage à l’architecture de Dubrovnik qui “inspire
l’âme”. En plus de conseiller certains hôtels de luxe
comme l’Excelsior, le Bellevue et le Pučić Palace, l’article
recommande de partir sur l’île d’amour de Lokrum, la
visite de galeries d’art et musées ainsi que les monuments.
Le journaliste recommande d’acheter des bijoux typiques
en filigrane, et des créations des jeunes croates stylistes
Hippy Garden.
Les médias étrangers présentent Dubrovnik comme un
endroit idéal pour les réunions d’affaires et les conférences.
Le magazine CIT (Conference & Incentive Travel) présente
Dubrovnik comme un “hot spot”pour les congrès, les
réunions d’affaires, et donne un aperçu d’un certain nombre
d’hôtels qui ont organisé avec succès toutes sortes de réunions
d’affaires et de rencontres. Avec l’hôtel Dubrovnik Palace on
retrouve le Kazbek, Bellevue, Villa Agava, Excelsior, Pučić
Palace, Maria Concept Store, Cafe Buza, Ginja Lounge bar
à Radisson et d’autres.
L’espagnol “Hispanic Meeting & Travel” fait sa couverture
avec une carte postale de Dubrovnik, et le titre “Going
Global”. Pour ce magazine la Croatie est l’une des plus belles
destinations de l’Europe centrale avec plus de mille îles. Il est
rappelé que les Croates sont de remarquables professionnels
avec “jeune génération très énergique cherchant à acquérir
des connaissances dans le domaine des congrès.”
Photo: ivo pervan
Croatie - La plus belle destination
d’Europe centrale
Office de tourisme de la ville de Dubrovnik
www.tzdubrovnik.hr
Mai 2010 |
6 Pula - Le prix mondial pour la mise en
place d’une identité de marque
La mise en place d’une identité de marque pour l’office de
tourisme de la ville de Pula a été récompensée comme l’un
des meilleures transformations à la prestigieuse compétition
internationale de Rebrand 2010 Global Adwards.
Le travail des créateurs de l’agence Parabureau a été évalué
avec des notes élevées et a été reconnu comme un processus
de rebrand accompli avec succès. Pula est placée aux côtés
des grandes et importantes marques mondiales telles que
Nike, WalMart, McAfee, Reuters, Deutsche Post. Pula est
également devenue la première ville croate ayant reçu un
prix international prestigieux pour du “branding”.
La refonte de l’identité de marque de Pula a été lancée dans
un but de promotion touristique, culturelle et sociale et de
développement de la ville. Les créateurs de Parabureau ont
réalisé une nouvelle communication visuelle de Pula avec le
blason de la ville dont le bouclier vert est orné d’une croix
jaune. Le géométrisme reconnu de la croix a été «traduit»
par les créateurs sous la forme d’un caractère “plus”, dont
ils ont inculqué une nouvelle dimension émotionnelle par
rapport au contexte visuel de ville.
Le Rebrand 2010 Global Awards évalue et récompense
le processus de transformation des marques. L’un des
programmes principaux est le prix annuel international
des projets de rebranding réalisés avec succès, qui est
habituellement couvert par de nombreux médias comme
The Wall Street Journal, CNN Money, BusinessWeek et
Yahoo! Finance. Le prix a été créé en 2005, et attire chaque
année des concurrents du monde entier. Les meilleurs
rebrandings sont évalués par un jury composé d’éminents
experts du monde des agences de communication.
Office de tourisme de la région d’Istrie
www.istra.hr
Office de tourisme de la ville de Pula
www.pulainfo.hr
Mai 2010 |
7 Photo: Ivo Pervan
Environ 80% des Européens, cette année, a l’intention de
partir en vacances, généralement dans leur propre pays, et
la Croatie est parmi les plus séduisantes destinations hors
Union européenne, selon une enquête d’Eurobaromètre
publiée récemment à Bruxelles.
L’ enquête a été menée dans 27 pays et en Croatie, Norvège,
Islande, Turquie et Macédoine. 30.000 citoyens de plus
de 15 ans ont été choisis au hasard et interviewés. Sur le
nombre total de répondants, 80% d’entre eux ont l’intention
de voyager.
La moitié de ceux qui voyageront passeront les vacances
dans leur pays, et dans 17 des 32 pays où l’étude a été menée
parmi les trois plus souhaitables destinations, c’est celle qui
se trouve en dehors de l’UE.
Seulement 20% des répondants ont indiqué qu’ils sont
presque sûrs de ne pas voyager cette année, ce qui est
considérablement moins que l’année dernière où ils étaient
33%.
La Croatie est parmi les trois plus populaires destinations
dans sept pays - République tchèque, Hongrie, Autriche,
Pologne, Slovénie, Slovaquie et Norvège.
En Slovénie, la Croatie est en première position, et cette
année 30% des Slovènes ont l’intention de la visiter. En
Norvège et Slovaquie, la Croatie est en deuxième position,
et en République tchèque, Hongrie, Autriche et Pologne
en troisième position.
Comme pour les croates, les 78% ont l’intention de passer
des vacances dans leur propre pays, de 3% en Italie, et 2%
en Espagne.
Dans seulement quatre pays couverts par l’enquête - Slovénie,
Malte, Luxembourg et Irlande - est en première position
une destination étrangère plutôt que nationale.
Les plus populaires destinations en général sont l’Espagne,
suivie par la France et l’Italie.
La plupart des citoyens de l’UE (57%) met en première
position les destinations touristiques traditionnelles, tandis
que 28% préfèrent des nouvelles destinations inhabituelles.
Un peu moins de la moitié des répondants (46%) considèrent
avoir des ressources suffisantes pour financer leurs vacances,
ce qui est 5% de plus qu’en 2009. 10% - comme l’année
précédente - a déclaré avoir de graves problèmes financiers
qui pourraient influer sur leurs projets de vacances.
Pour 37% des répondants, la principale raison de voyage
est “repos et loisirs”, pour 19% “soleil et plage”, et “visiter
des amis et des parents” pour 17% d’entre eux.
Le tourisme est une industrie de service importante dans
l’Union européenne et représente de 5% du PIB et 6% des
emplois.
Photo: Romeo Ibrišević
Croatie - une des plus séduisantes
destinations pour les touristes européens
European Commission Public Opinion
http://ec.europa.eu/public_opinion
Mai 2010 |
8 L’hebdomadaire britannique Sunday Times a publié
récemment une liste des 100 plus belles et attirantes villas
de Méditerranée, qui comprend 5 villas en Croatie – la
Poet’s House de Dubrovnik (maison du poète), les villas
Maruka et Dol à Brač, la Maison du capitaine de Viganj
sur la péninsule de Pelješac, et la villa de pierre ci-dessus
à Podgora.
Le journaliste du Times trouve la plupart des belles villas
en France et en Espagne, en Italie et 17 en Grèce. Parmi
les villas les moins chères on trouve la villa de La Torche en
Bretagne, où l’on peut séjourner pour 577£ à 4 personnes
durant une semaine. Les plus chères sont la villa Olous en
Crète, où une semaine pour 16 personnes coûtera 24,545£.
www.timesonline.co.uk
Photo: Andrija Carli
Cinq villas croates parmi les 100
plus belles de la Méditerranée
Mai 2010 |
9 Événements
La ville de Kutjevo, située dans la partie nord de la vallée
de Požega, à mi-chemin entre Požega et Našice, est riche en
patrimoine historique, qui célèbre chaque année en mai la
visite de l’impératrice Marie-Thérèse, qui y séjourna en 1741.
Les citoyens de Kutjevo n’ont jamais oublié cet honneur.
Un grand spectacle qui nous transporte 3 siècles en arrière
commémore ce moment important pour la ville qui est située
sur le versant sud de Krndija et Papuk, dans une étroite vallée
de la rivière Kutjevčanka. Dans la ville est alors traversée par
un défilé de bataillons historiques, de fanfares de cuivres et
de différentes associations, et devant le château de Kutjevo
une représentation théâtrale décrit de plus près à quoi cela
ressemblait à l’époque. Les visiteurs peuvent voir la rencontre
du baron Franjo Trenk et Marie-Thérèse à Kutjevo en 1741.
Le colonel Franjo Trenk, né en Italie, a créé une célèbre unité
Trenkovi panduri (les Pandours de Trenk) qui comptait plus
d’un millier de soldats. Trenkovi panduri était l’armée de
mauvaise gloire de la France à la République tchèque, mais
personne ne doute de sa bravoure et habileté dans la guerre,
en effet l’ennemi n’avait aucune chance de succès bien qu’il
aie le même nombre de soldats. Les premiers documents écrits
de Kutjevo proviennent du 13 siècle quand les moines qui
appartenaient à l’Ordre Cistercien (les cisterciens), connu des
citoyens comme “moines blancs”, ont fondé en 1232 l’abbaye
“Vallis Honesta de Gotho”. De cette époque date une cave à
vin célèbre et la traditionnelle table de pierre de l’époque du
baron Trenk et de l’impératrice Marie-Thérèse.
En 1536 les turcs ont conquis cette région, et après 150 ans de
domination turque, Ivan Josip Babić est intronisé seigneur
en 1686, qui a en 1698 avec le consentement de l’empereur
Léopold, soumis le domaine à l’ordre des Jésuites. Ils ont
en moins de deux décennies renouvelé l’abbaye, construit
une nouvelle église paroissiale et le château baroque, rénové
Photo: Sergio Gobbo
Kutjevo - Les chemins de Trenkovi
panduri (Les Pandours de Trenk)
le sous-sol et en particulier ont promu la viticulture et la
production de vin, ainsi que le reste de l’économie. A la fin
du 19ème siècle et au début du 20ème siècle ils ont créé de
grands vignobles et des vergers (la plantation Dragan lug était
alors la plus grande en Europe) et fait connaître Kutjevo dans
le monde comme une terre de vignobles et de vinification.
Kutjevo est aussi célèbre pour ses chevaux racés Lipizzans et
son école d’équitation.
Office de tourisme de la région de Požega - Slavonie
www.tzzps.hr
Office de tourisme de la ville de Kutjevo
www.tz-kutjevo.hr
La ville de Kutjevo
www.kutjevo.hr
Mai 2010 |
10 Outre le carnaval, Samobor était connu parmi les
gourmands, pour ses kremšnite, savoureux gâteaux à la
crème onctueuse. Les kremšnite de Samobor ont ceci de
particulier qu’ils sont servis chauds, alors qu’ailleurs c’est
un dessert froid. En l’honneur de ce délicieux dessert , on
organise traditionnellement les Journées du kremšnite, qui
auront lieu cette année du 7 au 9 mai. A l’occasion de ces
journées, les grandes pâtisseries de Samobor proposeront ce
gâteau qui, selon la coutume locale, ouvre toutes les portes.
En fait, si vous avez un problème ou désaccord, donnez
le kremšnita, disent les citoyens de Samobor, et croyez-le,
tout est alors pardonné. En plus de profiter de ces douceurs
dont sont fiers les citoyens de Samobor - il se dit que les
habitants ont même écrit un hymne dédié à ce gâteau, de
nombreuses manifestations de divertissement et culturelles
sont organisées pendant les Journées des kremšnite sur la
place principale. Il y aura aussi des concours de préparation
de kremšnite et l’écriture des recettes des kremšnite. Samobor
est située dans la partie nord-ouest de la Croatie à la frontière
avec la Slovénie de laquelle elle est éloignée de 5 km et à
20 km de Zagreb dont l’aéroport n’est éloigné que d’une
demi-heure en voiture.
Photo: ivo pervan
Samobor - Un paradis pour les gourmands
Office de tourisme de la région de Zagreb
www.tzzz.hr
Office de tourisme de la ville de Samobor
www.tz-samobor.hr
www.samoborske-kremsnite.com
Photo: Sergio Gobbo
Les kremšnite de Samobor
Mai 2010 |
11 Sainte-Hélène (Sveta Helena) - Le
tournoi international de chevaliers
Photo: ivo pervan
Ce spectacle représentera la veille de la bataille et un jour
dans la vie des paysans croates, des artisans et des soldats,
et les années cruciales pour la défense de cette partie de la
Croatie contre l’attaque des turcs. Cette journée, les artisans
de métiers traditionnels réuniront et montreront leurs
créations et leurs compétences, et un campement militaire
et des soldats équipés de répliques d’armes médiévales
assureront leur protection.
Les visiteurs pourront visiter tout l’arsenal d’armes
médiévales dans les campements des chevaliers, des boucliers
colorés et des armures de cuivre. Si vous avez faim, vous
pourrez vous délecter d’une bouillie chaude de céréales
aujourd’hui oubliées ou d’une oie aromatisée au miel et
préparée selon une recette médiévales.
Mais au tournoi des Chevaliers de Sainte-Hélène vous
pouvez être plus qu’un simple spectateur: joignez-vous
Le traditionnel tournoi international de chevaliers aura lieu aux jeux chevaleresques, essayez le tir à l’arc, faites une
le 16 et 17 mai dans la zone autour de la chapelle de Sainte promenade en calèche ou montez à cheval.
Hélène et du château à Sainte-Hélène. Avec une douzaine Sainte-Hélène est un village situé près de la ville de Sveti
de campements médiévaux, des modèles de châteaux, Ivan Zelina dans la partie nord-est de la région de Zagreb,
des armements médiévaux et des joutes chevaleresques, éloigné d’environ 30 km de Zagreb.
l’événement offre de nombreux ateliers, de la cuisine
médiévale, des ateliers de monnaie, des champs de tir à
l’arc, et de l’Inquisition médiévale. Des performances de la
plupart des chevaliers médiévaux d’Hongrie, de République Office de tourisme de la région de Zagreb
tchèque, de Slovénie et du Portugal sont prévus durant www.tzzz.hr
le tournoi. Le tournoi est organisé pour commémorer la
bataille de Sainte Hélène qui est l’une des plus importantes Office de tourisme de la ville de Sveti Ivan Zelina
victoires des croates sur les conquérants turcs. La bataille fut www.tz-zelina.hr
livrée le 19 août 1557 sur la plaine longeant la rivière Lonja,
au pied de Sainte-Hélène, et dans laquelle l’armée croate,
dirigée par le capitaine Ivan Lenković, a vaincu l’armée
turque supérieure et l’a forcée à fuir.
Mai 2010 |
12 Photo: Saša Pjanić
Gorjani – la procession annuelle de printemps
des Ljelje/Kraljice (ou reines) de Gorjani
La Croatie est le pays qui compte le plus grand nombre de
biens cullturels protégés en Europe et au niveau mondial
elle n’est dépassée que par la Chine, le Japon et la Corée.
La procession de printemps des Ljelje/Kraljice (ou reines)
du village de Gorjani qui est situé dans la partie est de
la Slavonie, près de Đakovo, a été récemment ajoutée
sur la liste du Patrimoine immatériel de l’UNESCO où
figurent également six autres éléments culturels croates. La
procession des Ljelja a lieu chaque année pour la Pentecôte.
Les participants portant le sabre dans la main, sont vêtus de
costumes régionaux traditionnels et pittoresques, caracterisés
par des chapeaux haut-de-forme richement décorés. Pour
les habitants de Gorjani et de la région de Đakovo cette
tradition représente leur marque protégée. Les premières
traces écrites sur le cortège des Ljelja remontent à 1898.
On sait que cette coutume existait avant cette date, mais
nous n’en avons pas de preuves écrites.
Selon la légende datant de l’époque de la conquête ottomane,
les Ottomans après avoir envahi Gorjani, auraient arrêté
tous les hommes du village. Alors, leurs femmes mirent
des vêtements bigarrés et des chapeaux d’hommes ornés
de fleurs artificielles à leur tête, prirent des faucilles et des
marteaux, et partirent vers le camp ottoman. Les Ottomans,
en les voyant, crurent que c’étaient des fantômes et saisis
de frayeur ils s’enfuirent. C’est ainsi que les femmes de
Gorjani ont libéré leurs maris, leurs pères et leurs frères.
Et pour commémorer cet événement à chaque Pentecôte
elles s’habillent de la même manière, gardant la tradition
qui est restée intacte jusqu’à nos jours. La seule différence,
c’est qu’aujourd’hui les filles portent des sabres au lieu de
porter des faucilles et des marteaux.
Le village de Gorjani a été mentionné par écrit pour la
première fois en 1244. En 1537 les Ottomans envahissent le
village, et après avoir détruit tous les bâtiments préexistants,
construisent de nouveaux édifice. De cette époque, subsiste
encore une partie de la tour du seigneur turc (beg) Jahija.
En 1837, les restes de la tour ont été transformés en église par
le curé Filipović qui lui adjoint un campanile Aujourd’hui,
c’est l’église des Trois Rois Mages.
Les visiteurs qui viennent pour découvrir les traditions
culturelles riches et la beauté des costumes traditionnels
peuvent aussi profiter des activités spéciales proposeés
comme p.ex. la journée de chasse au faisan ou la promenade
en calèche et des plats connus de la riche cuisine de Slavonie.
Office de tourisme de la région de Osijek-Baranja
www.tzosbarzup.hr
Office de tourisme de la ville de Đakovo
www.tz-djakovo.hr
Mai 2010 |
13 La traditionnelle exposition internationale de fleurs Floraart
se déroulera fin mai (du 26 au 31 mai) sur le lac de Bundek
à Novi Zagreb, près des rives de la Save. C’est la foire aux
fleurs où se répandent d’innombrables variations de couleurs
et d’où se dégagent les parfums enivrants des fleurs variées
et arrangées de manière originale. Cet événement trouve
ses origines lointaines dans les premières floralies de Zagreb
qui ont eu lieu en 1891 et en 1906 et qui ont été enregistrées
en cartes postales anciennes. Mais, même ces expositions
trouvaient l’inspiration dans le passé lointain de la ville,
dans la tradition des jardins médiévaux de Zagreb, ces
charmantes oasis de beauté qui ont donné naissance à la
culture des parcs de ville qui a atteint son point culminant
avec le parc de Maksimir et le Fer à cheval vert de Lenuzzi.
Floraart est le plus grand événement horticole qui
rassemble de nombreux exposants locaux et étrangers et des
centaines de milliers de visiteurs. L’exposition est liée aux
plusieurs concours, en partant de l’architecture d’intérieur
et d’extérieur, jusqu’au concours des plus originales
compositions et créations et l’organisation de la coupe de
Croatie des fleuristes.
La foire de Floraart n’est pas uniquement un événement
horticole, mais elle revêt aussi un caractère culturel et
représente la meilleure façon de faire connaître la longue
tradition de l’aménagement des jardins, des parcs urbains
et des espaces verts avec le souci systématique quant à la
conservation et la gestion de la culture des parc de ville.
Les visiteurs de Floraart peuvent découvrir des plantes
ornamentales, des fleurs coupées, des équipements de
jardinage et de cours de récréation, des accessoires et outils
de fleuriste, des produits de nutrition et de protection
des plantes, des semences, des fleurs artificielles et de la
céramique de décorative, etc.
Photo: Sergio Gobbo
Zagreb - la métropole fleurie
Office de tourisme de la ville de Zagreb
www.zagreb-touristinfo.hr
La foire de Floraart
www.floraart.net
Holding de Zagreb
www.zgh.hr
Mai 2010 |
14 Nous présentons
Photo: ivo pervan
Située en Slavonie, région qui occupe l’est de la Croatie,
dans la plaine panonienne baignée par le Danube, aux
confins nord de la plaine de Bosut, la ville de Vinkovci ets
la plus grand agglomération du sud-est de la Slavonie et
du Syrmie (Srijem) occidental. La ville est l’ancien centre
des confins militaires “vojna Krajina” très important, et
elle est la métropole de la Šokadija. C’est une ville chargée
d’histoire et de culture, riche en architecture, en folklore,
et en diverses coutumes et traditions. Son noyau historique
ainsi que la ville en grande partie se situent sur la rive
gauche de la rivière Bosut.
À cause de sa situation géographique propice, son relief, et ses
caractéristiques climatiques et hydrographiques, cette région
a été depuis les temps anciens favorable au peuplement. La
continuité du peuplement de plus de 7000 ans représente
une rarité même dans le cadre européen. La ville de
Vinkovci fait partie du groupe des villes du nord de la
Croatie qui présentent de remarquables caractéristiques
architecturales. La conception architecturale de la ville
est le résultat des étapes historiques par lesquelles cette
région est passée, des différentes influences économiques et
architecturales et de la puissance financière et économique
de ses habitants. C’est une ville qui possède un patrimoine
architectural très riche. Aujourd’hui la ville de Vinkovci
comprend un territoire étendu. Dans sa conception on
peut remarquer plusieurs grandes places et quelques rues
longues qui constituent les axes principales et qui étaient
à la base du développement urbain.
Plusieurs grands parcs et espaces verts publics caractérisent
aussi cette ville, ainsi qu’une suite de quartiers modernes
facilement identifiable et de faubourgs. La place centrale est
typique de l’urbanisme baroque et avec sa bordure représente
un espace témoignant de grandes valeurs historiques,
culturelles, urbanistiques, architecturales, stylistiques et
esthétiques de Vinkovci. Au sein de cet ensemble urbain
s’étend le parc urbain aménagée à la Française.
La ville de Vinkovci est connue pour son festival d’automne,
le plus important événement folklorique dans cette partie de
l’Europe depuis une quarantaine d’années. C’est un festival
original de folklore où participent des groupes folkloriques
provenant de différentes régions de la Croatie, de la diaspora,
mais aussi d’Europe et des Amériques.
La ville offre à ses visiteurs l’hébergement dans les hôtels
Slavonija, Admiral, Lady M, Cibalia, Gem, Kunjevci et
Šumski dvori - Spačva.
Dans les environs de la ville, les villages Otok, Ivankovo,
Rokovci-Andrijaševci, Lipovac et beaucoup d’autres, situés
dans un magnifique paysage des forêts célèbres de chênes et
dans les méandres des rivières Bosut, Spačva, Biđ, Studva
et de leurs affluents, offrent des expériences inoubliables
du tourisme rural.
La région de Vinkovci a une longue tradition du tourisme
de chasse.
Photo: ivo pervan
Vinkovci - La capitale de la Šokadija
La zone de chasse qui s’étend sur 40.000 hectares du bassin
forêstier de Spačva a une faune riche et diversifiée. Tout près
de la ville se trouvent les terrains de chasse reputés comme
“Kunjevci”, “Spačva” et “Merolino”.
La pêche sportive est developpée et se pratique sur les
rivières Bosut, Spačva et Studva, mais ce qui est vraiment
particulier, c’est le concours de cuisine où il faut préparer
une spécialité locale le “fiš paprikaš” (traditionnelle soupe
de poissons de rivière bien relevée).
Office de tourisme de la région de Vukovar-Srijem
www.tzvsz.hr
Office de tourisme de la ville de Vinkovci
www.tz-vinkovci.hr
Mai 2010 |
15 A moins de 15 kilomètres de vol d’oiseau de la mer, dans
l’arrière-pays de la ville de Rijeka et la côte de Kvarner s’étend
le parc national de Risnjak. Situé dans le Gorski Kotar, la
partie la plus boisée de l’ouest de la Croatie, il couvre une
superficie entre le massif de Risnjak et de Snježnik. La zone
du massif de Risnjak a été proclamée parc national en 1953
et 44 ans plus tard le parc a été étendu sur la zone du massif
de Snježnik et la source de la rivière Kupa.
La plus grande partie du parc national est couverte de forêt
avec des prairies de montagnes Leska, Šegina et Lazac.
Le plus haut sommet du parc est le Veliki Risnjak (1528
mètres) qui avec le massif de Snježnik (1506 mètres)
constitue la barrière climatique et végétale entre les zones
côtières et montagneuses de la Croatie.
Les influences climatiques de la mer Adriatique qui
pénétrent à travers la région voisine de Kvarner et les
influences continentales qui traversent la vallée de la Kupa
se rencontrent ici et déterminent le climat particulier du
parc. Ainsi, dans le parc de Risnjak prédominent les étés
agréablement chauds, les printemps et les automnes pluvieux
et les hivers longs, froids et neigeux.
La vallée de la Kupa est la seule partie habitée du parc
national. Dans cette zone il n’y a que quelques villages dans
lesquels vivent environ 50 personnes.
Grace à la grande diversité de conditions climatiques et
géologiques, la multiplicité de la flore et de la faune est
préservée. Ainsi, dans le Parc National 30 communautés
végétales dont 14 de nature forestière ont été recensées.
70% de la superficie du Parc est situé dans la zone strictement
protégée.
La faune de Risnjak est particulièrement intéressante. Des
recherches ornithologiques ont recensé114 espèces d’oiseaux
comme le grand tétras, le pic de montagne, le faucon
pèlerin et d’autres. La zone du Parc est l’habitat naturel
des trois grands carnivores européens: ours, loup et lynx et
on y trouve d’autres gibiers aussi. Les derniers spécimens
autochtones de lynx qui ont donné le nom au massif de
Risnjak (ris signifie lynx en croate) vivaient sur son territoire
au début du 20ème siècle. Le lynx d’aujourd’hui a été
introuduit dans les montagnes voisines slovènes d’où il
est venu s’installer à nouveau sur la zone du Parc national.
Le Parc national de Risnjak est depuis déjà 140 ans un point
de convergence des naturalistes et des biologistes et un
haut lieu des recherches forestières et naturelles appliquées.
Aujourd’hui ce parc est un endroit où les visiteurs peuvent
profiter de la beauté de la nature, se livrer aux activités
sportives, et apprendre à préserver la nature pour les
générations futures.
Photo: Petar Trinajstić
Le Parc national de Risnjak
Pour trouver le repos et la détente le parc offre hébergement
dans le refuge de montagne “Dr. Josip Schlosser Klekovski”
situé juste en dessous du sommet de Veliki Risnjak, au
milieu de la magnifique prairie de montagne “Šloser”. Le
refuge est ouvert du début mai jusqu’à la fin octoobre.
Le refuge de montagne “M. Albahari”, situé en dessous du
sommet de Snježnik est actuellement fermé en raison de
travaux de rénovation.
Le sentier pédagogique “Leska” long de 4200m a été
aménagé dans le parc à 700 mètres d’altitude.
Une condition physique moyenne suffit pour parcourir le
sentier.
Le début du sentier se situe à proximité du bureau
administratif et de la pension du Parc national de Risnjak
à Crni Lug.
Office de tourisme de la région de Primorje-Gorski Kotar
www.kvarner.hr
Le Parc national de Risnjak
www.risnjak.hr
Mai 2010 |
16 Lonely Planet, le plus célèbre et grand guide du monde a
dressé la liste des lieux à visiter en Croatie, et l’a publiée
sur son site internet. A la première place du classement
figure la ville de Varaždin décrite comme la capitale de
l’architecture baroque préservée avec soin. Derrière Varaždin
viennent Samobor, Zagreb, Pula, les lacs de Plitvice, les
chutes de Krka, Hvar, Korčula, Mljet et à la dixième place
se positionne Dubrovnik.
Cette ville située au nord-ouest de la Croatie a donc resussi à
dépasser sur la liste du Lonely planet, quelques destinations
côtières jusqu’à tout récemment plus populaires. C’est
également un message clair que la Croatie se distingue de
plus en plus par son offre touristique à l’intérieur du pays.
De l’autre côté, dans l’édition française du Guide Michelin
publiée l’année dernière, Varaždin est avec Zagreb, la seule
ville de Croatie continentale recommandée avec deux étoiles
sur les trois possibles. Encore une reconnaissance de
l’hospitalité des habitants de Varaždin et de l’aménagement
de la ville.
Connue comme la ville du baroque, de la musique, des fleurs
et parcs, des somptueux palais et des églises, jadis appelée
“la petite Vienne”, Varazdin est l’une des plus belles villes de
Croatie continentale. Sa position géographique favorable
au milieu des champs fertiles de la vallée de la Drave,
au carrefour des routes principales menant de l’Europe
centrale vers la mer Adriatique, a assuré le peuplement de
ce territoire déjà au 8ème ou au 9ème siècle. La ville est
mentionnée pour la première fois en 1181 dans un diplôme
du roi hongro-croate Bela III, sous le nom historique de
Varaždin - Garestin.
Au 17ème siècle à Varaždin fleurissent l’artisanat, le
commerce, la vie artistique, l’éducation. Des églises, des
couvents, des séminaires, des palais somptueux des nobles
se construisent en style baroque. La ville devient centre du
luxe et de la splendeur, des événements culturels et sociaux,
des bals et des banquets, au point d’avoir gagné le surnom
de “la petite Vienne”. En 1767 l’impératrice Marie-Thérèse
décide d’installer le siège du Conseil royal croate à Varaždin
qui devient alors officiellement la capitale du Royaume
triunitaire de Croatie-Slavonie-Dalmatie. Au 18ème siècle
la ville prospère au point de devenir le centre politique du
pays et un centre artisanal, commercial et ecclésiastique
puissant, jusqu’au 25 avril 1776 date à laquelle elle fut
ravagée par un incendie désastreux. Après cet événement,
un grand nombre de citoyens et de nobles quitte la ville. Le
gouvernement, ainsi que toutes les instutitions importantes
ont été transférés à Zagreb. L’histoire, le patrimoine riche
et la tradition culturelle de l’ancienne capitale croate se
reflètent aujourd’hui dans ses rues et places pittoresques et
dans de nombreuses manifestations culturelles.
Varaždin doit son essor touristique à sa beauté et son
Photo: Sergio Gobbo
Varaždin – La déstination
favorite du Lonely Planet
aménagement, mais aussi à des événements soigneusement
sélectionnés tels que les Soirées baroques de Varaždin,
Špancirfest - Festival des promeneurs et Trash Film Festival.
En vous promenant dans les rues de Varaždin, vous allez
sentir l’esprit des temps anciens pendant la découverte de
ses nombreux monuments culturels et historiques. Les
éléments urbains de la vieille ville présentent un mélange
des styles baroque, rococo très orné et classique.
De nombreuses églises et monastères témoignent d’une
histoire riche , mais aussi de l’importance du développement
spirituel où se distinguaient particulièrement les franciscains,
les jésuites, les capucins et les ursulines.
Au cœur de la ville à la Place du roi Tomislav, connu comme
le Korzo, sont situés le palais de Drašković, autrefois le siège
du ban de la Croatie et l’hôtel de ville de 1523, considéré
comme l’un des plus anciens d’Europe.
Les palais somptueux, les rues très joliment agrémentées,
les places et les parcs, les églises, les façades baroques,
le musée de la ville, la Vieille Ville, le Théâtre national
croate, diverses manifestations culturelles et ses habitants
accueillants donnent à Varaždin une identité distincte qui
attire de nombreux visiteurs et touristes à venir pour profiter
de l’atmosphère de cette ville et d’expérimenter ses valeurs
spirituelles et matérielles.
Office de tourisme de la région de Varaždin
www.turizam-vzz.hr
Office de tourisme de la ville de Varaždin
www.tourism-varazdin.hr
Lonely Planet
www.lonelyplanet.com
Mai 2010 |
17 A l’écart de la foule des grands pôles touristiques de
l’Adriatique, situé dans l’arrière-pays de Crikvenica dans
la vallée tranquille de Vinodol, à 6 kilomètres de la mer
Adriatique, se situe l’ethno hôtel “Balatura”, entouré de
montagnes rocheuses et des forêts. Cette propriété familiale
depuis 300 ans déjà, se composant de quatre maisons en
pierre reliées entre elles, a été aménagée confortablement
en maison d’hôtes, en accordant toute l’importance à la
rénovation détaillée d’un bâtiment historique, réaliséé sous
le contrôle des restaurateurs. Il s’agit d’un objet ayant, dans
le but de préserver le patrimoine architectural de Vinodol,
le statut de bien culturel général à des fins touristiques.
L’hôtel dispose de 10 chambres doubles offrant tout le
confort qui comprennent une TV à écran plat LCD, un
accès Internet, et le chauffage par le sol. Chaque chambre
a été nommé d’après une plante côtière autochtone et la
couleur des murs et des details dans les chambres est aussi en
harmonie avec elles: lavande, armoise, olive, laurier, romarin,
citron, sauge, violette et thym. Toutes les plantes citées
poussent dans les jardins de l’hôtel. L’hôtel est entièrement
décorée avec des meubles anciens, tout respire le luxe. L’hôtel
dispose d’une petite bibliothèque, une salle à manger avec
une grande table et une cheminée ancienne, et une “konoba”
(taverne dalmate) au rez-de-chaussée pour les spectacles et
diverses manifestations culturelles.
L’hôtel est aménagé avec le désir de faire revivre et évoquer
le passé à ses hôtes, en leur donnant en même temps tout
le confort de la vie moderne et une offre gastronomique
qui réunit la tradition ancienne aux tendances culinaires
actuelles.
L’hôtel est ouvert pendant toute l’année et est le parfait
point de départ pour des excursions intéressantes dans
l’arrière pays, dans les îles ou dans la région forestière de
Gorski kotar qui offrent une grande variété de possibilités
pour des vacances actives. L’hôtel attire les clients avec
son atelier de sculpture, les soirées littéraires et le festival
littéraire international.
Photo: Sergio Gobbo
Tribalj - Ethno - hôtel “Balatura”
Office de tourisme de la région de Primorje - Gorski Kotar
www.kvarner.hr
Office de tourisme de la municipalité de Vinodol
www.tz-vinodol.hr
Hôtel Balatura
www.hotel-balatura.hr
Mai 2010 |
18 Photo: Petar Trinajstić
L’île de Rab fait partie de l’archipel de la baie de Kvarner
au nord de la mer Adriatique. Sa longeur est de 22 km, et
sa largeur va de 3 à 10 kilomètres. Hormis la ville de Rab,
l’île comprend sept autres petits villages: Barbat, Banjol,
Palit, Kampor, Mundanije, Supetarska Draga et Lopar. L’île
possède une série d’îlots, 27 falaises et récifs qui l’entourent
contribuant ainsi à sa beauté: île de Lukovac, île inhabitée
de Dolin, Sv. Grgur, Sv. Juraj, Veli et Mali Laganj, Trstenik,
Veli et Mali Dolfin, Goli otok et d’autres. La colline de
Kamenjak protège l’île de la bora et la température ne
descend presque jamais en dessous de zéro. Rab est une île
du soleil, car il a 2470 heures d’ensoleillement par an. L’île
est mentionnée au 4ème siècle av. J.-C. par le géographe
grec Pseudo Scylax, et dans l’antiquité Pline l’Ancien le
nomme Arba. Les fondations du rempart de la ville de
Rab à Kaldanc datent du premier siècle, de l’époque de
l’empereur Auguste Octavian, et constituent la partie la
plus ancienne de Rab.
Si vous prenez le ferry de Jablanca pour le port de Mišnjak
sur l’île de Rab, la première image qui apparaît est une
partie de l’île couverte de pierre, comme si il n’y avait pas
de vie, seulement la pierre.
Au cours du trajet depuis le port de Mišnjak, le paysage
se transforme lentement, la pierre est remplacée par une
végétation méditerranéenne exubérante, les forêts de chênes,
des pins et de cyprès. Dans une multitude de petits et de
grands parcs, le plus important trésor vert de la ville de Rab
est le parc Komrčar, l’un des plus beaux parcs de l’Adriatique.
La ville de Rab, centre culturel et historique de l’île, a une
longue histoire. Elle est mentionnée en 10 av. J.-C. dans
un vieux document romain par lequel l’empereur romain
Auguste Octavian l’a proclamée municipe et lui a donné
l’indépendance. La ville est qualifiée de Felix (heureux),
épithète d’honneur rarement appliquée, ce qui signifie
qu’elle était déjà à cette époque une ville développée et
civilisée. La partie ancienne de la ville est ceinturée de
remparts médiévaux construits au12ème et 13ème siècle
en pierre taillée. La vieille ville est dominée par quatre
tours et de nombreuses églises. L’un des plus importants
monuments de Rab est l’église Sainte-Marie du 12ème siècle
(l’ancienne basilique d’évêque). Le campanile de la basilique
date du 12ème siècle et est séparé du bâtiment principal. Elle
domine la ville et représente l’un des plus beaux exemples
de l’architecture romane en Croatie.
La ville de Rab propose aux visiteurs un hébergement de
haute qualité dans sept hôtels, dans un camping ou dans
de nombreuses auberges, villas, appartements et chambres
d’hôtes , et dans ses deux ports de plaisance.
Rab est une île de l’étonnante diversité de paysages qui
offre des plages variées.
La ville de Rab est un lieu au riche patrimoine historique,
avec des longues et agréables promenades aménagées et 120
ans de tradition du tourisme organisé.
Photo: Ivo Pervan
Rab - L’île aux paysages variés et
au riche patrimoine historique
Office de tourisme de la région de Primorje-Gorski Kotar
www.kvarner.hr
Office de tourisme de la ville de Rab
www.tzg-rab.hr
Mai 2010 |
19 Zagreb - Le Parc Maksimir, une oasis de paix
Photo: Tomislav šklopan
L’une des plus populaires oasis vertes des zagrebois et des
zagreboises est Maksimir, le plus grand parc de la ville, qui
a fêté 220 ans de sa création. Le parc a été fondé à la fin du
18ème siècle dans une forêt dense centenaire, grâce à l’évêque
et grand amoureux de la nature Maximilien Vrhovac, en
l’honneur duquel le parc est nommé. L’évêque de Zagreb
a déclenché des travaux en 1787, sur le terrain de chasse
des évêques de Zagreb, voulant aménager le parc en style
classique français, avec des jardins floraux, des pavillons, des
jardins de roses et des serres. Le parc partiellement aménagé
a été officiellement ouvert au public en 1794. L’archevêque
de Zagreb, le cardinal Juraj Haulik, le dernier créateur du
parc, a abandonné l’idée du parc de style français et au
début du 19ème siècle a aménagé Maksimir en un luxuriant
parc-forêt naturel dans le style du parc romantique anglais.
Sur une superficie de 316 hectares le parc est agrémenté
de prés, de clairières, de chemins, de sentiers, de ruisseaux
réglementés et de cinq lacs artificiels aménagés. On y a
construit une porte d’entrée imposante, des pavillons, une
résidence estivale d’évêque et un belvédère, des sculptures
décoratives ont été instalées, des ensembles thématiques
ont été plantés.
L’un des symboles les plus reconnaissables du parc est le
Belvédère, le bâtiment central construit dans une clairière en
1843, la même année où la construction du parc fut terminée
et le parc ouvert aux citoyens de Zagreb. Le Belvédère est
conçu comme une tour à deux étages entourée de deux
terrasses où l’on peut boire un verre ou profiter de la vue
sur le parc.
En 1842, selon le modèle des villas modernes, la maison
suisse a été construite, un édifice rustique en bois avec un
rez de chaussée en pierre. Autrefois, c’était la maison du
gardien, et aujourd’hui c’est un petit bistro.
En 1925 le jardin zoologique et le monument- monticule
“Mogila” ont été construits pour commemorer les 1000 ans
du royaume croate. “Mogila” a été créé en rammenant de la
terre des 155 hauts lieux culturels et politiques de la Croatie.
La partie du parc la plus septentrionale est sauvage et là
une épaisse forêt vierge s’étend.
En 1948 le Parc Maksimir fut protégé du fait de la rareté
naturelle et en 1964 il a été proclamé monument de
l’architecture paysagère et bien culturel protégé. L’harmonie
de ses prés ensoleillés, des arbres magnifiques, des étangs avec
des cygnes blancs et de longues sentier et des pistes cyclables
attirent les amateurs de la botanique et les observateurs
d’oiseaux, et surtout des gens ordinaires, les promenneurs
qui recherchent la paix et la détente de la vie quotidienne.
Aujourd’hui, le parc Maksimir est un endroit idéal où à
cinq minutes du centre ville on peut s’éloigner du bruit de
la ville et profiter des vacances et des loisirs. Le parc offre
de nombreuses possibilités et activités à ses visiteurs comme
les promenades au long des sentiers du parc, ou on peut y
faire de la marche nordique, du vélo, du jogging, du canoë
sur le Treće jezero (le troisième lac), et pour la récréation
des petits il y a deux cours de récréation aménagés.
Le parc de Maksimir à Zagreb est comme le Bois de
Boulogne à Paris, Tiergarten à Berlin ou Regents Park à
Londres.
Office de tourisme de la ville de Zagreb
www.zagreb-touristinfo.hr
Parc Maksimir
www.park-maksimir.hr
Mai 2010 |
20 Grožnjan - Ville d’artistes
est devenue un espace d’exposition professionnel.
L’académie du cinéma active et imaginaire est située ici.
Fondée en 1955 en tant qu’association non gouvernementale
à but non lucratif, elle promouvoit les activités et les ideés
qui rassemblent les professionnels du spectacle, du cinéma
et de l’audiovisuel ayant pour objectif l’affirmation de l’art
dramatique en Croatie et à l’étranger.
La ville de Grožnjan est membre de l’association des villes
des vins et de l’huile d’olive et propose à ses visiteurs
des plats traditionnels istriens qui peuvent être dégustés
dans deux fameux restaurants “Pintur” et “Bastija” et
dans l’Oenothèque. L’hébergement est proposé dans une
vingtaine de maisons, appartements et chambres d’hôtes.
Photo: ivo pervan
Sur une colline près de la forêt de Motovun au nord-ouest
de l’Istrie, au-dessus de la vallée de la rivière Mirna, à 15
kilomètres de la mer, se trouve le village ancien de Grožnjan.
La village, entouré d’oliviers et de vignes, est fier de son riche
patrimoine historique et culturel, de la beauté naturelle de
ses environs, et ennobli par l’art, en plus.
Depuis les hautes murailles de Grožnjan on peut voir tout le
chemin de Ćićarija à Motovun, l’embouchure de la rivière
Mirna et la ville de Novigrad d’Istrie. Une des meilleures
caractéristiques de la petite ville médiévale est un centre ville
intact, avec ses charmantes rues pavées et étroites.
Le village a maintenant une centaine d’habitants et une
quarantaine de galeries, et les langues officielles sont le
croate et l’italien.
Le village est petit, mais joue un rôle très important dans
la culture, non seulement en Croatie, mais aussi au niveau
international. En été sa vie est très intense.
En 1965 la ville de Grožnjan a été proclamée ville d’artistes
grâce aux nombreux événements artistiques et artistes qui
y viennent pour vivre et travailler.
Les artistes se sont installés dans les vieilles maisons de
pierre qui leur ont été confiées à la garde puisque Grožnjan
s’éteignait et il fallait arrêter cette tendance.
Chaque année au début de mai les ruelles et les places
de Grožnjan se métamorphosent en un véritable ruche
artistique qui ouvre ses portes et propose plusieurs ateliers:
l’académie de musique d’été pour les jeunes, des ateliers d’art,
de danse et de théâtre, des ateliers de l’activisme de la paix
animés par des experts renommés, des enseignants et des
grands noms de la musique, l’art et du thêatre. Pendant ces
quelques mois d’été Grožnjan vit et respire l’art, le labyrinthe
de ses ruelles et de ses nombreux monuments historiques et
culturels se transforme en une grande scène des événements
artistiques et culturels, les sons du jazz et de la musique
classique, de la guitare et du piano, du violon et de la
violoncelle, des percussions et de la vibraphone alternent
constamment. L’un des événements les plus connus est
la manifestation dédiée à la peinture “Ex Tempore» qui
permet aux visituers de profiter des oeuvres réalisées par
différents artistes.
De nombreux artistes exposent leurs œuvres dans la galerie
de la ville et dans une trentaine de galeries privées ou dans
les studios.
A Grožnjan se situe le centre de la Jeunesse musicale de
Croatie qui ennoblit ce lieu historique en tant que centre
culturel international et centre mondial de rencontres des
jeunes. Le centre est conçu comme un camp international.
Il a été créé en 1969 et à ce jour, il a accueilli plus de 22.000
participants venus de 90 pays du monde entier.
L’agriculture, le tourisme rural et les petites entreprises
ont donné une nouvelle vie aux environs de Grožnjan, et
de nombreuses manifestations culturelles et artistiques
contribuent à l’animation de la ville, surtout en été . Outre
le festival de jazz traditionnel, l’un des événements les plus
célèbres est la manifestation artistique “Ex tempore”. De
nombreux artistes d’arts plastiques et des personnes liées à
la culture sont réunis autour du cercle des arts plastiques
de Grožnjan et autour de la galerie de la ville Fonticus qui
Office du tourisme de la région d’Istrie
www.istra.hr
Office de tourisme de Grožnjan
www.tz-groznjan.hr
Mai 2010 |
21 Nouvelle offre
Ces dernières années, le safari sous-marin est devenu une
forme de tourisme de plus en plus demandée. Grâce à
son monde sous-marin attractif et le découpage de la rive
orientale de l’Adriatique, la Croatie a beaucoup à offrir
dans ce domaine. Jusqu’à présent la côte croate attirait
principalement les touristes préférant la terre ferme et les
plaisanciers, et au cours de ces dernières années la plongée
a considérablement évolué.
La Croatie est au quatrième rang en Europe en terme de
nombre de découvertes archéologiques sous-marines. Selon
les données du Ministère de la Culture, l’Adriatique croate
compte environ 400 sites archéologiques subaquatiques,
dont 200 datent de la préhistoire à l’ère nouvelle, et les plus
recents sont de la Seconde guerre mondiale. 92 sites ont été
protégés au titre de biens culturels par le Ministère, dont
neuf sont protégés par une protection métalique.
En Croatie, la plongée sous-marine doit être organisée, la
pratique individuelle est interdite. Pour la période 20092013 le Ministère a accordé 25 concessions pour l’exercice et
l’organisation des activités sous-marines sur les sites classés
au sein de quatre zones sous-marines archéologiques situeés
autour des îles de Mljet, de Lastovo et de Vis et dans la
zone de Cavtat. 35 localités sont situées dans ces zones, et
6 localités se trouvent en dehors des zones mentionnées.
A proximité de la côte nord de l’île de Kaprije située dans
la région de Šibenik se trouve l’épave d’un navire en fer de
la seconde guerre mondiale en bon état de conservation
“Francesco da Riminni». Le navire mouillait dans la rade et
a coulé le 22 mars 1944 après avoir été atteint par l’une des
roquettes lancées par l’aviation alliée.
La longueur de ce navire muni de trois mâts bien conservés
, est de 42 métres et la largeur de 12 mètres. L’épave a été
découverte en 1994. Avant la Seconde guerre mondiale, le
navire était la propriété des deux frères de l’île d’Ist et il
était utilisé à des fins commerciales. Au début de la seconde
guerre mondiale le navire est confisqué par les Italiens, qui
l’utilisent pour le transport d’armement entre les côtes
italienne et croate. Après la capitulation de l’Italie en 1943
le navire est récupéré par les Allemands, qui en font le
même usage.
Non loin de l’ile de Kaprije on trouve des grottes et des récifs
sous-marins, qui représentent une destination attractive
pour les passionnés du monde sous- marin. On estime
que 150 000 plongeurs par an découvrent les paysages du
sous-marin croate.
Certainement la plus célèbre des épaves croates est l’épave
du bateau de transport de passagers “Baron Gautch”, de
l’époque austro-hongroise, qui a été coulé par une mine
en 1914, à l’entrée même de Rovinj. D’une longueur de
84.5 mètres et d’une largeur de 11.6 mètres, elle repose à
Photo: Zlatko Ramničar
Les touristes s’intéressent de plus
en plus au safari sous-marin
une profondeur de 28 à 40 mètres. Puisqu’il s’agit d’une
épave protegée par le Ministère de la Culture, seules les
visites organisées par un des centres de plongée licenciés
sont autorisées.
Dans le sous-marin du Kvarner les plongeurs visitent
volontiers l’épave du navire marchand italien «Lina» qui
repose près de l’île de Cres, “Tihany” un cargo à vapeur
coulé près de la petite île Unije, et le cargo grec “Peltastis”
coulé tout près de la côte de l’île de Krk.
Dans les fonds marins autour de Split il y a plusieurs épaves
intéressantes. Près de l’île de Mali Barjak gît “ Teti”, un cargo
à vapeur. Le bateau repose en position verticale et c’est
pour cela qu’il est un des clichés favoris des photographes.
“Ursus” , le mouilleur de mines transportait le ponton
d’artillerie flottant. Un sous-marin britannique l’a torpillé
en 1941 aux alentours de l’île de Hvar.
Tout près de la côte de la presqu’île de Pelješac, à une
profondeur presque idéale repose l’épave du torpilleur
allemand S-57 considérée l’une des plus attractives de
l’Adriatique pour le safari sous-marin.
Dans les eaux de Dubrovnik il y a aussi de nombreuses
épaves et plusieurs murs et récifs sous-marins.
Ministère du Tourisme
www.mint.hr
Mai 2010 |
22 Investissements
Le projet “Princesse de l’Adriatique”, d’une valeur de 180
millions d’euros, a été présenté récemment à Dubrovnik.
Il prévoit la construction de sept centres nautiques sur les
îles de l’Adriatique au cours des sept prochaines années. Les
investisseurs sont intéressés par la construction de centres
nautiques dans le Port de Šipan, dans le Parc national
de Mljet à Polače, dans la baie de Kremena sur l’île de
Lastovo ou à Jurjeva luka, dans la zone du chantier naval
“Inkobrod”, ou sur l’îlot de Badija à Korčula, et sur des îles
d’Olib, de Vrgada et de Kaprije. Dans ce but, le titulaire
de la phase initiale du projet a créé la société la “Princesse
de l’Adriatique”. Les centres nautiques engloberont les
petis ports de plaisance ayant une capacité d’accueil de 200
places et de nombreux services. Une connexion aérienne qui
utiliserait des hydravions est prévue en collaboration avec
les aéroports de Zadar, Split et Dubrovnik. Les porteurs
de projet disent qu’il ne s’agit pas d’un port de plaisance
classique, mais d’un centre nautique à caractère évolutif,
dont la fonction ne sera pas d’être un fournisseur de services
aux clients - des plaisanciers dans ce cas-ci - mais dont le
rôle sera de faire rester les clients le plus longtemps possible
grâce à l’offre touristique des îles.
Photo: Juraj Kopač
“Princesse de l’Adriatique” –
chaîne de centres nautiques
Office de tourisme de la région de Dubrovnik-Neretva
www.visitdubrovnik.hr
www.tzdubrovnik.hr
Ministère du Tourisme
www.mint.hr
Photo: Braslav Karlić
Office de tourisme de la ville de Dubrovnik
Mai 2010 |
23 Contact
Kroatische Zentrale für Tourismus
Croatian National Tourist Office
e-mail: [email protected]
e-mail: [email protected]
Rumfordstr. 7, 80469 MÜNCHEN, DEUTSCHLAND
tel: +49 89 22 33 44
fax: +49 89 22 33 77
Kroatische Zentrale für Tourismus
Hochstr., 43, 60311 FRANKFURT, DEUTSCHLAND
tel: +49 69 238 5350
fax: +49 69 2385 3520
e-mail: [email protected]
350 Fifth Avenue, Suite 4003, NEW YORK 10118, U.S.A.
tel: +1 212 279 8672
fax: +1 212 279 8683
Croatian National Tourist Office
2 Lanchesters, 162-164 Fulham Palace Road
LONDON W6 9ER, UNITED KINGDOM
tel: +44 208 563 79 79
fax: +44 208 563 26 16
e-mail: [email protected]
Ente Nazionale Croato per il Turismo
Piazzetta Pattari 1/3, 20122 MILANO, ITALIA
tel: +39 02 86 45 44 97
fax: +39 02 86 45 45 74
e-mail: [email protected]
Ente Nazionale Croato per il Turismo
Via Dell’Oca 48, 00186 ROMA, ITALIA
tel: +39 06 32 11 0396
fax: +39 06 32 11 1462
e-mail: [email protected]
Chorvatské turistické sdružení
Krakovská 25, 110 00 PRAHA 1, ČESKÁ REPUBLIKA
tel: +420 2 2221 1812
fax: +420 2 2221 0793
e-mail: [email protected]; [email protected]
Office National Croate de Tourisme
48, Avenue Victor Hugo, 75116 PARIS, FRANCE
tel: +33 1 45 00 99 55
fax: +33 1 45 00 99 56
e-mail: [email protected]
Office National Croate du Tourisme
Vieille Halle aux Bles 38, 1000 BRUXELLES, BELGIUM
tel: +32 255 018 88
fax: +32 251 381 60
Narodowy Ośrodek Informacji Turystycznej
Republiki Chorwacji
IPC Business Center, ul. Koszykowa 54,
00-675 WARSZAWA, POLSKA
tel: +48 22 828 51 93
fax: +48 22 828 51 90
e-mail: [email protected]
Kroatiska Turistbyrån
Kungsgatan 24, 11135 STOCKHOLM, SVERIGE
tel: +46 853 482 080
fax: +46 820 24 60
e-mail: [email protected]
Kroatisch Nationaal Bureau Voor Toerisme
Nijenburg 2F, 1081 GG AMSTERDAM, NETHERLANDS
tel: +31 20 661 64 22
fax: +31 20 661 64 27
e-mail: [email protected]
Хорвaтckoe туристическое соовщество
Краснопресненская наб. 12, подъезд 6, офис 1502 123610
МОСКВА, POCCИЯ
ТЕЛ: +7 495 258 15 07
ФАКС: +7 495 258 15 08
e-mail: [email protected]
e-mail: [email protected]
Oficina de Turismo de Croacia
Calle Claudio Coello 22, esc. B, 1°C,
28001 MADRID, ESPAÑA
tel.: +34 91 781 5514
fax.: +34 91 431 8443
e-mail: [email protected]
Horvát Idegenforgalmi Közösség
Magyar u. 36, 1053 BUDAPEST, MAGYARORSZÁG
tel/fax: +36 1 266 65 05; +36 1 266 65 33
e-mail: [email protected]
Kroatische Zentrale für Tourismus
Am Hof 13, 1010 WIEN, ÖSTERREICH
tel: +43 1 585 38 84
fax: +43 1 585 38 84 20
e-mail: [email protected]
Chorvátske turistické združenie
Trenčianska 5, 821 09 BRATISLAVA, SLOVAKIA
tel: +421 2 55 562 054
fax: +421 2 55 422 619
e-mail: [email protected]
Hrvaška turistična skupnost
Gosposvetska 2, 1000 LJUBLJANA, SLOVENIJA
tel: +386 1 23 07 400
fax: +386 1 230 74 04
e-mail: [email protected]
Kroatische Zentrale für Tourismus
Badenerstrasse 332, 8004 ZÜRICH, SWITZERLAND
tel: +41 43 336 20 30
fax: +41 43 336 20 39
e-mail: [email protected]
Croatian National Tourist Bord Japan
Ark Hills Executive Tower N613
Akasaka 1-14-5, Minato-ku
Tokyo 107-0052
tel: 0081 03 6234 0711
fax: 0081 03 6234 0712
e-mail: [email protected]
Éditeur: Office National Croate de Tourisme
www.croatia.hr
Mai 2010 |
24