Communiqué du Groupe des « Patriotes Martiniquais et

Commentaires

Transcription

Communiqué du Groupe des « Patriotes Martiniquais et
Communiqué du Groupe des « Patriotes Martiniquais et Sympathisants »
NOUVEAU GASPILLAGE DE FONDS PUBLICS À LA RÉGION
A un an des élections municipales et territoriales, le nouveau président du Conseil Régional (néo-ppm) finance
sa communication sur les média avec les fonds publics régionaux.
Ce mardi 30 octobre 2012, en Commission Permanente, la majorité régionale a voté des subventions au bénéfice
de certains média qui seront chargés d’assurer la communication de sa politique.
C’est ainsi que seront versés :
•
•
•
•
•
80.000 € à «Radio FM Plus » de Roland Laouchez
70.000 € à « Radio EKLA » (ex-Radio Balisier)
54.000 € à « Radio Sud-Est » du François alliée avec « Radio Actif » du Marin
35.000 € à « Radio Banlieue Relax » de Fort de France (Dillon)
12.000 € à « Radio Atlantic FM » du Lorrain.
Certaines télévisions locales privées verront leurs subventions doublées :
•
« KMT » au lieu des 140.000 € reçus en 2011 pour assurer la « diffusion des plénières », recevra
240.000 € pour réaliser :
- Des émissions « culturelles ou sociétales » pour la diffusion d’informations sur le plan d’action
pour le développement de la Martinique (PADM) et pour la couverture des manifestations phare ou
à caractère officiel de la Région.
- Le Magazine économique journalier pour toutes informations liées au développement économique
de la Martinique.
- Des interviews, des reportages sur le plan d’action et les manifestations organisées par la Région
et un magazine journalier sur le « développement économique ».
•
« Zouk Multimédia », au lieu des 105.000 € reçus en 2011 pour la « diffusion des plénières », recevra
205.000 € pour réaliser des émissions supplémentaires :
- « Quoi de neuf, Monsieur le Président » pour un débat tous les 15 jours entre des représentants de
la Région et un panel de téléspectateurs
- « Démocratie participative » portant sur des réunions dans les communes tous les vendredi.
De telles pratiques qui consistent à se faire interviewer par des média, que l’on paie pour cela, sont
contraires à la « Recommandation du 4 janvier 2007 sur le financement des émissions télévisées par
les collectivités territoriales » formulée par le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel). Cette
recommandation rappelle que :
« Doivent être respectés les principes d’honnêteté, d’indépendance et de pluralisme de
l’information consacrée par la loi du 30 septembre 1986.»
C’est pour cela que les élus du groupe des « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » n’ont pas
voté ces subventions qui représentent un coût global de 696.000 € soient plus de 4,5 Millions de
Francs!
Daniel MARIE-SAINTE
11ème Vice-président du Conseil Régional

Documents pareils