La 1_Réflexion

Commentaires

Transcription

La 1_Réflexion
TIDJDITT - MOSTAGANEM
Un jeune écroué après avoir frappé sa mère
P6
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Découverte d’un
septuagénaire sans
vie à Mascara
P6
Quotidien National d’Information
Premier Quotidien du Dahra
Mardi 05 Août 2014
N° 1821
7ème année
Prix 10 DA
www.reflexiondz.net
La leçon du séisme d'Alger
HABITAT PRECAIRE, BIDONVILLES, METHODES DE CONSTRUCTION, OÙ EST LE RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES DE 1983 ?
Le dernier séisme au niveau de la wilaya d’Alger interpelle les plus hautes autorités, devant éviter la fuite en avant, devant repenser toute la politique de l’habitat que la Cour des
Comptes dans un rapport de 1983 que j’ai eu l’honneur de diriger, avait déjà relevé, donc il ya de cela plus de 30 ans. Mais a-t-elle été écoutée ? Lire l’article du Dr A. Mebtoul (p 5)
SAIDA
4 pompiers blessés
suite au renversement
de leur véhicule
P6
AIN TEMOUCHENT
Chute mortelle d’un
homme du 4ème étage
À Gaza, la
vie ne tient
qu’à un fil ...
Ouverture
d’une enquête
à Air Algérie
P4
P6
TIARET
Un jeune meurt
foudroyé près d’un
cimetière
CRASH DU VOL AH 5017
P9
Des informations rapportées par le site Algérie 1 révèlent que le crash du vol Ah
5017 de Swiftair, affrété par Air Algérie, ne
sera pas sans conséquences sur l’entreprise,
du fait que les pouvoirs publics ont décidé
d’ouvrir une enquête à Air Algérie où plusieurs têtes risquent de tomber. P 3
DESSERTE ORAN VIA LA CORNICHE ORANAISE
LA MAFIA DU TRANSPORT IMPOSE SA LOI
P8
dits
Non
Si vous aimez la liberté
Mardi 05 Août 2014
‘’Si vous enseignez à un homme, vous enseignez à
une personne. Si vous enseignez à une femme, vous
enseignez à toute une famille’’.
« La pagaille communale !!! »
Comme à son accoutumée Moul Firma acheta
le journal pour s’informer sur la situation
de sa ville, il s’étonna de constater à quelle
vitesse des projets faramineux pourraient
se réaliser en simplement 48 H dans sa
commune. Il se dit qu’un tel record devrait
figurer sur le livre des ‘’Guiness’’. Toute
réflexion faite, Moul Firma tient à remercier cordialement cette poule aux œufs d’or
de l’APC, qui sans elle un tel projet n’aurait jamais eu lieu, et la vitesse du temps d’exécution avec lequel il a été réalisé dépasserait l’imagination.
Un centre culturel fermé et
abandonné à Mostaganem
Le centre culturel situé à la cité « El Houria » dans la wilaya de Mostaganem, dont
la réalisation a couté une enveloppe importante, demeure toujours fermé, abandonné et saccagé par des voyous. Cette
bâtisse est devenue depuis des années un
lieu de débauche et un refuge pour les
toxicomanes, et cela malgré l’existence
d’une sureté urbaine à quelques 200 mètres à côté. Devant ce constat, les habitants de cette cité expriment leur colère et
demandent par le biais de notre journal,
l’intervention immédiate des autorités
concernées pour mettre un terme définitif
à cette anarchie qui n’a que trop duré.
la wilaya
L’opposition va poursuivre
d’Alger en justice
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION
Edité par la SARL Réflexion
www.reflexiondz.net
Belhamideche
Belkacem
Rédacteur en chef
Charef Slamani
Directeur technique
Bendia Hadj Ahmed
Citation française
POMME DE TERRE IMPROPRE À
LA CONSOMMATION SUR LES
ÉTALS À SIDI BEL ABBÈS
Ces derniers
jours, on constate
la mise en vente
sur les étals des
marchés de la wilaya de Sidi Bel
Abbès, à des prix
inabordables,
d’une grande
quantité de
pomme de terre
impropre à la
consommation du
fait de son long
stockage dû à des
fins de spéculation et de trafic. Après avoir stocké longuement
ce légume dans des locaux malsains et infects qui ne répondent
aucunement aux normes d’hygiène et d’insalubrité, les commerçants se retrouvent pressés par l’arrivée de la nouvelle moisson
fraîche et disponible à profusion. Pour y faire face, ces spéculateurs emmagasinent la nouvelle récolte et font ressortir pour la
vente l’ancien stock périmé, maquillé intentionnellement par de
la terre, afin de dissimuler sa couleur
Appel pour le boycott les
produits français
qui «a refusé d’appliquer la loi»
portant sur l’obligation faite à
l’administration d’autoriser les
partis politiques de tenir des activités publiques.
Directeur Général
Directeur de la Publication
2
Citation
Moul Firma
Face au refus de l’administration
d’agréer ses activités, la coordination pour les libertés et une
transition démocratique (CLTD)
n’a d’autres choix que de faire recours à la justice. Elle compte déposer plainte contre la wilaya
d’Alger qui a refusé de lui délivrer
l’autorisation d’organiser une
rencontre publique pour débattre
des expériences de transition
dans le monde. Sofiane Djilali,
président de Jil Jadid qui a déposé au nom de la coordination
la demande d’autorisation, a indiqué que la CLTD va déposer
plainte contre la wilaya d’Alger
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
L’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), vient de
lancer un appel aux Algériens pour le boycott des
produits français afin d’exprimer leur soutien aux Palestiniens de Ghaza, victimes depuis plusieurs
semaines d’une agression
militaire de la part d’Israël.
Si la France est visée par
cette campagne, c’est en raison de « son soutien indéfectible » à Israël, indique le porte-parole de
l’UGCAA, Mohamed Tahar Boulenouar. Celui-ci a également évoqué le
fait que Paris autorise des manifestations pro-israéliennes, alors qu’elle
interdit celles des pro-palestiniens. Une politique de deux poids deux
mesures qui démontre le soutien qu’exprime la France à Israël.
ADM
Fax : 045 21 55 37
Tél : 045 21 55 34
Mob : 06 61 15 91 41
[email protected]
Rédaction
Mob: 05 55 85 08 58
Email :
[email protected]
Siège: Rue Berrais Abderrahmane - Mostaganem
Publicité
Les documents et
photographies
Anep Oran
envoyés, remis ou
Tél: 041 415297
Fax: 041 334892 déposés à la rédaction
ne peuvent en aucun
Diffusion
Impression
cas faire, l’objet de
MPS-ORAN
SIO - ORAN
réclamation.
Tél: 041 513 597 Tél: 0550 172 603
Anep Alger
Tél: 021 711664
Fax: 021 739559
Si vous aimez la liberté
Actualité
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
GHAZA:
CRISE/LIBYE
3
CRASH DU VOL AH 5017
Le comité des pays
non-alignés soutient
l’initiative algérienne
Le Comité du Mouvement des pays non
alignés sur la Palestine, réuni lundi, à Téhéran, a exprimé son soutien à l'initiative algérienne de convoquer une "session urgente" de l'Assemblée générale
des Nations Unies, en vue d'aboutir à
une "cessation immédiate" de l'agression
israélienne contre Ghaza, a-t-on appris
de source diplomatique algérienne.
Dans un communiqué, le Comité a indiqué que la convocation de cette session
permettrait de traiter de l'agression israélienne contre Ghaza et de mobiliser la
communauté internationale à cet égard,
a-t-on précisé. Le Comité du Mouvement
des pays non alignés sur la Palestine a
été mis en place pour se saisir de tous les
développements relatifs à la question palestinienne en exprimant des positions
solidaires au nom de l'ensemble des pays
membres. Ce Comité est composé des
pays ayant assuré un mandat de président du Mouvement ainsi que l'Etat de
Palestine. Ses travaux sont ouverts à tous
les pays membres qui souhaitent y participer. L'Algérie est représentée à la réunion du Comité, par le secrétaire général
du ministère des Affaires étrangères, Abdelhamid Senouci Bereski, selon la
même source.
Salim
Mardi 05 Août 2014
Ouverture d’une
enquête à Air Algérie
Des informations rapportées par le site Algérie 1 révèlent que le crash du vol Ah 5017 de Swiftair,
affrété par Air Algérie, ne sera pas sans conséquences sur l’entreprise, du fait que les pouvoirs
publics ont décidé d’ouvrir une enquête à Air Algérie où plusieurs têtes risquent de tomber.
Par Riad
S
elon cette même source, c’est une
ancienne représentante d’Air Algérie en Espagne, entre temps
rentrée à Alger qui serait derrière
la signature des contrats de fret avec la
compagnie ibérique Swiftair. Le cahier de
charge fixant les conditions de fret serait,
à l’initiative de cette ancienne responsable,
revues à la baisse au niveau des exigences
techniques, notamment l’âge et le type des
aéronefs de façon à permettre à cette compagnie espagnole, spécialisée dans le low
cost de prendre sa part du marché algérien. Rappelons que le vol AH5017 d'Air
Algérie, qui reliait Ouagadougou à Alger,
s'est écrasé moins d'une heure après son
décollage dans le nord du Mali. Au total,
116 personnes, dont 54 Français, sont décédées dans le crash. Vendredi, plus d'un
millier de personnes avaient participé à
une marche silencieuse dans les rues de
Menet, dans le Cantal en France, pour
rendre hommage à la famille CailleretBoinard : Bruno Cailleret, 47 ans, et sa
compagne Caroline Boinard, 39 ans, ainsi
que leur deux enfants Elno, 14 ans, et
Chloé, 10 ans, décédés dans l'accident.
L'enquête sur le site du crash et les opérations de collecte de restes humains sont
désormais achevées. C'est ce qu'a annoncé
samedi 2 août la gendarmerie française.
Des enquêteurs français, maliens, espagnols et algériens ont passé une semaine
à ratisser le site, proche de la ville de Gossi,
à environ 150 km de Gao.
GAZA
Mahmoud Jibril
Des soldats israéliens hurlent de joie en détruisant une mosquée
la vidéo mise sur le site oumma.com, comme d'habitude impunis. L'objectif d'Is- comme l'affirme la voix-off d'un membre
demande la médiation Dans
des soldats israéliens de la brigade Givati raël est de tout détruire à Gaza, hôpitaux, de l'armée israélienne: "Cette explosion est
ont détruit, le 30 juillet, une mosquée à immeubles d'habitation, centrales élec- dédiée à la mémoire des trois soldats du
algérienne
Khuzaa, à l'est de Khan Younis dans le sud triques, mosquées et universités, comme bataillon qui sont tombés depuis le début
Les autorités algériennes ont été récemment sollicitées par le premier ministre
libyen de la période transitoire et président du parti des forces de la coalition
nationale libyenne, Mahmoud Jibril de
faire le rôle de médiateur pour mettre fin
à la crise qui s’empare de la Libye de nos
jours. Des sources libyennes ont dévoilé
que le président des forces de la coalition
nationale en Libye, Mahmoud Jibril et le
chef du comité de gestion dans le même
parti Abdelmadjid Melikta ont effectué
une visite en Algérie la fin de la semaine
écoulée, en exhortant le gouvernement
algérien d’entamer des négociations entre
leur parti et les leaders des autres forces
de maintien de la sécurité et de la stabilité en Libye, formée par la salle des opérations des insurgés libyens et d’anciens
rebelles de Misrata .La détérioration de la
situation sécuritaire en Libye et les
conséquences des affrontements qui se
déroulent dans ce pays sont suivis de très
près par l'Algérie. Les affrontements entre les troupes du général à la retraite libyen Khalifa Haftar et les groupes «islamistes» provoquent un déplacement
massif de la population vers les frontières
des pays voisins, fuyant la guerre qui ravage leur pays depuis la chute de
Mouammar El Kadhafi. La Tunisie a
fermé ses frontières avec la Libye. Une
moyenne quotidienne de 5 000 à 6 000
personnes a fui ces derniers jours la Libye vers la Tunisie voisine, selon les autorités tunisiennes.
Nadine
de la bande de Gaza. L'explosion est saluée
par des cris de joie de soldats israéliens. De
véritables crimes de guerre qui resteront
l'université islamique de Gaza . Cette destruction a été uniquement commise pour
se venger de la mort de 3 soldats israéliens,
de l'opération - Amit Yeori de mémoire bénie, Guy Boylend de mémoire bénie, et
Moshiko Dvino, de mémoire bénie."
50 CHEF D’ETATS EN CONCLAVE A WASHINGTON
Le virus Ebola hante le sommet États-Unis-Afrique
Le sommet Etats-Unis/Afrique a ouvert
ses portes à Washington ce lundi et ce
jusqu’à mercredi. Plus d’une cinquantaine
de chefs d’Etats du continent Africain ont
été invités. La propagation du virus Ebola,
qui inquiète les Américains, est au cœur
des discussions. Le Coup d’envoi du sommet États-Unis/Afrique à Washington, a
eu lieu ce lundi 4 août. Jamais dans l’Histoire, un président américain n’avait reçu
autant de chefs d’Etat et de gouvernements.
Ils sont une cinquantaine à être présents
dans la capitale fédérale pour parler surtout
affaires, mais aussi sécurité et gouvernance,
durant trois jours. Le nombre d’événements
simultanés, en une multitude de lieux,
donne le vertige. Le programme officiel est
déjà nourri, et il faut compter avec 80 événements en marge du sommet et qui affichent tous complets. La journée de ce lundi
était surtout consacrée à la société civile,
aux accords Agoa, que les Africains veulent
à tout prix voir reconduits, et au programme d‘électrification Power Africa.
Toute la journée de mardi, sera consacrée
aux affaires. Les chefs d’Etats africains, accompagnés de patrons africains, vont pouvoir nouer des contacts, faire la promotion
de leurs pays. Sauf que le sujet de la pro-
pagation du virus Ebola n’était sûrement
pas prévu au moment de la préparation de
ce sommet historique entre l’Afrique et les
États-Unis. Le virus Ebola qui ne cesse de
se propager en Afrique de l’Ouest sera longuement abordé au cours des discussions
entre plus de cinquante chefs d’États africains et Barack Obama, du lundi 4 au mercredi 6 août, dans la capitale américaine,
Washington. Ainsi, la fièvre hémorragique
Ebola qui a tué plus de 700 personnes depuis janvier dernier sera donc un des axes
de cette réunion internationale. Des
contrôles médicaux ont été mis en place à
l’arrivée des chefs d’Etats aux Etats-Unis
accompagnés de leurs délégations, rapporte
l’AFP. Pour la première fois depuis le début
de la crise, un de leur ressortissant a été
infecté par Ebola. Le docteur Kent Brantly
a été rapatrié aux Etats-Unis, il va être soigné dans une unité spéciale de mise en
quarantaine. Une deuxième personne infectée, Nancy Writebol, une aide-soignante
va être transférée aux Etats-Unis. Riad
MEDEA
Un voleur de voiture
arrêté en flagrant délit
Les services de la sureté
de la wilaya de Médéa,
viennent de mettre fin
aux agissements néfastes
du nommé Z.M, qui ‘’délestait’’ les voitures de
leurs accessoires. Non satisfait des bénéfices récoltés, il décida de passer au
stade supérieur en volant
des voitures. C’est à la
suite d’une plainte déposée par un citoyen à la
5ème sureté urbaine pour
le vol de sa voiture qui
était en stationnement à
Ain Kebira, qu’une enquête fut ouverte. Les policiers ne mirent pas trop
longtemps pour décou-
vrir le véhicule et à l’intérieur duquel se trouvait
l’auteur présumé du vol,
connu par les services
pour des vols d’accessoires ; Présenté devant le
magistrat instructeur prés
du tribunal de Médéa, il
a été placé en détention
préventive. H.M.Hichem
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Actualité
Mardi 05 Août 2014
4
À Gaza, la vie ne tient qu’à un fil ...
Personne ne peut se représenter les souffrances du peuple palestinien à part les victimes elles-mêmes. Seuls les blessés peuvent
comprendre ce que c’est que d’être blessé. Seuls les morts peuvent ressentir les affres de la mort. Seuls les réfugiés savent ce que
perdre sa maison signifie.
Par Asma al-Ghoul
L
es images d’enfants tués par des tonnes d’acier
et de poudre sont devenues une arme politique.
Peu importe l’ampleur de notre douleur, elle
n’est rien en comparaison de celles des victimes
: les blessées, ceux qui ont perdu un des leurs proches
ou ceux qui n’ont plus de maison. Ce qu’Israël fait subir
aux civils de Gaza est monstrueux — des bombardements meurtriers tous azimuts, la destruction de maisons occupées. Ils disent que mourir sous les bombes
ne fait pas mal mais personne ne sait quand la mort le
frappera. Il n’y a plus aucun endroit sûr. On se demande
pourquoi les avions de guerre et les bombes essaient de
nous tuer nous et notre famille, dans notre maison.
Pourquoi est-ce qu’ils tuent nos enfants sous nos yeux ?
Ou nous sous les leurs ? Ou toute la famille de sorte
que personne n’assiste à nos derniers moments ? Israël
a annoncé, par un coup de fil à un de ses occupants,
son intention de détruire le building Dawud qui se
trouve à côté de nôtre maison et qui a déjà été bombardé
plusieurs fois. Puis les Israéliens ont envoyé une roquette
d’avertissement le 21 juillet après-midi. Tout le monde
dans le voisinage a commencé à hurler — les habitants
des maisons voisines et de la nôtre (d’où on peut voir ce
bâtiment), le propriétaire d’un restaurant voisin. Nous
sommes tous sortis dehors en laissant les clés sur la
porte. Le moment le plus horrible n’est pas celui où le
missile vous pulvérise, mais celui où vous comprenez
qu’il va vous frapper, soit parce que vous en avez reçu
l’annonce, soit parce que vous l’entendez se rapprocher.
Nous avons trouvé un abri. Un peu revenus de notre
frayeur, nos avons pensé aux photos et aux souvenirs
qui étaient restés dans la maison : les premiers pas des
bébés, les dessins des enfants, la photo du mariage de
ma sœur dans le salon. On pense qu’on ne pourra pas
continuer à vivre si on perd un être cher, mais même si
votre enfant ou votre mère a été frappé par un missile
et que son corps est méconnaissable, on continue à vivre
malgré le chagrin si grand soit-il. On essaie de consoler
les orphelins, mais savons-nous ce que ressent quelqu’un
qui a perdu son père et sa mère? Ma famille s’est réfugiée
chez des cousins. Au début de l’agression, ces cousins
s’étaient réfugiés dans notre maison. D’un seul coup leur
maison est devenue plus sûre que la nôtre. Dans cette
guerre, il est difficile de savoir quel est l’endroit le plus
sûr. Cela dépend de l’humeur des pilotes. Par exemple,
ils ont prévenu les habitants de la tour voisine qu’ils allaient la détruire mais ils ont lancé le missile sur un
autre bâtiment sans prévenir, assassinant toute la famille
al-Kilani. Ils n’ont aucun respect pour la vie des civils.
C’est une guerre idéologique et religieuse. On verse le
sang au nom de Dieu, du paradis ou de la Terre Promise.
Peu importe ce que les gens ressentent dès lors que les
objectifs politiques sont atteints et que la récompense
religieuse nous attend. L’idéologie prend le pas sur les
considérations humanitaires. Au début de l’offensive,
les médias ont relaté l’histoire de Shaima al-Masri, 4
ans. Il ne lui restait plus que son père, Ibrahim al-Masri.
Assis près du lit de l’hôpital al-Shifa où se trouvait sa
petite fille, il a expliqué à Al-Monitor, “J’ai pensé que
ma femme serait plus en sécurité chez sa sœur et je luis
ai dit d’y aller. Mais une minute plus tard, j’ai entendu
l’explosion. Je suis sorti dans la rue en courant et j’ai
reçu un coup de fil pour me prévenir que mon fils était
mort en martyr. A l’entrée de l’hôpital, on m’a dit que
ma femme aussi était morte en martyr. J’ai trouvé ma
plus grande fille, Asil, dans un état critique. Elle a repris
conscience le temps de me demander où était sa mère
puis elle est morte dans la salle d’opération… Plus tard
je suis allé voir l’endroit où ils avaient été tués et je me
suis rendu compte que l’avion les avaient repérés dans
la rue, à 10 mètres de la maison de ma belle-sœur et
leur avait tiré dessus.” La mère de Shaima, Sahar, son
frère, Mohammed, 14 ans, et sa sœur, Asil, 17 ans, ont
tous été tués par un missile israélien au nord de la bande
de Gaza le 9 juillet. Où les enfants sont-ils en sécurité ?
C’est la question que je n’ai pas cessé de me poser en
emmenant mes enfants d’une maison à l’autre. J’ai été
séparé de ma famille pour la première fois quand ils
ont décidé de rester dans la maison de mon oncle. J’ai
préféré emmener mon fils et ma fille ailleurs en attendant de trouver un appartement où nous pourrions tous
nous retrouver. J’ai entendu dire que des gens sont partis
en Egypte. Je ne crois pas que je pourrais en faire autant.
J’ai trouvé un appartement mais son propriétaire palestinien ne veut pas de locataires palestiniens, il ne veut
que des étrangers ! Voilà ce que fait cette guerre : elle
rend certaines personnes avides et racistes. Quand on
écoute la radio de la résistance, on a l’impression que
nous sommes aussi forts qu’Israël. C’est un moment capital, un point de non retour pour les idéologues dont
l’entêtement n’a d’égal que le sang versé. Pour eux, je
suis une défaitiste, c’est pourtant normal de s’inquiéter
pour sa famille et d’avoir pitié des autres enfants. Les
bonnes paroles ne sont plus en mesure d’adoucir la souffrance. J’ai finalement trouvé un appartement près du
port. Je veux que ma famille survive. Je ne sais pas, personne ne le sait, si nous allons survivre ou si nous
n’avons fait qu’échapper temporairement à la mort. Je
suis retourné à al-Shifa pour chercher les blessés de la
résidence al-Salam. On m’a dit : “Il n’y a pas eu de blessés. Ils sont tous arrivés morts.” Moins de 24 heures
plus tard, il y a eu la catastrophe de Khuza et le bombardement intensif de Khan Yunis — un nouveau Shajaiya. Je suis entré dans la salle d’opération où j’ai trouvé
un enfant de 8 ans nommé Louay Siam, complètement
enveloppé de bandages. Son visage et sa tête étaient brûlés et on voyait ses larmes couler. Son frère Uday Siam,
12 ans, était couché dans la pièce voisine. Il a été brûlé
jusqu’à l’os. Leur cousin Mohammed Siam a dit à AlMonitor : “Sa mère, sa grand-mère et sa tante préparaient des tartes sur le toit-terrasse de leur maison et
les enfants jouaient près d’elles quand les Israéliens les
ont bombardés, tuant neuf personnes.” La famille Siam
family s’est enfuie du quartier de Zeitoun à l’est de Gaza
et s’est réfugiée chez des proches dans le quartier de alRammal au centre de Gaza, un endroit supposément
"sûr" selon les messages que l’armée israélienne leur
avait envoyés. Les avions les y ont suivis. Abu Zeid Abu
Nasser,un voisin des Siam, a dit : “Le père d’Uday et de
Louay est un marchand de fruits et légumes qui vient
d’Israël. Il ne s’occupait pas de politique... Je ne sais pas
pourquoi les avions l’ont ciblé... Ils [les Israéliens] sont
devenus fous.” Abu Nassera a montré le tube en plastique
que Louay a dans le nez pour aspirer les cendres qui
sont dans ses poumons. Il a dit : “[Louay] ne peut pas
boire d’eau... Il pleure parce qu’il a soif. ” De notre
nouvel appartement, on entend le bruit de la mer qui se
mêle au sifflement des drones israéliens. Les bateaux
de guerre israéliens tirent des missiles. Tout est noir.
Nous n’avons plus d’électricité depuis qu’Israël a détruit
notre principale usine électrique le 23 juillet. Sur notre
transistor à piles, nous avons entendu Khaled Meshaal,
le chef du bureau politique du Hamas, dire : “Nous n’accepterons pas un cessez-le-feu qui ne répond pas à nos
exigences.” «Mon cœur a fait un bond et je me suis préparé à passer une autre journée à compter les morts».
Un Israélien tué dans une attaque à la pelleteuse à Jérusalem
L’attentat à la pelleteuse à Jérusalem
a fait deux morts Israéliens. Un engin de chantier a percuté et tué un
piéton puis renversé un autobus
lundi à Jérusalem, où la police israélienne évoque une possible attaque « terroriste ». L’incident a pris
fin avec la mort du conducteur de
l’engin, tué par la police. L'attaque,
qui s'est produite sur une route située sur le tracé de la limite entre
Jérusalem-Est et Jérusalem-Ouest,
intervient alors que l'armée israélienne mène depuis le 8 juillet une
offensive meurtrière sur la bande
de Gaza qui a fait plus de 1.800
morts côté palestinien. Israël a affiché sa détermination à poursuivre
la guerre dans la bande de Gaza,
qui a fait près de 1.900 morts depuis son déclenchement le 8 juillet.
Cette guerre est la plus meurtrière
des quatre principaux conflits entre
le Hamas et Israël. Selon un bilan
communiqué par les secours locaux, 1.834 Palestiniens, très majoritairement des civils ont été tués.
Israël a perdu 65 soldats depuis le
début des combats, et est sans nouvelle du sous-lieutenant Hadar
Goldin. Des roquettes tirées depuis
la bande de Gaza ont tué trois civils
en Israël.
Nadine
Si vous aimez la liberté
Actualité
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mardi 05 Août 2014
5
La leçon du séisme d'Alger
HABITAT PRECAIRE, BIDONVILLES, METHODES DE CONSTRUCTION,
OÙ EST LE RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES DE 1983 ?
Le dernier séisme au niveau de la wilaya d’Alger interpelle les plus hautes autorités, devant éviter la fuite en avant,
devant repenser toute la politique de l’habitat que la Cour des Comptes dans un rapport de 1983 que j’ai eu l’honneur
de diriger, avait déjà relevé, donc il ya de cela plus de 30 ans. Mais a-t-elle été écoutée ?
Par : Dr Abderrahmane Mebtoul
1.-J’ai eu le privilège d’être un proche
collaborateur entre 1980/1983 du Docteur Amir (Ex SG de la Présidence de
la république sous feu le président
Houari Boumediene) et président de la
Cour des Comptes en tant que directeur
général des études économiques et premier conseiller, m'ayant adjoint par la
suite le département des Contrats.
Constatant l’instrumentalisation politique de cette importante institution j’ai
démissionné avec l’arrivée de Messaoudi
Zitouni fin 1983. Le docteur Amir entre
le dernier trimestre 1982 et le premier
trimestre 1983, m’avait confié une importante mission diligentée en relation
avec le cabinet de la présidence de la république, du Ministre de l’Intérieur et
du Ministre de l’Habitat de l’époque afin
de diagnostiquer la situation de l’habitat
sous toutes ses dimensions (économique,
social, culturel) au niveau de tout le territoire national. J’ai sillonné pendant
plusieurs mois avec mes collaborateurs,
tous universitaires expérimentés de différentes disciplines, les 31 wilayas de
l’époque et tenu des réunions marathons
que j'ai présidé en présence de tous
les walis et les directeurs d’exécutifs
concernés. Suite à ces réunions avec PV
des recommandations précises avaient
été suggérés avec un rapport final de 4
volumes de plus de 600 pages.
2. Ce rapport opérationnel, loin de toute
vision théorique abstraite, mettait en relief il y a de cela plus de 30 ans, le danger
de la spéculation foncière au niveau des
grandes agglomérations, de l’extension
des bidonvilles notamment Alger, Oran,
Constantine, Annaba avec des ceintures
autour de ces grandes villes de poches
importants de la sphère informelle. Une
politique d’aménagement du territoire
consciente avait été préconisée évitant
cette urbanisation effrénée qui devait
permettre d’éviter d’urbaniser les terres
agricoles et au niveau des quartiers des
tensions sociales à l’avenir ( groupes mafieux , trafic de drogues, prostitution)
soulignait le rapport, l’objectif stratégique étant un développement global
harmonieux conciliant efficacité économique e t une profonde justice sociale ,
sans populisme, , le taux d’emploi étant
fonction du aux taux de croissance au
sein d’un espace équilibré et solidaire
unifiant l’ensemble du territoire . Dans
ce cadre, Alger étouffant, le rapport préconisait de déplacer la capitale.
3.-.Il avait été mis d’abord l’urgence
d’avoir un cadastre réactualisé, ( posant
la problématique des titres de propriété), l’importance des constructions
vétustes notamment des bâtiments de la
colonisation qui nécessitaient soit la démolition soit des investissements de rénovation, bâtiments et maisons qui dépassait à cette époque plus d’un million
de logements vétustes qui ne répondaient pas aux normes.
4.-Après des études techniques du coût
du gros œuvre et du second œuvre (représentant souvent plus de 60% de la
construction) variant selon à la fois les
bâtiments et les maisons ou villas, il
avait été préconisé l’utilisation de nouvelles méthodes de construction, tant
parasismiques, en évitant des bâtiments
à 20 étages sans ascenseurs et notamment dans les hauts plateaux et Sud qui
ne rentraient pas dans la culture de l’algérien , ainsi que la mise en œuvre de
nouveaux procédés qui économiseraient
le rond à béton que l’énergie. La politique de l’habitat devait rentrer dans le
cadre d’une politique générale intersectorielle afin de dynamiser les entreprises
tant à l’amont (ciment, rond à béton,
verre, bois ...ect) qu’à l’aval (protection
de l’environnement, espaces verts, espaces sportifs, espaces de loisirs pour la
jeunesse ect) évitant ces constructions
sans âmes
5. Il avait été préconisé un recensement
général analysant la cellule familiale, son
origine avant l’implantation dans les
grandes agglomérations, la répartition
du revenu national, de mettre en place
des méthodes de financement appropriées notamment des crédits bonifiés
ciblés qui profitent aux plus nécessiteux
ce que l’on appelle actuellement le logement social. En fait il semble bien que
l’ensemble des rapports amoncelés depuis des décennies, sans suivi, sans application traduit le manque de crédibilité
institutions. Il faut corriger ce qui est
nocif mais garder ce qui a été positif. Or
la mentalité bureaucratique rentière de
certains responsables à l’image de Narcisse ( c’est Moi le plus beau, c’est Moi le
plus grand ; c’est Moi qui a toujours raison) est d’éviter tout dialogue productif
fondement de toute bonne gouvernance
et de vouloir tout recommencer à zéro.
Malheureusement, il faut des catas-
trophes pour que des commissions en
veille soient réactivées. Il faut aller vers
le terrain pour voir ce qui se passe, l’Algérie ayant les meilleures lois du monde
et d’innombrables commissions déconnectées des réalités se neutralisant selon
les rapports de force. Cela traduit l’urgence de la construction d’un Etat moderne qui survive aux hommes éphémères dans leur action.
*Professeur des Universités, Premier
Conseiller (magistrat) - Directeur Général des études économiques à la Cour
des Comptes (1980/1983) Docteur Abderrahmane Mebtoul.
[email protected]
PROPAGATION DE LA FIEVRE APHTEUSE
Les marchés à bestiaux
du pays, fermés par précaution
La fermeture des marchés à bestiaux, en
vigueur depuis jeudi dernier à la faveur
d’un arrêté signé par le wali, ne semble pas
freiner la propagation de la maladie dans
la wilaya de Tizi Ouzou. En effet, en moins
d’une semaine, l’inspection vétérinaire de
Tizi-Ouzou a enregistré 17 foyers de fièvre
aphteuse et 111 bovins contaminés par
cette maladie dans la wilaya, selon un bilan
rendu public dimanche. Des trois foyers
enregistrés du mardi à jeudi dernier dans
trois communes Imsouhal, Azazga et
Boghni la maladie s’est propagée jusqu’à ce
dimanche dans 13 communes avec 17
foyers. Conséquence de cette épidémie, le
Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelouhab Nouri, a annoncé
dimanche à Sétif la mise en œuvre par son
département de deux mesures exceptionnelles portant interdiction du déplacement
des animaux sans autorisation vétérinaire
et la fermeture de tous les marchés à bestiaux du pays pour éviter la propagation
de la fièvre aphteuse. Dans un point de
presse, tenu au siège de la daïra de Bir El
Arch en présence des autorités locales, M.
Nouri a affirmé que cette maladie «dangereuse et contagieuse est préjudiciable au
cheptel du pays et à l’économie nationale».
Il est utile de rappeler que sur les 80.000
doses de vaccin contre la fièvre aphteuse
demandées par les propriétaires de cheptel
bovin à Tizi Ouzou seulement 40.000
avaient été distribuées dans la wilaya avant
l’apparition de cette maladie. De trois cas
de bovins on est passé à 111 bovins contaminés, dont 57 ont déjà fait l’objet d’un
abattage sanitaire au niveau de trois abattoirs, retenus à cet effet, à savoir ceux de
Tizi-Ouzou, Boghni et Azazga. Tandis que
l’abattage du reste du cheptel est prévu
pour lundi, selon la même source. «Cette
propagation est due à l’acquisition, par les
éleveurs de ces wilayas, de bovins qui leur
ont été vendus par les éleveurs de la daïra
de Bir El Arch (Sétif). La situation est grave
et le pays est en danger. Si on ne parvient
pas à éradiquer cette maladie, ce sera une
véritable catastrophe pour l’Algérie», avertit
le ministre de l’Agriculture et du Développement rural.
AS. Mohsen
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mardi 05 Août 2014
6
agénaire 4 pompiers blessés suite au renversement de leur véhicule à Saïda
Découverte d’un septu
cara
sans vie à Mas
s ce
verte par des citoyen
âgé de 71
Un homme sans vie
d’une
on
ssi
sse
po
ans en
ns de censomme de 37 millio
sans vie
times a été découvert
a de
lay
wi
à Mohammadia
rces
sou
s
de
on
sel
ra
Masca
du
le
uil
po
dé
La
concordantes.
découété
a
e
air
gén
ua
quinq
des
week-end à la place
lle
-vi
tre
cen
au
Martyrs
vicde Mohammadia, la
par
time a été transportée
tecles services de la pro
rgue
tion civile vers la mo
ville
ite
lad
de l’hôpital de
auelle
ntu
éve
e
un
ur
po
ner
mi
ter
dé
de
topsie afin
rt du
les causes de la mo
ide à la
vieil homme qui rés
la ville
de
d
Su
rie
hé
rip
pé
Par ail.
rce
sou
me
ajoute la mê
a été ouleurs une enquête
de la suverte par les services
pour
reté de la daïra
ces
an
nst
co
cir
les
r
ne
détermi
k
uffi
To
de ce drame.
Quatre agents des services de la protection civile de la wilaya de Saïda ont été victimes de
blessures de différentes gravités suite au renversement soudain de leur véhicule d’intervention ce dimanche au niveau de la route «
Moulay Touhami » à la commune de Sidi Boubekeur dans la wilaya de Saïda, selon des
sources concordantes. Les victimes ont été évacuées vers l’hôpital « Ahmed Medeghri » à
Saida pour recevoir les soins nécessaires, alors
qu’une enquête a été ouverte par les services
de sécurité pour déterminer les circonstances
de l’accident précise la même source. Touffik
Un jeune écroué après avoir frappé
sa mère à Mostaganem
On enregistre de plus en plus de cas de maltraitance de parents par leurs enfants. La dernière affaire suivie par la
deuxième sûreté urbaine à Tidjditt –Mostaganem, a
conduit un jeune de 23 ans en prison. En effet, un jeune
du quartier de Tidjditt, âgé de 23 ans, vient d'être écroué
pour « violence volontaire sur ascendant ». Depuis plusieurs mois, il faisait vivre dans la
terreur sa mère. Les
coups ont succédé
aux menaces et aux insultes, jusqu'à ce qu'il
frappe sa mère et la jette dans
la rue. Saisis de l'affaire, les policiers
de la 2eme sûreté urbaine, ont interpellé, dimanche dernier, ce
Exerçant ses fonctions au sein
jeune suite à une plainte déposée par sa mère, jointe d’un certificat
médical d’incapacité physique de six jours. Très souvent, ces comde la gendarmerie nationale
portements « violence volontaire sur ascendant » restent confinés
dans une wilaya de l’est, le
dans un huis clos familial. Il ne faut pas que les parents hésitent à
nommé Mollis, père d’enfants et
porter plainte. La loi interdit les violences contre les parents. Ces
enfants terribles imposent une véritable dictature à des parents
résident à Frenda, aurait trouvé
dépassés, qui n'osent pas en parler, sauf lorsque les limites du
la mort par électrocution au sein supportable sont largement franchies.
Riad
Un gendarme
Ministère de l’Industrie :
meurt électrocuté
La directrice de l’ANIREF remplacée
à Tiaret
Mme Hassiba Mokraoui, la directrice de l'Agence nationale d'in- de son domicile familial lors
termédiation et de régulation foncière (Aniref), en poste depuis la
d’une procédure de réparation
date de création de cette agence en 2007, vient d’être nommée au
poste de directrice au ministère de l’Industrie et des Mines, en ce vendredi en fin après-midi,
charge de la veille stratégique. Un poste censé représenter une pro- apprend-on de bonne source et
motion selon les normes de la Fonction publique. En remplacement,
le président du directoire de la SGP-zones industrielles-centre (So- qui ajoute qu’une enquête a été
gezic), Hacène Hamouche, vient d’être nommé à la tête de cette ouverte par les services de sécuQuatre jeunes chômeurs ont tenté de s’immoler par le feu sur le
agence. Selon, Algérie patriotique qui a rapporté l’information,
toit de la wilaya d’Ouargla, afin d’obtenir un emploi. Une pratique
l’Aniref est chargée de la gestion, de la promotion et de la régulation rité territorialement compétents.
devenue courante dans cette région du pays. Et pas n’importe comfoncière pour faciliter l’émergence d’un marché du foncier industriel
Aek Berrebiha
ment, car ils avaient l’intention de s’immoler par le feu. Les quatre
et la promotion de l’investissement. L’Aniref doit notamment sujeunes, munis de bouteilles d’essence, souhaitaient une promesse
perviser le projet de 42 parcs industriels de 9 572 hectares et de 49
d’audience avec un poste à la clé chez le directeur de l’Agence nationale de l’emploi
zones industrielles mises en chantier sous l’impulsion du gouvernement depuis 2008. Riad
(ANEM). Le cabinet du wali leur avait pourtant délivré une lettre de recommandation
pour être reçus au plus vite par le directeur régional de l’ANEM. Mais ce qu’ils ne savaient
pas, c’est que tous les responsables
de l’agence partaient en congés début
août. Livrés à eux-mêmes dans une
région où les responsables ne répondent pas facilement aux doléances
Un homme âgée de 48 ans maçon de son état, a fait une
des chômeurs, ces quatre jeunes ont
tenté de commettre l’irréparable
chute mortelle du 4ème étage d'un bâtiment en chanpour se faire entendre. Ouargla, qui
tier au quartier Beni Khaled dans la wilaya d’Ain Téest considérée comme l’un des poumouchent, le défunt semblerait-il, a perdu l'équilimons économiques du pays grâce
au pétrole de Hassi Messaoud, rebre en chutant dans le vide où il exécutait des
noue souvent avec ce type de manitravaux de ferraillage. La victime père de trois
festation. Une tentative similaire
avait eu lieu là aussi sur le toit de la
enfants et originaire de la commune d’Ain
wilaya lors de la première semaine
Tolba dans la dite wilaya, a succombé à ses
du mois de Ramadan. Mais les six
blessures sur les lieux du drame, son
chômeurs qui avaient tenté de s’immoler par le feu ont connu, eux, un
corps a été déposé à la morgue de l’hôdénouement heureux. En mai 2012,
pital de Beni Saf et une enquête a été
une vingtaine de chômeurs voulaient
commettre un acte identique.
ouverte.
Houcine Bouna
Nouvelles tentatives
d’immolation par le
feu à Ouargla
Chute mortelle d’un homme
à Ain Témouchent
Si vous aimez la liberté
Mostaganem
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
PETIT PORT A SIDI LAKHDAR
Les solariums illicites gâchent tout !
Un grand nombre de concessionnaires illicites ont déjà élu domicile au niveau des différentes
plages de Petit Port, dans la commune de Sidi Lakhdar à l’est de la wilaya de Mostaganem. Les
squatteurs de tous bords, se sont accaparés des espaces de détente en installant leurs
équipements, avons nous constaté sur place.
E
Par Hagani
n effet, l’opération de mise en
concession des plages dans
les communes côtières de la
wilaya ne semble pas stopper
le phénomène qui a déjà pris de l'ampleur.
Ces plagistes illégaux qui piétinent les
lois continuent de gérer à leur profit les
zones de baignade mettant ainsi en difficulté les estivants. « Regardez, ils s’offrent
la plage ces clandestins ! », se lamente,
un père de famille venu de Relizane pour
passer la journée. À défaut d'espace libre,
le baigneur est contraint de louer des parasols à un prix exorbitant devant des
jeunes munis de gourdins avec une attitude menaçante, enchaîne un autre vacancier de la région. Le laxisme des uns
et le laisser-faire des autres encouragent
ce fléau. Car après les trottoirs et les
places publiques, gérés tels des espaces
privés, les plages, ont à leur tour étaient
annexées déplorent de nombreux citoyens. On apprend par ailleurs que les
responsables concernés auraient déjà été
interpellés concernant ce phénomène qui
risque de tout gâcher, puisque certains
vacanciers contactés par nos soins affirment ne plus poser les pieds sur ces
plages. Pourtant la loi 3/2 du 17 février
2003 et son article 5 sont clairs dira un
ancien élu du peuple. Malheureusement,
cette loi est totalement bafouée devant la
négligence des services concernés. Cette
frénésie du gain facile s'est répandue
comme une traînée de poudre du fait que
des cas similaires ont été aussi signalés
au niveau d'autres plages de la région du
Dahra est de Mostaganem. Ce triste
constat ne peut contribuer à l’essor du
tourisme. À qui profite donc le laxisme
des responsables concernés pour mettre
de l'ordre dans ces plages ?
LYCEE ‘ZERROUKI CHEIKH IBN EDDINE’
La 3ème université internationale d’été du syndicat SNAPEST
Organisée sous le thème:« Lutte continue
pour une école publique de qualité et défense
des droits et des acquis», la troisième université internationale d’été du syndicat
S.N.A.P.E.S.T, élira domicile au sein du Prestigieux lycée ‘Zerrouki Cheikh Ibn Eddine’
de Mostaganem. Les 120 délégués syndicaux,
venus d’une grande majorité des wilayas du
territoire national et les chefs de délégations
de plusieurs associations et syndicats invités
à cette intéressant forum, à l’image de l’association française résistance sociale» repré-
sentée par M. Lucien Jallamion, L’association
« Les Amitiés belgo-algériennes» - LABAde Mme Ghezala Cherifi, de l’organisation
syndicale marocaine, « Organisation Démocratique du travail » représentée par Mme
Fetna Afif et de M. NADIM MEKHALFA
de l’Union Générale des enseignants palestiniens, s’attèleront à travers les différents ateliers ouverts à cette occasion pour discuter
de tous les problèmes de l’éducation. Un programme étalé sur 6 journées, du 3 au 8 Août
2014, permettra aux organisateurs de débat-
tre avec leurs invités sur les thèmes proposés
sur le combat syndical, la gestion des conflits,
la sociologie de l’éducation, la lutte contre la
violence en milieu scolaire, les stratégies et
perspectives des réformes scolaires. La soirée
du 6 Août 2014 sera consacrée aux victimes
ghazaouis en solidarité avec le peuple palestinien. Rencontrée en marge des travaux,
Mme Ghezala Cherifi, présidente a bien
voulu nous réserver l’exclusivité de ses premières déclarations. Elle dira en substance:«
J’ai l’honneur de participer pour la seconde
année consécutive à cette université d’été et
je trouve qu’il est important de se regrouper
et se pencher sur l’avenir de l’enseignement
qui est le devenir de toute une jeunesse. Je
compte participer aux travaux des ateliers
par une intervention qui s’articulera sur la
gestion des conflits et les dispositifs à mener
en faveur de l’enseignant formateur. Mon
souhait est de rencontrer Mme Benghabrit,
la nouvelle Ministre de l’éducation, pour lui
soumettre un projet sur de futurs échanges
belgo-algériens « Culture d’origine » qui permettront aux jeunes immigrés algériens établis en Belgique de se ressourcer dans leur
culture par l’apprentissage de l’arabe, leur
langue d’origine».
B.CHERIFI
TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE MOSTAGANEM
3 ans de prison ferme pour détention de drogue
Le Tribunal Correctionnel de Mostaganem a condamné, hier lundi 4 Août
2014, le dénommé M.A.K âgé de 39 ans,
résident à Oran, à une peine de trois ans
de prison ferme, assortie d'une amende
de cinq mille dinars, pour trafic de
drogue. Les faits de cette affaire remontent au mois de juillet dernier, à la commune de Mazagran quand le susnommé
en question a été appréhendé, à bord
d'une camionnette, en possession de 109
grammes de drogue, lors d'une fouille
dans un barrage de la Gendarmerie au
niveau de la route reliant la commune de
Mazagran à Mostaganem. Le Procureur
de la République a requis une peine de
dix (10) ans de prison à l’encontre du mis
en cause.
Flih.
Mardi 05 Août 2014
7
117 BAIGNEURS SAUVES D'UNE
MORT CERTAINE A MOSTAGANEM
Le corps d'un noyé rejeté
par la mer à Khadra
Le corps d’un jeune homme, âgé de plus
de 23 ans, a été retrouvé, dans l'après-midi
d'avant-hier dimanche, sur les berges de
la plage de Hamadnia relevant de la commune de Khadra, sur la côte Est de Mostaganem. Le malheureux qui se serait aventuré dans la mer ce vendredi dernier a eu
des difficultés pour rejoindre la terre
ferme et s'est noyé au large de la plage
non autorisée d'oued Roumane à Sidi
Lakhdar. Selon des sources bien informées, la victime, originaire de Sidi Lakhdar, a été repêchée dans un état de décomposition. Le corps a été transporté vers la
morgue de l’hôpital de Sidi Ali tandis
qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les causes et les circonstances de ce
drame. Pour rappel, la wilaya de Mostaganem a enregistré 12 noyés depuis l'ouverture de la saison estivale en zone non surveillée ou en dehors des heures de
services. Pour ce qui est du dernier bilan
de la protection civile, plus de 154 interventions ont été opérées au niveau des différentes plages de la wilaya où 117 baigneurs ont été sauvés d'une noyade
certaine dont 26 parmi ces derniers ont
été évacués vers les établissements hospitaliers les plus proches. En dépit à l'appel
de la vigilance par la protection civile, bon
nombre de baigneurs inconscients s'aventurent dans la grande bleue pour mettre
leur vie en péril.
Hagani
PREVENTION ROUTIERE
Encore 222 permis
de conduire retirés
durant le Ramadan !
Finalement, rien ne semble dissuader
certains conducteurs au respect du
code de la route et à un comportement assez digne sur la route. En ce
sens, les éléments de la sécurité publique relevant de la sureté de la wilaya ont dressé au cours du mois de
Ramadhan, à l’encontre de contrevenants au code de la route 1397
amendes forfaitaires. Durant cette
même période, les policiers relevant
de la sécurité publique ont également retiré 222 permis de conduire à
des conducteurs, auteurs d’infractions au code de la route dont l’excès de vitesse, le dépassement dangereux et surtout le non respect de la
signalisation routière que certains
automobilistes ont tendance à ignorer totalement.
L. AMMAR
ILS NOUS ONT QUITTES HIER
Ould Youcef Fatma,
née le 06/06/1995 à Bouguirat
Saoula Hadj Djelloul,
né le 10/09/1943 à Ain Nouissy
Amouri Mansouria,
née 01/08/2014 à Mostaganem
Bechikh Mohamed Siradj,
né le 31/07/2014 à Mostaganem
A Dieu Nous Appartenons et
à Lui Nous Retournons
Si vous aimez la liberté
Oran
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mardi 05 Août 2014
8
DESSERTE ORAN VIA LA CORNICHE ORANAISE
La mafia du transport impose sa loi
Le casse-tête du transport au niveau des lignes de la corniche oranaise est loin d’être terminé. Estivants et
résidents de cette côte balnéaire souffrent le martyre au quotidien à cause de l’anarchie qui caractérise le secteur
du transport durant cette saison estivale et surtout les week-ends.
Par Medjadji. H
E
n plus des lignes saturées, et des prestations médiocres plaçant en situation de
monopole les heureux bénéficiaires; à
l’image des bus déglingués semblables à
des cercueils ambulants, le respect des
horaires de départ notamment, ne semble pas de mise,
devancé par le souci du remplissage qui est devenu, à
force du temps, l’unique paramètre pour la gestion
de ces départs, sans se soucier des désagréments qu’ils
endurent aux voyageurs, et notamment aux travailleurs qui ont l’obligation d’arriver à l’heure à leur
poste de travail. Ainsi des transporteurs organisent
eux mêmes leurs mouvements en fonction de l’ordre
de leur présentation à la station de bus, faisant la
chaîne les uns après les autres et ne prenant le départ
qu’une fois tous les sièges occupés. A l’instar de plusieurs autres secteurs, celui du transport public des
voyageurs, connaît des dysfonctionnements qui soumettent ses usagers à rude épreuve. Les travailleurs
qui, chaque jour, les sollicitent pour rejoindre leur
lieu de travail sont les plus exposés aux caprices des
transporteurs et des dérèglements qui y règnent, au
vu et au su des gestionnaires du secteur, qui ne daignent pas bouger le petit doigt pour améliorer la prestation mais aussi faire respecter la loi en vigueur. En
plus des lignes saturées, et des prestations médiocres
plaçant en situation de monopole les heureux bénéficiaires ; à l’image des bus déglingués semblables à des
cercueils ambulants, le respect des horaires de départ
notamment, ne semble pas de mise, devancé par le
souci du remplissage qui est devenu, à force du temps,
l’unique paramètre pour la gestion de ces départs,
sans se soucier des désagréments qu’ils endurent aux
voyageurs, et notamment aux travailleurs qui ont
l’obligation d’arriver à l’heure à leur poste de travail.
Ainsi des transporteurs organisent eux mêmes leurs
mouvements en fonction de l’ordre de leur présentation à la station de bus, faisant la chaîne les uns après
les autres et ne prenant le départ qu’une fois tous les
sièges occupés. Ce qui peut se faire en un quart
d’heure, comme en une heure voire deux heures, selon
les horaires de la journée, des jours de la semaine et
POURSUIVI POUR AGRESSION
SUIVIE DE VOL
2 ans de prison contre
l’agresseur de l’avocate
La cour d’appel d’Oran vient de rendre le verdict à l’encontre d’un individu poursuivi pour agression suivie
de vol à savoir une peine de deux ans de prison ferme.
Il s’agit en effet d’un monstre récidiviste notoire qui
sous l’effet de psychotropes a agressé une avocate qui l’a
chargée de la défendre dans une affaire. La genèse de
cette affaire remonte à la date du 21 avril dernier,
lorsque le mis en cause a barré la route à sa victime
pour s’emparer de son sac à main, mais devant la résistance de la victime, l’agresseur n’a pas hésité à lui asséné des coups au niveau de l’oreille avec une arme
blanche. Le connaissant très bien, l’avocate après avoir
reçu les soins nécessaires s’est dirigée directement vers
les services de police du 2ème arrondissement urbain
pour déposer plainte officielle contre le mis en cause
en donnant son signalement. Ce dernier fut tout de
suite arrêté et emprisonné pour les délits de vol suivi
d’agression à main armée. Medjadji. H
des week-ends. Cette organisation des départs, appliquée au niveau de la station de bus de la daïra d’Ain
El Turck, a créé une situation amusante par le fait
que certains transporteurs, pour être les premiers de
la chaîne le lendemain à la première lueur matinale,
passent la moitié de la nuit, dans leurs bus, au niveau
de la station. C’est dire la pénibilité de leur métier, livré à la loi de l’anarchie où personne ne trouve ses
comptes, pas même, ces pauvres personnes qui recourent à ces pratiques par soucis de grignoter des
revenus supplémentaires. En attendant que les responsables de la Direction des transports de la wilaya
d’Oran, trouvent des solutions à cet état d’anarchie
qui règne au niveau de la station de bus de la daïra
d’Ain El Turck, des milliers d’usagers continuent à se
soumettre à la dictature des transporteurs. Eux qui
n’ont pour autres soucis, que d’arrondir leur fin de
journée. Durant cette période où la mercuriale est
montée d’un cran, les transporteurs activant sur les
lignes de la corniche oranaise ont exigés 200 da la
place dont le tarif ne dépasse guère les 50 da. Devant
cette situation déplorable qui ne fait qu’empirer au fil
du temps, les oranais interpellent les responsables du
secteur du transport afin qu’ils prennent au sérieux
ce problème qui empoisonne la vie de ces milliers
d’habitants qui endurent le calvaire au quotidien.
TRIBUNAL D’ORAN
L’auteur du crime de « Jules Ferry » devant le juge
Le juge d’instruction près le tribunal de la 7ème chambre du tribunal
d’Oran a entamé les auditions de
l’auteur présumé du crime perpétré
le mois de mars dernier à Jules
Ferry et dont la victime est un jeune
homme âgé de 30 ans. L’inculpé
dans cette affaire âgé de 26 ans est
poursuivi pour homicide volon-
taire. Le 21 mars dernier, des citoyens ont découvert le cadavre de
la victime dans la rue, ils ont aussitôt alerté les services de la police
judiciaire et de la protection civile.
La dépouille a été transférée au
CHUO en vue d’une autopsie. Le
rapport final du médecin légiste a
indiqué que la cause du décès est
dùe aux coups violents qui lui ont
été assénés au niveau de plusieurs
endroits du corps et qui lui ont provoqué une hémorragie interne, du
fait que la victime s’était vidée de
son sang. Les investigations menées
par les services de police judiciaire
ont mené directement au mis en
cause.
Medjadji. H
LE PDG DE L’ORAVIO, NOUS RÉPOND :
Suite à l’article de Mr Medjadji. H paru dans les colonnes de votre quotidien du 30 juillet 2014 intitulé «
faute de bons résultats commerciaux, l’ORAVIO baisse les prix de vente de la viande », nous avons l’honneur de vous informer que notre groupe se porte en faux et s’insurge face à de telles contre-vérités qui
n’ont d’intérêt que de porter atteinte à l’image de marque d’une Entreprise Publique Economique employant plus de deux mille (2000) travailleurs d’une part et, au dispositif de régulation initié par les pouvoirs publics par extension, d’autre part. Les règles de votre profession auraient dû contraindre votre journaliste à procéder à la vérification de l’origine de son information, lui permettant ainsi de ne pas faire
l’amalgame entre deux EPE activant sur deux créneaux différents et jeter le discrédit sur notre entreprise
qui n’a jamais abattu de bêtes ni distribué de viande rouge.
M.Benzaza Hassan
Si vous aimez la liberté
Région
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mardi 05 Août 2014
9
SIDI BEL ABBES
SIDI BEL ABBES
Fermeture de 6 marchés à
bestiaux par arrêté du wali
Le festival international
de danses populaires au
rendez-vous
Dans le souci de préserver le cheptel et aussi dans un cadre purement préventif à toute
contamination de la fièvre aphteuse pouvant nuire à la santé des citoyens, les pouvoirs
publics ont pris la décision de fermer des marchés à bestiaux à travers les wilayas du
pays, dont Sidi Bel Abbès.
Par D. M
A
cet effet, pour
mieux contrôler le
flux et le déplacement du bétail bovin et ovin, il a été
décidé par arrêté du wali, la fermeture de 6 marchés à bestiaux à travers le territoire de la wilaya de Sidi
Bel Abbès a-t-on appris de source
autorisée. Cette décision de fermeture administrative provisoire des
espaces de commerce et d’échange
de bétail émane d’une volonté des
autorités locales de parer à toute
éventualité de contamination des
bêtes des maladies et notamment
la fièvre aphteuse et la brucellose
qui sévissent ces derniers temps
dans l’est du pays. Selon une source
proche des services vétérinaires de
la direction de l’agriculture « aucun
cas de maladie du bétail n’a été détecté sur tout le cheptel existant sur
le territoire de la wilaya de Sidi Bel
Abbès ». Il s’agit là d’une mesure
préventive qui permet de cerner au
mieux les foyers des épidémies au
cas où ils venaient à se déclarer. On
évoque un cheptel de 700 mille
têtes de moutons et 27 milles
vaches qui sont suivis par les éleveurs et les services vétérinaires et
qui sont déclarés en bonne santé.
TIARET
Saisie de 762 bouteilles
de boissons alcoolisées
Le dimanche 3 Août 2014, le procureur de la République près le tribunal de Tiaret a ordonné la mise
sous mandat de dépôt des dénommés M.M, 26 ans et B.N, 30 ans originaires de Tiaret et ayant des antécédents judiciaires pour les griefs :
vente illicite de boissons alcoolisées,
outrage à corps constitué et vol. En
effet, c’est dans le cadre de la lutte
contre la criminalité en milieu urbain que s’envisage cette opération
et qui a été entamée par les services
de police judiciaire relevant de la
Sûreté de wilaya suite à de précieuses informations ayant parvenues à leurs services faisant part de
l’existence d’une personne qui a saisi
l’opportunité d’écouler « le poison »
durant les premiers jours de l’Aïd
au niveau de la populeuse et chaude
cité « d’Oued-Tolba » et l’opportunité de fermeture des dépôts de
vente de boissons alcoolisées était
un mobile de doubler les prix, et
suite à cela, le mis en cause a été
mis sous la loupe des policiers et le
jeudi 31 juillet 2014 aux environs
de 21h, les policiers ont été surpris
de la découverte d’un lot de 762
bouteilles de boissons alcoolisées
toutes marques confondus déposées
dans un coin dans une petite ruelle
située à Oued Tolba, et le comble
un chien très dangereux de race «
Pitbull » gardait cette marchandise
et les 2 mis en cause assis à quelques
50 mètres et lors de l’arrestation, le
nommé M.M, a brandi une arme
blanche et a tenté l’agression des policiers qui l’ont vite neutralisé. M.M
était en possession de 98 comprimés
psychotropes. Son acolyte a été, lui
aussi arrêté après beaucoup d’efforts
apprend-on auprès d’une source policière qui ajoute que M.M faisait
l’objet d’un mandat d’arrêt suite à
une plainte déposée que son chiot
a été volé une nuit avant cette affaire. Rappelons que la saisie a été
mise à la disponibilité des services
des domaines et que le chien « Pitbull » a pris une destination inconnue.
Abdelkader Berrebiha
SIDI BEL ABBES
Deux malfaiteurs arrêtés
et deux pitbulls tués
Dans le cadre de la lutte contre les
agressions et la délinquance, les
forces de police ont réussi avanthier à mettre hors d’état de nuire
deux malfaiteurs qui agressaient
des citoyens au quartier populaire
de Sidi Djilali au moyen d’armes
blanches et de chiens méchants. En
effet, a-t-on appris de source au-
torisée, que suite à l’exploitation
d’informations au sujet de malfrats
qui terrorisent et agressent des citoyens au moyen de chiens de race
« pitbull », des policiers sont intervenus pour sécuriser le quartier.
Les deux malfaiteurs ont réagi en
attaquant les policiers qui étaient
obligés devant la férocité des
chiens d’utiliser des armes à feu
pour éliminer les deux bêtes. Les
deux malfaiteurs ont été traqués et
arrêtés quelques temps après en
possession d’armes blanches. Ils
ont été présentés devant le procureur de la République près du tribunal de Sidi Bel Abbès qui les a
placés sous mandat de dépôt.D. M
Le festival international de danses populaires qui est à sa
10ème édition est au rendez-vous car il se tiendra cette
année du 6 au 11 du mois en cours, a-t-on appris de
source proche du commissariat du festival. Contrairement aux années précédentes qui ont été marquées par la
participation d’une vingtaine de pays étrangers, pour cette
édition on évoque la participation de seulement une dizaine de troupes folkloriques étrangères. Il s’agit selon
notre source d’information de la Colombie, la république
Tchèque, la Palestine, la Tunisie, le Sénégal, la France,
l’Egypte etc. Par ailleurs une quinzaine de troupes de
danses des différentes wilayas du pays animeront le théâtre de verdure et les places publiques de la ville durant
toute cette période aux côtés de 12 associations culturelles
locales qui activent dans l’animation folklorique. En l’absence du point de presse habituel qui est animé à la veille
de chaque édition on ne saura jamais l’enveloppe financière allouée à cette édition. Selon des indiscrétions, le
budget de cette année a été réduit de presque 50 % ce qui
a certainement contraint les organisateurs à réduire le
nombre de participants à cette manifestation culturelle
qui a tendance à s’ancrer dans les us et coutumes des saisons estivales de la cité de la Mekerra.
D. M
FRENDA (TIARET)
Le vendeur de vin à bord
de sa moto, écroué
Dans le cadre de lutte contre la criminalité en milieu urbain et suite à de précieuses informations ayant parvenues aux services de police judiciaire faisant part de
l’existence d’une personne qui écoulait des boissons alcoolisées à Takhemaret dont il est originaire. Le dénommé D.K 58 ans, repris de justice, ne savait pas que
durant la journée du mercredi 30 juillet 2014, il était
sous étroite surveillance par les services de police judiciaire de Tiaret en notant qu’il s’approvisionnait en cette
matière à partir d’un dépôt de vente de boissons alcoolisées et c’est à l’entrée de la ville de Frenda qu’il a été arrêté à bord de sa moto où 25 bouteilles de bière importées et couteuses ont été découvertes dans la caisse de la
moto. D.K a été mis sous mandat de dépôt par le procureur de la République près le tribunal de Frenda, le
jeudi 31 juillet 2014 et ce dimanche 3 Août 2014, le verdict a été prononcé à son encontre : 6 mois de prison
ferme. Une lueur de soulagement a été ressentie chez les
habitants de Takhemaret. Pour rappel, le nommé T.M,
50 ans est toujours, en fuite et recherché par les services
de police de K’sar-Chellala qui ont découvert dans son
garage 6600 bouteilles de boissons alcoolisées une journée avant l’Aïd.
Abdelkader Berrebiha
TIARET
Un jeune meurt
foudroyé
L’on apprend de bonne source, que le dénommé Kaidi Houcine,
âgé de 24 ans, et habitant à la cité « Guanabir » à Tiaret, aurait
dernièrement trouvé la mort foudroyé, aux environs de minuit,
au lieu-dit « Ain-Guesma » à quelques 300 m du nouveau cimetière, à la source du chef lieu de wilaya de Tiaret. Notre
source précise que la victime aurait été atteinte lorsqu’elle dormait en plein air. Ce drame c’est produit suite à un grand tonnerre qui a frappé la région en question. Une enquête a été
ouverte par les services de sécurité pour déterminer les circonstances de cet incident.
Abdelkader Berrebiha
Si vous aimez la liberté
Région
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
TISSEMSILT
Plus de la moitié de la forêt
d’Ain Mahrez ravagée par le feu
Durant cette saison estivale très chaude, surtout en ce mois d’août, les feux de
forêts sont signalés à plusieurs reprises au niveau de différentes localités de la
wilaya de Tissemsilt, une situation que vivent, presque quotidiennement, les autres
wilayas du pays.
Par A. Ould El Hadri
L
a forêt d’Ain Mahrez
dans la daïra de TenietEl-Had au nord de Tissemsilt qui occupe une
superficie de plus de
150 ha vient de perdre encore une
fois une bonne partie de sa superficie sachant que durant les trois dernières années, elle a perdu quelque
80 hectares de son couvert végétal
très dense. En effet, selon la conservation des forêts, un peu plus de dix
(10) hectares d’espèces boisés sont
partis en fumée dans la nuit du vendredi au samedi, cette dernière a
précisé que le feu qui s’est déclaré
dans la forêt «Ain Mahrez» a ravagé
2 ha d’eucalyptus, 4 ha de pin d’Alep,
2 ha de chêne et 2 ha de broussailles.
L’incendie qui s’est déclaré vers 23
heures n’a été maîtrisé que le len-
Mardi 05 Août 2014
10
CITE « DES FRERES
BENCHENINE » (MASCARA)
Les habitants veulent
un mur d’enceinte
Les habitants de la cité des frères Benchenine à Mohamadia à travers l’association de leur quartier « El Aza
oua El Karama » adressent une revendication au wali de
Mascara dans laquelle on pouvait lire que ces derniers
veulent un mur d’enceinte pour protéger la cité des
inondations des eaux provenant de l’Oued durant la saison d’hiver, l’aménagement des rues qui sont complètement dégradées, disent-ils, au point d’être impraticables
à certains endroits et la mise en place de la canalisation
pour l’évacuation des eaux usées qui causent des dégâts
dans la cité. Ces derniers invitent l’OPGI à procéder à
l’aménagement des étanchéités de l’ensemble des blocs
qui deviennent des passoires durant les hivers, ainsi, disent-ils, il faut un renforcement de sécurité dans ce
quartier dont certains demeurent infréquentables de
jour comme de nuit puisque ces coins sont à la merci
des délinquants, et l’ouverture d’une crèche dans la cité
pour permettre aux pères et mères de famille d’installer
leurs enfants durant leurs absences.
B. Boufaden
RELIZANE
demain vers 5 heures du matin, il
n’a été totalement maîtrisé que grâce
à la mobilisation des agents forestiers qui ont été assistés par des élé-
ments des unités de la protection
civile de Teniet El Had et de Khemisti, la gendarmerie nationale a
ouvert une enquête d’usage.
Un mort et un blessé grave
dans un accident de la
circulation
CHLEF
Désignation d'une nouvelle
Directrice à l'hôpital de Chorfa
Suite aux multiples plaintes des
patients et leurs accompagnateurs
de la commune de Chlef concernant les insuffisances enregistrées
au sein de l’établissement public
hospitalier (EPH) des frères Khelif (Chorfa) au chef-lieu de Chlef
concernant l'accueil et la prise en
charge des malades, le ministère
de la santé, de la population et de
la réforme hospitalière a procédé
au limogeage du directeur dudit
EPH, le Dr. Mohammed Béjaoui,
le mois dernier. Ainsi, les services
du ministère chargés du secteur
viennent de désigner Mme. Habiba Laâlegue au poste de directrice de cet EPH, indique-t-on auprès de la Direction de wilaya de
la Santé de Chlef. A rappeler que
le successeur du Dr. Béjaoui occupait auparavant le poste de directrice du secteur sanitaire de
Taoughrite, aussitôt installée et
après la prise de sa nouvelle fonction, elle a commencé à recenser
les manques et les besoins de
l’EPH, les manques sont signalés
pratiquement dans tous les services, particulièrement aux ur-
gences. Il convient de signaler que
l’établissement en question est
resté sans directeur depuis
presque deux mois lequel couvre
les besoins en matière de santé
d'une population estimée à
quelques 50 000 habitants. Enfin
le personnel de l’EPH et la population ont lâché un grand soupir
après la désignation de la nouvelle
responsable et se portent optimistes quant à la remédiation de
certains problèmes dans lesquels
se noie l’établissement.
Abdelkader Della
TLEMCEN
Saisie de 1492 unités de boissons
alcoolisées à Ouled Mimoun
Agissant sur la base d’informations en possession
des services de Sûreté de
la daïra d’Ouled Mimoun
située à l’Est de la wilaya
de Tlemcen, il a été procédé à la saisie d’une importante quantité d'alcool, qui s'élève à 1 492
unités, réparties sur plusieurs caisses selon des
sources concordantes. La
quantité de boissons alcoolisées en question a
été découverte cachée à
l'intérieur d'une maison
dans un quartier populaire de la ville, à la suite
d’une opération d’encerclement et de perquisi-
tion du domicile intervenue subrepticement et
par surprise par les membres de la police, cependant, et malgré la célérité
de l’intervention menée
par ces derniers, le suspect impliqué dans cette
affaire a réussi à prendre
la fuite et demeure activement recherché, alors
qu’une enquête a été ouverte sur l'incident et de
renvoyer l'affaire à la justice précise la même
source.
Touffik
Une personne a laissé la vie dans l’après-midi de la journée
d’avant-hier, alors qu’une autre a été grièvement blessée suite à
un accident de la circulation routière à la wilaya de Relizane selon des sources concordantes. L’accident s’est produit sur la
route nationale n° 23 au niveau de la zone « dar Ben Abdellah »
à la circonscription de la daïra de Zemmoura et qui s’est produit suite à une collision entre un camion semi remorque et
une voiture de tourisme, ce qui a entrainé la mort d’une personne âgée de 62 ans qui se trouvait à bord du véhicule, et des
blessures graves au conducteur qui est âgé de 27 ans ajoute la
même source. Les éléments de la protection civile dépêchés sur
les lieux ont évacué le jeune blessé ainsi que la dépouille de la
personne décédée vers les services de la polyclinique de Mendès, alors qu’une enquête a été ouverte par les services de la
gendarmerie nationale pour déterminer les causes exactes du
drame précise la même source.
Touffik
TENES (CHLEF)
Un bus percute mortellement
une fillette de trois ans
Une fillette âgée d’à peine 3 ans a été mortellement percutée par un omnibus sur la RN11, ce dimanche, au lieudit Châarir dans la commune côtière de Ténès. La victime répondant aux initiales de F.H était en compagnie
de sa famille qui s’apprêtait à traverser la chaussée avant
qu’elle soit surprise par le bus. Sitôt, son petit corps a été
transporté à la morgue de l’établissement public hospitalier Zighout Youcef de Ténès par les éléments de la protection civile. Une enquête a été ouverte par les gendarmes afin de dévoiler l’origine de ce drame qui a couté
la vie de cette petite progéniture.
A. Della
12
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Mardi 05 Août 2014
Quotidien National d’Information
enfant
Donner un médicament à la petite
cuillère induit des
risques de mauvais dosages selon
les résultats d'une
étude
publiée
dans la revue médicale Pediatrics. Cette pratique couramment utilisée
multiplie aussi les effets médicaux indésirables.Les chercheurs de la New
York University School of Medicine ont observé 287 parents pendant
deux semaines alors qu'ils donnaient à leurs enfants de moins de 9 ans
un traitement par voie orale. Ils ont estimé la dose prescrite en fonction
de l'outil utilisé et évalué la différence avec le dosage inscrit sur la notice.
Les résultats de l'étude révèle qu'un tiers des parents ne donnent pas la
r
u
anté
Médicament : la
cuillère favoris
e
l'erreur de dosa
ge
C o m m e n t a u g m e n t e r vo s p e r f o r m a n c e s ?
beauté
Anti-âge : 4 recettes
astuces
t
e
e
êm
m
iso
e
ir
naturelles à fa
cs Ecra-
Les
cosmétiques naturels
sont aussi efficaces
que les soins industriels
pour estomper les rides et lisser son visage. En plus d’être efficaces, ils sont dépourvus d’ingrédients chimiques et
plus respectueux de la peau. Bonne nouvelle, certains soins anti-âge peuvent être réalisés
chez soi. Essayez ces 4 recettes cosméto 100 % naturelles.
T
é
t
u
a
Be
bonne dose de médicament à leurs enfants. Le plus souvent, les chercheurs ont constaté que les erreurs médicamenteuses sont dues à des incompréhensions des modalités d'utilisation du dispositif fourni voire de
la prescription (administration par exemple de X pipettes ou seringues
au lieu de X gouttes prescrites), ou de l'utilisation d'un outil non homologué, comme la cuillère pour donner le médicament.La petite cuillère
induit des erreurs de dosage
Un parent sur 6 utilise une cuillère plutôt que le doseur fourni dans le
médicament pour donner un traitement aux enfants. Si cette pratique
peut sembler simplifier la prescription du médicament, elle multiplie
les erreurs de dosages par deux, donc les mauvaises guérisons ou les
effets indésirables plus graves. Les résultats de l'étude révèle aussi que
les parents ne sont pas rigoureux avec les traitements. 32% connaissent
mal la dose prescrite, et 41% font des erreurs de dosage.
Rose
s
sez les bouts
des tiges d’un
coup de marteau ou de pince
avant de les mettre en vase : elles dureront
plus longtemps. Idem pour le lilas et le mimosa.
Vos roses baissent lamentablement la tête... Remplissez
le fond de votre baignoire d’eau tiède et plongez vos roses
pour une ou deux
heures. Avec ce traitement, elles devraient se
redresser.
Rosiers
Ajoutez des peaux de
banane hachées à la
terre en plantant vos
rosiers. Elles fournissent du potassium
et assouplissent la
terre qui retiendra mieux
l’eau.
La fleur d’hibiscus, utilisée dans la recette du démaquillant, est connue pour ses vertus antioxydante,
rafraîchissante et hydratante. Ses anthocyanes
(pigments végétaux) protègent des effets du
vieillissement sur la peau, c’est pourquoi on
retrouve l’hibiscus dans de nombreux cosmétiques.
L’huile essentielle de rose (rosa damascena), que vous retrouvez dans la recette
du gommage, ne doit pas sa réputation
uniquement à son parfum puissant et
enivrant. Tonique et régénérante, elle est
adulée par les peaux matures pour ses
propriétés anti-âge.
Le chocolat, lui, sait exciter les papilles
mais il est aussi parfait pour chouchouter des peaux en quête de douceur. Sans
compter qu’il renferme des polyphénols,
de puissants antioxydants naturels, qui
aident à lutter contre les signes du temps.
Les baies de goji. Stars des superfruits, ces précieuses baies rouges gorgées de vitamines et de minéraux,
stimulent l’activité cellulaire et préviennent les
premières rides.
Le matin, à jeun, boire un grand verre d'eau. On s'hydrate et cela permet
d'éliminer les toxines. Un petit déjeuner équilibré (céréales + jus de fruit
frais + 1 œuf + 1 laitage) couvre 30% des besoins énergétiques de la journée
et les calories sont dépensées, pas stockées.
Evitez absolument les boissons gazeuses et
sucrées, même light. Cela fait entrer de l'air
dans le ventre et, si elles ne font pas grossir,
FAUX
provoquent un effet gonflette (sans parler du
On dit souvent que les céréales
sucre...). Essayez le coup du cornichon, c'est
sont le meilleur petit-déjeuner
tout bête, mais croquer un ou deux gros corpossible. Ce n'est pas tout à fait
nichons aigre-doux (14 calories pièce) coupe
vrai. Si les céréales complètes
la sensation de faim. Savez-vous que 100 g
apportent des fibres, des prode biscottes apportent plus de calories que
téines, des glucides et des vita100 g de pain ? On pense souvent l'inverse.
mines, elles peuvent très bien
Les biscottes apportent 1/3 d'énergie en plus
être remplacées par du pain, lui aussi complet, tout aussi
que le pain, parce qu'elles ont subi un dessèriche d'un point de vue nutritif. Il contient des vitamines B,
chement qui leur a fait perdre une grande
des fibres, des minéraux et des oligo-éléments et très peu
quantité d'eau. La perte d'eau s'accompagne
de lipides. En fait, tout va dépendre du choix de ses céréales
d'une perte de poids. A poids égal, la biscotte est donc plus énergétique.
ou de ce que l'on mettra sur son pain.
Se réhydrater. Que boire ?
De l'eau ordinaire après un exercice modéré
de moins d’une heure. Pour un effort plus
long ou plus intense, préférez une eau légèrement sucrée, un soda ou une eau gazeuse
riche en sels minéraux.
Pourquoi ?Pour régulariser la circulation sanguine et prévenir un éventuel échauffement
du muscle cardiaque.
Retrouver de l’énergie. Que manger ?
Des sucres rapides à consommer deux heures
environ après un effort physique.
Vous pouvez prendre des fruits secs, du pain
complet ou des pommes de terre. Pourquoi ?
Ce type d'aliments vous apporte un tonus rapidement utilisable et prévient les coups de
fatigue.
Décrisper son corps. Que manger ?
Privilégiez régulièrement une alimentation
riche en vitamines : du foie pour la vitamine
A, des fruits pour la vitamine C, des noix et
de l’huile pour la vitamine E.
Pourquoi ? Grâce à elles, vous éviterez les
contractures et les courbatures musculaires.
Doper ses muscles. Que manger ?
Il est conseillé de prendre des protéines,
viande, œufs ou poisson, entre une à deux
heures après un exercice.
Pourquoi ?
En remplaçant les protéines consommées,
vous ferez votre jogging sans problème le lendemain.
Poisson moulu et frites
Comment rester mince ?
V
R
A
I
Les céréales, indispensables
à un petit déjeuner équi libré
F
A
U
X
Ingrédients :
- 250g de filets de poisson
- 100g de riz
- 1 petit oignon coupé en cubes
- 2 œufs
- 2 cuillères à soupe de persil haché
- 2 cuillères à soupe de farine
- Huile de friture
- Sel, poivre, cumin, safran
Préparation :
- Rincer le riz et le faire blanchir
2 mn dans de l'eau bouillante,
égoutter-le dans une passoire.
- Couper les filets de poisson en
morceaux.
- Dans un robot électrique mettre
les morceaux de poisson, le riz
cuit, les cubes d'oignon et mixer
l'ensemble.
- Mettre dans un saladier le mélange de poisson, les œufs, les
épices, le persil haché et la farine,
bien mélanger.
- Prendre des portions de préparation avec une cuillère à soupe
et placer-les dans un bain d'huile
chaude, les faire dorer de tous les
côtés. Égoutter-les sur du papier
absorbant.
- Servir aussitôt.
13
Caftan oriental
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Culture
Une ville, une histoire
Skikda
PATRIMOINE
La ville compte un patrimoine architectural important dont le plus impression reste l'amphithéâtre romain, édifié
au IIIe siècle de l'ère chrétienne, est situé en plein centre de la ville de Skikda
(adjacent au lycée de jeunes filles EnNahda). Sa capacité est plus importante
que celle des amphithéâtres de Guelma
et de Timgad. Skikda faisait partie des
rares villes possédant sept salles de cinéma dès les années 1930 : l'Empire,
l'Eden, le Rivoli, le Rialto, le Régent, le
Colisée et le Lido ainsi qu'un grand casino à la plage qui porte le même nom.
Le théâtre municipal est d'un style similaire, par certains de ses aspects, au
style baroque et constitue l'une des curiosités de la ville. L'Hôtel de ville de
style néo-mauresque, conçu par Le
Corbusier. Il contient des tableaux de
maîtres d'une très grande valeur.
PATRIMOINE PRÉHISTORIQUE
II ne subsiste de cette période que deux
types de vestiges des grottes et des monuments mègalithiques représentés par
des dolmens. Les grottes sont localisées
à Tamalous et Kerkera, dans la
presqu'île de Collo. Quant aux dolmens, ils sont répertoriés au niveau de
Bounaghra, au lieu-dit Souk Lihoud,
de Tamalous (où il en a été recensé 20)
et de Kerkera (au nombre de 3). Le
mystère entourant ces dolmens sur leur
rôle demeure entier. Mais des tentatives
d'interprétation leur attribueraient la
fonction de nécropoles mégalithiques
de l’ère préhistorique.
PATRIMOINE ANTIQUE
De l’antique et prospère Rusicade, il ne
reste plus que, grossièrement, deux vestiges qui ont défié le temps et les
hommes le théâtre antique et la voûte
romaine. Les autres formes sous lesquelles on retrouve ce qui représentait
l’époque faste de la période romaine
sont les ruines romaines et les substructures ainsi que les fondations d'édifices publics romains sur lesquels a été
bâtie la nouvelle ville coloniale. Les différents sites abritant les ruines romaines sont nombreux. On peut citer
les ruines romaines de Oued Bibi et
Oued Tanger, dans la commune de Aïn
Zouit, entre Skikda et Collo celles de
Paratianis, à Guerbès ou littoral de
Djendel (daIra de Azzaba); celles de
Culucinatis (prés de la Marsa), de Celtiana, I'antique Beni Oulbane et, enfin,
les ruines de Cobb et de Stora. De ces
ruines ont été récupérées de très nombreuses pièces archéologiques qui ont
alimenté les différents musées de la région, notamment le musée municipal
de Skikda. La voûte romaine est située
à proximité du port de pêche de Stora.
Ce vestige était en réalité un nymphée
consacrée au culte de l'eau et comprenant un ensemble de vastes salles d'eau
Mardi 05 Août 2014
14
(SUITE ET FIN)
(citernes) creusées sous la falaise de
l’Horloge. Cette construction servait au
stockage de I’ eau. Les citernes restaurées par les colons français et situées
dans la partie basse de Stora et utilisées
depuis l'occupation française, étaient
d'une contenance de 3 000 m3 d'eau
environ à l'époque romaine. La citerne
se trouvant sous la voûte et qui recevait
les eaux provenant de la fontaine située
au-dessus est une merveille architecturale de la période romaine. Malgré, les
mutilations, qu'elle a subi et qui ont
éventré une large proportion de sa
voûte, elle témoigne de son antique importance par ses dimensions 8 mètres
de large sur 9 mètres de haut, avec une
longueur qui ne devait pas être inférieure à 20 - 25 mètres. Des blocs de
maçonnerie provenant de cette citerne
existent encore sur le contrebas indiquant par la qu'elle s'est effondrée ou
qu'elle a été démolie lors de l'établissement, durant l'époque coloniale, du
chemin menant de Stora au petit phare,
Parmi les autres ouvrages en dur destinés à l'eau, on peut citer les sept citernes romaines (seb'a ebiar) de Fort
national, au sommet de la partie nord
de Bouyala, qui sont encore utilisées de
nos jours pour alimenter en eau les
vieux quartiers de Skikda. Les substructures et fondations d'édifices publics
romains. Le sept octobre 1838, lorsque
l'armée coloniale arriva à Skikda, elle
découvrit les vestiges d'une immense
ville antique, les ruines de Rusicade.
Du fait de la résistance héroïque des
Skikdis, sous la direction de Si Zaghdoud, les Français prirent la résolution
de s'installer sur le site même de Rusicade et s'empressèrent de construire le
mur d'enceinte et édifièrent de nouvelles maisons sur les restes des
constructions antiques. Les cubes de
granit de l'époque romaine furent réutilisés dans la majorité des assises des
nouveaux édifices coloniaux. On peut
d'ailleurs le constater de visu dans le
quartier Napolitain, dans le mur porteur extérieur du CEM El Khawarizmi
et dans beaucoup d'autres quartiers de
la ville coloniale. En outre, le tracé des
rues du Skikda colonial correspond et
se confond avec celui de l'antique Rusicade, à quelques exceptions près. Le
Cardo maximus (principale rue des
villes romaines) qui comprenait deux
voies parallèles de part et d'autre d'un
lit d'oued correspond à l'actuelle rue
Didouche Mourad, et le Decumanus
(occupant perpendiculairement d'est
en ouest le Cardo maximus) correspond à l'actuelle rue Boudjemaâ Lebardi. Concernant les édifices publics
de l'ère coloniale, pour la plupart bâtis
sur des substructures ou des fondations
d'édifices de l'époque romaine, on peut
citer le collège Emile Maupas (lycée En-
nahda) qui occupa l'esplanade du Proscenium (la scène) du théâtre romain ;
le théâtre municipal construit sur les
substructures en petit appareil régulier
du temple de Vénus ; le tribunal bâti
sur les substructures du temple de la
Victoire ; la place Marqué (actuelle Ier
Novembre) qui s'étend au-dessus des
vestiges (qui existent toujours) d'une
fontaine monumentale; l'hôpital et l'excaserne de France (Hôtel Es Salem) qui
furent édifiés sur les restes du temple
de Jupiter et Bellone ; l'hospice des
vieillards construit sur ce qui fut le temple de Mithra. Le mur d'enceinte colonial (1838-1930), dont il reste des pans
entiers sur le Bouyala-Seb'a Ebiar avec
des tours de guet et des meurtrières,
épousait le tracé des fortifications de
l'époque romaine. Le génie militaire de
l'armée française dut détruire le Cirque
(amphithéâtre), qui était situé prés du
cimetière européen, pour ériger le mur
d'enceinte. Dans ce Cirque, pouvant accueillir jusqu'à 8 000 spectateurs, se déroulaient à l'époque romaine des combats de gladiateurs et des naumachies
(spectacles d'un combat naval dans un
bassin aménage à cet effet). Par ailleurs,
l'église Saint-Philippe (détruite en
1979), fut édifiée en grand appareil avec
le granit ocre des carrières romaines,
sur l'emplacement de la basilique romaine dédiée à la martyre donatiste
Sainte-Digna dont le tombeau et les
restes, découverts en 1886, sont conservés au musée de Constantine. Enfin, la
place de la Liberté correspond au Forum de la période romaine.
PATRIMOINE MODERNE
Pour célébrer le centenaire de la colonisation de l’Algérie, des fêtes grandioses furent organisées en 1930 par
les autorités françaises à travers tout le
pays. C'est dans cette optique que la
municipalité de Philippeville (Skikda)
se lança dans une vaste opération d'édi-
fication d'un ensemble urbanistique de
style andalou-mauresque, les prémices
de ce qui allait devenir le style néomauresque. C'était la période faste de
la colonisation. L'Algérie semblait définitivement acquise. II fallait donc passer à l'étape suivante, celle de s'approprier, nationaliser, intégrer et franciser
l'art et le patrimoine architectural
arabo-musulman de l'Algérie. Cet ensemble urbanistique comprend de véritables chef-d'œuvre architecturaux
aux lignes sobres et au décor très riche
c'est un exemple d'art néo-mauresque
adapté par le très grand architecte attitré de la ville, Charles Montaland, aux
exigences et aux nécessités modernes
d'une importante administration, que
ce soit celle de I’ Hôtel de ville, de la
gare des chemins de fer, de la banque
centrale ou celle de la grande poste et
du palais Mériem Azza. La majorité de
ces constructions se situent le long du
boulevard Front de mer.
ANECDOTES
En 1935, le réformateur religieux Abdel-Hamid Ibn Badis visitant la ville y
fut mal accueilli. Ce qui a donné naissance au mythe d'une ville dont les enfants auraient été maudits par le célèbre
prédicateur. Durant les années 19201930, un prédicateur religieux errant
du nom de Ben Aroua émit une série
de prophéties sur l'avenir de la ville
dont celles, demeurées célèbres dans la
mémoire collective, relatives à la guerre
et à l'indépendance, à un serpent métallique dont les origines se perdent
dans les sables du désert et la tête dans
la mer, allusion allégorique au pipeline
qui relie les champs pétrolifères du Sahara au terminal pétro-chimique, ainsi
qu'à la survenue d'une catastrophe de
type apocalyptique dont ne seront rescapés que ceux qui se réfugieront sur
les hauteurs du Djebel Messiouen situé
non loin de la ville.
Si vous aimez la liberté
Culture
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mardi 05 Août 2014
15
BATNA
Festival international de Timgad :
une ouverture aux sons et couleurs palestiniens
L
a soirée d’ouverture de la 36ème
édition du festival international
de Timgad a été empreinte par
les sons et couleurs de la Palestine et le nom de Ghaza a été
scandé à l’unisson par des milliers de voix
présentes.
Le concert, ouvert samedi soir, s’est poursuivi
aux premières heures de dimanche en présence des ministres de la Culture et de la
Solidarité Nationale, de la Famille et de la
Condition de la Femme, respectivement Nadia Laâbidi et Mounia Meslem, ainsi que du
représentant de l’ambassadeur de la Palestine
en Algérie.D’autres personnalités dont la Secrétaire générale du parti des travailleurs,
Louisa Hanoun, le SG du Haut-commissariat à l’amazighité, El-Hachemi Assad, le
commissaire du festival de Timgad, Lakhdar
Bentorki, et les autorités civiles et militaires
de la wilaya hôte y ont également assisté.
Dans son allocution, la ministre de la Culture a notamment affirmé que "nous
sommes tous aujourd’hui à Thamugadi non
pas pour se réjouir mais pour se solidariser
avec Ghaza et montrer au monde comment
l’art peut exprimer ce que le cœur ressent".
"Nos cœurs, sont aujourd’hui peinés par ce
que subissent les habitants de Ghaza où les
familles sont chaque jour plus nombreuses
à être endeuillées, où chaque jour, des chouhadas, hommes, mais aussi femmes, vieillards et enfants sont lâchement bombardés.
Nous, nous savons bien que ce sont les martyrs qui nous ont donné un pays et une patrie", a soutenu la ministre.Manifestant spontanément sa solidarité avec la Palestine, le
public a répondu en masse à l’appel du commissariat du festival qui a annoncé réserver
les recettes au soutien de la population de
Ghaza.
Drapés des emblèmes national et palestinien, les différents artistes qui se sont succédés sur la scène de Timgad depuis la
troupe rahaba Refaaâ, Algériano, Kayna Samet, Rim-K, Kanza Farah, Zinou à Nadia
Baroud, Massinissa et Kader Japoni ont
scandé en choeur en compagnie du public
"Vive Ghaza" et pour que cesse l’agression
barbare contre un peuple sans défense.Venue
Film -docu men taire sur l’ass ocia tion
des oulé mas musu lman s algé riens
Le réalisateur Abdelbaki Sellai, met la dernière main à un nouveau film documentaire
consacré à l’association des oulémas musulmans algériens "Histoire et avenir".
Ce film de 3 heures sera présenté au Nadi
At-Taraqi (Alger) où avait été annoncée, le
5 mai 1931, la naissance de l’Association
des Oulémas, a précisé M. Sellai.
Il traite le parcours de l’association des oulémas musulmans algériens depuis sa création, ainsi que les diverses phases des résistances qu’avait connue l’Algérie à l’instar
du mouvement de la résistance populaire,
inauguré en 1832 par l’Emir Abdelkader,
a-t-il expliqué.
Les obstacles rencontrés par cette association durant la période coloniale et son rôle
majeur dans la lutte pour la préservation
de l’identité musulmane de l’Algérie, figurent également au programme de cette
£uvre cinématographique, a-t-il ajouté.
La réalisateur Sellai a fait appel, pour la réalisation de ce documentaire, à des témoi-
gnages et à des avis compétents de grandes
personnalités du domaine à l’instar de Abderrezak Guessoum, Amar Talbi, Said Chibane, Abdelkader Foudil, Abdelmadjid Birem, et les enseignants El Amine Bechichi,
Mohamed El Hadi El Hosni, Abdelhamid
Abdouss et Hamza Yedoughi.
Le documentaire consacrera d’importants
passages aux grandes figures de cette association, comme Ahmed Rédha Houhou,
Ahmed Hamani, Ibrahim Bayoudh, Ibrahim Abou El Yakdhan et Mohamed Kheir
Eddine, a souligné ce cinéaste qui avait réalisé trois autres £uvres sur les parcours de
vie de cheikh Abdelhamid Ben Badis, d’Abdelhafid Boussouf et de Bentoubal.
M. Sellai prévoit également la réalisation
de deux autres films documentaires sur
l’homme politique Farhat Abbas et sur le
compagnon du prophète de l’Islam Abou
Mouhadjir Dinar qui fut l’un des chefs des
Foutouhate musulmanes en Afrique du
Nord
en compagnie de son fils et ses petits-fils,
hadja Djamaâ âgée de 75 ans a affirmé être
là avec les siens pour la Palestine et pour
soutenir les palestiniens à Ghaza.
Un film intimiste en pleine
agression israélienne
sur Ghaza ?
Le cinéaste engagé israélien, Amos Gitaï, délivre plus que jamais dans Ana Arabia un rêve de paix possible entre Palestiniens et Israéliens, assurant à l’AFP que le tournage luimême était "une sorte de microcosme de cette utopie de
coexistence". Ana Arabia (Moi l’Arabe), en salles depuis mercredi dernier, s’appuie sur l’histoire vraie d’une rescapée de la
Shoah, convertie à l’islam et mariée à un Arabe de Oum ElFahem (Israël). Cette femme a caché pendant plus de 50 ans
à sa famille musulmane sa naissance dans le camp de
concentration d’Auschwitz. Une histoire inspirée au réalisateur notamment par une dépêche de l’AFP. Amos Gitaï filme
en continu Yael (Yuval Scharf), une jeune journaliste issue de
la bourgeoisie israélienne, qui vient enquêter sur l’histoire
bouleversante de l’Israélienne Hannah Klibanov devenue
Siam Hassan et décédée il y a peu - la vraie protagoniste,
Leïla Jabbarine, est toujours vivante - dans l’enclave où elle a
vécu, à la frontière entre Jaffa et Bat Yam, en Israël.En arrivant dans l’ensemble d’habitations modestes, reliées les unes
aux autres par de petits passages, elle découvre le quotidien,
les échecs, les peines, joies et amours de Juifs et d’Arabes qui
vivent ensemble en paix depuis longtemps. Evoquant le tournage, Amos Gitai parle d’un "endroit fabuleux, un moment
magique avec les comédiens israéliens et palestiniens".Le
plateau "était une sorte de microcosme de cette utopie de coexistence", raconte le cinéaste de passage à Paris. "Il ne faut
pas arrêter de parler de paix (...) Il faut dessiner les rapports
de coexistence même au milieu de ce cauchemar de violence", répond Amos Gitaï, 60 ans, auteur d’une vaste filmographie dans laquelle figurent notamment Kippour (2000),
Free Zone, avec Natalie Portman (2005), ou Désengagement,
avec Juliette Binoche (2007)."On a des moments tristes,
même très tristes au Moyen-Orient. Il faut que nous, les cinéastes et écrivains, on ne tombe pas dans le même piège,
qu’on n’accélère pas les images des atrocités, parce que je suis
sûr qu’un jour on va avoir la paix." "On fait une interview à
Paris, où les gens viennent de célébrer les 100 ans de la Première Guerre mondiale", relève-t-il.
Si vous aimez la liberté
Sport
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Plusieurs stades seront dotés de gazon artificiel
Les efforts entrepris par monsieur le wali de la wilaya de Mostaganem et la Direction de la Jeunesse et des Sports
aboutiront certainement dans un proche avenir, à doter tous les stades de la wilaya en gazon artificiel de sorte à
mettre fin à l’initiation des terrains en tuf.
Par Hadjoudj
ans ce cadre, on apprend que huit stades
de plusieurs régions de
la wilaya sont programmés pour être dotés en
gazon artificiel de 5e génération à deux
bandes. Il s’agit des stades de Fornaka,
Hassi Mémeche, Kheir Eddine, Sirat
ainsi qu’Ouled Boughalem dans la région du Dahra. On rappelle dans ce cadre que douze stades de la wilaya ont
été dotés de gazon artificiel. On cite les
villes de Sidi Ali, Hadjadj, Ain Tedlès,
Sidi Lakhdar, Bouguirat, Mesra et le
stade de 5 martyrs, Ain Nouissy ainsi
que l’annexe de l’OPOW. Soulignons
que le stade de l’OPOW est doté en gazon naturel. Dans le même contexte, des
travaux seront engagés ces jours-ci au
stade Benslimane au niveau de sa pelouse qui subira la pose d’un tartan artificiel à 2 bandes de 5e génération. Ce pour le prochain championnat de la championnat. La société chargée des
tarton remplacera le tartan actuel qui ligue nationale du foot amateur où l’Es- travaux entamera bientôt sa tache pour
est si usé qu’on ne peut plus l’utiliser pérance jouera ses matchs du prochain que ce stade soit de nouveau revêtu.
D
A LA MEMOIRE DE L’EX-CHEF DE SURETE D’AIN TEDELES « BOUKCHICHE MOHAMED »
Un tournoi de football organisé à Sidi Ali
aout. Plusieurs invités assisteront à la
clôture de ce tournoi où des cadeaux
et des médailles seront remis à d’anciens sportifs de la région. Hadjoudj
L’IRB MAGHNIA – INTER-REGIONS
Entre changement
d’entraîneur, recrutement
et départ de joueurs
Les dirigeants de l’ASB Maghnia version interrégions, auréolés par leur fructueuse accession s’attèlent à réussir cette nouvelle saison
sportive pour conquérir d’autres défis. Ce n’est
pas Boushaba Laaredj, l’entraineur du CR Ben
Badis qui sera à la tête du staff technique, les
responsables du club préfèrent maintenant
l’enfant du Widad de Tlemcen, l’ex-entraîneur
du WAT Kheir Eddine Kheris qui sera secondé par un autre widadi Rabie Belghaeri. La
direction du club ne s’arrête pas là mais
compte faire un bon recrutement de joueurs
pouvant donner beaucoup de choses à l’équipe
de Maghnia. L’ossature de l’équipe reste pour
ne pas créer un déséquilibre. On parle aussi
du recrutement de deux joueurs de la JSS
Saoura et de l’ex-gardien de Sidi M’hamed Benali, un attaquent du CR Béni Saf et le gardien de l’équipe voisine l’IRB Maghnia. Le retour du gardien Benarbia et du défenseur
Cherigui est souhaité et très attendu, comme
on s’attend à un probable départ du gardien
Bedraoui. Les dirigeants asémistes veulent bel
et bien préparer leur équipe au point de vue
recrutement dans de bonnes conditions avant
que le délai réglementaire ne s’achève pour
voir conquérir d’autres horizons durant l’exercice 2014-2015.
Hadjoudj
LIGUE 1 DE FOOTBALL – PRÉPARATION
Le MC Alger s'impose face
à l'USM Blida (2-1)
Un directoire pour éviter le purgatoire
Contrairement à l’ASB Maghnia qui se
prépare pour la nouvelle saison sportive
dans de bonnes conditions, l’IRB
Maghnia traverse une période critique.
Se trouvant sans président après la démission de : Abdelaziz Kamli, la dernière assemblée a abouti à la désignation d’un directoire composé de six
membres présidé par monsieur Zitouni
Mohamed, un homme connu dans le
milieu sportif à Maghnia. La tâche du
nouveau directoire sera de gérer le club
en attendant la tenue d’une assemblée
générale dans quelques mois. Le calendrier du nouveau président aura
comme priorité la formation de l’équipe
par des joueurs du cru avec la désignation d’un entraineur. Le nouveau directoire aura aussi pour mission de mettre
en marche le train de l’IRB Maghnia
en créant une stabilité sachant que les
caisses du club sont vides. La réussite
de cette lourde mission permet d’asseoir
l’équipe sur de bonnes bases et éviter le
purgatoire en attendant des jours meilleurs.
Hadjoudj
JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE
Un point de presse sur la préparation des athlètes algériens
La préparation des athlètes algériens
qui prendront part aux Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ-2014) prévus à Nanjing (Chine) du 16 au 28 août
ont été au menu d'un point de presse
organisé par le Comité olympique et
sportif algérien hier (à 10h00) à Alger.
Les 34 athlètes jeunes athlètes qui représenteront l'Algérie à ces joutes
olympiques juvéniles sont entrés en regroupement samedi à l'hôtel du stade
du 5-Juillet (Alger) pour une durée de
neuf jours. Le médaillé olympique à
Sydney-2000 (Australie) en saut en
hauteur, Abderrahmane Hammad, a
été désigné chef de la délégation algé-
16
L’ASB MAGHNIA – INTER-REGIONS
MOSTAGANEM
Le monde sportif à Sidi Ali se mobilise
activement pour l’organisation d’un
tournoi de football à la mémoire de
Boukchiche Mohamed (Menouer). Il
était l’ex-chef de Sûreté d’Ain Tédlès.
Il a joué comme libéro dans la glorieuse équipe du CC Sidi Ali dans les
années (1975-1976). On se rappelle
bien de son décès, il y a 5 ans. Plusieurs équipes se préparent à faire
réussir ce tournoi. On note la participation des vétérans de l’ex-gouba, du
MSB Hadjadj, de l’IRB Sidi Lakhdar
ainsi que l’équipe de la Sûreté de daïra
et celle du complexe de la DGSN de
petit port. C’est un mini championnat
qui aura lieu au stade communal de
Sidi Ali. Les équipes participantes à ce
tournoi seront réparties en deux
groupes. Elles joueront la finale le 9
Mardi 05 Août 2014
rienne en Chine. Les athlètes algériens
resteront en regroupement à l'hôtel du
stade du 5-Juillet jusqu'au 11 août, date
de leur départ en Chine
Le MC Alger (Ligue 1 algérienne de football), s'est
imposé samedi soir face à l'USM Blida, pensionnaire de la Ligue 2, sur le score de 2 à 1, en match
amical disputé au stade du 5-juillet d'Alger, en vue
de la saison prochaine. Les deux buts du club algérois ont été marqués par Hachoud et Djalit (s.p.),
alors que l'unique réalisation blidéenne a été l'oeuvre de Melika. Le MCA, détenteur de la coupe
d'Algérie, entamera la saison footballistique 20142015 avec la Supercoupe, en match prévu le samedi 9 août face au voisin de l'USM Alger, champion en titre, au stade Mustapha-Tchaker de Blida
(20h30). Après un stage préparatoire effectué à Izmit en Turquie, ponctué par des matchs amicaux
contre des clubs étrangers, le Mouloudia est revenu au pays pour peaufiner sa préparation à Alger. Le "Doyen" qui a connu un véritable remueménage au sein de son effectif avec le départ de
pas moins de 16 joueurs, et l'arrivée d'autres éléments à l'image de Karaoui (ex-ES Sétif) et Sylla
(ex-USM Harrach), a enregistré également l'arrivée à la barre technique de Boualem Charef. De
son côté, l'USMB, sous la houlette du revenant entraîneur Kamel Mouassa, aspire à retrouver l'élite
dès la saison prochaine, notamment après le retour de certains joueurs à l'image du gardien de
but Ouadah (ex-CR Belouizdad).
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Mardi 05 Août 2014
Quotidien National d’Information
17
FOOTBALL - LIGUE 1 ET 2 PROFESSIONNELLE
Les arbitres en séminaire du 1er au 7 août
L
FOOTBALL - EQUIPE NATIONALE
Le transfert de
Taïder conclu
Les Milanais ont obtenu les services
d’Osvaldo en échange de Taïder et Schelotto. Ainsi donc, Saphir Taïder évoluera
cette saison dans le championnat anglais. Il avait depuis plusieurs jours émis
son souhait de jouer dans ce championnat et donc son intérêt de jouer en Angleterre, malgré ses déclarations de vouloir rester à Milan. Mais après plusieurs
discussions avec les responsables de l’Inter, ces derniers ont fini par convaincre
Taïder d’aller jouer avec Southampton.
Selon le site Internet italien, europacalcio.it, les Nerazzurri ont ainsi assuré le
transfert de l'ancien attaquant de la
Roma et de la Juventus en prêt avec droit
de rachat fixé à 7 M € dans une transaction où ils ont également inclus leur
autre milieu de terrain, en l’occurrence
Schelotto, en plus de Taïder. L’international algérien ne sera donc pas totalement dépaysé, puisque il aura avec lui
un coéquipier qu’il connaît depuis
presque une année. L’international algérien pourrait se rendre en Angleterre
pour y effectuer la traditionnelle visite
médicale et signer ensuite son contrat.
e séminaire pour les arbitres
de l'élite (directeurs et assistants), organisé par la commission fédérale des arbitres
(CFA), a débuté vendredi à
l'hôtel Sheraton d'Alger et se poursuivra
jusqu'au 7 août, a indiqué samedi la FAF.
Mohamed Raouraoua a présidé vendredi
soir l'ouverture de ce séminaire en présence du président de la CFA, le Dr. Khelil
Hammoum. Ce séminaire est organisé en
prévision de l'ouverture de la nouvelle saison 2014-2015 prévue le 15 août prochain
avec le déroulement de la première journée du championnat d'Algérie de Ligue 2
professionnelle suivie le lendemain par
celle de la Ligue 1. En marge de l'ouverture de ce séminaire, le président de la
FAF a remis à l'arbitre international Djamel Haimoudi l'ordre du mérite du football national pour son "excellent parcours
tout au long de sa longue carrière sportive,
et particulièrement pour ses excellentes
prestations lors du mondial, Brésil 2014".
(0-3). Le natif de Relizane a décidé de
mettre un terme à sa brillante carrière. Il
devrait intégrer la commission fédérale
des arbitres de la FAF.
FOOTBALL - CAN 2014 (DAMES)
Les Algériennes en stage en Afrique du Sud
La sélection algérienne dames de football
effectuera un stage précompétitif en Afrique
du Sud avant de rallier la Namibie pour prendre part à la coupe d'Afrique des nations
CAN-2014, prévue du 11 au 24 octobre prochain, selon le président de la FAF, Mohamed
Raouraoua. L'équipe algérienne dirigée par
Azzedine Chih s'est brillamment qualifiée
pour la CAN-2014 en éliminant le Maroc
puis la Tunisie. "Nous n'avons pas l'ambition
de gagner la coupe d'Afrique mais nous allons faire le maximum pour faire bonne figure dans cette compétition. Nous avons une
jeune équipe qui a progressé grâce au travail
du staff technique dirigé par l'instructeur
FIFA Azzedine Chih", a déclaré Mohamed
Raouraoua lors du forum de l'Organisation
nationale des journalistes sportifs algériens
(ONJSA). A la CAN-2014, l'Algérie évoluera
dans le groupe B aux côtés de l'Afrique du
Sud, du Ghana et du Cameroun. Le groupe
A est composé, quant à lui, de la Namibie
(pays hôte), de la Zambie, du Nigeria et de
la Côte d'Ivoire. Les deux premières sélections de chaque poule se qualifieront pour
les demi-finales.
CAF ET UAFA
Raouraoua ne sera pas candidat
l'année. «J'ai décidé de ne pas postuler à la
présidence de l'UAFA, je pense qu'il y a des
personnes plus compétentes que moi qui
pourront occuper ce poste. Le bureau exécutif de l'Union tiendra prochainement une
réunion pour préparer les élections prévues
à la fin de l'année ou au plus tard au début
de l'année prochaine", a indiqué le premier
responsable de la FAF samedi, lors du forum de l'Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA). Mohamed Raouraoua a été désigné en juillet pour
assurer (par intérim) la présidence de
l'UAFA, après la démission de son président, l'Emir Naouaf Ben Fayçal Ben Fahd.
Selon les statuts de l'UAFA, c'est au premier
vice-président de l'UAFA, en l'occurrence
Mohamed Raouraoua, que revient la présidence des destinées de l'instance chargée
RC RELIZANE
Les contrats de
Youcef et Haoue
résiliés
Ayant 27 joueurs sur la liste finale du
RCR, l’administration des Lions de la
Mina a été dans l’obligation de résilier
deux contrats, il s’agit de ceux du milieu de terrain offensif, Youcef Abdelkader, et du latéral gauche, Haoue Sid
Ahmed. Le défenseur, pur produit de
l’école relizanaise et l’ex-joueur de
l’USMA, ne poursuivront pas l’aventure
avec le club cette saison 2014-2015 et
seront obligés de voir ailleurs, mais le
problème qui se pose est que les deux
joueurs ont récupéré leur salaire de
deux mois chacun et ne veulent pas
rendre l’argent au dirigeant, considérant que c’est le leur, puisque les comités ont attendu le dernier moment pour
les informer que leur contrat a été résilié tandis que la plupart des équipes
ont clôturé leur liste finale.
Djamel Haimoudi avait dirigé plusieurs
matchs lors de la Coupe du Monde 2014
dont le match de classement pour la troisième place entre le Brésil et les Pays -Bas
Le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, ne sera pas candidat au poste de président de l'Union arabe de football (UAFA),
dont les élections auront lieu à la fin de
de la gestion du football arabe. Par ailleurs,
le premier responsable de l'instance fédérale, a réitéré son intention de ne pas postuler au poste de président de la Confédération africaine (CAF), "tant que le
président Issa Hayatou est là". "Hayatou est
un frère et un grand ami pour moi, je l'avais
déjà souligné, tant qu'il est là, je ne postulerai jamais à la présidence de la CAF. La
suppression de la limite d'âge et de mandats,
décidée lors de la dernière réunion du bureau exécutif de la FIFA à Sao Paulo, permettrait à Hayatou de gérer la CAF pendant
plusieurs années encore, il en a la capacité
physique et mentale", a-t-il conclu. Issa
Hayatou (67 ans), avait été élu à la tête de
l'instance dirigeante du football africain en
1988, à la veille de la coupe d'Afrique des
nations CAN 1988 disputée au Maroc.
DINAMO ZAGREB (CROATIE)
Hillel Soudani dans le viseur d’Hanovre 96
Le tabloid allemand à fort tirage Bild
parle d’un intérêt du club de Hanovre
96 pour l’attaquant El Arbi Hillel Soudani. Le manager du club Allemand
Dirk Dufner aurait quitté le lieu du
stage de son équipe en Autriche pour
se rendre en Croatie et discuter d’un
éventuel transfert du joueur. Pour
l’heure le prix demandé par Zagreb
(6M d’euros) est jugé encore trop haut
par Hanovre, mais Zagreb qui a fait
signé le joueur pour 900 000 € pourrait octroyer un bon de sortie rapidement pour son buteur en pleine efficacité cet été.
Si vous aimez la liberté
Sport
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
REAL MADRID (ESPAGNE)
Le successeur de
Khedira désigné ?
Carlo Ancelotti a beau se démener, le Real
Madrid pourrait perdre Sami Khedira (27
ans, 13 matchs et 1 but en Liga la saison
passée) cet été. Le champion du monde allemand est notamment courtisé en Angleterre où Chelsea et Arsenal l'accueilleraient
à bras ouverts. Afin de ne pas se retrouver
pris au dépourvu, le club madrilène aurait
déjà désigné son successeur en cas de départ. Selon El Confidencial, il s'agirait de
l'international brésilien de Wolfsburg Luiz
Gustavo (27 ans, 29 matchs et 4 buts en
Bundesliga en 2013-14). Mais l'entraîneur
du Real Madrid a clairement fait savoir qu'il
comptait sur Khedira, longtemps blessé la
saison dernière, dans son effectif.
Mardi 05 Août 2014
APRES SEPT MOIS D'ABSENCE
Falcao se remet à marquer
Première titularisation et premier but depuis
le mois de janvier : l’attaquant colombien a
offert à Monaco un succès de prestige dans
l’antre d’Arsenal (0-1). Il se souviendra de ce
dimanche 3 août 2014. Ce jour où, à l’Emirates Stadium, il est redevenu le buteur dont
Monaco a tant besoin. A la 37e minute d’une
rencontre maîtrisée par le club de la Principauté, Radamel Falcao a retrouvé le bonheur
de marquer. On a senti toute l’émotion du
Colombien, lui qui a passé plus de six mois
à tenter de se remettre qu’une grave blessure
au genou qui l’a privé de la Coupe du monde.
Mais, ce dimanche, Falcao a prouvé, à luimême et aux autres, qu’il n’avait rien perdu.
Tant mieux pour l’AS Monaco, vainqueur
(1-0) d’une équipe d’Arsenal loin du niveau
qui avait été le sien ce samedi. Tant mieux
aussi pour Valence, champion de cette Emirates Cup 2014.
18
MILAN AC (ITALIE)
Liverpool
courtise
Balotelli
A la recherche d'un attaquant
de poids après le départ de
Luis Suarez au Barça, Liverpool courtise Mario Balotelli.
Sous contrat jusqu'en 2017
avec le Milan, l'attaquant italien de 23 ans a vu la porte
d'Arsenal se refermer récemment. Mais les déclarations
élogieuses de Brendan Rodgers à son encontre pourraient laisser entrevoir à l'ancien joueur de City un retour
en Angleterre. Le technicien
des Reds a ensuite démenti
vouloir "Super Mario".
APRES AVOIR QUITTE LE SYDNEY FC
BASKETBALL – ETATS UNIS
Del Piero veut continuer encore un an
Au mieux, on ne
devrait revoir Paul
George qu'en 2015
L'ancien international italien Alessandro Del Piero, 39 ans, veut continuer à jouer au football. «Je n'arrête
pas. Je dois choisir exactement ce qui
sera le mieux pour moi, mais je veux
continuer à jouer», a déclaré celui
qui recherche toujours un club après
avoir quitté le Sydney FC, dans une
interview à VivoAzzurro.it. Le buteur
légendaire se sent encore prêt : «C'est
ma passion. Je sais que je ne pourrais
pas la pratiquer jusqu'à 90 ans, mais
je pense être en forme pour jouer une
année supplémentaire, c'est mon
idée». Le 10 août, un onze All-Star
du championnat australien affrontera
la Juventus Turin en amical, l'occasion pour Del Piero de retrouver le
club de son cœur (il y a joué de 1993
à 2012) pour la première fois. «Ce
sera un match spécial. Je ne sais pas
ce qui peut arriver, car ce sera une
situation unique» a déclaré l'homme
aux 289 buts sous le maillot de la
Vieille Dame.
FOOTBALL - EEQUIPE DE FRANCE
Samir Nasri va annoncer sa retraite
internationale
Ecarté du groupe France
pour la Coupe du monde,
Samir Nasri ne portera
plus jamais le maillot bleu.
Sky Sport révèle ce lundi
que le milieu de terrain de
Manchester City, 27 ans, a
décidé de prendre sa retraite internationale. Un
choix qu'il expliquera très
bientôt. «J’ai pris ma décision. Cela fait un moment
que j'y pense, mais je veux
l’annoncer au bon moment.
Ce n’est pas quelque chose
que l’on peut annoncer sur
Twitter. Je dois m’asseoir et
faire une interview complète, juste pour m'expliquer», a-t-il dit à un journaliste
du
média
britannique. La carrière internationale de Nasri devrait donc s'arrêter à 41 sélections, pour cinq buts
inscrits. Sa dernière apparition sous le maillot bleu
date du 15 novembre der-
nier, lors du barrage aller
en Ukraine (défaite 2-0)
pour la qualification au
Mondial. Non retenu pour
le voyage au Brésil par Didier Deschamps, qui avait
mis en avant l'argument de
la vie de groupe pour expliquer son choix, l'ancien
joueur de Marseille et Arsenal avait déjà dit en mai
s'interroger sur la suite de
sa carrière en équipe de
France. Après sa nonconvocation, sa petite amie
Anara Atanes avait insulté
le sélectionneur sur Twitter
avec un «Fuck Deschamps», avant de récidiver suite à l'élimination des
Bleus face à l'Allemagne en
quarts de finale.
Selon le chirurgien qui avait opéré Kevin Ware
en 2013, Paul George pourrait être écarté des
parquets pendant un an. Victime d’une blessure
atroce à la jambe droite (double fracture tibiapéroné) lors du showcase de Team USA à Las Vegas, Paul George a été immédiatement opéré et
on attend désormais de connaître les délais de
son rétablissement. Et alors qu’il y a désormais
toutes les chances que l’ailier des Pacers soit
contraint de faire l’impasse sur la saison prochaine, certains spécialistes considèrent que sa
rééducation pourrait être encore plus longue que
les 10 mois initialement annoncés. Un avis partagé par le docteur Patrick Kersey, le chirurgien
qui avait opéré le lycéen Kevin Ware et pour qui
une telle blessure pourrait nécessiter douze à dixhuit mois d’absence. "C’est un défi parce que les
athlètes veulent toujours repousser leurs limites",
a-t-il confié à NBA.com."La question qui m’a déjà
été posée ce matin concernait la rapidité à laquelle il pouvait revenir. Il doit d’abord guérir.
Dans un premier temps, il doit retrouver une vie
normale. Ensuite, son corps a besoin de travailler
de la bonne manière. Une fois que tous ces éléments seront en place, il pourra reprendre l’entraînement." Toujours selon Kersey, il faudra six
à douze semaines pour que la blessure cicatrise et
entre six et dix semaines supplémentaires pour
que le joueur puisse remarcher normalement. Et
s’il est fort probable que Paul George fasse le forcing pour anticiper son retour, les Pacers risquent quant à eux de se montrer beaucoup plus
prudents en prenant le temps nécessaire pour remettre leur vedette sur pieds.
APPING
Z
Mardi 05 Août 2014
rmation
Quotidien
National d’Info
i s’adapte à
Un écran correcteur qu
r
la vue de son utilisateu
Dans l’avenir, le port de verres correcteurs
devant un écran ne sera peut-être plus qu’un
souvenir. Des chercheurs de l’université de
Berkeley ont créé un prototype d’écran qui
permet d’adapter l’image à la déficience visuelle d’un utilisateur et non le
contraire.Voici une invention qui va certainement séduire les porteurs de lunettes de
vue ou de lentilles de contact. Dans l’avenir,
plutôt que de devoir s’en munir pour tra-
21:50
Shéhérazade
vailler devant un ordinateur ou regarder
une vidéo, par exemple, c’est l’écran qui pourrait bien adapter son affichage à la déficience
visuelle de l’utilisateur. C’est en tout cas ce
que proposent des chercheurs de l’Université
de Berkeley en Californie (États-Unis). Dirigés par Brian Barsky, ils sont en effet parvenus à créer une matrice qui se superpose
à un écran afin d'appliquer les corrections
relatives à une déficience visuelle précise.
Nissan s'allie à Mitsubishi
pour donner une
descendance à la i-MiEV
Cub
« Sam, un jeune
enfant de 12
ans, s’enfuit
d’un camp avec
son unité de
scout Cub.
Dans les bois, il
tombe sur une
étrange cabane
dans un arbre et
un enfant masqué féral.
20
Votre
soiree
Payez-en le prix
liberté
Si vous aimez la
Les chiffres sont
trompeurs. Avec près
de 124.000 exemplaires écoulés dans le
monde depuis son lancement en 2010, la Nissan Leaf 100 % électrique
pourrait aisément passer
pour un échec commercial. Alors que si on
compare sa courbe des
ventes à celle de la
Toyota Prius, on voit
que l'électrique est plus diffusée que l'hybride au même moment
de sa carrière. Il y a un domaine où les chiffres ne mentent
pas, en revanche. Constructeurs comme consommateurs
s'entendent pour dire que le prix de revient des batteries au lithium-ion est encore trop élevé
pour espérer disposer d'une mini-citadine bon marché.
Sur la requête expresse
d'un prêtre, le détective
Stabler se rend au chevet
de Judson Tierney, un
homme atteint d'un cancer en phase terminalee
malade .....
20:50
Otello
Opéra de Giuseppe Verdi.
Dans un port cypriote, à
la fin du XVe siècle. Victorieux des Turcs, Otello,
le Maure général de l'armée vénitienne, est acclamé par la foule. ....
21:55
Des dynasties pas comme les autres
A la tête de véritables empires, les Bouglione, les Taittinger et les Trigano ont
pour point commun de travailler en famille et de faire
front dans l'adversité. Chez
les Bouglione, ...
19:55
Le Premier Homme
Août 1957. Un écrivain
célèbre d’une quarantaine d’années, Jacques
Cormery, rend visite à sa
mère qui demeure à Alger. La ville est en état de
guerre. ...
19:50
Adieu camarades !
En 1975, l'acte final
de la Conférence sur
la sécurité et la coopération en Europe
est signé à Helsinki,
par les Etats-Unis,
l'URSS, ....
Chris Brown : "Certaines leçons vont
m'aider à devenir un véritable homme"
Chris Brown va-t-il se tenir à carreau définitivement ? Finis les
passages devant les juges ? Le chanteur américain semble lasser
d’alimenter les pages faits divers des journaux people après
une dernière condamnation à 131 jours de prison supplémentaires pour avoir violé son régime de mise à l’épreuve à la
suite des coups assénés à Rihanna en 2009, le début de ses
ennuis.Sur son compte Instagram, Chris Brown, qui ne
pourra pas assuré un live aux côtés de Drake la semaine prochaine, a publié samedi une photo de lui en tenue de prisonnier dans un tribunal. Elle est accompagnée d’un long texte
qui résonne comme un énième mea culpa de sa part : "Je
suis passé par beaucoup d'instants difficiles dans ma vie.
J'ai fait des erreurs tout au long de mon parcours. Mais je suis toujours resté honnête envers moi-même et envers dieu.
J'ai toujours pris soin de ma famille. Je devrais regretter certaines choses mais les leçons que j'ai apprises vont m'aider
à devenir un véritable homme. Je suis reconnaissant. Merci à la vie !"
0
22:3
soura wa
oustoura
21
Mardi 05 Août 2014
ale
d
n
a
c
S
Les services secrets israéliens ontils mis John Kerry sur écoute?
C’est un peu l’histoire
de l’écouteur écouté :
quelques mois après
le scandale de la NSA,
on apprend que le
chef de la diplomatie
américaine aurait été
espionné par Tel-Aviv.
Certaines de ses
conversations auraient
été interceptées l’an
passé, en pleines négociations de paix. C’était
l’an dernier, quand les
États-Unis multipliaient
les efforts diplomatiques
pour faire asseoir à une
même table israéliens et
palestiniens, et relancer le
processus de paix au
Proche-Orient. Plusieurs
rencontres avaient eu lieu,
elles avaient finalement
achoppé, Israël donnant des gages de bonne volonté d‘un côté, et relançant de l’autre
la construction de colonies juives en Cisjordanie. En marge de ces discussions houleuses, les services secrets d’Israël auraient écouté des conversations passées par
John Kerry depuis des lignes sécurisées et des téléphones satellitaires. Des informations
auraient été obtenues et utilisées lors des pourparlers de paix par les négociateurs israéliens. Ironie du sort, c’est un hebdomadaire allemand, Der Spiegel, qui révèle ce
scandale d’espionnage entre pays amis.
AP IN
P G
Z
Un Mirage s'est écrasé lundi en milieu de
matinée sur la commune de Viens (Vaucluse) mais ses
deux pilotes ont été retrouvés sains et saufs, après s'être
éjectés, a-t-on appris de sources concordantes.
Selon le Sirpa Air, il s'agit d'un Mirage 2000-B de la base
aérienne d'Orange, en mission d'entraînement.
L'avion de chasse s'est écrasé dans une zone vallonnée et inhabitée à la limite des départements du Vaucluse et des Alpes-deHaute-Provence, à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de
Manosque, a-t-on indiqué de source proche de l'enquête. Les deux
pilotes ont été recueillis à Oppedette (Alpes-de-Haute-Provence).Selon
un communiqué du Sirpa Air, ils ont dû s'éjecter du Mirage 2000-B de
l?escadron 2/5 "Ile-de-France" de la base d’Orange "suite à un problème
technique".Les "opérations de récupération" des deux pilotes qui ont
"signalé leur présence au sol" étaient en cours, ajoute le Sirpa Air.Le
12 mai, un Mirage 2000 de l'Armée de l'air s'était écrasé dans un
champ de la commune des Baroches (Meurthe-et-Moselle), à une
centaine de kilomètres au nord
de Nancy, lors d'une mission
du même type. Le pilote
était également parvenu
à s'éjecter et était sorti
indemne de l'accident.
Payez-en le prix
Anne-Claire Coudray (TF1) : Présenter
les JT m'a aidé sur le terrain
la rédaction de Puretrend.com
Trois ans déjà qu'elle est le joker de
Claire Chazal sur TF1. Reporter habituée du terrain, elle jongle entre les re-
Société
Crash d'un Mirage dans le Vaucluse,
les deux pilotes sains et saufs
Si vous aimez la liberté
Quotidien National d’Information
portages et la présentation en plateau.
Un journalisme tout-terrain qui permet
à Anne-Claire Coudray de faire ce qui
lui plait : comprendre le monde et l'expliquer aux téléspectateurs.
Difficile pour cette "droguée de l'info",
comme elle se définit elle-même, de
décrocher de l'actu. Journaliste de terrain, Anne-Claire Coudray est passée
à un exercice radicalement différent il
y a trois ans en devenant le joker de
Claire Chazal, la papesse du JT de
TF1.Loin de faire des croche-pattes à
ses collègues, la jolie Bretonne est plutôt du genre solidaire. Dans la tourmente après plusieurs bourdes en plein
direct, Claire Chazal a pu compter sur
son soutien sans-faille. Ce qui passionne vraiment Anne-Claire Coudray,
c'est l'info, qu'elle veut transmettre avec
le "ton juste", comme elle l'explique
dans une interview accordée à Télé 7
Pour réduire votre
empreinte carbone, préférez
les sardines aux crevettes
Maquereaux, sardines, anchois, harengs... Ces petits poissons gras sont riches en oméga-3, en vitamine D, et... leur pêche émet beaucoup moins de
gaz à effet de serre que celle d'autres produits de
la mer. Robert Parker, doctorant étudiant l'industrie de la pêche en Tasmanie, et Peter Tyedmers,
économiste à Halifax, ont compilé et analysé 1.600
rapports sur la consommation de carburant de
flottes de pêche du monde entier, de 1990 à aujourd'hui. L'étude, publiée dans Fish and Fisheries
et commentée par Science, traite uniquement de
l'énergie utilisée pour capturer les poissons et les
ramener au port,
Allemagne : Il vide un étang avec
une pompe et deux tuyaux pour
retrouver son smartphone !
"Ça a presque marché." Un jeune
Allemand de 16 ans a tout tenté
pour récupérer son smartphone,
tombé dans un étang près de Cologne (Allemagne). Après que le
club de pêche à la ligne local lui
a refusé le droit de plonger dans
l'étendue d'eau pour récupérer
l'objet, le jeune homme est revenu durant la nuit et a entrepris
de vider l'étang avec une pompe
et deux tuyaux. "Je voulais récupérer la carte mémoire" "Je savais
que le téléphone était probablement mort, mais je voulais récupérer sa carte mémoire avec mes
contacts, mes photos et les vidéos
de mes amis", raconte-t-il, cité,
samedi 2 août par le site britannique Metro (en anglais).
Insolite
M oTS F L é C H é S
Si vous aimez la liberté
N° 1365
Quotidien National
Payez-en le prix
d’Information
22
Mardi 05 Août 2014
Sudoku
N° 1263
Dans
chaque
ligne,
chaque
colonne,
chaque
carré,
tous les
chiffres de
1 à 9 doivent être
utilisés
Devinette
Trois enfants rentrent de l'école
: le premier a un parapluie, le
2è a un imperméable et le 3è a
un K-way.Qui sera le plus mouillé ?
Sans même regarder, je vois aussi clair dans
l'obscurité que le jour. Qui suis-je
Bélier
Vous aborderez aujourd'hui une
période très positive sur le plan
matériel. Avec Pluton en cet aspect, vous prendrez d'excellentes
initiatives,
M O T S C R O I S E S
N° 2058
Horizontalement
1 - Echassier brasseur de galets
2 - Quitter la collectivité - Ni vous, ni nous
3 - Blanchies par le temps - Il peut nous faire rêver
4 - Soupe - Endommageras-5 - But de croisière - Prise d'eau - Parcouru-6 - Phase de satellite - Glorifiera
7 - Estonie en version originale - Elimine - On arrose son premier
8 - Subtilités de langage-9 - Donc bien appris - Envahit - Elle met
les caractères bien en vue-10- Fraise - Rêves de quinziste
A - Nerveuse-B - Blé du milieur - Rayons bronzants-C - Travaille dur - Symbole de sociétéD - Violente envie - Parties ardentes-E - Dit le contraire - Poisse-F - Faire prendre un ordinateur pour un autre - On l'entend comme un do-G - Il vous montre le poids des mots-H Anciennes mais toujours mauvaises conseillères - Trous de contrebasse-I - Prête à galoper-J - Ile atlantique - Zone de
rudes combats - Se couvrit d'humidité-K - Fit preuve de finesse - Bruyant coup de baguettes - Négation-L - Réelles
Verticalement
SOLUTIONS
Mots fléchés
Sudoku
Mots croisés
Aucun, on n'a pas dit qu'il pleuvait !
Une chauve-souris
Solutions :
Ta u r e a u
Avec cet aspect de Jupiter, certains natifs auront à déplorer
un deuil dans la famille, d'autres au contraire célébreront la
naissance d'un enfant.
Gémeaux
Cancer
Mercure vous incitera à bouger.
Ce qui vous ressourcera le
mieux en ce moment ? Le
sport, et si possible au contact
de la nature : voile, natation
Les choses se calmeront sur le
front financier. Mars, qui provoquait des contretemps, cessera
de vous importuner ; et Saturne,
de son côté
Lion
Vi e rg e
Vénus étant une planète positive sur le plan financier,
elle va vous aider à améliorer
vos revenus ainsi qu'à bien
gérer votre budget.
Vous aurez une énergie d'enfer,
qui fera de vous un véritable
bulldozer. Vous écraserez sans
peine tout ce qui se mettra en
travers de votre route
Balance
Si vous êtes affligé depuis longtemps d'une surcharge pondérale,
ne croyez surtout pas que votre
lutte contre les kilos en trop est
perdue d'avance.
S a g i tt a i re
Avec Mars comme conseiller
santé, vous n'aurez aucun mal à
faire preuve de volonté. Parfait, si
vous avez décidé de vous mettre
au sport ou d'arrêter de fumer
Scorpion
Sous l'influence de Mercure et
d'Uranus, vous vous sentirez
d'humeur très active, et vous
multiplierez les idées innovantes.
Capricorne
Vous réaliserez ce jour des
gains inattendus, mais devrez
aussi faire des dépenses imprévues. Ne vous affligez pas
pour autant.
Ve r s e a u
Po i s s o n
Pluton devrait vous aider à nettement améliorer vos revenus,
ou à réorganiser vos placements de manière à ce qu'ils
soient plus rentables.
Vous devriez voir votre situation financière s'améliorer. Vous y verrez beaucoup
plus clair et pourrez choisir
les bons placements ou les
bons achats.
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mardi 05 Août 2014
23
Moscou annonce la reddition
de plus de 400 soldats ukrainiens
La presse étrangère
en un coup d'œil
L'Allemagne aurait abandonné
un contrat militaire de 100 millions
d'euros avec la Russie
Selon l'édition du 4 août du quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, l'Allemagne aurait décidé de renoncer à un
vaste projet d'équipements militaires conclu entre le groupe
de défense Rheinmetall et la Russie.Le journal allemand,
s'appuyant sur un « document écrit » qu'il a pu consulter,
explique que le ministre de l'économie et vice-chancelier allemand, Sigmar Gabriel a « retiré son autorisation » à ce
projet de camp d'entraînement entièrement équipé pour
former les troupes russes.CENT MILLIONS D'EUROS Selon le Süddeutsche Zeitung, le centre en question devait accueillir et former 30 000 soldats par an à Mulino, dans la région de la Volga, et était destiné aux unités d'infanterie et de
blindés en Russie. Il devait ouvrir cette année. En raison des
tensions avec la Russie liées à la crise en Ukraine, Sigmar
Gabriel avait déjà suspendu en mars la mise en œuvre de ce
contrat d'environ 100 millions d'euros. Il avait expliqué que
le gouvernement allemand tenait le commerce d'armes
avec la Russie pour « indéfendable » dans le contexte actuel.
Un navire militaire
commence à évacuer des
Britanniques de Libye
Un navire de la Royal Navy a commencé à évacuer dimanche des Britanniques se trouvant en Libye, pays actuellement en proie à des violences meurtrières, selon le ministère britannique de la Défense. Sur le terrain, les combats se
sont poursuivis à Tripoli et ont fait plusieurs tués.Le bateau,
qui était en opération en Méditerranée, est arrivé dimanche
dans la capitale libyenne, a indiqué le ministère britannique
de la Défense (MoD). La Marine Royale "est en train d'aider les Britanniques à quitter la Libye comme le recommande le ministère britannique des Affaires étrangères", a
déclaré dans un communiqué le ministre britannique de la
Défense Michael Fallon.Environ "une centaine de Britanniques" ont été évacué. Le bâtiment pourra prendre à son
bord des ressortissants d'autres pays souhaitant quitter la
Libye, selon une source gouvernementale.
Irak : la ville de Sinjar tombe
aux mains de l'Etat islamique
Des djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont pris dimanche 3 août aux combattants kurdes la localité
irakienne de Sinjar, proche de la frontière syrienne,
ont rapporté des responsables kurdes. « Ils ont hissé
leur drapeau sur les bâtiments gouvernementaux », a
affirmé un responsable de l'Union patriotique du
Kurdistan (UPK), un des deux principaux partis
kurdes d'Irak. D'autres responsables kurdes ont
confirmé la prise de cette ville du Nord-Ouest irakien, située entre la frontière avec la Syrie et Mossoul, tombée aux mains des djihadistes au tout début
de leur offensive en juin. Sinjar se trouve à une cinquantaine de kilomètres de la Syrie, où l'EI était déjà
bien implanté depuis l'année dernière.Jusqu'à 200
000 personnes auraient déjà fui la ville, a annoncé
l'Organisation des Nations unies, qui s'inquiète pour
leur sécurité. « Une tragédie humanitaire est en train
de se dérouler à Sinjar », a ainsi affirmé l'émissaire
de l'ONU en Irak.
Fragile trêve
de 7 heures à Gaza
L'Etat hébreu, qui a proposé ce cessez-le-feu jusqu'à 16 heures,
se réserve le droit de riposter en cas d'attaque. Quelques minutes après son en entrée vigueur, un bombardement attribué
à Israël frappait une maison, tuant une fillette.Il aura fallu à
peine quelques minutes pour que la «trève humanitaire» de
sept heures annoncée par Israël montre sa fragilité. Une
fillette de 8 ans a été tuée et une trentaine de personnes blessées quelques minutes après l'instauration du cessez-le-feu
quand un projectile est tombé sur une maison de Shati, dans
l'ouest de la ville de Gaza. Les autorités palestiniennes accusent un raid aérien israélien. Israël avait promis dans la nuit
de dimanche à lundi un répit de sept heures sur la bande de
Gaza, entre 9 heures à 16 heures. D'emblée, la trève a été récusée par le Hamas. De plus, comme lors des sept précédents
cessez-le-feu décrétés unilatéralement par Israël, Tsahal se
réserve le droit de riposter en cas d'attaque. La trêve actuelle
s'applique à la plupart du territoire de la bande de Gaza, sauf
sur la partie située à l'Est de la ville de Rafah, au sud de l'enclave, «où des affrontements sont encore en cours et où est
maintenue une présence militaire israélienne», précise Tsahal.
Les derniers raids lancés quelques heures avant l'instauration
du cessez-le-feu avaient tué dix Palestiniens. Cela porte le
bilan à 1.822 victimes palestiniennes en quatre semaines de
conflit.Cette trêve survient en plein émoi après qu'une frappe
israélienne contre une école gérée par l'agence onusienne
pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) transformée
en centre d'accueil pour environ 3.000 réfugiés a fait dimanche 10 morts à Rafah. C'est la 3e fois en 10 jours qu'une
école de l'ONU est atteinte. Une trentaine de Palestiniens
ont déjà été tués dans des frappes sur des établissements à
Beit Hanoun le 24 juillet et à Jabaliya le 31 juillet.
La Russie annonce que 438 soldats ukrainiens se
sont rendus aux garde-frontières russes lundi matin. L'Ukraine refuse le terme de reddition et parle
de repli vers un poste-frontière russe.
Plus de 400 soldats ukrainiens en opération dans
l'Est du pays se sont rendus et ont été admis sur
le territoire de la Russie, a annoncé lundi un responsable
russe, un événement que l'Ukraine ne confirme que partiellement et sans citer de chiffre.
"Les garde-frontières russes ont ouvert un corridor humanitaire et ils ont admis 438 soldats de l'armée ukrainienne",
qui ont rendu leurs armes a ajouté ce responsable.
Bangladesh: un ferry surchargé coule
avec 200 personnes à bord
Selon le chef de la police de Madaripur, d'où était parti le navire, celui-ci transportait entre 170 et 200 passagers. Les accidents de ferry sont fréquents au Bangladesh. Les bateaux
sont souvent mal entretenus et surchargés.
Mais un survivant du nom de Sonam, interrogé par la télévision locale, a estimé que 350 personnes avaient pu se
trouver sur l'embarcation. Les conditions de navigation
étaient très mauvaises, selon lui.
"Soudain le ferry a été frappé par une vague et a commencé
à prendre l'eau. Je suis sorti par une fenêtre. Le ferry a coulé
rapidement. J'ai été récupéré par un petit bateau moteur", at-il raconté. Une centaine d'autres passagers a été sauvée,
selon les autorités.
Turquie : Erdogan veut
être un président fort
Recep Tayyip Erdogan, l'homme fort de la Turquie, a toutes
les chances de remporter l'élection présidentielle, pour devenir un chef de l'État à poigne avec pour ambition de renforcer les prérogatives de la magistrature suprême. Le Premier ministre islamo-conservateur, au pouvoir depuis
2003, n'a jamais caché qu'il souhaitait transformer le système parlementaire actuel en un régime semi-présidentiel,
voire présidentiel. Le Parti de la justice et du développement (AKP, issu de la mouvance islamiste) qu'il dirige avait
demandé une réforme des institutions pour instaurer un
régime présidentiel. Cette tentative avait toutefois échoué
l'an dernier de même que celle de l'élaboration d'une nouvelle Constitution.
S'il est élu dimanche pour un mandat de cinq ans dès le
premier tour, comme le pronostiquent les sondages, M. Erdogan, âgé de 60 ans, devra composer avec la Loi fondamentale rédigée sous la houlette des généraux après le
putsch de 1980.
Si vous aimez la liberté
La
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Premier Quotidien du Dahra

Mardi 05 Août 2014
GAZA
LAURENT FABIUS DENONCE
LE «MASSACRE DES CIVILS»
BANGLADESH
Le droit «total» d'Israël à la sécurité «ne justifie pas» le «massacre» de civils à Gaza, a
déclaré lundi le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, selon lequel une
«solution politique» entre Israël et les Palestiniens «devra être imposée» aux deux parties.
Un ferry surchargé coule
avec 200 personnes à bord
Le ferry aurait coulé en raison d'un nombre "excessif de
passagers" et d'une rivière "agitée". Les secours ont fait
état de deux morts et d'une centaine de rescapés. Les accidents de ferry sont fréquents au Bangladesh. Photo d'illustration. Un ferry surchargé transportant jusqu'à 200
passagers sur une rivière du centre du Bangladesh a coulé
lundi, "Le ferry transportait un nombre excessif de passagers et la rivière était agitée", a indiqué le chef de la police
locale, Tofazzal Hossain. Le naufrage s'est produit à environ 30 kilomètres au sud de la capitale Dacca. Selon le
chef de la police de Madaripur, d'où était parti le navire,
celui-ci transportait entre 170 et 200 passagers. Les bateaux sont souvent mal entretenus et surchargés.
MINISTRE EGYPTIEN DES
AFFAIRES ETRANGERES :
De 5.000 à 10.000 Egyptiens
bloqués à la frontière Tunisie-Libye
De 5.000 à 10.000
Egyptiens fuyant
les combats en Libye sont encore
bloqués à la frontière avec la Tunisie, a indiqué Sameh Choukri, le
ministre égyptien
des Affaires étrangères lors d’un déplacement à Tunis destiné à faciliter leur rapatriement. « Jusqu’à présent nous en avons évacué
environ 2.500 (…) nous n’avons pas de statistiques
exactes, entre 5.000 et 10.000 personnes » attendent
encore une évacuation, a-t-il dit lors d’un point de
presse après une rencontre avec le Premier ministre
tunisien Mehdi Jomaa. Le ministre n’a pas précisé
combien de temps il faudra pour rapatrier l’ensemble
des réfugiés, alors que l’Egypte a promis samedi
d’évacuer quelque 2.000 personnes par jour par voie
aérienne et si nécessaire par la mer.
Par Nadine
L
e droit d'Israël à la sécurité (...)
ne justifie pas qu'on tue des enfants et qu'on massacre des civils», a déclaré le ministre évoquant
un «carnage» à Gaza. La solution politique au conflit israélo-palestinien
«devra être imposée par la communauté internationale, puisque les deux
parties, malgré d'innombrables tentatives, se sont malheureusement
montrées incapables d'en conclure la
négociation». Le secrétaire général de
l'ONU, Ban Ki-moon, avait qualifié
dimanche de « nouvelle violation flagrante du droit humanitaire international » le bombardement ayant touché une école de l'ONU à Rafah et
tué au moins dix Palestiniens. «Combien de morts faudra-t-il encore pour
que s'arrête ce qu'il faut bien appeler
le carnage de Gaza? », a dénoncé Laurent Fabius dans sa déclaration. Face
INDE
Quelque 600 pêcheurs portés
disparus après une tempête
ARABIE SAOUDITE
Une employée de maison décapitée
pour le meurtre d'un enfant de 2 ans
Une employée de maison népalaise reconnue coupable d'avoir égorgé un petit garçon de deux ans a été
décapitée lundi en Arabie saoudite, a indiqué le ministère de l'Intérieur saoudien. L'employée a été reconnue coupable d'avoir assassiné à l'aide d'un couteau Oussama ben Maeed al-Enzi, un petit
Saoudien, a indiqué le ministère dans un communiqué diffusé par l'agence officielle SPA, sans donner
d'autres précisions sur le crime.
L'Inde a lancé lundi une opération
de recherches pour retrouver 600
pêcheurs dans le golfe du Bengale.
Ils n'ont pas donné signe de vie depuis la tempête qui a sévi dans la
nuit de dimanche à lundi. Environ
40 chalutiers n'ont pas regagné leur
port d'attache après la tempête passée au large des côtes du BengaleOccidental, dans l'est du pays, selon un responsable d'une
association de pêcheurs. "Nous essayons de contacter les chalutiers
mais tous nos efforts sont vains à
cause de la météo exécrable", a déclaré Bijan Maity à l'AFP. Les
garde-côtes devaient dépêcher un
navire et un avion après avoir reçu
les "appels de détresse" de l'association. "Les recherches vont bientôt démarrer", a précisé un officier
des garde-côtes, B.N.
à cette situation, le ministre dit soutenir et même « exiger » l'instauration
d'un cessez-le-feu tel que proposé par
l'Egypte et préconise la solution politique des deux Etats, qui « devra être
imposée par la communauté internationale». «C'est pourquoi nous soutenons, nous exigeons l'instauration
d'un réel cessez-le-feu comme le propose l'Egypte et nous sommes prêts,
en tant que Français et Européens, à
concrètement y contribuer.
REUNION URGENTE SUR
LA SITUATION "DRAMATIQUE" A GAZA
Le CRA prend
part à Amman
Le Croissant rouge algérien (CRA)
prendra part, mardi à Amman (Jordanie), à une réunion urgente des Sociétés de la Croix rouge et du Croissant
rouge de la région du Moyen Orient
d'Afrique du nord (MENA), consacrée
à la situation "dramatique" dans la
bande de Ghaza, a indiqué lundi un
communiqué du CRA. Cette réunion
a été convoquée par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix
rouge et du Croissant-rouge (IFRC)
en coordination avec le Croissant
rouge palestinien. Dans son invitation
adressée au CRA, la IFRC a affirmé
par la voix de son Directeur pour la
région MENA, Elias Ghanem que
cette réunion urgente "se veut une tribune destinée à unifier et à coordonner les efforts en plus de l'examen des
derniers développements survenus
dans la bande de Ghaza.

Documents pareils

Edition du 08-06-2015

Edition du 08-06-2015 L’Allemagne est accusée d’avoir vendu des armes à l’Arabie Saoudite pour obtenir son vote lors de sa candidature à la Coupe du Monde 2006. Certaines entreprises germaniques sont également montrées ...

Plus en détail

La 1_Réflexion

La 1_Réflexion starting-blocks. Même si, nombre d'entres elles doutent encore de la volonté des pouvoirs publics à organiser des élections libres et transparentes, en témoignent leurs valses hésitations, leurs cr...

Plus en détail