La 1_Réflexion

Commentaires

Transcription

La 1_Réflexion
P8
LA DROGUE DU MAROC INONDE TLEMCEN
Saisie de près de 19 tonnes de kif en 2012
P5
Si vous aimez la liberté
N° 1259
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Premier Quotidien du Dahra
Mercredi 26 Septembre 2012
5ème année
Prix 10 DA
www.reflexiondz.net
LE PRESIDENT DE L’APW DE MOSTAGANEM DEFEND LA GESTION DU WALI
Hocine Ouaddah a cassé le tabou du
monopole et freiné les opportunistes
ENTRE
Alatif … J’ai
rêvé de Soltani
Par Riad
Après une journée fatigante au
journal, insulté parfois par les
commentaires des internautes
qui m’accusent à tort, de méchanceté, d’être dur et agressif
avec les directeurs dans mes
écrits ; ma dure journée s’allonge avec le bruit des pas, des
pieds de certains architectes.Je
sens leurs souffles contre mon
oreille. Ils me disent encore une
fois : tu n'as pas tout dit! Pourquoi tu t’arêtes à mi-chemin !?
Stressé par cette cacophonie et
la surdité du traitement acoustique causé par le bruit des
bottes des architectes, je craignais toujours le silence des
pantoufles des entrepreneurs
qui n’ont encore rien dit. Accablé par le poids des démentis
des heureux responsables bien
défendus par des bâtonniers
payés sur le dos des contribuables et des convocations des tribunaux me notifiant mes accusations envers les intouchables;
je me suis hiberné dans ma
chambre le soir.
Suite p 7
Des directions de la wilaya sur fond d’accusations et contre accusations pour prouver leurs irresponsabilités quant aux projets
qui se trouvent en retard ou à l’arrêt et une bataille de chiffres menée par des directeurs exécutifs à la veille des élections
locales pour faire le rôle de pompier à la place des élus qui n’ont pas encore remis leurs bilans. Autour de cette cacophonie, le
président de l’APW qui a joué au poste de libéro dans les deux stades de Zerhouni et de Ouddah, est-il impliqué ou non dans cette
débâcle? Comment a-t-il cautionné la politique des deux walis ? Et qu’en est-il de son bilan que certains observateurs jugent de
Pages 6 et 7
catastrophique ? Que va dire le cautionneur des walis ? Lisez l’interview de M Soltani.
PREPARATION DES ELECTIONS LOCALES A ORAN
S A R L P R O PA L G E R I E
Les partis entre
suspicion et désillusion
Les produits sont
fournis sous la
marque
LUBRIXOL:
en petit emballage,
à partir d'un quart
de litre jusqu'à des
futs de 200 litres
P4
Huile de
moteur de
très bonne
qualité
importée
de France
Km
10.000
Adresse : C.W. N° 49
allant vers Ain Sidi Cherif
Mostaganem
Réflexion le 26/09/2012
N o n dit.s.!
ou
Gal
Un jour à la
recréé, Mimi
demande à
Kada : - Dis, Kada tu voudras
combien d'enfants toi quand tu
seras grand ?
- Quatre ! - Quatre !? Pourquoi
quatre ? - Parce que je ne veux
pas de chinois ! - Quoi ?
- Ben, tu sais bien que la
maîtresse nous a expliqué que
sur la planète un enfant sur
cinq est
chinois
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
2
Citation du jour
« La paresse chemine si lentement
que la pauvreté la rattrape. »
NAIMA MADJER
QUITTE LE MSP
Benjamin Franklin
L’ancienne journaliste de l’ENTV,
Naïma Madjer, élue députée, le 10 mai
dernier, a rejoint le parti TAJ d’Amar
Ghoul. Ce ralliement sonne comme un
geste de reconnaissance de celle qui, diton, n’a jamais pensé être un jour députée, à celui qui lui a permis de réaliser ce
rêve inespéré.
Moul Firma
Le salon
du livre
et du rôti
Moul Firma était,
hier, à Alger
et plus précisément à la
Safex où il a
visité le salon international du livre. En parcourant les différents
stands, Moul Firma n’a pas cessé de sentir
l’odeur des grillades qui s’exhalait des restaurants installés pour l’occasion. Moul Firma dira
que les visiteurs du salon semblent attirés par
l’odeur du rôti plutôt que par la soif de lecture.
En tous les cas, les deux sont bénéfiques pour
l’être humain.
Suspense au TAJ
Les militants du nouveau parti TAJ de Amar Ghoul ont commis une fatale
erreur. Ces derniers ont confectionné des listes de candidats pour les élections locales, avant même que le parti ne soit agréé et avant que la direction, issue du congrès constitutif, ne décide de participer à ce scrutin.
Amar Ghoul avait déclaré que la priorité est la restructuration de TAJ et
non pas la participation aux locales.
Et on reparle encore
du dossier Ousratic !
CONFIDENCES
Prochainement, transfert d’argent via mobile
Le fabricant de cartes à puces Gemalto a annoncé mardi un accord avec la société américaine de services de paiement Western
Union pour le transfert international
d'argent par mobile. La plateforme de
paiement mobile LinqUs de Gemalto a été
certifiée par le réseau de distributeurs Western Union, et sera disponible dans près de
510.000 agences implantées dans 200 pays
en fonction des contrats souscrits par les opérateurs téléphoniques. "Les transferts d'argent
à l'international sont essentiels au bien être des
familles et communautés au sein des pays en voie de développement; et notre but est
d'en faire bénéficier le plus grand nombre en rendant ces services accessibles sur
téléphone mobile", a déclaré Jean-Claude Deturche, vice-président de la division
Mobile Financial Services de Gemalto.
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
QUOTIDIEN NATIONAL D’INFORMATION
Edite par la SARL Réflexion
www.reflexiondz.net
Le dossier Ousratic consistant à équiper les citoyens en connexion à haut débit est "complètement ficelé", a-t-on appris auprès du ministère de la Poste et des Technologies de
l’information et de la communication. L’opération Ousratic, lancée en 2005, consistait à
fournir un PC pour chaque citoyen. La nouvelle
stratégie vise à équiper ce citoyen, outre d’un
PC, d’une connexion internet haut-débit et d’un
contenu numérique.
Directeur Général
Directeur de la Publication
Rédacteur en chef
ADM
Rédaction
Charef Slamani
Belhamideche
Belkacem
Fax : 045 21 55 37
Tél : 045 21 55 34
[email protected]
Mob: 0661 15 91 41
Email :
[email protected]
Bendia Hadj Ahmed
Directeur technique
Siège: Rue Berrais Abderrahmane - Mostaganem
Publicité
Les documents et
photographies
Anep Oran
envoyés, remis ou
Tél: 041 415297
Fax: 041 334892 déposés à la rédaction
ne peuvent en aucun
Impression
Diffusion
cas faire, l’objet de
MPS-ORAN
SIO - ORAN
réclamation.
Tél: 041 513 597 Tél: 0550 172 603
Anep Alger
Tél: 021 711664
Fax: 021 739559
Si vous aimez la liberté
L’essentiel
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
3
MINISTERE DES FINANCES
Enquête sur les salaires
de milliers d’employés fictifs
Par Touffik
elon de sources concordantes
a rapporté que le ministère des
finances a surpris par une enquête inopinée beaucoup d’administrations et entreprises publiques. La tutelle a en effet sans lancer
le moindre avertissement, procédé à dégager des enquêteurs financiers et experts
comptables auprès des services de diverses administrations et entreprises publiques tels que les établissements hospitaliers à Alger, les APC, les Daïras, en
plus d’autres administrations relevant du
secteur public. Cette enquête diligentée
par le ministère des finances permettra de
procéder à la vérification de la masse salariale mensuelle dépensée chaque mois
pour le traitement des salaires des em-
S
ployés et de savoir si elle est en conformité avec les états de payes des employés
réels en fonction recrutés sur la base d’un
dossier administratif auprès des ces administrations et entreprises publiques.
Cette enquête permettra de dénicher des
emplois fictifs auprès de la fonction publique, un subterfuge utilisé parfois pour
détourner des deniers publics. Beaucoup
d’encre a été versé par la presse écrite dénonçant cette faille, notamment avec le
problème de chômage des jeunes où un
nombre important de chômeurs défilent
quotidiennement à travers des administrations publiques et privées dans le cadre
du pré-emploi en quête d’un boulot. Selon
la même source, beaucoup de failles
concernant des emplois fictifs auprès des
administrations publiques ont été décelées
par les enquêteurs, une façon inconceva-
ble pour détourner l’argent du contribuable sous forme de distributions anarchiques au profit de jeunes personnes dans
le cadre du filet social ou du pré-emploi
qui n’ont jamais occuper de postes de tra-
JIJEL
Les invités d’un mariage dépouillés par un groupe armé
Selon de sources concordantes, un
groupe armé de malfaiteurs s’est attaqué au courant de la semaine dernière aux invités à un mariage dans
la commune de « Bouraoui Belhadef
» distante de70 kilomètres du chef
lieu de wilaya de Jijel. Avant de passer aux actes de dépouillement des
invités qui se sont sauvés à la faveur
de la nuit chacun dans un sens pour
sauver sa peau, une vraie tornade de
peur s’est emparée des centaines
d’invités à un mariage qui ont été
surpris à une heure très tardive de la
nuit par la présence de 8 bandits armés jusqu’aux dents d’armes
blanches qui se sont infiltrés parmi
les invités à l’intérieur du domicile
du marié qui se trouve à proximité
du siège de la commune de « Belhadef ». Les malfaiteurs avant de déposséder les invités qui n’ont pu
prendre la fuite, ont martelé les
jeunes musiciens présents à faire
abstraction de leur vacarme musical.
Une fois la mélodie apaisée, les voleurs commençaient à fouiller minu-
tieusement les présents en prenant
tout leur temps à choisir les meilleurs objets de valeur, tels que téléphones portables, bijoux, argent. Aucune réaction de défense n’a été
manifestée par les convives devant
l’armada d’armes blanches détenues
par les malfaiteurs. Les plus chanceux des invités devant le danger,
ont carrément fui dans tout les sens
à la recherche d’un abri à la faveur
des ténèbres de la nuit. Plusieurs
supputations ont été avancées par les
ACCIDENT SPECTACULAIRE A TOULOUSE
Un motard meurt coupé en deux
Hna ! Hna !
RIEN NE CHANGERA !
Chaque jour, quelqu’un ou
quelque chose me rappelle
que je suis chez moi. Et
que rien ne changera,
hélas ! Bienvenue en
Absurdistan !
Par M.O.T.
Le plus normalement du monde, comme l’eau
qu’on boit ou le mail qu’on envoie, Sellel, son
équipe et leur plan d’action de Bouteflika ont
réussi l’épreuve orale superflue. Qui aurait été
capable de lever un moindre petit doigt de non
? Surtout dans l’arène, même ceux qui sont
citoyens sur l’identité des bandits
qui vraisemblablement appartiennent à un groupe terroriste armé qui
opère dans les monts de la région de
part la tenue afghane qu’ils portaient
et leur barbe très poussée. Cette histoire est la seconde en l’espace de
peu de temps qui s’est déroulée dans
cette commune après celle de
l’épouse qui a été enlevée de son
mari après quelques jours de son mariage et retrouvée ensuite au domicile de son amoureux. Touffik
Un motard de 48 ans a trouvé la
mort samedi soir sur le périphérique
de Toulouse, d'après les informations
de La Dépêche. A la sortie d'une
courbe, il a perdu le contrôle de sa
Honda Hornet 600 cm3 avant d'être
éjecté du véhicule et de percuter un
lampadaire. Devant la violence du
choc, son corps s'est coupé en deux.
Il est mort sur le coup. Une enquête
a été ouverte pour comprendre les
raisons de cet accident dramatique.
"Il est malheureusement probable
que le motard roulait très vite, trop
vite", a déclaré un gendarme au quotidien régional.
Nadine
Que peut-on faire d’autre
que d’applaudir ?
contre pensent le contraire ! Qui aurait trouvé
qu’on ne faisait que perdre du temps quand
l’unanimité est toujours pour le oui ? Et puis, à
quoi peut rimer votre non si le vent souffle pour
acquiescer ? Sans entrave d’expression au bled
de la liberté d’expression, 50 ans de pensée
unique même au sein d’essaims d’un anciennouveau parti unique, ont rodé l’usage du rien
que oui à ce que dit l’orateur du haut, visible
ou dans l’ombre. Il y a profit à ne pas s’afficher
de travers. Le profit certain qui a fini par doubler
les Algériens futés en hypocrites sincères ! Autant rusé que son frère opportuniste à souhait,
on se voit contraint au faux. Pour le satisfécit
vail ou effectuer le moindre effort . Ceci
a entrainé à des poursuites judiciaires à
l’encontre des responsables délictueux qui
ont failli à leur mission au détriment de
dilapidation de deniers publics.
ALORS QUE LES TRAVAILLEURS CROUPISSENT
DEVANT LA CHERTE DE LA VIE
L’UGTA annonce l’acquisition
de 10 voitures de luxes
De sources concordantes,
ont rapporté que le secrétaire général de l’union de
wilaya d’Alger chargé des
finances de l’UGTA, M.
Salah Djanouhat, vient
d’annoncer l’acquisition
de 10 voitures haut de
gamme de marque Peugeot 308 HDI, selon la formule de gré à gré. Le
montant de la transaction
serait de près de 2 milliards de centimes pour des
voitures luxueuses inutiles
pour cette structure locale
de l’UGTA, au moment où
les travailleurs algériens
n’arrivent plus à rejoindre
les deux bouts face à une
inflation galopante. L’acquisition de ces dix bolides
a évidemment provoqué
ou le plaisir des autres, on s’efforce de vivre de sentiments, d’opinions, et même de
qualités qui ne sont point nôtres. Comme
un imbécile, on assimile, on simule, et on
dissimule. Seulement, aussi malin qu’on
soit habile, il y a toujours, un tic, un front,
un rire jaune ou un clin de sourcil, qui veut dénoncer le faux. Le faux qui dissimule le mensonge, le drible et les feintes, la comédie et la
bouffonnerie, la sournoiserie et l’imposture, la
rouerie et la tromperie, parmi tant d’autres
belles qualités passe-partout qui se conjuguent
au quotidien de l’Absurdistan. Ils ont trouvé
leurs comptes dans la pratique de cette boulitique qui ne dit que oui au Maitre de l’heure
même si le bras levé mène tout droit à l’oued.
Oui ! C’est pris en charge, Sid El-wali, Sid Elvizir, et même Sid Erraïs quand il jouissait de
sa belle santé qui le portait voir ce qui se passait
une colère noire chez les
travailleurs et certains cadres syndicaux, y compris
au niveau de la centrale
pour ces dépenses de prestige. Une source proche du
secrétariat national de
l’UGTA qui a requis l’anonymat, n’exclut pas que
M. Salah Djanouhat,
qu’on dit « solidement appuyé en haut lieu », soit
soumis à la question. Au
lieu de rouler carrosse,
avec vitres fumées, siège
cuir et ordinateur de bord,
le « défenseur des intérêts
des travailleurs » M. Salah
Djanouhat serait mieux
inspiré de s’occuper du
sort de ces misérables
adhérents qui cotisent pour
l’UGTA.
Riad
sur le terrain, se mentait-on les uns aux autres,
du bas vers le haut, avant que le temps ne découvre le désastre de la fausse prise en charge
du bled et de ses sujets acquiesçants pour le
plaisir de leurs gouvernants. On faisait semblant
d’être en colère et on laissait faire, au lieu de se
prêter disponible à admettre un non, ce choix
ou cette voie ne sont pas bons ! On l’occulte,
même s’il se dit par le technicien, et la catastrophe ne s’épargnera point par le simple regret.
Mais, que voulez-vous ? On sait où l’on est.
Ceux qui veulent vivre n’ont qu’à caresser le
poil dans le bon sens de ne dire que oui. De ne
parler que dans le dos, quand le Debout s’assied, ou si le Vivant descende de son trône. Malheureusement, c'est bien le cas, ceux qui osent
dire non ne peuvent pas être du goût du haut.
Alors, mieux vaut dire oui si le bon goût de l’opportunisme vous dit !
Si vous aimez la liberté
L’essentiel
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
4
Mercredi 26 Septembre 2012
PREPARATION DES ELECTIONS LOCALES A ORAN
Les partis entre suspicion et désillusion
Hormis le Front de la justice et du développement (FJDAdala) de Djaballah, qui a «retenu» la leçon des
législatives, un des rares partis, jusque-là, à avoir
annoncé le boycott des élections locales du 29 novembre
Par Medjadji H
outes les autres formations politiques, anciennes ou nouvelles, seront, le jour J, sur les
starting-blocks. Même si, nombre d'entres elles doutent encore
de la volonté des pouvoirs publics à organiser
des élections libres et transparentes, en témoignent leurs valses hésitations, leurs critiques à l'égard de l'administration ou encore
les «oui, mais» de certains, il est clair que les
élections pour diverses raisons, emballent les
partis politiques dont certains ne se font entendre qu'en ces rares occasions. Le dernier
délai de dépôt des dossiers de candidatures
étant fixé au 10 octobre, où en sont les partis
dans leurs préparatifs ? Si certains ont commencé à recueillir des candidatures selon des
normes pas toujours démocratiques, pour d'autres, c'est la course contre la montre dans la
mesure où non seulement il faut respecter le
quota des femmes comme l'exige la loi mais
aussi, prendre en considération que le nombre
de sièges pour les APC et APW a considérablement augmenté. Une difficulté supplémentaire difficile à surmonter.
T
FLN : «ON EST DANS LES DÉLAIS»
Nonobstant la crise au sein du parti qui refait
surface à l'occasion des locales et «en perspective des présidentielles de 2014», le Front
de libération nationale (FLN), qui compte se
présenter sur l'ensemble des wilayas, finalisera ses listes le 6 octobre. «On est dans les
délais», nous confiait hier, Djelloul Brahma,
chargé membre de la commission de la wilaya d’Oran au plus vieux parti, affirmant
que «sauf pour les grandes communes où
c'est la commission du parti qui statue sur
les candidatures, au niveau des autres localités, cette mission revient aux commissions
locales». Des contestations de noms ? Des
recours ?«Cela se passe au niveau local», se
contentera de dire Brahma Djellou révélant
qu'actuellement les dossiers sont étudiés au
niveau de la mouhafadha et ce, jusqu'au 30
septembre. En somme, la direction du FLN
«supervisera» les listes du parti et donnera
son aval au milieu d'une contestation qui n'a
pas encore dit son dernier mot. Le RND,
autre parti de l'Alliance présidentielle peaufine, quant à lui, ses listes dans la sérénité.
Une commission a été installée à cet effet,
présidée par Benatia. 80% des listes sont
prêtes, affirme-t-on au RND qui a innové en
la matière en ouvrant ses listes aux sympathisants et autres citoyens «intègres».
AAV, LES RISQUES D'UNE
IMPLOSION
L'Alliance verte (AAV), composée de l'exalliée du RND et du FLN, à savoir le MSP, et
les deux mouvements El Islah et Ennahda,
une alliance qui s'est pourtant «inscrite dans
la durée», semble piétiner et les partis qui l'a
composent revoient leurs plans. La décision
de participer aux élections n'étant prise par
les 3 partis qu'au dernier moment et après
moult tergiversations, il est difficile d'affirmer
que cette alliance survivra aux locales. Et pour
cause, le principal parti, le MSP par la voix
de son président annonce que «le choix des
listes des candidats est laissé à nos structures
locales. Soit on présente des listes exclusivement composées de militants du MSP, soit
dans le cadre de l'Alliance de l'Algérie verte.
On peut aussi ne pas constituer de liste
lorsqu'il s'agit de communes, dont la gestion
a été désastreuse et ce, pour éviter d'endosser
l'échec à l'équipe sortante», précise-t-il. Un
aveu d'échec à peine voilé alors que du côté
d'Ennahda on justifie la participation aux élections locales, «contestée par nombre de
membres du conseil consultatif favorable à
l'option du boycott» par «la poursuite du militantisme politique et l'encouragement du
peuple à recouvrer ses droits dans la gestion
de ses affaires». L'autre parti de l'Alliance, le
mouvement El Islah, au sein duquel des voix
se sont élevées également contre l'option de
la participation, n'a pas trouvé mieux que d'ouvrir ses listes de candidatures aux dissidents
des autres partis islamistes, FJD s'entend. L'appel des trois leaders aux autres partis de rejoindre l'alliance est un échec. L'AAV risque
de ne pas survivre aux locales.
FFS, FNA, TAJ, MPA… AMBITIONS
DÉMESURÉES ?
Le FNA, un autre parti miné par la crise,
affirme quant à lui, par la voix de son président, que les listes des candidats du parti
sont finalisées à 60%. Moussa Touati qui
a, rappelons-le, exigé de ses candidats aux
législatives de verser une somme d'argent
affirme que pour les locales, c'est plutôt
les critères de «jeunesse, de compétence
et d'intégrité», qui sont retenus. Il affirmera
que ces candidatures seront déposées auprès des parties compétentes «dans les
meilleurs délais». Le FFS qui semble se
plaire dans l'exercice électoral après avoir
«réussi» les législatives a, outre l'organisation des congrès régionaux, accéléré la
cadence. Les dossiers de candidatures devraient être transmis aux fédérations «au
plus tard le 27 septembre». Les commissions constituées sont appelées à choisir
les candidats têtes de listes dont les noms
doivent être adoptés le 28 septembre «par
le vote des militants à la majorité absolue».La période des recours s'étale entre le
4 et le 5 octobre, explique-t-on au FFS qui
table sur les locales pour confirmer sa présence sur la scène politique nationale. Son
alter ego, le RCD qui a boycotté les législatives s'est aussi mis de la partie. Même
si la décision de participer n'a été prise
qu'au dernier moment, le RCD avait déjà
entamé la collecte des dossiers de candidature.«Un temps précieux de gagné», jus-
tifie-t-on simplement. D'autres partis ont
également affiché leur optimisme notamment les nouveaux, à l'instar du MPA de
Amara Benyounès, qui annonce sa participation dans les 48 wilayas ainsi que le TAJ
M
ots
aux
pour
Il est temps d'en finir, la course
effrénée des nullards et
opportunistes présente est devenue
le cancer d'elle-même, quand même
des ministres encouragent à ne plus
penser à la ligne droite qu’il faut
emprunter, ce que l'on comprend
aisément. Pendant que le parti
Titanic ancien se précipite vers son
iceberg et que les fous des locales ne
cessent de hurler "plus vite plus vite
plus vite plus vite !", des idiots
remarquables veulent légiférer sur
l'interdiction des décharges
sauvages ou de donner la fessée aux
entrepreneurs retardataires, qui
ont la prétention de laisser pour
compte des projets de logements
sociaux à la traine. Les très jeunes
enfants eux sont gavés des
messages publicitaires diffusés
entre chaque dessin animé. Nous
nous fichons comme d'une guigne de
l'avenir de la commune, quand déjà
nous traitons nos citoyens comme
du bétail. Dans les curiosités
exprimant une certaine confusion
mentale, il y a de quoi se plaindre à
la fois de la baisse de la natalité
nationale bien entendu non pour la
vie, mais pour les demandeurs de
de Amar Ghoul, prêt à «être dans toutes
les institutions élues ou exécutives». Discours politique ou réelle volonté de changer
la donne ? Des ambitions certes mais c'est
la réalité du terrain qui tranchera.
Course
e ffrénée
Par Touffik
logements et ceux en proie à
l'émigration clandestine. Se
plaindre du taux de chômage tout en
demandant à ceux qui ont un travail
de faire des heures
supplémentaires, constater un taux
de chômage prépondérant chez les
jeunes ... et repousser l'âge de la
retraite de ceux qui sont en fin de
vie ; car c'est dantesque en contresens !) Les communes seraient-elles
aux mains de fous ou inaptes
désignés par des ignorants. La
remarque a toujours été de taille
entre l’absence d'analogie existant
entre l’élu et son peuple. Dans un
tel paysage, les légendes naissent de
commune en commune, on compte
ses sous, la mine grise et l'âme
desséchée. Même les chiens qui
ressemblent à leurs maîtres, et les
vaches, sont mauvais et paraissent
atteints. Le terme est aimable, il
s'agit plutôt d'une haine sourde qui
tord le ventre et provoque des
hémorragies. On apprend toujours
de prendre les bêtes par les cornes
et les hommes par la parole". Il vaut
mieux péter en compagnie que
crever seul" - "qui n'épargne pas un
sou n'en aura jamais deux".
Si vous aimez la liberté
L’essentiel
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
5
SANS CONSULTER ALGER
Bamako demande une intervention militaire au Nord-Mali
L’intervention militaire internationale contre les groupes islamistes armés qui occupent le nord du Mali se précise. Le ministre français
des Affaires étrangères Laurent Fabius a annoncé lundi soir à New York que Bamako avait officiellement demandé une intervention
militaire internationale dans le nord du Mali contrôlé par des groupes islamistes.
Par Riad
ette demande malienne intervient la veille de la tenue de
l’Assemblée générale des
Nations unies qui discutera
de la crise au Sahel. Elle intervient aussi après la conclusion d’un accord
lundi entre Bamako et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest
(Cédéao) sur les conditions de déploiement
d’une force africaine au Mali. « Il faut saluer
l’accord que nous venons d’obtenir avec nos
frères maliens. Aujourd’hui, on peut dire que
le Mali et la Cédéao sont en phase pour des
opérations de troupes sur le territoire malien
C
», a affirmé le ministre ivoirien de la Défense, Paul Koffi. Le calendrier de cette intervention militaire n’est encore fixé par les
deux parties. Le Mali avait demandé officiellement, début septembre, l’appui de
l’Afrique de l’Ouest pour l’aider à reconquérir ses territoires du nord du pays occupés
par des groupes armés étroitement liés à la
branche d’Al-Qaïda. Soutenue et réclamée
par la France, cette intervention devrait permettre au Mali de libérer ses territoires du
nord occupés depuis plusieurs mois par AlQaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et ses
alliés, comme Ansar Dine (Défenseurs de
l’islam) ou le Mouvement pour l’unité et le
jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao)
RELIZANE
DATANT DE L’ERE COLONIALE
Les partis ont-ils compris le
message ou c’est la rareté
des candidats
Destruction de 4.000 mines
antipersonnel durant le mois d’août
Enfin, les grosses cylindrées comme le FLN, le RND et
le MSP ont compris qu’il fallait renoncer au carriérisme
et ouvrir les portes aux jeunes instruits pour réhabiliter
leurs partis si ce n’est pas la rareté des candidats dont
souffrent les partis est derrière cette initiative. Ainsi, ces
mêmes partis ont décidés le recrutement et la candidature de tous les jeunes intellectuels et lettrés sans leur
exiger d’être militants longtemps et que le seul engagement de 2012 avec le parti sera suffisante. En revanche
ces mêmes partis éprouvent des difficultés à trouver des
candidats de sexe féminin en raison du caractère de la
région et que les seules femmes militantes sont déjà députées ou elles se sont retirés pour différentes raisons.
En tout état de cause, si cette mesure sera vraiment
concrétisée et que ces nouvelles figures parmi nos
jeunes peuvent émerger, ça sera une première dans l’histoire de nos grands partis politiques.
Ahmed.B
TLEMCEN
Saisie de près de
19 tonnes de kif en 2012
Selon de sources
concordantes, ont
rapporté que les
services des
Douanes relevant
de la Direction régionale de Tlemcen
ont saisi depuis le
début de l'année en
cours 18,365
tonnes de kif traité,
une quantité représentant une valeur de 735 millions de
dinars. Ces prises ont été effectuées par les brigades
mobiles des Douanes au cours de 18 opérations ayant
également permis la saisie de 19 véhicules et l'arrestation de 18 individus impliqués dans le trafic de drogue,
ajoute la même source. Des enquêtes ont été ouvertes à
l’encontre d'autres trafiquants activant au niveau de la
bande frontalière. Ces derniers ont été identifiés et sont
activement recherchés ajoute la même source. Riad
Un total de 4.441 mines datant
de l’ère coloniale ont été découvertes et détruites durant le mois
d’out 2012 dans le cadre des
opérations de déminage menées
par les forces de l’Armée nationale populaire (ANP), tout au
long des frontières Est et Ouest
du pays, a-t-on indiqué lundi, de
source officielle. Au niveau de
la deuxième région militaire, ces
opérations de déminage ont permis la destruction de 316 mines
antipersonnel et 499 mines anti-
groupes Dans la cinquième région militaire, les démineurs ont
détruit 3.544 mines antipersonnel, 73 mines anti-groupes et
neuf (09) mines éclairantes, a-ton ajouté. Ce nouveau bilan
porte le total général des mines
découvertes et détruites, à la date
du 31 aout 2012, à 647.430
mines, soit 547.972 mines antipersonnel, 95.435 mines antigroupes et 4.023 mines éclairantes, a-t-on précisé de même
source.
Nadine
POUR IDENTIFIER UNE FILLETTE D’ORIGINE
MAGHREBINE MORTE DEPUIS 25 ANS
Un nouvel appel à témoin lancé
par la justice française
La justice et la gendarmerie ont lancé
lundi un nouvel appel à témoin 25 ans
après la découverte du corps d'une fillette non identifiée au bord de l'autoroute près de Blois, a constaté un correspondant de l'AFP. "Vingt-cinq ans
après, on compte toujours sur un remords d'un membre de la famille, mais
aussi sur un témoin qui à l'époque des
faits n'aurait pas fait le lien avec la disparition", a déclaré lundi lors d'une
conférence de presse le procureur de la
République de Blois, Dominique
Puechmaille. "Un dossier n'est jamais
clos. Nous aimerions connaître la satisfaction d'identifier cette enfant et de
trouver ses meurtriers", a ajouté la magistrate, entourée des officiers de la section de recherche d'Orléans, responsable
de l'enquête. Les faits remontent au 11
août 1987, quand les employés de Cofiroute découvrent près de Suèvres, à
15km au nord-est de Blois, le cadavre
d'une petite fille enveloppé dans une
couverture. L'autopsie va révéler qu'elle
est morte de maltraitances: son corps
présentait des traces de coups, fractures
anciennes, brûlures et même morsures.
Mais malgré les efforts des enquêteurs,
on ne découvrira jamais son identité:
on évalue son âge entre 3 à 5 ans et
qu'elle est de type méditerranéen. Sa
disparition n'a jamais été signalée, personne ne l'a réclamée.L'instruction
s'était conclue par un non-lieu, mais en
1993 le corps de la fillette a été exhumé
afin d'effectuer des prélèvements qui
ont permis d'isoler un ADN partiel. La
même année le cas sera évoqué dans la
célèbre émission de Jacques Pradel "Témoin numéro 1" mais la médiatisation
ne permettra pas de faire avancer l'enquête de façon cruciale. En janvier
2007, le parquet de Blois a ouvert une
nouvelle information judiciaire afin de
repousser la limite de la prescription.
De nouvelles analyses scientifiques des
scellés conservés depuis 1987 ont permis d'isoler deux empreintes ADN,
celles du père et de la mère de l'enfant.
Cette découverte va aussi confirmer
l'origine maghrébine de la petite victime. Ces empreintes ont été transmises
au fichier national des empreintes génétiques mais n'ont pas permis de retrouver les parents. En revisitant tous
les témoignages de l'époque les enquêteurs ont pu écarter des fausses pistes
et selon le procureur "la fillette résidait
dans la région, dans un secteur compris
entre Oucques, Marchenoir, Ouzouerle-Marché, Meung-sur-Loire et
Blois"."Une chose est sûre, l'enfant vivait dans des conditions précaires. Elle
et sa famille sont restées inconnues des
services éducatifs, médicaux, sociaux.
L'enquête doit continuer, le moindre détail peut avoir une vraie importance", a
jouté Mme Puechmaille. Seif-Eddine
Si vous aimez la liberté
Mostaganem
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
INTERVIEW
EXCLUSIVE
Mercredi 26 Septembre 2012
6
LE PRESIDENT DE L’APW DE MOSTAGANEM M.SOLTANI BELGHALI
Hocine Ouaddah a cassé le tabou du monopole
M. Soltani Belghali P/APW de Mostaganem
Des directions de la wilaya sur fond d’accusations et contre accusations pour prouver leurs irresponsabilités
quant aux projets qui se trouvent en retard ou à l’arrêt et une bataille de chiffres menée par des directeurs
exécutifs à la veille des élections locales pour faire le rôle de pompier à la place des élus qui n’ont pas encore
remis leurs bilans. Autour de cette cacophonie, le président de l’APW qui a joué au poste de libéro dans les
deux stades de Zerhouni et de Ouddah, est-il impliqué ou non dans cette débâcle? Comment a-t-il cautionné
la politique des deux walis ? Et qu’en est-il de son bilan que certains observateurs jugent de catastrophique
? Que va dire le cautionneur des walis ? Lisez l’interview de M Soltani.
Interviewé par Ilies Benabdeslam
a wilaya de Mostaganem s’est vue particulièrement propulsée sous les feux de la
rompe, récemment. En effet, des sujets
inhérents au développement, de par le fait
du retard ou de l’abandon dans le temps,
de certains projets phares de la wilaya, n’a pas manqué
de soulever parfois des précisions de la part des officiels, mais aussi des controverses et polémique. Le
cas de la DLEP, du DPAT et même des bureaux
d’études, qui sont revenus sur la roue de développement
avec plus ou moins d’éclaircissements, de remarques
et des chiffres, mais aussi des tirs dans les jambes. Autour de cette guéguerre qui ne dit pas son nom, seuls
les maires et les élus de l’APW entre autres élus de la
Nation ont tenu un garder le blackout, comme si l’essor
de Mostaganem ne les concernent ni de loin ni de prés.A
cet égard, le journal Réflexion a vu utile d’interviewer
Mr Soltani Belghali qui est impliqué dans l’accompagnement de la gestion de la wilaya. L’occasion de définir sa position vis-à-vis de sa responsabilité dans la gérance cote à cote à l’administration, surtout quand on
sait qu’il a assisté à deux plans de relance et notamment
l’exercice de deux walis, à savoir Mlle Nouria Zerhouni
et Mr Ouaddah Houcine. C’est autour de ces points
L
d’actualité que Mr le P/APW, Mr Soltani Belghali, a
eu l’amabilité de nous répondre.
Réflexion : Monsieur le président ! Vous êtes à
l’heure du bilan de votre mandat. Vous l’aviez assumé avec 2 walis, chacun avec un agenda de priorités et des démarches particulières. Comment évaluez-vous vos engagements annoncés au début de
votre mandat ?
Je suis en fin de mandat et des résultats s’imposent. Au
début, en 2007, c’était le temps où les attentes étaient
considérables. On construisait un rêve. Mais avec le
facteur temps, nous remontions à la mise à niveau avec
les moyens et les conjonctures. Notre devoir autant
qu’élus s’est ainsi basé sur le principe de permettre à la
wilaya dans le cadre de nos attributions et de nos compétences, d’arriver à la fin du mandat dans un meilleur
état que celui qu’on a connu au début. Évidemment, il
y’a eu durant ce mandat électif, des hauts et des bas. Ça
n’a pas été un fleuve tranquille, néanmoins nous avons
tenu compte du cap qui à été fixé, en s’appropriant des
moyens pour l’atteindre avec toute l’énergie et la conviction qu’on a mises pour aboutir à un résultat. Dans cette
perspective, franchement i y a e rôle incontournable du
wali qui est déterminant. Avec un bon wali on a l’impression que l’APW traine : mieux accompagnés et
mieux écoutés, du fait que nos recommandations sont
étudiées d’une manière sérieuse, et bien mises en
exergue à l’exécution. On traite tous les dossiers en
ordre du jour que le bureau de l’APW propose sans aucune contrainte. Avec un wali qui donne le dos aux élus
de l’assemblée de wilaya, celle-ci ne peut que s’étouffer
de par les blocages et d’amplification de la rumeur. Dès
l’arrivée de l’actuel wali si EL Hadj Houcine, nous nous
trouvions impliqués d’une manière directe dans la gestion de la wilaya. Et chaque session des éclairages et
des explications étaient exposés aux multiples questionnements des élus qui trouvaient des réponses objectives.
Le président de l’APW qui n’est pas membre de L’exécutif assiste aux débats, à l’évaluation et l’analyse et
même l’arbitrage. De ce fait, nous avons facilement
trouvé toute assistance pour mieux servir notre wilaya,
avec une meilleure relation entre exécutif et élus sur la
base de la complémentarité au point où les attributions
sont devenues diluées au point de ne sentir aucune différence entre compétences d’élus et celles d’administratifs. Comme il est aussi utile de juger de la contribution du journal Réflexion qui a beaucoup participé à
améliorer notre action commune, même si parfois certaines conjonctures et circonstances aient été jugées
avec plus ou moins de dramatisation. Mais pour nous,
même l’information erronée ne peut être qu’utile comme
facteur déclencheur et de veille.
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mostaganem
DEFEND LA GESTION DU WALI DE MOSTAGANEM
et freiné les opportunistes
Réflexion : Nous avions tous assisté l’Exécutif. Le wali
nous a ouvert les portes, nous a longuement écouté et
même contribué à la crédibilité de notre action. Mais
beaucoup d’attentes citoyennes, des plus basiques, restent exprimées. Alors où est le blocage d’autant que
vous dites que le rôle du wali est incontournable ?
Si je dois comprendre votre inquiétude, je dirais que le wali
n’attend pas les jugements des uns et des autres car il fait
son travail avec désintéressement. Il se juge lui même car
les résultats sont là. Il a toujours préféré discuter résultats.
Comme je n’ai pas la compétence d’évaluer le wali. Il n’est
pas un élu pour s’attendre à un taux de sondage de sa popularité. Je le vois agir lentement peut être, mais surement, à
la suite des choix qu’il a difficilement pris mais par nécessité, tout en évitant le monopole. D’autant qu’il a mieux rationalisé les décisions et veille d’une manière permanente
a l’harmonisation. Il a toujours refusé de faire le gendarme
ou l’imam.
Réflexion : Mais il y a des projets qui étaient abandonnés. L’APW en tant qu’instrument de contrôle, a-t-elle
constaté cet état de fait avant l’arrivée de l’actuel wali ?
Je viens de le dire, avec l’actuel wali l’on est mieux impliqué
et parfois beaucoup plus interpelé. Ce qui a été pour nous
un apport supplémentaire qui a conforté notre rôle et amélioré le rendement de notre mission élective. Autrement,
notre wilaya a bénéficié d’un ambitieux programme d’investissements publics dans tous les secteurs qu’on peut
comparer aux plans des années 70 avec cependant des différences en matière et en dimension des projets. Nous
sommes certains que la volonté des décideurs existe mais
elle n’est pas suffisante si elle n’est pas accompagnée de
capacité de réalisation : d’abord l’inscription des projets,
source de financement et comme nécessité fondamentale
des structures de suivie (étude de faisabilité sérieuse, localisation des projets, l’état juridique de l’assiette foncière,
etc.). Si tous ces facteurs ne sont réunis, il ne peut y être
que d’une situation en mesure de nuire à la qualité et au
coût. C’est le cas pour certains projets dans notre wilaya
tel que le stade, ou la grande mosquée dont le choix de terrain n’a été fait que récemment pour que l’étude soit en
2013, au même titre que l’institut des sports réceptionné en
2006 sans être finalisé. Le cas également d’une piscine avec
des contrefaçons, tout comme l’autre problématique de relance de l’hôpital de 240 lits. Autrement dit, pour ne pas
s’étaler sur l’évaluation de chaque projet comme cela ne
relève pas de notre compétence, il est plutôt utile de traduire
les efforts considérables entrepris récemment. Car, pour
moi, la satisfaction est de voir la wilaya bénéficier des projets structurels et le temps fera le reste. Bien que je ne suis
pas expert en la matière, à mon humble avis il ya deux exigences pratiques pour réussir à mener un projet à terme et
dans les bonnes conditions. La première sous-entend que
les travaux doivent respecter des normes définies par les
professionnels en charge de l’instrument de suivi et d’évaluation (bureaux d’étude). La deuxième exigence est l’utilité
de l’instrument de l’évaluation qui doit être un objectif permanant de l’évaluation, au quotidien. A cet égard, le wali a
maintes fois recommandé de lever le monopole imposé au
bénéfice de certains operateurs qui se comptaient sur les
bouts de doigts d’une seule main, afin de maintenir un
climat de confiance et d’établir une démarche durable pour
permettre de réajuster le rôle important de producteur de
rationalité et réducteur d’opacité, de promoteur de responsabilité . Dans le même ordre d’idées, le wali m’invite à
l’accompagner dans ses multiples contacts, réunions, visites, conseils d’Exécutif. Ce qui témoigne de la nécessaire
démarche dans le processus de décisions passant par l’identification du problème, la récolte de toute information, la
formulation des choix possibles, l’application de la décision
et l’évaluation des résultats. Vous-même gens de la presse,
vous savez qu’aborder les problèmes de l’administration
face aux politiques et aux groupes de pression a été longtemps tabou. Or, le wali a cassé ce tabou en prônant une
démarche que j’ai définie par le « procédé des 4 C », à
savoir la concertation, communication, concrétisation,
contrôle.
Réflexion : En attendant un bilan que vous allez présenter à la société locale, nous voudrions un éclairage à
propos d’un paradoxe apparent assujetti à une
conjonction d’abondance des ressources financières
lors des deux Exécutifs que vous aviez assisté, et pourtant les performances restent faibles.
Certes, je tiendrai compte à présenter un bilan, mais ce
bilan n’est pas aussi cynique que ça. Je l’affirme. Notre wilaya a su bien profité des deux précédents plans de développement et a eu heureusement la chance d’avoir des walis
très engagés, sincères, qui ont tous fait de leur mieux pour
réaliser des programmes notifiés. Sous cet angle, il y a lieu
de dire que Mostaganem a réussi à rattraper beaucoup de
retard. Et ce sont plusieurs secteurs qui témoignent de cette
évidence. Que ce soit pour ce qui est du secteur de l’hydraulique, de l’habitat entre autres infrastructures de base
tels que les barrages, les ports et les routes, le bilan est là
vérifiable de visu. C’est dire que les performances se sont
plutôt vues améliorées. Une preuve tangible de ce que
j’avance : la rentrée scolaire qui s’est déroulée dans des
conditions favorables. Alors que pour ce qui est du secteur
de l’AEP, le wali a inauguré en cet été plusieurs projets
pour l’alimentation des localités restantes. Donc, on ne peut
pas comparer la situation d’aujourd’hui a celle d’hier, pour
ne parler que d’un passé récent.
Réflexion : Comment alors expliquez-vous les émeutes et
les foules de jeunes demandeurs de logements ?
Je ne peux expliquer une situation de tout un pays en regardant par l’unique fenêtre de Mostaganem. Néanmoins, je
pourrais dire qu’à chaque fois, le wali a su répondre aux attentes de la population par le recours à la communication,
outre ses fréquents et continuels déplacements. Les forces
de sécurité n’ont été sollicitées qu’en dernier ressort. En
un mot, notre wilaya a été bien épargnée des circonstances
qu’ont vécues d’autres régions à travers des actions de
proximité, très réfléchies, que le wali savait prendre au
temps opportun. En résumant et d’une manière générale,
dans notre pays les structures communautaires de l’ancien
tissu social explosent pour des raisons exogènes autant
qu’endogènes. De ce fait, la logique marchande de crise
atomise les individus, désocialise les activités et précarise
la vie sociale. Dans ce contexte, le champ est ouvert à toutes
les illusions et aux états d’âme qui guident « les exclus ».
Et parfois ceux ne sont pas les intérêts objectifs qui déterminent le choix mais le vide social, c'est-à-dire ceux ne
sont pas les programmes politiques ou les traditions militantes qui font la part des choses. Désormais, il faut avouer
qu’une sorte de réalisme régressif qui est en train de faire
le poids dans les choix.
Réflexion : Concernant la logique de prédisposition à la
carrière politique, l’on ne peut noter que les dimensions
de l’attirance par les partis politiques, qui restent nulles.
Qu’en pensez-vous ?
En effet la probabilité d’être en position de se porter utilement candidat aux mandats électifs est commandée par des
facteurs sociologiques. On insiste ici sur l’importance de la
mission des partis politiques dans le choix des candidats.
Certains peuvent avoir le gout des responsabilités publiques.
Pour d’autres, aller à la politique peut devenir un but en
soi, en omettant la question de savoir que faire de l’exercice
élective !
Réflexion : Dernière question pour votre dernier mot :
est ce que Monsieur Soltani Belghali, a toujours cette
envie d’exercer l’action publique ?
Sincèrement je me suis senti trahi et étouffé, d’abord par
mon parti le FLN que j’ai fidèlement soutenu par mes engagements. Et de deux, par le mépris des autres partis
concurrents. Mais, enfin, aujourd’hui le FLN se doit de
concurrencer les autres partis (TAJ, RND…) et doit proposer
des compétences. En ce qui me concerne, même si je dois
accepter la sanction, je resterai toujours fidèle aux principes
fondamentaux du FLN. Car j’estime que je suis toujours
porteur d’une approche particulière et sincère aux problèmes
de la société.
Mercredi 26 Septembre 2012
7
ENTRE
Alatif … J’ai
rêvé de Soltani
Par Riad
Après une journée fatigante au journal, insulté parfois par les commentaires des internautes qui m’accusent à tort, de méchanceté, d’être dur et agressif avec les directeurs
dans mes écrits ; ma dure journée s’allonge
avec le bruit des pas, des pieds de certains architectes.Je sens leurs souffles contre mon
oreille. Ils me disent encore une fois : tu n'as
pas tout dit ! Pourquoi tu t’arêtes à mi-chemin !? Stressé par cette cacophonie et la surdité du traitement acoustique causé par le
bruit des bottes des architectes, je craignais
toujours le silence des pantoufles des entrepreneurs qui n’ont encore rien dit. Accablé
par le poids des démentis des heureux responsables bien défendus par des bâtonniers
payés sur le dos des contribuables et des
convocations des tribunaux me notifiant mes
accusations envers les intouchables ; je me
suis hiberné dans ma chambre le soir. Allongé sur le canapépour solliciter un caressant dans les bras de Morphée, j’ai rêvé et j’ai
vu dans mon songe utopique, un visage blanc
mince à la chevelure raide et à la teinte noir
chatouillant la couleur grise .Ce chevreau mignon était derrière le bureau du wali, assis les
bras croisés et les jambes ramassées, avec un
regard promeneur comme un phare balayant
l’horizon du salon de hadj HoucineOuaddah,en quête d’un navire perdu cherchant bon
port au bord de la coupole de l’APW qui
abrite ses ennemis politiques complotant pour
le chavirer de son poste de capitaine de bord
par vengeance. Je suis alors entré par magie,
dans le cabinet, tel un fantôme pour authentifier le portrait et j’ai pu constater qu’il s’agit
bien du fils de Hadjadj , l’ex-organique et numéro 10 du FLN à Mostaganem qui s’est finalement trouvé navigant seul sur la marrée
de Si-Afif et Bendahmane, et qui n’est autre
que le président de l’APW du temps du vrai
FLN , SoltaniBelghali. Je me suis dépêché
pour m’approcher de cet élu qui a tant rêvé
de terminer sa carrière politique comme député, mais par mal chance sa part a été attribuée au faucon du RND. Pour comprendre la
circonstance des choses, je l’ai interpellé ;
que vous arrive-t-il si-Soltani? Quel mauvais
sort vous a frappé pour le politicien que vous
êtes ? Pourquoi ils vous plantent toujours un
clou dans le pied à la veille de chaque
échéance électorale, alors que vous avez toujours défendu votre place à Coté du wali ?
Après un long soupir, il se retourne vers moi
et me lance : Je vais laisser la politique des
coulisses aux amateurs des tirailleurs dans les
jambes et confier Mostaganem aux arrivistes
promoteurs qui croient pouvoir tout acheter,
par leur fric qui ne dit pas son nom, les listes
et leurs entêtes. Moi comme je suis simple
retraité je ne peuxconcurrencer les endettés
des banques puisque les présumés notables
qui font la politique dans ce bled tendent la
main à ces politicards qui ont transformé les
assemblés en souks informels. Ses confessions ont flairé mon émotion au point où une
larme chaude me caressa la joue ; lorsque
soudainement mon portable vibra. Il m’a réveillé ce satané de téléphone de mon cauchemar effrayant. C’est le président de l’APW
qui au bout du fil pour me rappeler notre rendez-vous pour l’interview.
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Oran
Mercredi 26 Septembre 2012
8
CONCOURS D’ACCES A L’ECOLE DE FORMATION PARAMEDICALE D’ORAN
Rejet de tous les recours formulés
Les 220 candidats pour le poste d’aide soignant ayant
concouru l’année précédente, perdent espoir d’intégrer
l'Institut paramédical d'Oran, devant le rejet des recours
déposés auprès de la direction.
Par Medjadji H
es inscriptions des nouveaux candidats, pour l’accès à l’école de formation
paramédicale d’Oran ont
pris effet la semaine dernière au niveau de l’établissement sis à
la rue Mohamed Khemisti, au niveau du
centre-ville. C’est le retour à la normale
L
annonce nos sources, vu que les nouveaux prétendants à la formation étaient
en attente, jusqu’à cette semaine. En effet, ces derniers étaient tributaires d’un
arrêté interministériel, qui avait bloqué
le processus. Sauf que cette année la situation n’a pas trop évolué, mais plutôt
régressé, étant donné que les candidats
n’ayant pas obtenu leurs diplômes de
baccalauréat se sont vus éliminer de
facto. Non seulement cela, mais la formation aura été prolongée d’une année
pour cette session, soit quatre ans, 2 ans
de tronc commun et 2 autres années
pour la spécialité. Le rejet des candidats
restera l’un des faits saillants de ce changement. L'exclusion des niveaux de la
3ème année secondaire pour l'accès à la
filière aide-soignant de santé publique
est vraisemblablement atterrante, estiment les infortunés, vu que cette filière
qui concerne l’hygiène corporelle des
malades et de leur environnement, est
une exécution des soins infirmiers de
base et des tâches qui sont inhérentes au
pensionnat. Notons que cette décision
ne dérogera pas aux autres filières. En
effet c'est aussi valable pour les trois autres spécialités de la filière soins, à savoir auxiliaire de puériculture, hygiène
corporelle de l'enfant, de la mère et de
leur environnement, hygiène hospitalière
et entretien du matériel, etc., assistant
en fauteuil dentaire (accueil, installation
du patient, préparation des dispositifs
médicaux, informations et conseils d'hygiène bucco-dentaire aux patients, etc.).
La filière infirmier, également accessible
par le bac, quant à elle, comprend cinq
grades, à savoir infirmier breveté, infirmier diplômé d'Etat, infirmier de santé
publique et infirmier spécialisé de santé
publique et infirmier major de santé publique. La filière rééducation et réadap-
ERREURS DE TRANSCRIPTION A L'ETAT CIVIL DE L’APC D’ORAN
De 600 à 900 corrections par mois
Les erreurs de transcription dans les documents délivrés par les services de l'état
civil sont un fardeau de plus pour le citoyen, déjà agacé par la constitution des
dossiers administratifs. En effet, une lettre en plus ou un point en moins suffisent
à mettre dans l'embarras l'acquéreur du
document. Le nombre des erreurs recensées au niveau d'Oran est aussi alarmant.
Un prénom déformé, une date de naissance décalée, des fautes dans la traduction de données de la langue arabe à la
langue française ou vice-versa. Ainsi Saliha devient Salima, Najlaâ devient
Nakhla, Hamid devient Hamida... Sans
parler des dates de naissance et des
adresses qui parfois n'existent même pas.
«Ces erreurs sont dues à un manque de
concentration des agents. Il y a aussi les
coquilles engendrées par la traduction et
les différences de prononciation entre
l'arabe et le français», nous a expliqué
un employé du service de l'état civil qui
a voulu garder l'anonymat. Pour corriger
ces petites gaffes, un officier de l'état
civil réécrit correctement le document erroné. Les guichets de rectification d'état
civil sont pris d'assaut. Depuis l'introduction du biométrique, les défaillances de
transcription des registres, qui passaient
jusqu'alors inaperçues, jaillissent au
grand jour. Notre source affirme qu'une
vingtaine d'erreurs sont enregistrées quotidiennement au niveau de son service,
sans compter celles enregistrées au niveau des secteurs urbains, surtout
lorsqu'il s'agit de faire des traductions
(rédiger un acte de naissance en arabe à
partir d'un registre en français ou l'inverse). «Le nombre d'erreurs a nettement
diminué après l'informatisation des registres», a-t-il ajouté. «Il y a un guichet
chargé de corriger les erreurs. La correction se fait sur micro-ordinateur et, une
fois le document sauvegardé, l'erreur ne
se reproduit plus jamais», a-t-il affirmé.
Hélas, le parcours de rectification des erreurs de transcription des pièces d'état
civil est compliqué et très lent qu'on ne
peut l'imaginer. Pourquoi ? Souvent, l'erreur est commise dans le registre d'état
civil. Et quand l'erreur est constatée au
niveau du registre d'état civil, il faut passer obligatoirement par la justice. Il existe
deux types de rectification. D'abord, celle
par simple décision écrite du procureur
de la République. On l'appelle la rectification administrative, et elle concerne
des erreurs simples dites matérielles, qui
ne changent pas le sens du contenu du
document. Le deuxième type de rectification est appliqué par ordonnance du
président du tribunal. C'est une erreur qui
change complètement le contenu de l'acte
concerné. En effet, malgré toutes les mesures prises par les services concernés
avec ceux des différentes municipalités,
de nombreuses affaires atterrissent devant
les tribunaux pour la demande de correction, chose qui cause un énorme préjudice
au Trésor public.
Medjadji H
tation, quant à elle, comprend 10 spécialités, à savoir diététicien, ergothérapeute, prothésiste dentaire, appareilleur
orthopédiste, kinésithérapeute, opticien
lunetier, orthoptiste, psychomotricien,
pédicure podologue et audioprothésiste.
En attendant le lancement de cette formation, les assujettis à ce rejet de candidature espèrent que la tutelle puisse
prendre en considération leur souhait de
participer à cette formation.
DEFAILLANCES DANS
LES LYCÉES D’ORAN
Incompétence des
entreprises chargées
de la réalisation
Sur la quinzaine de lycées prévus d’ouvrir leurs portes cette rentrée scolaire,
seuls trois ont été livrés, ce qui met dans
la gêne les gestionnaires du secteur de
l'éducation nationale. En effet, plusieurs
sources de la direction de la wilaya ont
indiqué que cette situation est venue
compliquer celle déjà difficile avec l'arrivée, dans le cycle secondaire de milliers d'élèves issus des promotions de
5e et 6e années primaires qui avaient
réussi leur passage, il y a quelques années au cycle moyen. Et cette situation
suscite des interrogations quand on sait
que les pouvoirs publics avaient mis le
paquet pour doter le secteur d'infrastructures nouvelles qui devaient faciliter
l'accueil des élèves. Qu'est-ce qui explique ces retards dans la livraison si ce
n'est une défaillance des entreprises
chargées de la réalisation de ces infrastructures. Et pour parer à la surcharge
enregistrée en ce début d'année scolaire
dans les établissements du cycle secondaire de la wilaya, certains responsables
de lycée ont recouru aux salles prévues
pour les travaux pratiques à l'instar des
laboratoires. Cette situation pourrait devenir inextricable avec les recours introduits par les anciens élèves des
classes de terminales qui ont échoué à
l'examen du bac. Ce sera un véritable
casse-tête quand on sait que les places
disponibles sont rares et ne peuvent
contenter tout le monde. C'est dire les
conditions désastreuses d'apprentissage
dans lesquelles sont mis enseignants et
élèves. «La faute incombe certainement
à ceux qui ont réalisé ces nouveaux lycées qui ne répondent nullement aux
exigences requises. Ils auraient dû avoir
une vision futuriste et penser à
construire des lycées avec des classes
plus grandes», dira un enseignant qui
ne manquera pas de rappeler que les
salles disponibles dans les nouveaux
établissements sont exiguës et ne répondent pas aux normes pédagogiques.
En somme, c'est un véritable problème
qui risque de rendre l'année scolaire
difficile et surtout mouvementée quand
on sait que les syndicats qui ont accordé un délai au nouveau ministre,
menacent de reprendre la protesta s'ils
ne voient rien venir.
Medjadji H
Si vous aimez la liberté
Info Ouest
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
9
AIN TEMOUCHENT
La journée de la méditerranée célébrée
Dans le cadre de la célébration de
la journée de la méditerranée, la
salle des conférences du lycée «
Maghni Sandid Mohamed » d’AinTemouchent, a abrité, durant la
journée du 25 septembre 2012,
une conférence ayant pour thème
« la voix de la côte » , organisée
par la direction de
l’environnement, conjointement
en collaboration avec la direction
de l’éducation de la wilaya d’AinTemouchent.
Par B.Abdelgheffar
A
u cours d’ une courte allocution prononcée par le proviseur du lycée, au cours de la
laquelle il a souhaité la bienvenue à toute l’assistance,
aux représentants du secteur de l’environnement au niveau central et local, tout en
soulignant l’importance de cette journée
liée à la protection et la préservation du littoral , invitant les élèves à donner une attention particulière aux différentes interventions des professeurs et experts en
matière de protection de l’environnement,
avant de procéder, au nom du directeur de
l’éducation, l’ouverture officielle de cette
journée., et où les intervenants et les intervenantes ont mis l’accent sur la définition
et la présentation du littoral, la sensibilisation du large public pour la protection et la
préservation du littoral , l’amélioration des
connaissances des enfants aux problèmes
environnementaux en particulier le littoral
, l’implication des enfants dans la préservation du littoral, et l’échange des connaissances entre les différents secteurs de l’environnement. Un débat s’est instauré parmi
l’assistance qui a affiché un intéressement
sur l’importance de la protection de l’environnement sur la santé publique, la faune
et la flore ,, en particulier la vie des microorganismes, et les effets négatifs de la dégradation du littoral marquée par les
constructions illicites, la présence des déchets industriels , agricoles, alimentaires,
la marée noire, l’absence de mesures d’entretien sur la côte du littoral, la pollution
de l’eau marine, l’énorme perte des produits
de la mer notamment les poissons etc.. En
marge de cette rencontre, le journal s’est
rapproché auprès de Monsieur Larbaoui
Zoheir , représentant du conservatoire national des formations à l’environnement
(CNFE) d’Alger, et assistant-chef de la maison de l’environnement de la wilaya de Relizane qui a déclaré que cette journée a pour
objectif d’informer, d’éduquer et sensibiliser le large public sur l’importance du littoral Algérien , et son impact sur le plan
écologique, économique et social, ainsi que
l’échange d’informations à caractère environnemental, et semer une éducation environnementale au sein de la population .Cette
journée est marquée par des expositions de
faune, flore- éco-gestes, la pollution marine
et son impact négatif sur l’environnement
en général. Quant au chef du service de
sensibilisation, communication et éducation
environnementale auprès de la direction de
l’environnement de la wilaya d’Ain-Temouchent, il a affirmé que cette journée
touche les élèves du lycée « Maghni Sandid
Mohamed « d’Ain-Temouchent et ceux
de l’école « El Akid Otmane « d’Ain-Temouchent , qui sera marquée également
par la projection de films, extrait vidéo sur
le littoral de la wilaya d’Ain-Temouchent,
un questionnaire à choix multiple aux lycéens et écoliers, dessins et coloriage de la
côte , quiz, éco-jeux,.. Une cinquantaine
d’élèves effectueront dans l’après midi de
cette journée , une randonnée au niveau de
l’école de pèche de Beni-Saf et au niveau
de la côte du littoral .Rappelons que l’Algérie dispose d’un littoral de 1622 kilomètres abritant 14 wilayas , tandis que celui
d’Ain-Temouchent dispose de 80 km avec
deux (02) ports de pêche Béni-Saf (Daira
de Béni-Saf) et Bouzedjar (daïra d’El-Amria) , 29 plages dont 20 autorisées à la baignade ,sur l’étendue de 05 daïras avec 09
communes (Bouzedjar-M’Said-OuledBoudjemaa- Terga –Ouled-Kihal-Sidi-benAdda-Sidi-Safi- Béni-Saf et oulhaca). Cependant, tout le monde s’accorde à dire que
l’application des lois prescrivant entre autres la protection et la valorisation du littoral, de l’environnement, la faune , la flore,
les micro-organismes, et lutte implacable
contre toute transgression de ces lois ,
s’avèrent très nécessaires pour assurer un
climat sain et propre au niveau de notre littoral qui ne cesse de connaitre une dégradation déplorable au fil des jours, menaçant
de fait la vie des êtres humains, de la faune
et de la flore , plus particulièrement au niveau de la côte maritime méditerranéenne .
TIGHENNIF -MASCARA
MASCARA
Les habitants de
Sidi Said protestent
La population satisfaite
des orientations du wali
Les citoyens de la ville de Tighennif qui étaient présents à la rencontre de M. le wali lors de sa visite
pour assister à la célébration du
51eme anniversaire de la guerre
des fermes, disent être satisfaits
des orientations du wali, Le res-
ponsable était au courant de tous
les maux que vit la ville et leur a
promis que tous les problèmes seront résolus progressivement et en
fonction de leur importance, mais
que les citoyens affichent un peu
de civisme.
B. Boufaden
AIN LARABAA-AIN TEMOUCHENT
Les habitants de Sidi Said dénoncent à
travers une lettre remise à notre bureau,
la négligence des services de l’A.D.E et
leur reprochent de ne pas faire, équitablement, la répartition des eaux à travers
les différents quartiers. Ces habitants
disent qu’ils reçoivent l’eau une fois par
semaine alors que certains de leurs voisins la reçoivent deux fois et plus. Ces
derniers disent avoir adressé plusieurs
doléances à l’A.D.E. sans aucune réponse. D’Autres parts, ils dénoncent
plus de six fuites importantes signalées
au service de l’A.D.E. mais qui demeurent toujours sans aménagement. Les
eaux qui se déversent dans les égouts
peuvent suffire pour alimenter notre
quartier.
B.Boufaden
Un pharmacien arrêté pour vente
illégale de psychotropes
Lors d’une patrouille de police effectuée au niveau
de la cité « Colonel Feradj » d’Ain Temouchent, les
policiers relevant de la sûreté de daïra d’Ain Lerabaa
ont interpellé un jeune répondant aux initiales de
B.A.A âgé de 33 ans. Il a été découvert en sa possession,
10 comprimés de psychotropes de marque « LINKSIA ».
Lors de l’interrogatoire du dealer, ce dernier a dénoncé
son fournisseur principal de cette matière prohibée, qui
n’est autre qu’un pharmacien qui l’approvisionnait, et
ce, sans ordonnance du médecin. Présentés par devant le
procureur de la République près tribunal d’Ain Temouchent, le dealer a été placé sous mandat de dépôt, tandis
que le pharmacien a été destinataire d’une citation directe
à comparaitre.
Ikram
Si vous aimez la liberté
Info Ouest
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
10
POUR BENEFICIER D’UN PRET DE L’ANSEJ
Deux étudiants arrêtés pour escroquerie à Sidi Bel Abbès
Deux étudiants répondant aux initiales de F. R. et N. M.,
âgés de 23 ans, ont été arrêtés par les éléments de la
police économique près de la sûreté de wilaya de Sidi
Bel Abbès pour escroquerie. Les deux inculpés avaient
présenté auprès de la direction de l'ANSEJ des certificats
de non-affiliation de la CNAS et de la CASNOS, pour
bénéficier d'un projet de création d'une agence de location
de voitures, sachant que chacun d'eux aurait pu avoir
cinq voitures, du dispositif en question, sans déclarer
qu'ils étaient des étudiants. L'enquête a révélé à l'iden-
tification de la vraie identité des deux jeunes, qui
n'avaient pas le droit de bénéficier de ce projet. Déférés,
devant le procureur de la République près tribunal de
Sidi Bel Abbés, les deux jeunes étudiants ont bénéficié
de la citation directe.
Ikram
UNIVERSITE ABOU BEKR BELKAID DE TLEMCEN
RELIZANE
Réception de nouveaux
laboratoires de recherche
L’ambassadeur de la
République de Chine
hôte de la wilaya
Un programme de 1200 laboratoires (construction et équipement) a été réalisé dans les
différentes universités du pays. La quote-part de l’Université Abou Bekr Belkaïd de Tlemcen qui
a connu une évolution fulgurante durant la dernière décennie est de 93 laboratoires.
Par Razen
ur ce total, 63 ont été réalisés
les uns déjà entièrement équipés et les autres devraient
l’être dans les plus brefs délais. Les travaux de réalisation
des 30 nouveaux laboratoires restants sont
suffisamment avancés puisqu’ils dépassent les 60%, selon les propos du recteur
de l’université Abou Bekr Belkaïd. Par
ailleurs, il est également question de la
réalisation de deux centres de recherche
scientifique dont les travaux seront lancés
dans un très proche avenir. D’autres centres devraient également connaître le début
de leur réalisation dans les mois prochains.
Pour ce qui est de la prochaine rentrée
S
universitaire prévue à partir du 1er octobre
prochain, l’université Abou Bekr Belkaïd
accueillera environ 8000 nouveaux étudiants inscrits dans les différentes spécia-
lités. 700 d’entre eux sont inscrits au niveau de l’Ecole préparatoire des sciences
et techniques ainsi que de celle des
sciences économiques.
SAIDA
13 jeunes promoteurs poursuivis en justice
Treize jeunes bénéficiaires de financements de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes de la wilaya de Saïda ont
été poursuivis en justice, durant ce mois en cours, pour "dilapidation des biens hypothéqués". Selon un rapport de l’ANSEJ,
des agents contrôleurs de l’Agence ont découvert, lors des inspections entreprises auprès des jeunes investisseurs, la disparition
de machines acquises par des bénéficiaires pour les besoins de
leurs activités, financées par l’ANSEJ et les banques. "Ces
actions sont considérées comme une infraction à la loi et à l’acte
qui lie l’Agence aux bénéficiaires, ce qui a motivé l’administration de l’Agence à les poursuivre en justice", selon le document.
L’ANSEJ, indique-t-on, a également poursuivi (en justice) 10
bénéficiaires de prêts sans intérêts pour retard de remboursement.
Des mises en demeure ont été envoyées par le biais d’huissiers
de justice à dix autres bénéficiaires de prêts similaires qui ont
mis du retard dans le payement de leurs traites.
Touffik
FRENDA- TIARET
Un malfrat frappe une jeune fille avec un hachoir
Un jeune âgé de 23 ans, répondant aux initiales de B.A a
été arrêté par les services de la police judiciaire de Frenda
relevant de la sûreté de wilaya de Tiaret, pour une tentative
de kidnapping d’une jeune fille âgée de 24 ans, et ce, devant
son domicile parental situé dans la localité de Frenda. En
effet, la victime répondant aux initiales de B.F, a été entrain
de jeter les ordures ménagères dehors, fut surprise par un
jeune venant vers elle, et qui la traina par les cheveux, en
voulant la kidnapper. Devant les cris de secours de la pauvre
jeune fille, le malfrat a blessé sa victime à l’aide d’un
hachoir au niveau de la main, ce qui lui a valu un certificat
d’incapacité de 20 jours. L’inculpé sera présenté devant le
procureur de la République près tribunal de Frenda dans les
jours à venir.
Rym.B
L’ambassadeur de la république de Chine en Algérie, M. Liu Yuhe, a estimé lundi à Relizane que
l’Algérie offre d’énormes opportunités d’investissement qui permettront de renforcer et de consolider le partenariat entre les deux pays. Lors de sa
visite dans la wilaya de Relizane, le diplomate a
assuré que d’autres compagnies chinoises sont disponibles à réaliser de grands projets en Algérie et
à développer davantage le partenariat et la coopération entre les deux pays. "Les entreprises chinoises s’attellent à assurer des prestations de qualité
au titre du partenariat dans les différents secteurs
économiques", a-t-il dit à ce propos. En s’entretenant avec le wali de Relizane sur les opportunités
d’investissement qu’offre cette région, M. Liu Yuhe
a indiqué que son pays est surtout intéressé par les
créneaux de la sidérurgie, de l’agriculture et de la
santé. Il a annoncé, dans ce cadre, un projet de
réalisation d’une cimenterie dans la région d’El
Qalâa (Relizane). Concernant les échanges commerciaux entre les deux pays, l’ambassadeur de la
République de Chine en Algérie a souligné que
ceux-ci ont atteint, durant les neuf (9) mois de
l’année en cours, le montant de 5, 4 milliards de
dollars (USD), "soit une augmentation de l’ordre
de 30 % par rapport à la même période de l’année
écoulée". Le diplomate a également fait état de la
délivrance de 16.000 visas en 2011 par les services
de l’ambassade aux hommes d’affaires algériens.
M. Liu Yuhe a également rappelé que son pays a
pris part, avec ses troupes artistiques, aux festivités
marquant le cinquantenaire de l’indépendance nationale, signalant également la programmation de
troupes algériennes dans diverses manifestations
en Chine. Accompagné des autorités locales, le
diplomate a visité, dans la localité d’Ammi
Moussa, le chantier de réalisation d’un hôpital de
120 lits dont les travaux secondaires sont pris en
charge par une entreprise chinoise. Cet établissement de santé publique sera réceptionné en mars
prochain, a-t-on appris. Au nouveau siège de la
wilaya, M. Liu Yuhe qui a suivi une présentation
sur les opportunités d’investissement dans la région, a souligné à cette occasion, la disponibilité
des sociétés de son pays à contribuer à la concrétisation de certains projets dans le cadre du partenariat.
Farouk
TISSEMSILT
Signature d’une convention pour une véritable culture environnementale
Une convention a été signée lundi à Tissemsilt entre la Direction de wilaya de l’Education et celle du parc national
des cèdres de Théniet el Had en vue de sensibiliser et de
former les élèves aux questions portant sur la protection de
l’environnement. Cette convention vise à développer chez
les élèves des établissements scolaires une véritable culture
environnementale durable, à les sensibiliser sur l’impérieuse
nécessité de protéger l’environnement, à travers notamment
des sorties pédagogiques dans la cédraie de Theniet el Had,
encadrés par les techniciens du parc national. Les cadres
du parc national de Theniet el Had sont chargés, durant
cette année scolaire, d’assurer, sur site, des cours théoriques
et pratiques sur la diversité écologique et biologique. En
vertu de cette convention, une commission pour le suivi de
ces actions sera créée et comprendra le directeur local de
l’éducation, des inspecteurs de l’éducation, des directeurs
de l’exécutif de wilaya, des cadres du parc ainsi que des représentants d’associations écologiques locales. Le parc national des cèdres de Theniet El-Had est situé à 55 km au
nord de la ville de Tissemsilt et à une altitude de 1.923 mètres au dessus du niveau de la mer. Il s’étend sur une superficie globale de 3.425 hectares, où vivent 72 espèces d’animaux protégés dont des mammifères, des reptiles, des
insectes et des espèces ornithologiques.
B. Nassim
Si vous aimez la liberté
Info Centre
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Plus de 200 000 euros saisis
à l’aéroport Houari Boumediene
Plus de 162 000 euros ont été saisis par la brigade
de police des frontières de l’aéroport
international d’Alger ce lundi 24 septembre 2012
sur un passager du vol Alger Istanbul, a indiqué la
DGSN dans un communiqué.
ette saisie a été effectuée « au cours
d’une mission de
contrôle des passagers sur le vol
Alger Istanbul, ce jour, le 24 septembre 2012, aux environs de 13
heures ». Un individu, âgé de 40
ans, s’apprêtait à faire ressortir
frauduleusement la somme de
162 000 euros (plus de 24 millions de dinars), saisie en sa possession, selon la même source.
L’argent était dissimulé dans une
C
valise roulante, a précisé la
DGSN. Depuis le début de cette
semaine, la PAF a saisi plus de
200 000 euros sur des passagers
à l’aéroport d’Alger, selon la
DGSN. Le cours de l’euro a atteint ces derniers mois des pics
historiques à près de 150 dinars
l’unité sur le marché noir contre
100 dinars dans les banques. Selon la Banque d’Algérie, la hausse
de l’euro sur le marché parallèle
est due essentiellement à la fuite
des capitaux. « Beaucoup de fortunes se sont constituées en Algérie et beaucoup d’opérateurs
possédant des dinars les convertissent sur le marché parallèle. La
réglementation ne permet pas de
convertir pour aller acheter à
l’étranger des biens immobiliers
ou des actifs […]. Pour contourner cette réglementation, les opé-
rateurs font appel au marché parallèle pour acheter des actifs à
l’étranger », avait indiqué lundi à
la Chaîne 3 de la radio publique,
Djamel Benbelkacem, un conseiller du gouverneur de la Banque
d’Algérie.
BOUIRA
L’état civil de Djebahia sous pression

Les services de l’état
civil de la commune de
Djebahia, à une vingtaine de
kilomètres à l’ouest de Bouira,
sont saturés en cette période
de rentrée scolaire. C’est du
moins ce qui a été constaté lors
de notre passage sur les lieux.
Ainsi, les employés munici-
paux ne savaient plus où donner de la tête, tant le flux de
citoyens est considérable. En
effet, il est bien connu qu’en
cette période de rentrée scolaire et universitaire, les extraits de naissances, fiches de
résidences et autres documents
officiels sont très demandés.
De ce fait, les services de l’état
civil sont très sollicités et, parfois, ne peuvent plus répondre
à une telle pression. C’est ce
que nous a confié le préposé
au guichet des extraits de naissance : «On est complètement
submergés par le travail. Il
nous arrive même de sauter la
pause-déjeuner afin de pouvoir contenter tout le monde.
Durant la première quinzaine
de ce mois, on a même doublé
l’effectif pour pouvoir tenir la
cadence». Il est vrai que le
rythme auquel sont soumis ces
agents est infernal. Pour
preuve, lors de notre présence,
il a été dénombré pas moins
de 100 citoyens qui attendaient
qu’on leur délivre leurs précieux documents. Hichem,
venu se faire délivrer sa carte
de résidence a souligné le fait
qu’il ne voudrait pas être à la
place de ces guichetiers, «ils
font carrément de la peine à
voir». Et de poursuivre : «Ils
(les employés municipaux)
sont souvent pointés du doigt,
mais il faut être juste, ils subissent une pression terrible»,
a-t-il concédé. De leur côté,
ces employés demandent
qu’une annexe de l’état civil
soit ouverte afin d’absorber le
flux de citoyens. «Djebahia
n’est plus une petite bourgade
perdue au beau milieu de nulle
part, sa population s’accroit de
plus en plus. De ce fait, ce service n’est plus en mesure de
répondre à tout ce monde, il
est impératif d’ouvrir une annexe à même de nous suppléer’’, a-t-on indiqué.
GREVE SURPRISE A LA SNTF
Le trafic ferroviaire fortement perturbé à Alger
Les conducteurs de la SNTF
d’Alger ont déclenché, ce
mardi matin, une grève pour
dénoncer la décision de licenciement d’un de leurs
collègues, perturbant fortement le trafic ferroviaire
dans la capitale, a t on appris auprès du syndicat de
cette entreprise. « La direction a licencié un conducteur
qui était aux commandes
d’un train qui a fait un accident le 22 août 2011. Un cadre de la société avait été tué
dans cet accident », explique
un syndicaliste. « Nous revendiquons l’annulation de
la décision de licenciement.
Dans le cas contraire, nous
déclencherons une grève générale illimitée nationale à
partir de mercredi », menace
t il. Pour la direction de la
SNTF, cette grève est illégale. « Aucun préavis n’a été
déposé. Aucune liste de revendications n’a été déposée
», selon un responsable à la
direction de la SNTF. Résultat de cette action, le trafic
ferroviaire est fortement perturbé dans la capitale, même
si la direction a fait appel à
des conducteurs remplaçants. « Les trains qui circu-
lent sont conduits par des
encadreurs auxquels la di-
11
AIN DEFLA
ALGER
Par Nassim.B
Mercredi 26 Septembre 2012
rection a fait appel », selon
le même syndicaliste.
Tou inspecte le
projet de la voie
ferrée El Afroun
L’évaluation des travaux de dédoublement de la voie ferrée entre
El Afroun et Khemis Miliana, lancés fin 2010, a été au centre de la
visite effectuée lundi à Aïn Defla
par le ministre des transports,
M.Amar Tou. Les travaux de ce
tronçon, long de 56 km, qui traverse les wilayas de Blida, Tipasa
et Aïn Defla, enregistrent un taux
d’avancement global de 15 %, a-ton expliqué au ministre. Selon M.
Tou, l’importance de ce tronçon,
dont la réalisation des travaux est
assurée par l’entreprise nationale
d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires, réside dans la construction de deux tunnels longs de 8
km chacun. A ce jour, il a été procédé au creusement de 1400 mètres sous-sol, soit une cadence de
huit mètres par jour. Au niveau du
chef- lieu de wilaya, le ministre
s’est enquit du projet de réalisation de l’évitement de la ville
d’Aïn Defla, lequel s’étend sur
une longueur de 6,03 km et dont
le coût de réalisation est de 582
millions de dinars. Une fois
concrétisé, ce projet améliorera la
sécurité et la circulation des usagers, dotera la wilaya de nouvelles capacités, et assurera également le développement
socio-économique de la région
nord de la ville, ont affirmé les
responsables de la Direction des
travaux publics de la wilaya.
TIPAZA
3 milliards de dinars
pour les zones
montagneuses
Une enveloppe de trois milliards de dinars a été accordée à Tipasa au titre de
l’année 2012 pour engager des projets
de développement des zones montagneuse de la wilaya, a-t-on appris auprès de la wilaya. Cette enveloppe
budgétaire, allouée dans le cadre d’un
programme spécial, servira à financer
des opérations de développement au
profit de 200 douars situés dans quatre
daïras, à savoir Gouraya, Damous,
Cherchell et Sidi Amar, a-t-on précisé.
Les opérations à réaliser ont notamment pour objectif de stabiliser les populations dans cette partie de la wilaya
qui, jusque-là, a été le parent pauvre du
développement local, à l’origine d’un
exode rural important et d’une dévitalisation des zones de montagne. Les
projets de développement, dont certains ont déjà été lancés, sont particulièrement ciblés et retenus sur la base
des priorités et des demandes des populations rencontrées à l’occasion des
nombreuses sorties de l’exécutif de la
wilaya sur le terrain.
A.Mokrane
Mercredi 26 Septembre 2012
Mercredi 26 Septembre 2012
Pour
e soir
belle l ine et le
s
u
l
p
être la on mixe la la seul mot
s. Un
isie,
eillon,
du rév e et le stras re tenue cho
s
i
t
vo
le mai
la so
ne fois bijoux simp érentes
satin,
U
!
r
e
f
l
re de
de dif
e, bril
d’ordr ous une paru les fantaisie ou en bague
r
s
v
e
e
p
l
z
l
olie
e
s
invent our cela, de ucles d’orei valeur une j
o
P
b
n
.
e
e
t
n
élégan ssemblent e lles mettent
s’a
t. E
a
t illes, blanc brillan lle. Si
i
-e
l
t
o
i
j
o
le s
d’un
i simp pouvez égas
s
u
a
,
robe
r, vous
un cha
référez
vous p onfectionner utefois
c
t to
lement ier, en évitan oreilles
ll
d’
o
s
c
oucle
mant
r les b our ne pas sa
e
t
r
o
p
p
s
de
p
m
e te
en mêm tre tenue !
o
v
r
ture
Les activités de plein air sont plus saines que la consommation de chocolat ou la luminothérapie. Elles produisent
un effet équivalent, mais plus durable. Les écarts de
température entre les journées douces et les nuits froides
activent la circulation et le corps réclame de l’exercice.
Il est donc très utile de pratiquer une activité prolongée
telle que la randonnée. Les sports d’endurance comme
le jogging, le vélo et la marche libèrent des endorphines
qui entraînent un sentiment de bonheur et d’euphorie.
Q uestionn rouge à
V
R
A
I
U
e
l
i
f
e
n
i
u
q
pas
t
e
l
u
o
p
e
Cuisses d es
gratiné
FAUX Pour alléger les sucreries, on utilise surtout des polyols (xylitol, sorbitol, mannitol),
des édulcorants qui apportent 2,4 calories par
gramme au lieu de 4 calories par gramme.
Si on abuse, on échappe aux caries mais pas
à l’embonpoint ni aux troubles digestifs. De
plus, ils entretiennent le processus de mastication et l’envie de sucre.
S
le
alab ns
é
r
p
: sa
on
diti ation t pas
n
o
a c moris erçoi ast l
p
C’e ute mé on ne inform irono
,
t
e
à ntion ent l s n env ,
u
atte ectem epos, calme e ré(
r
n
r
cor s. Le opice e bon uar
n
n
(q
,u
tio ent p
…) orielle ’audim
e
e
n
irag ens de l
ss
écla tivité s ue et e stre ter
p
d
v
p
ce de la sence our ca ap
b
é
lit ), l’a tiels inform
tion t essen ent les
son ectem enir.
r
cor s à ret
o
ti n
Glissez dans le four un
petit récipient d'eau pour
que la volaille dore bien ;
- trempez-la dans du lait avant
de passer au four ;
- comme pour les rôtis, vous
pouvez aussi presser sur ses
entrailles un jus de citron qui
lui donnera une belle
couleur dorée.
:
s
e
t
r
u
o
c
t
s
n
e
a
p
f
u
f
u
Co
o
b
e
m
u
l
vo

s
e
l
z
F u ye t r o p
s
t
n
e
alim
g ras
Comment empêcher la volaille
de se dessécher ?

Première mesure à prendre en cas
de brûlures d’estomac : diminuer la nourriture trop riche.
Les matières grasses réduisent le tonus du sphincter œsophagien inférieur, le muscle qui empêche les aliments de remonter de l’estomac vers l’œsophage. C’est en effet ce reflux qui
cause les brûlures d’estomac. Les graisses sont aussi plus longues à
digérer et accroissent donc les risques d’aigreurs. Notre conseil : limitez
les graisses saturées comme le beurre, les viandes rouges ou les fritures.
Privilégiez les bonnes sources de protéines, faibles en gras. Par exemple la
volaille sans la peau, le poisson, les légumes secs ou les yaourts allégés.
Choisissez
bien les tétines
F
A
U
X
if
t
n
e
tt
a
z
e
y
o
13

T
r
u
c
Les bonbons et les chewing-gum sans
sucre sont sans risque pour la ligne

4 cuisses de poulet, 150 g d'olives vertes dénoyautées, 40 g de fromage râpé, 1 oignon, 15 cl d'huile d'olive, 2 citrons, sel, poivre
Salez, poivrez les cuisses de poulet. Mettez-les dans un plat creux.
Arrosez de 5 cl d'huile d'olive et du jus des citrons. Couvrez.
Laissez mariner 1 heure en les retournant une à deux fois. Ébouillantez et égouttez les olives. Mixez-les avec l'oignon haché, le fromage ainsi que le reste d'huile d'olive. Poivrez. Préchauffez le four
sur thermostat 6 (180°C). Égouttez les cuisses de poulet. Faites-les
dorer sous un gril chaud pendant 5 à 6 min de chaque côté. Rangez-les dans un plat. Arrosez-les de la marinade puis recouvrez-les
de la purée d'olives. Poursuivez leur cuisson 25 à 30 min.
Pour faire tenir
son rouge à lèvres toute la journée, on utilise les grands
moyens : on poudre d'abord les
lèvres avec une poudre libre ou
compacte afin d'ôter toute potentielle couche de gras. On dessine
ensuite le contour des lèvres avec
un crayon avant de remplir l'intérieur. Enfin on applique son rouge.
On termine en embrassant un mouchoir, en poudrant une nouvelle
fois puis en appliquant une
deuxième couche de rouge. On
peut également tricher en utilisant
des produits de maquillage malins
comme les bases ou les fixateurs
de rouge à lèvres.
s
a
à
voi
n
r
Le soleil, un ennemi pour les yeux
n
e
x
u
o
j
i
b
Des
es
i
s
i
a
t
n
a
f
s
perle




Lors d’expositions solaires, il est essentiel
de protéger ses yeux par le port de verres
teintés filtrants de bonne qualité. En effet,
les rayons ultraviolets A et B par diffusion
et réflexion peuvent léser les tissus oculaires. Les porteurs de verres de contact
doivent aussi penser à bien se protéger
des rayons.
s
e
r
v
lè
L’achat des tétines est important. Là encore, vous pouvez ruser en choisissant une dont la souplesse
rappelle celle de vos seins. Votre poitrine est un peu lourde et pas très ferme ? Choisissez-la un peu
molle (en caoutchouc ; faites-la bouillir pour la ramollir). Vos seins sont petits et durs ? Essayez-en
une plus ferme. Une tétine avec une base large est parfaite pour un allaitement mixte car le bébé ouvre la bouche largement comme il le faisait au sein. Il sera moins perdu ! Vous pouvez également
choisir des tétines physiologiques dont la forme rappelle celle du mamelon. Mais ne vous faites pas
d’illusions, elles n’ont ni le goût ni l’odeur du sein. Et le premier concerné n’est pas dupe… Mettez
plutôt la tétine en position « petite vitesse » pour avoir un faible débit du lait. Car votre bébé a pris
l’habitude de tirer énergiquement sur le sein (c’est plus difficile qu’au biberon), et il fera de même
avec une tétine. Ainsi, le lait ne coulera pas trop vite dans sa bouche, et il ne s’étranglera pas. Et pour
que son besoin de succion soit satisfait, son repas doit durer au moins une dizaine de minutes.
Bo
12
Commençons ce panorama coiffure pour les
coupes courtes bouffantes qui
donneront de la légèreté et de
la fluidité à cette rentrée.
Le carré est toujours plus
aéré, le crêpé s'invite à toutes
les sauces, le bouclé est délicieusement destructuré. A la rentrée, le
court bouffant sera
fantaisiste ou ne
sera pas !
Si vous aimez la liberté
Publicité
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
14
République algérienne Démocratique et populaire
Société de Distribution de l’Electricité et du Gaz de l’Ouest
Ministère des Ressources en Eau
E.P. Algérienne Des Eaux
Zone de Mascara
Unité de Mostaganem
Communiqué
CONDOLEANCES
Le Directeur d’Unité ADE de Mostaganem et
l’ensemble du personnel, très affectés par le décès de
leur collègue Monsieur DIAB BELKACEM, présentent à sa famille leurs sincères condoléances et les
assurent en cette douloureuse circonstance, de leur
profonde compassion.
Qu’Allah Tout-Puissant accorde le défunt sa
sainte Miséricorde et l’accueille en son vaste paradis.
« A Allah nous appartenons et à lui nous retournons. »
Le Directeur d’Unité
Reflexion 26/09/2012
Anniversaire
L’amitié c’est comme l’abeille
et la fleur, pour l’abeille, la fleur est
une source de vie et pour la fleur
l’abeille est une messagère
d’amour. C’est aujourd’hui que ma
très chère amie
«BENDRAF Hassiba»
célèbre son anniversaire, et en
cette heureuse circonstance, je lui
souhaite moi son amie Bouchra
un heureux anniversaire plein de
bonheur, santé, prospérité et une
vie conjugale très heureuse. Et
que notre amitié dure. A tes 100
ans. Ton amie
Bouchra qui t’aime
La direction de Distribution de Mostaganem se trouve dans l’obligation imminente de procéder à des travaux d’entretien d’une impérieuse nécessité au niveau de son poste de Sidi Benhaoua.
Ces travaux se dérouleront pendant 03 jours de suite : le 26,27 et 28
Septembre.
A cet effet, nous informons notre aimable clientèle de la commune
de Mostaganem uniquement que durant ces trois jours, une coupure de courant
peut intervenir à partir de 19h 30 pour une durée de 45 mn, à travers quelques
quartiers de la ville en fonction de leurs courbes de charge.
Tout en comptant sur leur compréhension, la Direction de Distribution
de Mostaganem s’excuse auprès de ses clients et les assure que leur confort
constitue son unique souci.
Le Directeur de la Distribution
Reflexion 26/09/2012
ANEP :0009899/31
Anniversaire
A notre petit prince
FOURLOULE ZAKARIA
C’est le 22 septembre 2012 que
notre petit adoré «DAHMANE
Seddik» a soufflé sa 12ème
bougie, auprès de ses
charmants parents. Et c’est en
cette heureuse circonstance que
Papa, Maman, et sa soeur,
souhaitent un joyeux
anniversaire au prince
«DAHMANE Seddik», plein de
bonheur, de santé et de
prospérité. Longue vie à notre
adoré «DAHMANE Seddik».
De la part de ton frère Hassen
qui t’aime tant
Anniversaire
Anniversaire
Le 12/09/2012 que le petit poupon
«Basaha Radaouane»
soufflera sa 1ère bougie. En cet
heureux évènement, toute la famille
Bssaha, ton papa et ta maman lui
souhaitent un joyeux anniversaire
et une vie pleine de bonheur. Que
ton jour de fête soit gai et heureux
comme un jour de fête se doit de
l’être. Un gentille petit garçon
comme toi le mérite amplement.
Comme tu as déjà charmé tous ceux
qui te connaissent, il ne faudrait pas
s’étonner, si aujourd’hui, tu
reçois plein de bises et de
caresses. A tes 100 ans.
Anniversaire
C’est aujourd’hui
18 Septembre 2012 que
notre adorable soeur et
amie DAOUADJI
Wafaa fête son anniversaire. En cette heureuse
occasion, ta famille et tes
amis Mounir et Chahrazed
tiennent à te souhaiter un
heureux anniversaire plein
de santé, prospérité et
que Dieu exauce tous
tes vœux. A tes 100 ans.
Anniversaire
Anniversaire
Le 22/09//2012 l’anniversaire de «GOUAICHE Salim »
toute la famille ainsi que ta maman et ton papa te
souhaitent tout le bonheur du monde à l’occasion de ton
anniversaire et les plus belles années de la vie sont celles
que l’on n’a pas encore vécu. Voilà un grand jour et une
grande année. De la part de ta maman
Le 22/09/2012 l’anniversaire de LATIGUI Fayçal toute la
famille ainsi que ta maman et ton papa te souhaitent tout
le bonheur du monde à l’occasion de ton anniversaire et les
plus belles années de la vie sont celles que l’on n’a pas
encore vécu. Voilà un grand jour et une grande année.
De la part de tes soeurs Hassenia
VENTE
ANNONCES
Mostaganem : vend maison sup 192 m
Tél : 05.50.29.42.73
2
Mostaganem : A vendre F4 route d’Oran (Prés BDL)
Possibilité promesse de vente Tél : 0550.85.43.37
Réflexion le 26/09/2012
NAISSANCE
La famille KATTROUCI a la
joie et le bonheur d’annoncer
la naissance d’un joli poupon
prénommé «Madjid» venu
égayer leur foyer et embellir
encore plus qu’avant leur vie
commune,bienvenue
Vend lot de terrain (acte + livret foncier) de 239 m2, 03
façades à Cité Djebli (Moucheté) sur la rue Belhacel,
face aux logts Université, avec permis de construire.
Tél 05 58 90 50 67
Maison à vendre 264 m2, 3pièces + cuisine + S.B +
Garage + cour, cité Ben Fouci a côté Mosquée Boukari.
Tél : 07.98.94.72.14
Vend superbe villa 310 m2 endroit calme convient pour
profession libérale, Maternité, Grande Ecole ou
habitation, 2 salons + 3 pièces + cuisine + S.B + 2 W.C +
Bâche d’eau –Raisinville - Mostaganem.
Tél : 07 77 20 77 66.
CLASSEES
Mostaganem .ville ; vends beau terrain 261 m2, très
bien situé et ayant une D.F parallèle avec vues
imprenables + enclave (à l’arrière du lot). Acte notarié
+ livret foncier, curieux s’abstenir. Tél : 05 57 42 59 00
EMPLOIS
Met à disposition pour DENTISTE local équipé centre
ville Mostaganem. Tél : 06.61.30.66.90
05.56.76.14.20
Jeune fille 31ans Licencée en sciences Juridiques et
administratives + CAPA, ayant 8 ans d’expérience dont 5
ans comme avocate agréée prés la cour, maitrisant 3
langues.Cherche emploi en qualité de cadre juridique ou
administratif. Curieux non sérieux s’abstenir.
Tél : 07.92.07.68.02
Si vous aimez la liberté
Culture
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
15
Le patrimoine culturel de l’Ahaggar
à l’honneur à Naama
Le patrimoine culturel
et historique de l’Ahaggar
(Tamanrasset) est à l’honneur
dans la wilaya de Naama à la
faveur des échanges inter
wilayas.
e coup d’envoi de la semaine culturelle
de la wilaya de Tamanrasset a été donné
samedi soir à la maison de la Culture Abdelhamid Benbadis de Naama aux sons et
rythmes targuis exécutés par des troupes artistiques
de l’association "Imaoudoune Intoufat" qui ont gratifié le public de danses traditionnelles "Yetizangaret" et "Takouba Aghar" puisés du terroir de la région
de l’Ahaggar, outre l’interprétation de chansons d’an-
L
ciennes vedettes du chant Targui. Le public local
aura également à découvrir, tout au long de cette
manifestation, à travers des expositions de photographies sur divers sites de la région de l’Ahaggar,
notamment naturels et archéologiques, les us et
modes de vie de la société targuie et leur attachement
aux activités artisanales ancestrales et l’élevage camelin. Les hôtes de l’Ahaggar pourront également
apprécier, à travers une tente dressée à l’enceinte de
la maison de la Culture de Nâama, un atelier de fabrication d’articles d’artisanat, apanage de la région
d’Abelessa, lieu de la sépulture de la reine des Touaregs "Tinhinane". Le programme culturel prévoit
également l’organisation des soirées artistiques animées par des troupes et vedettes de la chanson Targuie, dont "Artane", "Tassili", ainsi que de récitals
poétiques au rythmes des instruments de l’Imzad,
du Tindi et de Tazemaret.
Le Maroc et Adrar font leur théâtre en section off du
7e Fntp
Du réel sombre
à l’imaginaire aigre-doux
La 7e édition du Festival
national du théâtre professionnel (Fntp) n’est pas
que compétition. Il a aussi
sa section Off, ouverte à
toutes les troupes qui
n’ont pas pu ou voulu inscrire leurs productions en
compétition. Dans cette
section, le public algérois,
qui n’est pas venu en
force, a pu découvrir à la
salle El Mouggar la troupe
marocaine Masrah El Médina, avec la pièce «Deq
ou bessquate» (Il t’a pris
et en silence). Coproduite
avec le Théâtre national
Mohamed VI du Maroc, la
pièce est une savoureuse
comédie écrite par Abdelkabir Chadati et mise en
scène par Hichem El Djebani.Le rideau se lève,
laissant découvrir une scé-
nographie toute simple, un
divan sur le côté droit de
la scène et un mini jardin
lui faisant face. Dans un
langage cru, direct, avec à
peine quelques allusions
pour évoquer certaines situations épineuses, la
pièce nous fait découvrir
le quotidien de deux couples, Bachir et Safaa, ainsi
que Mounir et Kamélia.
Après des années de mariage, la cohabitation entre
les épouses et leurs maris
devient quasiment impossible. Leurs quotidiens
sont rythmés par des disputes autour de futilités
qui leurs empoisonnent
l’existence. Excédés, les
deux maris se retrouvent à
comploter pour se débarrasser de leurs épouses.
Les femmes, de leur côté,
ont, elles aussi, concoctés
un plan.La mise en scène
est intelligente et on y retrouve quelques clins
d’œil au cinéma, comme
l’introduction de flashback ou quand les personnages se font animateurs
TV. Le 4e mur est brisé,
les comédiens s’adressent
directement au public, faisant de lui un acteur à part
entière dans la pièce. Les
dialogues sont fort drôles
et l’accent marocain y
ajoute du piquant. Le public est carrément plié de
rire, surtout quand les personnages de la pièce improvisent et s’adressent à
leur metteur en scène. On
retrouve aussi dans le
texte des insinuations directes au différend frontalier algéro-marocain.
Tamazight
Les lecteurs davantage intéressés par les
livres d’apprentissage de la langue
Les ouvrages d’apprentissage de Tamazight sont davantage demandés par
le lecteur en comparaison de la littérature amazighe qui nécessite un "travail
de fond" basé sur le contenu, le style
d’écriture et la créativité, estiment des
chercheurs spécialisés dans la culture
amazighe.
S’exprimant lors d’une rencontre organisée lundi dans le cadre du 17ème
Salon international du livre d’Alger
(SILA), sous le thème "Enjeux linguistiques et nouveaux champs de l’édition
pour le livre amazigh", les orateurs ont
fait comprendre que les publications
en Tamazight qui suscitent l’intérêt du
lecteur sont, notamment, les dictionnaires, les études linguistiques et autres
supports pédagogiques.
Selon eux, la curiosité du lecteur est
davantage orientée vers les méca-
nismes d’apprentissage de cette langue
que sur les livres littéraires (romans,
essais et recueils poétiques) dont le volume est "restreint", impliquant des
questionnements sur leur contenu, ontils estimé.
Parlant de la relation entre l’édition, le
lectorat et la diffusion de livres en Tamazight, l’auteur et chercheure en patrimoine amazigh, Tassaadit Yacine,
considère que cette dernière "existe",
tout en s’interrogeant sur la "qualité
des œuvres vendues".
Pour elle, le statut de langue nationale
ou officielle de Tamazight ne peut à
lui seul créer de grands écrivains ou
garantir son émancipation, si celle-ci
n’est pas nourrie d’une pensée littéraire
fondée sur la verve poétique, l’imaginaire de l’auteur et des spécificités
mêmes de cette langue.
Si vous aimez la liberté
Publicité
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
DIRECTION DES AFFAIRES RELIGIEUSES ET WAKFS
DE LA WILAYA TLEMCEN
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE
NIF de la DARW : 099113019060231
En application de l’article 114 du décret présidentiel N°10236 du 07/10/2010 modifié et complété par le décret présidentiel
N° 12-23 du 18/01/2012 portant réglementation des marchés publics, la Direction des affaires Religieuses et Wakfs de la wilaya
de TLEMCEN informe l’ensemble des soumissionnaires concernés
par l’appel d’offres national ouvert paru aux quotidiens Réflexion
et l’Echo d’Oran en date du 31/03/2012, ouverture des plis en
date du 19/07/2012, la commission d’évaluation des offres s’est
tenue en date du 19/07/2012 et a proposé :
Montant soumissionné
3 596 700,00
103
1.110.000,00
Etude réalisation et
Mr Khater Med
Equipement
El Amine
d’une Ecole
BUILDERS
Coranique à
Maghnia
Montant Montant Montant Délai Délai
étude suivi DA total DA de
de
DA TTC TTC
TTC l’étude suivi
2.486.700,00
Bureau d’étude
NIF Note
d’architecture
198413200024345
Projet
03
12
mois mois
Tout soumissionnaire qui conteste le choix opéré peut introduire
un recours dans les Dix (10) jours qui suivent la parution du présent
avis dans la presse nationale auprès de la commission des marchés de
la wilaya.
Reflexion 26/09/2012
Reflexion 26/09/2012
ANEP :13098/31
ANEP :13108/31
Mercredi 26 Septembre 2012
16
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE MOSTAGANEM
DIRECTION DE L’ADMINISTRATION LOCALE
AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE D’UN MARCHE
Conformément aux dispositions de l’article 49 alinéa 6 du décret
présidentiel N°10-236 daté du 07/10/2010 portant réglementation des marchés publics, modifié et complété par le décret présidentiel n°12-23 daté
du 18/01/2012, la commission d’évaluation des offres techniques et financières de la direction de l’administration locale, informe l’ensemble des
soumissionnaires ayant participé à l’avis d’appel d’offres national ouvert
n°02/2012.
Portant l’objet : Réhabilitation des blocs administratifs de la wilaya
LOT : »DRAG »
Parus sur les journaux :
Le :MANBAR EL GHARB le : 10/07/2012
Le : REFLEXION le : 10/07/2012
Que le marché a été attribué provisoirement à :
LOT
Montant de l’offre
Délai de Note techEntreprise après correction
Observation
réalisation nique
en TTC
Réalisation des
blocs administratifs de la wilaya,
SEDDAK
Cinque
11.332.240.92 DA
48 point
lot direction de la
FETHI
(05) mois
réglementation et
des affaires
générales
Moins
disante
Conformément à l’article 114 du code des marchés, les soumissionnaires
non retenus peuvent adresser leurs recours au président de la commission
des marchés publics de la wilaya de Mostaganem dans les dix (10)
jours à compter de la parution du présent avis dans la presse nationale.
Le Wali
Reflexion 26/09/2012
Reflexion 26/09/2012
ANEP :13056/31
ANEP :13076/31
TOUT SAUF
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
17
VOYAGE AU CŒUR DE L’ISLAM !
La vie du prophète Mohammed (Q.S.S.S.L)
Le Prophète Mohammed (q.s.s.s.l) occupe une place unique dans la conscience et la vie des musulmans. Il est celui qui a reçu et
transmis le Coran, le Texte révélé qui rappelle la place éminente de l’Envoyé de Dieu, tout à la fois Prophète, modèle et guide.
Muhammad (q.s.s.s.l) fut un homme, qui a agi et transformé le monde à la lumière des révélations et des inspirations qui lui
sont parvenues de l’Unique, Son Éducateur. Cette humanité assumée, élue et inspirée fait de lui un modèle pour les fidèles
d’aujourd’hui.
La bataille de Badr
A
lors que les Musulmans avaient
fait l'hégire, Les Mecquois
n'hésitèrent pas à s'approprier
les biens qu'ils avaient laissé à
La Mecque et allaient les vendre en Syrie.
Les Mohajirines demandèrent au Prophète
(q .s.s.s.l) de combattre pour leurs droits.
Le Prophète (q.s.s.s.l) n'en fit rien jusqu'au
jour où Dieu le Très Haut lui en donna l'ordre par la révélation. Le Messager de Dieu
(q.s.s.s.l) et ses partisans partirent au soir
du vendredi 17 du mois de ramadan en l'an
II de l'hégire, ils étaient environ 314
hommes accompagnés de 70 chameaux
dont chacun portait trois hommes à tour
de rôle.Ils allaient pour intercepter la caravane d'Abou Sofiane qui s'en retournait à
La Mecque. Bien entendu, les Mecquois
virent en cela l'occasion de combattre les
Musulmans et de les exterminer, aussi, ces
derniers composèrent une armée trois fois
plus nombreuses et étaient dotés d'un armement supérieur. En outre, ils dépêchèrent Abou Jahl vers Abou Sofiane pour que
ce dernier joigne ses forces à l'armée mecquoise. Abou Sofiane préféra esquiver la
bataille pour sauver les biens qu'il transportait et il emprunta un autre chemin. Pendant ce temps là, les Musulmans, mis au
courant par leurs éclaireurs, hésitèrent dans
la décision à prendre : Intercepter la caravane ou bien combattre l'armée mecquoise.
Après une concertation faite à la demande
du Prophète (q.s.s.s.l), Mohajirines et Ansars décidèrent de combattre l'armée mecquoise. La stratégie adoptée par les Musulmans consista selon les suggestions d'Al
Habab (raa) d'aller au puits le plus proche
de l'ennemi (le puits de Badr) et de dessécher les autres puits, obligeant les Mecquois à se rendre à l'endroit choisi et les
laissant de plus dans une soif extrême. Le
Prophète (q.s.s.s.l) implora Dieu en ces
termes "O Dieu, voici Qoreich venant défier et démentir Ton Prophète, dans sa vanité et son arrogance. Accordes moi le soutien que Tu m'as promis. Fais que nos
ennemis soient vaincus en l'espace d'un
matin...". Par ailleurs, le Prophète (q.s.s.s.l)
rassura ses Compagnons en leur promettant
le soutien de Dieu et s'exprima à eux en
disant "Tel polythéiste mourra ici, un tel
mourra là en posant la main sur la terre à
tel ou tel endroit". Lorsque la bataille commença, le Prophète (q.s.s.s.l) prit une poignée de sable et la jeta en direction des
polythéistes qui en eurent les yeux remplis.
Les Musulmans sortirent vainqueur de la
bataille en ayant eu l'aide de Dieu qui leur
envoya en assistance mille anges. Les Musulmans eurent 15 martyrs, et comme le
Prophète (q.s.s.s.l) l'avait prédit, à chaque
endroit qu'il avait auparavant désigné se
trouvait un polythéiste mort. Le Prophète
(q.s.s.s.l) s'adressa aux polythéistes morts
en leur disant "O untel, O untel... Vous auriez dû écouter Dieu et son Prophète. Nous
autres, avons obtenu ce que Dieu nous avait
promis ! En est-il de même pour vous ?
Omar lui dit "Tu t'adresses à des corps sans
vie !" Le Messager (q.s.s.s.l) lui répondit
"Par celui qui tient mon âme, ils m'entendent aussi bien que vous". La bataille fut
terminée, le Prophète (q.s.s.s.l) devait régler le sort des 70 prisonniers faits par les
Musulmans et à ce sujet il consulta ses
Compagnons. Certains proposèrent qu'ils
soient libérés contre une rançon et d'autres
par contre proposèrent à ce qu'ils soient
exécutés. Le Prophète (q.s.s.s.l) opta pour
la première solution, privilégiant ainsi la
Vie et la Pitié. Par ailleurs, l'argent gagné
des rançons contribuerait à aider les Musulmans. Cependant, Dieu révéla un verset
venant réprimander le Prophète (q.s.s.s.l)
sur le choix qu'il arrêta.
CE QU'IL FAUT EN TIRER
La bataille de Badr est riche en enseignements que nous allons développer si Dieu
le veut.
•
Au départ, le Prophète (q.s.s.s.l)
et les Musulmans désiraient simplement
intercepter la caravane et cela sans combattre. [Voler des gens sans défense est effectivement ce que souhaitent dans l'idéal
tous les pillards]. Dieu Gloire à Lui le Très
Haut les mit à l'épreuve ; à savoir que les
Musulmans ne savaient plus quel était le
meilleur objectif : intercepter la caravane
ou combattre pour la cause de Dieu. Après
consultation, les Musulmans décidèrent au
prix de leur vie de combattre pour la cause
de Dieu, ceci ne fut possible que grâce à la
foi qu'ils avaient en Dieu et à son Messager.
Les Musulmans savaient en toute
conscience qu'ils allaient affronter une ar-
mée trois fois et demie supérieure à eux !
Comment agirions-nous dans tel cas !
irions-nous au combat ? ou bien précipiterions nous sur la richesse ?
•Le Prophète (q.s.s.s.l) n'hésita pas à
consulter ses compagnons. Il recourait à
ce procédé dès qu'il s'agissait d'un sujet
non traité par Dieu et relevant de la politique gouvernementale. Ceci est resté et
restera une loi constante jusqu'à la fin des
temps pour tous les sujets épineux dont les
Musulmans n'ont point de réponse dans le
Coran et la Sunna. Mais la consultation ou
"Choura" ne s'applique pas aux sujets traités définitivement par le Coran ou dans la
Tradition et aucune autorité ne peut y remédier. La décision de combattre l'armée
mecquoise fut une décision collective, ceci
prouve que l'allégeance faite à Aqaba par
les Ansars ne se limita pas à la parole mais
se traduisit également dans les actes et que
cette allégeance était bien pour Dieu.
•Il est permis de recourir à des éclaireurs
et aux observateurs que les Musulmans
peuvent dépêcher en territoire ennemi. Cela
pour découvrir la position de l'ennemi et
ses plans et connaître sa force en arme et
en effectif. A cette fin, le chef musulman
peut utiliser ce moyen tant qu'ils servent
l'intérêt des Musulmans et assurent leur
survie.
•Le Prophète (q.s.s.s.l ) croyait à la victoire
des Musulmans et à la promesse de Dieu,
Qui ne manque jamais à Sa Parole. L'imploration du Prophète (q.s.s.s.l) n'est qu'une
illustration de la fonction essentielle de
l'homme qui n'est autre que l'adoration de
Dieu.
•La demande à Dieu en toutes circonstances nous montre que les épreuves et les
malheurs qui menacent l'Homme en cette
vie ou qui s'acharnent contre lui sont autant
de moyens pour lui rappeler sa qualité de
serviteur de Dieu et diriger son espoir et
ses pensées vers la grandeur de Dieu et sa
formidable puissance. Les malheurs nous
ramènent à Dieu en nous obligeant à avouer
notre faiblesse, à admettre devant Dieu notre condition de serviteurs à chercher auprès de lui protection contre tous les malheurs. Quand un homme prend conscience
de cette vérité, et règle sa conduite là dessus, cela signifie qu'il a atteint le degré de
perfection que Dieu a fixé pour tous les
Hommes.
•Le renfort d'Anges au cours de l'expédition, l'un des plus importants miracles visant à appuyer les musulmans authentiques
et à les secourir se produisit à Badr. Cette
aide ne fut point d'ordre spirituelle ou une
force morale comme certains l'ont imaginé
mais ce fut un effectif réel de 1000 anges.
Ils participèrent réellement au combat pour
rassurer les Musulmans en répondant effectivement à leur appel au secours. Mais
la victoire est de Dieu seul, elle ne doit
rien aux anges. Ce fait a été rapporté dans
les deux Sahih.
•Le Prophète (q.s.s.s.l) s'adressa aux morts
polythéistes et Omar, étant étonné, reçu
comme réponse du Messager de Dieu
(q.s.s.s.l) "Par celui qui tient mon âme, ils
m'entendent aussi bien que vous m'entendez". Cette affirmation nous apprend que
le défunt à une vie spirituelle propre dont
nous ne connaissons pas la nature ni les
modalités et que les âmes des morts planent
autour de leurs corps.
•La décision que pris le Prophète (q.s.s.s.l)
sur le sort des Prisonniers ne fut pas la
bonne. Cela nous apprend que le Prophète
(q.s.s.s.l) avait droit à l'erreur, mais ses erreurs n'étaient jamais approuvées, au
contraire, elles lui étaient vite reprochées
par la révélation de versets. Certains affirment que le Prophète (q.s.s.s.l) ne pouvait
commettre d'erreur, ce qui est faux puisque
Dieu dit dans le Coran "Que Dieu te pardonne ! pourquoi les as tu dispensés du
combat..." (verset 43/9). Beaucoup pourraient être choqués par l'attribution d'erreurs au Messager de Dieu (q.s.s.s.l). Ces
derniers voient dans l'erreur un crime, une
aberration, un acte en parfaite contradiction
avec la droiture infaillible des Prophètes.
Or, dans ce contexte, on entend par "erreur"
qu'à un moment donné, la jurisprudence
du Prophète (q.s.s.s.l) n'a pas aboutie auprès de Dieu à la perfection. mais son "erreur" ne contredit nullement sa vertu irréprochable, au contraire, c'est en quelque
sorte une gratification de Dieu. Par ailleurs,
le Prophète (q.s.s.s.l) se dépassait sans
cesse, de sorte qu'il considérait toujours
imparfaites ses actions passées, par rapport
au degré de perfection qu'il atteignait par
la suite. Il implorait souvent Dieu de lui
pardonner ces "erreurs" tout comme nous
implorons nous mêmes le pardon pour nos
péchés.
A suivre
Mercredi 26 Septembre 2012
E
UANT L
Q
I
R
B
A
INOISE F E BAGARRE
H
C
Un conflit a éclaté dans une
E
N
I
N
US
des usines de Foxconn,
5 : UNE E À CAUSE D'U d e
E
N
sous-traitant chinois
O
H
P
la Chine,est
d'Apple, causant la fer- I
NE FERM censé fabriquer
O
H
jour
P
meture de celle-ci.
T
R
A
M
S
et nuit l'iPhone 5. Le conflit
23 : 2
0
Fringe
Une fe
m
veuve me, récem
m
,
morte, est retro ent
uv
a
l'ADN vec des trac ée
es
d
autour e son défunt de
mari
du cou
.
20 : 4
5
L'inn
ocent
En 19
7
tonnie 8, Théo est
r
c
palité dans une m anun
Sans é d'Ile-de-Fr ician
d
rents, ucation, san ce.
sans fa
s
mille. pa-
Dans une des usines chinoises de Foxconn, une bagarre entre ouvriers a causé la
fermeture du site. Problème, Foxconn
Technology Group est l'un des plus
importants sous-traitant d'Apple et le
site sur lequel la bagarre a éclaté ce
lundi, qui se trouve à Taiyuan au nord
A
u
aurait impliqué 2.000 ouvriers et fait
quarante blessés, alors que l'usine emploie au total environ 79.000 travailleurs. Selon le fabricant, il s'agirait d'un
conflit interne entre ouvriers. Une enquête a été ouverte afin de déterminer
les circonstances de ces débordements.
t
o
Le
ile
utomob ur le
o
l de l'A
Mondia e l'occasion p n décaersio
va êtr
v
s
la
ri
r
a
aux
P
ri
de
marque t de
découv
m de la
le
ublic de
grand p ompacte premiu version cabrio t difmen
our la
e la c
le
P
d
a
.
e
ic
o
d
té
ri
o
b
ra
p
s déche
3 Ca
modèle
e appro
s, la DS
hoisi un es traditionnels x chevrons
chevron
c
a
n
ë
d
Citro
ue au
de celle
la DS3,
La marq un simple toit
férente
de toit.
r
n
pourvus effet opté pou
ble selo
rétracta s : ina en
n
en toile
o
ti
si
trois po
ire, outermédia horire
vertu
et
zontale
u re
o u v e rt
totale.
23 : 5
0
d'u
L'ombre
n doute
Le 17
ju
de Ce illet 1429, la
nt
G
quand Ans bat so uerre
Jeanne
n plein
d'A
couron
nemen rc assiste a
u
VII, à
t
Reims. de Charl
es
bule
Après
av
tours ju oir rêvé des
melles
plus d
penda
es
n
Petit d ix ans, Phil t
ip
écide d
e pass pe
l'actio
e
n en a
oût 19 r à
74.
20 : 4
5
ur
Humo
mc didine le
ro
du burger i
(14)
Possession
Marilyne
et
Bruno doivent
emménager dans
le chalet que leur
loue Patrick Castang, propriétaire
de nombreuses
habitations.
Patrick Castange
leur
annonce
qu’il va les loger
momentanément
dans un autre
chalet de grand
standing car le
leur n’est pas terminé.
Citroën DS3 Cabrio : elle se déshabille pour le Mondial de l'Auto
23 : 30
am
Le fun
18
Lana Del Rey dévoile "Ride", le nouvel
extrait de "The Paradise Edition"
Lana Del Rey s'apprête à proposer au grand public neuf titres
inédits qui figureront sur la réédition "The Paradise Edition"
de son album à succès "Born to Die". La chanteuse vient
d'ailleurs d'en dévoiler la pochette, la tracklist, les premiers
extraits et le titre "Ride" en intégralité !Il y a un an, le monde
découvrait petit à petit l'univers mélodramatique de Lana Del
Rey à travers les clips faits maison de "Video Games" ou encore "Blue Jeans". Depuis la demoiselle est devenue numéro
1 en France avec son album "Born to Die", qui affiche un
beau score de 260.000 exemplaires vendus, et reste l'une des
sensations de l'année. La réédition du disque, baptisée "The
Paradise Edition", arrive le 12 novembre, et le nouvel extrait
"Ride", a de quoi rassurer les fans.
19
Mercredi 26 Septembre 2012
Italie : Scandale financier au
parlement régional de Rome
Scan
La présidente de la région de Rome, membre de pointe du Peuple de la liberté (PDL)
de Silvio Berlusconi, a démissionné lundi en
raison d'un vaste scandale financier frappant son
groupe au parlement régional, provoquant un scrutin
local anticipé à haut risque pour ce parti.
Renata Polverini, une ancienne syndicaliste élue pour
cinq ans en mars 2010, a annoncé sa démission "irrévocable" devant la presse, en affirmant vouloir mettre
fin à l'utilisation laxiste des financements régionaux
par le groupe parlementaire local du PDL.
Une enquête a été ouverte il y a plusieurs semaines
par le parquet de Rome contre une dizaine de conseillers régionaux de ce parti soupçonnés de malversations financières, allant des fausses factures au détournement de fonds.
"Je mets fin au parcours d'un conseil (régional) qui
n'est plus digne de représenter le Latium (NDLR:
nom de la région de Rome). Ces messieurs je les renvoie tous à la maison", a-t-elle dit en ajoutant: "je
pars la tête haute, je n'ai rien à faire avec ces malfaiteurs".Les magistrats enquêtent sur des versements issus des caisses de la région au profit de ces conseillers PDL sous l'intitulé "fonds destinés au
fonctionnement du groupe" pour un total approchant
les 6 millions d'euros sur deux ans.
dale
Zoe Saldana et Bradley Cooper :
de nouveau ensemble
Après une courte histoire entre
décembre 2011 et mars 2012,
Zoe Saldana et Bradley Cooper ont remis ça. Selon le Daily
Mail, les deux acteurs se sont
à nouveau rapprochés lors de
la promo du film The Words,
qui sortira prochainement dans
les salles françaises
À l’instar de Kristen Stewart
et Robert Pattinson qui se seraient remis ensemble à moins
de deux mois du cinquième volet de Twilight, Zoe Saldana et Bradley Cooper,
amoureux, devraient nettement faciliter la
promotion de leur prochain film. Après
une relation de quatre mois entre décembre 2011 et mars 2012, l’homme le plus
sexy du monde selon le magazine américain People et la révélation féminine du
blockbuster, Avatar, sont de nouveau in-
Société
Alzheimer : des traitements pour
freiner une maladie incurable
Au
cours des cinquante dernières années, le nombre de personnes affectées par la maladie d'Alzheimer
n'a cessé de croitre pour atteindre aujourd'hui un total de plus de 25 millions à travers le monde. Un chiffre
qui pourrait doubler d'ici 2050 selon les spécialistes. Face à
une telle hausse, les recherches se multiplient pour tenter de
mieux connaitre la pathologie et surtout de trouver un moyen de
l'enrayer. En effet, aujourd'hui, la maladie d'Alzheimer reste incurable et le déclin cognitif qu'elle provoque ne peut être inversé. Toutefois, il existe des traitements capables de ralentir son évolution et d'atténuer les symptômes. Prescrits par les médecins, il en existe plusieurs
types mais aucun n'a d'effet immédiat. Leur efficacité ne peut être évaluée
qu'au bout de 3 à 6 mois et celle-ci va différer d'un patient à l'autre.Il faut
ainsi parfois plusieurs mois pour choisir le traitement adéquat qui peut être
soit un anticholinestérase, soit un antiglutamate. La première catégorie agit
en inhibant la dégradation d'un neurotransmetteur appelé acétylcholine.
Elle vise ainsi à corriger le déficit en cette molécule observé dans le cerveau des malades et à favoriser la communication entre les neurones.
nt
Affecta ersonnes
.000 p lzheimer fait
0
5
8
e
d'A
s
plus d
breuse
maladie
nce, la objet de nom ieux la
a
r
F
n
m
l'
e
is de
d'hui
aujour qui ont perm aladie reste
m
es
h
la
c
,
r
is
e
els ne
h
fo
rec
. Toute itements actu on
e
r
it
a
n
s
a
r
tr
con
ti
s
n
le
le
t
de ra
ble e
incura t qu'à tenter .
n
n
o
e
serv
évoluti
séparables.Selon le Daily Mail, Bradley
Cooper a été apecu sortant du domicile
de Zoe Saldana au petit matin…Le lendemain, les deux acteurs ont été vus allant
main dans la main au cinéma. Lors de
leur première idylle, une source présente
sur le tournage de The Words confiait au
magazine In Touch: "Bradley et Zoe se
sont immédiatement bien entendus.
Procès Erika: la Cour de cassation
maintient la condamnation de Total
La plus haute juridiction française a
estimé que la France était compétente
pour juger des responsabilités dans le
naufrage de l'Erika qui a sombré en
dehors des eaux territoriales françaises
en 1999. Le naufrage juridique n'aura
pas lieu. La Cour de cassation a estimé, ce mardi, que la France était
compétente pour juger des responsabilités dans le naufrage de l'Erika qui
a sombré en dehors des eaux territoriales françaises en 1999.
Un troupeau de moutons
saccage un magasin
Un troupeau de plus de quatre-vingts moutons s'est invité dans un magasin provoquant de nombreux dégâts matériels.
L'incident s'est produit dans la station de
ski de St Anton en Autriche. Selon les gérants de la boutique de matériels de ski,
quatre-vingt moutons sont subitement entrés dans le magasin. "Nous pensons que
l'un d'entre eux a dû voir son reflet dans un
miroir et est entré pour enquêter", expliquent-ils. "Et les autres moutons, bien entendu, ils ont suivi".
Insolite
Si vous aimez la liberté
Détente
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
20
Mo
oT
TS
S FL
Lé
éC
CH
Hé
éS
S
N°816
Sudoku
N°811
SOLUTION
N° 817
SOLUTION
Verticalement
M O T S C R O I S E S
N°619
A - Auteur théâtral
B - Lieu de naissance de la poésie lyrique - Contrée
du Finistère
C - Changement - Galèrent
D - Colorais en brun - Levée ultime
E - Il était un petit navire - Circonférence sur diamètre
F - Mauvaise école - Ni acide, ni basique
G - Fait imprévu - Conformes à la narration
H - Guide de mine - Terre émergée - Juron de bébé
I - Inventeur permanent
J - Bien dissimulés - Coincé
K - Assembleraient bout à bout
L - Représentez - Piste étroite
Devinettes...
Pourquoi les Hollandais mettent leurs antennes paraboliques dans leur cave ?
Pourquoi y a-t-il un japonais dans mon garage ?
Comment reconnaît-on un génie dans une salle de cinéma?
SOLUTION
Réponse : Pour capter les Pays Bas !
Parce qu'il y a Mamoto (ma moto)
C'est le seul qui brille dans la salle!
1 - Rendue accessible à tous
2 - Parole d'amoureux
3 - Prévenue - Recueil de procès-verbaux
4 - Degré musical - Il vaut bien l'argon - Corrompues
5 - Vraiment léger - Enchaîner
6 - Virtuose - Devinas
7 - Petit coucou - Trés chaste - Continent
8 - Reproduisant - Préposition
9 - Titi lyonnais - Montraient leur joie
10- Sorties dans l'autre sens - Débrouillard
SOLUTION
Horizontalement
N° 620
N°810
Dans chaque ligne, chaque colonne, chaque carré, tous les chiffres
de 1 à 9 doivent être utilisés
Si vous aimez la liberté
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
M O
7
9
T
3
S
Détente
1
C O D E S
6
21
Mercredi 26 Septembre 2012
9
2
4
1
N°618
HOROSCOPE
Bélier
Gémeaux
Lion
Vous aurez un peu tendance aujourd'hui à vous cantonner dans
votre petit coin et à regarder les
autres évoluer autour de vous,
sans chercher à prendre part aux
projets du moment.
Il y aura beaucoup de discussions pour
des détails et une certaine nervosité
régnera au sein de votre travail. Fort
heureusement, Jupiter vous donne l'assurance nécessaire pour faire entendre
votre voix et placer votre autorité.
Au boulot également, vous chercherez par moment bien trop compliqué, vous perdant dans des détails sans importance qui, au final,
vont vous stresser et vous retarder
inutilement.
Taureau
Cancer
Il faudra éviter de travailler
en équipe. Vous aurez l'âme
solitaire en ce milieu de semaine, et l'on ne pourra
guère communiquer efficacement avec vous.
Heureusement, le secteur professionnel de votre vie semblera
épargné par les astres. Cela vous
permettra de pouvoir décompresser un peu lorsque vous vous
trouvez au bureau.
Vierge
Un mercredi qui devrait être tout
doux, et léger comme une brise
printanière. Vous allez pouvoir
profiter de vos amours épanouies
du jour et n'aurez rien d'autre à
penser que cela d'ailleurs. Un
vrai bonheur !
Balance
Du côté des idées : rien à dire ! Vous
aurez de quoi assurer. Du côté relationnel, ça coince davantage... Vous ne serez pas à l'abri de réactions impulsives
qui pourraient déboucher sur des dissensions importantes.
Scorpion
Il n'est pas impossible qu'il y ait
quelques tensions avec certains de
vos supérieurs hiérarchiques. Ils ne
pourront, il faut le dire, pas vous dire
grand-chose sans que vous vous mettiez dans tous vos états.
Sagitaire
Verseau
Rien de spécifique à signaler au
niveau de cette journée de travail
qui sera un peu ennuyeuse. Il ne
se passera vraiment rien de très
dynamique.
Vous serez très créatif ! Si vous travaillez dans le milieu artistique, vous
aurez tout bon et serez très productif.
Pour ceux qui oeuvrent dans une autre branche, le résultat ne sera pas
mauvais non plus.
Capricorne
Un mercredi où vous ne parviendrez
pas à respecter le planning que vous
aurez établi ! Voilà qui va vite vous
porter sur les nerfs. De plus, tout le
monde semblera s'être donné le mot
pour traîner dans vos pattes... agaçant,
tout simplement !
Poisson
Votre vie professionnelle devrait être à peu près épargnée
par la mauvaise humeur des
astres, mais ne vous attendez
malgré tout pas à une ambiance euphorique... Vous serez bien content, en tout cas.
SP O R T
Payez-en le prix
Les Loups
s’intéresse à
Cruzado
Lens
Actuellement au Chievo Verone, le milieu de terrain péruvien, Rinaldo Cruzado (28 ans), intéresserait un club allemand. En effet, calciomercato révèle ces
dernières heures que Wolfsburg suivrait
de près ses performances. Sa valeur marchande serait de 1 million d’euros.
L’Inter veut aussi
Caballero
S
i on vous
le rapportait du
côté du
Real Ma-
drid ce matin, la
Gazzetta dello Sport
affirme, de son côté,
que l’Inter Milan
aurait également
Jean Louis
Garcia viré!
Mario
Balotelli, visé?
Boruc
vec
a
e
g
a
g
s’en
on
t
p
m
a
h
t
Sou
Libre depuis son départ de la Fiorentina,
Artur Boruc rebondit finalement en Angleterre. En effet, le portier polonais de
22
Valence se penche
sur Dragovic
Lors du prochain mercato d’hiver, la formation du FC Valence
envisagerait de s’attacher les services d’un
défenseur central. Selon la Cadena Ser, le
club Ché suivrait de
près Aleksandar Dragovic. Âgé de 21 ans,
ce dernier évolue sous
les couleurs du FC
Bâle.
Considéré
comme un grand espoir, le jeune joueur
aurait également tapé
dans l’œil du FC Barcelone et de la Lazio
Rome.
Man Utd
garde
un œil
sur Kaya
Déjà intéressée cet été, la formation de Manchester
United aurait toujours un œil sur le défenseur, Semih
Kaya. Âgé de 21 ans, ce dernier porte actuellement les
couleurs de Galatasaray où il est déjà titulaire. Interrogé, le président turc a confirmé qu’il n’y aurait pas
de départ cet hiver pour son jeune joueur.
Benfica songe à Colman
WO
15M€
pour
une pépite
du Betis ?
G
UR
SB
LF
avec Arsenal, il y aura
des émissaires des clubs
italiens. Je confirme que
Vasilis était très proche
de s’engager avec la
Roma, mais je ne sais
pas exactement pour
quel motif l’affaire ne
s’est pas concrétisée.
Maintenant, toutefois, le
joueur est en fin de
contrat et le discours
change.«
Une
pépite du
Paraguay
en vue ?
La direction turinoise de la Juve
pourrait prochainement discuter affaire avec Manchester
City. A en croire Caughtoffside.com, la Vieille Dame souhaiterait effectivement rapatrier l’attaquant transalpin
Mario Balotelli en échange de
31 millions d’euros. Une somme
qui pourrait être amortie par
la vente d’Arturo Vidal vers …
Manchester City. Les Skyblues
disposeraient de 40 millions
d’euros pour boucler ce dossier,
d’après 4-4-2.com.
32 ans s’est engagé jusqu’à la fin de la
saison avec le promu Southampton.
Torosidis vers
l’Italie ?
Tout proche de s’engager
avec l’AS Roma l’été
passé, le latéral de
l’Olympiakos, Vasilis
Torosidis, pourrait bel et
bien poser ses valises en
Italie. En effet, Giorgios
Kazianis, l’agent du défenseur : « La Roma de
nouveau sur Torosidis ?
Tout ce que je peux dire,
c’est que le 3 octobre, à
l’occasion du match
l’intention de recruter le jeune attaquant de Libertad
Asuncion, Mauro
Caballero (17 ans).
JUVENTUS
C’est officiel, la formation du Racing Club
Lens a licencié son entraîneur, Jean-Louis
e
Garcia. Ce dernier pay
s
les mauvais les résultat
des Sang-Or. Il est rem
placé par Eric Sikora qui
s’occupait de l’équipe
réserve.
OFFICIEL
Mercredi 26 Septembre 2012
JUVENTUS
Si vous aimez la liberté
Quotidien National d’Information
Rea
Mad l
rid
Après avoir pris plusieurs renseignements, la formation du Real
Madrid pourrait prochainement
passer la vitesse supérieure concernant l’attaquant, Mauro Caballero.
Selon Fichajes, les madrilènes seraient entrés en contacts avec l’entourage du joueur. Âgé de 17 ans,
ce dernier porte les couleurs de Libertad. Plusieurs clubs comme l’Inter Milan, Parme et l’AS Roma seraient aussi sur les rangs.
A
la recherche
d’u n mil ieu de
terrain pour cet hiver, la for ma tion de
de
Wo lfsb urg sui vra it
ans,
près Benãt. Âgé de 25
ellece dernier évolue actu
rs du
men t sou s les cou leu
encore
Betis Seville où il est
en juin
sou s con trat jus qu’
alle 201 4. Les diri gea nts
ule r
ma nds pou rrai ent form
lion s
une offr e de 15 mil
r le
d’e uro s pou r bou cle
en
dossier. Selon le quotidi
AS, le club andalou discut e ave c son jou eur
pou r le fair e pro lon ger de deu x
ans.
C’est le média Calciomercato qui nous le révèle, la formation de
Benfica s’intéresserait de
près au milieu de terrain,
Gustavo Colman. Âgé
de 27 ans, ce dernier
évolue en Turquie sous
les couleurs de Trabzonspor où il est encore sous
contrat jusqu’en juin
2016. Des discussions
seraient en cours entre
les deux équipes.
Man City veut blinder
un jeune attaquant
C’est le média Sky Sports qui nous le révèle, la
formation de Manchester City envisage d’entamer des discussions avec son attaquant John
Guidetti dans les semaines qui viennent. Sous
contrat jusqu’en juin 2014, ce dernier pourrait
signer un nouveau bail jusqu’en 2017.
Si vous aimez la liberté
SP O R T
Payez-en le prix
Quotidien National d’Information
Mercredi 26 Septembre 2012
23
BASKETBALL
La FABB durcit le ton
M
aintenant c’est officiel,
le championnat national
de Basketball de la Super Division débutera le
Vendredi 5 Octobre et,
ce après la décision du bureau fédéral de
changer de date à la demande des présidents de clubs, réunis le 11 Septembre dernier. Auparavant, la fédération avait averti
les clubs que la participation à la compétition est conditionnée par le dépôt du dossier d’engagement, mais surtout du payement intégral des droits financiers
d’engagement de la saison sportive fixés à
380.000,00 da. Dans la note adressée aux
clubs, il est souligné que si par le passé, la
FABB avait accepté une certaine largesse
concernant le paiement des cotisations, ceci
a engendré une importante dette qui s’élève
à 20 millions de dinars, sans que ces clubs
ne procèdent à la régularisation de leur situation. Donc, à partir de cette saison le
paiement de cette cotisation est obligatoire
avant le début de chaque championnat, afin
de couvrir une partie des frais et charges
des officiels lors des compétitions. Ainsi,
fort heureusement, les clubs qui n’ont pas
encore régularisé leur situation financière
et administrative, pourront ainsi le faire
dans les prochains jours. M.H.Hichem
RESULTATS TECHNIQUES DE LA PREMIERE JOURNEE
CAMosta
3 BEL ABBES
1
SENIA
0 HADJADJ
3
TABIA
1 O. KHEIR
1
KHEIR EDDINE 2 MAOUSSA
2
S. CHAHMI A 0 S. CHAHMI B
0
CHETTIA
3 SAYADA
2
REMCHI
4 S. A. BOUSSIDI 3
ère
HASSASNA
5 SFISEF
4
CLASSEMENT:
1) HADJADJ, CAM, HASSASNA, REMCHI, CHETTIA
5) KHEIREDINE, MAOUSSA, TABIA, O. KHEIR, S. CHAHMI A et B
9) SAYADA, S. A. BOUSSIDI, SFISEF, BEL ABBES, SENIA
G.M
Le CA Mostaganem et le MCB
Hadjadj annoncent la couleur
Tournoi de
l’amitié –
1 journée
Les résultats de la première journée du tournoi de l’amitié qui s’est déroulée le vendredi 21
et le samedi 22/09/12 ont été logiques car aucune surprise n’a été signalée si ce n’est la victoire des gars de Hadjadj à Sénia sur le score sans appel de 3 a 0. Le CA Mostaganem
auteur du doublé de la saison passée a battu logiquement ceux de Sidi Bel Abbes. Tabia et
Kheir Eddine ont été contraints au partage des points respectivement par Oued El Kheir et
Maoussa. Hormis le derby de Sidi Chahmi qui s’est soldé par un match nul 0 a 0, les autres
rencontres se sont terminées à l’avantage des équipes locales (Remchi, Hassasna et Chettia)
3 pts
1 pt
0 pt
Ligue de football de la wilaya de Relizane
Le championnat Honneur
débutera le 06 octobre
sera de mise durant tpoutes ces joutes.Bien
sûr, les anciennes Formations partiront favoris a l’instar de l’ASB Zemmora,du CRB
Ouarizane, du KRB Hillil et Oued Djemaa.
Mais le football n’est pas une science
exacte et il faut s’attendre à des
surprises.Donc bon vent à tous.
G.M
1ÈRE
06/10/2012 IRBMSAJOURNÉE
ARAT
IRBSKJCR
IRBODKRBH
ASBZJRBH
CRBOCRBEM
2ÈME
13/10/2012 CRBEMJOURNÉE
IRBB
JRBHCRBO
KRBHASBZ
JCRCRBOSM
ARATIRBSK
ÈME
3
20/10/2012 CROSMJOURNÉE
ARAT
CRBOSM
IRBBZ
CRBOKRBH
CRBHJRBH
IRODCRBEM
IRBB- IRBSK-IRIRBMSA
BOE
JCR –
ASBZ
IRBODKRBH
IRBOECOSM
MSA –
IRBSK
CRBOEM- JRBH-IRCRBH
BOD
IRBBJRBH
MSA –
OSM
IRBOD- CRBO-IRIRBMSA
BOE
IRBSKIRBBZ
ASBZIRBSK
JRBHCRBOEM
IRBZCRBOSM
KRBHJRBH
CRBO- JRBH-IRIRBMSA
BOE
CROSMASBZ
IRMSAIRBBZ
KRBHIRBSK
JSRCRBH
ARAT-IRBOD
ASBZIRBBZ
CRBEMOSM
ARATCRBEM
CRBHIRBMSA
IRBODIRBOE
KRBHIRBB
5ÈME
29/10/2012
JOURNÉE
ASBZ –
ARAT
JCR –
ASBZ
IRBZKRBH
6ÈME
01/11/12
JOURNÉE
JCR IRBB
ARAT CRBO
IRBOEASBZ
7ÈME
05/11/12
JOURNÉE
CRBH –
ARAT
IRBOD –
JCR
CREMKRBH
8ÈME
10/11/12 IRBOES –
JOURNÉE
IRBB
IRBSKCRBO
9ÈME
17/11/12
JOURNÉE
JCR –
CRBO
E
IRBBCRBH
IRBBZJSC
4ÈME
24/10/2012
JOURNÉE
IRBBARAT
IRBBZ-IRBOE
IRBOE- CRBH-IRIRBMSA
BOD
KRBHCRBH
10
24/11/12
JOURNÉE
IRBSK –
IRBB
IRBZ –
CRBO
IRBSAASBZ
JCR –
JRBH
CRBHOSM
IRBOE- CRBOSMCRBH
IRBOD
11E
01/12/12
JOURNÉE
JRBH –
ARAT
KRBH –
JCR
CRBOASBZ
IRBBIEBBZ
IRBOECRBEM
IRBODIRBSK
CRBEMIRBMSA
12
//
08/12/12
ASBZIRBB
CROSMCRO
ARATKRBH
MSA –
JRBH
CRBEMIRBSK
IRBSK- IRBBZ-IRCRBH
BOD
13
//
15/12/12
IRBB –
CRBO
IRBODASBZ
CRBHIRBBZ
JRBHOSM
IRBBZCRBEM
KRBHIRBMSA
JCR-IRBOE
14
//
22/12/12
CROSM –
IRBB
ARAT –
JCR
IRBOEKRBH
IRBSKJRBH
IRBBZCRBEM
ASBZCRBH
CRBO-IRBOD
15
//
29/12/12
IRBOD IRBB
CRBH CRO
CRBEMASBZ
JRBHIRBBZ
KRBHOSM
JCRARAT-IRIRBMSA
BOE
EXEMPT
15 équipes se disputeront le championnat
honneur de la wilaya de Relizane qui débutera le 06 octobre 2012.La jeunesse club de
Relizane a remplacé le MAJD Zemmora qui
a accédé en division Régionale2. Chaque
journée, une des équipes sera exempt.Espérons que le meilleur accéde et le fair play
Abdelkader Ghezzal
o p é r é ave c s u c c è s
ASBZ
CRBO
CRBH
IRBOD
IRBB
CRBEM
JRBH
KRBH
IRBOE
JCR
ARAT
ARBMSA
IRBSK
Blessé aux ligaments croisés antérieurs du genou droit lors du match
opposant Bari à Varese la semaine
dernière, Abdelkader Ghezzal a été
opéré avec succès avant hier à
Rome. L'attaquant algérien sera indisponible pour une période d'environ quatre mois et même s'il n'entrait
pas dans les plans du sélectionneur
Vahid Halilhodžić jusqu'à présent, il
constituait une solution de rechange
puisque le Bosnien avait souvent coché son nom sur la liste des réservistes. Suite à cette opération, l’attaquant des « Galletti » devrait rater la
CAN 2013, si bien entendu les Verts
franchissent l’écueil libyen le 12 octobre à Blida.
Boudebouz opérationnel
Quotidien National d’Information
Premier Quotidien du Dahra
E Q U I P E D ' A N G L ET E R R E

Mercredi 26 Septembre 2012
John Terry tire sa
révérence
C'est officiel ! John Terry arrête avec la
sélection anglaise. Après 78 sélections,
le défenseur a décidé de tirer sa révérence. Accusé d'avoir proféré des insultes à caractère raciale envers le joueur
des Queen's Park Rangers en octobre
2011, John Terry s'était vu retirer le brassard de capitaine des Trois Lions en début d'année. Cette sanction l'a visiblement touché. Fabio Capello n'avait pas
accepté la sanction décidant alors de se
retirer du poste de sélectionneur.
FC Sochaux
FAF
N° 1259
L
Payez-en le prix
Huis clos pour
la JS Saoura et
le MO
Constantine
Athletic Bilbao Tottenham sous le charme de Marcos
Shalke 04
En vue du prochain marché des transferts,
la formation de Tottenham envisage de se
pencher du côté de l’Espagne pour dénicher
un ailier. Selon Calciomercato, les Spurs
s’intéresseraient à Oscar de Marcos. Âgé de
23 ans, ce dernier porte actuellement les
couleurs de l’Athletic Bilbao. Le club londonien envisage rapidement d’entamer des
discussions avec leurs homologues basques.
Titulaire indiscutable avec l’Atletico
Madrid, le milieu offensif Arda Turan
aurait tapé dans l’œil de Schalke 04
pour le prochain mercato d’hiver. Le
club allemand envisagerait de formuler une offre pour l’international turc.
A 25 ans, ce dernier fait partie des
jours importants du système de Diego
Simeone. Un transfert cet hiver est
donc peu probable.
Serie A
AC Milan et Inter
en fin de cycles ?
La Commission de discipline a infligé un match
à huis clos et une amende
de 50 000 DA à la JS
Saoura et au MO
Constantine pour jet de
projectiles entrainant des
dommages physiques.
L’équipe de Bechar a
écopé également de 50
000 DA pour mauvaise
organisation de la rencontre entre la JSS et la
JS Kabylie qui s’est déroulée samedi pour le
compte de la troisième
journée du championnat
de Ligue 1.
AC Milan 15e, Inter Milan 6e, les deux
géants du football italien de la dernière
décennie semblent bien loin de leur meilleur niveau. Et pour cause, après quatre
journées de championnat, les Rossoneri
ont perdu trois fois. Quant aux Nerazzuri, depuis leur victoire en 2010 en
Ligue des Champions, ils peinent en
championnat. Dans les années 2000,
les deux clubs milanais étaient de véritables machines à gagner.
O. Marseille
Annoncé sur le départ cet été, l’attaquant Loïc Rémy
devrait être un joueur toujours partant pour cet hiver. Selon Calciomercato, deux clubs anglais auraient toujours un œil sur le joueur phocéen. Il s’agit de Tottenham et Chelsea. Auteur d’un début de saison moyen à
cause des blessures, l’international tricolore pourrait voir sa cote baisser, une
bonne nouvelle pour les clubs de Premier League qui ne veulent pas
mettre plus de 12 millions d’euros sur la table.
2 clubs prêts à
dégainer pour
Rémy ?
e milieu offensif international du
FC Sochaux,
Ryad Boudebouz, sera opérationnel
dès aujourd’hui pour affronter Evian Thonon
Gaillard mercredi en
Coupe de la Ligue de
France. Le journal
L’Équipe a indiqué ce
lundi 24 septmbre que
l’échographie qu'a passée
Ryad Boudebouz en matinée a rassuré le coach
sochalien, Eric Hély. Le
milieu de terrain sochalien avait ressenti une
douleur musculaire aux
adducteurs vendredi lors
de la dernière séance
d'entraînement
avant la réception de Troyes
(2 0).
ES Sétif
Benhamou réclame
650 millions
L’ancien gardien de l’Entente de Sétif Mohamed
Benhamou, qui évolue actuellement sous le maillot de l’USM
Annaba, est revenu à la charge
pour réclamer l’argent que lui
doit la direction ententiste. Et
selon une source proche du
club phare de la capitale des
Hauts Plateaux, Benhamou
vient de solliciter ses anciens
dirigeants pour percevoir ses
650 millions de centimes qu’il
n’a pas encore touché.
FC Barcelone
Si vous aimez la liberté
Pour dénicher un défenseur central, la formation du FC Barcelone
pourrait se pencher du
côté de la Ligue 1. En
effet selon Calciomercato, les dirigeants
Blaugrana suivraient de
près la situation de Mapou Yanga-Mbiwa.
Sous contrat jusqu’en
2013, ce dernier ne sait
toujours pas de quoi sera fait
son avenir.
Real Madrid
Benzema
montre la voie
En marge de la cinquième journée de
Liga, le Real Madrid a
dominé le Rayo Vallecano 2-0. Karim Benzema a confirmé son
regain de forme, en inscrivant un but dans le
premier quart d'heure.
Sans être au sommet de
son art, Cristiano Ronaldo a marqué le
deuxième but. Si la lumière manquait ce dimanche en raison d'une
panne des projecteurs
de l'Estadio de Vallecas, antre du Rayo Vallecano, Karim Benzema a, lui, brillé ce
lundi en inscrivant son
deuxième but en autant
de rencontres.

Documents pareils

La 1_Réflexion

La 1_Réflexion J’ai trouvé un appartement mais son propriétaire palestinien ne veut pas de locataires palestiniens, il ne veut que des étrangers ! Voilà ce que fait cette guerre : elle

Plus en détail

La sensibilisation fait défaut

La sensibilisation fait défaut de dresser un bilan sur ce qui a été réalisé dans le secteur de l'éducation depuis 2003 à ce jour. «Ce qui a été relayé par l'opinion publique sur un soi-disant échec des réformes ne repose pas sur...

Plus en détail

Mise en page 1

Mise en page 1 de la paix et de la sécurité en Afrique, la majorité des chefs d'Etat africains, présents au 23ème sommet ordinaire de l'Union africaine (UA) qui a pris fin avant-hier à Malabo, ont loué les initia...

Plus en détail

De la villa au F3 - Le Courrier d`Algérie

De la villa au F3 - Le Courrier d`Algérie en Algérie du président turc, Recep Tayyip Erdogan. Aykar a indiqué que son pays souhaitait doubler les échanges commerciaux avec l’Algérie de près de 5 milliards de dollars actuellement à 10 mds d...

Plus en détail