20130110 Bulletin Ass Coll

Commentaires

Transcription

20130110 Bulletin Ass Coll
 Bulletin des bénéficiaires de l’assurance collective de la FENB
es fiduciaires de l’assurance collective de la FENB nous offrent un éventail concurrentiel d’avantages
sociaux. La plupart de nous avons une idée générale des protections auxquelles nous avons droit, mais
ne comprenons peut-être pas complètement les détails de fonctionnement des régimes. Vous allez donc
recevoir ces « Bulletins des bénéficiaires » de façon périodique afin de vous aider à mieux comprendre ce
qui nous est offert, à nous et à nos personnes à charge, et aussi comment il nous est possible de contrôler les
frais.
L
Le secteur de l’assurance maladie dans son ensemble a connu une tendance à la hausse des
couts de l’ordre de 10 % à 15 % par année. Le régime de l’assurance collective de la FENB
ne fait pas exception. En 2013, l’assurance maladie et de médicaments sur ordonnance a vu
ses primes mensuelles augmenter. Toute démarche entreprise pour tenter de contrôler les
réclamations au niveau du régime de l’assurance maladie et de médicaments par ordonnance
chez l’ensemble des bénéficiaires contribuera à contenir nos primes.
Dans cette tentative de maintenir un régime soutenable, veuillez considérer les conseils offerts dans ce
bulletin. Les petits gestes entrepris maintenant par chacun de nous peuvent aider à contenir les
augmentations de primes et /ou les diminutions dans les avantages offerts à l’avenir.
Point d’intérêt de la première édition… les médicaments sur ordonnance
Les médicaments sur ordonnance comptent pour plus de 80 % des couts du régime d’assurance maladie. Il y
a une différence importante entre les médicaments de marque et les versions génériques de ces
médicaments. En effet, ces derniers peuvent être 30 % à 50 % moins couteux que les médicaments de
marque.
Le cout de chacune des prescriptions se comptabilise ainsi :
1) Le cout des ingrédients du médicament;
2) Le cout du profit demandé par la pharmacie;
3) Les honoraires professionnels demandés par la pharmacie.
Voici donc quelques conseils qui peuvent nous aider à réduire les couts à notre régime rattachés à l’achat des
médicaments :
- Pour les médicaments que vous prenez régulièrement, demandez à votre médecin de vous les prescrire
pour 90 jours au lieu de 30 jours. Cela vous épargnera le déplacement tous les mois. Il s’agira aussi d’une
économie pour le régime, car cela contribuera à réduire les honoraires professionnels payés aux pharmacies.
- N’ayez pas peur de demander à votre pharmacien le prix de ses honoraires, car cette information n’est pas
toujours disponible sur le reçu de caisse. Voici une grille qui montre la moyenne des frais honoraires dans
certaines villes au N.-B. dans les pharmacies suivantes :
Pharmacie
Moyenne approximative des honoraires
($)
Shoppers
8.86
Lawtons
11.36
Jean Coutu
10.00
Walmart
7.80
Costco
4.49
Costco a les frais honoraires les plus bas de cet échantillon et vous n’êtes pas tenu d’être membre pour vous
prémunir des services de cette pharmacie. Si vous hésitez à changer de pharmacie, demandez simplement à
votre pharmacien s’il vous est possible de négocier de meilleurs frais honoraires. Il peut accepter de réduire
ses frais.
- Si vous utilisez une marque précise de médicament, demandez à votre médecin et pharmacien si une
substitution pour la version générique est bien pour vous. Par exemple, le médicament générique
Rosuvastatin pour le cholestérol peut être prescrit comme option au médicament de marque Crestor. Crestor
est un des 5 médicaments sur ordonnance qui contribue aux couts du régime d’assurance médicament.
Lorsque vous considérez ces conseils, n’oubliez pas de consulter d’abord votre médecin ou pharmacien. Ne
mettez pas votre santé à risque.
Vos questions, suggestions et commentaires sont importants. N’hésitez pas à communiquer avec nous :
Marilyn Boudreau
Régime d’assurance collective de la FENB
506-452-1736
[email protected]