Fiche de fonction Gardien d`immeuble logé

Commentaires

Transcription

Fiche de fonction Gardien d`immeuble logé
FICHE DE FONCTION
G ARDIEN D ’ IMMEUBLE LOGE AUX A ILES
DEFINITION
En relation directe avec les locataires sur les sites, l’emploi de Gardien(ne) repose sur l’articulation et l’exercice
conjoint de plusieurs domaines d’activités : le nettoyage des espaces communs, la surveillance technique, la sécurité
des biens et personnes, les états des lieux et la remise en état de logement, l’encaissement des loyers, l’action
commerciale ainsi que l’accompagnement social.
Il favorise la production de services de proximité adaptés aux exigences de qualité de vie quotidienne des locataires
et aux impératifs économiques et sociaux de la SEMIV.
Le gardien logé est astreint à résider aux Ailes, dans un logement de fonction, qui lui est choisi et attribué par la
SEMIV.
Le gardien logé a l’obligation, en cas d'incident grave sur le secteur des Ailes, de prévenir les services compétents et
la Direction.
Synthèse
Clients
Mettre en œuvre Assurer un service de
les actions
proximité de qualité
nécessaires afin
afin d’accroître la
d’obtenir une
satisfaction des
performance de
locataires.
gestion
(occupation,
sécurité, entretien,
collecte des loyers)
de l’immeuble
optimum et
répondant aux
critères définis par
la SEMIV.
Organisation
Finance
Identifier et suivre les
travaux à effectuer,
assurer et/ou
surveiller les activités
de nettoyage et
d’élimination des
déchets afin de
proposer une offre de
logements de qualité.
Assurer la collecte
des loyers et gérer
les budgets
d’entretien alloués,
afin d’optimiser la
rentabilité de
l’immeuble sous sa
responsabilité.
Ressources
Humaines
Mettre sa
connaissance de la
vie de l’immeuble au
service de son
responsable, de la
Direction et des
autres membres de
son équipe, afin de
les aider à améliorer
le niveau des
services et d’accroître
les performances de
gestion.
INDICES VISES PAR LE PROTOCOLE D’ACCORD DU 22 DECEMBRE 1992, REVISE LE 1ER JANVIER 2012
Selon le niveau d’expérience et de maîtrise des exigences de l’emploi, on distingue deux niveaux : A (indice repère
215) et B (indice repère 230), la pleine maîtrise de ces exigences justifiant d’un passage au niveau B.
La définition des principales responsabilités attendues de cet emploi, indiquée ci-avant, est commune aux deux
niveaux.
LOGEMENT DE FONCTION
L’obligation de résider dans le logement, qui lui a été attribué par la SEMIV, est indissociable de la fonction de
gardien logé.
Une retenue forfaitaire est faite sur le salaire global du gardien logé, à raison de 5,48 € (valeur au 1er janvier 2014)
par mois par m² habitable. Lorsque l'accès de l'espace d'accueil n'est pas distinct de celui du logement, un
abattement forfaitaire de 10 m² est opéré sur la surface habitable prise en compte.
Le montant de la retenue évolue annuellement selon la variation de l'indice INSEE du coût de la construction, l'indice
de base étant celui du 2e trimestre, et l'indice courant étant le dernier connu au 1er janvier de chaque année.
Cette retenue correspond à la mise à disposition du logement, à la fourniture du chauffage, de l'eau froide, de l’eau
chaude, au règlement de la taxe d’habitation, des charges locatives et de l'assurance multirisque par la SEMIV.
INSTRUCTION - CONTROLE - AUTONOMIE
Il est placé sous l’autorité de l’Agent de Gestion d’Immeuble (AGI) des Ailes.
Il fait remonter les informations sur la vie de son secteur à l’AGI et à la Direction et collabore au travail d’équipe. Il est
tenu informé des objectifs et du fonctionnement de la société, notamment à l’occasion de réunions programmées à
l’initiative de l’AGI et de la Direction. Il dispose des informations sur l’action des partenaires locaux avec qui il peut
être amené à coopérer, en particulier avec les services sociaux.
Il dispose d’une autonomie d’organisation de son travail dans le cadre d’un planning établi par l’Agent de Gestion
d’Immeuble.
NETTOYAGE DES PARTIES COMMUNES :
Il maintient les locaux communs en état de propreté selon les normes spécifiques à l’entreprise,
Il adapte la fréquence de nettoyage en fonction de l’usage et de l’encrassement,
Il veille à la propreté des points de collecte des déchets et apporte les actions correctives,
Il organise et achemine les déchets volumineux dans les temps impartis,
Il nettoie les abords proches de l’immeuble (trottoirs, parkings…)
SURVEILLANCE
Il veille à la préservation d’un état normal du fonctionnement d’usage des installations communes et contribue
ainsi à assurer la sécurité de l’immeuble et des locataires et à prévenir le vieillissement du bâti,
Il surveille l’usage des installations et des espaces communs par les locataires et il intervient autant que de
nécessité pour prévenir et éviter les dégradations,
Il signale les anomalies et recense les besoins de travaux d’entretien courant,
Il appelle les entreprises, suit et contrôle l’exécution des contrats et des travaux d’entretient courant,
En cas d’urgence ou de dysfonctionnements importants, il alerte pour intervention, les pompiers, les services
publics compétents et les entreprises, il prévient les services internes concernés,
Il conseille et oriente le locataire en cas de sinistre.
ETAT DES LIEUX ET REMISE EN ETAT DE LOGEMENTS
Il accomplit des actes techniques liés aux procédures d’état des lieux et au respect des exigences de qualité et
de coût de la remise en état de logements. Il contribue ainsi à la commercialisation de logements attractifs dans
les meilleurs délais possibles.
Il établit les états de lieux entrants : il effectue les constats, il informe et conseille les locataires.
ENCAISSEMENT DES LOYERS
Il réalise des actes de gestion courante liés à l’encaissement des loyers.
Au début du mois :
il distribue les avis d’échéance dans les boîtes aux lettres,
il encaisse les loyers,
il porte les chèques et les numéraires à l’AGI,
il effectue des relances personnalisées.
ACTION COMMERCIALE
Il accueille :
lors de leur première visite, il fait visiter le logement aux locataires,
à l’écoute et disponible pour entendre leurs préoccupations, il est le relais vers les personnes compétences
de la Société.
Il informe :
il transmet aux locataires les informations utiles pour leur vie quotidienne dans le quartier et dans la ville,
il affiche les coordonnées des services d’urgence, et le lieu où il est joignable en cas d’absence
momentanée,
il formule des recommandations quant aux nuisances de bruits et quant au bon usage des installations du
logement et des installations communes de l’immeuble,
il diffuse les messages de la société à l’égard des locataires,
il les informe sur les travaux en cours et les réparations prévues,
il les informe sur leurs obligations d’assurances, les relances si nécessaire et contrôle les attestations,
il les incite à opter pour le prélèvement automatique,
il transmet régulièrement à la société des rapports oraux et écrits.
Il traite les réclamations :
il écoute les réclamations des locataires et répond aux questions,
selon le cas, il solutionne directement le problème ou le transmet au responsable des réclamations,
il informe les locataires de la suite donnée à sa réclamation et vérifie ensuite s’il est satisfait du traitement du
problème.
Il recueille et fait connaître les demandes des locataires :
il recense les demandes et les souhaits de changement de logement, il les transmet à la société.
ACCOMPAGNEMENT SOCIAL
Il intervient pour favoriser la qualité de la vie quotidienne des locataires et faciliter une cohabitation harmonieuse
entre eux.
A l’écoute de leurs préoccupations et de leurs difficultés, il suscite et soutient les initiatives des locataires, des jeunes
et des enfants. Il contribue activement à la prise en compte de leurs problèmes en étant, sur le site, le relais des
partenaires locaux et de la société à qui il transmet toutes les informations utiles au diagnostic et à la connaissance
permanente de la situation sociale.
TEMPS DE PRESENCE
La durée légale du travail ne s’applique pas au gardien d’immeuble logé, pour lequel on parle de « temps de
présence ».
La présence hebdomadaire moyenne est de 44 heures.
Le gardien logé travaille 5,5 jours par semaine, du lundi matin au samedi midi, et bénéficie de 31 jours ouvrés de
congés payés par année complète. Au-delà, l’Accord sur l’Aménagement et la Réduction du Temps de Travail
(AARTT) de la SEMIV, signé le 12 janvier 2005 prévoit 30 samedis matin de repos, dont la moitié est fixée par la
direction. Calculée sur une base annuelle, la présence hebdomadaire moyenne est donc de 41,87 heures.
L’amplitude quotidienne de travail du gardien logé est de 11 heures, entre la prise de service le matin, et la cessation
d’activité le soir. Le gardien logé dispose d’une pause de 3 heures par jour.
Les horaires prévisionnels sont les suivantes :
Lundi
8:00
12:00
15:00
19:00
mardi
8:00
12:00
15:00
19:00
mercredi
8:00
12:00
15:00
19:00
Jeudi
8:00
12:00
15:00
19:00
Vendredi
8:00
12:00
15:00
19:00
Samedi
8:00
12:00