La fiche de retenue d`impôt

Commentaires

Transcription

La fiche de retenue d`impôt
Football :
Morocutti
et Mond
à la Jeunesse
Lire en page 18
jeudi 6 janvier 2005
5e année - numéro 4
0,90 EUR
INDÉPENDANT LUXEMBOURGEOIS
L'hommage aux victimes
La fiche
de retenue d'impôt
Trois minutes de silence ont été observées, hier, place Clairefontaine
à Luxembourg, à la mémoire des victimes des tsunamis en Asie.
Lire en page 13
Dans les prochains jours, les salariés recevront leur fiche de retenue
d'impôt. Comment vérifier les indications de la carte?
Lire en page 2
Biltgen vole au
secours de Reding
Il a fallu quatre longues pages de
communiqué du ministre du Travail
pour expliquer l'affaire de l'employée de maison philippine du
couple Reding.
Lire en page 3
Photo: zineb wilhelm
Le prix de la santé
Une cérémonie s'est déroulée, hier, en présence du couple grand-ducal et des membres du gouvernement.
Photo: afp
Les dirigeants du monde entier se réunissent, aujourd'hui, à Jakarta en Indonésie,
pour discuter de l'avenir de la région sinistrée par les tsunamis.
Les populations victimes du tsunami ont encore besoin d'aide à l'image
de ces réfugiés perdus dans un paysage dévasté.
Après les raz-de-marée qui ont
dévasté l'Asie, une réunion internationale débutera aujourd'hui à
Jakarta en Indonésie. Elle réunira
les dirigeants du monde entier. Au
programme des discussions : l'aide
à apporter aux pays touchés, la
coordination des secours et la prévention des risques de tsunamis
dans la région de l'océan Indien.
Le secrétaire général de l'ONU,
Kofi Annan, le Premier ministre
japonais, Junichiro Koizumi, dont
le pays a offert la plus forte contribution avec 500 millions de dollars
(370 millions d'euros) en faveur
des pays sinistrés ou encore le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, seront notamment présents lors de
cette rencontre, première étape de
la reconstruction.
Tout pour plaire
au London Stock
Exchange
Euronext et la Deutsche Börse
rivalisent pour obtenir les faveurs
des actionnaires de la Bourse de
Londres (LSE).
Les opérations de séduction se
multiplient, au point qu'Euronext
voudrait même s'établir à Londres
et que la Deutsche Börse fait tout
pour refouler les craintes qu'inspire Clearstream.
Lire en page 5
Photo: AFP
Asie : l'heure de planifier l'aide
Lire en page 12
Lire en page 3
Une peine de prison
pour la forme
Jean, 34 ans, avait porté deux coups
de couteau à l'amant de son exfemme sur le parking d'un magasin.
Il a été condamné, hier, à une peine
de huit mois de prison avec sursis.
Lire en page 14
Année
de la microfinance
L'ONG SOS Faim a présenté, hier, la
campagne d'information sur la microfinance, véritable outil de lutte
contre la pauvreté dans le monde.
Lire en page 8
La météo
L'ESSENTIEL EN 50 SECONDES
Du basket pour l'Asie
Un logo en vol
Juncker à Jakarta
LUXEMBOURG. La Fédération luxembourgeoise de basket-ball (FLBB), le Basket
LUXEMBOURG. Le logo de la présidence luxembourgeoise de l’Union européenne est visible, grâce à Cargolux,
dans le monde entier. Le logo est porté
par les 13 Boeing B747-400F de Cargolux,
qui circulent entre Luxembourg et quelque 50 aéroports dans le monde.
JAKARTA.
Racing Club de Luxembourg et le club professionnel TBB Trèves ont décidé, en association avec l’ONG Pharmaciens sans frontières, d’organiser un match de gala le 12 janvier, à 19 h 30, à La Coque (Luxembourg-Kirchberg). L’entrée sera gratuite, mais chaque spectateur est invité à faire preuve de générosité. Des dons peuvent également
être versés dès à présent sur le compte de CCPL de Pharmaciens sans frontières Luxembourg : LU21 1111 1057 0875 0000 avec la mention «Help Asia to rebound».
Le tarif conclu entre l'Union des
caisses de maladie et l'Association
des médecins et médecins dentistes
comporte une diminution des honoraires applicable au 1er janvier
2005.
Vingt-cinq pays ou organisations internationales participent ce
jeudi dans la capitale indonésienne à
un sommet extraordinaire consacré aux
conséquences du séisme du 26 décembre. Jean-Claude Juncker y représente
l'Union européenne.
Encore de la pluie
et des passages
nuageux.
Les températures
iront de 4
à 8 degrés.
Lire en page 10
2
jeudi 6 janvier 2005
En bref
Dossier : l'imposition des salaires
Un impôt retenu sur les salaires
La fiche de retenue
est obligatoire
Dans les prochains jours, les salariés recevront les fiches de retenue d'impôt
pour l'année 2005. Il est recommandé de vérifier les inscriptions.
La fiche de retenue d'impôt constitue le document permettant à
l'employeur d'opérer une retenue
d'impôt exacte sur la rémunération.
Au cas où le salarié ne remet pas
de fiche de retenue d'impôt à l'employeur, celui-ci doit retenir l'impôt d'après les dispositions tarifaires de la classe d'impôt 1 et 33 % au
minimum.
L'une des particularités de la
législation fiscale
luxembourgeoise en matière
d'imposition des revenus des
personnes physiques est la
retenue d'impôt sur les salaires.
Cette retenue constitue une
avance sur la charge fiscale
finale.
Les corrections
Chaque salarié dispose d'une fiche
de retenue d'impôt qu'il doit remettre à son employeur. S'il oc-
cupe plusieurs emplois, il doit remettre une fiche à chacun de ses
employeurs. Les fiches de retenue
d'impôt sont établies d'office par
l'administration communale compétente pour le domicile du salarié
sur la base du recensement fiscal
du 15 octobre.
Pour les salariés non résidents, la
fiche de retenue est établie par le
«bureau RTS non-résidents» de
l'Administration des contributions.
La retenue d'impôt est effectuée
par l'employeur par application du
barème de la retenue d'impôt sur
les salaires à la rémunération seminette (c'est-à-dire la rémunération
brute après déduction des cotisations sociales).
L'application
du barème d'imposition
Le salarié qui touche des rémunérations de plusieurs employeurs,
L'imposition
selon un taux fixé
Il est recommandé de vérifier
l'exactitude des inscriptions dès la
réception de la fiche de retenue
d'impôt et avant sa remise à l'employeur. Si les inscriptions ne correspondent pas à la situation effective au 1er janvier de l'année d'imposition, la rectification est à requérir auprès du service émetteur
de la fiche.
La retenue d'impôt est effectuée
par application du taux de retenue
d'impôt inscrit sur la fiche de retenue additionnelle.
Ce taux est établi :
• à 33 % pour les contribuables
de la classe d'imposition 1;
• à 32 % pour les contribuables
de la classe d'imposition 1a, à 30 %
pour les contribuables de la classe
d'imposition 1a ayant 1 enfant à
charge et à 0 % pour les contribuables de la classe d'imposition 1a
ayant au moins 2 enfants à charge;
• à 19 % pour les contribuables
de la classe d'imposition 2, à 16 %
pour les contribuables de la classe
d'imposition 2 ayant 1 enfant à
charge et à 0 % pour les contribuables de la classe d'imposition 2
ayant au moins 2 enfants à charge.
Le nombre de fiches additionnelles pouvant être émises n'est pas
limité. Les fiches de retenue d'impôt additionnelles ne comportent,
en dehors de la déduction éventuelle pour frais de déplacement
forfaitaires (code FD), en général
pas d'autre déduction ou abattement.
Le lieu de travail
Les fiches de retenue comportent l'indication de la commune
où se situe le lieu de travail. Cette
indication doit refléter la situation
exacte au 1er janvier de l'année.
Pour cette raison, tout changement de lieu de travail intervenu
entre le 15 octobre (date du recensement fiscal) et le 1er janvier doit
être signalé à l'administration
communale.
En ce qui concerne les salariés
non résidents, le changement du
lieu de travail doit être communiqué au bureau RTS Non-résidents.
Quelques dispenses
Une fiche de retenue d'impôt
n'est pas requise pour :
• les personnes imposées forfaitairement et engagées par les employeurs exclusivement dans le cadre de leur vie privée pour des
travaux de ménage, la garde d'enfant ainsi que pour assurer des
aides et des soins en raison de leur
état de dépendance;
• le personnel temporaire, lorsque
le salaire horaire net d'impôt et de
cotisations sociales ne dépasse pas
10 euros;
• lorsque les périodes d'embauche
ne dépassent pas 18 jours de travail;
• les élèves et étudiants occupés
pour des travaux occasionnels durant les vacances scolaires sous
certaines conditions.
Les frais
de déplacement
Les frais de déplacement du
contribuable entre son domicile
et son lieu de travail sont déterminés forfaitairement sans
considération du moyen de locomotion utilisé.
Les frais de déplacement s'établissent en fonction de l'éloignement entre le chef-lieu de
la commune sur le territoire de
laquelle le salarié a son domicile et celui du lieu de son travail. L'éloignement se mesure
en unités d'éloignement.
La déduction forfaitaire par unité d'éloignement est fixée à 99
euros par année. Chaque salarié a droit au minimum forfaitaire de 396 euros (4 unités
d'éloignement) au titre de frais
de déplacement. Pour les salariés dont la distance domicilelieu de travail dépasse 4 unités
d'éloignement la distance effective n'est prise en considération qu'avec un maximum de
30 unités d'éloignement.
Texte : Jean Rhein
remet la fiche de retenue d'impôt
principale à l'employeur qui lui
verse la rémunération la plus stable et dont le montant annuel sera
«prévisiblement» le plus élevé.
Dans le cas de conjoints salariés
imposables collectivement, il est
recommandé de procéder de la
même manière. Celui des conjoints (époux ou épouse) qui touche la rémunération la plus élevée
devrait demander la fiche de retenue principale.
Les conjoints
sont salariés
La fiche de retenue principale
peut être détenue tant par l'époux
que par l'épouse. L'autre conjoint
détient la fiche de retenue additionnelle qui comporte l'inscription des déductions suivantes :
• l'abattement pour conjoints salariés (code AC) qui s'élève à 6 120
euros par an, à 510 euros par mois
ou à 20,40 euros par jour.
• la modération d'impôt pour frais
de déplacement forfaitaires (code
FD) qui est égale, soit au minimum
forfaitaire de 4 unités d'éloignement, soit à la distance entre le
domicile du salarié et son domicile
(limités à 30 unités au maximum).
L'état civil détermine la classe d'impôt
Le tarif de l'impôt est déterminé par l'appartenance aux différentes classes d'impôt.
Les personnes célibataires se rangent en principe dans la classe
d'imposition 1.
Elles sont dans la classe d'imposition 1a, lorsque leur ménage comprend un enfant âgé de moins de
21 ans au 1er janvier ou lorsqu'elles
sont âgées de plus de 64 ans au 1er
janvier de l'année d'imposition.
La classe d'impôt 2 est réservée
aux conjoints imposables collectivement :
• mariés au début de l'année d'imposition;
• ne vivant pas séparés en vertu de
la loi ou d'une dispense judiciaire.
Les conjoints séparés
de fait (simple séparation)
La dispense judiciaire de vie
commune est accordée après l'introduction d'une demande en divorce. Le jugement de séparation
de corps n'est prononcé que si une
demande en séparation de corps
est introduite.
Les conjoints qui vivent séparés
sans être en possession d'une dispense de l'autorité judiciaire ou
d'un jugement de séparation de
corps sont considérés fiscalement
comme personnes mariées.
Les conjoints séparés de fait restent en principe imposables collectivement.
Si l'administration communale a
émis une fiche de retenue dont les
inscriptions ne sont pas complètes, les inscriptions de la classe
d'impôt, du nombre d'enfants de
moins de 21 ans vivant dans le
ménage et de la modération pour
frais de déplacement forfaitaires
devront être complétées par le bureau RTS Luxembourg III.
La fiche de retenue en question
et les pièces à l'appui demandées
sont à joindre au formulaire fourni
par l'administration communale.
Une fiche de retenue d'impôt
incomplète est également émise
dans tous les cas où les données
concernant la nature de la séparation des conjoints ne ressortent
pas des indications fournies au
recensement fiscal. Une telle fiche de retenue d'impôt ne peut
servir à l'employeur pour déterminer une retenue d'impôt
exacte et doit être complétée également.
Lorsque l'un des conjoints est
domicilié au Grand-Duché de
Luxembourg tandis que l'autre
conjoint a son domicile fiscal à
l'étranger, les époux ne peuvent
être imposés collectivement étant
donné que la condition de résidence au Grand-Duché des deux
conjoints n'est pas remplie.
L'administration
communale
émettra pour le conjoint domicilié
au Grand-Duché une fiche de retenue d'impôt incomplète que ce
dernier devra, dès réception, faire
régulariser par le bureau RTS
Luxembourg III.
L'octroi de la classe d'impôt 2 par
le bureau RTS dans ce cas n'est que
provisoire. Ce n'est que lors de
l'imposition par voie d'assiette
après la fin de l'année d'imposition qui porte sur l'ensemble des
revenus professionnels des conjoints ainsi que sur tous les revenus
du ménage, qu'il peut être constaté
que le contribuable résidant au
Grand-Duché y a effectivement
réalisé au moins 90 % des revenus
professionnels totaux du ménage.
Si cette condition est remplie, la
classe d'impôt 2 est maintenue.
Dans le cas contraire, les revenus
du contribuable résident sont soumis à l'impôt par application de la
classe d'impôt 1 ou, le cas échéant,
de la classe d'impôt 1a+.
Les contribuables
veufs
Les contribuables veufs se rangent en principe en classe d'impôt
1a. Selon les dispositions transitoires prévues par la loi, ils continuent à être rangés en classe d'impôt 2 si le mariage a été dissous par
décès au cours des 3 années précédant l'année d'imposition.
Ces dispositions sont inscrites
d'office par les administrations
communales lors de l'établissement des fiches de retenue d'impôt, si la date du décès a été communiquée à l'administration.
En cas de changement de domicile en cours d'année, le salarié est
tenu de faire inscrire sa nouvelle
adresse sur la fiche d'impôt.
> Administration des contributions,
bureau RTS Luxembourg III, 18, rue
du Fort-Wedell, Luxembourg.
Politique et société
jeudi 6 janvier 2005
3
Le prix de la santé diminue
Les nouveaux tarifs conclus entre l'Union des caisses de maladie et les médecins
entrent en vigueur. La diminution des honoraires sera-t-elle éphémère?
Photo: nicolas bouvy
«Je ne sais ni lire
ni écrire»
Les négociations entre l'UCM et l'AMMD pour une adaptation 2005 et 2006 sont déjà en cours.
L'Union des caisses de maladie
a diffusé la nouvelle brochure
portant sur la nomenclature
des actes et services des
médecins. Une légère
diminution des tarifs au 1er
janvier pour les consultations y
est incorporée.
Les tarifs qui sont applicables
dans le secteur de la santé sont
négociés entre l'Union des caisses
de maladie et la représentation des
médecins luxembourgeois, l'Association des médecins et médecinsdentistes (AMMD). La «lettre-clé»
est l'un des coefficients sous-jacents à la tarification.
Dans un accord qui avait été
signé en juillet 2003 entre les deux
parties, la «lettre-clé» avait été majorée temporairement (pour la période entre septembre 2003 et décembre 2004) à 0,52534 à multiplier avec l'indice pondéré du coût
de la vie. Cette majoration temporaire était destinée à compenser un
retard pris dans l'adaptation des
tarifs en 2002 et début 2003.
Au 1er janvier 2005, cette majoration n'avait plus de raison d'être
selon l'accord et la valeur de la
«lettre-clé» est fixée désormais à
0,51513. Il en résulte une diminution des tarifs pour les consultations et visites médicales.
À titre d'exemple : la consultation d'un médecin généraliste était
fixée à 29,60 euros jusqu'en octobre 2004 et à 30,30 euros jusqu'en
décembre 2004. Le nouveau tarif
entré en vigueur ce 1er janvier 2005
est de 29,80 euros. La consultation
d'un médecin spécialiste en médecine interne coûtera 30,10 euros,
celle d'un pédiatre pour un enfant
jusqu'à l'âge de 14 ans accomplis
32,90 euros.
Le renouvellement d'ordonnance sera mis en compte pour
12,30 euros. Les consultations majorées du médecin généraliste reviendront à 46 euros et celles du
médecin spécialiste en médecine
interne à 50,30 euros. Le détail de
toute la tarification est communiqué sur le site Internet de la Sécuri-
té sociale. La tarification risque
d'avoir un caractère provisoire, car
l'accord pour les années 2005 et
2006 n'a pas encore abouti. Les
négociations sembleraient même
être assez «difficiles».
Jean Rhein
Il faut sauver le soldat Reding
Dans l'affaire de l'employée philippine de la commissaire Viviane Reding, le ministre du Travail, François
Biltgen, est monté hier au front. Sans passer par la Chambre des députés, il a répondu par... communiqué.
Si l'affaire de l'employée philippine de la commissaire Viviane Reding n'était pas aussi embarrassante pour le parti chrétien-social,
comment expliquer que le ministre
du Travail, François Biltgen, ait cru
bon d'apporter hier sa propre version des faits en quatre pages, 1 457
mots, 147 lignes et 30 paragraphes.
Rien de moins.
«Comme le dossier, qui constitue en soi un fait divers luxembourgeois individuel, semble cependant causer des remous dans
la presse internationale, le ministre du Travail entend jouer,
comme par le passé, la plus
grande transparence», explique
François Biltgen.
Il affirme qu'il se tient «prêt à
répondre à toute demande que la
Chambre des députés lui adresserait dans le cadre de sa mission de
contrôle du gouvernement».
Suit une longue, précise mais fastidieuse explication de la loi modifiée du 28 mars 1972 concernant
l’entrée et le séjour des étrangers, le
contrôle médical des étrangers et
l’emploi de la main-d’œuvre étran-
gère. Cette loi a instauré une commission consultative pour assister
le ministre. «Mais le pouvoir définitif de délivrer des permis de
travail reste un pouvoir autonome du ministre du Travail,
qui, en plus, dispose d’une certaine latitude», explique le communiqué.
Un appel du conjoint...
de Mme Reding
«Si, en règle générale, un fonctionnaire du ministère du Travail
et de l’Emploi a pris les décisions
par voie de délégation de signature pour le ministre, il est normal, selon le droit luxembourgeois, que le ministre peut toujours être sollicité par les requérants, leurs avocats ou encore des
tiers pour trancher ou revoir personnellement une décision, notamment par voie du recours prévu dans le cadre de la procédure
administrative
non
contentieuse», précise le communiqué.
Si le ministre s’est toujours en
général rallié à la proposition de la
commission, il est cependant arrivé
qu'il ait pris en son âme et conscience une autre décision que celle
proposée ou qu’il ait réformé la
décision initiale.
Dans l'affaire Viviane Reding,
François Biltgen précise que la première demande fut introduite par le
conjoint de Mme Reding le 18 décembre 2003 : «elle concernait
une employée de maison de nationalité philippine qui avait bénéficié auparavant d’une autorisation de travail en Belgique et
que le requérant voulait transférer à Luxembourg. Après examen
du dossier, l’avis de la commission consultative en matière de
permis de travail fut négatif».
Après un appel téléphonique du
conjoint de Mme Reding, «le ministre lui signifia oralement qu’il
n’allait pas prendre une décision
contraire à celle proposée, que la
salariée devait quitter le territoire luxembourgeois et rentrer
aux Philippines et qu’avant tout
autre progrès en la matière, le
requérant devait saisir l’Administration de l’emploi d’une dé-
claration de place vacante». Retiré vers la mi-février 2004, le dossier
fut réintroduit le 29 juin 2004 «faisant état qu’aucune personne
n’avait pu être assignée par l’Administration de l’emploi, ce qui a été
vérifié par les services du ministère».
La salariée restant la même, le
ministre a pris soin de vérifier que
la salariée ne séjournait pas illégalement au Luxembourg. Cette preuve
ayant été fournie par la remise
d’une copie intégrale du passeport
de l’intéressée, François Biltgen a
donné un accord de principe en vue
de délivrer un permis de travail à
plusieurs conditions (contrat de
travail, salaire, logement...). Des
conditions susceptibles d'être vérifiées par ses services.
«En résumé, le ministre du Travail souligne qu’il n’a jamais été
démarché par Mme Reding et
qu’il a pris sa décision conformément à la loi et à ses propres
errements», conclut le communiqué.
Denis Berche
Je connais Mario, appelons-le ainsi, depuis 30 ans. Un homme affable, discret, ouvrier d'usine. Il a plus
de 65 ans maintenant. J'ai souvent
joué avec lui à la pétanque, au Galgebierg à Esch-sur-Alzette. Sa fille a
été mon élève à l'École de commerce et de gestion. En sciences
économiques et en comptabilité, où
elle était brillante. Elle n'a pas réussi son bac technique, elle a échoué
à deux reprises aux épreuves
d'ajournement en allemand. Elle ne
parlait que l'italien à la maison,
avec ses parents. Je l'ai rencontrée
l'autre jour. Elle a passé son baccalauréat littéraire en cours du soir en
France, puis une maîtrise en droit.
Son père n'a jamais lu une ligne de
mon journal. Il n'a jamais fréquenté
une école : il ne sait ni lire ni écrire.
Nous connaissons tous des gens
autour de nous qui sont dans la
même situation que Mario, sans
nous en rendre compte.
L'illettrisme des adultes a beaucoup de formes et de multiples raisons. Les statistiques n'en disent
presque rien et les personnes - qui
ne sont pas moins intelligentes que
la moyenne de nos concitoyens passent le plus souvent inaperçues;
mais leur souffrance est permanente. Quelques-unes ont une mémoire extraordinaire : si vous ne savez pas lire les horaires des trains,
vous devez les mémoriser.
Les différents cas sont tous individuels; les moyens pour remédier à
l'analphabétisme fonctionnel le
sont aussi. Depuis quelques années,
plusieurs communes ont mis en
place des cours d'alphabétisation.
Nous avons pu en compter quatre,
dont la ville d'Esch-sur-Alzette, où
vingt participants sont inscrits dans
des cours organisés par six enseignants.
Il n'y a pas d'affiches de sensibilisation car, de toute façon, les personnes concernées ne sauraient pas
les lire. C'est l'entourage de ces personnes, en premier lieu, qui doit se
montrer attentif et compréhensif.
Assurer l'éducation pour tous est
la base d'un développement démocratique.
Les temps sont révolus lorsque,
même dans nos régions, la formation dispensée par les maîtres à
penser se limitait à l'utile et au nécessaire. La société de la connaissance commence avec les maillons
les plus faibles. Les organisations
internationales, comme l'Unesco,
choquent lorsqu'elles informent
que dans les pays les plus développés au monde, un quart de la population est incapable de comprendre
les informations contenues dans les
formulaires, les cartes et même les
graphiques simples.
PISA n'est pas le seul tabou de
l'éducation au Luxembourg.
Jean Rhein
En bref
Visite au Luxembourg
de François Loos
Le ministre délégué au Commerce extérieur de la République
française, François Loos, se rend au
Luxembourg aujourd'hui et demain pour une visite de travail.
Il aura d'abord une entrevue avec
le ministre de l'Économie et du
Commerce extérieur, Jeannot
Krecké.
Les discussions porteront essentiellement sur les relations bilatérales, le développement économique en général ainsi que sur les
technologies de l'information.
Les développements récents en
matière de commerce multilatéral
seront abordés par François Loos
avec le ministre délégué aux Affaires étrangères et à l'Immigration,
Nicolas Schmit.
4
Tableau de bord
jeudi 6 janvier 2005
LuxX
CAC 40
- 0,57 %
- 7,34
1 283,13
Dow Jones
- 0,88 %
- 33,94
3 829,36
10 597,83
FTSE 100
- 0,31 %
- 32,95
- 0,85 %
- 41
4 806
Euro Stoxx 50
2 947,19
11050
1325
Xetra Dax
1300
4 258,24
1275
1250
30/12
31/12
03/01
04/01
● Bourse de Luxembourg
Arcelor
ARES
Artemis FineArts
Audiolux
Bayer
BGLInvestPartners
Bq Degroof Lux
Cegedel
Cert Etoile
CPI prv p + n
Deutsche Bank
Dexia
EspiritoSanFin p + n
Fortis
Foyer
ImmoLux-Airport
IntlGolfLeis
Jabelmalux
KBL Ord
KBL Prv
Luxempart
Millicom IntlCel
Quinsa Ord A
Quinsa Ord B
Robeco
Rolinco ord
Rorento
Royal Dutch
RTL Group
SES Global FDR
Utopia
Ventos
Volkswagen ord p + n
a: acheteur
vr: vendeur réduit
EUR
EUR
DUS
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
DUS
DUS
DUS
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
16.650
0.800
14.200
114.000
24.160
51.000
310.000
61.500
235.000
255.000
64.650
17.220
19.000
20.790
34.000
230.000
70.000
420.200
149.500
134.500
150.100
23.000
0.660
7.770
21.730
18.130
40.190
42.190
55.150
9.360
23.500
67.000
34.930
Nasdaq
10900
Nikkei 225
Royaume-Uni
Japon
Suisse
11 437,52
10450
30/12
31/12
03/01
04/01
05/01
2800
- 0,70 %
- 80,23
2700
30/12
31/12
03/01
04/01
05/01
...............................................................................................................................................................................................................................................................
AR
V
I
V
I
AR
AR
I
A
A
I
I
A
I
VR
A
V
A
AR
AR
AR
A
T
T
I
I
I
I
T
AR
V
A
I
17.000
0.820
14.200
115.000
24.570
50.500
306.000
61.500
230.000
255.000
65.550
17.330
19.000
20.940
34.000
220.000
70.000
416.600
149.100
134.100
149.000
23.000
0.657
7.650
21.820
18.180
40.090
42.070
55.000
9.500
23.500
67.000
33.930
ar: acheteur réduit
i: indicatif
Taux
Fed Funds
Taux
refinancement
Repo
Escompte
Marge Libor
3000
2900
T
I
I
VR
I
T
I
T
A
A
I
I
A
I
T
A
V
I
AR
AR
I
A
AR
AR
I
I
I
I
T
VR
V
AR
I
17,180
1,000
15,760
115,000
25,500
50,500
304,000
62,000
285,000
265,000
74,100
17,100
20,000
20,750
34,000
237,000
68,000
450,000
161,000
150,000
152,500
81,900
1,030
10,000
22,850
19,400
40,320
44,000
57,050
9,420
24,300
73,500
44,800
12,500
0,773
11,400
81,000
19,300
32,900
218,000
51,500
218,000
225,000
52,750
13,000
16,000
16,350
22,750
202,000
55,100
296,000
110,000
94,800
99,800
14,000
0,498
7,250
20,270
17,030
38,700
36,850
43,050
6,420
20,000
64,000
30,600
v: vendeur
t: transaction
Source: Bourse de Luxembourg
Taux directeurs
Zone monétaire
États-Unis
Eurozone
- 0,79 %
- 16,62
2 091,24
10750
- 0,51 %
- 15,30
2 971,79
05/01
3100
10600
Bel 20
1225
- 0,75 %
- 32,26
- 0,81 %
- 23,93
Actuel
2,00 %
2,00 %
Précédent
1,75 %
2,50 %
4,75 %
0,10 %
0,25-1,25 %
En vigueur depuis
10.11.2004
5.6.2003
4,50 %
0,25 %
0,00-1,00 %
5.8.2004
19.9.2001
16.9.2004
8405112
L’ABC des P&T
G comme games.pt.lu
Amateurs de contenus et jeux mobiles: visitez le site http://games.pt.lu!
Vous y trouverez une ribambelle de contenus pour votre GSM. Mieux
encore: vous pourrez transformer votre terminal de téléphonie mobile en une
véritable console de jeux.
L’offre accessible sur games.pt.lu comprend notamment:
- un catalogue de jeux pour enfants, adolescents et adultes
- des logos, des sonneries et des ‘wallpapers’
- des jeux en promotion
- des jeux mobiles et web à succès (ex: MoorhuhnKart, Siberian StrikeTM,
Bubble Buster, Prince of Persia®)
- des concours de jeux
- la présentation de nouveaux jeux (ex: Halo 2, Cocoto Platform Jumper,
Grand Tour Racing 400)
- le descriptif de nouveaux termiaux mobiles.
Le site games.pt.lu est enrichi à un rythme hebdomadaire de nouveaux
contenus
Obligations
Dev.
Cours du jour
Volkswagen ord p+n
Austria 5,5 % 02-12 22/02
BayerHypoVerbk 7 % 01-05 14/09
BayerLB 6,5 % 01-04 14/12
BEI 4 % 99-09 15/04
BEI 5,625 % 00-10 15/10
BkNedGem 5,25 % 01-06 10/04
BqGenLux 5,25 % 01-11 23/12
DaimChrysNorAme 6 % 01-04 18/01
DexiaMunicipalA 5 % 02-07 11/01 p
DresdnerBkLux 6,5 % 99-09 02/12
EuroHypoBkSA 5,75 % 00-11 04/01 p
FordMotorCr 6 % 02-05 14/02
FortisFin 5,375 % 01-08 28/02
IngBk 5,875 % 01-11 23/02
KredietbkLux 6,375 % 01-11 31/01
OLUX 5,5 % 97-07 23/05 pe
PfandbriefBkInt 5,5 % 00-05 11/10 pe
QuebecPr 5,625 % 01-11 21/06
RabobkNed 5,75 % 02-07 29/01
WorldBk 5,125 % 02-09 13/03
EUR
USD
NZD
NOK
EUR
EUR
USD
EUR
EUR
CAD
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
EUR
AUD
USD
34,930
108,125
100,125
103,875
104,180
112,600
102,550
110,125
110,750
104,060
112,200
113,150
100,375
107,375
112,875
114,000
106,650
103,350
112,560
100,950
105,500
Fonds d'investissement
Dexia Luxpart c p+ne (nd)
Dexia Luxpart d p+ne (nd)
Generalux Euro c p+ne
Generalux USD c p+ne
ImmoCroissance c p+n
ImmoCroissance d p+n
Luxiprivilege CI A d p+n
Luxiprivilege CI B p+n
Dev.
EUR
EUR
EUR
USD
EUR
EUR
EUR
EUR
33,930
108,125
100,125
103,875
104,370
112,600
102,550
110,125
110,750
104,060
112,200
113,150
100,375
107,375
112,875
114,000
106,650
103,350
112,650
101,950
105,500
I
I
I
I
VR
I
I
I
A
I
I
I
I
I
I
I
I
I
I
I
Cours du jour
Cours précédent
83,960
I
83,800
74,010
I
73,870
8,820
I
8,820
17,330
I
17,330
608,000 T
570,000
271,000
VR
258,000
47,300
I
46,990
66,990
I
66,550
Rendements obliga- précédent
taires du 9 258
Emprunts EURO court terme
2,8193
2,7890
Emprunts EURO long terme
3,8597
3,8276
Emprunts EURO moyen terme
3,3966
3,3460
OLUX 2007
2,5925
2,5925
plus haut
du mois
2,8193
3,8597
3,3966
2,5925
Indice
Indice LuxX
(base 1,000
Indice LuxX
(base 1,000
cours
au 4.1.1999)
returns
au 4.1.1999)
Devises
05.01.2005
Marché monétaire
05.01.2005
1 mois
2 mois
3 mois
6 mois
12 mois
05.01.2005
1 mois
2 mois
3 mois
6 mois
12 mois
USD/Euro
JPY/Eu
+ haut année
83,430
73,540
9,030
18,500
595,000
271,500
46,990
66,550
+ bas année
71,460
62,990
8,557
17,070
572,000
220,000
38,600
54,600
plus bas
plus haut
plus bas
du mois de l'année de l'année
2,7890
3,8193
2,7890
3,8276
3,8597
3,8276
3,3460
3,3966
3,3460
2,5925
2,5825
2,5825
1 283,1299
1 290,4710
1 444,3877
1 452,6513
1 453,8951
E
1 7/8 - 2 1/8
2 - 2 1/4
2 - 2 1/4
2 - 2 1/4
2 1/8- 2 3/8
U
2 1/4 - 2 1/2
2 3/8 - 2 5/8
2 3/8 - 2 5/8
2 5/8 - 2 7/8
3 - 3 1/4
05.01.2005
1,3224
138,09
04.01.2005
1,3365
138,49
05.01.2005
427,15
10 340,00
04.01.2005
427,40
10 235,00
Source : Bourse de Luxembourg.
A
I
I
I
I
I
I
I
I
I
I
I
plus haut
plus bas
plus haut
plus bas
du mois
du mois de l'année de l'année
1 291,5760 1 283,1299 1 291,5760 1.283,1299
Renseignements supplémentaires au numéro gratuit 12420.
Barre (USD)
Lingot (EUR)
I
I
I
I
T
I
I
I
précédent
Cours comptant
Achat
Devise/EUR
1,7288
1,6160
1,5445
7,4036
0,7030
138,19
8,2600
1,8848
9,0142
1,3217
7,7263
AUD
CAD
CHF
DKK
GBP
JPY
NOK
NZD
SEK
USD
ZAR
I
I
I
I
A
AR
I
I
Rendement échéance
finale
44,8000
4,1998
6,7593
3,0508
2,8481
3,1017
3,0825
3,5186
3,9828
3,8522
3,6523
3,2558
2,8139
2,8425
3,4446
3,7581
2,5127
2,4025
3,4519
5,2431
3,6077
du jour
Les personnes intéressées peuvent s’inscrire en ligne à la liste des membres
(Community) de games.pt.lu.
Entreprise des P&T
www.ept.lu
Cours précédent
1 444,3877
Cours billets
Achat
Devise/EUR
1,6440
1,5570
1,5370
7,1300
0,6874
131,57
7,9460
1,7980
8,6830
1,2960
7,3150
Vente
Devise/EUR
1,7431
1,6295
1,5574
7,4634
0,7091
139,35
8,3312
1,9039
9,0965
1,3329
7,8083
4 5/8 - 4 7/8
4 5/8 - 4 7/8
4 3/4 - 5
4 3/4 - 5
4 3/4 - 5
1
1
1
1
2 3/8 - 2 5/8
2 3/8 - 2 5/8
2 1/2 - 2 3/4
2 1/2 - 2 3/4
2 5/8 -2 7/8
4 7/8 - 5 3/8
4 7/8 - 5 3/8
4 7/8 - 5 3/8
5 - 5 1/2
5 1/8 - 5 5/8
05.01.2005
Maple leaf 1/1
Noble platine
Pesos Mex
Kruegerrand
Livre nouv.
Livr. anc.
FF20 or
CHF 20
USD Eagle
Flux or
FB Or
1
453,8951
7/8 - 2 1/4
7/8 - 2 1/4
7/8 - 2 1/4
7/8 - 2 1/4
2 - 2 3/8
Vente
Devise/EUR
1,8210
1,6910
1,5650
7,7400
0,7270
146,00
8,6260
1,9920
9,4250
1,3630
9,9000
1 1/2 - 2
1 1/2 - 2
1 1/2 - 2
1 5/8 - 2 1/8
1 7/8 - 2 3/8
6
6
6
6
6
1/4
1/4
1/4
1/4
1/4
1 444,3877
-
6
6
6
6
6
317,0221
647,0021
376,1784
321,0221
73,4822
73,4822
57,4074
57,0772
321,0221
57,0772
57,4074
3/4
3/4
3/4
3/4
3/4
1/2 - 3/4
1/2 - 3/4
1/2 - 3/4
5/8 - 7/8
3/4 - 1
0
0
0
0
0
-
1/8
1/8
1/8
1/8
1/8
335,8958
647,8620
400,9678
335,8958
82,0357
82,0357
66,0494
74,1348
335,8958
74,1348
66,0494
Économie
jeudi 6 janvier 2005
Deutsche Börse courtise Londres
En bref
Les analystes commencent à croire à une possible victoire d'Euronext.
Autriche : 298 149
demandeurs d'emploi
Le marché commence à croire
à une possible victoire
d'Euronext dans la bataille
pour le rachat de la Bourse de
Londres (LSE), le groupe
boursier européen présentant
un dossier intéressant sur le
plan tarifaire pour les clients
de la City.
Le nombre de demandeurs d'emploi en Autriche a augmenté de
28 227 personnes en décembre par
rapport à novembre, portant le total
à 298 149 personnes, a indiqué le
ministère du Travail, mercredi.
Pour l'ensemble de l'année 2004,
le nombre moyen de chômeurs a
atteint 286 525, soit le chiffre le
plus élevé depuis 60 ans.
Le taux de chômage est toutefois
resté inchangé en novembre et en
décembre à 4,5 % de la population
active selon la norme européenne
Eurostat, a indiqué le ministère.
La population active en Autriche
est d'environ 5 millions de personnes.
«Euronext a une moindre capacité de financement que la Deutsche Börse, raison pour laquelle
elle joue sur les avantages tarifaires pour les utilisateurs du LSE»,
indique Thomas Nagtegaal, analyste de la maison de courtage
Rabo Securities. Une partie des
clients LSE en sont également actionnaires, d'où l'importance du
facteur tarif dans les négociations.
Les actionnaires de LSE sont freinés par la structure verticale totalement intégrée de Deutsche Börse,
puisque cette dernière couvre
toute la gamme des services financiers, depuis les transactions boursières jusqu'à la compensation.
L'euro reprend
des couleurs
L'euro s'est redressé face au dollar en fin de journée à Londres,
mercredi, sur le marché des changes, le billet vert se retrouvant sous
pression. L'euro s'échangeait à
1,3297 dollar en fin de journée.
Euronext et Deutsche Börse
rivalisent
Décès du prix Nobel
Gérard Debreu
Photo: AFP/carl de souza
Le fait que Deutsche Börse détienne à 100 % Clearstream, chargée du règlement-compensation et
de la livraison des valeurs mobilières, inquiète certains actionnaires
de la Bourse de Londres.
«S'ils sont rachetés par Deutsche Börse, ils pensent qu'ils seront obligés de passer par
Clearstream, et ne pourront plus
faire pression pour baisser les
prix des transactions», a indiqué
l'informateur à AFP.
Euronext n'a pas une structure
aussi intégrée et propose principalement des services de négociation
boursière. Concernant le règlement-compensation,
elle
n'a
qu'une participation de 24,9 %
dans LCH-Clearnet, et de seulement 2,35 % dans Euroclear, chargée de la livraison.
La Deutsche Börse bénéficie d'un
avantage non négligeable : sa capacité financière. Elle n'aura pas de
mal à mettre jusqu'à 3,4 milliards
d'euros sur la table pour s'offrir le
LSE, alors que Euronext ne pourra
pas aller au-delà de 2 milliards
d'euros, selon les analystes.
Euronext et Deutsche Börse rivalisent d'ingéniosité pour courtiser
le LSE. L'enjeu est majeur, car il
permettrait au vainqueur de capter
La Bourse de Londres (LSE) convoitée par la Deutsche Börse et Euronext.
les importantes liquidités échangées sur la place londonienne.
Le perdant serait marginalisé et
aurait intérêt à se tourner très vite
vers d'autres places financières
pour tenter de survivre.
«Et encore! Que restera-t-il?
Milan ou Madrid? Ces places
n'ont rien en commun avec les
volumes échangés à Londres»,
souligne Olivier Choir, gérant de
Meeschaert Asset Management.
Centrale Nucléaire
de
CATTENOM
Si le nombre d’inscriptions dépasse le volume de visiteurs autorisé, un tirage
au sort déterminera les participants.Toutes les inscriptions seront confirmées
par courrier.
Nom:
Adresse:
LTél.
à
Date de naissance
date limite d’inscription: 14 janvier 2005
8405225
Le Quotidien propose régulièrement à ses lecteurs la possibilité unique de
visiter des entreprises qui sont en règle générale inaccessible aux particuliers.
La prochaine visite aura lieu le samedi 29 janvier 2005 au centre d’information du publique de la centrale nucléaire de cattenom.
Pour des raisons d’organisation, le nombre de visiteurs est limité à 20
personnes.
Euronext, en course pour le
rachat du LSE serait prêt à installer son siège social à Londres
pour séduire son concurrent britannique, rapporte mercredi le
Handelsblatt.
Trois ans après l'introduction
des pièces et billets en euros, la
Banque centrale allemande n'a
toujours pas récupéré 45,5 % des
pièces en Deutsche Marks alors
en circulation, représentant environ 3,73 milliards d'euros.
En ce qui concerne les billets, en
revanche, environ 97 % ont été
échangés contre des coupures en
euros, selon un pointage effectué
fin décembre. Ces niveaux sont
La visite du mois:
Inscrivez-vous dès maintenant en retournant le coupon ci-joint à:
Le Quotidien
Département Marketing et Diffusion
44, rue du Canal
L-4050 Esch-sur-Alzette
Euronext à Londres
La Deutsche Börse aussi multiplie les manœuvres de séduction. Selon la presse allemande,
elle serait prête à céder sa lucrative filiale de règlement-compensation Clearstream.
Le prix Nobel d'économie 1983,
Gérard Debreu, professeur d'économie et de mathématiques est
mort le 31 décembre à Paris, a
annoncé l'université de Californie
à Berkeley où il a effectué la majeure partie de sa carrière. Il avait
83 ans. Ce Français naturalisé américain avait été distingué pour
avoir appliqué la rigueur mathématique à la théorie de l'offre et de
la demande formulée dès le XVIIIe
siècle et fondamentale en économie. Les modèles mathématiques
mis au point par le professeur Debreu ont montré de quelle manière
les prix affectaient le flux des biens
achetés et vendus. Le rôle de «la
main invisible» régissant le marché a ainsi été clarifié, précise
l'université de Berkeley sur son site
Internet. Abandonnant provisoirement ses études d'économie, il
s'était engagé dans les forces françaises libres peu après le débarquement allié de 1944 en Normandie.
Il avait pris sa retraite en 1991
mais demeurait un chercheur actif
et continuait à enseigner.
Nombreuses pièces en marks non échangées
LES VISITES DU
JAN
2005
5
assez peu éloignés de ceux observés près d'un an plus tôt : fin
janvier 2004, 50 % des pièces et 4
% des billets en Deutsche Marks
étaient toujours en circulation.
«Nous partons du principe
que nous ne récupérerons jamais 2 % des billets et 40 % des
pièces, parce qu'ils se trouvent
dans des collections, ont disparu entre les coussins du canapé
ou sont à l'étranger», a com-
menté mercredi une porte-parole
de la Deutsche Bundesbank.
L'Allemagne n'a pas fixé de
date limite pour la conversion en
euros des pièces et billets libellés
en marks.
Selon un sondage auprès de
1 300 personnes publié par la
Dresdner Bank, quelque 54,3 %
des Allemands préféreraient revenir à leur ancienne monnaie
s'ils en avaient la possibilité.
La régionalisation des prix du carburant
L'Allemagne a annoncé son accord au projet français de moduler les accises.
L'Allemagne a annoncé, mardi,
qu'elle donnera son accord au
sein de l'UE à un projet de la
France permettant aux régions de
moduler les taxes sur les prix du
carburant, qui suscite l'inquiétude des gérants de stations-service allemands dans les zones
frontalières.
Le gouvernement allemand,
plutôt hostile au départ au projet
de Paris, estime désormais qu'il
n'est pas contraire aux règles du
marché intérieur, a dit un porteparole du ministère des Finances,
confirmant une information du
quotidien Süddeutsche Zeitung.
La France a déjà obtenu l'accord
de la Commission européenne
pour une régionalisation de la
taxe intérieure sur les produits
pétroliers (TIPP) à partir de 2006,
qui doit augmenter la marge de
manœuvre financière des régions.
Paris avait besoin d'une dérogation de Bruxelles car, selon les
règles européennes, le taux d'accises sur les carburants doit être
uniforme sur tout le territoire
d'un État membre.
Mais avant de pouvoir mettre en
place son dispositif, la France doit
obtenir l'accord unanime des ministres des Finances de ses 24 par-
tenaires européens. Selon la
Süddeutsche Zeitung, la mesure
française se traduira par une
baisse allant jusqu'à 3,5 centimes
du litre d'essence sans plomb à la
pompe, et jusqu'à 2,3 centimes
pour le diesel dans certaines régions.
De quoi susciter l'inquiétude des
gérants de stations-service allemands, qui craignent un exode de
leurs clients dans les zones frontalières avec la France, alors qu'ils
sont déjà confrontés à la concurrence de la Pologne, de la République tchèque ou du Luxembourg,
où le carburant est moins cher.
6
Plein Centre
jeudi 6 janvier 2005
Flamands : Européens dans l'âme
En bref
Le Vlaamse Club fête ses 25 ans. L'occasion pour nous de vous présenter
Conférence sur
les droits de l'homme cette association qui compte 250 familles et 60 membres individuels.
Le devoir de mémoire
exposé à Luxembourg
Luxembourg.- Jusqu'au 31
mars, les Archives nationales présentent une exposition particulièrement intéressante dans le cadre du 60e anniversaire de la
bataille des Ardennes. intitulée
«De la Libération à la reconstruction», cette exposition est ouverture du lundi au vendredi de 9 h à
11 h 45 et de 13 h à 17 h 45. Le
samedi, elle est visible de 9 h à
11 h 45.
Les musiciens
en herbe en concert
Walferdange.- L'administration
communale de Walferdange et la
commission de surveillance des
cours de musique organisent le
mardi 25 janvier l'audition des
élèves des cours de musique.
À cette même occasion, les musiciens recevront leurs diplômes de
l’année scolaire 2003/2004. Cette
manifestation se déroulera au Centre Prince Henri à partir de 18 h 30.
Un bus pour dévorer
les livres
Junglinster.- Aujourd'hui, le Bicherbus du ministère de la Culture
fera une petite halte dans la commune de Junglinster. La bibliothèque sur roues s'arrêtera de 15 h 20 à
16 h devant l'école.
Un concert du Nouvel
An au château
Junglinster.- Les Amis du château de Bourglinster organisent ce
dimanche un récital de violon et
de piano. Philippe Koch et Laurence Koch seront aux violons et
Daniel Blumenthal au piano. Le
concert aura lieu à partir de 17 h au
château de Bourglinster.
Contes et légendes
en musique
Mamer.- L'harmonie de la commune de Mamer sera en représentation le samedi 8 janvier à 20 h au
Lycée Josy-Barthel de Mamer. Le
thème du concert sera «Märercher
a Legenden» (Contes et légendes).
La direction incombera au chef de
musique de l'ensemble, Marco Battistella. Les contes et légendes seront racontés par Josy Braun et
Henri Losch.
a réouvert ses portes
après congé annuel
Meilleurs Vœux
8399423
IDEAL BAR
A SENNINGEN
Selon les estimations de
l'ambassade de Belgique, le
Luxembourg compterait entre
2 000 et 3 000 ressortissants
venus de Flandre. Depuis 25
ans, le Vlaamse Club organise
pour eux des activités en
langue néerlandaise.
Déjà à la fin des années 60, l'idée
germait doucement. Quelques
fonctionnaires européens décidèrent d'inviter des troupes néerlandaises de théâtre pour divertir et
rassembler la communauté flamande. Petit à petit, le concept se
développe pour aboutir, en 1980,
à la création du Vlaamse Club.
Si le concept se développe, les
activités se diversifient également.
Aujourd'hui, de moins en moins
de pièces de théâtre sont proposées au public, à cause des difficultés logistiques inhérentes au déplacement, mais de nombreuses
autres activités sociales, culturelles, sportives et familiales sont
proposées.
«Chaque année, nous organisons entre trente et quarante
activités, qui vont du tournoi de
tennis à la conférence-débat sur
des sujets de notre temps, en
passant par des concerts de musique classique et moderne, des
spectacles de danse, du cabaret
littéraire ou humoristique. Nous
sponsorisons également de
nombreuses
manifestations
pour les enfants», explique Fred
De Corte, président du club.
Les membres ont également
changé. Si, dans les débuts du
club, la plupart étaient fonctionnaires européens, il y a maintenant de plus en plus d'adhérents
qui viennent du secteur privé ou
qui sont indépendants.
Ouverture sur les autres
communautés
Si le club se veut un lieu de
rencontre pour tous les Flamands
qui vivent au Luxembourg et dans
la Grande Région, il ouvre de plus
en plus ses portes à d'autres personnes : «Depuis quelques années, nous avons des contacts
avec d'autres communautés.
Nous avons remarqué que pas
mal de gens s'intéressaient à la
culture flamande. Nous comptons désormais parmi nos membres des Irlandais, des Catalans,
des Anglais et même des Polonais. Depuis que je suis président de l'association, je mets
l'accent sur l'ouverture. Le
temps du nombrilisme est révolu. Nous voulons ouvrir nos activités à tous, car le Luxembourg
est un melting-pot de cultures
dans lequel nous ne devons pas
avoir peur de nous perdre, ni de
perdre nos caractéristiques.
Photo: zineb wilhelm
Luxembourg.- La fondation
Kannerschlass invite à une conférence intitulée «La Convention européenne des droits de l'homme.
Les droits garantis, la garantie des
droits. Quels droits pour protéger
les enfants et la famille?».
Elle sera donnée par Françoise
Tulkens, juge à la Cour européenne des droits de l'homme à
Strasbourg. Un séminaire d'approfondissement aura lieu le 14 janvier de 9 à 12 h. Inscription souhaitée à la fondation Kannerschlass
([email protected])
> Le 13 janvier à 20 h au Forum
Geeseknäppchen (Lycée A.-Mayrisch, boulevard Dupong).
Fred De Corte entame sa quatrième année à la présidence du Vlaamse Club. Fonctionnaire européen,
il vit depuis 16 ans au Luxembourg.
Chaque culture apporte une
plus-value». Le Vlaamse Club
édite deux publications, l'une sur
papier, envoyée tous les mois à
325 adresses, et l'autre électronique, lue toutes les semaines par
600 personnes.
Toutes les activités organisées
rencontrent un franc succès :
«Comme pour la plupart des associations, nos membres aiment
se retrouver pour parler leur langue, revivre un peu de leur culture, voir ce qu'il n'ont pas eu
l'occasion de voir en Belgique.
Un bout de Méditerranée
à Luxembourg
Le forum civil Euromed se tiendra au mois d'avril
dans la capitale.
Du 1er au 3 avril, le Grand-Duché
accueillera un événement d'envergure. Le forum civil Euromed a
choisi en effet le Luxembourg,
cette année.
Mais qu'est-ce que le forum civil
Euromed? En fait, c'est une grande
conférence de plus de 200 représentants de la société civile des
pays au sud de la Méditerranée,
d'Israël et des pays de l'Union
européenne.
Ce forum s'inscrit dans le cadre
du «processus de Barcelone», une
initiative qui a été lancée durant
l'année 1995 par les chefs d'État
des pays euro-méditerranéens.
Leur objectif était clair : le rapprochement économique, politique
et culturel entre l'Europe et ses
voisins méditerranéens. Euromed
est organisé par une large plateforme politique qui réunit une
multitude d'organisations non
gouvernementales de défense des
droits de l'homme, du mouvement la paix, de la protection de
l'environnement, de la promotion
de la culture, de l'égalité entre
hommes et femmes, du développement local et de la jeunesse. Si
ce type de réunion permet à la
société civile euro-méditerranéenne de se rencontrer, elle permet également de formuler des
recommandations aux gouvernements.
> Plus de renseignements
sur www.foci.ongd.lu
Même si le sentiment d'appartenance n'est pas aussi grand que
dans d'autres communautés
dont le pays d'origine est plus
éloigné, nos membres nous sont
fidèles, on représente quelque
chose pour eux», conclut fièrement le président.
Les mots d'ordre pour l'avenir :
diversifier les activités, mieux les
cibler et s'armer contre la concurrence, autres vecteurs de culture,
tels qu'Internet.
Kristel Pairoux
Programme 2005
Cette année, pour fêter le 25e
anniversaire du club, un grand
concert de musique classique
est planifié au mois de novembre. Si le comité d’administration est encore en pourparlers
avec l'orchestre, Fred De Corte,
on peut déjà dire que ce concert sera accessible au plus
grand nombre, avec des œuvres
de Bach ou encore de Mozart.
Décès
Vianden : M. Jeng Roettgers.
L'enterrement aura lieu dans
l'intimité familiale. Une messe
pour le défunt sera célébrée en
l'église de la Trinité à Vianden ce
jour à 15 h 30.
Schifflange : Mme Anne
Hardt-Welter, 91 ans. Les obsèques auront lieu dans l'intimité
familiale.
Esch-sur-Alzette : M. Ernest
Gehlen. L'incinération a eu lieu
en toute intimité.
Weyler : Mme Joséphine
Trausch, 79 ans. La liturgie des
funérailles, suivie de l'inhumation, sera célébrée en l'église
paroissiale de Weyler ce jour à
14 h. Réunion à l'église.
Pétange : Mme Sophie Edinger-Reichling, 76 ans. L'enterrement aura lieu en toute intimité. Une messe sera célébrée aujourd'hui à 16 h en l'église pa-
roissiale de Differdange.
Dudelange : Mme Jeanne
Schmit-Heinen, 92 ans. L'enterrement aura lieu dans l'intimité
familiale. Le service funèbre sera
célébré en l'église paroissiale de
Dudelange aujourd'hui à partir
de 16 h.
Senningerberg : Mme Catherine Junck-Hostert. Les obsèques
ont eu lieu.
Esch-sur-Alzette : Mme Anna
Damoiseaux-Freymann,
101
ans. Les obsèques ont eu lieu.
Rumelange : M. Adolphe
Krier, 70 ans. Les obsèques ont
eu lieu.
Limpach : Mme Marie Schoder-Bausch, 79 ans. L'enterrement aura lieu dans l'intimité
familiale. Le service funèbre sera
célébré en l'église paroissiale de
Differdange aujourd'hui à partir
de 16 h.
Cap au Sud
jeudi 6 janvier 2005
7
La jeunesse mérite des dons
Le Rotary Club Esch-Bassin minier a remis hier au Prince Guillaume un chèque de 1 500 euros
pour la fondation Mérite jeunesse Benelux, Luxembourg, dont il préside le conseil d'administration.
Créée en 1993, la fondation
Mérite jeunesse a pour but de
développer la personnalité des
jeunes.
«Les jeunes doivent se connaître eux-mêmes, savoir ce qu'ils
peuvent et veulent faire... et le
faire», explique Josée Bredimus-
Kohnen, coordinatrice du programme de la fondation Mérite jeunesse.
Parachutisme, composition, informatique, scoutisme, service volontaire... À chaque jeune de décider à quelle activité il veut se consacrer. En charge de 300 jeunes, dont
106 ont été diplômés en 2004, Mé-
rite jeunesse encourage les 14-25
ans à s'investir dans une activité qui
leur permette de confirmer leur rôle
au sein de la société. Pour eux, c'est
l'occasion de faire de nouvelles expériences, de saisir des opportunités et, parfois, de se surpasser.
Hier, le Rotary Club Esch-Bassin
minier a remis au Prince
Guillaume un chèque de 1 500
euros pour financer des actions au
restaurant Acacia d'Esch.
Quatre domaines d'action composent le programme : le service
volontaire lorsque le jeune s'engage dans une action utile à autrui;
l'exploration, qui permet au jeune
de développer son esprit d'aven-
ture; l'épanouissement d'un talent, par lequel il développe une
compétence, qu'elle soit culturelle
ou manuelle et enfin le goût de
l'engagement physique, qui lui
permet de pratiquer régulièrement
une activité sportive, qu'elle soit
individuelle ou collective.
K. Px.
www.delhaize.lu
Qui sera le roi ?
Valable du 06/01 au 12/01/2005.
La plupart des produits sont également disponibles dans les AD.
Delhaize applique les nouvelles tolérances orthographiques.
Galette des rois
Un produit pur beurre avec une frangipane bien moelleuse et un petit santon à découvrir.
Pour 6 personnes.
€4,49
€12,83/kg
350 g
Smoothies
Les smoothies incarnent le naturel au service du bien-être. Boisson à base de concentré et
de purée de fruits. Sans colorants ni conservateurs.
Aux fruits jaunes/mangue ou aux fruits rouges/pomme.
33 cl
€0,96
€2,91/L
Venez
découvrir
cette semaine
Vitelma Progress, enrichi
aux 3 acides indispensables
d’Oméga 3.
GRATUIT
Café bio Delhaize 2ème à 1/2 prix
2 x 250 g - 3 variétés:
Dessert, Moka
€2,50
€5,00/kg
Prix normal à la pièce: €1,67
Décaféiné
€2,74
€5,48/kg
Prix normal à la pièce: €1,83
Lait U.H.T. Delhaize, plus riche en Oméga 3
5+1 GRATUIT
Vitelma Progress
38% MG
250 g - Valeur: € 0,89
6 x 1 L - 2 variétés:
Demi-écrémé
€3,16
€0,53/L
Prix normal à la pièce: €0,63
Entier
€3,25
€0,54/L
Prix normal à la pièce: €0,65
Valable du jeudi 06/01 au
mercredi 12/01/2005.
Poivrons rouges, verts, oranges ou jaunes
Valable jusqu'à épuisement du stock.
1 bon par client.
Seuls les bons originaux sont valables
(pas de copie ni de téléchargement).
Origine: Espagne.
Riches en vitamine C, provitamine A et antioxydants.
€2,29/kg
Attention, dernière semaine: profitez de nos offres en points-plus sur les champagnes, mousseux et crémants
et augmentez ainsi votre capital points (voir détails en magasin).
Chaque jour vous apporte plus.
8
Cap au Sud
jeudi 6 janvier 2005
Microcrédit : sortir de la pauvreté
Les échos
SOS Faim a lancé sa première campagne d'information sur la microfinance
intitulée «Ces banques qui ne prêtent qu'aux pauvres (du moins à certains...)».
La microfinance
en bref
2005 a été décrétée comme
année internationale du
microcrédit. SOS Faim participe
à une table ronde pour mettre
en place différents projets.
Créée en 1993, SOS Faim
s'est spécialisée dès ses débuts
dans des actions liées à la
microfinance. Le site Internet
www.sosfaim.org définit la
microfinance comme «le domaine du développement qui
permet aux démunis des pays
du Sud d'avoir accès à des
produits financiers (épargne,
crédit, assurance…) adaptés à
leurs besoins». La microfinance est un regroupement
de «l'ensemble des produits et
des services financiers offerts
aux populations exclues du
système bancaire classique
car elles sont dépourvues des
garanties matérielles suffisantes».
La présidente de SOS Faim, Monique Kieffer-Kinsch, et le secrétaire général, Thierry Defense, ont
présenté, hier, la campagne d'information sur la microfinance sous
le titre «Ces banques qui ne prêtent qu'aux pauvres (du moins à
certains...)». Les Nations unies
ayant décrété que 2005 serait l'année du microcrédit, l'organisation
non gouvernementale (ONG) SOS
Faim participe activement à une
campagne d'information sur le sujet et à la mise en place de projets.
«Ce premier dépliant marque le
début de cette campagne», explique Thierry Defense qui rappelle
que «la microfinance est un domaine de la coopération au développement». Largement tributaire de l'aide financière apportée
par le ministère de la Coopération
luxembourgeois, SOS Faim souhaite apporter «une autre vision de
la microfinance».
La microfinance n'est pas nouvelle. Des institutions de microcrédit se sont développées au cours
des années 90 en particulier dans
les pays en développement (PVD)
pour permettre aux populations
vulnérables d'avoir accès à des crédits et de sortir de l'extrême pauvreté dans laquelle elles se trouvent. La microfinance se veut multisectorielle puisqu'elle concerne
des programmes éducatifs, de développement rural et urbain,
d'émancipation féminine.
Photo: zineb wilhelm
Contre l'insécurité
alimentaire
«Une question plus
politique que technique?»
Dans une large mesure, la microfinance est un succès. Cette aide
financière et/ou matérielle est en
effet un bol d'air pour de nombreuses familles des PVD. SOS Faim est
particulièrement active dans les
financements de projets en milieu
urbain, mais surtout en milieu rural. M. Defense rappelle en effet
que «60 % de la population en
Afrique vit en milieu rural, et ce
chiffre peut atteindre 80 % dans
le Sahel».
SOS Faim va participer tout au
long de 2005 à une table ronde
organisée à l'initiative des ministères des Affaires étrangères et des
Finances. Des activités vont être
En plus de contribuer au développement de la microfinance,
SOS Faim s'est donné pour mission
de lutter contre l'insécurité alimentaire. L'ONG belgo-luxembourgeoise affirme que «dans son
appui aux organisations paysannes, elle défend les valeurs et les
intérêts de l'agriculture familiale,
dans une perspective de lutte contre la pauvreté et contre l'insécurité alimentaire».
En effet, dans le monde en développement, une personne sur cinq
est sous-alimentée de façon chronique, soit environ 800 millions
d'individus. Mais on évalue à deux
milliards le nombre de personnes
dans le monde qui souffrent de
carences nutritives. L'Afrique est
touchée de plein fouet la famine.
Bulletin «
»
Monique Kieffer-Kinsch et Thierry Defense ont présenté la campagne de sensibilisation à la microfinance.
mises en place pour promouvoir la
microfinance. Trois axes domineront les débats : la concertation
européenne, la sensibilisation du
monde bancaire et la finance rurale.
Des efforts importants restent à
faire pour rendre la microfinance
plus efficace. «Il y a un problème
d'adaptation de l'offre et de la
demande», souligne M. Defense.
«La microfinance ne peut pas tout
faire. Il faut un contexte local
stable (économique, lutte contre la
corruption, etc.). Le problème est
que le secteur est bloqué par un
contexte plus global».
Pour éradiquer la pauvreté, M.
Defense expose le fond du débat :
«Est-ce une question plus politique que technique?». Seule une
volonté politique des États peut
renforcer le rôle de la microfinance
et mieux adapter les politiques à
mettre en place. «D'autres acteurs
doivent entrer en jeu : les États
(du Sud et du Nord), les entités
internationales
(UE,
OMC,
ONU), même le privé qui s'intéresse de plus en plus à la microfinance». Bref, une longue traversée
du désert.
Jean-Philippe Tissier
Afin de partager ses expériences
et celles de ses partenaires impliqués en microfinance et afin d'alimenter la réflexion, SOS Faim publie tous les trois mois un bulletin
d'information appelé «Zoom microfinance».
> Pour recevoir ce bulletin,
contactez SOS Faim, 9, rue
du Canal, L-4050 Esch-sur-Alzette
Tel : 49 09 96
E-mail : [email protected]
Deux Differdangeois honorés
Ce dimanche, à 10 h, le Centre
Marcel-Noppeney à Oberkorn accueillera la cérémonie de remise
du Mérite culturel de la ville de
Differdange. Cette année, le député-maire, Claude Meisch, remettra la récompenses à Erny
Hilger et Victor Eischen.
Ces deux personnes sont les
auteurs de plusieurs publications
sur la ville de Differdange et collectionnent des cartes postales
sur la Cité du fer depuis de nombreuses années.
Cette collection débute par des
modèles de 1898 et dévoile, en
photographies, les différents
quartiers de Differdange, leur
évolution durant le XXe siècle.
Cette collection est ainsi un précieux témoignages sur la vie de la
ville durant ce dernier siècle.
En 2002, le comité des fêtes de
la ville, en charge de nommer les
personnes ayant droit au Mérite
culturel, avait décerné le prix au
Dr Jeannot Metzler pour ses recherches pour ses travaux archéologiques au Titelberg. Le Mérite culturel differdangeois est
symbolisé par un sanglier de
bronze.
Les jeunes balle au pied
Trois minutes de silence à Editpress
Hier, à midi, les employés du
groupe Editpress ainsi que les
équipes rédactionnelles du Jeudi,
du Tageblatt et du Quotidien, se
sont réunis pour observer trois
minutes de silence à la mémoire
des victimes du tsunami du 26
décembre en Asie et de leurs
familles.
L'UN Käerjeng'97 organise ce
week-end, à Bascharage, la seconde édition de la Vita-Sport
Club Cup au centre sportif Bommelscheuer.
La Vita-Sport Club Cup est une
compétition unique. Six clubs s'affronteront autour du ballon rond à
travers leurs jeunes joueurs évoluant à travers six catégories d'âge :
le Swift Hesperange, la Jeunesse
Esch, le FC Deifferdang'03, le F91
Dudelange, le FC Schifflange... et
bien sûr l'UN Käerjeng.
Les compétitions se dérouleront
le samedi après-midi pour les minimes, les scolaires et les espoirs.
Poussins, bambini et pupilles occuperont les terrains le dimanche.
Tous les matches des différentes
catégories sont pris en compte
pour le classement final.
Afin d'aider les victimes du razde-marée en Asie, la commission
des jeunes du UN Käerjeng'97, qui
chapeaute cet événement sportif, a
décidé de verser un euro par entrée
ainsi que un euro par but marqué à
une association caritative s'occupant des victimes de la catastrophe.
Détente
r
[email protected]
T
A
IFP 04.91.27.01.16
B
FAIT DES
VERS
L
UNIQUE
■ 20 février22 mars
Amour : vous n’aurez qu’une idée,
passer le maximum de temps avec
les êtres chers. Travail-Argent :
des évènements positifs pourraient
se produire dans le domaine professionnel. Santé : relaxez-vous.
I
ELARGIT
SUPÉRIEURE
Poissons
■ 23 août22 septembre
Amour : votre partenaire tient à
vous, même s’il ne vous le dit pas
tous les jours. Travail-Argent : vous
craignez que certaines personnes
ne vous comprennent pas. Santé :
bon tonus.
C
ENGIN
AGRICOLE
Vierge
S
ETAT D'ASIE
S O P H I S T I C A T I O N
DOMMAGE
S E
ARGILE
L O R I S
LETTRE
VERSUS
S A L I
DÉFRAICHI
U R A N I E S
VILLE DU
PÉROU
SUR LA
CROIX
Solution
S P O R T S
STOKES
Demain : saint Raymond
S T A R
SUR LA
BRESLE
■ 23 juillet22 août
Amour : recherchez la compagnie
de personnes avec qui vous avez
de réelles affinités. Travail-Argent :
ne vous laissez pas prendre de
vitesse. Santé : la forme est avec
vous.
■ 21 janvier19 février
Amour : vous faites des promesses, mais êtes vous sûr de
pouvoir les tenir ? Travail-Argent :
n’essayez pas de masquer vos
erreurs, mais plutôt de les corriger,
vous le pouvez encore. Santé :
prudence au volant.
I
NANTI
Verseau
E
Lion
ENSEMBLES
DE HUIT BITS
RENOMMÉ
DISPOSÉS
CURÉE
OCCUPATIONS
SÉCURITÉ
R E V E T U E
PIED DE
VIGNE
C U R E
LOOK
SUIDÉS
FEMELLES
L O V E S
LEVANT
“Les douze premiers jours de
janvier indiquent le temps qu’il
fera les douze mois
de l’année.”
F
GROUPE DE
TRAVAIL
E U E
LIGNE
APPARUE
DIABLE
■ 22 juin22 juillet
Amour : vos amis ont peut-être la
solution à votre problème. TravailArgent : vos efforts trop dispersés
ne porteront pas leurs fruits. Santé :
moral en baisse.
GRIPPE-SOU
■ 22 décembre20 janvier
Amour : ne vous laissez pas
emporter par votre imagination. La
réalité est plutôt souriante. TravailArgent : votre raisonnement
logique sera inattaquable. Santé :
détendez-vous.
N E T T E M E N T
Cancer
C L
AUSSI
E N R A I E R A
CAVITÉ
PIRATE
E
CASSIER
Capricorne
I N S T I T U T E U R S
VOCIFERE
R A T
CREUSE LE
SILLON
SOUDER
CHLORE
COMPRESSER
N I C H E
JUGULERA
HIBOU
S E N E
LOI FONDAMENTALE
D U C
■ 21 mai21 juin
Amour : faites attention à ne pas
porter un jugement un peu trop
rapide sur un membre de votre
entourage. Travail-Argent : la
situation est assez confuse. Santé :
faites du sport.
C’était un 6 janvier
1872: naissance du compositeur
russe Alexandre Scriabine.
1944 : en France, le secrétariat
d’État à l’Information devient
secrétariat d’État à l’Information et
à la Propagande.
1978 : une loi institue la
Commission nationale de l’informatique et des libertés, la CNIL.
1993 : décès de l’un des fondateurs du be-bop, le trompettiste,
chanteur et chef d’orchestre de
jazz américain, Dizzy Gillespie.
A I R
MUSIQUE
ARABE
MAITRES
■ 23 novembre21 décembre
Amour : ne poursuivez pas un dialogue mal engagé. C’est une perte
de temps. Travail-Argent : des rappels à l’ordre de votre hiérarchie
pourraient vous vexer. Santé :
tonus.
S T R I E
Gémeaux
DÉTENUE
FORTEMENT
Sagittaire
S O C
CHAMBRE
O C T E T S
ÉTOILE
CANAUX
E S T
CRÉATURES
SAINT MÉLAINE
Saint Mélaine a été le troisième
évêque de Rennes. Il aurait été
conseiller de Clovis et aurait assisté au concile d’Orléans convoqué
par ce dernier. Saint Mélaine est
mort vers 530.
P R E T S
ÉCHO
■ 23 octobre22 novembre
Amour : vous attacherez de l’importance à des broutilles que vous
aurez déjà oubliées demain !
Travail-Argent : ne cherchez pas à
forcer votre talent. Santé : bonne.
D E M O N
ENDOSSÉE
ENROULES
■ 21 avril20 mai
Amour : possibilité d’accrochage
surtout dans la matinée. Vous êtes
trop tendu. Travail-Argent : une
journée un peu chaotique faite de
contretemps et d’imprévus. Santé :
trop de nervosité.
R
INDIENS
Scorpion
E U
VIVES
Taureau
R U E E
RÉFLÉCHI
B R A S E R
TRAITEMENT
DÉSHONORÉ
I N D E
IVRE
■ 23 septembre22 octobre
Amour : des chamailleries bien
inutiles perturberont cette journée.
Travail-Argent : évitez de perdre un
temps précieux. Santé : douleurs
lombaires.
P L I
■ 21 mars20 avril
Amour : votre cœur ne sera pas à
l’abri d’un sentiment de jalousie.
Travail-Argent : vous pourriez avoir
des perspectives intéressantes
dans un secteur que vous connaissez mal. Santé : tout va bien.
VOLATILE
Jeudi 6 janvier
Jour : 6/359
Semaine 01
Soleil : lever 8h29
coucher : 16h50
Lune : nouvelle lune
le 10 janvier
Couleur : bleu
Chiffre : 3
U S E
COUVERTURES
Balance
I C A
Bélier
BAIE
PERROQUETS
ACTIVITÉS
PHYSIQUES
Keno belge
3 - 5 - 7 - 11 - 13 - 15 - 16 - 27 - 28 34 - 37 - 45 - 50 - 56 - 57 - 59 - 61 63 - 76 - 78
A C T I V I T E S
PAPILLONS
Joker belge
1-2-4-5-1-9-3
R I M E
REGLE
INTÉRIEURS
6 bons numéros : 2 469 800 euros
5 bons numéros
+ complémentaire : 23 720 euros
5 bons numéros : 826 euros
4 bons numéros : 15,20 euros
3 bons numéros : 2,50 euros
Loto allemand
1 - 11 - 20 - 24 - 26 - 41
«Zusatzzahl» : 45
«Superzahl» : 8
Spiel 77 : 6183430
Super 6 : 355697
Rédaction
ATTRACTION
FORAINE
GROS
PAQUET
Loto belge
11 - 13 - 21 - 26 - 31 - 39
compl. 24
L I B E R A T
ETABLIS
POLI
Tirages du mercredi 5 janvier 2005
S E U L
ÉPOUSE
D'OSIRIS
VOITURE
Une Anglaise de 96 ans sera le
modèle d'une campagne d'affichage, pour des produits de beauté, lancée cette semaine en
Grande-Bretagne par la société
Dove.
Le portrait d'Irene Sinclair, mannequin débutante, habitant dans
le nord de Londres, sera décliné
dans la presse et sur des panneaux
muraux en Grande-Bretagne et
ailleurs. Le mannequin figurait déjà sur le site Internet de la marque
depuis septembre.
«J'ai participé à cette campagne pour être l'ambassadrice des
personnes âgées et montrer que
nous avons encore beaucoup à
offrir et ne sommes pas périmées», a-t-elle expliqué.
«De ma vie, je n'ai jamais été
belle, mais je me sens belle maintenant», a-t-elle dit. «Tout est
dans la façon dont vous vieillissez».
Selon la marque qui l'emploie,
l'objectif de la campagne est de
lutter contre les stéréotypes véhiculés dans les médias. «Nous espérons ouvrir la voie à une définition plus réaliste et plus large de
ce qu'est la beauté», a commenté
Abigail Storms, chef de produit
chez Dove.
D'après un sondage commandé
par Unilever, propriétaire de Dove,
97 % des jeunes Anglaises âgées de
8 à 13 ans estiment que les personnes âgées ne peuvent pas être
belles.
Loto et autres jeux de hasard
H E R S E
MÉFIANTE
ÉVOLUTION
COMPLEXE
Pas d'âge
pour être belle
M E R E
- Quand Damien est venu demander à sa bienfaitrice de lui
servir d'alibi pour ce fameux matin
où Martine Buisson a été défenestrée, comment l'a-t-elle pris ?
- Mal ! Très mal ! Elle a tout de
suite compris que cette jeune fille
était sa petite amie ! A partir de cet
instant, sa santé s'est détériorée.
Elle avait espéré être la seule dans
le cœur de ce garçon. En sa présence, elle oubliait qu'elle n'avait
plus vingt ans. Et lui jouait si
admirablement la comédie ! Comment peut-on se montrer aussi
sotte !
- Il était... disons... " plus qu'un
ami " ?
- Oh ! je n'irai pas jusque là !
Encore que les derniers temps ils se
tutoyaient... Bref, leurs relations
étaient suffisamment équivoques
pour me choquer.
- Vous n'avez pas tenté de la
mettre en garde ?
- Non. Moi, je n'aurais pas osé,
mais Jacques l'a fait. Ils se sont
violemment disputés. Leurs éclats
de voix me parvenaient jusqu'à la
buanderie où je me tenais. Ce jour-
là, il a bien manqué de se faire
renvoyer !
- Je vois... Parlez-moi maintenant
de Madame Julia Holden. Vous
saviez qu'elle devait se remarier,
mais vous ignoriez avec qui ?
- Tout à fait. Madame se désintéressait de sa nièce. Peut-être étaitelle un peu jalouse de son bonheur. Pour rien au monde elle
n'aurait voulu assister à son mariage. Heureusement ! Imaginez la
scène si elle l'avait vue au bras de
son cher protégé !
- Il n'était nullement question
qu'elle y assistât ! Elle devait mourir avant ! Qui savait qu'elle allait
demeurer seule du jeudi soir au
lundi matin en dehors de notre
suspect ?
- Catherine, la cuisinière, Jacques
Daret, le Docteur Vals, son médecin et moi...J'espère que vous ne
me soupçonnez pas ! Jamais je
n'aurais pu avertir Madame de ce
qui se tramait pour la bonne raison
que je connaissais pas le fiancé de
Julia. J'ai peut-être entendu dire
qu'il s'appelait Philippe... Et encore, je n'en suis pas certaine.
Comment aurais-je pu imaginer
que Philippe et Damien ne faisaient qu'une seule et même personne ? Je m'interroge encore :
pourquoi voulait-il épouser Julia ?
Il avait tout ce qu'il désirait avec
Madame Harchant !
- Pour lui, ce n'étaient que les
miettes du festin... Bon, je vous
remercie. Mon adjoint va nous
faire signer votre déposition. Vous
n'avez pas l'intention de quitter
Annemasse ?
- Nullement. Pour l'instant, je
demeure chez Madame, dans l'attente de ses obsèques. Quand auront-elles lieu ?
- Pas avant que le légiste ne nous
ait donné son rapport.
- Préviendrez-vous Madame Holden du décès de sa tante ?
À suivre
9
jeudi 6 janvier 2005
10
Le lecteur et son temps
jeudi 6 janvier 2005
Psychologie
3, rue de la Montagne, L-4248,
Esch-sur-Alzette, tél. : 54 16 16.
Centre de consultations et d'information médico-psychologiques.
Ouvert du lundi au vendredi,
de 9 à 17 h.
Echternach,
56, rue AndréDuchscher, L-6434 Echternach.
Ouvert de 9 à 12 h, tél. : 72 0302-1.
Service de consultations et de traitements psychiatriques, psychologiques et sociaux sur rendez-vous; 20,
rue Glesener, L-1630 Luxembourg,
tél. : 49 30 29.
(également dimanches
et jours fériés), tél. : 45 45 45.
Soutien psychologique aux jeunes
âgés de 12 à 22 ans, 17, rue Glesener,
L-1631 Luxembourg, tél. : 49 51 32.
Tél. : 8002-9898.
Consultations psychologiques sur
rendez-vous. Psychothérapie individuelle, de couple et familiale. 2, rue
Georges-Marshall (Centre médicosocial), L-2181 Luxembourg.
Tél. : 44 63 63 - Fax : 48 83 37.
• Communication entre personnes
en conflit
• Accès au droit – informations
juridiques
24, place de la Gare
(Galerie Kons, 2e étage)
L-1616 Luxembourg
Tél. : 26 293 250
Fax : 26 293 259
E-mail : [email protected]
Internet : www.mediation.lu
Contacts : Paul Demaret - coordinateur, Paul Schroeder - conseiller juridique
Service central d'assistance
sociale (SCAS)
Accompagnement psychologique,
social et juridique des victimes
d'une infraction.
Ouvert du lundi au vendredi,
de 8 à 12 h et de 14 à 18 h.
19-21, boulevard Royal
L-2449 Luxembourg
Tél. : 47 58 21-627
47 58 21-628
en cas d'urgence : 021/32 65 95.
Services
de garde
Urgences
Hôpital du Kirchberg
9, rue Edward-Steichen
Tél. : 24 68-1
Tél. : 49 08 77
Lun.-vend. : 9 h-17 h
Tél. : 44 81 81
24 h/24 toute l'année
Centre hospitalier Emile-Mayrisch
Site de l'ancien hôpital de la ville
Tél. : 57 11-1
Tél. : 49 10 40
Lun.-vend. : 9 h-13 h
et 14 h-18 h
Martzen, 35, rue Gordon-Smith
Tél. : 26 88 51 76
Feiereisen, 12, route de Trèves
Tél. : 75 00 28
Marx, 24, rue Principale
Tél. : 92 03 80
Schinker, route de Thionville
Tél. : 29 75 95
Engel, 13, rue des Écoles
Tél. : 58 91 99
Lambe, 1, rue des Martyrs
Tél. : 39 00 24
Hôpital Saint-Louis d'Ettelbruck
120, avenue Salentiny
Tél. : 81 66-1
Tél. : 1 23 45
Lun., mer., vend. :
17 h-22 h
Mar., jeu., sam. :
14 h-20 h
INDÉPENDANT LUXEMBOURGEOIS
Marx, 5, place Dargent
Tél. : 43 16 09
Croix-Rouge
Tél. : 40 62 51
Lun.-vend. : 8 h-12 h
et 14 h-18 h
Trierweiler,
50 boulevard J. F.-Kennedy
Tél. : 54 08 03
Tél. : 48 93 48
Lun.-vend. : 9 h-12 h
et 14 h-17 h
Boever, 22, route de Mondorf
Tél. : 52 62 57
Fondé en 2001
44, rue du Canal
L-4050 Esch-sur-Alzette
BP 233 / L-4003 Esch-sur-Alzette
Tél. : 44 77 77-1 / Fax : 44 77 33-1
e-mail : [email protected]
Éditeur : LUMÉDIA SA
Président : Mathieu Puhl
Administrateur délégué : Alvin Sold
Directeur: Denis Berche
Rédacteur en chef : Jean-Marie Martini
Rédactrice en chef adjointe : Geneviève
Montaigu
Rédaction : Informations générales : France
Clarinval, Nadia Di Pillo, Laurent Duraisin,
Rui Henriques, Alain Kleeblatt, , Kristel Pairoux,
Jacques Paturet, Lotti Stemper, Patrick Théry,
Jean Rhein
Sports: Denis Bastien, chef de rubrique, Saïd
Kerrou, chef de rubrique adjoint, Romain Haas,
Charles Michel, Julien Mollereau
Photos: Zineb Wilhelm, Charles Caratini
Correction : Samuel Amasio, chef de desk,
Edmond Henenfeld, Gérard Pergent
ABONNEZ LVOUS AU QUOTIDIEN
Assistants techniques : Jérôme Chagnon,
Damien Dillet, Johann Dillet
Nom et prénom : MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM
Agences de presse : AFP, AP
INDÉPENDANT LUXEMBOURGEOIS
GrandLDuché
de Luxembourg
Rue : MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM
Abonnements et petites annonces : 44 77 77-1
Pays de
l’Union européenne
Localité : MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM TélM : MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM
P mois
H PSKT O a
H RQKTO a
H Par facture
R mois
H SRK TO a
H XVK TO a
U mois
H WVKOO a
H PXTK OO a
P an
H PVSKOO a
H RXOKOO a
H Par virement / versement : BGL ROLRVUUPULXU / CCP PXVOTPLSS
Je souhaite régler mon abonnement dans des intervalles de :
H P mois
H R mois H U mois H P année
Les abonnements souscrits sont reconduits tacitement sauf annulation écrite
Signature : MMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM
INDÉPENDANT LUXEMBOURGEOIS
L BP QRRK LLSOOR ESCHLSURLALZETTE
Publicité: Espace Régie Luxembourg SA
32, Dernier Sol L-2543 Luxembourg
Tél. : 26 25 75-1 - Fax : 26 25 75-75
Représentant Belgique et Pays-Bas
IPL 45, boulevard Pierre-Frieden L-1543 Luxembourg Tél. : 44 70 70-1 - Fax : 44 20 24
Diffusion
29 200 lecteurs en moyenne journalière
(tns-media 2004)
Tirage moyen : 8 938 (authentifié CIM - 2003)
En collaboration avec
FRANCE JOURNAL
Europe
jeudi 6 janvier 2005
Dans les pas de Robert Langdon
11
En bref
L'Eurostar Londres-Paris a bénéficié en 2004 d'un «effet Da Vinci Code».
Les Britanniques ont de nouveau envahi Paris pour un jeu de piste singulier.
Chirac : «amplifier»
l'Europe de la défense
Le président Jacques Chirac a
souhaité hier «amplifier» les progrès faits par les Européens pour
muscler leurs moyens militaires
communs, assurant par ailleurs
qu'il existe une «complémentarité
fondamentale» entre l'Europe de
la défense et l'OTAN. Le chef de
l'État français a rappelé que
l'Union européenne a pris avec
7 000 hommes, le 2 décembre, la
relève de l'OTAN en Bosnie «pour
la plus importante opération de sa
jeune histoire militaire».
Des prisonniers
basques s'isolent
Photo: afp
Trente-six prisonniers membres
de l'ETA ont commencé hier des
périodes «d'isolement volontaire»,
par rotation, dans des prisons d'Espagne, de France, du Mexique, de
Belgique, du Canada et de GrandeBretagne, a annoncé le quotidien
basque Gara, canal habituel de
communication de l'organisation
séparatiste basque armée ETA. Selon Gara, les prisonniers ont lancé
ce mouvement pour dénoncer leur
«isolement politique», leurs conditions de détention et réclamer l'obtention d'un «statut politique».
Cette première période d'isolement volontaire durera dix jours,
selon le communiqué publié par le
quotidien.
Le nombre de passagers dans l'Eurostar (toutes destinations) a progressé de 15 % en 2004 par rapport à 2003. Le service exploité conjointement
par Eurostar UK côté britannique et par les chemins de fer français (SNCF) et belges (SNCB) a transporté 7,27 millions de personnes.
Da Vinci Code, le polar
ésotérico-religieux de Dan
Brown, caracole en tête des
ventes en Grande-Bretagne et
en France depuis plusieurs
mois. Il a redonné envie aux
Britanniques de visiter la
capitale française.
L'Eurostar a bénéficié en 2004, et
continue de profiter, d'un «effet
Da Vinci Code» qui a ravivé l'attrait
de Paris pour des touristes britanniques avides de visiter les lieux
évoqués dans le numéro un des
ventes de livres en Grande-Bretagne.
«Il n'y a pas de doute que sur
Paris, nous avons observé ce que
nous appelons un effet Da Vinci
Code», a déclaré hier à l'AFP Paul
Charles, directeur de la communication d'Eurostar, la société internationale qui gère le train à grande
vitesse reliant la France et la Belgique à la Grande-Bretagne.
Selon lui, le polar ésotérico-religieux de Dan Brown, qui caracole
en tête des ventes en Grande-Bretagne et en France depuis plusieurs
mois, a redonné envie aux Britanniques de visiter la capitale française, dont ils s'étaient lassés ces
dernières années.
«Depuis deux ou trois ans, nous
avions constaté une certaine lassitude à l'égard de Paris. Les gens en
avaient assez de venir à Paris parce
qu'il y avait de nouvelles destinations à la mode, comme Barcelone
ou Prague», a ajouté le porte-parole d'Eurostar.
Or le nombre de passagers dans
l'Eurostar (toutes destinations) a
progressé de 15 % en 2004 par
rapport à 2003, à 7,27 millions de
personnes transportées, selon les
chiffres publiés, mercredi, par le
service de trains internationaux,
exploité conjointement par Eurostar UK côté britannique et par
les chemins de fer français (SNCF)
et belges (SNCB).
Direction l'église
Saint-Sulpice dans le VIe
«Ce que nous avons constaté
très clairement, et que nous
constatons encore en 2005, c'est
une nette reprise des voyages
vers Paris», a poursuivi Paul
Charles. Les touristes britanni-
ques se pressent donc au Louvre,
où débutent les aventures du
professeur de symbologie Robert
Langdon, sorte d'Indiana Jones
plongé au cœur d'un jeu de piste
meurtrier, sur fond de sociétés
secrètes et de symboles cachés
dans des tableaux de Léonard de
Vinci.
Ils sont également très nombreux à visiter l'église Saint-Sulpice, dans le VIe arrondissement
et Versailles, où se déroulent des
épisodes clés de la recherche de
Robert Langdon.
Outre l'effet Da Vinci Code, le
porte-parole d'Eurostar attribue
ce retour en grâce de la capitale
française aux efforts déployés par
l'Office de tourisme de Paris pour
attirer les Britanniques.
Le lourd tribut payé par les journalistes
2004 a été l'année la plus meurtrière depuis dix ans pour la liberté de la presse.
L'année 2004 a été l'année la plus
meurtrière pour les journalistes depuis dix ans, avec 53 tués, soit 13
de plus qu'en 2003, rapporte l'organisation Reporters sans frontières (RSF) dans son bilan annuel
publié hie à Paris.
RSF dénombre, pour l'an passé,
53 journalistes tués - chiffre record
depuis 1995, contre 40 en 2003 15 collaborateurs des médias tués
(2 l'an passé), au moins 907 interpellés (contre 766), 1 146 agressés
ou menacés (1 460 en 2003) et 622
médias censurés (501 l'an dernier).
Au 1er janvier 2005, 107 journalistes - notamment en Chine et à
Cuba - et 70 cyberdissidents sont
emprisonnés. L'Irak est, pour la
deuxième année consécutive, le
pays le plus dangereux du monde
pour les journalistes, avec 19 reporters et 12 collaborateurs des
médias tués en 2004. Loin derrière,
les Philippines ont été particulièrement meurtrières (6 journalistes),
comme le Bangladesh (4) et le
Mexique (3).
En dehors des zones de conflits,
la plupart des journalistes assassinés avaient dénoncé la corruption
ou enquêté sur des groupes crimi-
nels, notamment aux Philippines
et au Bangladesh. Le kidnapping
représente «une menace grandissante», notamment en Irak avec au
moins douze reporters enlevés.
Parmi eux, seul l'Italien Enzo Baldoni a été exécuté.
Au Moyen-Orient, la situation de
la liberté de la presse «reste particulièrement précaire», mais s'améliore en Israël et au Liban, estime
RSF. Au Maghreb, cette liberté
n'est «toujours pas garantie», notamment en Algérie.
En Asie de l'Est, Corée du Nord,
Vietnam et Laos sont les plus liberticides avec la Chine (26 emprisonnés) et la Birmanie (12) qui restent
les plus grandes prisons.
En Europe, la situation est «contrastée». Si les membres de l'Union
européenne, y compris les dix nouveaux entrants, se montrent «globalement respectueux de la liberté
de la presse, la situation est radicalement différente dans certaines
républiques de l'ex-URSS et en Asie
centrale». Enfin, la Turquie, candidate à l'UE, a réalisé des «progrès
remarquables» législatifs mais sans
«amélioration significative de la
liberté de la presse».
Une nouvelle querelle
transatlantique
La querelle transatlantique sur
l'ONU, très vive lors du déclenchement de la guerre en Irak, a refait
surface sur le front humanitaire. La
Commission européenne a réaffirmé hier que les Nations unies
étaient «le lieu naturel de la coordination de l'aide» internationale, à
la veille du sommet de Jakarta.
Washington, accusé de façon à
peine voilée de se montrer «pingre» par le secrétaire général adjoint aux Affaires humanitaires de
l'ONU, Jan Egeland, avait répondu
le 29 décembre en annonçant la
création d'«une coalition» d'aide
aux victimes regroupant les ÉtatsUnis, l'Inde, l'Australie et le Japon.
Varsovie lorgne
sur la Libye
Le Premier ministre polonais
Marek Belka, accompagné d'une
importante délégation d'hommes
d'affaires, tentait au cours d'une
visite officielle hier en Libye, de
rétablir des relations économiques
autrefois bonnes entre les deux
pays. Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi s'est félicité des «perspectives de rétablissement de la
coopération» avec Varsovie, à l'issue d'une rencontre avec M. Belka
à Tripoli. Durant deux décennies, à
l'époque où Varsovie était encore
un régime communiste, quelque
130 000 Polonais ont travaillé en
Libye sur des projets de développement des infrastructures routières
et ferroviaires, alors que de nombreux Libyens ont étudié en Pologne.
Pologne : Rotfeld aux
Affaires étrangères
Adam Rotfeld, un diplomate professionnel de 66 ans, a été nommé
hier par le président Aleksander
Kwasnieski à la tête de la diplomatie polonaise où il succède à Wlodzimierz Cimoszewicz, élu le même
jour président de la Diète (chambre
basse). Sans affiliation politique
mais ancien membre du parti communiste polonais dissous, Adam
Rotfeld est devenu en 2002 sous-secrétaire, puis secrétaire d'État aux
ministère des Affaires étrangères.
International
jeudi 6 janvier 2005
En bref
Les islamistes
frappent en Algérie
Dix-huit membres des forces de
sécurité ont été tués dans la nuit de
dimanche à lundi dans une embuscade tendue par un groupe armé islamiste à Biskra (420 km au
sud d'Alger). Une cinquantaine
d'assaillants en tenue afghane ont
attaqué un convoi de l'armée en
faisant sauter un véhicule sur une
bombe puis en mitraillant le convoi tuant 13 militaires, dont un
officier supérieur et cinq civils armés les accompagnant.
L'embuscade est attribuée au
Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC).
Sharon remanie
son gouvernement
Le Premier ministre israélien
Ariel Sharon a annoncé, hier, qu'il
formerait un nouveau gouvernement la semaine prochaine après
l'accord du parti ultraorthodoxe
Judaïsme unifié de la Torah de
rejoindre un cabinet de coalition.
Le parti du Judaïsme unifié de la
Torah a accepté de se joindre à une
coalition réunissant les travaillistes et le Likoud. Il s'est toutefois
donné une période d'essai de trois
mois avant d'occuper des postes
ministériels.
Les Américains
visés par une plainte
Mohamed Al-Joundi, l'ex-accompagnateur syrien des anciens
otages, Christian Chesnot et Georges Malbrunot, a dénoncé hier à
Paris les tortures que lui auraient
infligées selon lui des soldats américains en Irak. Le chauffeur syrien
a notamment affirmé avoir subi à
deux reprises trois simulacres
d'exécution avec des balles à blanc
par des soldats et un interrogatoire
à l'électricité par des civils.
Accrochage
en Afghanistan
Vingt-deux talibans présumés
ont attaqué le bâtiment où travaillent les autorités du district
d'Atgharn à quelque 340 km au
sud-est de Kaboul. Les militants
s'étaient auparavant rassemblés
dans la ville pakistanaise de Quetta, à la frontière pakistano-afghane. L'affrontement a duré plus
de trois heures et, après avoir perdu quatre des leurs, les militants
ont fui dans les montagnes.
Un chef rebelle tué
au Cachemire
Des soldats indiens ont tué, hier,
un commandant de la rébellion
séparatiste au Cachemire indien.
Abu Assadullah, alias «Janbaz», a
été tué lors d'affrontements qui
ont duré plusieurs heures dans le
village de Batkote, a indiqué la
police, qui a affirmé que l'homme
était allié au groupe fondamentaliste Lashkar-e-Taiba, qui souhaite
que le Cachemire indien soit annexé par le Pakistan.
Un président africain
fait le ménage
Le président zimbabwéen, Robert Mugabe, a repris en main son
parti grâce à une «purge» de dirigeants proches qui ont vainement
tenté de remettre en question son
pouvoir, provoquant des remous
au sein du parti présidentiel à l'approche des élections législatives de
mars. De fait, plusieurs personnalités du Zimbabwe-Front patriotique ont depuis été arrêtés, inculpés, emprisonnés pour «fraudes»
et «corruption».
Le monde au chevet de l'Asie
Aujourd'hui débute en Indonésie une grande réunion rassemblant
les représentants du monde entier mobilisés pour aider l'Asie.
Au-delà de l'aide aux réfugiés,
la réunion de Jakarta, qui a
lieu aujourd'hui, doit aussi se
pencher sur la protection de
l'océan Indien contre les
tsunamis.
Des dirigeants du monde entier
ont commencé à converger vers
l'Asie du Sud pour observer les
ravages des raz-de-marée et les
opérations de secours, avant de
participer aujourd'hui à une conférence internationale à Djakarta,
qui devrait être dominée par un
projet de système d'alerte des tsunamis dans l'océan Indien.
Le secrétaire d'État américain,
Colin Powell, était à Phuket, dans
le Sud de la Thaïlande, pays où la
mort de plus de 5 000 personnes,
dont une moitié de touristes, a été
confirmée. Le président George
W. Bush «a voulu que nous venions ici pour montrer l'engagement des États-Unis auprès des
pays de la région et pour faire
une évaluation de la situation et
voir ce que nous pourrions faire
d'autre», a-t-il souligné.
Le Premier ministre de Singapour, Lee Hsien Loong, s'est de
son côté rendu à Sumatra (Indonésie) pour constater la situation. La
conférence d'aujourd'hui est organisée par l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN),
qui regroupe dix pays.
Doivent notamment y participer le secrétaire général de l'ONU,
Kofi Annan, le Premier ministre
japonais, Junichiro Koizumi, dont
le pays a offert la plus forte contribution avec 500 millions de dollars (370 millions d'euros) en faveur des pays sinistrés, le président de la Banque mondiale, James Wolfensohn, ou encore le
président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.
Photo: afp
12
Un système d'alerte
contre les tsunamis
Les États-Unis seront représentés par M. Powell et le gouverneur
de la Floride, Jeb Bush, frère du
président américain, dont l'État a
été frappé l'an dernier par des
ouragans meurtriers. L'ordre du
jour devrait être dominé par un
projet ambitieux visant à doter
l'océan Indien d'un système
d'alerte des tsunamis.
«L'Indonésie et d'autres pays
voisins comptent mettre sur
pied un système d'alerte précoce
pour prévenir les catastrophes
À Jakarta, le sort des réfugiés et l'avenir de la région dévastée seront évoqués.
naturelles, dont les séismes et les
tsunamis», a souligné le président
indonésien Bambang Yudhoyono. Le sommet de Jakarta se concentrera également sur la reconstruction des zones ravagées.
Les gouvernements et les organisations mondiales ont déjà promis
deux milliards de dollars (1,5 milliard d'euros), selon les Nations
unies. M. Powell a souligné que la
conférence serait aussi l'occasion
de résoudre des problèmes de coordination de l'aide internationale. «Mais, pour le moment, je
dirais que les choses se passent
exceptionnellement bien, si
l'on considère que cette crise a
seulement huit jours», a-t-il affirmé.
Quant à la création d'un réseau
d'alerte aux tsunamis, il est également au cœur des préoccupations
de la Thaïlande, qui estime qu'il
pourrait apaiser les craintes éventuelles des touristes. Bangkok souhaite même qu'une partie des
fonds promis par la communauté
internationale pour les opérations
de secours puisse le financer.
Pinochet arrêté
Une situation intenable
C'est officiel depuis hier, l'ancien dictateur chilien
est en état d'arrestation. Bientôt un procès?
Les élections irakiennes, prévues le 30 janvier,
semblent de plus en plus compromises.
L'ex-dictateur chilien, Augusto
Pinochet, a été placé en état d'arrestation, mercredi, et assigné à
résidence dans sa villa côtière de
Los Boldos, à une centaine de
kilomètres de Santiago, sur ordre
du juge Juan Guzman Tapia pour
son rôle dans l'opération Condor.
Peu après midi, le secrétaire du
juge Guzman, Ivan Pavez, ainsi
que des policiers ont notifié au
général en retraite de 89 ans l'ordre de placement en résidence surveillée émis le 13 décembre par le
magistrat et son inculpation pour
un homicide et neuf enlèvements
dans le cadre du plan Condor.
Ce plan fut concerté par les dictatures sud-américaines pour
pourchasser dans toute la région
et éliminer physiquement leurs
opposants de gauche.
Le secrétaire de M. Guzman est
entré dans la résidence en compagnie de deux gendarmes et d'un
autre assistant judiciaire utilisé
comme témoin.
Ils sont ressortis au bout de 15
minutes sans faire de commentaires. La procédure de notification
qui consiste en la lecture des chefs
d'inculpation et l'apposition de la
signature de l'inculpé a eu lieu
dans la villa de Pinochet à Los
Boldos, dans le district de Bucalemu, à 110 km à l'ouest de Santiago.
Les décisions du juge Guzman à
l'encontre de Pinochet auxquelles
s'étaient opposés les avocats de
l'ex-président dans un recours en
appel rejeté le 20 décembre puis
dans une nouvelle procédure devant la Cour suprême, ont reçu
mardi le feu vert de ce tribunal, qui
est la plus haute juridiction chilienne.
Pinochet avait déjà été placé en
état d'arrestation pendant six semaines dans sa propriété de Los
Boldos en 2001 sur ordre du juge
Guzman qui l'avait inculpé puis
mis en accusation pour 75 assassinats dans le dossier de la Caravane
de la mort. En juillet 2002, toutefois, la Cour suprême avait classé
l'affaire en estimant que la «démence sénile modérée» dont souffrait Pinochet l'empêchait de se
défendre.
La situation sécuritaire en Irak
est «intenable» pour les élections
prévues le 30 janvier, a déclaré
mercredi à la radio française Europe 1 la ministre irakienne des
Déplacés et émigrés, Pascale Icho
Warda. «C'est intenable et on
pourrait dire que ce n'est pas
encourageant pour les élections
surtout», a déclaré la ministre
irakienne à la radio privée. «On va
assurer la sécurité des centres
mais il y a aussi tout le reste, les
déplacements...», a-t-elle poursuivi, envisageant un report des
élections.
«Si c'est le 30 (janvier) ou six
mois après, si ça fait vraiment la
différence dans l'amélioration
(de la situation sécuritaire),
pourquoi pas», a estimé la ministre irakienne. «Pour nous, ce
n'est pas ça qui est important,
c'est vraiment la réalisation (des
élections) pour le plus grand
nombre possible», a-t-elle ajouté.
Quarante-huit personnes ont
péri ces dernières 24 heures dans
une recrudescence des violences
et attentats suicide en Irak, mais le
Premier ministre, Iyad Allaoui, a
tranché mercredi en faveur du
maintien des élections générales à
la date prévue du 30 janvier.
«On a toujours dit qu'on voudrait quand même les faire le
plus tôt possible, donc le 30
(janvier)», a souligné la ministre.
Mais, «comme notre président
l'a dit hier (mardi), ce ne sera
pas au prix de perdre l'importance de cette élection», a-t-elle
précisé. «Les gens disent que s'il
y a une possibilité de remettre
(les élections) ce sera peut être
une solution», a-t-elle fait valoir.
«On aura le temps pour mieux
(expliquer) l'affaire, mieux
faire la publicité, etc. Ce ne sera
aucunement une perte, au contraire ce sera beaucoup mieux»,
a-t-elle estimé.
Hier, également, les ministres
arabes de l'Intérieur réunis à Tunis
ont condamné tous les actes terroristes en Irak, visant les agents de
sécurité et la police irakiens, ainsi
que les entreprises et institutions
publiques économiques, humanitaires et religieuses.
Séisme en Asie
jeudi 6 janvier 2005
Minutes de silence pour l'Asie
13
«Un élan
de solidarité»
Plusieurs centaines de personnes ont observé trois minutes de silence, hier, place
Clairefontaine à Luxembourg, en hommage aux victimes des tsunamis d'Asie.
«C'est un élan de solidarité qui
nous unit. Le monde entier se
ressoude autour d'une telle tragédie. Il ne faut pourtant pas que
cela s'arrête avec les trois minutes de silence», affirme Chantal
Baldauff.
Photo: zineb wilhelm
Reconstruire
les pays frappés
De gauche à droite : Octavie Modert, secrétaire d'État, Jean Asselborn, ministre des Affaires étrangères, le Grand-Duc Henri, la Grande-Duchesse
Maria Teresa, le Prince Louis et Paul Helminger, maire de la ville de Luxembourg.
Une cérémonie s'est déroulée
place Clairefontaine à
Luxembourg en présence du
couple grand-ducal, des
membres du gouvernement et
de nombreux députés.
Trafic ferrioviaire stoppé, bus arrêtés, annonces au micro dans les
grands magasins : à 12 heures pile,
hier, les Luxembourgeois ont rendu hommage aux victimes du cataclysme en Asie du Sud-Est en observant trois minutes de silence.
Plusieurs centaines de personnes
s'étaient rassemblées place Clairefontaine à Luxembourg pour une
cérémonie à l'appel du gouvernement. Celui-ci était presque au
complet hier, à l'exception du Premier ministre Jean-Claude Juncker, parti à Jakarta où la Commu-
L'aide atteint
des records
L'aide promise pour les victimes
des raz-de-marée du 26 décembre en Asie atteint désormais
trois à quatre milliards de dollars, a indiqué hier l'ONU.
«Le monde entier s'engage
d'une manière que nous
n'avions jamais vue auparavant», a déclaré Jan Egeland,
responsable des affaires humanitaires de l'ONU.
Il a qualifié de «tout simplement incroyables» les annonces de l'Australie et de l'Allemagne de verser respectivement
760 et 660 millions de dollars.
L'Australie arrive en tête des
donateurs dans le monde.
L'UE va débloquer la semaine
prochaine cent millions d'euros
supplémentaires d'aide d'urgence.
Quant au bilan des victimes, on
compte désormais plus de
146 000 morts et des milliers
de disparus. L'ONU estime que
le chiffre pourrait s'élever à
plus de 200 000.
nauté internationale doit définir
aujourd'hui sa stratégie après la
catastrophe.
La cérémonie, qui n'a duré
qu'une dizaine de minutes, a vu
également la participation du
Grand-Duc Henri et de la GrandeDuchesse Maria Teresa, ainsi que
de leur fils cadet, le Prince Louis.
À midi, les cloches des églises
voisines ont sonné pendant trois
minutes, tandis que les drapeaux
étaient en berne dans tout le pays.
La cérémonie n'a donné lieu à
aucun discours du côté gouvernemental.
De nombreuses personnalités du
monde politique avaient à cœur de
témoigner de leur solidarité. L'ancien ministre de la Coopération et
de l'Action humanitaire, Charles
Goerens, a estimé qu'«on ne peut
pas rester indifférent face à une
telle crise» et qu'«il faut tout faire
pour reconstuire les pays concernés». «Un tel événement invite à
la réflexion», a estimé de son côté
le ministre de l'Intérieur Jean-Marie Halsdorf. «Cela permet également de se rendre compte de
notre situation au Luxembourg
et de se montrer un peu plus
généreux». À quelques pas, le président du LCGB, Robert Weber, a
estimé que «cet événement est
représentatif de la misère dans le
monde. Pour nous, il était important d'être présent à cette
cérémonie».
«On se sent touché»
De nombreux passants se sont
joints à la manifestation silen-
cieuse. «Pour venir en aide aux
sinistrés, il n'y a rien d'autre à faire
que d'envoyer des sous», a estimé
une dame. «On se sent touché»,
explique un autre homme. «Il faut
leur montrer que nous sommes
solidaires».
À l'issue de la cérémonie, le ministre des Affaires étrangères, Jean
Asselborn, s'est dit confiant dans la
bonne gestion des dons luxembourgeois. Il a rappelé qu'une
grande partie de cet argent revenait aux Nations unies et une autre
à des organisations internationales comme la Croix-Rouge.
Il a insisté une nouvelle fois sur le
fait que l'aide internationale devait être dirigée par les Nations
unies.
L'Union européenne, de Tallinn à Madrid, de Stockholm à Rome, a observé
hier à midi trois minutes de silence à la mémoire des victimes en Asie.
populations atteintes. En Suède,
les minutes de silence ont été observées ulièrement touché par le
drame, puisqu'il a coûté la vie à 52
personnes et fait près de 2 000
disparus suédois.
Dans le centre de Stockholm, les
transports publics se sont arrêtés et
la rue commerçante de Kungsgatan a cessé son animation l'espace
d'un moment.
Trois minutes
de silence à l'Élysée
En Finlande, les écoliers se sont
joints à la manifestation et de nombreux piétons se sont immobilisés
quelques instants.
De nombreuses bourses ont suspendu leurs activités, à commencer
par le Stock Exchange de Londres,
mais aussi à Helsinki, Madrid, Varsovie, Tallinn, Riga.
En France, le président Jacques
Chirac a fait observer trois minutes
de silence au palais de l'Élysée. Le
Qu'aurions
nous fait si...?
Nadia Di Pillo
L'Europe rend hommage aux victimes
À Bruxelles, quatre commissaires
européens se sont rassemblés face
au siège de la Commission européenne, accompagnés par plusieurs centaines de personnes. Le
président du Parlement européen,
Josep Borrell, était présent, ainsi
que les chefs des groupes politiques du PE.
En Belgique, les transports en
commun se sont arrêtés et les administrations étaient invitées à
respecter le moment de silence.
Au Vatican, le pape Jean-Paul II a
appelé le monde entier à prier pour
l'Asie du Sud-Est.
En Italie, une grande partie du
pays s'est figée. Les chaînes de
télévision ont interrompu leurs
programmes, passant des images
de la catastrophe avec le rappel des
numéros de téléphone pour faire
des dons.
La télévision publique RAI a annoncé qu'elle consacrerait la totalité des recettes des spots publicitaires de la journée à l'aide aux
Antoinette Nilles est venue «témoigner solidarité et sympathie
envers les victimes des raz-demarée». Elle espère que «les dons
arriveront à bon port» et qu'«ils
serviront à reconstuire les pays
frappés».
ministre des Affaires étrangères,
Michel Barnier, se recueillait au
même moment à l'ambassade d'Indonésie.
Des dizaines de avec ferveur. Le
pays a été particmilliers de Néerlandais se recueillaient au même
moment dans les gares, les aéroports, au bord des routes, dans les
supermarchés ou sur leur lieu de
travail.
Le Premier ministre, Jan Peter
Balkenende, a prononcé une courte
allocution devant des parlementaires.
En Grande-Bretagne, des millions
de Britanniques, famille royale en
tête, ont observé les trois minutes
de recueillement. Les drapeaux
étaient en berne sur les bâtiments
publics et le palais de Buckingham.
En Allemagne, la plupart des
chaînes de télévision ont coupé le
son, montrant des images de
l'hommage rendu à travers le pays
et l'Europe, mêlées à des scènes de
la catastrophe du 26 décembre.
Jean Kieffer se pose la question
de savoir si les Occidentaux auraient été aussi solidaires «si des
milliers d'Européens n'étaient
pas directement touchés par la
catastrophe».
«Cela aurait
pu nous arriver»
«Ce drame aurait pu nous arriver à nous», estime Lucien Hoffelt.
Il ajoute : «Un effort considérable
a été accompli pour recueillir des
dons. On n'a jamais vu un tel élan
de solidarité. L'Europe et le
Luxembourg ne doivent pas avoir
honte de leur effort».
14
Faits de société
jeudi 6 janvier 2005
La nuit
porte conseil
Esch-sur-Alzette.- Mardi, peu
avant minuit, le centre d'intervention d'Esch est appelé dans un café
de la rue du Brill où une bagarre est
censée avoir éclaté. Sur le lieu de la
bagarre, les policiers trouveront un
homme allongé sur le sol en train
de hurler.
Malgré les injonctions des forces
de l'ordre de se calmer, l'individu
poursuivra son petit manège jusqu'à qu'il soit emmené de force
dans le fourgon de police.
Une fois au poste, il a été placé en
cellule où il a tout loisir de méditer
ses actions.
e
Un 4 homme mis en examen
Un jeune homme de 25 ans a été mis en examen dans le cadre de l'incendie
qui avait fait six morts, une famille entière, à Sainte-Marie-aux-Mines le 1er janvier.
Le volant
dans la Sûre
Wasserbillig.- Une voiture dans
la Sûre. Dans la nuit de mardi à
mercredi, les hommes du centre
d'intervention d'Echternach ont
eu fort à faire lorsqu'une voiture a
été signalée flottant sur les eaux
glacées de la Sûre.
À l'aide d'une corde les policiers
ont pu ressortir le véhicule dont
l'habitacle était vide. Après recoupements d'informations, les fonctionnaires ont découvert que cette
voiture avait été «empruntée» depuis plusieurs jours par un Allemand à son père.
Reste que le conducteur en question est introuvable pour l'heure.
Photo: afp
Un automobiliste
à pied
L'incendie de l'immeuble en Alsace a coûté la vie à six membres d'une même famille.
Luxembourg.- Il est 22 h mardi
lorsqu'un homme prévient le centre d'intervention de Luxembourg
que sa voiture vient de lui être
volée. À l'en croire, il s'était stationné dans la rue Weicker et à son
retour, le véhicule avait disparu.
Seulement, en recherchant dans
leurs fichiers, les policiers découvrent que la voiture n'a plus d'existence au Luxembourg et que le
contrôle technique notamment
est depuis belle lurette périmé.
Malgré tout, une demi-heure
plus tard, une patrouille signale
une voiture correspondante dans
la rue Carlo-Hemmer. Toutefois le
propriétaire n'a pu la récupérer,
elle est partie directement à la
fourrière dans la mesure où aucun
papier n'était en règle.
Un homme
sur le capot
Bertrange.- Drôle d'histoire
que celle vécue par cet automobiliste. Alors qu'il se trouve
au croisement de la route de
Longwy à Bertrange, il voit son
rétroviseur happé par une seconde voiture.
Constatant que le fautif n'en
avait cure, il décide alors de le
prendre en chasse. Après une
poursuite de plusieurs minutes à des vitesses démentielles, la course s'arrête. Le fautif
semble rendre les armes. En
fait de fautif, il s'agit d'une
fautive.
Une femme, mais celle-ci ne
semble pas vouloir entendre
raison. Devant l'obstination de
celle-ci, l'homme au rétroviseur cassé bloquera le passage
de la conductrice en se plaçant
devant sa voiture.
Rien d'insurmontable apparemment puisqu'elle prendra
le parti de passer quand
même, quitte à embarquer
avec elle un invité incongru
sur son capot.
Elle s'arrêtera cent mètres plus
loin avec l'homme allongé sur
sa voiture.
La conductrice n'avait rien remarqué; elle avait trop bu...
Un homme a été arrêté mardi
matin en Alsace et
l'incendiaire présumé, tous les
deux âgés de 25 ans et qui
étaient allés à l'école ensemble,
s'étaient rencontrés dans la rue
avant l'incendie.
Strasbourg.- Un homme de 25
ans, soupçonné d'avoir été au côté de l'incendiaire présumé d'un
immeuble à Sainte-Marie-auxMines dans lequel une famille de
six personnes a péri la nuit du
Nouvel An, a été mis en examen
hier et écroué. Il a été mis en
examen «pour omission volontaire de porter secours à autrui» et
pour «abstention volontaire
d'empêcher la commission d'un
crime», a précisé le procureur de
la République de Colmar, Pascal
Schultz.
Cet ami de longue date de la
famille l'a «accompagné» dans
l'immeuble pour «l'aider à convaincre son père à ouvrir la
porte», a indiqué M. Schultz. «Il
était à proximité de l'auteur
quand celui-ci a mis le feu au
landau avec son briquet. Il aurait pu sortir le landau et alerter
tout le monde plutôt que de
prendre la fuite», a continué le
magistrat.
Obsèques vendredi
L'incendiaire présumé a été mis
en examen et écroué lundi pour
«dégradation volontaire de biens
appartenant à autrui avec la circonstance aggravante qu'il en a
résulté la mort de six personnes et
une incapacité temporaire inférieure à huit jours pour quatorze
autres».
Sa mère, âgée de 47 ans, et sa
sœur de 18 ans ont été mises en
examen «pour omission volontaire de porter secours à autrui»
pour ne pas être intervenues lors
de l'incendie et la sœur du chef
supplémentaire
d'«abstention
volontaire d'empêcher la commission d'un crime».
Selon les premiers éléments de
l'enquête, ils s'étaient rendus
chez l'ex-mari de la mère qui vivait au premier étage de l'immeu-
La tentative qui n'en était pas une
Le parquet avait demandé dix ans de réclusion, Jean a finalement été condamné
à huit mois de prison avec sursis.
Luxembourg.- Le 23 janvier
2004, Jean, 34 ans, va faire ses
courses dans un grand centre
commercial, à Bascharage. Il rencontre sur le parking du supermarché le nouveau compagnon
de son ex-femme.
Une violente dispute va éclater
entre les deux hommes : Edouard
sort de la voiture et frappe Jean à
la figure. Jean tombe à terre. Il
tente de se protéger; sort un couteau à cran d'arrêt de sa poche et
frappe devant lui, à deux reprises,
une fois à l'abdomen, et une fois
au thorax.
Edouard saigne. Il prend la fuite,
les mains sur le ventre. Il s'en
sortira finalement avec deux belles cicatrices et une côte cassée.
Jean et Edouard ne peuvent pas
se sentir, c'est le cas de le dire.
Marié à Lydie depuis 15 ans et
père de quatre enfants, Jean a
appris du jour au lendemain de la
bouche de sa compagne qu'elle le
quittait pour s'installer avec son
amant, Edouard, avec lequel elle
entretient une relation depuis
plusieurs mois.
Le couple est connu des services
de police : en juin 2003, Lydie met
Jean à la porte de sa propre maison. Le bonhomme insiste pour
récupérer au moins un pantalon.
Sa femme ne veut rien savoir : elle
ne veut plus le voir et appelle la
police.
Poussé à bout,
il commet l'irréparable
Le lendemain, Jean ramène ses
enfants à son épouse comme convenu. Il sonne. Personne ne répond; Lydie passe la nuit chez
Edouard. Jean se rend là-bas pour
que son épouse récupère les gamins. L'amant apprécie moyennement d'être dérangé chez lui et
appelle ses amis.
Menaces, intimidations, ces
deux-là ne passeront pas leurs
vacances ensemble. D'après les
premiers éléments de l'enquête,
Edouard serait arrivé dans sa voiture à hauteur de Jean et l'aurait
insulté. Il serait ensuite descendu
de son véhicule pour le frapper.
Depuis le début de son procès,
Jean n'a cessé de réitérer ses regrets pour ce qui était arrivé.
«J'étais content d'apprendre
qu'il n'était pas mort», avait-il
dit à la barre. Le procureur d'État
avait estimé qu'il y avait bien eu
tentative de meurtre, mais lui
avait reconnu plusieurs circonstances atténuantes.
Edouard, par exemple, était
censé travailler le jour de son
agression. Il est parti au centre
commercial acheter une ampoule. Jean, lui, voulait faire des
courses pour ses enfants. Les deux
hommes se sont-ils croisés par
hasard?
Le représentant du parquet
avait finalement requis une peine
de 10 ans de prison - avec sursis
intégral - contre le prévenu. Jean
sera soulagé d'apprendre que la
chambre criminelle du tribunal
d'arrondissement de Luxembourg l'a acquitté de la tentative
de meurtre et l'a condamné à huit
mois de prison avec sursis et à
1 000 euros d'amende, ainsi qu'à
verser la somme de 14 000 euros
de dommages et intérêts aux parties civiles.
R. Henriques
ble incendié et une dispute avait
éclaté au sujet du non-versement
de la pension alimentaire, avant
qu'ils ne quittent tous l'appartement. Le fils, revenu pour récupérer sans succès une pochette oubliée contenant ses papiers, avait
mis le feu à l'aide de son briquet à
un landau qui se trouvait sous
l'escalier à l'entrée de l'immeuble
pour faire sortir son père de l'appartement, selon ses déclarations.
Une chapelle ardente sera installée aujourd'hui de 10 à 17 h
dans la chapelle Saint-Joseph à
Sainte-Marie-aux-Mines et les obsèques des six victimes - un couple et ses quatre enfants âgés de 4
à 12 ans - seront célébrées vendredi à 15 h dans l'église de Villé.
GDF confirme
Mulhouse.- Gaz de France a
reconnu hier l'existence d'une
fente sur la canalisation en fonte
située près de l'immeuble de
Mulhouse où une explosion a fait
17 morts fin décembre, tout en
soulignant que la fuite pouvait
être «une cause ou une conséquence» de l'accident.
Malgré tout, «si cette enquête
venait à démontrer que cette canalisation était à l'origine de l'accident, Gaz de France rappelle
qu'il assumerait toutes ses responsabilités», ont-ils ajouté dans
un communiqué.
Feu d'artifice
Luxembourg.- Les douaniers ont effectué l'année
dernière des contrôles dans
22 sociétés qui vendaient
des feux d'artifice. Six vendeurs n'étaient pas en règle,
notamment au niveau du
stockage de la marchandise,
et ont été verbalisés. Les
douaniers ont ainsi saisi 16
tonnes de feux d'artifice,
soit une valeur totale d'environ 1 million d'euros.
2
jeudi 6 janvier 2005
15
Le soleil non subventionné
Avec 2 800 installations photovoltaïques financées pour la seule année 2004,
l'État a décidé de revoir sa politique en la matière.
Espoir : l'ascension
de Jeff Decker
Le handballeur, Jeff Decker, a réussi
à se hisser au sommet de la hiérarchie du hand luxembourgeois en
quatre ans. Un record.
Lire en page 17
Handball : mission
délicate en Estonie
Les handballeurs de l'équipe nationale sont aujourd'hui en Estonie
pour y disputer la première rencontre de qualification pour le championnat d'Europe 2006. Mission difficile en raison des forfaits.
Lire en page 16
Photo: afp
Foot : Signorino
témoigne
Lire en page 19
L'engouement des Luxembourgeois pour les installations photovoltaïques aura sonné le glas des subventions d'État, pour l'instant...
Pas de nouvelles installations.
Depuis près d'une semaine, la
législation en matière de
subvention de matériel
photovoltaïque n'a plus cours.
Et, pour l'heure, rien ne filtre
sur la nouvelle formule
d'aides.
Qui l'eut cru? La volonté farouche de l'État luxembourgeois de
participer au développement durable de notre planète a trouvé ses
limites. Au moins en ce qui concerne l'installation de cellules
photovoltaïques sur les bâtiments.
Car, le développement durable
c'est d'abord assurer l'avenir des
prochaines générations. Or, le système de subventions mis en place
par l'État en matière d'énergie solaire s'est avéré trop coûteux en
ces temps de vaches maigres.
Du coup, exit les 50 % d'aides à
Le joueur du FC Metz analyse la fin
de l'année du club avec un regard
critique. Le défenseur se veut pourtant très optimiste pour la suite de
la compétition.
l'installation et la rémunération
au kWh produit et place à... Place
à rien du tout pour l'instant, c'est
le black-out total. Et, question
black-out, le Grand-Duché en connaît un rayon...
Lire en page 28
Réseau local
Relier deux ordinateurs entre eux?
Rien de plus facile. Que ce soit un
réseau câblé ou un réseau sans fil,
le principe reste le même. Il n'y a
que le matériel qui change.
Lire en page 26
Les basketteurs se mobilisent pour l'Asie
En avant la musique
«Help Asia to rebound» : derrière ce slogan, on trouve le Racing, la FLBB et le TBB Trèves qui ont décidé
d'organiser, mercredi à la Coque, un grand match de solidarité au profit d'une ONG active en Asie.
Aschenputtel, une version pour enfants de l'opéra de Rossini, Cenerentola, reprend l'histoire traditionnelle de Cendrillon. Le Théâtre
national du Luxembourg adapte cet
air classique pour que les jeunes,
dès 6 ans, puissent s'initier à
l'opéra.
Lire en page 27
Photo: nicolas bouvy
Décidément, l'élan de solidarité
est général après la catastrophe qui
s'est abattue sur l'Asie. Et les sportifs ne sont pas les derniers à se
mobiliser. Au départ, le Racing a
l'idée d'organiser une manifestation pour récolter des fonds. Romain Haas, président de la fédération, a voulu aller plus loin, voir
plus grand. La petite manifestation
est devenue un véritable événement auquel le club de Trèves, qui
évolue en première division allemande, n'a pas hésité à s'associer.
Le mercredi 12 janvier, tous les
fans de basket sont conviés à la
Coque pour une rencontre de gala
baptisée «Help Asia to rebound». À
19 h 30, le TBB Trèves affrontera
une sélection luxembourgeoise
composée de joueurs de l'équipe
nationale, du Racing, ainsi que de
renforts étrangers.
L'entrée sera gratuite, mais il sera
demandé à chacun de faire preuve
de générosité. L'intégralité de la
recette de cette soirée sera reversée
à l'ONG Pharmaciens sans frontières qui œuvre pour la distribution
de médicaments en Inde et au Sri
Lanka. Les dons peuvent également être versés dès à présent sur le
compte de l'ONG à la CCPL : LU21
1111 1057 0875 0000 avec la mention «Help Asia to rebound».
Clyde Ellis, le musculeux intérieur du Racing, devrait faire partie de la sélection qui affrontera Trèves.
Généalogie :
un superbe livre
Jean-Louis Beaucarnot vient de publier un livre captivant sous le titre
Laissez parler les noms. 400 pages
à déguster sans modération.
Lire en page 25
16
Sports
jeudi 6 janvier 2005
Qualifications de l'Euro-2006 : Estonie - Luxembourg, ce soir
HANDBALL
«Se donner les moyens de progresser»
Le sélectionneur Dominique Gradoux n’est pas à envier. De nombreux absents ne lui permettent pas
d’aligner son équipe type en Estonie. Obligé d’improviser, il garde cependant le moral.
Après des résultats
encourageants, les
Luxembourgeois affrontent,
aujourd'hui, l'Estonie dans le
cadre des qualifications pour le
championnat d'Europe 2006.
Malheureusement, de
nombreux forfaits pourraient
compromettre la tâche.
Le Quotidien : Les résultats encourageants obtenus à l’ING Future Cup semblent avoir gonflé
le moral du groupe. Vous pouvez
donc attaquer les qualifications
des championnats d’Europe
avec un certain optimisme…
Dominique Gradoux : Il est vrai
que les deux victoires sur le Kosovo
et les Pays-Bas ont mis en confiance notre groupe composé surtout de jeunes joueurs sans expérience à ce niveau. Malgré ce suc-
cès, il faut néanmoins garder les
deux pieds sur terre. Pour lING
Cup je pouvais taper dans le tas
avec une vingtaine de joueurs à ma
disposition. Ce nest plus le cas
pour le moment et je serai déjà
content de pouvoir emmener
treize joueurs en Estonie.
Comment ça?
Pour diverses raisons, plusieurs
joueurs ont été obligés de déclarer
forfait. Ainsi, Fischbach et Linster
ont dû se décommander en raison
des études, Dechmann, qui va
sengager dans larmée dans quelques semaines, ne veut pas courir
le risque de se blesser. Le Differdangeois Reder, qui aurait pu servir grâce à ses qualités en défense,
ne peut se libérer de ses obligations
professionnelles et Birnbaum, qui
vient de se blesser au pied, est très
incertain pour le moment. Il est en
train de se soigner intensivement
et jespère toujours pouvoir le récupérer en dernière minute. Alors
quil y a deux semaines, je disposais dun groupe capable de faire
un coup, les données ont changé
et, pour le moment, je serais déjà
content daligner une équipe plus
ou moins compétitive.
L’objectif d’essayer de piéger
les Estoniens doit donc être revu
à la baisse?
Pas nécessairement, mais il est
vrai quen Estonie, il sera très difficile de réussir un coup. Jai pu
visionner notre adversaire sur vidéo et je peux vous dire quil sagit
dune formation très solide avec
aux moins deux joueurs équivalents à chaque poste. De plus les
Estoniens nous obligent à faire un
trajet fatigant en bus de trois heures après notre arrivée à Tallinn.
Tout cela ne va pas nous faciliter la donner un coup de main pour
tâche mais on nest pas battus franchir un palier. De plus, il faudavance.
drait absolument augmenter le voMalgré toutes ces circonstan- lume de travail. La Roumanie, par
ces défavorables, vous avez tou- exemple, a eu 60 jours de stage
jours l’air optimiste. En croyant pour préparer le tournoi de qualifitoujours pouvoir réussir un cation alors que nous nous somcoup, ne mettez-vous pas trop mes retrouvés pendant 4 jours. Je
sous pression vos jeunes joueurs? le répète, il faut quon se donne les
Écoutez, je garde toujours la dy- moyens de progresser.
namique de réussir un jour un
Est-ce qu’il existe une recette
exploit. Je pars du principe que pour arriver à rassembler tous les
dans le sport
facteurs nécessaide haut nires permettant de
veau, il faut à
faire un bond en
De plus, il
un
certain
avant? Et qui doit
moment plas’en occuper?
faudrait absolument
cer la barre
Une fédération
augmenter le volume
très
haut
forte de concert
pour pouvoir
avec des clubs conde travail
avancer.
Il
scients, des clubs
faut toujours avoir des ambitions qui doivent se rendre compte que
si on veut progresser. Je suis assez le niveau de leurs équipes augréaliste pour savoir que lUkraine mente en même temps que la séet la Roumanie seront hors de lection nationale progresse. Il faut
portée, mais les Estoniens ne sont que les entraîneurs de club compas à ce niveau. Dans des condi- prennent que les internationaux
tions normales, leur handball est ramènent de lexpérience dans les
proche du nôtre et nous allons tout clubs.
donner pour saisir loccasion de les
surprendre si elle se présente.
Carlo Zeimetz
La motivation et la joie de
jouer de votre jeune équipe
pourront-elles compenser le Le programme
manque d’expérience?
Sur un seul match, oui. Les Hier
joueurs sont tous de la même géné- Ukraine - Roumanie.............27-26
ration, ils aiment évoluer ensem- Aujourd'hui
ble et sentendent à merveille. Estonie - Luxembourg
Cest extrêmement important. Dimanche
Sans ce moteur, il ny aurait pas de Roumanie - Ukraine
vie. Mais ce nest pas suffisant pour Luxembourg - Estonie
compenser le manque de maturité Mercredi 12 janvier
car, à ce niveau, lexpérience fait Roumanie - Estonie
gagner des matches. Cela dit, je Samedi 15 janvier
crois quon est quand même bien Luxembourg - Ukraine
armés et si, à lavenir, on arrive un Estonie - Roumanie
jour à récupérer tous les blessés, on Dimanche 16 janvier
naura pas de soucis à se faire. Il Ukraine - Luxembourg
suffira de se donner les moyens de Jeudi 20 janvier
progresser.
Estonie - Ukraine
Pouvez-vous être plus précis?
Vendredi 21 janvier
Cela commence par les joueurs Luxembourg - Roumanie
qui devraient choisir plus judicieu- Samedi 22 janvier
sement leur lieu détudes universi- Roumanie - Luxembourg
taires. À Nancy, par exemple, je Dimanche 23 janvier
pourrais moccuper deux, leur Ukraine - Estonie
«
»
Les équipes
ESTONIE
Gardiens de but : Mikola Naum, Eston Varusk
Joueurs de champ : Valdar Noodla, Ravo Voosalu, Roman Glinkin,
Martin Noodla, Risto Lepp, Kristo Kolk, Kristo Järve, Riho Bramanis, Indrek Lillso, Kristjan Muuga, Jaan Kauge, Marius Lepp, Kaimo Taimre,
Priit Pajus, Kaupo Palmar, Jaanus Rätsep
Entraîneur : Raivo Laast
LUXEMBOURG
Gardiens de but : Mike Majerus, Tom Janin
Joueurs de champ : Gilles Birnbaum, Jeff Decker, Sven Gauthier, Michel Gulbicki, Romain Labonte, Dan Ley, Frank Link, Jeff Paulus, Alain
Poeckes, Eric Schmidt, Dan Scholten
Entraîneur : Dominique Gradoux
Photo: nicolas bouvy
LEstonie en forme
Tom Janin, dernier rempart de la sélection, aura certainement beaucoup de boulot à abattre en Estonie.
LEstonie nest pas un adversaire inconnu de la sélection
luxembourgeoise. Lors du Challenge Trophy en 2001, le
Luxembourg avait tenu la dragée haute aux Baltes, leur livrant
un combat équilibré avant de
sincliner finalement de quatre
buts.
Entre-temps, les données ont
cependant changé : alors que la
sélection luxembourgeoise est
en pleine phase de reconstruction, les Estoniens continuent à
faire des progrès. La double victoire sur la Bulgarie lors des
qualifications pour les championnats du monde en dit long
sur les capacités de cette équipe
composée majoritairement de
joueurs expérimentés.
La mission ne sera donc certainement pas facile, dautant plus
que les Estoniens semblent tenir
la grande forme actuellement
comme en témoignent les excellents résultats réalisés la semaine passée lors du Riga Council Cup avec notamment un
match nul contre la Moldavie et
une victoire sur la Lettonie. Le
déplacement dans ce pays balte
ne sera donc pas une promenade de santé.
C. Z.
Sports
jeudi 6 janvier 2005
17
Decker, la force tranquille
Jeff Decker est devenu, en quelques saisons seulement, un des joueurs cadres de la sélection nationale.
Son bras droit surpuissant lui a permis de passer les paliers en un temps record.
Les espoirs
luxembourgeois : 13/14
Titulaire avec le HB Esch, Jeff
Decker a réussi à s'imposer
dans le monde du handball
national en quatre années
seulement, un record.
Lorsque l'on aperçoit ce grand
garçon de 2 mètres arriver sur un
parquet avec une allure toujours
très décontractée, il est difficile de
se dire que c'est un véritable guerrier qui s'apprête à livrer bataille.
Jeff Decker, le plus grand espoir
du handball luxembourgeois, a affolé toutes les statistiques. Lorsque
certains sportifs de haut niveau
patientent plusieurs années pour
enfin espérer briller un peu. Jeff,
lui, n'a eu besoin que de quatre
petites saisons pour atteindre les
sommets au niveau national.
Quand sa mère lui parlait de
natation, le jeune Jeff 6 ans,
n'avait d'yeux que pour son père
Claude, un honnête joueur du Fola.
Mais deux années plus tard, lorsque le fiston décide de monter à
son tour sur les parquets, il choisit
la Fraternelle Esch. Un club qui lui
permet de faire connaissance avec
un sport qu'il aime par-dessus
tout. Mais toujours aussi surprenant, Jeff Decker se lance d'abord
dans une carrière de gardien.
«C'est un poste qui me plaisait
bien», avoue-t-il timidement. Il y
restera huit années.
Comme toutes les carrières sportives sont faites de rencontres, la
plus importante pour lui se fera à
son adolescence. Il a 15 ans lors-
qu'il fait la connaissance d'Otto
Heel.
Un nouveau départ
Le charismatique entraîneur
roumain d'Esch n'aura pas eu à
observer le jeune Luxembourgeois
longtemps pour déceler le talent.
«J'étais en cadet. Lorsque Otto
Heel m'a proposé de sortir des
caisses pour voir ce que je valais
dans le jeu, cela a été une véritable révélation».
En effet, son bras s'avère être une
arme redoutable, restait à travailler la technique. Pour ça, il
pouvait compter sur le technicien
roumain, «Je lui dois énormément. Il me prenait à part pour
travailler mes frappes. Comme
c'est un perfectionniste, il me
faisait répéter le geste des dizaines de fois afin d'atteindre la
perfection au niveau technique».
La confiance s'installe petit à
petit et le jeune Jeff Decker a trouvé une motivation supplémentaire, «je ne voulais surtout pas
décevoir Otto. Je me disais que
lorsque l'on investit autant de
temps pour moi, je dois, en retour, donner le maximum».
Dès lors, il organise sa vie autour
du hand. Lever très tôt afin d'étudier, il passe son bac cette année.
Puis, retour dans l'après-midi à la
maison, une petite sieste, avant de
prendre la route de l'entraînement. «En fait, je joue pratiquement tous les jours au hand. Je
m'entraîne cinq fois par semaine avec le HB Esch, je joue le
mardi avec le groupe des juniors, plus les matches les weekends. J'évolue quelques fois le
dimanche avec les juniors du
club», explique-t-il.
Photo: zineb wilhelm
L'année du bac
Jeff Decker compte avant tout sur la puissance de son bras droit pour faire sa place au HB Esch.
5 raisons d'y croire
3 questions
Comment abordez-vous la
campagne éliminatoire de l'Euro-2006 avec l'équipe nationale?
Jeff Decker : Je suis optimiste.
Nous formons une jeune génération qui a envie de progresser. Nous
avons évidemment quelques soucis d'effectif. Mais nous avons des
raisons de croire que l'équipe va
bien se comporter dans ces éliminatoires.
Comment vous sentez-vous
dans ce début d'année?
Plutôt pas mal. C'est vrai que face
au SMEC, j'ai rencontré quelques
difficultés à entrer dans la partie. Je
crois que nous étions tous un peu
fatigués. Mais, nous avons bien
récupéré et décompressé, nous
sommes prêts.
Qu'allez-vous faire après le
bac?
Je ne sais pas trop pour le moment. Je dois déjà décrocher mon
bac avant de penser à autre chose.
J'étudie quelques pistes. Personnellement, j'aimerais poursuivre un
cursus pour devenir prof des sports.
Dominique Gradoux, qui travaille
au CREPS à Nancy, m'a proposé de
le rejoindre, mais pour le moment,
je me concentre sur mes examens.
1. Une force de frappe hors du
commun. Lorsque Jeff Decker est
dans un bon jour, il est capable de
forcer n'importe quelle défense.
Son bras lui permet de tenter des
frappes dans des positions improbables.
2. L'environnement sain.
L'Eschois compte dans son entourage des sportifs de haut niveau
comme son frère Gilles (tir à l'arc).
Son père, Claude, a évolué au Fola
et n'hésite pas à prodiguer de
précieux conseils à son fils.
3. Le soutien d'Otto Heel. Lorsque le coach roumain d'Esch a pris
en main le handballeur luxembourgeois, ce dernier a réalisé de
gros progrès en un temps record.
Heel n'a pas hésité à l'intégrer en
équipe première et suit la carrière
de Decker avec un intérêt certain.
4. Une tête bien faite. Il est actuellement en pleine préparation
du bac et espère poursuivre ses
études toujours dans le sport. Étudiant plutôt brillant, Jeff Decker
possède un esprit d'analyse très
convaincant pour un joueur de
son âge.
5. Une marge de progression.
Ces deux entraîneurs, Dominique
Gradoux et Otto Heel sont d'accord sur ce point. Jeff Decker n'a
pas encore exploré tout son
potentiel.
8382871
Son programme
RUMELANGE - Tél.: 56 53 45
RUMELANGE - Tél.: 56 53 45
Le joueur du HB Esch a débuté les
éliminatoires de l'Euro-2006 avec
l'équipe nationale. Un rendezvous important pour le joueur qui
est devenu un cadre de l'équipe en
quelques mois seulement. Actuellement en difficulté en champion-
nat, le HB Esch espère revenir à son
meilleur niveau pour défendre son
titre et décrocher la Coupe de
Luxembourg. «Nous voulons
faire le doublé cette saison»,
clame Jeff Decker. «C'est encore
possible», conclut-il.
Sauf que cette année, l'Eschois
doit honorer un autre grand rendez-vous le bac, et là il a encore
trouvé une solution originale,
«j'étudie la nuit. En fait, en rentrant de l'entraînement ou d'un
match, je n'ai pas forcément envie de dormir, à cause de la
tension nerveuse. Alors, j'en
profite pour étudier. J'essaie de
m'améliorer en langue surtout
en français, car c'est un de mes
points faibles».
Le français, il a eu l'occasion de
bien le réviser avec le sélectionneur national Dominique Gradoux. Ce dernier n'a pas hésité à
l'enrôler dans le groupe A, lors du
Tournoi des 4 nations à la fin de
l'année 2003. «Je n'avais que 17
ans. Je jouais déjà avec les Fancelli, Wener, Guedes, etc.».
L'Eschois n'a pas hésité à montrer ce qu'il était capable de réaliser avec son bras droit. Il est devenu évident qu'il était le pendant
idéal de l'autre grand espoir du
handball luxembourgeois, le gaucher Alain Poeckes.
Un an plus tard, Dominique
Gradoux a bâti une équipe autour
de ces deux éléments. «Désormais, l'équipe est très jeune.
Nous sommes tous plus ou
moins de la même génération.
Nous avons envie de progresser
ensemble», affirme Jeff Decker
avant de s'envoler pour l'Estonie,
où un nouveau défi l'attend.
Saïd Kerrou
Jeff Decker
en bref
Né le 19 juillet 1986 à Esch
2 m, 95 kilos
Droitier
Étudiant à Esch, vit à Mondercange
Palmarès : champion du
Luxembourg en 2004
Sports
jeudi 6 janvier 2005
ZIDANE DÉCISIF. Hier, le Real a
remporté le match en retard face à
la Real Sociedad, interrompu le 12
décembre par une fausse alerte à la
bombe à la 87e minute, grâce à un
penalty de Zidane à la 90e. Le score
était de 1-1 (buts de Ronaldo et
Nihat) et il ne restait que six minutes à jouer. Autant dire que le Real
s'en sort bien, en se classant 3e à
dix points du leader barcelonais.
LE SPORTING CONTESTE. Le
Sporting Portugal a décidé de protester officiellement auprès de la
FIFA, après que Chelsea eut approché trois de ses jeunes joueurs tous
âgés de 15 ans. Le Sporting accuse
Chelsea d'«avoir essayé de recruter
les joueurs en ignorant les règles
les plus élémentaires de la FIFA»,
dans un communiqué sur son site
Internet. Le club portugais affirme
avoir appris que trois de ses jeunes
joueurs - Adrien Silva, Fabio Ferreira et Ricardo Fernandes -, s'étaient
entraînés au club de Chelsea sans
autorisation.
LAHM INDISPONIBLE. Le défenseur du VfB Stuttgart, Philipp
Lahm, a été victime d'une fracture
de fatigue au pied droit et sera
indisponible probablement pendant six semaines. Lahm, 21 ans,
devrait sans doute être forfait pour
le match amical de préparation au
Mondial-2006 de l'équipe d'Allemagne contre l'Argentine le 9 février à Düsseldorf.
COUPE DU PORTUGAL. Voici le
résultat du match avancé des 16es
de finale de la Coupe du Portugal.
Les autres matches se jouent le 12
janvier prochain.
Mardi
Sporting - Pampilhosa (D2)..... 4-1
21 décembre 2004
Benfica - Oliveirense (D3) 4-1 a.p.
22 décembre 2004
O.d Hospital (D2) - Moreirense . 2-1
23 décembre 2004
Vianense (D3) - Boavista ......... 1-3
À jouer
12 janvier
Odivelas (D3) - Sporting Braga
Lordelo (D4) - Guimarães
B.M. Aveiro - Sporting Espinho (D2)
União Leiria - Nacional
Rio Ave - Académica Coimbra
Fiaes (D3) - Marìtimo Funchal
A. Viseu (D3) - Vitoria Setùbal
Penafiel - Maia (D2)
Belenenses - Sporting Pombal (D3)
FRECHAUT
AU
DYNAMO
MOSCOU. Le défenseur portugais
Frechaut, du Boavista Porto, a été
transféré au Dynamo Moscou. Le
Boavista Porto n'a pas révélé le
montant ni la durée du nouveau
contrat de Frechaut qui serait, selon le quotidien sportif A Bola, de
700 000 euros pour trois ans avec
une option pour deux années supplémentaires. Frechaut, arrivé au
Boavista Porto en 2000, avait contribué au titre de champion du
Portugal qu'avait décroché le club
de Porto en 2001.
LES PARIS SONT OUVERTS...
La société de paris William Hill va
payer les parieurs qui avaient misé
sur un but de Pedro Mendes (Tottenham) lors du match de championnat d'Angleterre disputé mardi soir contre Manchester United
(0-0), alors que son but a pourtant
été refusé par l'arbitre. Mendes
était donné à 20 contre 1 pour
marquer le premier but du match,
et à 11 contre 2 pour marquer dans
ce match. Peu de parieurs ayant
misé sur le milieu de terrain portugais des Spurs, le paiement des
gains ne coûtera pas trop cher à
William Hill...
INZAGHI,
BIENTÔT
SUR
PIED. Filippo Inzaghi reprendra
l'entraînement avec ses coéquipiers dans deux semaines. Le Pr
Martens, qui avait opéré Inzaghi le
8 novembre 2004 de la cheville
gauche, lui a donné le feu vert pour
recommencer sa préparation à un
retour à la compétition. Filippo
Inzaghi, qui a prolongé d'une saison supplémentaire son contrat
arrivant à expiration le 30 juin
2008, avait déjà subi une arthroscopie à cette même cheville le 28
avril 2004, et avait été ainsi privé
de l'Euro-2004 au Portugal.
Transferts
FOOTBALL
Mond et Morocutti à la Jeunesse
Le gardien du Progrès et de l'équipe A', Laurent Mond, et le milieu de terrain
de Grevenmacher, Manuel Morocutti, rejoindront la Jeunesse la saison prochaine.
Dans son désir de rajeunir son
équipe, le comité de la Jeunesse
s'est montré particulièrement
actif sur le marché des
transferts ces derniers jours.
Si Claude Reiter, le défenseur de
l'Union, n'a pas encore finalisé son
accord à la Jeunesse, d'autres l'ont
fait récemment. D'abord, et cela
semblait très urgent, les dirigeants
eschois ont enrôlé un gardien et
non des moindres puisqu'il s'agit
de Laurent Mond, le gardien du
Progrès et des A'. Ce dernier avait
déjà porté les couleurs de la Jeunesse il y a quelques années. Après
une pige en Allemagne, Mond a
choisi le Progrès Niederkorn pour
son retour au Luxembourg. Le Progrès, un club qu'il quittera donc
dans six mois en direction de la
Jeunesse. Le besoin de renforcer ce
poste s'est notamment fait ressentir lors de la blessure de Joé Flick en
fin d'année. La Jeunesse a dû faire
appel à Jean-Paul Defrang (40 ans),
l'entraîneur des gardiens, pour
suppléer Fabio Tomassini (35 ans).
Morocutti aussi
Mais la Jeunesse ne s'est pas arrêtée en si bon chemin. Elle l'a dit et
répété, elle veut absolument rajeunir son effectif. C'est peut-être
pour cela que les dirigeants se sont
montrés, une fois de plus, extrêmement rapides sur le dossier Manuel
Morocutti. Ce dernier, approché
par le F91 Dudelange en novembre, a finalement opté pour la Jeunesse. Morocutti rejoindra le stade
de la Frontière la saison prochaine.
Il s'est engagé pour trois ans.
Ce dernier avait évidemment en
tête de franchir un palier et de
susciter l'intérêt du nouveau sélectionneur national, Guy Hellers.
Dans cette optique, il n'existe pas
de meilleur tremplin que la Jeunesse.
Le club devra pourtant régler un
dossier très important ces prochaines semaines, puisque Roger Lutz,
l'entraîneur, n'a pas encore clarifié
sa situation.
L'Allemand, qui n'a signé que
pour un an, n'a pas encore renouvelé son bail. Il dit vouloir régler
son cas au début du mois de février.
Une date qui permettra au club de
se retourner si Lutz décidait de
repartir en Allemagne.
En coulisse, on parle également
de Tim Lehnen, le jeune défenseur
de Dudelange. Mais dans ce cas
Photo: nicolas bouvy
Planète foot
Manuel Morocutti portera le maillot du CSG pendant six mois, puis il sera temps de penser à la Jeunesse Esch.
précis, le dossier semble très épineux puisque le F91 n'a pas l'intention de lâcher un joueur sélectionnable, une denrée rare du côté du
stade Jos-Nosbaum...
Saïd Kerrou
Photo: charles caratini
18
Proietti naturalisé
Le joueur du Spora vient d'obtenir la nationalité luxembourgeoise. Le gaucher n'a malheureusement pas pu intégrer le
stage de l'équipe nationale faute
de temps. «J'ai eu une discus-
sion avec, le sélectionneur
Guy Hellers. Pour ce stage,
c'était un peu juste, mais il
m'a dit qu'il comptait sur moi
pour le mois de février», a confié Jonathan Proietti.
Laurent Mond n'a pas peur de la concurrence puisqu'il a choisi de revenir
à la Jeunesse.
Lizarazu retourne à Munich
Bixente Lizarazu, a signé un contrat jusqu'à la fin de la saison au Bayern Munich,
a annoncé le club allemand que le joueur avait quitté en fin de saison dernière.
Lizarazu, 35 ans et qui a joué au
Bayern entre 1997 et 2004, est
qualifié pour la Ligue des champions avec le club bavarois car il
n'a pas disputé de matches de la
première phase avec la formation
française.
«Nous savions qu'il n'était
pas heureux à Marseille» où il
avait signé pour deux ans en
juillet dernier, a expliqué un por-
te-parole du club allemand. L'ancien international a très peu joué
lors des matches aller du championnat de France.
Le joueur était récemment entré en contact avec son ancien
club en vue d'un retour. Le
Bayern, pour sa part, n'avait pas
encore trouvé de remplaçant à
son ancien défenseur latéral gauche.
Le Basque devrait rejoindre jeudi ses «nouveaux» coéquipiers
pour partir en stage à Dubaï jusqu'au 14 janvier.
Arrivé en 1997 au Bayern en
provenance de l'Athletic Bilbao,
le champion du monde et d'Europe a disputé 152 matches de
championnat d'Allemagne, marquant sept buts.
Avec le Bayern, il a remporté
quatre titres de champion d'Allemagne, trois Coupes d'Allemagne, cinq Coupes de la ligue, la
Ligue des champions et la Coupe
Intercontinentale.
Lors de son dernier match avec
le Bayern, le 22 mai dernier, il
avait quitté la pelouse les larmes
aux yeux. «Je sais que je fais partie
de la famille du Bayern», avait-il
notamment expliqué.
Sports
jeudi 6 janvier 2005
19
FC Metz
FOOTBALL
Le carnet de bord de Signorino
Metz renoue avec la compétition, samedi, en Coupe de France. De la défaite du 18 décembre
au Parc jusqu'au début d'année studieux en Languedoc, Franck Signorino nous sert de témoin.
PARIS, SAMEDI 18 DÉCEMBRE : début de vacances gâché.
«Nous venons de perdre 3-0 au
Parc des Princes alors qu'au vu du
match, nous pouvons espérer
mieux. Le voyage du retour est
donc très long, du moins pour la
moitié de l'équipe qui n'est pas
restée sur Paris. Le début de mes
vacances est encore plus douloureux en raison d'une blessure à la
clavicule, souvenir de mon match
à Paris. Je peux à peine bouger le
bras; pendant les dix jours de
trêve, le bras en écharpe, j'étais
d'ailleurs sous anti-inflammatoires. Malgré tout, j'ai retrouvé ma
famille près de Paris, et ces moments-là sont suffisamment rares
pour être appréciés».
METZ, MARDI 28 DÉCEMBRE : retrouvailles enneigées.
«Comme quelques autres, j'ai failli
arriver en retard à la reprise de
l'entraînement, à cause de la
neige. En tout cas, les conditions
météo ont contrarié le programme
de reprise, empêchant quasiment
de travailler avec le ballon. Mais ça
ne nous a pas empêchés d'être
heureux de se retrouver dans le
vestiaire, pour ce qui ressemble au
début d'une nouvelle saison. L'an
dernier, l'entraîneur avait programmé une séance le 1er janvier;
pas cette fois, la surprise a donc été
agréable. Pendant le réveillon, il
faut éviter les excès, mais il s'agit
quand même du Nouvel An! Alors,
oui, j'ai commis quelques excès:
quatre ou cinq verres de toute la
soirée, moi qui ne bois jamais».
BAILLARGUES, DIMANCHE
2 JANVIER : une semaine de vie
commune. «Est-ce qu'on aime
partir en stage? En fait, on préfère
toujours dormir dans son lit et la
Angleterre : 22e journée
compagnie de nos proches nous
manque forcément un peu. Mais
nous sommes réalistes et nous savons bien que, d'un point de vue
professionnel, cette semaine à
passer ensemble est utile. Nous
sommes conscients de trouver, ici,
près de Montpellier, des conditions de travail bien meilleures
qu'à Metz à cette époque de l'année. Le voyage a été long, plus de
neuf heures de bus, et l'on s'occupe comme on peut, mais il y a
un autre inconvénient: on doit se
réveiller bien plus tôt que chez soi,
7 h 15, par exemple, le premier
jour.
Ce regroupement a aussi permis
à Jean Fernandez de nous réunir,
lundi, après le dîner, pour nous
rappeler à l'ampleur de la tâche
qui nous attend en janvier et tout
au long de cette seconde moitié de
championnat. Il y a aussi eu ce
match, mardi après-midi, perdu
face à Montpellier, où l'on a ressenti la fatigue due au travail fourni la veille. Mais la fatigue n'excuse pas tout et la défaite prouve
qu'il nous reste beaucoup de travail pour atteindre notre objectif».
RODEZ, SAMEDI 8 JANVIER : éviter le ridicule. «Nous
sommes conscients du danger qui
nous guette à Rodez, même si
l'équipe évolue en CFA. Nous aurons tout à perdre dans un contexte qui nous sera défavorable.
Mais quels que soient le niveau de
l'adversaire et le prestige de l'endroit, nous n'avons pas le droit de
ne pas être motivés alors que se
profile un 16e de finale de Coupe
de France. Si nous perdons, nous
faisons la une des journaux, mais
dans le mauvais sens. Nous
n'avons pas envie de devenir la
risée de la France entière! Nous ne
prenons pas Rodez à la légère. De
toute façon, en football, il ne faut
jamais rien négliger».
Recueilli par Sylvain Villaume
(le républicain lorrain)
Photo: Pascal Brocard (républicain lorrain)
Franck Signorino et Metz
reprennent la compétition ce
week-end. Retour sur trois
semaines particulières avec le
défenseur messin.
Franck Signorino : «Nous n'avons pas envie de devenir la risée de la France entière!».
Italie : 17e journée
La Juventus veut repartir à Parme
Classement
1. Chelsea ...................55 (22; +35)
2. Arsenal ....................48 (22; +28)
3. Man. United............44 (22; +20)
4. Everton .....................43 (22; +4)
5. Liverpool ................37 (22; +14)
6. Middlesbrough .........35 (22; +6)
7. Tottenham................33 (22; +8)
8. Charlton ....................31 (22; -8)
9. Manchester City........28 (22; +4)
10. Aston Villa ...............28 (22; -3)
11. Bolton ......................27 (22; -2)
12. Portsmouth..............27 (22; -4)
13. Birmingham .............26 (22; 0)
14. Newcastle.................26 (22; -6)
15. Blackburn ..............22 (22; -13)
16. Fulham...................21 (21; -11)
17. Crystal Palace.........18 (22; -11)
18. Norwich .................16 (22; -20)
19. Southampton.........14 (21; -15)
20. West Bromwich......13 (22; -26)
Rédaction
r
[email protected]
La Juve, après son match nul flatteur (0-0) face au Milan AC, le 18 décembre (0-0), veut reprendre,
sur le terrain de Parme, sa marche en avant en tête du championnat d'Italie.
Dominée sur l'ensemble de la
partie par le Milan AC lors de la 16e
journée, la Juve était parvenue tant
bien que mal à limiter la casse,
maintenant intacte sa marge de
sécurité de quatre points sur ses
grands rivaux milanais.
Toujours privée de son premier
attaquant, le Français David Trezeguet, l'équipe de Fabio Capello
aborde cette reprise avec une confiance retrouvée en son potentiel.
«Face à Milan, nous avons eu
surtout une baisse de régime sur
le plan psychologique», a expliqué le technicien turinois. «Mais
nous avons bien travaillé depuis
et les résultats ne se feront pas
attendre. Je suis convaincu que
cette formation tiendra jusqu'au
Photo: afp
Lundi
Norwich - Liverpool ................1-2
Blackburn - Charlton ............... 1-0
Crystal Palace - Aston Villa....... 2-0
West Bromwich - Newcastle.....0-0
Mardi
Arsenal - Man. City ..................1-1
Birmingham - Bolton...............1-2
Chelsea - Middlesbrough .........2-0
Everton - Portsmouth ..............2-1
Man. United - Tottenham........0-0
Hier
Southampton - Fulham ............ nc
Pavel Nedved et la Juve espèrent reprendre leur marche en avant ce soir.
bout». Les Turinois devront cependant jouer serré car l'équipe de
Parme, avant-dernière du classement, n'a plus de temps ni de
points à perdre si elle veut se tirer
de ce mauvais pas, elle qui reste sur
une cuisante déconvenue face à
l'AS Rome (1-5).
Un nouveau faux pas de la Juve
feraient bien l'affaire du Milan AC,
qui, pour sa part, ne semble pas en
grand danger devant son public de
San Siro, contre Lecce, 10e et assez
peu à son aise loin de ses bases.
La formation milanaise se présentera au complet, avec son Ballon d'or tout neuf, l'Ukrainien
Shevchenko. «Je suis optimiste
car nous avons dominé la Juve
chez elle mais, attention, Lecce
est une équipe organisée qui
joue bien», estime l'entraîneur
Carlo Ancelotti.
Udinese, 3e, va s'efforcer de poursuivre contre la Sampdoria Gênes,
6e, sa remarquable série victorieuse, alors que l'Inter Milan, 4e,
se déplace sur le terrain de Livourne, 11e.
Enfin, au Stade olympique, l'AS
Rome, revenue à la 7e place, doit
s'attendre à une tâche bien difficile
contre la Lazio dans le derby de la
capitale, passionné et plus incertain que jamais.
Le programme
Aujourd'hui
Atalanta Bergame - Fiorentina
Brescia - Bologne
Cagliari - Messine
Chievo Vérone - Sienne
Livourne - Inter Milan
Milan AC - Lecce
Parme - Juventus Turin
Reggina - Palerme
Sampdoria Gênes - Udinese
Lazio Rome - AS Rome
Classement
1. Juventus..................39 (16; +21)
2. Milan AC.................35 (16; +18)
3. Udinese...................31 (16; +12)
4. Inter Milan ................24 (16; +9)
5. Palerme .....................24 (16; +5)
6. Sampdoria Gênes ......24 (16; +3)
7. AS Rome ....................23 (16; +7)
8. Fiorentina ..................22 (16; -1)
9. Cagliari ......................22 (16; -4)
10. Lecce .......................21 (16; +1)
11. Livourne ..................20 (16; -2)
12. Chievo Vérone .........20 (16; -6)
13. Reggina ....................19 (16; -5)
14. Messine ....................18 (15; -6)
15. Lazio Rome...............17 (16; -4)
16. Brescia......................17(16; -8)
17. Bologne....................16 (16; -3)
18. Sienne ....................13 (16; -13)
19. Parme.....................12 (16; -13)
20. Atalanta Bergame.....7 (15; -11)
20
Sports
jeudi 6 janvier 2005
Championnats nationaux dimanche au Bambusch
Cyclo-cross
«Je ne serai satisfait qu'avec le titre»
Gusty Bausch aimerait reconquérir son titre de 2003, dimanche au Bambusch. Mais, il sait que la tâche
ne sera pas aisée. Entretien...
Le Diekirchois n'a remporté
cette saison qu'une seule
épreuve : le cyclo-cross de
Brouch. Après une période de
doute et de stage intensif,
Gusty Bausch s'est nettement
repositionné sur l'échiquier
national. Au point de faire à
nouveau partie des favoris au
titre élite qu'il a déjà remporté
en 2003.
Le Quotidien : Gusty, dans quel-
les dispositions vous sentezvous à l'approche de ce rendezvous?
Gusty Bausch : Je me sens très
bien, je suis en forme. C'est déjà
ça, puisque l'an passé, au moment
du championnat, je n'étais vraiment pas au mieux. Dans la nuit
de samedi à dimanche j'avais été
malade. Mon médecin n'avait pu
me dire pourquoi, si j'avais vraiment souffert d'un virus ou bien si
c'est le stress qui m'avait fait per-
dre mes moyens. Mais toujours
est-il que jusqu'à deux heures
avant la course, je n'avais rien
mangé depuis la veille. Dans ces
conditions, au moment du départ,
je savais déjà que je devais viser un
podium, mais pas plus.
On imagine que cela vous a
perturbé?
Oui, c'est vrai car tout au long de
la saison je me sentais bien, j'avais
remporté de belles courses et notamment l'épreuve de Hesperange
à une semaine du rendez-vous. sez détendue entre prétendants
Donc, après le championnat, je au titre.
C'est la guerre en course mais
me souviens que j'étais très, très
déçu. Cette année, de ce point de c'est vrai qu'on s'entend bien en
vue-là, je me présenterai avec dehors. J'aime bien. C'est vrai que
beaucoup moins de nervosité. Je dans cette course, c'est assez
sais que je me suis préparé au chaud. On sent depuis deux ou
mieux. J'ai la conscience tran- trois ans qu'il y a plus de suspense
pour le titre élite et c'est plus
quille.
Vous partez bien pour gagner? chaud au moment du championOui, seul le titre me satisfera. Et nat. C'est bon également pour le
public qui se
puis, j'ai beaupassionne
coup de points
pour le chamUCI à rattraper.
On sent depuis
pionnat.
C'est une bonne
deux ou trois ans qu'il
Il se muroccasion puisque
mure
que
le premier couy a plus de suspense
vous pourriez
reur élite remporpour le titre élite
perdre votre
tera 120 points.
statut actuel
En 2002, à Briet c'est plus chaud
et votre intédel, vous étiez
au moment du
gration à la
alors dans votre
championnat
section
de
dernière année
l'armée. Cela
d'espoir et vous
aviez terminé devant les cou- vous chagrine?
Moi, j'essaie de faire du mieux
reurs élite (1). Cette année, la
présence de Jempy Drucker, qui possible. Pour l'instant, je bénéfiparaît au-dessus du lot, va-t-elle cie de cette structure avec la secchanger les choses pour vous?
tion sportive de l'armée. Je vais
Je ne sais pas. Je pense que de son d'abord terminer ma saison de
côté, il ne serait pas forcément cross. Ce sera à la fédération de
mécontent que Pascal Triebel donner son avis et le COSL décidel'emporte. Il va peut-être l'aider, ra ensuite. Si je ne suis plus à
enfin, je ne sais pas et peu importe l'armée dans le futur, ça changera
en fait. Moi, je le répète, je viens beaucoup de choses pour moi. Il
pour gagner et je vais tout donner me faudra soit reprendre mes étudès le début de la course en passant des, soit trouver un travail. Et dans
à l'attaque même si le circuit ne ce cas de figure, je serai obligé de
me convient pas trop puisqu'il me concentrer sur le calendrier
n'est pas très technique. À mon luxembourgeois. Mais quoi qu'il
sens, c'est plus un circuit pour arrive, je resterai dans le cyclisme.
routiers que pour purs crossmen. Il D'ailleurs, après la saison hivern'y a pas beaucoup de difficultés nale, je compte enchaîner avec la
au Bambusch.
route. J'ai eu de bonnes sensations
Vous appartenez désormais au cette année sur la Flèche du Sud.
VC Diekirch, ce qui veut dire La Flèche, ce sera mon objectif la
que vous allez devoir cohabiter saison prochaine.
avec Tom Flammang qui est teRevenons au circuit du Bamnant du titre et qui espère con- busch. L'avez-vous reconnu?
server son bien. Qu'en pensezOui et j'y ai cassé une roue en
vous?
carbone et j'ai essuyé une crevaiCe qui est certain, c'est qu'on ne son (il rit). Il y a beaucoup de
va pas s'attaquer entre nous.
pièges à éviter. Mais celui qui a un
Et si vous vous retrouvez tous pépin dimanche, peut dire adieu
les deux en tête?
au titre car c'est si rapide...
C'est alors la course qui décidera.
Entretien : Denis Bastien
Bien sûr, d'ici à dimanche, on va
en parler tous les trois, avec Christian Weyland qui effectuera cer- > (1) C'est une spécificité
tainement un départ rapide. Mais luxembourgeoise, lors du
sur ce circuit, après deux ou trois championnat national, les coureurs
tours, on y verra plus clair. Ce ne de la série élite et espoirs partent
sera pas une surprise, on va essayer ensemble pour une heure
de partir vite. Car on sait que de course. Mais à l'arrivée deux
Pascal (Triebel) n'aime pas trop ça. classement disctincts sont
En dehors d'une rivalité établis, l'un pour les espoirs, l'autre
somme toute logique au mo- pour la série élite. Le premier
ment du championnat, l'am- espoir remporte 60 points UCI,
biance en cyclo-cross semble as- le premier élite en rafle 120.
«
Photo: zineb wilhelm
»
«Je sais que je me suis préparé au mieux. J'ai la conscience tranquille», indique Gusty Bausch.
On n'a pas tous les jours cent ans...
Il reste un coureur au club de
Mühlenbach mais pas n'importe
lequel puisque Jempy Drucker fera le pari, dimanche, de remporter la course scratch, espoirs et
série élite confondus, comme la
semaine dernière à Hesperange.
C'est Jempy Drucker senior qui
s'est d'ailleurs chargé de tracer le
circuit définitif. Autrement dit,
l'improvisation ne s'invitera pas
dans ces championnats nationaux de cyclo-cross où le club
présidé par Carlo Giorgetti,
compte bien fêter son centenaire.
«Nous sommes l'un des rares
clubs centenaires à être encore
en activité, la plupart des autres clubs luxembourgeois ont
été créés entre les deux guerres
mondiales», relève ainsi Fernand
Grethen.
Le vice-président du club, qui
veille à la bonne marche de l'or-
ganisation, rappelle dans la foulée que le site du Bambusch possède une longue histoire en matière de cyclo-cross : «Deux
épreuves du championnat s'y
sont déroulées en effet. Et avec
d'autres clubs, Mühlenbach a
également participé à la mise
sur pied des Mondiaux de 1968
au Kirchberg où Roger De Vlaeminck remportait le titre professionnel pendant que son
frère Eric, raflait le titre amateurs». Bref, d'épaisses bouffées
d'histoire flotteront dès dimanche midi sur un site qui recevra la
semaine suivante le traditionnel
cyclo-cross international. «On va
proposer la course élite et une
course espoirs avec Niels Albert
et Jempy Drucker, plus d'autres
garçons faisant partie du Top
10 mondial. Ce sera un petit
championnat du monde!», s'ex-
clame ainsi Fernand Grethen.
Toute la semaine, sur le circuit
que les concurrents ont déjà commencé à reconnaître, les bénévoles se sont activés. On pouvait
ainsi aisément reconnaître un
certain Jean-Pierre Berchem, 72
ans, qui avait terminé pour sa
part cinquième de la revanche
des championnats du monde en
1949 sur le même site mais pas
sur le même circuit...
Chacun souhaite que la fête soit
belle. Un championnat national
réussi pour le centenaire, cela
équivaudrait à attirer plus de
mille spectateurs payants. Avec
une entrée à cinq euros, cela garnirait les caisses pour les prochaines organisations que ne manquera pas d'organiser le club ces
prochaines années.
D. B.
Photo: zineb wilhelm
Le VCLP de Mühlenbach, créé en 1905, fête son centenaire en organisant ces championnats.
C'est là au Bambusch que Jempy Drucker, père et fils, et Fernand Grethen
(à gauche) vous donnent rendez-vous.
Sports
jeudi 6 janvier 2005
21
À table!
TENNIS DE TABLE
Carlo Feltes à pas de géant
Le pongiste a réalisé une première partie de saison tonitruante et ne demande qu'à confirmer
ses bonnes dispositions. Echternach mise sur son jeune élément pour bien négocier le play-off titre.
Le pongiste d'Echternach ne
cesse de progresser au fil des
sorties. Plus entreprenant, plus
solide, il ne compte pas
s'arrêter en si bon chemin.
Réservé, jamais un mot plus haut
que l'autre, Carlo Feltes passerait
presque inaperçu. Tout en contraste
avec le remuant Ciociu, son compère d'Echternach. Mais si le pongiste se tait, c'est pour mieux observer, analyser, décortiquer. Une discrétion qui ne l'empêche pas d'être
connu par ses adversaires, au courant de sa progression. «Cette saison, c'est le véritable déclic», lâche
sobrement son coéquipier Laurent
Boden.
En effet, il y a des signes qui ne
trompent pas. Carlo Feltes, longtemps trahi par son mental, a travaillé sur lui-même. Une remise en
question permanente, combinée à
une panoplie technique solide,
«l'une des meilleures du pays»,
selon Ciociu, et voilà le pongiste
lancé tel un bolide sur le chemin du
succès. Ian Markovski (Howald) sera
le premier à l'arrêter, après six matches sans défaite.
Il faut dire que le stage estival avec
certains représentants roumains lui
a fait le plus grand bien. «Cela m'a
permis d'améliorer mon physique
et ma technique. J'ai également
progressé mentalement. Maintenant, dans les moments décisifs, je
suis plus réfléchi. Du coup, je gagne!».
Changement tactique
Regenwetter ou Schaus en championnat, Santomauro ou Bast lors du
critérium national, chacun l'a appris
à ses dépens. Carlo Feltes a pris du
galon. Son jeu s'est affiné, sa tactique
est plus au point. «Désormais, Carlo
recule moins, explique Laurent Bo-
den. Le fait de jouer plus près de la
table l'avantage. Il est plus décisif,
plus agressif et son adversaire a
moins le temps de réfléchir».
Carlo Feltes a engrangé de la confiance. Serein, il négocie mieux ses
duels, même si parfois, le pongiste
peut regretter son manque de constance. «J'ai loupé les derniers rendez-vous, comme en Coupe face à
Etzella. Mais dans l'ensemble, c'est
l'équipe qui a baissé le pied. Il était
temps que l'année se termine...».
Celle qui s'ouvre pourrait consacrer pour de bon les progrès de l'Epternacien. Soit lors du play-off titre,
soit lors des championnats nationaux. Ce qui est certain, c'est que
Carlo Feltes va continuer à bosser,
avec la même joie et la même envie,
porté par sa volonté et son ambition.
Un état d'esprit qui pourra le mener
loin. Et c'est Echternach qui s'en
frotte les mains...
Grégory Cimatti
Hemmer quitte
Dudelange
Pascal Hemmer et Dudelange
ont divorcé en ce début d'année. Des problèmes latents
couraient depuis déjà un certain temps, compliquant les relations entre le pongiste et le
comité. Finalement, le club de
la Forge du Sud a décidé de se
séparer de son joueur. C'est le
jeune Christian Kill qui profite
de ce départ, intégrant plus vite
que prévu l'équipe première, et
ce à l'aube du play-off titre. En
voilà un qui n'aura pas vraiment le temps de tergiverser...
G. C.
Voici les classements actuels des joueurs luxembourgeois dans le World
Ranking du mois de janvier 2005. Presque tous les joueurs de la FLTT
ont progressé. À noter les superbes classements dans le WR U18 de
Gilles Michely (81e) et de Carole Hartmann (82e), classés tous les deux
parmi les 50 meilleurs jeunes joueurs européens (Michely ER U18 42e,
Hartmann ER U18 44e).
MESSIEURS
WR : Arlindo De Sousa 466 (-78), Mike Bast, 573 (+26), Fabien Simon
602 (+17), Giedrius Marcinkevicius 680 (+24), Gilles Michely 706
(+85), Charles Muller 818 (+24).
WR U21 : Gilles Michely 243 (+95), Charles Muller 313 (+61).
WR U18 : Gilles Michely 81 (+85).
DAMES
WR : Peggy Regenwetter 188 (+4), Debbie Collette 439 (+12), Simone
Haan 441 (+17), Carole Hartmann 462 (+18).
WR U21 : Debbie Collette 185 (+39), Simone Haan 187 (+42), Carole
Hartmann 200 (+48). COLLETTE Debbie
WR U18 : Carole Hartmann 82 (+56).
Photo: nicolas bouvy
Michely et Hartmann
sur leur lancée
Carlo Feltes étonne. Plus à l'aise et moins pris à défaut, le pongiste compte poursuivre sur sa lancée.
● Rallye : 6e étape du Dakar
● Lux express
Peterhansel se reprend, McRae abandonne
BASKET. Le Black Star Mersch n'a
plus d'Américain. Après seulement
une semaine au Luxembourg, Marek Ondera a informé la formation
de son départ pour raisons personnelles. Par ailleurs, le Telstar a annoncé le nom de sa nouvelle
joueuse étrangère, il s'agit de Kia
Manuel, une joueuse âgée de 22
ans qui mesure 1,80 m.
NUTRITION.
La
Fédération
luxembourgeoise de natation a invité le Dr Rudolf Ziegler à participer ce dimanche à l'Institut national des sports à une conférence sur
le thème «La nutrition, l'ABC du
sport». Il s'agira d'évoquer à partir
de 9 h, les différents aspects de la
nutrition pour les sportifs, qu'il
s'agisse de sportifs occasionnels ou
d'athlètes de haut niveau. Rudolf
Ziegler est une personnalité reconnue dans son domaine.
Victoire de Peterhansel et Meoni, tonneaux pour McRae, le Dakar réserve chaque jour des émotions.
Le Français Stéphane Peterhansel (Mitsubishi), en auto, a remporté la spéciale longue de 492 km de
la sixième étape du rallye-raid Dakar-2005, entre Smara, au Maroc,
et Zouerat, hier. Le vainqueur de la
dernière édition auto, handicapé
depuis deux jours par une grippe,
devance son équipier japonais Hiroshi Masuoka (Mitsubishi), pourtant parti en 121e position en raison de son accident de la veille qui
lui avait fait perdre trois heures.
Bruno Saby (Volkswagen) est troisième et profite de l'abandon du
leader, l'Écossais Colin McRae
(Nissan), qui a effectué plusieurs
tonneaux, pour s'emparer de la
tête. Il devance Alphand et l'Allemande Jutta Kleinschmidt.
Pour les motos, c'est l'Italien Fabrizio Meoni qui s'est montré le
plus rapide. Il s'impose devant le
Norvégien Ullevalseter et le SudAfricain Alfie Cox. Au classement
général, la bonne opération est
pour le Français Cyril Després,
quatrième à 4'37" de Meoni, qui
ravit le fauteuil de leader à l'Espagnol Marc Coma, arrivé hier en
sixième position, avec un retard de
6'57" sur l'Italien.
Les classements
e
Motos : 6 étape : 1. Fabrizio Meoni (Ita/KTM) les 492 km en 4 h
37'14"; 2. Pal Anders Ullevalseter (Nor/KTM) à 1'38"; 3. Alfie Cox (AFS/
KTM) à 2'58"…
Classement général : 1. Cyril Després (Fra/KTM) les 887,6 km en 8 h
56'49"; 2. Marc Coma (Esp/KTM) à 34"; 3. Fabrizio Meoni (Ita/KTM) à
1'15"…
Autos : 6e étape : 1 Peterhansel / Cottret (Fra/Mitsubishi) 4 h 00' 29";
2. Saby/Perrin (Fra/Volkswagen) à 7'26"; 3. Alphand/Picard (Fra/Mitsubishi) à 9'17"…
Classement général : 1. Saby/Perrin (Fra/Volkswagen) 9 h 22'31"; 2. 3.
Alphand/Picard (Fra/Mitsubishi) à 40"; 3. Kleinschmidt/Pons (All/Ita/
Volkswagen) à 3'56"…
22
Hippisme
jeudi 6 janvier 2005
Réunion I - Tiercé ; Quarté + ; Quinté + ; 2sur4 ; Multi à Vincennes
James de lIton (14) prêt à
renouer avec le succès
PMU
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
PRIX DE POITIERS
1ère course
(Canal + : 13 h 40 - Départ : 13 h 50)
• Attelé - 70.000 € - Tous à 2.850 mètres Grande piste - Départ aux faisceaux.
• 35.000 €, 17.500 €, 9.100 €, 4.200 €,
2.100 €, 1.400 €, 700 €. Pour 8, 9 et 10 ans
(J, I et H), nayant pas gagné 330.000 €.
CHEVAUX
AGE
ORIGINES
DRIVERS
DIST.
GAINS
ENTRAINEURS
PROPRIETAIRES
DEF.
DERN. PERFORMANCES
N.
COTE
IPSOS DE PITZ
HEAVEN RODNEY
JOLIGNY
HALDRIC DE LAIN
JUMBO DE LA BASLE
JUNKY DU BELLAY
JARRIVE DU GERS
JYPSA PANÇA
ISMUTINE
JÉODÉSIE
IRAS DU BOTTEY
JIGWEN
ILOS UNIQUE
JAMES DE LITON
JASMIN DODYSSÉE
ISSEY DAZUR
M9
F 10
M8
H 10
H8
H8
F8
F8
F9
F8
H9
M8
H9
H8
M8
H9
Biesolo - Quesades
James Pile - Bodomie
Blue Eyes America - Ravanusa
Katius du Jura - Créole de Mai
Sancho Pança - Vahiné de la Basle
Carpe Diem - Ukenia
Baccarat du Pont - Targa du Chalange
Sancho Pança - Agyptia
Lutin dIsigny - Usmenie
Ukir de Jemma - Renaudière
Pythagoras - Pibola
Vivaldi de Chenu - Olga de Pigalle
Podosis - Unique Farandole
James Pile - Angie Vera
Atome de Mai - Agéna dOdyssée
Rubis de la Noé - Baraka de Yet
B. Marie
D. Locqueneux
B. Piton
S. Guelpa
F. Blandin
M. Lenoir
L. Groussard
V. Viel
L. Coubard
J.-M. Bazire
O. Bizoux
Pier. Levesque
G. Delacour
J.L.C. Dersoir
Stép. Delasalle
P. Vercruysse
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
2850
239.272
239.940
256.343
259.269
279.434
281.161
285.604
294.516
295.267
300.296
303.573
305.446
307.683
312.605
314.052
316.343
B. Marie
J.-M. Gaudin
A. Laurent
S. Guelpa
F. Blandin
P. Lebouteiller
L. Groussard
J.-P. Viel
L. Coubard
J.-M. Baudouin
O. Bizoux
Th. Mousseau
F. Blandin
J.L.C. Dersoir
Ch. Bazire
J.-P. Marmion
S. Linder
G. Trapletti
C. Lemeille
M. Buchaille
Ph. Gibert
A. Gautier
M. Justou
Mme A. Viel
L. Coubard
Et. Hamard
J. Létuvé
Th. Mousseau
A. Blandin
G.-N. Zeitoun
R. Schmacht
J.-P. Marmion
A-P
P
A-P
A
A-P
A-P
A-P
A-P
A-P
-
(04)1a1a7a0m0a2a0a
(04)4a0a0a8a0a6a8a
(04)7a5a4a3a1a10a3a
7a(04)3aDa9a7mDaDa
(04)5a6a2a3a0a6a2a
(04)0a6m1a1a7a8a4a
(04)5a10a5m7a6m0a2a
(04)0a0a4a5a3a6a4a
8m(04)4m0a2a3a6a0a
(04)0a8a0a0aDaDa5a
(04)10m4a0aDm7a10a7a
(04)Da7a0a0a1a1a5a
(04)2a0aDa0a8a4a
(04)2a3m2a1aDaDa2a
(04)3a0a7a7a5aDaDa
(04)1a1a0a0a6a0a0a
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
12/1
50/1
20/1
15/1
9/1
22/1
25/1
16/1
30/1
5/1
70/1
10/1
8/1
7/2
17/1
4/1
Intention de déferrer - A : défer. antér.. P : défer. postér.. A-P : défer. antér. et postér.
La presse
A.F.P.
14 16 1 5 7 8 10 9
16 14 6 5 12 1 9 8
Le Progrès de Lyon
Agence TIP
14 5 3 10 15 12 9 7
10 14 3 7 12 6 15 9
La Provence (P.I.)
Bilto
10 6 5 14 1 7 16 15
14 10 5 8 16 3 4 13
Le Dauphiné Libéré
Le Républicain
Lorrain
14 16 12 1 13 7 10 6
10 8 14 16 15 3 5 1
La Dépêche du Midi
Le Télégramme de
Brest
14 16 5 13 10 12 1 3
France-Soir
14 16 3 10 4 6 5 1
Spécial Dernière
10 14 5 16 3 7 4 13
LIndépendant
10 14 5 16 15 8 13 1
Midi-Libre
5 14 10 12 16 3 13 8
LYonne Républicaine
14 16 1 5 7 8 9 10
Nouvelle République
du Centre-Ouest
14 10 16 5 13 1 8 3
Ouest-France
5 14 3 1 10 16 13 12
Le Parisien
14 16 10 8 6 5 3 1
Paris-Normandie
14 10 8 13 16 5 3 12
Paris-Turf (PI)
10 16 14 5 12 13 8 4
Turf-Dernière
1 16 10 14 3 5 6 13
Presse-Océan
14 16 5 10 1 3 6 8
3615 Turf
10 14 1 16 6 5 15 12
La Voix du Nord
16 1 14 10 5 3 6 7
Les 7 de Week-End
14 10 5 16 8 12 3 13
Récapitula
tif
écapitulatif
No 1
16 fois
No 2
0 fois
No 3
16 fois
No 4
4 fois
No 5
22 fois
No 6
10 fois
No 7
8 fois
No 8
13 fois
No 9
5 fois
No 10
23 fois
No 11
0 fois
No 12
11 fois
No 13
12 fois
No 14
24 fois
No 15
6 fois
No 16
22 fois
A chacun
sa note
1 Ipsos de Pitz : En grande forme
actuellement, il est encore capable
dun exploit.
2 Heaven Rodney : De plus en plus
difficile à retenir.
3 Joligny : Sur ce tracé, sa place est
dans les trois premiers.
4 Haldric de lAin : Gare à lui sil
reste sage, mais...
5 Jumbo de la Basle : Cherche sa
course et doit très vite la trouver.
6 Junky du Bellay : Ses dernières
sorties sont plutôt modestes.
7 JArrive du Gers : Cest mieux
quun simple outsider ; méfiance.
8 Jypsa Pança : On lui a infligé des
parcours difficiles et maintenant...
9 Ismutine : En baisse de forme ?
10 Jéodésie : Cest -la- course visée.
11 Iras du Bottey : A bien du mal à
retrouver ses sensations.
12 Jigwen : Pierrot Levesque lui est
associé, alors...
13 Ilos Unique : On compte beaucoup sur lui.
14 James de lIton: Sil fait sa course, il faudra le devancer.
15 Jasmin dOdyssée : Pour une
belle cote.
16 Issey dAzur : On ne présente
plus ce sujet aux qualités évidentes ;
à retenir sans condition.
La sélection en Chiffres de Robert Richy
14 - 5 - 13 - 7 - 10 - 3 - 16 - 4
1. IPSOS DE PITZ - Assez surprenant
lauréat du Prix Poitou-Charentes,
quinté disputé en milieu de mois dernier et premier évènement de sa carrière, il a doublé la mise en fin dannée à
Bordeaux, sur un parcours à main droite
quil affectionne également. Reste quil
retrouve désormais à poteau égal des
adversaires qui lui rendaient vingt-cinq
mètres voici peu... la donne nest donc
plus la même !
2. HEAVEN RODNEY - Bien connue
de longue date dans ce genre de
confrontations, elle semble désormais
bien loin de la valeur qui lui avait permis par le passé dy briller. Elle vient
damorcer un léger regain de forme en
Gironde après des mois de disette.
Insuffisant en tout cas pour quelle soit
en mesure de confirmer ici.
3. JOLIGNY - Il retrouve un parcours
sur lequel il a remporté son quinté en
fin dété et peut en profiter pour
reprendre le cours de ses bons résultats.
4. HALDRIC DE LAIN - Très décevant au cours des mois écoulés, il est
manifestement revenu au mieux à loccasion de son avant-dernière sortie, puis
a été surclassé à un niveau plus relevé
dimanche dernier. Sil a récupéré des
efforts alors consentis et que ses allures
ne lui font pas défaut, il va falloir compter avec lui.
5. JUMBO DE LA BASLE - Lauréat des
deux premiers quintés quil a disputés
pour le compte de Franck Blandin, il est
ensuite monté allègrement de catégorie,
sans pouvoir vaincre à nouveau mais en
soctroyant quelques très bons accessits.
Ce sera encore son objectif ici.
6. JUNKY DU BELLAY - Auteur dun
remarquable automne, où il a confirmé
quil était pleinement retrouvé en remportant coup sur coup deux belles
épreuves, il a en revanche déçu depuis le
début du meeting dhiver. Il est vrai
quil est désormais contraint daffronter
des lots plus relevés. Sil nest pas passé
de forme, une réhabilitation de sa part
Les derniers
tuyaux
Ils sont chauds : J.-M. Baudouin
(JEODESIE); J.-L.-C. Dersoir (JAMES DE
LITON); J.-P. Marmion (ISSEY
DAZUR).
Ils y comptent pas mal : Th.
Mousseau (JIGWEN); F. Blandin
(JUMBO DE LA BASLE et ILOS
UNIQUE).
Ils sont moins confiants que prévu
: J.-M. Gaudin (HEAVEN RODNEY); P.
Lebouteiller (JUNKY DU BELLAY)
Forme
et écarts
par les numéros
EN FORME
Entraîneurs :
1 - 12 - 16 - 8 - 15
Drivers :
1 - 3 - 15 - 2 - 8
Chevaux :
14 - 3 - 5 - 9 - 6
Numéros :
3 - 8 - 4 - 9 - 14
À LÉCART
Entraîneurs :
2 - 4 - 10 - 11 - 3
Drivers :
16 - 6 - 10 - 11 - 4
Chevaux :
2 - 13 - 11 - 12 - 10
Numéros :
11 - 1 - 13 - 16 - 10
ne peut être totalement exclue.
7. JARRIVE
DU
GERS Irréprochable depuis ses débuts, elle a
encore été de tous les combats lan dernier, avec nombre de résultats à la clé.
Ses rares sorties hivernales nont pas été
mauvaises dans lensemble, notamment à un niveau un peu plus relevé
lavant-dernière fois. Récente bonne
cinquième derrière lautostart, elle
devrait à nouveau très bien courir.
8. JYPSA PANÇA - On la souvent vue
derrière lautostart ces dernières
semaines, son seul engagement sur la
distance classique layant contrainte à
rendre vingt-cinq mètres dans le récent
Prix de Strasbourg. Intermittente, elle
est capable daccrocher un lot mais ne
peut pour autant constituer un point
dappui.
9. ISMUTINE - Plutôt décevante dans
lensemble au cours de lannée écoulée,
elle a semblé revenir en fin dautomne,
se classant troisième à Laval, puis seconde à Vire à un bon niveau. Pas particulièrement convaincante depuis à deux
reprises sous la selle, elle peut profiter de
son retour dans sa spécialité de prédilection pour inverser la tendance.
10. JÉODÉSIE - De sérieux ennuis de
santé lont contrainte à quitter la
Record
Général
1 Ipsos de Pitz...............113”2
2 Heaven Rodney .........113”4
3 Joligny .......................112”8
4 Haldric de lAin.........113”5
5 Jumbo de la Basle......112”9
6 Junky du Bellay.........113”4
7 JArrive du Gers.........113”6
8 Jypsa Pança ...............112”8
9 Ismutine ....................113”5
10 Jéodésie ....................112”8
11 Iras du Bottey ..........114”4
12 Jigwen ......................113”5
13 Ilos Unique ..............112”8
14 James de lIton.........112”4
15 Jasmin dOdyssée.....112”8
16 Issey dAzur .............113”0
Demain
à Pau
2. PRIX PIERRE ESTREM-REY
Tiercé, Quarté+, Quinté+, 2sur4,
Couplés, Multi
Haies, Handicap, 6 ans et plus 62.000 € - 3.500 m
1 Ibardine................................E. Pasteau 72
2 Latran......................................C. Pieux 70
3 Le Prestigieux ...................S. Zuliani 69,5
4 Dom Mamète ......................H. Serveau 68
5 Jorat dOr .............................A. Thierry 68
6 Lili Rochelaise .............Ml. N. Desoutt 68
7 Mimisky ................................B. Thélier 67
8 Prince Divin .......................S. Juteau 66,5
9 Kisslain des Galas ...........S. Beaumard 66
10 Darios....................................F. Barrao 65
11 Lis Royal ........................E. Chazelle 64,5
12 Jazz des Mulottes ..............D. Lesot 63,5
13 Livre dOr ......................A. Kondrat 63,5
14 Sancouci ..........................E. Lequesne 63
15 Grady Music ..................R. Delozier 61,5
PREMIERE IMPRESSION: 6 Lili
Rochelaise. 9 Kisslain des Galas. 2
Latran.
OUTSIDERS: 1 Ibardine. 8 Prince
Divin. 11 Lis Royal. 10 Darios. 12 Jazz
des Mulottes.
compétition au printemps alors quelle
était sur le point de saffirmer à un
excellent niveau. Ses trois tentatives de
reprise de contact ont montré du bon et
du moins bon. Il sagit de son meilleur
engagement de lhiver et tout a été fait
pour quelle se présente au top pour cet
objectif.
11. IRAS DU BOTTEY - Ancien bon
cheval, il a changé dentraînement et de
couleurs lété dernier et na jusquà présent pas été en mesure de justifier
lintérêt que lui ont porté ses nouveaux
acquéreurs. Fréquemment dominé dans
ce genre de courses, sa présence à larrivée engendrerait des rapports particulièrement spéculatifs.
12. JIGWEN - Auteur dexcellentes
tentatives estivales, ponctué dun beau
succès dans un quinté disputé sur la
Côte Atlantique, il a ensuite aspiré à un
bon trimestre de repos. Guère en verve
depuis sa reprise de contact avec la
compétition fin octobre, il faisait pourtant lobjet de rumeurs très favorables
voici peu à Bordeaux. Peut-être ny a-t-il
pas de fumée sans feu.
13. ILOS UNIQUE - Difficile à saisir, il
a repris la compétition en septembre
après une année dabsence. Son retour
au premier plan sest ensuite fait
attendre, jusquau Prix de Saint-James,
disputé mi-décembre, où il a été le seul à
tenter de mettre en doute la supériorité
de Kuza Viva. Une place peut à nouveau
lui échoir.
14. JAMES DE LITON - Plutôt doué
La belle cote
du Quotidien
7. Jarrive du Gers
mais parfois susceptible, il a complètement raté son été mais a retrouvé le bon
rythme cet automne, simposant, puis
se plaçant dans les deux spécialités.
Deuxième du quinté du 14 décembre sur
ce tracé, il ralliera à nouveau de nombreux suffrages.
15. JASMIN DODYSSÉE - Il a déjà
obtenu de bons résultats à ce niveau en
région parisienne mais il a toujours été
inconstant et délicat. Après quatre mois
de repos, il na pas fait déclat pour ses
deux courses de rentrée à lautomne
mais vient dafficher un regain de forme
sur ce tracé dans une course pour amateurs. Bien disposé, il peut sans doute
tirer son épingle du jeu.
16. ISSEY DAZUR - Cet élève de JeanPaul Marmion reste sur deux désinvoltes succès à Bordeaux. Il na pas
couru à Vincennes depuis lhiver dernier mais détient également des titres
flatteurs sur cette piste, notamment
dans les quintés. Idéalement engagé à la
limite des gains, il peut bien faire.
réunion i - Hier
à Deauville (PSF)
Tiercé - Quarté + - Quinté +
3 - 7 - 6 - 2 - 9 (NP 14)
La sélection en chiffres de Robert Richy indique
un nouveau quarté (désordre) en 5 chevaux
aux lecteurs du «Quotidien».
Un jumelé Didier Prodhomme
Après le forfait de Spanish Moss (14), quinze 4 ans étaient au départ du Prix du
Maine, le pari quinté de mercredi à Deauville. Disputé sur 1.500 mètres et sur
la piste en sable fibré, cette épreuve est revenue au dernier assaillant, Larsony
(3). Attentiste à larrière-garde, le partenaire dEric Legrix a trouvé louverture à
mi-ligne droite et est parvenu à déborder non loin du but son compagnon
dentraînement New Béré (7), qui a longtemps fait illusion. Bonne finisseuse,
Passion des Aigles (6) a pris une excellente troisième place devant Royal Puckr
(2), irréprochable et Mina Moto (9), lequel na cessé de regagner du terrain tout
au long de la ligne droite. Ma Bonne Etoile (12) a, elle aussi, terminé fort en
pleine piste. Contraint de galoper en troisième épaisseur, le nez au vent, le
favori Corvatch (13) a logiquement coincé à deux cents mètres de larrivée,
sans démériter pour autant. Le Strezza (1) a occupé les avant-postes jusquà la
distance où il a plafonné. Raganeyev (11) a fait illusion à mi-ligne droite puis
na pu prolonger son effort. Festivité (8) a couru très proprement. Principal animateur, Charms Time (5) a vite abdiqué dans la ligne droite et a causé une nouvelle déception.
Les rapports
Tiercé (2e) 3-7-6 (NP (14)
Rapports pour 1 €
Ordre................................... 252,50 €
Désordre................................ 50,50 €
Quarté+ 3-7-6-2
Rapports pour 1,3 €
Ordre ................................ 1.071,46 €
Désordre................................ 69,42 €
Bonus (3-7-6) ......................... 15,21 €
Quinté+ 3-7-6-2-9
Rapports pour 1,5 €
Ordre ................................ 9.272,40 €
Désordre .............................. 178,05 €
Bonus 4 (3-7-6-2)................... 15,30 €
Bonus 3 (3-7-6) ........................ 5,10 €
2 sur 4 (2e) pour 1 €
3-7-6-2 .....................................5,00 €
Multi (2e) 3-7-6-2
Rapports pour 1 €
En 4.......................................147,00 €
En 5........................................29,40 €
En 6..........................................9,80 €
En 7..........................................4,20 €
Couplés (2e) pour 1 €
Gagnant: (3 et 7) ....................21,90 €
Placé: (3 et 7)............................9,00 €
Placé: (3 et 6) ..........................17,20 €
Placé: (7 et 6) ..........................15,70 €
Couplé transformé (3-7):....... 21,90 €
Annonces classées
● Immobilier
A louer studios
Esch/Lallange: beau studio meublé
37 m2, libre 01/05 (560.-). T. 021
24 47 22
Dudelange: petit studio, cuis. éq.,
chambre, sdb, et petit jardin, libre
de suite (510.- + 70.- charges).
T. 021 39 00 65
Bous: studio meublé, pour une personne (500.-). T. 26 66 43 99
Esch/Lallange: studio 32m2 (500.av. ca.). T. 091 26 58 59 ou 091 83
65 90
Cents: studio meublé, neuf, terrasse, disp. de suite, 45 m2 (700./mois + 120.- charges). T. 061 33
27 28 ou 33 27 28
Luxembourg: studio de 48 m2,
place de Paris, sit. au 2è étage, parf.
meublé avec agréable mobilier
d’hôtel récent, cuis. éq., nouv. sdb,
location avec tous frais compris., libre à partir du 01.02.2005, location
sans frais d’agence, loyer mensuel
(750.-). T. 23 66 43 53 ou 091 66
43 53, fax 23 60 92 94
A louer commerce
MAMER Bureaux, 20m2, (400.-),
T. 3523189911
BERTRANGE: nouv. Immeuble,
330m2, (5000.-). privé, T. 021 27
43 00
A louer garage
LAMADELAINE: un Parking intérieur, 13m2, dans un garage de 8
unité, (80.-). privé, T. 021 71 30 40
Cherche à louer
Urgent! Cherche maison à louer,
env. Pétange Differdange, Athus ou
Rodange (max. 500.-). T. 091 86 08
23
Jeune couple avec petit chien propre, cherche d’urgence à louer
studio ou app. meubl. ou pas à Differdange, Oberkorn, Belvaux, Sanem ou environ (550.- loyer, charges incluses). T. 021 48 86 19
Cherche à louer de privé petit
studio. T. 021 72 64 80
Vente maisons
Schandel: maison jum., 176 m2,
terrain 5,98 ares, 3 grdes chambres,
sdb, cuis. éq., grd.living, sàm, f.o.,
3 wc, grde terrasse, gge 2-3 voit.,
grde cave, grenier, jardin, très bon
état (430.000.-), agences s’abstenir.
T. 021 37 96 32
Berbourg: maison spacieuse, 3 ch.,
2 s.d.b., grd liv., grde cuis., cave
vo–tée, grenier aménageable, gge,
cour et petit jardin, en plus appart.
annexe 70 m2, constr. ‘80,
(412.500.-). T. 021 21 82 02
Bettembourg: maison, dalle en
béton, 2 ch. à c. avec poss. 3, cuis.,
living,
s.d.b.,
gge,
terrasse,
(280.000.-), agences s’abst. T. 091
82 82 46
Erpeldange-Remich: ancienne maison part. à rénover, 130 m2, 3 ch.,
c.éq., sàm., sdb., cave, gge., park.,
lib de suite, grange amménageable,
(300.000.-), privé. T. 091 50 28 65
Clemency: maison sur terrain 14,60
ares, nouv. toit, nouv. façade,
garage, 4 chambres, salon, cuisine
(285.000.-), agences s’abstenir.
T. 021 75 84 85
WILTZ: anc. Maison à rén., 3a18,
(150000.-). privé, T. 00352399195
OSPERN Maison unifam., (243000.-).
privé, T. 26362581
SCHIFFLANGE: grande Maison mitoyenne rén., 220m2, (430000.-).
privé, T. 541519
Vente appartements
Dudelange: studio-appartement
44 m2, rez-de-chaussée, au centre,
cuis. sép., cuis. éq., sdb avec
baignoire, séjour, petite chambre,
sans balcon, libre de suite, agences
s’abstenir (124.000.-). T. 091 52 43
72
Dudelange: appartement, 2 chambres, 86 m2, 2 gges, liv., cuis. éq.,
sdb, 2 wc, balcon, cave, déb., sit.
calme anim. acc. (324.000.-).
T. 091 51 22 24
Bigonville, prox. Martelange: apparts 100 m2, 2 chambres, + park.
(220.000.-). T. 091 83 65 90 ou
091 26 58 59
Ettelbruck: appart., 2 chambres,
burau, hall, salon, sdb, nouv. cuis.
éq., débarras, cave, grand jardin,
bonne situation (260.000.-). T. 091
86 78 78
Duplex haut standing à vendre,
ascenseur privé. T. 091 61 79 16
Béreldange: appartement 73 m2,
2 chambres, living, sdb, gge, jardin,
cuis. éq., cave (250.000.-). T. 091
46 49 30
8 appartements à constr., balcon,
asc., rue Large à Esch/Alzette.
T. 091 51 05 73
Rodange: de privé à privé duplex
de 4 à 6 chambres, 2 balcons et
garage (395.000.-). T. 091 61 79
16
Echternach: app. à vendre, sit.
calme, 5 min. du centre, poss.
park., 1 ch. à c. (125.000.- à disc.).
T. 091 70 20 24
Duplex, très belles prestations avec
ascenseur
privé
et
garage.
T. 091 617 916
Appartement triplex, rens. et visites T. 061 53 05 12
HESPERANGE Duplex, 110m2,
(385000.-). privé, T. 021249557
CRAUTHEM Appartement récent,
85m2, (305000.-). privé, T. 091 87
83 74
SANEM: bel Appartement sit.
calme,
82m2,
091/466651,
(249000.-). privé, T. 26591543
DIEKIRCH Appartement, 75m2,
(250000.-). privé, T. 021656902
DUDELANGE: très bel Appartement exc. état, 90m2, sit. arborée,
prox Centre, (312000.-). privé,
T. 021380560
Vente étranger
Prox. frontière: maison F4 ind., 6
ares, aucun travaux, combles aménag., garage (130.000.-). T. 0033 3
82 89 64 06
2 maisons sur 7 ares 57, à ent.
rénover, avec autorisation modif.,
endroit très calme seul (22.800.-).
T. 0033 3 82 89 64 06
Guerlange/Athus: maison mod., 3
chambres, 2 sdb, bureau, cuisine,
living, gge 2 voit., 11 ares
(400.000.-). T. 0032 63 60 03 86
Wepion: splendide prop. standing,
sit. exc., vue s/Meuse, env. bois ,
calme, rénové, fin luxe, cuis. éq., 2
sdbs, jacuzzi, surf 260 m2, gar. 5
voit., 4 chambres, 2 bur., terr. 77
ares (600.000.-). T. 0032 82 71 49
39
Maison ancienne, village lorrain
tourist., 5 p., cuis., sdb, jardin, bon
état, poss. agrand., conviendrait
résid. second. T. 0033 6 85 93 56
37
Arlon: immeuble de rapport, sit.
exc. rez comm. + 2 appartements,
1 ch. entrée rén. (prix int.). T. 0032
63 22 08 21
Thionville: maison rénovée, chauff.
gaz, garage, jardin, privé, agences
s’abstenir. T. 061 36 00 683
Longwy: très beau appart., 2
chambres, séjour, SAM, cuis. éq.,
sdb, wc, chauff. gaz, parquet vitr.
80 m2, cave (98.000.-). T. 0033 6
75 72 30 32 (lais. coord.)
30 kms de Luxembourg: maison à
rén. 170 m2 au sol + terrain 2,20
ares + abri 20 m2. T. 0033 3 29 80
72 55
Villerupt: maison jum., 3 chambres, chauff. cent. gaz, double vitr.,
PVC + cave, buanderie, jardin
(120.000.-). T. 0033 3 82 26 37 55
Vente terrains
Bergem: terrain 20 ares, possibili.
nouvelle constr. maison de we +/130 m2, très bonne sit. T. 091 83
65 90 ou 091 26 58 59
Mompach-Oetrange: terrain avec
construction. T. 061 53 05 12
Strassen: triplex haut de gamme
avec garage. T. 061 53 05 12
Oetrange et Mompach: vds terrain
à
bâtir
avec
construction.
T. 061 53 05 12
MENSDORF NIEDERANVEN Terrain sans contrat, 12a60, vue inprenable, (490000.-). privé, T. 021 40
07 80
STRASSEN CENTRE: exceptionnel
Terrain, 7a31, (543000.-). privé,
T. 091148000
Chambre meublée
Jolie chambre à louer au sud du
pays, av. cuisine, sdd, lavabo, connexion TV et PC, tte charge compr.
(300.-). T. 021 21 70 04
Crauthem: 2 chambres meubl.
(425.- charg. compr.) T. 021 19 85
27
Location de chambres pour des
jeunes étudiantes, chambre à partager ou pour couple, (290.-, chacun), disponible de suite - Luxembourg Kirchberg, T. 26 00 81 36
Loue 5 min. à pied Longwy Gare:
chambres meubl., cuis. com., disp.
de suite. T. 0033 6 08 95 10 47
Commerce
Esch/Alzette: centre local de commerce (700.-). T. 091 26 58 59 ou
091 83 65 90
Esch: épicerie, rue Clair-Chêne, av.
exp. T. 021 48 30 72
Prox. Thionville: cse retraite, Fonds
de café, restaurant, 90 places, pension 9 N° + appart. 3 pièces, libre
de brasserie tenue 40 ans. T. 0033 3
82 88 51 92
Schieren: maison de commerce et
d’habitation avec atelier, dépôt et
appartement avec parking ext. Pour
tous rens. T. 021 48 91 51
Esch/Alzette: de privé à privé fonds
de commerce restauration. T. 091
61 79 16
Esch/Alzette: local de commerce,
très bonne situation. T. 26 43 02 46
ou 021 24 20 47
Esch/Alzette: loue local de commerce, très bonne situation (850./mois). T. 26 43 02 46 ou 061 26
43 02 ou 0033 6 12 16 04 43
ESCH-ALZETTE Café fond de
comm., 120m2, café avec habitation, (16000.-). privé, T. 091 41 75
01
● Auto
Alfa Romeo
Alfa Romeo 147 1.9JTD Distinctive
by Novitec, 115cv, 10/2002, 45000
km, 3 p, gris foncé, cts, abs, aps,
airb., a.c., dir. a., v.c., v.é., cuir, alu,
radio/cd, carnet, cts, abs, aps, airb.,
a.c., dir. a., v.c., v.é., cuir, alu, radio/cd, carnet, Bodykit Novitec,
17’, (18300.-). privé, T. 492729
Alfa Romeo Sportwagon 2.4JTD,
136cv, 3/2001, 64000km, 5 p, gris
mét., cts, abs, airb., t.o., a.c., dir. a.,
v.c., v.é., cuir, alu, radio/cd, carnet,
cts, abs, airb., t.o., a.c., dir. a., v.c.,
v.é., cuir, alu, radio/cd, carnet,
(14000.-). privé, T. 352326543
Alfa Romeo Sportwagon 1.9JTD
Sportwagon, 115cv, 5/2002, 60000
km, 5 p, gris mét., cts, abs, esp,
airb., a.c., dir. a., v.c., v.é., cuir, alu,
radio/cd, alarme, carnet, cts, abs,
esp, airb., a.c., dir. a., v.c., v.é., cuir,
alu, radio/cd, alarme, carnet,
(14000.-). privé, T. 021257555
Audi
Audi A3 TDi, 110 CV, 2000, 88.000
km, rév. Audi, clima régul., alu, métal (11.850.-). T. 021 15 52 57
Audi A6 Avant 150 Pack 2,5 TDi
BVG, 11/98, régul. vit., clima, auto,
gris arg. (11.000.-). T. 0033 6 03 69
64 06
Audi A6 Avant/Kombi 2.6 aut.,
gris mét., int. noir, 107.000 km,
carnet compl., ét. neuf et impec,
clime auto, v.é., v.c, alarme à dist.,
nouv. pneus hiv., poss. jtes 17’, CT
6 mois et gar. VW, radio charg. CD,
(7.950.- à disc.). T. 021 22 26 02
Audi A8, 2.8 V6, tiptronik, ‘01,
115.000 km, ttes opt., (20.700.-).
T. 021 49 41 01
Audi 100 2.2, 1989, CT ok
29/06/05, pneus neufs, ttes pièces
importantes échang., t.o., radio-CD
+ charg. 10 CD, 189.000 km, b.ét.
de conduite, (750.- à disc.). T. 021
23 97 40
Audi 100 2.6, ‘94, 106.000 km,
Servo, ABS, el. Schiebedach, Alarm,
tiefer gelegt, Sportauspuff, mit
Alufelgen, ganz guter Zust.,
(4.300.- nach VB). T. 061 77 01 01
Audi 200 Turbo 2.2i, ‘84, 50%
d’assurance-oldtimer, pneus hiv.,
CT 05/05 ok, b.ét., clima, (9.500.- à
disc.). T. 091 78 90 02
Audi A8 4.2 Quattro, tiptronic,
bonne affaire, idéal pour hiver, j.a.,
pneus été/hiver, CT et rév. ok,
09/95, 180.000 km, silver mét.,
ABS, airbags, j.a., sièges élect. et
chauff., clim.auto., cuir noir, CD
Bose Sound System. T. 021 15 77
29
Audi B4 TDi, 1994, comme neuf, 4
pneus nouv., CT jusque 9/05,
tr.b.ét., 205.000 km, carnet d’ent.,
(4.000.- à disc.). T. 091 69 62 73
BMW
BMW M3, ‘94, 55.000 km, noir
mét., clim., t.o., tr.b.ét., (15.500.- à
disc.). T. 061 32 37 70
BMW M3, 7/03, 20.000 km, gris
mét., jtes 19“, cuir rouge, boîte 6
vit. man., clim., volant sport multif.,
CD
Business,
carnet
d’ent.,
(45.000.-), repr. ou échange poss.
T. 80 87 18 ou 021 23 76 32
BMW X5 3.0 D, 4/03, 42.000 km,
noir, ttes opt., rév. faite, auto. Tiptronic, cuir, GPS, tél., Pack Sport,
jtes été 19“, pneus hiver sur j.a.,
servotronic, att.-rem., (45.000.-).
T. 061 27 07 66
BMW X5 3.0 D, auto., tr.b.ét.,
62.000 km, ttes opt., 4x alu pneus
hiver, p.n. 68.000.-, p.v. (43.500.-),
dispo. début janvier. T. 021 15 01
50 ou 091 55 05 50
BMW 316i, bleu mét., ‘92, 167.000
km, 4 v.é., t.o.é., r.é., j.a. + pneus
hiver, v.c. à distance avec alarme,
(3.300.- à disc.). T. 091 85 84 74
Citroën
Citroën C3 Sensodrive, 2004, ttes
opt., garantie 2006, 11.000 km
(12.000.-). T. 23 66 80 44 ou 021
38 89 55
Citroën C5 HDi autom., 03/03,
25.000 km, gris mét., clim., airb.,
ABS, attache-rem., radio CD
(17.500.-). T. 0032 63 44 52 08
Citroën Evasion 2L Turbo essence,
1996, 170.000 km (5.000.-).
T. 0032 475 87 13 02
Citroën Xantia 19C, 1997, ess.,
1998 ccm, 116.000 km, bleu foncé,
t.o. (2250.-). T. 021 19 43 25
Citroën Xsara Picasso, 2003,
55.000 km (12.500.-). T. 0032 27
42 95 29
Citroën AX 1.1, ‘92, 5p., pneus hiver, b.ét., CT ok, (1.380.-). T. 091
48 48 19
Echange Citroën Xantia 2.1 TBD,
1998, 115.000 km, parf. entret.,
v.é., v.c., clim., (7.500.-) contre
véhicule 7 à 9 places de même
valeur. T. 061 79 59 74 ou 061 48
23 76
Citroën C25 E 1.9, ‘93, CT ok
14.12.04, cat., att.-rem., 49.000
km réel, (4.200.-). T. 021 35 00 25
Fiat
Fiat Bravo 1.9 JTD GT, 09/01,
gris/bleu, 70.000 km, kit caross.
Rieger Infinity, ttes opt., pneus hiver/été, (9.000.- à disc.). T. 021 16
10 61
Fiat Bravo 1.9 TD, 07/97, 114.000
km, d.a., v.c., CT ok, b.ét. gén., urgent, (3.600.- à disc.). T. 021 46 80
22
Fiat Coupé rouge, ‘99, cuir, clima,
v.é., j.a. 16“, pot d’échap. sport, kit
Abarth, cour. de distr. faite, gr. rév.
faite, pneus neufs, garantie 2 mois,
(7.500.- à disc.). T. 021 47 42 43
Fiat Marea Weekend HLX Break
2.4 JTD, 100.000 km, gris mét.,
grosse rév. faite, clim. semi-auto.,
sièges semi élect., v.é., alarme, radio CD, att.-rem. démont., r.é., d.a.
etc., (6.200.- à disc.). T. 021 29 18
50 ou 26 54 04 23
Fiat Punto 1.2 SX 60, ‘96, 140.000
km, carross. pas tr. belle, mais moteur est le reste neuf, (900.- à disc.).
T. 091 72 30 74
Ford
Ford Ka Mc Gregor, 2001, 56.000
km, 60 kW, mét., v.é., clima, CD,
j.a., exc. état (6.400.-). T. 51 07 47
Ford Puma, 2001, 38.000 km, parfait état, bleu foncé mét., j.a., int.
cuir, airco, pneus neige sur jtes inclus (7.000.-). T. 021 35 71 55
Ford Escort 1.6 D, ‘88, 168.000
km, peint. mét., pas de corrosion,
t.o., CT ok, tr.b.ét. T. 021 19 76 02
Ford Escort Break Ghia 1.8 16V
ess., ‘92, 149.000 km, excel. ét.
avec nouv. pneus, catal. et embrayage, t.o., radio-cass., v.t., r.é.,
(1.700.-). T. 021 77 17 17
Ford Escort Break TD, ‘98, 80.000
km, clim., ABS, 2 airb., d.a., radiocass., 4 pneus hiver, (3.300.- à
disc.). T. 091 66 63 55
jeudi 6 janvier 2005
23
Ford Escort D Break, ‘92, 131.000
km, carnet d’entr., rouge, tr.b.ét.,
CT vierge, (1.900.-). T. 061 10 08
76
Ford Escort RS 2000, ‘93, 179.000
km, rouge, CT ok, diff. pces neuves,
joint de culasse à changer, (750.-).
T. 061 24 01 83
Ford Fiesta 1.1, ‘87, 123.000 km,
gris mét., CT ok 11/04, (500.-).
T. 091 47 85 74
Ford Fiesta Ghia 1.3 ess., ‘00, clima, airb., j.a., noir mét., 102.000
km, (3.500.- à disc.). T. 091 63 21
87
Jaguar
Jaguar Sovereign 4.0, 6 cyl., 1994,
194.000 km, ttes. opt., grd luxe
(5.000.- à disc.). T. 59 41 18 ou
021 29 62 08
Jaguar XK8, 4/1998, 120000km, 2
p, bleu, auto, cts, abs, aps, esp,
airb., a.c., dir. a., v.c., v.é., cuir, alu,
radio/cd, alarme, carnet, auto, cts,
abs, aps, esp, airb., a.c., dir. a., v.c.,
v.é., cuir, alu, radio/cd, alarme, carnet, (21500.-). privé, T. 091301694
Jeep
Jeep Feroya 1600i, 1993, 150.000
km (3.700.-). T. 0032 475 87 13 02
Lancia
Lancia Delta 2.0 Turbo HF 16V
ess., 193 CV, ‘94, rouge, 155.000
km, nouv. moteur, int. Recaro, clima, v.é., j.a., alarme avec comm.,
ét.impec., CT ok, (3.400.- à disc.).
T. 021 29 42 33
Lancia Delta GTie, 100cv, 8/1992,
130000km, 5 p, rouge, cts, t.o., dir.
a., v.c., v.é., cuir, alu, radio/cd, carnet, cts, t.o., dir. a., v.c., v.é., cuir,
alu, radio/cd, carnet, Youngtimer
exc.
état,
(1400.-).
privé,
T. 021415462
Lancia Lybra 2.4JTD SW, 135cv,
2/2000, 115000km, 5 p, vert mét.,
cts, abs, airb., a.c., dir. a., v.c., v.é.,
alu, radio/cd, alarme, carnet, cts,
abs, airb., a.c., dir. a., v.c., v.é., alu,
radio/cd, alarme, carnet, (11000.-).
privé, T. 352091622916
Peugeot
Peugeot 206 XS 2.0 HDI, 2002,
88.000 km, gris Iceland, j.a., v.é.,
laser, bon état (9.500.-). T. 0033 3
82 23 80 15 (après 19h00)
Peugeot 806, 62.000 km (11.500.-).
T. 0032 27 42 95 29
Peugeot 306, 1400, essence, 1995,
149.000 km (1.700.- à disc.). T. 091
87 33 11
Peugeot 306, 2000, 94.000 km, 5
portes, rouge lucifer, très bon état
(5.700.-). T. 0032 63 23 37 01
Renault
Renault Megane II DCi Dynamic
Luxe, 120 CV, 05/04, 5 portes,
43.000 km, t.o., 6 vit., rouge mét.,
clim., j.a. (14.900.-). T. 021 38 51
61
Renault Clio 1.5 DCi Luxe Privilège, 80 CV, 5p., 06/04, 15.000
km, noir mét., j.a., ord. de bord, climatronic, 4 v.é., radio CD comm.
au vol., r.é. dégivr., (12.300.-).
T. 021 32 18 20
Renault Clio 2.0 RS Sport, 172 CV,
03/02, 46.000 km, rouge mars, int.
cuir gris, ESP, clim. auto., sièges
chauf., capteur de pluie, phares
xénons, j.a., pneus été neufs (16“),
j.a., pneus hiver neufs (15“),
chargeur 6 CD, 4 h.-p., ord. de
bord, non fum., (13.500.-). T. 021
28 78 42
Renault Clio 1.2L, 1999, 90.000
km (4300.-). T. 0032 473 37 64 11
Seat
Seat Leon Top Sport TDi, 10/02,
+/- 50.000 km, rouge, ttes opt.,
pneus hiver/été neufs, tr.b.ét.,
(17.500.- à disc.). T. 021 13 56 01
Accessoires
Pneus hiver Goodyear Ultragrip 5
195 65 14 1 saison 4 pour 160.2 pour 100.- à disc. T. 091 302 111
8417342
Achat
Gesucht: Auto 3 oder 5-türig,
event. Ford Escort, guter Zustand.
T. 32 72 32 oder 091 83 72 57
24
Annonces classées
jeudi 6 janvier 2005
● Emploi
Temps plein / OFFRES
Entreprise de chauffage central
cherche personnel qualifié
pour le nord du Luxembourg
- MONTEURS (m/f)
expérimenté(e)s
- DEPANNEURS (m/f)
pour brûleurs mazout et gaz
UNICHAUFF, 16 rue Drinklange,
L-9911 TROISVIERGES
Tél.: (00352) 99 81 56
Fax.: (00352) 99 74 94
8417097
Brasserie Giro, route de Volmerange
à Dudelange ch. serveuse/barmaid
Tél.: 021 21 13 35 à partir de 10 h
8417341
Institut de massage cherche
masseuse min. 18 ans, débutante
acceptée, salaire motivant. T. 021
67 25 41
Cherche couple sans enft. Homme
entre. bât. jard. bricol., chauff. occ.
Femme nettoyage, garde enfts, logem. et voit. disp., trav. officiel,
bonne présent. exigée et disposé à
apprendre le Néerl. T. 0032 475 46
65 60 pas sérieux s’abstenir, Cert.
bonne vie et moeurs exigé
Institut en cours de création qui
sera situé à Luxembourg, cherche
pour entrée immédiate ou à convenir, deux jeunes femmes, une
kinésithérapeute et une esthéticienne, avec diplôme reconnu par
l’Etat, débutante dans le métier acceptée. T. 021 67 25 41
Temps plein / DEMANDES
Carreleur accepte tous travaux de
carrelage. T. 091 73 88 74
Artisan peintre-tapisseur, enregistré, cherche travail, ttes régions.
T. 0032 495 57 89 74 aussi revêtements sols
Cherche travail comme femme de
ménage, ts les jours. T. 091 86 08
23
Femme cherche travail comme
serveuse de salle. T. 021 40 19 24
● Informatique
Dépannage PC à domicile, internet, dsl, virus, sécurisation des données, mise à jour, ou transform.,
etc. Tél. 091 62 46 83.
8414760
Téléphones / GSM
GSM Nokia 6230: Enregistreur/
lecteur vidéo, camera, TFT, MP3,
Bluetooth, Radio, EGDE/GPRS, nouveau, pas utilisé, cause db. emploi
(330.-), (prix neuf ~ 400.-). T. 061
55 84 44
GSM Siemens C65, appareil Photo,
sonnerie polyphonique, internet,
agenda, réveil, face interchangeable, kit mains libre auto sur allume- cigare, original Siemens
(200.- à disc.). T. 091 66 55 78
(jusqu’à 20h00)
Sony Ericsson T230, neuf, emballage origine, écran couleur, WAP,
GPRS, jeux, GRS, MMS, sonnerie
polyphonie, vibreur (70.-). T. 091
56 09 44
GSM Siemens A65, écran couleur,
java, WAP, triband, nouveau, pas
utilisé, emb. orig. (80.-); Siemens
MC60, écran couleur, java, WAP,
triband, caméra, nouveau, pas utilisé, emb. orig. (110.-). T. 061 55
84 44
Nokia 8310 dans l’emballage orig.,
84 GRS, radio FM + double oreillette, WAP, GPRS, 4 jeux, agenda,
liste tâches, enreg. vocal, internet
(90.-). T. 091 56 09 44
Nokia 3650, avec caméra (150.-);
Nokia 7650 avec caméra (150.-);
altes Radio Philips (40.-). T. 091 48
82 40
TV / HiFi / Photo
2 hauts-parleurs pour chaîne hi-fi
stéréo Max Power 50W, dim.
55x21x30 (30.-). T. 57 45 54 ou
091 57 45 54
Tourne disque “Platine“ Pioneer
PL2, auto-return, 33/45 tours, aiguille diamant, low mass-high
tracking, polymère graphite tonearm, anti-skating, couleur silver, son
formidable (75.-). T. 54 85 52
Tourne-disques Aiwa PX-E550, noir,
33/45 T., avec raccord fiche, pour
chaîne stéréo (40.-). T. 54 85 52
Appareil photo numérique Leica
Digilux2, neuf, pas utilisé, sous
garantie, cse décès. T. 36 90 78
2 haut-parleurs voiture Clarion,
quasi neufs, diamètre 18 cm, 2x25
W (25.-); 2 haut-parleurs voit. Elta
LS3 2x30 W, tout neufs, dans l’emballage, double cône, diamètre 14
cm (25.-). T. 54 85 52
2 enceintes Hifi Stéréo, 30x20 cm,
bon état (15.- les 2). T. 54 83 98
Flightcase, 2 CDJ Pioneer, MDJ
300s Pioneer, ét. neuf. T. 091 52 73
95
2 boxes hifi ordinateur Pro
Sound, 2 Way, noires, très petites
13x9 cm (10.- les deux). T. 54 85
52
Chaîne stéréo compacte, noir,
32x35x35 cm, tourne-disques 33/
45 T, ampli, équalizer, 5 bandes,
radio, 2 cassettes, 2 hifi boxes (60.-).
T. 54 85 52
Amplificateur Hi-Fi stéréo, Verstärker, Realistic avec Tuner, radio,
45x32x8, raccord pour 4 hauts-parleurs, 150 W, coul. argentée, antenne int., fonct. parfait. (80.-).
T. 54 85 52
Ampli 40W, Hugues&Kettner,
(200.-). T. 021 28 47 97
Groove box MC307 Roland, tr.
peu util., câble Dalim et manuel,
(750.- à disc.). T. 021 62 84 08
Digital Sound processor Technics
SH-GE90, av. fonct. karaoke, ét.
neuf, (120.-). T. 061 17 46 42
2 Hifi-Boxes, Baffles stéréo, blanches, itt-Klangstrahler, 2x50 W., 2
way 33x23x18, fonctionnent bien
(25.-). T. 54 85 52
Bang & Olufsen, Hifi-Boxes de
qualité supérieure, 1 paire B&O
Beovox 2x60 W., bois brun
48x26x18 2 way (75.-). T. 54 85 52
Grand magnétophone, Tonbandgerät, Philips 4404, 2 vitesses, 4
pistes, stéréo, 2 hauts-parleurs, p.a.
(22.000.- flux), moteur tourne,
mais courroie à rempl. (50.- tel
quel). T. 54 85 52
Teppaz Pirouette Tourne-disque,
années 1962-64, avec ampli intégré
et haut-parleur, part. 4 vitesses
16+33+45+78 tours, diamant double, fonctionne bien (45.-). T. 54 85
52
Tourne-disques complet Philips,
33/45 tours, amplificateur int. avec
2 hifi boxes, hauts parleurs, fonctionne bien (60.-). T. 54 83 98
Chaîne stéréo Midi, 35x30x30 cm
Yoko, comprenant tourne-disques,
ampli, radio 2 cassettes et 2 hifi
boxes (65.-). T. 54 83 98
Tourne disque ‘Platine’ Philips, 3
vitesses 33/45/78 tours (50.-). T. 54
83 98
2 petits haut-parleurs stéréo,
rouges/noires 25x19x11 cm, bon
état, fonctionnent bien (10.- les
deux). T. 54 83 98
Deux baffles, Hi-Fi Boxes, Pioneer,
noires, 2x100 Watt, 2 Way System,
41x26x20, fonctionnent bien (50.-).
T. 54 85 52
DVD Player lg, vcd, svcd, mp3,
dvd-rw, jpeg, mpeg, état neuf (50.-);
gsm siemens S55, très bon état,
app. photo, software, Ladegerät
(100.-); LP Player technics pr. DJ,
bon état, pointes réserves (250.-);
châine Pioneer pour DJ’s, 2xcdj
300s, plus table de mixage mdj300,
flightcase, bon état (750.-); 130 LP
techno, house, trance, best club
music (300.-); jeux pr. game cube,
zelda, meteorid prime, résident evil,
luigi (80.-). T. 091 52 73 95
Fitness et Sport
1 paire de chaussures de ski
Nordica, p. 38, avec ski Gertsch
G20 performance 174 cm, fixation
Tyrolia 470 + 2 bâtons (100.-). T. 57
45 54 ou 091 57 45 54
2 bullworker, appareils pour entraîner efficacement et vite tous les
muscles du corps, pour homme et
femme, poster avec 24 exercices,
15 minutes par jour (30.-/50.-).
T. 54 85 52
Skis allround Dynastar Max 7,
1,86m, p.n. (230.-), emballés d’origine (58.-); skis Fischer Border X
Prorace 1,96m, p.n. (490.-), emballés d’origine (49.-), pr. personne
1,85m; snowboard Sin 1,57m (49.-);
chaussures snowboard 44, pr. fixation Emery SIS step-in, p.n. (207.-),
p.v. (45.-). T. 021 23 00 45
Pantalon de ski nouv., jamais
porté, bleu marine, taille 12 ans
(25.-); pantalon de ski Formicula,
noir, taille 140 (10.-), les 2 pr. (30.-).
T. 23 66 47 89 ou 021 41 15 59
Snow Board Ösin, 1,50 m + chaussures, taille 42, (250.- à disc).
T. 091 55 33 00 ou 26 56 16 74
Ski Carve 1,20m avec fixation Tyrolia (250.-). T. 091 55 33 00 ou 26
56 16 74
2 raquettes de tennis en bois, bon
état, Snauwaert Noblesse et Slazenger Princes Light 4, 4 cordages
ok et 2 cadres égaliseurs en bois
(15.-/pce). T. 54 85 52
Paire de skis Blizzard CR14
Austria, 190, fixation Tyrolia 650,
Power Control Diagonal, ladies and
men (50.-). T. 54 85 52
Vélos
Casque vélo Nell Specialized,
couleur jaune, taille moyenne (7.-).
T. 54 85 52
Mountainbike enfant, marque Ludo Freeway 24x175, équipé Shimano, 12 vitesses, p.a. (275.-), p.v.
(125.-). T. 30 76 86
Informatique
PC Fujitsu Siemens Scaleo 600
sous garantie + écran 17“, imprimante HP 930, joy-stick, palette
graphique, programmes graphique.
T. 091 79 41 71
Ecran 17 pouces Hitachi (50.-).
T. 091 48 09 03
PC Tulip PII 400, 128 MB, HD 6
GB, FDD, Cdrom 40x, carte son on
board VN16CX, carte réseau
10/100, 2 USB, bon état, clavier et
souris (90.- à disc.). T. 091 52 59 11
PC Tulip XD PIII 1 Ghz, carte vidéo
AGP ATI 8 MB, mémoire 320 MB,
HD 20 GB, carte audio on board
soundblaster, carte réseau 10/100,
Cdrom, FDD, 5 PCI, 1 ISA, AGP, 2
USB, clavier et souris, exc. état
(199.- à disc.). T. 091 52 59 11
PC Fujitsu Siemens Caleo 600 sous
garantie + écran 17“, imprimante
HP 930, Joystick, palette graphique,
programmes Graphik, (850.-).
T. 091 79 41 71
Laptop professionnel marque
DELL, mod. Latitude CPx, Windows
XP Gold et Microsoft Office XP, 2
ans, 600 Mhz, 12 GB, 128 Mo Ram,
USB, modek 56 K et fax, Pentium 3,
lect. disque et CD, écran 15
pouces, accu recharg., saccoche
DELL, très bon état, soigné, p.n.
(2.357.-), p.v. (550.- à disc.). T. 091
43 53 55
Ecran d’ordinateur Mac 21“, color
display, très bon état (40.-). T. 49
15 72
● Divers
Natierlech heele mat Aloeen,
100% Natur ass 0% Niewewierkungen. T. 021 77 96 62
● Vente
Divers
Prix bradé timbres luxembg., 4
séries complètes éditions 19752004 + 2 env. jour d’émiss. T. 35 81
59
2 sommiers électriques, tapissés,
avec pieds et matelas de 90x200
(1.000.- à disc.). T. 23 66 02 94 ou
021 16 06 73
2 synthés Casio, trépied, péd. volume, 100.-, Technics KN 200,
trépied, (150.-). T. 091 79 93 46
Piano Astora, (prix à disc.). T. 091
93 32 55
Piano droit Stoessel Gertler &
Berline, anc., noir laqué. T. 091 61
55 76
2 appliques et 2 miroirs pr salle de
bain et 2 appliques en bois. T. 43
43 54
Frigo blanc Whirlpool 46x60x85
(70.-); 1 lustre en bronze de cuivre,
8 lampes bougies (130.-); 1 lustre
en bronze de cuivre, 5 lampes bougies (80.-); 2 doubles appliques
murales assorties (60.-). T. 54 79 60
ou 091 63 76 17
Amplificateur
Technics
A800
MK2, mod. haut de gamme, toutes
sorties (150.-); lecteur CD Technics
SL-PS740A, haut de gamme (100.-);
digital sound processor Technics
SH-GE90 avec fonct. Karaoké, état
neuf (120.-); imprimante HP Deskjet 3325, état impec. (50.-). T. 061
17 46 42
Machine à café Nespresso Krupps,
mod. F897-46, bon état (190.-);
Rollerblades mod. Skate Performance, taille régl., de 30/34 avec
protections de sécurité, peu utilisé
(32.-); trampoline dia 120 cm, Energetics, peu utilisé (35.-). T. 021
41 55 32
A envoyer au
Offre réservée
aux particuliers*
Service Annonces • B.P. 147 • L-4002 Esch/Alzette
Pour seulement
K Animaux
K Manifestations
K Ventes
K Divers
K Avertissement
K Offre de location
K Immobilier
K Achats
K D. location
K Moto
K Offre d’emploi
K Demande d’emploi
K Antiquités
K Auto
K Divers
K Rencontres
K Carav.
K Vacances
16 €
vos 3 premières lignes
aussi dans
(4€ par ligne
supplémentaire)
Le Quotidien Off. comb.
2,55 €
5,11€
7,66 €
16 €
10,21 €
20 €
12,77 €
24 €
15,32 €
28 €
17,88 €
32 €
20,43 €
36 €
Veuillez publier mon annonce le(s) jour(s) suivant(s):
K Lundi
K Mardi
K Mercredi
Nom et Prénom
No et Rue
Code et Localité
Date
K
Le quotidien seul
K Jeudi
K Vendredi
Signature
K
K Samedi
Ci-joint:
Copie du
virement K
Offre particuliers combinée
Votre annonce doit nous parvenir 2 jours avant le premier jour de publication. Ecrivez uniquement en majuscules.Veuillez laisser une case libre
entre chaque mot.Veuillez joindre la copie du virement/versement (CCPL: LU83 1111 1970 5144 0000 - Lumedia s.a.). L’envoi d’une facture
n’est pas possible. Pour toute annonce “écrire au “lq” sous no” et toute annonce de la rubrique “rencontres”, veuillez ajouter un supplément de
10 € pour frais d’envoi.
*Professionnels: Si une offre similaire vous intéresse, contactez-nous au 54 71 31-1 et demandez notre service annonces.
Internet
www.epaper.lu
Généalogie
jeudi 6 janvier 2005
25
Des noms pour faire tourner la tête
Captiver, Jean-Louis Beaucarnot y arrive encore et toujours avec un livre qui vient de sortir sous le titre
Laissez parler les noms. Sur presque 400 pages, le lecteur est subjugué.
Fernand G. Emmel
Association luxembourgeoise
de généalogie et d'héraldique
Depuis que la rubrique hebdomadaire «Généalogie» du Quotidien a débuté, l'intérêt pour les
questions onomastiques soulevées n'a jamais été aussi grand.
Constatation que ne démentira
sans doute pas Jean-Louis Beaucarnot.
Justement, ce spécialiste bien
connu des généalogistes français,
vient de sortir une nouvelle publication dont il sera question
par la suite. Mais, d'abord, pour
confirmer ce que nous venons de
dire au sujet de l'auteur, qui fournit une rubrique «Généalogie» au
Républicain lorrain, nous nous
rappelons une conférence qu'il a
faite au congrès des généalogistes
français à Limoges, en mai 2003.
La salle était pleine à craquer.
C'est dire si le personnage attire
les auditeurs et lecteurs et sait les
captiver. Captiver, il y arrive encore avec ce livre qui vient de
sortir sous le titre Laissez parler les
noms. Pour qui sait bien y prêter
quelque attention, la couverture
est déjà révélatrice de ce qui attend le lecteur sur presque 400
pages : deux personnages se partagent la tâche de porter une
pancarte avec le nom de l'auteur.
Dieu a laissé
une tâche à l'homme
Le lecteur potentiel soupçonne
de suite que cette même pancarte
pourrait tout aussi bien annoncer le nom d'une rue ou d'une
association. Dans le fond, on
aperçoit le clocher d'une église
dont on se demande à quelle
saint patron elle peut bien être
dédiée!
Sur les coins de rues on devine même si on ne les voit pas - des
noms de rues ou de places. Enfin,
il est clair que le commerce derrière les personnages appartient
bien à un commerçant, mais
puisqu'il ne peut être question de
publicité…
Le sous-titre est d'ailleurs plus
que révélateur. Il invite tout simplement à ouvrir le livre. Dès le
début, Beaucarnot annonce la
couleur quand il constate que
«Dieu créa la terre et le ciel, les
fleuves et les arbres» sans leur
donner de nom, tâche qu'il laissa
à l'homme.
Le propos était donné et, profitant d'un de ces nombreux encarts, Beaucarnot explique le
nom de Dieu lui-même.
Dès le début l'auteur constate
que nommer des choses, des êtres
vivants, des lieux est une chose
tellement courante que la vie en
société serait franchement impossible si on ne pouvait se servir
des noms qui rendent la communication intelligible.
Les dadas bornés
d'idéologues de tout poil
Dans un premier temps, Beaucarnot s'occupe des noms de
lieux et de l'histoire des noms.
L'évolution a été souvent curieuse et ne s'explique que si l'on
connaît les différents vagues de
population qui ont chacune apporté du sien et, sans compren-
dre les noms donnés par leurs
prédécesseurs, les ont souvent
repris en les adaptant à leur propre appareil auditif.
Et puis, il y a des changements
de noms bien volontaires, dictés,
dans le cas de quartiers et des rues
que l'on doit ramener aux dadas
bornés d'idéologues de tout poil.
On peut évidemment en faire
une science ou une philosophie à
l'image d'un essai tel cet ancien
responsable de la ville de Luxembourg dans une plaquette de
quartier il y a quelques années.
Beaucarnot connaît évidemment surtout la France et, loin de
la science apparemment profonde d'aucuns, il sait illustrer
son propos par des notices souvent hilarantes parues dans les
journaux locaux. Doit-on relever
ici, par exemple, le cas de quelques communes sans habitants ?
Le Moyen Âge finissant
redécouvre le surnom
L'auteur ne serait pas identique
à lui-même s'il ne cherchait pas à
transcender le fait divers isolé,
intéressant et stimulant parfois,
mais jamais davantage qu'un fait
isolé, pour aller plus loin et chercher à tirer des conclusions plus
générales, si les informations à la
base le permettent.
Les chapitres suivants seront
sans doute plus idoines à stimuler l'attention de nos lecteurs.
C'est le cas des surnoms devenus
noms de famille. Et il fait revivre
des traditions antiques, celle des
Romains notamment qui sont
interrompues à la suite des convulsions créées par ce qu'on a
appelé la migration des peuples
et qui ne cesse vraiment qu'autour de l'An Mil. Enfin! Il y eut
même encore une sorte de migration outre-Manche peu après.
Qui ne se rappelle pas 1066?
Mais le Moyen Âge finissant
redécouvre le surnom. Les exemples de Beaucarnot sont avant
tout français, mais ne se limitent
pas au seul Hexagone. Il sera
question aussi des noms nobles
et de la particule qui évidemment passa de mauvais jours à la
Révolution française.
Des traditions
qui se sont perdues
On remarquera encore que
noms et géographie ne sont pas
des phénomènes sans rapport sachant que des noms de lieux
peuvent être à la base de noms de
famille. Mais, plus généralement,
dans le temps, même un prénom
pouvait trahir une origine géographique tout simplement par
le fait que des saints patrons
d'une région ou d'une ville particulière peuvent avoir influé sur
les prénoms donnés aux enfants.
Faut-il souligner que le livre de
Beaucarnot rappelle aux générations actuelles des traditions et
des origines qui se sont perdues
par le fait qu'on ne saisit plus le
pourquoi d'autrefois?
Insistons que cette grande partie tout autant instructive que
parfois plus qu'amusante est suivie par une partie de conseils
pratiques que nos lecteurs pourront considérer comme leur bible, leur catéchisme ou, plus
Un nom
vous intéresse?
La rédaction du Quotidien en
collaboration avec l'Association
luxembourgeoise de généalogie
et d'héraldique (ALGH) vous
aide à élucider la signification
des patronymes. Il suffit d'écrire
un petit mot et de l'envoyer par
la voie postale à la rédaction ou
bien d'adresser un message électronique à l'adresse prévue à cet
effet sur le site Internet de
l'ALGH www.genealogie.lu
terre-à-terre,
d'usage.
leur
manuel
Les départements plus
anciens que la Révolution
On y trouvera encore une partie statistique avec les noms les
plus usuels. On trouve même à la
page 208/209 dans le hit-parade
des patronymes celui du Luxembourg en compagnie de la
France, de la Belgique wallonne
de l'Allemagne, de la Belgique
flamande, de l'Italie et de l'Espagne.
Ainsi donc, si l'on veut passer
quelques heures tant distrayantes qu'instructives, on ne peut
que recommander ce livre de
Jean-Louis Beaucarnot qui explique d'ailleurs en cours de route,
que l'omniprésence des références au bois par opposition à
l'agriculture - qui ont fait naître
ce «Boisarnaud (Bosc Arnaud)
bourguignon, dont le nom fut
donné pour patronyme à mes
ancêtres…».
En parcourant l'ouvrage on apprend encore une foule de choses
comme l'origine de la création
des départements français dont
l'initiative est plus ancienne que
la Révolution sous laquelle ils
furent introduits.
ÉTAT D’URGENCE
C’est maintenant
que le Sri Lanka
a besoin de vous !
Chaque don compte !
Merci de nous adresser votre don à :
HANDICAP INTERNATIONAL / raz-de-marée
IBAN LU47 1111 0014 2062 0000
www.handicap-international.lu
26
jeudi 6 janvier 2005
Les échos
Nouvelles technologies
Votre réseau, avec ou sans fil?
Câble croisé, hub et ondes hertziennes. Ces termes ne vous disent rien?
Vous avez des sueurs froides rien qu'à l'idée de monter un réseau? Suivez le guide.
Un nouveau système de protection DVD est actuellement à
l'étude. Le CSS, totalement impuissant face au piratage, serait
peut-être remplacé par un nouveau système, l’Advanced Access
Content System (AACS). Comparés au cryptage 40 bits du CSS, les
128 bits de l'AACS font déjà un
peu plus sérieux.
L'AACS est une technologie basée sur deux clés différentes.
L'une est présente sur le disque
lui-même, mais elle doit être décodée par une seconde clé, présente dans chaque lecteur. Il est
possible que chaque lecteur ou
groupe de lecteurs ait sa clé unique.
Ainsi, si le cryptage 128 bits est
cassé comme le fut le CSS, il pourrait bien être alors décidé de nouvelles clés pour les lecteurs, rendant obsolètes tous les lecteurs
dont la clé a été trouvée.
Ces derniers ne pourraient alors
plus lire les nouveaux DVD protégés sortant sur le marché.
Vous possédez plus d'un
ordinateur? Vous voudriez
partager votre connexion
Internet ou votre imprimante?
Apprenez à monter votre
propre réseau en trois parties :
cette semaine, les bases du
réseau.
Né de la relation du rachat par
Microsoft il y a quelques semaines
de la société Giant, le Microsoft
Anti-Spyware - le premier logiciel
anti-spyware de Microsoft - est passé en version beta 1.
Microsoft devrait le distribuer
dès le 6 janvier, mais on ne sait pas
si cette distribution sera publique
ou réservée aux employés du
groupe qui devront tester le logiciel avant son lancement officiel.
Pas de nouveau
Explorer en vue
Microsoft ne prévoit pas de nouvelle version de son navigateur
vedette avant 2006. Jim Allchin,
responsable de la division Windows, a déclaré qu'aucune version
intermédiaire d'Internet Explorer
ne verra le jour avant le lancement
de Longhorn, la prochaine version
de Windows.
Depuis quelques mois, des rumeurs suggéraient que Microsoft
pourrait remettre au goût du jour
son navigateur sans attendre le
lancement de Longhorn par le
biais d'une possible version 6.5 ou
7.0. Il n'en est rien; il faudra se
contenter des patcher son navigateur pour le reste de l'année.
Mozilla se voit ainsi offrir un
sursis de deux années supplémentaires pour grapiller quelques parts
de marché et imposer son navigateur, Firefox.
Fichiers infectés
La société Overpeer, qui aide notamment la RIAA - Recording Industry Association in America, qui
représente et défend les droits des
maisons de disques américaines pour lutter contre le piratage sur
Internet, a placé de faux fichiers
audios et vidéos sous des intitulés
de titres populaires du Top 50.
Ces faux fichiers, une fois téléchargés et lancés, infestent l'ordinateur de quinze mille publicités
et spy-wares insupportables.
Suite fantôme
Les rumeurs vont bon train à une
semaine du Macworld 2005. Outre
le Mac à moins de 500 dollars, on
parle maintenant d'une suite Office développée par Apple.
Nommée iWork 2005, cette suite
intégrerait Keynote 2 et un traitement de texte, et serait fournie
avec tous les nouveaux Mac ainsi
que ceux à moins de 500 dollars.
Plusieurs centaines d'ordinateurs reliés entre eux pour jouer en réseau.
mères récentes en proposent une,
mais une carte Ethernet vaut une
dizaine d'euros). Les câbles croisés
permettent de les relier entre eux
ou de les brancher au hub. L'Eth-
Pour y voir plus clair
- DHCP (Dynamic Hot Configuration Protocol) : protocole
permettant d'attribuer automatiquement des adresses IP temporaires aux ordinateurs
- IP (Internet Protocol) : une
adresse IP est une suite de chiffres désignant un ordinateur
spécifique sur un réseau
- LAN (Local Area Network) :
réseau local
- WiFi (contraction de Wireless
Fidelity) : norme 802.11 utilisant
les ondes électromagnétiques
- WLAN (Wireless Local Area
Network) : réseau local sans fil
ernet est fiable et offre les meilleurs
performances (100 Mbits/s théoriques). Par contre, cette solution
multiplie les câbles et limite l'éloignement des ordinateurs à la longueur de câble disponible.
Pour remédier à cela il existe le
WiFi. L'intérêt du WiFi est de permettre de monter un réseau sans
fil : tout passe par ondes hertziennes. Les prises RJ45 sont remplacées par des cartes WiFi, qui disposent de petites antennes entre lesquelles circulent les informations.
Les fabricants annoncent une portée pratique d'une trentaine de
mètres en terrain découvert - dans
un entrepôt désaffecté, par exemple - réduite à une dizaine de
mètres seulement si les ondes doi-
Bienvenue à Cité 17
«Il est né le divin enfant, jouez hautbois, résonnez
musettes!». Prosternez-vous, Half-Life 2 est enfin arrivé.
Ça y est, l'Arlésienne du jeu vidéo
est enfin là. Cinq ans après la sortie
de Half-Life, Gordon Freeman reprend du service. Il est accueilli par
les soldats de la «protection civile»,
chargés de la sécurité de Cité 17.
Tout au long de l'aventure, notre
ami Gordon devra aider une bande
de rebelles humains. Dans quel but?
Suspense. Half-Life 2 est le meilleur
jeu de la planète. Si, si. Dès que l'on
récupère le pied-de-biche, on retrouve les sensations de Half-Life.
Les «développeurs» de Valve donnent une leçon à tous les studios de
jeux vidéo. Les fusillades se succè-
Photo: www.planethalflife.com
Espion, es-tu là?
Suivant que vous souhaitez relier
deux ordinateurs ou plus, l'installation ne sera pas la même. Le
matériel non plus d'ailleurs. Monter un réseau entre deux ordinateurs est la configuration la plus
simple : chaque machine - équipée
d'une carte réseau - est reliée directement à l'autre avec un câble croisé dans le cas d'Ethernet. À partir
de trois ordinateurs, ça devient
plus compliqué. Il est en effet impossible de les connecter tous entre
eux; il faut passer par un intermédiaire, le hub.
Le hub est un appareil qui possède
plusieurs prises Ethernet de façon à
ce que chaque poste puisse s'y
brancher. L'appareil se charge ensuite de répartir les flux d'informations entre les différents PC. Tout
se complique quand on mélange
deux technologies différentes dans
le réseau; il faut alors utiliser un
access point, un point d'accès qui
accepte les deux normes.
Autre cas de figure : vous voulez
partager votre connexion Internet.
Si un des PC est branché au modem, il devra impérativement être
allumé pour que les autres ordinateurs puissent se connecter à leur
tour. Pour éviter d'avoir à le brancher à chaque fois, il faut passer par
un routeur, qui accueillera la connexion Internet et la partagera
pour les PC du réseau.
L'Ethernet est la technique la
plus simple pour monter un réseau.
Chaque PC doit être équipé d'une
prise au format RJ45 (les cartes
Photo: www.scythik.com
Jetez vos
lecteurs de DVD
Eli Vance et sa fille Alyx seront de précieux alliés pour Gordon Freeman.
dent, suivies de poursuites en aéroglisseur, de phases d'exploration, et
ainsi de suite, sans aucun temps
mort. Le bonheur total.
Dès les premières minutes de jeu
l'action ne faiblit jamais. L'immersion est totale. Les scènes d'anthologie s'enchaînent, ne laissant aucun
répit au joueur. Valve sait renouveler
les plaisirs comme personne et nous
happer dans son univers. Le responsable? Un moteur 3D qui frôle la
perfection. Des immeubles en ruines
de Cité 17 aux mines obscures, les
laboratoires high-tech, les étendues
désertiques et les prisons abandonnées, tout est parfait. Sans parler des
personnages, parfaitement modélisés, et de la grande trouvaille du jeu :
le pistolet antigravité.
Alors oui, on peut reprocher aux
ennemis une intelligence parfois déficiente, que les temps de chargement sont un peu longs et que le
scénario est un brin compliqué, mais
peu importe. Tirez un trait sur toute
activité sociale : Half-Life 2 est bien
le chef-d'œuvre que tout le monde
attendait. Attention, une connexion
Internet est obligatoire pour son
activation.
R. H.
vent traverser un mur. Ce qui est
souvent le cas dans un appartement.
La technologie se révèle au final
très pratique quand on veut profiter d'une certaine liberté avec un
ordinateur portable, et permet de
se passer de hub. Le matériel WiFi
est par contre beaucoup plus cher
et les performances se révèlent
finalement assez faibles (54
Mbits/s théoriques).
R. Henriques
La semaine prochaine :
le réseau en pratique
La PSP arrive
en Europe
L'éditeur et fabricant de jeux vidéo Sony devrait lancer en
mars en Europe et en Amérique
du Nord sa nouvelle console de
poche PlayStation Portable
(PSP), a annoncé un cadre dirigeant du groupe japonais.
La console de jeu vidéo de Sony, qui permet aussi de regarder des films et d'écouter de la
musique, a été lancée le 12 décembre dernier au Japon au
prix unitaire de 19 800 yens
(143 euros).
Environ 510 000 exemplaires
de la console portable avaient
été écoulés au 31 décembre
2004 dans l'archipel, et le
géant japonais de l'électronique prévoit d'en commercialiser trois millions dans le monde
d'ici le 31 mars 2005.
Sony entend concurrencer sur
le marché des consoles portables Nintendo, pionnier de ce
segment avec la GameBoy, qui
a lancé sa dernière console portable le 21 novembre dernier
aux États-Unis et le 2 décembre
au Japon. La Nintendo DS est
dotée d'un double écran, dont
un tactile, et d'une connexion
sans fil. Elle devrait également
être proposée sur le marché européen en mars.
Culture
jeudi 6 janvier 2005
La musique entre en scène
27
Cinémathèque
Le Théâtre national du Luxembourg crée un opéra pour enfants et programme
une soirée musicale pour son ouverture... Les genres se croisent de plus en plus.
Greta Garbo, la divine
18 h 30
Anna Karenina
De Clarence Brown (1935). Avec
Greta Garbo, Frederic March.
La cinémathèque imaginaire
de Cervantès
20 h 30
Being John Malkovich
De Spike Jonze (1943). Avec
John Cusack, Cameron Diaz.
Conférence
Luxembourg
Café philo
Réflexion sur les Lumières.
Animé par Julie-Suzanne Bausch.
À 20 h à la brasserie de l'abbaye
de Neumünster.
Théâtre
Photo: Rudolf Majer-Finkes
Luxembourg
Aschenputtel (Cendrillon), la version pour enfants de l'opéra de Rossini renforce le côté burlesque de la mise en scène.
Les domaines artistiques se
croisent et se rejoignent.
Difficile de faire la part entre
le théâtre et la musique dans
l'opéra. Le TNL et son directeur
musical, Camille Kerger, en
jouent sans retenue...
Qui ne connaît pas l'histoire de
Cendrillon? La pauvre jeune fille
soumise par ses sœurs aux pires
tâches ménagères avant de rencontrer un prince... C'est aussi
cette histoire qui a inspiré Rossini
pour son Cenerentola.
Après avoir adapté La Flûte enchantée, le TNL retravaille à présent
cet opéra créé en 1817 pour le
rendre accessible à un jeune public
à partir de 6 ans. «Nous avons
condensé l'opéra de 3 h 30 à une
heure et ajouté le personnage de
Rossini lui-même qui explique
aux enfants la structure de l'opé-
ra», résume Camille Kerger qui
indique que les enfants, n'ayant
pas de préjugés, sont un bon auditoire pour l'opéra pour peu qu'on
les y prépare un peu.
Pour ce compositeur, «créer un
opéra pour enfants nécessite
beaucoup de temps. Travailler
sur une réduction d'un classique
est plus facile à envisager».
Ne pas se prendre
au sérieux
Dans le cas d'Aschenputtel, la
Cendrillon allemande, Jacqueline
Posing-Van Dyck signe une mise
en scène qui ne laissera pas les
petits indifférents. Rossini devient
un cuisiner qui prend les notes,
instruments et tonalités comme
ingrédients.
Costumes
flamboyants, participation des enfants,
féerie du conte... tous devraient
Pas seulement pour les enfants
La 1re Fête du film d'animation propose des films,
des ateliers, des rencontres et de la musique.
SAMSA distribution, Caramba et
la Kulturfabrik Esch se sont réunies
pour créer un rendez-vous autour du
film d’animation qu'elles espèrent
biennal.
La Fête du film d'animation ne se
veut pas un festival puisqu'il n'y a ni
compétition ni jury, mais un moment festif de rencontres. Plus d’une
quarantaine de séances tournées
vers tous les publics sont organisées
autour de quatre panoramas.
- Le patrimoine du dessin animé
depuis les années 20 (Betty Boop,
Félix le chat), les cartoons plus contestataires de l'entre-deux-guerres
jusqu'au personnage mythique de la
Panthère rose.
- Un regard sur la création au
Luxembourg permettra de voir ou
de revoir les courts et longs métrages
de création réalisés au Grand-Duché
mais aussi de se rendre compte de la
vitalité des studios qui travaillent
pour des séries internationales.
Un clin d'œil sera donné au BTS
«film d'animation» qui fête ses 15
ans et qui a participé au film Pollux
qui sera présenté en avant-première
comme le sera Renart, le renard de
Thierry Schiel.
- La création belge, particulièrement dynamique, sera présentée par
de nombreux volets : des courts
métrages, des soirées spéciales (Manuel Gomez ou Pic Pic André), des
films primés...
- Un regard sur la création canadienne est également programmé
pour montrer la diversité des techniques d'animation.
Pendant ce festival, la Kulturfabrik
proposera également, un atelier de
montage de films d’animation et un
atelier de fabrication d’instruments.
Ces ateliers permettront de mieux
appréhender les nouvelles techniques d’animation de manière ludique.
FrC.
> Du 28 janvier au 10 février. Lieux
de projection : Le Kinosch, la grande
salle de la Kulturfabrik et l’Ariston
à Esch.
Info : tél. 55 44 93-1 et
www.feteanimation.lu
apprécier. Parmi les événements
qui rythment l'ouverture de sa
salle de concert, un drôle de caféconcert sera proposé. Pasticcio est
un collage de musiques contemporaines plus ou moins expérimentales. «Nous avons voulu confronter les genres, mettre la musique
au milieu du public, faire bouger
les jeunes interprètes...», explique Camille Kerger qui a concocté
le programme.
Pour lui, ce concert est une façon
salutaire de «de pas se prendre au
sérieux et désacraliser la musique.».
France Clarinval
> Aschenputtel, le 9 janvier à 11
et 16 h à l'Abbaye Neumünster
et représentations scolaires les 10,
11 et 12 janvier. Pasticcio à partir
du 18 janvier au TNL (194, route
de Longwy à Luxembourg)
Camille Kerger
Né en 1957 à Luxembourg,
Camille Kerger a étudié le
chant et le trombone à
Luxembourg, Metz, Mannheim et Düsseldorf. Son opéra
pour enfants, Drago (repris depuis au Capitole de Toulouse)
et son opéra de chambre, Melusina ont été créés en 1995
avec beaucoup de succès. Il
estime qu'«entre une idée et
la première note, il peut se
passer deux ans».
Depuis 2001, il dirige le
«studio d'opéra» et est directeur musical du Théâtre national du Luxembourg. Il est également responsable de l'Institut européen de chant choral.
M. Ibrahim et les fleurs du Coran
D'Éric-Emmanuel Schmitt, mise
en scène de Claude Schmit. Avec
Norbert Rutili.
À 20 h 30 au TOL
(143, route de Thionville).
La 8e symphonie
de Bruckner
Jukka-Pekka Saraste, un des chefs
finlandais les plus connus, sera à la
tête de l'Orchestre philharmonique du Luxembourg au Grand
Théâtre. Au programme de ce concert organisé dans le cadre des
Soirée de Luxembourg figure la
Symphonie n°8 en ut mineur d'Anton Bruckner.
> Le 7 janvier à 20 h
au Grand Théâtre de Luxembourg.
Pour réserver
❍ Billetterie centrale (pour les
théâtres et le Conservatoire
de la ville de Luxembourg,
le TNL, l'abbaye de
Neumünster et le CAPe) :
47 08 95-1.
❍ TOL : 49 31 66
❍ Kulturfabrik : 55 88 26
❍ Conservatoire de la ville
d'Esch : 54 97 25
Ivana Cekovic réagit
L'artiste tient à préciser ses points de vue à propos de son installation Maison L
qui sera inaugurée, vendredi, sur la place d'Armes.
«Je n'ai pas dit que "Le Luxembourg ou l'Europe peuvent être vus
comme des maisons dans lesquelles
on n'est pas toujours le bienvenu".
Tout simplement parce que d'une
manière générale, mon travail artistique n'est pas fondé sur une
critique sociale ou politique.
L'inspiration de mes projets ne
provient pas d'un contexte politique. Dans mes créations, je m'appuie sur une recherche d'archétypes de la mémoire et de l'inconscient collectif, sur les correspondances entre les rythmes et les
tonalités (timbres) visuels et sonores et les correspondances espacetemps. Je suis également très attirée par l'inversion, par les multiples facettes de la perception et par
les divers aspects d'un même symbole.
Dans le cas de la Maison L, les
fenêtres sont déclinées à la fois en
miroirs et en percussions, les
voyeurs en acteurs. En même
temps, elles portent et donnent à
voir les caractéristiques locales.
Mon intention est tout simplement la création d'une installation
aux aspects magiques, ludiques et
humoristiques (et non pas «ironique»).
Est-ce que la Maison L peut être
perçue de la manière que décrit
Mme Clarinval? Je suis d'avis que
les interprétations et les impressions concernant chaque œuvre
d'art sont aussi nombreuses que
ses spectateurs et sont colorées par
leur vécu et leur mental.
La citation amputée «ni plus ni
moins chez moi ici que là-bas, un
artiste étant toujours un peu
d'ailleurs» est une distorsion de ce
que j'ai dit. À la question de savoir
si je me sens au Luxembourg "chez
moi" j'ai répondu très exactement
que : "Je ne me sens ni plus ni
moins chez moi ici par rapport au
sentiment que j'ai eu à Belgrade
dans la période de ma vie où j'y ai
vécu, un artiste étant toujours un
peu d'ailleurs. Mais le sentiment,
'de rentrer chez soi', je l'éprouve
lorsque je rentre au Luxembourg,
et non pas lors de mes visites à
Belgrade".
Madame Clarinval écrit : "L'artiste a filmé quatre façades typiquement luxembourgeoises, avec ces fameux stores qui l'ont choquée lors de
son arrivée au Grand-Duché".
Je ne me suis jamais déclarée
"choquée" par les volets roulants
du Luxembourg. Les pays et les
régions sont aussi reconnaissables
à leurs fenêtres : les Pays-Bas par
des fenêtres-vitrines, la Méditerranée par les fenêtres-téléphones décorées souvent par le linge,
Luxembourg par ses volets roulants et ses rideaux qui bougent...».
Ivana Cekovic
> La rédaction culturelle prend
note de la réaction de l'artiste.
Elle précise que son intention était
de présenter son travail sans créer
de polémique.
28
La dernière
jeudi 6 janvier 2005
L'énergie solaire en question
Faire un don
pour l'Asie
Avec le gel provisoire des subventions d'État sur l'installation des cellules
photovoltaïques, le développement durable semble marquer un temps d'arrêt.
Croix-Rouge
luxembourgeoise
CCPL
LU52 1111 0000 1111 0000
Caritas
CCPL
LU34 1111 0000 2020 0000
Unicef
CCPL
LU38 1111 0000 1818 0000
mention «Raz-de-marée Asie»
Médecins sans frontières
CCPL
LU75 1111 0000 4848 0000
mention «Tremblement de
terre en Asie»
Handicap international
CCPL
LU47 1111 0014 2062 0000
mention «Urgence raz-de-marée»
Pharmaciens sans frontières
CCPL
LU21 1111 1057 0875 0000
mention «Tsunami»
Indesch Patenschaften
BCEE
LU48 0019 1200 7553 6000
mention «Tsunami»
Photo: afp
Aide à l'enfance de l'Inde
CCPL
LU03 1111 0367 5084 0000
mention «Tsunami»
Avec un peu d'imagination, l'installation photovoltaïque peut devenir un élément d'architecture original.
Comment ça marche? Combien
cela coûte-t-il? Quelles sont les
subventions? Est-ce
véritablement avantageux?
Autant de questions qui
entourent l'énergie solaire au
moment où le gouvernement a
décidé de revoir sa politique
d'aide en la matière.
8243923
Le développement durable c'est
bien joli mais encore faut-il pouvoir le financer. En 1987, les Nations unies l'avait défini comme
tel : «Le développement durable
est un développement répondant
aux besoins actuels sans compromettre la capacité des générations
futures à répondre aux leurs». Pour
cela, le rapport final de la Commission mondiale des Nations
unies pour l'environnement et le
développement l'avait axé sur
trois piliers : une économie performante et durable, la protection de
l'environnement naturel et humain, l'équité socioéconomique
et la protection sociale.
Bien entendu, depuis, le Luxembourg n'est pas resté à la traîne et
les gouvernements successifs ont
multiplié les aides en la matière.
Aujourd'hui que la croissance est
en perte de vitesse, le Luxembourg
a décidé de revoir sa politique.
Ceci notamment en matière de
subvention pour les installations
photovoltaïques. Jusqu'au 1er janvier, quiconque faisait le choix de
financer une telle installation était
aidé à hauteur de 50 % des frais de
construction (plafonnés à 5 000
euros) et touchait 45 centimes par
kWh produit.
Courant vert ou cellules
photovoltaïques
À titre d'exemple, pour la seule
année 2004, 2 800 demandes de
subventions ont été avalisées par
l'Administration de l'environnement. Soit, on l'imagine, un coût
substantiel en matière d'aide pour
l'État, ceci d'autant que jusqu'à
lors l'engouement allait croissant.
Pour l'heure donc, les crédits ont
été gelés et les discussions vont
bon train au niveau politique pour
décider de la future orientation à
donner à ces subventions qui seront sans nul doute revues à la
baisse.
Alors aujourd'hui, la question
plane. Faut-il abandonner l'instal-
lation de cellules photovoltaïques
sur son toit et privilégier plutôt la
fourniture d'électricité verte? La
réponse n'est pas tranchée. C'est
selon si l'on se place dans une
vision à court ou à long terme.
À court terme, il apparaît bien
sûr plus rentable de se faire livrer
son courant vert par un fournisseur comme la Cegedel, par exemple. Il en coûte environ 14 centimes/kWh, soit deux centimes de
plus que du courant traditionnel.
À raison d'une consommation
moyenne de 5 000 kWh par an
pour un ménage, la différence ressentie sera de l'ordre de 100 euros.
À long terme en revanche, et
selon l'ancien système de subvention, l'investissement pouvait être
amorti en l'espace de 7 à 8 ans
grâce à une rémunération de l'ordre de 45 centimes/kWh produit.
Reste désormais à savoir quelle
forme prendront les nouvelles
subventions. En attendant patience...
Patrick Théry
Photovoltaïque :
mode d'emploi
ABO-SERVICE
Tel. 54 71 31-408
Fax: 54 17 61
E-mail: [email protected]
Une installation photovoltaïque se compose de modules solaires, eux-mêmes constitués de
cellules photovoltaïques, à base
de silicium le plus souvent. Ces
générateurs transforment directement l'énergie solaire en électricité (courant continu). La
puissance est exprimée en Wattcrête (Wc), unité qui définit la
puissance électrique disponible
aux bornes du générateur dans
des conditions d'ensoleillement
optimales.
Un ou plusieurs onduleurs
convertissent le courant continu produit en courant alternatif
à 50 Hz et 220 V. Selon le choix
retenu, tout ou une partie de la
production est injecté dans le
réseau public et le reste est con-
sommé par le producteur. Lorsque la production photovoltaïque est insuffisante, le réseau
fournit l'électricité nécessaire.
La production d'électricité
photovoltaïque est directement
fonction de l'ensoleillement du
lieu, et donc de sa localisation
géographique, de la saison et de
l'heure de la journée : elle est
maximale à midi par ciel clair.
La valeur maximale, qui peut
ainsi être enregistrée, est d'environ 1 000 W/m2 sous nos latitudes. Cela correspond à un potentiel énergétique annuel de
1 000 kWh par m2 équivalent à
100 litres de gasoil. Ainsi, même
au Grand-Duché, l'énergie solaire a un potentiel considérable.
Amicale
internationale
d'aide à l'enfance
CCPL
LU64 1111 1516 1605 0000
mention «Tsunami»
Consulat général honoraire
de l'Inde
CCPL
LU60 1111 1714 0607 0000
mention «Tsunami-Inde»
Ordre militaire et hospitalier
de Saint-Lazare de Jérusalem
BGLL
LU68 0030 1143 5021 0000
Sommaire

Documents pareils