Grande première pour Benjamin Naniot (D4), Jean-Claude

Commentaires

Transcription

Grande première pour Benjamin Naniot (D4), Jean-Claude
Grande première pour Benjamin Naniot (D4), Jean-Claude
Mayné poursuit sa moisson victorieuse en D1-2-3 !
Après des débuts difficiles, le rallye-sprint organisé par le Namur Racing
Club en mémoire à Bernard Müller et David Gilson s’est terminé sur des
chapeaux de roues. Les victoires en D4 et en Prov’Historic se jouant au cours de
l’ultime spéciale de la journée, tout comme la composition finale du podium en
D1-2-3. De course il en fut aussi question pour l’organisation qui put finalement
offrir les 4 passages prévus.
Tracée cette année dans les campagnes reliant Lesves à Bambois, l’épreuve
namuroise présentait un parcours technique et rapide à la fois, du moins initialement. Si le
premier passage matinal se déroulait sous les meilleurs auspices pour la plupart des 77
concurrents au départ, il n’en allait pas ainsi pour Johan Beauvois qui expédiait sa Peugeot
106 dans un pylône à 4km de l’arrivée. Si l’équipage s’en tirait indemne, les nombreux
câbles électriques jonchant le sol ne pouvaient être réparés rapidement ce qui forçait
l’organisateur à amputer sa spéciale pour le reste de la journée. « Même si cela ne plaisait
à personne c’était la seule solution valable pour permettre aux équipages d’effecteur leurs
4 passages. Si le début de course fut calamiteux avec cette sortie conjuguée à
d’importantes pluies et un retard au départ, elle s’est nettement mieux terminée. Le soleil
montrant même timidement le bout de son nez en fin d’après-midi », confiait Yves Bar,
Président du N.R.C.
Sur le plan sportif, les régionaux se sont chargés d’animer la course en D4
(véhicules évoluant en pneus de compétition et/ou de haute cylindrée) avec un joli duel
entre les Fossois que sont Nicolas Gillard et Benjamin Naniot. Deux pilotes se faisant plus
rares sur nos épreuves ces derniers mois et qu’on était d’ailleurs heureux de retrouver à
nouveau. Si le premier cité prenait le meilleur envol, son jeune rival (22 ans) ne tardait
pas à réagir en comprenant rapidement le mode d’emploi de sa BMW, louée pour
l’occasion. Dans un final haletant, il s’imposait à la Subaru Impreza pour à peine sept
dixièmes de secondes ! « Je dois reconnaître que dans son format raccourci, la spéciale
avait perdu sa partie la plus technique et la plus grasse. Cependant pour une découverte
des pneus racing et de la voiture, et avec un copilote débutant mais efficace, je suis
heureux de cette victoire à domicile à laquelle je ne m’attendais pas », s’exclamait le
vainqueur. Pour compléter le podium on retrouvait un autre pilote ravi, avec Nicolas Bailly
qui n’espérait sans doute pas pareil résultat, assorti d’une belle victoire de classe devant
l’expérimenté Samuel Sneessens. En classe 12, la sortie de Cédric Lacroix dans un champ
lui coutait de précieuses minutes et Marcel Cailloux n’avait plus qu’à se laisser guider vers
la victoire.
Association Sportive Automobile Francophone (085/27.14.60)
Résultats complets et informations: www.asaf.be
Du côté du classement des concurrents évoluant en pneus de tourisme (D1-2-3),
Vincent Gallet frappait d’emblée très fort en collant plus de 18" à son plus proche
poursuivant. Au TRC, c’était hélas déjà le champ du signe pour sa diabolique Peugeot 306
GTi : goujon de roue sectionné. Héritant virtuellement du commandement, Jean-Louis
Mingeot aurait naturellement souhaité s’imposer sur ses terres au volant de l’ancienne
voiture de David Gilson. Après un très bon départ il ne pouvait hélas contenir les
mécaniques plus évoluées de Grégory Orban et Jean-Claude Mayné. Ce dernier s’assurant
une marge de manœuvre suffisante que pour ensuite contrer les assauts du pilote de la
Renault Clio. Une 3ème victoire en quatre courses qui place déjà le pilote de la BMW jaune
dans un fauteuil confortable au championnat. Améliorant constamment ses chronos,
Damien Marée terminait en force en échouant seulement à 2 petites secondes d’un
podium sur lequel il n’aurait pas démérité. Si Yves Jamar clôturait le top 5, Xavier Ancion
prenait la victoire en classe 6 devant Antoine Poch. De victoire de catégorie il en était
aussi question pour Jérôme Linchamps, autoritaire leader dans la 8, un chiffre qui
traduisait d’ailleurs son excellente position finale au classement. Egalement sur une
Peugeot 106, mais en classe 5 celle-là, Nicolas Vanderweerde réalisait lui aussi une course
exempte de tout reproche et terminait d’ailleurs derrière Linchamps. Dans la 9 c’est au
centième de seconde qu’il fallait départager Albert Denis et Jean-Louis Delogne en faveur
finalement de ce dernier. Dans les autres catégories, Quentin Clignet tenait enfin sa
première victoire en classe 4 alors que Julien Lemoine s’octroyait le luxe de devancer la
famille Delfosse dans la 1. Enfin Pascal Renard-Praille s’adjugeait la 2 au volant d’une
Citroën C2 VTS entièrement de série et pourvue uniquement des équipements de sécurité
obligatoires.
Chez les ancêtres de l’annexe Prov’Historic, le suspense était aussi de mise avec
une vitoire décrochée de justesse par Benjamin Defesche qui résistait au dernier coup de
rien d’Olivier Tassin. Carl Derrider complétait le podium sur son Opel Manta B, tandis que
Michel Patinet enlevait sa classe au volant d’une Alfa Romeo GTV6 à la sonorité
envoûtante. En catégorie S/R (voitures ne correspondant plus à la fiche d’homologation
d’époque), Jérémy Gatez impose sa Citroën Visa devant l’Opel Manta B de Filip Jacobs.
Prochain rallye-sprint C.F. : R.S de Sombreffe le 30 juin
FICHE TECHNIQUE – RALLYE-SPRINT BERNARD MÜLLER/DAVID GILSON
Inscrits : 81
Classés : 69 (89,6%)
Partants : 77
Temps : Pluvieux au matin, sec ensuite.
Vainqueurs de catégories : J. Lemoine (1); P. Renard-Praille (2) ; Q. Clignet (4); N.
Vandemweerde (5); X. Ancion (6); J. Linchamps (8); J-L. Delogne (9); G. Orban (10); J-C.
Mayné (11); M. Cailloux (12); N. Bailly (13); B. Naniot (14); B. Defesche (17); M. Patinet
Association Sportive Automobile Francophone (085/27.14.60)
Résultats complets et informations: www.asaf.be
(18); J. Gatez (S/R).
Principaux abandons : J. Beauvois (sortie ES1); O. Demonté (fuite d’huile ES2); V.
Gallet (roue ES2); E. Marique (boîte ES3).
Leaders successifs
D4 : N. Gillard (ES1-3); B. Naniot (ES4).
D1-2-3 : V. Gallet (ES1); J-C. Mayné (ES2-4).
PH : B. Defesche (ES1-4).
CLASSEMENTS COMPLETS sur www.asaf.be
Divisions 1-2-3 :
1. J-C. Mayné-A. Bar (BMW M3-1er 3/11) en 19’41
2. G. Orban-E. Wilmet (Renault Clio RS-1er 3/10) +14”
3. J-L. Mingeot-P. Loiseau (Opel Kadett GSi 16v-3/10) +20”
4. D. et Q. Marée (Peugeot 205 GTi-3/10) +22”
5. Y. Jamar-E. De Bolle (Renault 5 GT Turbo-3/11) +31”
6. X. Ancion-P. Sents (Honda Integra Type-R-1er en 2/6) +47”
7. A. Poch-S. Servais (Renault Clio RS-2/6) +1’04
8. J. Linchamps-M. Arnould (Peugeot 106-1er en 3/8) +1’05
9. N. Vandemweerde-J. Balon (Peugeot 106 GTi-1er en 2/5) +1’21
10. S. Salmon-G. Paulus (Renault Clio RS-3/10) +1’22
11. J-L. Delogne-A. Pregaldien (Peugeot 106 GTi-1er en 3/9) +1’24
12. A. Denis-M-F. Thiry (Citroën Saxo 16v-2/5) +1’24
13. F. Genon-G.L’Hoir (BMW E30-3/11) +1‘24
14. L. Laffineur-A. Sali (Peugeot 205 GTi-3/10) +1’27
15. N. Colyns-V. Matagne (Citroën Saxo 16v-3/9) +1’36
25. Q. Clignet-D. Kinet (Suzuki Swift GTi-1er en 2/4) +2’29
39. J. Lemoine-E. Beauvois (Peugeot 106-1er en 1/1) +3’08
41. P. Renard-Praille-J-C. Pintiaux (Citroën C2 VTS-1er en 1/2) +3’27
(50 classés)
Division 4 :
1. D. Naniot-R. Brachotte (BMW 325i E36-1er 4/14) en 19’44
2. N. Gillard-D. Fauchet (Subaru Impreza GT-4/14) à 0,7”
3. N. Bailly-M. Thirion (Peugeot 309 GTi 16-1er 4/13) +53”
4. S. Sneessens-E. Agon (Opel Astra GSi 16v-4/13) +1’08
5. E. Pagnotta-C. Maquet (Subaru Impreza GT-4/14) +1’15
6. X. Lefebvre-P. Frappat (Peugeot 306 GTi-4/13) +1’24
7. P. Kaspers-K. Simons (Porsche 911 GT3-4/14) +1‘25
8. M. Cailloux-L. Archeda (Ford Puma Kit-Car-1er 4/12) +2‘11
9. S. Verhasselt-F. Jonckheere (Opel Corsa GSi-4/12) +3’25
10. C. et M. Lacroix (Peugeot 206 XS-4/12) +9’37
(10 classés)
Prov’Historic Classic :
1. B. Defesche-E. Havenne (Opel Ascona B-1er PH/17) en 21'28
2. O. Tassin-J-C. Pector (Ford Escort MKII-PH/17) +3”
Association Sportive Automobile Francophone (085/27.14.60)
Résultats complets et informations: www.asaf.be
3. C. Deridder-T. Gilson (Opel Manta B-PH/17) +20”
4. L. Renard-L. Demonté (Ford Escort MK II-PH/17) + 1’28
5. M. Patinet-B. Henry (Alfa Roméo GTV6-1er PH/18) +1’48
6. E. Tschmil-M. Carte (BMW 320i E21-PH/17) +2’22
7. E. Courtin-B. Wittader (Porsche 911-PH/18) +3‘06
(7 classés)
Prov’Historic S/R :
1. J. Gatez-A. Braem (Citroën Visa-1er PH/SR) en 21'26
2. F. Jacobs-T. Reynaert (Opel Manta i200) +38”
Association Sportive Automobile Francophone (085/27.14.60)
Résultats complets et informations: www.asaf.be

Documents pareils

Rallye Sprint Mémorial Fanny

Rallye Sprint Mémorial Fanny 2. V. Bouchat-J-L. Hottelet (Renault Clio RS-3/10) +15" 3. G. Vecoven-M. Reynaert (VW Golf 2 GTi 16v-3/10) +52" 4. M. Nuée-C. Stevaux (Peugeot 306 GTi-3/10) +56" 5. J-C. Mayné-M. Gourmeur (BMW M3-1...

Plus en détail

le Rallye des Ardennes

le Rallye des Ardennes décidément bien réussir à noss’ Vande ! Pascal Regnier (Ford Escort) et Frédéric Legendre (Opel Kadett) complétaient le podium, tandis que David Hallet (Ascona) était maître à bord en classe 17. Vi...

Plus en détail

Le Rallye Sprint B. Muller

Le Rallye Sprint B. Muller spectaculaire Opel Manta B. Ajoutant une dose de variété bienvenue sur sa Talbot Lotus, Jean-Claude Simon grimpait sur le podium en emportant sa catégorie au passage. Tout aussi originale, la Toyot...

Plus en détail