ANGERS 2011

Commentaires

Transcription

ANGERS 2011
ANGERS 2011
public opening session
séance publique
du mercredi soir
LE «FRENCH PARADOX» : MYTHE OU REALITE
ANDRIANTSITOHAINA Ramaroson
Directeur de Recherche, Inserm U694
Université d'Angers, UFR Sciences
[email protected]
Epidemiological studies report an inverse association between moderate red wine consumption
and mortality from cardiovascular diseases especially in the southwest of France. This
phenomenon has been termed “French Paradox”. Red wine contains a wide variety of
polyphenols and exerts numerous effects including antioxidant and free radical properties,
anti-platelet aggregating and anti-thrombotic activities. Moreover, red wine polyphenols are
powerful vasodilators via the production of nitric oxide by endothelial cells lining the inner
surface of blood vessels. Evidences have been provided that these polyphenols activate the
alpha isoform of the oestrogene receptor. Although the available data indicate that red wine
might be of benefit for cardiovascular protection, prospective controlled clinical trials are
still lacking.
Des nombreuses études épidémiologiques s’accordent sur une réduction du risque de maladies
cardiovasculaires pour les consommateurs « modérés » de vin rouge. Le phénomène a été
baptisé « French Paradox », essentiellement parce que dans le Sud-Ouest de la France, de
façon assez surprenante, il y a relativement peu d’accidents cardiovasculaires malgré une
alimentation riche en graisses saturées et en vin. Une des explications du mécanisme
moléculaire de cette protection provient des polyphénols du vin qui exercent de nombreux
effets, y compris de propriétés antioxydants, et des activités antiagrégants plaquettaires et
anti-thrombotiques. En outre, les polyphénols du vin rouge sont responsables d'un effet
vasodilatateur, via la production de monoxyde d’azote, par les cellules "endothéliales" qui
tapissent la paroi interne des vaisseaux. Le mécanisme élucidé passe par l'un des récepteurs
des hormones naturelles, les œstrogènes, des cellules de la paroi vasculaire. Bien que le vin
rouge pourrait avoir un bénéfice thérapeutique dans les maladies cardiovasculaires, la
prospective des études cliniques contrôlées fait encore défaut.

Documents pareils