Les moteurs électriques

Commentaires

Transcription

Les moteurs électriques
Exposé réalisé par Antoire Fréville 4ème B
Les moteurs électriques
Moteur à courant continu à aimant permanent :
Le stator est constitué d'un aimant permanent
pour les petits moteur ou d'un électroaimant,
alimentés en courant continu, pour les plus gros
moteurs.
Le
rotor
est
constitué
d'un
électroaimant qui est alimenté en courant
continu dans un sens puis dans l'autre.
L'alimentation se faisant par des "balais" qui
frottent sur un "collecteur". Utilisation : jouets,
moteur accessoire automobile...
Moteur pas à pas :
Le rotor est constitué de plusieurs aimants
permanents alternés. Le stator est constitué de
deux électroaimants alimentés en courant continu.
En alimentant un des électroaimant puis l'autre, le
rotor se déplace d'un pôle à l'autre : un pas.
L'enchaînement des pas permet de provoquer une
rotation. Leur intérêt est de pouvoir s'arrêter dans
une position déterminée. L'alimentation des deux
électroaimants doit être gérée par un circuit
électronique. Utilisation : moteur pour les scanner,
les imprimantes, les robots de faible puissance...
Moteur synchrone :
Le rotor est constitué d'un électroaimant
alimenté en continu. Le stator est constitué
de trois électroaimants alimentés en courant
alternatif
triphasé.
Le
principe
de
fonctionnement
est
le
même
que
précédemment il faudra cependant rajouter
des balais sur un collecteur tournant pour
alimenter l'électroaimant du rotor.
Moteur asynchrone monophasé et triphasé :
Le rotor est constitué d'un disque
métallique ou d'un bobinage jouant le
même rôle. Le stator est constitué de trois
électroaimants
alimentés
en
courant
alternatif triphasé. Au départ le rotor ne
tourne pas, le champs magnétique variant,
cela provoque un courant induit donc une
force de Laplace d'où la rotation du rotor.
Le fait que le rotor ne tourne pas en même
temps que le champ magnétique à donné
son nom au moteur. Utilisation : le moteur
le plus utilisé dans l'industrie.
Servomoteur :
Un servomoteur est un système motorisé
capable
d'atteindre
des
positions
prédéterminées, puis de les maintenir. La
position est : dans le cas d’un moteur rotatif,
une valeur d'angle et, dans le cas d’un moteur
linéaire une distance. On utilise des moteurs
électriques (continu, asynchrone, brushless).
Pour un ajustement précis de la position, le
moteur et son réglage sont équipés d'un
système de mesure qui détermine la position
courante (p. ex. l'angle de rotation parcouru
relatif à une position de départ) du moteur.
Cette mesure est effectuée sur un réglage
rotatif (réalisable p. ex. par un potentiomètre).
Moteur Brushless :
Vu de l'extérieur, il fonctionne en
courant continu. Son appellation (de
l'anglais Brushless) vient du fait que
ce type de moteur ne contient aucun
collecteur tournant et donc pas de
balais. Par contre un système
électronique de commande doit
assurer la commutation du courant
dans les enroulements statoriques.
Ce dispositif peut être, soit intégré
au
moteur
pour
les
petites
puissances, soit extérieur sous la
forme
d'un
convertisseur
de
puissance (onduleur). Le rôle de l'ensemble capteur plus électronique de
commande est d'assurer l'auto-pilotage du moteur c'est-à-dire l'orthogonalité
du flux magnétique rotorique par rapport au flux statorique, rôle autrefois
dévolu à l'ensemble balais-collecteur sur une machine à courant continu.

Documents pareils

ROTOR STATOR

ROTOR STATOR Un stator formé de 3 bobines disposées à 120° l’une de l’autre et  alimenté par un réseau triphasé, crée dans l’entrefer un champ  magnétique radial tournant à la fréquence de synchronisme  Un roto...

Plus en détail