Economie collaborative : comment sont taxés les revenus ?

Commentaires

Transcription

Economie collaborative : comment sont taxés les revenus ?
Particuliers
Economie collaborative : comment sont
taxés les revenus ?
Publié le Lundi 14 novembre 2016
L'économie collaborative et ses plateformes d'échanges et de locations entre
particuliers rencontrent un vif succès depuis quelques années. Attention tout de
même, si les revenus générés par ce type d'activités peuvent être intéressants, ils
ne restent pas moins imposables... L'administration fiscale a pris des décisions en
2016 !
Comment sont taxés les revenus tirés de la location
d'un hébergement via une plateforme collaborative ?
L'administration fiscale a répondu à cette question le 30 août 2016.
Pour les loyers tirés de la location d’un logement, il existe une exonération
complète si leur montant total ne dépasse pas 760 € par an, petit déjeuner compris.
Au-delà, ils sont imposés dès le premier euro dans la catégorie des bénéfices industriels
et commerciaux (BIC) +15,5 % de prélèvements sociaux.
En dessous de 32 900 € par an, il est possible de bénéficier d’un abattement de 50
%.
Le montant des loyers net des charges déductibles est à ajouter à vos autres revenus sur
votre déclaration d’impôt.
La règle est à peu près la même pour les autres plateformes collaboratives. Les
revenus issus de la location d’un véhicule, sont soumis à l’impôt sur le revenu soit dans la
catégorie BIC, soit dans celle des bénéfices non commerciaux (BNC) lorsqu’ils sont
occasionnels.
En dessous de 32 900 € par an, il suffit d’indiquer les sommes encaissées sur sa
déclaration de revenus, l'administration fiscale calcule elle-même le montant imposable
après avoir appliqué un abattement forfaitaire (50 % pour les BIC et de 34 % pour les
BNC). Au-delà de 32 900 €, il faut souscrire une déclaration spécifique et respecter
certaines obligations comptables.
Qu’appelle-t-on l’Économie collaborative ?
L’économie collaborative regroupe tous les acteurs de la consommation
collaborative et désigne donc les différents acteurs permettant aux
consommateurs d’échanger ou partager des biens et services.
La notion d’économie collaborative suppose la présence d’une volonté d’échange et
de collaboration.
Les secteurs phares de la consommation collaborative sont :
les sites de prêt / location d’outils,
les sites de covoiturage,
les sites d’hébergement entre particuliers,
les sites d’échange de compétences.
Vous pratiquez le covoiturage ? Découvrez nos conseils pour être bien assuré(e).
Fl
Covoiturage : ce qu'il faut savoir pour être bien protégé(e)
/fr/banques/articles-conseils-bancaires/covoiturage-et-assurances
Tags
économie collaborative plateforme collaborative fiscalité revenus airbnb covoiturage
location d'appartement location entre particuliers location véhicule échange collaboratif
internet administration fiscale déclaration de revenus