Les prix des stupéfiants en France

Commentaires

Transcription

Les prix des stupéfiants en France
DCPJ / SDLCODF / OCRTIS
Les prix des stupéfiants
en France
La photographie au 4ème trimestre 2012
DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
OFFICE CENTRAL POUR LA REPRESSION
DU TRAFIC ILLICITE DES STUPEFIANTS
Mars 2013
Page 2
Présentation générale de l’étude
Le relevé des prix de
l’enquête 2012 a été
effectué auprès des services
en novembre et décembre
2012.
Le nombre de données sur
les prix (détail, semi-gros ou
gros) et de commentaires
sur l’accessibilité au produit
ou sur l’évolution des
marchés des stupéfiants a
varié du simple au triple
selon les drogues.
De façon générale, les
informations ont été riches
de précisions pour la résine
de cannabis, la cocaïne et
l’héroïne, nombreuses pour
l’herbe et rares pour les
drogues de synthèse.
Le nombre de données
utilisées pour établir la
présente étude est le
suivant :
Résine de cannabis : 290
Cocaïne : 255
Héroïne : 251
Herbe de cannabis : 219
Ecstasy : 83
Amphétamine : 24
LES PRIX DES STUPEFIANTS EN
FRANCE
Photographie
au 2ème trimestre 2009
Les prix des stupéfiants varient de
manière importante sur un même
lieu géographique en fonction de la
disponibilité du produit, de la quantité achetée, de sa qualité (coupage)
et de la relation entre le vendeur et
le consommateur. Partant de constant, les objectifs de cette étude ont
été les suivants :
 Effectuer une cartographie des prix des stupéfiants
en France, par département,
 Relever les prix de vente au détail ainsi que les prix
de gros et de semi-gros des principaux stupéfiants
consommés en France (herbe et résine de cannabis,
cocaïne, héroïne et ecstasy) avec comme unité le
gramme ou le comprimé pour l’ecstasy,
 Constituer un outil fiable permettant le suivi périodique des évolutions des prix des stupéfiants.
Définition
Le prix de gros correspond au prix payé à des professionnels de l’import-export pour des
quantités importantes de stupéfiants, livrées à leur plus grande pureté.
Le prix de détail correspond au prix de vente du stupéfiant à l’usager dans la rue.
Le relevé des prix de semi-gros a été également effectué, cette année. Notion plus imprécise que les prix de détail ou de gros, ce prix correspondait aux quantités de stupéfiants intermédiaires payées à des professionnels qui prennent une part sur la valeur marchande des
stupéfiants. A ce niveau, les stupéfiants sont déjà fortement dilués afin d’augmenter les
quantités et donc les profits.
Dans le cadre du plan d’action de l’Union Européenne contre les stupéfiants (2009-2012),
sous l’égide de l’OEDT, un travail commun d’harmonisation des données relatives aux prix
des stupéfiants a été entamé, dès 2010, par près de 20 pays de l’U.E. Pour la France,
l’OFDT, la Douane et l’OCRTIS participent aux réunions d’experts.
Le suivi annuel, voire semestriel, des prix des stupéfiants corrélé aux concentrations des
principes actifs analysés dans les lots de stupéfiants saisis est un objectif ambitieux de
l’OCRTIS en 2013 / 2014. Développé avec d’autres partenaires français, ce projet devrait
permettre de mieux comprendre les évolutions des prix des stupéfiants en France et renseigner sur l’action des services antidrogue dans notre pays.
Méthodologie
1. Elaboration d’une matrice de recueil de
données chiffrées et de commentaires sur le
niveau de l’offre en stupéfiants et l’évolution
du trafic.
2. Envoi de cette matrice aux différents
correspondants en capacité d’évaluer précisément, chacun dans leur zone territoriale,
les prix de détail et de gros des stupéfiants
(DIPJ et DRPJ, brigades de stupéfiants des
Directions Départementales de la Sécurité
Publique, unités de la Gendarmerie nationale - brigades et S.R -).
3. Analyse des niveaux de prix en utilisant
l’approche par quartiles avec le relevé des
médianes.
4. Construction de cartes de prix permettant une visualisation synthétique des zones
de prix en fonction de leur positionnement
dans la série.
Remerciements
DIRECTION CENTRALE DE LA POLICE JUDICIAIRE
OFFICE CENTRAL POUR LA REPRESSION
DU TRAFIC ILLICITE DES STUPEFIANTS
L’enquête 2012 s’inscrit
dans la continuité des
études effectuées par
l’OCRTIS en 2006, 2007,
2009, 2010 et 2011.
Cette étude à été rendue possible :
Par la coopération pleine et entière de la Direction Centrale de la Sécurité Publique et de
ses Directions Départementales de Sécurité Publique, de la Gendarmerie nationale, des
DIPJ et DRPJ de la Direction Centrale de la Police Judiciaire qui ont collecté les prix des
stupéfiants sur le marché de détail, à l’échelon de la ville, grande ou moyenne ou sur le
marché de gros, à l’échelon d’une zone territoriale.
Et par la participation du Laboratoire de Police scientifique d’Ecully de l’Institut National de Police Scientifique (INPS).
Page 3
Les prix au 4ème trimestre 2012
LES CHIFFRES CLES
LES POINTS CLES
CANNABIS
Le prix médian du gramme d’herbe poursuit sa hausse entamée
en 2010 et atteint 8 € en 2012 ; en 2006, son prix ne dépassait
pas 5,5 €. Le prix du gramme de résine augmente également,
après 4 années de stagnation, pour s’établir à 6 € dans une fourchette allant de 5 à 7,5 €.
Pureté : la teneur moyenne en THC de l’herbe est de 8% (pour
les quantités inférieures à 10g).
Le prix du kilogramme (herbe ou résine) varie toujours fortement en fonction de la qualité annoncée par le trafiquant (le
différentiel est de 1 à 4). Le kilogramme d’herbe se vend entre
3 000 € et 4 900 € avec un prix médian en hausse à 3 625 €. Le
kilogramme de résine se négocie entre 1 500 € et 2 500 € avec
un prix médian stable à 2 000 €.
COCAINE
Au détail, le prix médian du gramme de cocaïne augmente et
atteint 65 €, dans une fourchette très réduite allant de 60 à 70 €.
De 2007 à 2011, le gramme de cocaïne était resté inchangé à
60 €.
Pureté : lors de transactions portant sur des quantités inférieures
à 10 g, le gramme de cocaïne vendu au détail a une teneur
moyenne de 32 % en équivalent base.
Le prix médian du kilogramme de cocaïne est de 30 000 €.
Selon sa pureté et la quantité acquise, ce prix peut varier entre
25 000 € et 35 000 €.
Saisi dans les aéroports français à son arrivée en France, le kg
de cocaïne présente une pureté proche de 63 % en équivalent
base. Dans l’hexagone, la teneur moyenne du kg est inférieure
à 50 % dans le trafic de gros et de semi-gros.
HEROINE
Au détail, le prix du gramme d’héroïne se maintient à 35 €
après être resté stable à 40 € de 2007 à 2010. En 2000, ce prix
était légèrement supérieur à 60 €.
Concernant la pureté du produit : la teneur moyenne du gramme d’héroïne-base vendu dans la rue est de 8 %.
Sur des transactions importantes de l’ordre du kilogramme, le
gramme peut se négocier entre 7 000 et 15 000 € et le prix médian du kilogramme est de 9 250 € contre 10 500 € en 2011.
La teneur moyenne du kg est de 17 %.
La disponibilité de l’héroïne reste forte dans l’hexagone.
Globalement, l’offre d’héroïne brune est forte ou assez forte
dans tout l’hexagone ; l’offre d’héroïne blanche est faible ou très
faible sauf dans quelques villes de moyenne importance dans
lesquelles des réseaux se sont spécialisés et offrent une héroïne
blanche, plus chère (+ 50 %).
Les zones d’acquisition de l’héroïne vendue en France sont
situées principalement aux Pays-Bas (Rotterdam, Maastricht,
Breda …) et en Belgique (Anvers, Bruxelles …). L’héroïne
vient également d’Espagne (Lerida, Barcelone, Bilbao) pour les
réseaux de distribution implantés en région LanguedocRoussillon, Midi-Pyrénées et Aquitaine ; de Suisse (Genève)
pour le marché de l’héroïne situé en région Rhône-Alpes.
ECSTASY
Le comprimé d’ecstasy se vend au détail entre 5 et 10 €. Son prix médian passe de 6 € en 2011 à 7,5 € en 2012 ce qui indique un
renchérissement significatif car durant les cinq dernières années, le prix du comprimé avait peu varié, oscillant entre 6 et 6,5 €).
Les transactions sur des lots importants d’ecstasy font baisser le coût unitaire du comprimé à 2,5 € (prix médian). Le lot de 1 000
comprimés se vend entre 1 000 € et 2 750 €.
Page 4
Evolution des prix médians des stupéfiants (2006 à 2012)
Prix de gros (kg en euro)
Prix au détail (g en euro)
9
4000
8
6,5
7
6
8
7,5
7
6,5
3 000
3000
5,5
6
3 050
2 750
2 500
2500
2 500
5
5
4
5
2000
5
4
2006
2007
2009
2010
herbe
2011
2012
2 200
2 200
1000
2006
résine
2007
2009
2010
2011
herbe
80
2000
2 000
1 600
1500
3
2012
résine
40000
65
65
60
60
50
3750
3 000
5
70
3500
60
60
60
35000
30 000
30 000
30 000
30 000
30000
30000
28 700
25000
45
20000
40
30
15000
40
40
40
35
35
20
10 000
12 000
10 500
10000
9250
5000
2006
2007
2009
2010
cocaïne
2011
2012
2006
héroïne
2007
2009
cocaïne
2010
7,5
6,5
6
6
6,5
6
2500
2000
5
2 500
2500
2 000
1 500
1500
5
1 500
1000
4
500
3
2006
2007
2009
2010
ecstasy
2011
2012
2012
3 000
3000
8
2011
héroïne
3500
9
7
10 000 10 000
0
2006
2007
2009
2010
ecstasy
2011
Page 5
Evolution des prix des stupéfiants (2006 à 2012)
Les données indiquées dans les 3 graphiques suivants permettent de visualiser l’évolution et l’écart entre les prix « utiles »,
correspondant à la moitié des valeurs centrales relevées. Ex : pour l’herbe, en 2012, 50 % des prix s’inscrivent dans une
fourchette allant de 6,5 à 10€ et le prix médian est de 8€. Le prix minimum observé est 2 € environ, le prix maximum est de
16 €. Outre la hausse graduelle des prix, on remarque que l’écart entre les valeurs centrales se réduit progressivement.
16
14
Herbe de cannabis
12
10
10
8,3
8
6,5
6
6,5
10
10
6,5
8
7,5
7
10
5,5
5
5
5
5
2006
2007
2009
2010
4
6,6
5,8
2
0
2011
2012
65
Héroïne
55
55
45
50
50
50
45
45
40
40
40
35
35
25
30
30
45
30
27,5
35
25
25
15
2006
2007
2009
2010
2011
2012
85
Cocaïne
80
75
70
65
70
70
70
60
60
60
60
60
60
55
50
50
45
70
65
65
60
55
70
70
55
50
40
2006
2007
2009
2010
2011
2012
Page 6
COCAINE
La disponibilité de la cocaïne est forte ou assez forte sur une
large partie de l’hexagone. Seuls quelques départements du
centre de la France semblent se démarquer et comptent peu
de filières de distribution de cocaïne.
Cette disponibilité générale de la cocaïne est particulièrement
forte dans les grandes agglomérations urbaines de plus de
100 000 habitants et semble être corrélée à la carte des
grandes villes françaises (en région parisienne, à Lille, Metz,
Strasbourg, Lyon, Marseille, Nantes, Bordeaux ....).
Cartographie de la disponibilité
de la cocaïne par
département
A noter qu’une telle corrélation n’existe pas concernant
l’héroïne dont la disponibilité est tout aussi forte en zone
urbaine qu’en zone rurale.
Le trafic de cocaïne se pratique peu dans la rue. Il se déroule
davantage dans les appartements et dans les lieux festifs.
DE NOUVEAUX PAYS D’ACQUISITION
L’approvisionnement du marché français en cocaïne se fait à
différentes sources :
- directes : les approvisionnements dans les pays producteurs
de cocaïne ou dans les pays de rebond en Amérique Latine
existent mais sont rares. Ainsi plusieurs filières d’importation
de cocaïne en France par des « mules » envoyées au Brésil
ont été identifiées en 2012. Les trafiquants utilisent, par
ailleurs, le courrier postal pour envoyer des petites quantités
de cocaïne.
- indirectes : l’essentiel de la cocaïne consommée en France
provient d’Espagne et des Pays-Bas.
Les Antilles françaises et depuis quelques années, la
République Dominicaine sont les pôles émergents où est
acquise une part importante de la cocaïne destinée au
marché hexagonal.
L’Afrique de l’ouest est une autre zone de transit de la
cocaïne sud-américaine pour l’Europe et in fine pour la
France : en 2012, les principaux pays de transit sont la
Guinée-Bissau, le Togo, le Bénin et le Ghana.
Cocaïne mélangée à du café
L’évolution
de
la
disponibilité de la cocaïne est
perçue en hausse dans un
grand
nombre
de
départements, essentiellement
ruraux.
Page 7
COCAINE
Le prix du gramme de cocaïne vendu au
détail oscille dans une fourchette réduite
entre 60 et 70 € selon les lieux avec pour
prix minima 30 € le g et un prix maximum
de 180 €. Le prix médian est à la
hausse à 65 € en 2012 contre 60 € en
2011. En 2006, il se vendait aussi 65 €.
Au début des années 90, le gramme se
négociait deux fois plus cher soit environ
1 000 F (150 €).
Les prix de la cocaïne au
détail (g) en Europe :
(source
Espagne
UDYCO) : 59 € avec une
pureté de 42 %
Pays-Bas (source KLPDNND) : 44 €
Le prix de la cocaïne varie selon la qualité
supposée qui peut être standard ou
annoncée comme supérieure. Pour de
« l’écaille de poisson », le prix au gramme
peut être doublé.
Pureté :
Dans les saisies de rue, la teneur moyenne
de la cocaïne est de 32 % dans une
fourchette allant jusqu’à 50 % environ.
En Amérique latine : Pérou: le kg
de cocaïne est vendu 2100 € (pureté
de 90%), Colombie : 2 200 € ;
Equateur : 5 000 $. En Caraïbe :
Rép.Dom : 9 600 $ (pureté 65 %
environ). En Afrique : Cap Vert :
10 000 € ; Sénégal : 18 000 €
En Europe :
Au Royaume-Uni, le prix moyen d’un kg de cocaïne
est de 45 000 £ et jusqu’à 50 000 £ pour une
qualité supérieure .
Espagne : de 30 à 32 000 € (pureté de 70 %) et
de 25 à 27 000 € pour une pureté plus faible.
Pays-Bas (source KLPD-NND): 32 500 €
Page 8
HEROINE
UNE FORTE DISPONIBILITE
En 2012, la disponibilité de l’héroïne reste forte dans l’Est
et le Nord-Est de la France (Nord–Pas-de-Calais,
Champagne-Ardenne, Lorraine, Alsace, Bourgogne, FrancheComté) ainsi qu’en Normandie, Bretagne et Rhône-Alpes,.
Sur ces territoires, la forte disponibilité du produit n’est
toutefois pas toujours corrélée à des prix bas. Ex : la
Bretagne où le prix du g est supérieur à 45 €.
Cartographie de la disponibilité
de l’héroïne par département
Le niveau important de l’offre d’opiacés dans le « grand
Est » de la France s’explique par la proximité géographique
avec les Pays-Bas et la Belgique qui sont toujours les
premiers marchés de rebond de l’héroïne d’Asie du Sud-Est.
Dans les régions du sud-ouest, du sud-est de la France ainsi
qu’en région Centre, la disponibilité de l’héroïne est plus
faible.
DE L’HEROINE BRUNE SUR LE MARCHE FRANCAIS
Sur le marché français, l’héroïne brune est majoritaire. Elle est
vendue au gramme, au pochon ou à la dose (0,4 à 1 g). La
« blanche » est beaucoup plus rare sauf dans quelques rares
départements, (Val d’Oise, Rhône, Dordogne). La « blanche » est
vendue environ 50 % plus chère et peut dépasser 100€ le gramme.
Au niveau des grossistes, les transactions d’héroïne portent
généralement sur de la « brune » avec des prix compris entre
9 000 € et 15 000 €. Quelques cas de vente d’héroïne blanche ont
été observés en 2012. Les prix ont pu atteindre 40 000 € le kg.
UN MARCHE D’APPROVISIONNEMENT SITUE AUX PAYSBAS
Hormis les Pays-Bas et la Belgique, première zone d’acquisition,
l’héroïne peut venir de Suisse pour le marché de Rhône-Alpes
approvisionné par des filières albanaises (la Suisse compte une
importante communauté albanophone).
Lorsqu’elle est achetée sur les marchés intermédiaires dans
l’hexagone (Lille, Metz, Strasbourg..), l’héroïne est bien évidemment
coupée (de 1 à 3 fois selon le revendeur) d’où le développement
des micro-filières de toxicomanes-revendeurs pour acquérir une
héroïne plus fortement dosée.
L’Espagne est une autre place d'approvisionnement pour les
héroïnomanes d’Aquitaine, de Midi-Pyrénées et du Languedoc qui
font le voyage vers notamment les villes de Bilbao, Irun, Lérida et
Barcelone. Pour des achats de 500 g et plus, le gramme d’héroïne
est acheté entre 15 et 20 €.
L’évolution de la disponibilité de
l’héroïne est perçue en hausse
dans un tiers des départements
Page 9
HEROINE
UNE HEROINE FORTEMENT COUPEE EN
FRANCE
L’héroïne circulant en France est principalement sous
forme base (plus de 90 % des échantillons analysés
par le laboratoire de police scientifique de l’INPS à
Ecully en 2012). Le dosage de cette héroïne est
inférieur à 10 % (5 % pour les quantités saisies
inférieures à 10 g ; 6 % pour les quantités inférieures
au kg et 10 % au delà. Dans certaines régions, les
concentrations sont très faibles (3% à Nantes, Rennes
et Montauban ; 2% à Dijon, 1% à Grenoble).
Sur le marché de gros, l’héroïne se vend souvent avec
une quantité de produits de coupage. (ex : 1 kg
d’héroïne et 3 kg de produits de coupage). Sur le
marché du semi-gros aux Pays-Bas, le trafiquant peut
acquérir pour 1 000 € entre 60 et 70 g d’héroïne et
100 g de coupe.
Quand elles est vendue moins de 10 000 € le kg
(prix médian), l’héroïne coupée contient entre 5 à
10 % de principe actif. Vendue entre 20 000 € et
22 000 €, le kg d’héroïne est plus concentré avec
25 % de principe actif.
Le prix médian du gramme d’héroïne est de 35 €. Il
était de 45 € en 2006.
Les prix au détail de l’héroïne (g) en
Europe :
Espagne (source UDYCO) : 57 € avec
une pureté de 31 %,
Pays-Bas (source KLPD-NND) : 44 €
Les prix de gros de l’héroïne (kg) en Europe :
Espagne (source UDYCO) : 33 800 € avec une
pureté de 41 %,
Pays-Bas (source KLPD-NND) : 32 500 €
Page 10
RESINE DE CANNABIS
PRODUITE AU MAROC ET DEPUIS PEU
EN AFGHANISTAN
Premier producteur mondial de résine avec
l’Afghanistan, le Maroc exporte 90 % de sa
production vers les marchés européens.
Cartographie de la disponibilité
de la résine de cannabis par
département
Selon certains observateurs, la production
marocaine serait de l’ordre de 2 000 à 3 000
tonnes en 2012, bien supérieure aux 1 000
tonnes selon les estimations unilatérales des
autorités marocaines.
Sur le marché français, la résine marocaine est
omniprésente et une grande uniformité se
dégage de la carte de sa disponibilité dans
l’hexagone. La résine marocaine est cependant
concurrencée par l’herbe néerlandaise et depuis
peu, par l’herbe produite en France. Seules
quelques dizaines de kg de résine afghane ont
été saisies en 2012.
Rendement : avec 100 kg de cannabis brut,
les trafiquants produisent 1 à 2 kg de haschich
de qualité supérieure ou 6 à 7 kg de haschich
de qualité moyenne. Avant sa
commercialisation, le produit est souvent coupé
avec du cirage, du henné, de la terre ou encore
de la colle.
DES QUALITES DIFFERENCIEES
Au Maroc, 4 qualités de résine sont disponibles
et proposées aux trafiquants-grossistes :
-La qualité supérieure : appelée « radala,
paki ou mexicaine »: vendue dans le Rif de
1 300 à 1 500 € le kg, En France, son prix
oscille entre 3 800 et 4 000 € le kg..
-La bonne qualité : « top ou frappe ou sum »
vendue entre 800 et 1000 € le kg et entre
3000 et 3300 € le kg dans l’’hexagone.
-la qualité semi : négociée de 500 à 600 €
au Maroc et 1 700 € le kg en France. Cette
résine est issue d’une 2ème extraction.
-La qualité inférieure : « commerciale »
cédée entre 100 et 400 €. son prix est encore
plus bas comme sa concentration en THC. Peu
recherchée en France, son marché de
prédilection est actuellement en Italie.
UNE CONCENTRATION EN THC STABLE SAUF
POUR QUELQUES PRODUITS BIEN CIBLES
La teneur moyenne de la résine en principe actif (THC
ou delta 9 tétrahydrocannabinol) est de 10 %. Cette
concentration est stable depuis plusieurs années.
La concentration de THC est parfois beaucoup plus
forte dans les « olives » de cannabis (jusqu’à 20 %)
vendues au moins le double du prix de la résine dite
« commerciale ».
L’OLIVE
10 g environ de cannabis vendus de 60 € à 100 € l’unité
L’ « olive marocaine » est une résine de bonne qualité
mise sur le marché à un prix plus élevé au gramme
que celui vendu en plaquette. Côté trafiquant, la gamme de produits est renouvelée ; côté consommateur, le
produit est recherché pour ses effets renforcés. Depuis
3 à 4 ans, sa disponibilité s’est élargie à l’ensemble de
l’hexagone. En 2011, plusieurs filières recrutant des
" mules" transportant « in corpore » des olives de
cannabis entre Oujda et Roissy CDG avaient été identifiées par les douanes françaises. Ce trafic perdure.
Ainsi en décembre 2012, 4 mules marocaines ont été
arrêtées à l’aéroport de Casablanca en partance pour
Paris avec près de 5 kg d’olives ingérées.
Les prix de la résine au détail (g)
en Europe :
Espagne (source UDYCO) : 6 €
Pays-Bas (source KLPD) : 5,6 €
Et dans les coffee-shops : de 5 €
(kétama), 6,87 € (afghan), 8,83 €
(tbisla), 9,50 (hya), et à 18,33 € (ice).
Les prix de gros de la résine (kg)
en Europe :
Espagne (source UDYCO) : 1 569 €
Pays-Bas (source KLPD) : 1 500 €
Page 11
RESINE DE CANNABIS
HOMOGENEITE DES PRIX DE LA RESINE DE
CANNABIS AU DETAIL EN FRANCE.
Le gramme de résine se vend au détail entre 5 € et
7,5 € dans l’ensemble du pays., avec un prix
médian de 6 € ; le prix moyen est proche à 6,6 €
et cela dans une fourchette de prix allant de 1,5 €
(prix minimum) à 20€ le g (prix exceptionnel
constaté).
En 2012, le prix de la résine a augmenté
légèrement après avoir atteint un palier 3 années de
suite à 5 €. Dans la rue, la résine est souvent
conditionnée pour l’usager en barrettes de 10, 20 ou
30 €.
Les paramètres locaux et la qualité annoncée
peuvent faire varier les prix du simple ou double.
Au niveau du trafic de semi-gros, les transactions
portent sur des plaquettes (50 ou 100g). La
savonnette de 250 g a pratiquement disparu du
marché français et n’est encore visible que sur le
marché britannique.
UNE PALETTE DE PRIX SELON LA QUALITE
Le prix de gros du kg de résine est sujet à de fortes
variations (de 1 à 3) en fonction de la qualité
annoncée du produit.
La qualité de base dite commerciale est vendue
1 500€ à Paris, rarement au dessus de 2 000 €.
Quelques lots de qualité supérieure dite « frappe »,
se négocient, en petites quantités, à 2 800 € voire
bien plus entre 3 500 à 3 800 € le kg.
Un prix élevé dans une localité est bien souvent la
résultante d’une pluralité de facteurs et n’est que
temporaire. Si la « qualité » du produit est le 1er
paramètre qui intervient dans la fixation d’un prix, la
rareté ou la pénurie du produit influent étalement
sur le niveau des prix suite par exemple au
démantèlement d’une filière locale.
LES ARRANGEMENTS
TRAFIQUANTS
ENTRE
PRODUCTEURS
MAROCAINS
ET
Le prix de gros correspond au prix pratiqué dans le cadre d’une transaction
traditionnelle payée sur place au trafiquant marocain par le client-trafiquant, incluant
l’achat du produit, la rémunération des intermédiaires et le prix de la corruption.
Une autre pratique coexiste : celle, pour le producteur, de s’associer au risque de
l’interception, de ne rien percevoir à l’export mais d’être payé une fois la marchandise
acheminée en France. Une personne peut être laissée en garantie auprès du vendeur
au Maroc. Le renchérissement de la transaction peut atteindre 20 % du prix initial.
Page 12
HERBE DE CANNABIS
HOMOGENEITE DES PRIX DE L’HERBE DE
CANNABIS AU DETAIL EN FRANCE.
Comme pour la résine de cannabis, une certaine
uniformité caractérise la cartographie du prix de
détail de l’herbe de cannabis en France.
Le gramme d’herbe se vend au détail entre 6,6 € et
10 € dans l’hexagone, avec un prix médian de 8
€, un prix moyen à 8,6 € et ce, dans une fourchette
allant de 1 € (prix minimum) à 20 € le g (prix
maximum exceptionnel).
Le niveau de prix évolue à la hausse depuis quelques
années. Vendu 5,5 € en 2006, le gramme d’herbe
est passé à 6,5 € en 2007 puis 7,5 € en 2011. Au
prix de gros, le kg oscille varie de 2 000 à 4 000 €
et son prix médian atteint 3 625 €.
Comme pour la résine, la qualité annoncée du
produit ainsi que les paramètres locaux font varier
les prix : ainsi le gramme « d’amnésia » importé des
Pays-Bas est vendu entre 10 € et 20 € le gramme
au détail et entre 5 500 € et 10 000 le kg soit deux
fois plus cher que la qualité « commerciale ».
Sur le marché parallèle parisien, l’amnésia se négocie
entre 50 et 60 € les 3 g et jusqu’à 10 000 € le kg.
Plantation d’herbe en intérieur
LES CULTURES D’HERBE EN INTERIEUR
La production d’herbe en intérieur ou en extérieur est devenue un phénomène émergent au début des années 2000. Le nombre des détections de plantations s’accroît
et les saisies de plants de cannabis oscillent entre 50 000 et 60 000 unités depuis
plusieurs années. Pour ce qui concerne l’activité seule des services de police, 21 000
pieds de cannabis ont été saisis en 2012 ; moins de 4 000 pieds avaient été détruits
en 2011. Cette herbe cultivée en placard ou dans des pièces aménagées peut atteindre une concentration en THC entre 15 et 20 %, un taux qui rivalise avec celui
produit par les trafiquants néerlandais avec le « nederwiet ».
Page 13
ECSTASY – MDMA
TRAFIC ET DISTRIBUTION : des filières aux contours
toujours flous …
Cartographie des prix de
l’ecstasy-MDMA par
département
Le trafic de drogues de synthèse et notamment de MDMA
apparait bien secondaire par rapport aux trafics de
cannabis et des poudres (héroïne et cocaïne). La
disponibilité de l’ecstasy est faible ou très faible dans un
grand nombre de régions. Sa disponibilité serait forte dans
quelques villes (Marseille, Montpellier, Carcassonne,
Vannes, Saint-Etienne) ce qui correspondrait à
l’identification récente de filières locales par les services
répressifs.
L’ecstasy circule toutefois dans un nombre plus important
de départements mais au sein de filières spécialisées et
dans le cadre de trafics d’ampleur réduite voire dans le
cadre de micro-trafics. C’est une des raisons pour
lesquelles la visibilité du trafic est moindre que pour les
autres stupéfiants. Le trafic reste essentiellement révélé à
l’occasion d’évènements festifs (fêtes techno et autres
rassemblements musicaux), lors de contrôles douaniers ou
lors d’enquêtes ciblant des établissements de nuit.
UN PRODUIT DIFFUSÉ DE PLUS EN PLUS SOUS
FORME DE POUDRE
Le MDMA - ecstasy est le produit qui circule le plus sur le
marché français. On le trouve sous la forme chimique de
chlorhydrate et il est distribué majoritairement sous
forme de comprimé, rarement sous la forme de gélule
(à Bordeaux), de cristaux (à Laval) ou de bonbonne
(Limoges). Depuis quelques années, les saisies de poudre
de MDMA sont en augmentation et quelques indications
de prix ont été communiquées en 2012 : 70 € le g en
Côte d’Armor, 50 à 60 en Indre-et-Loire, 50 € dans le
Morbihan, 40 € en Haute-Garonne.
Le prix médian du comprimé d’ecstasy-MDMA augmente
légèrement et atteint 7,5 € en 2012 dans une fourchette
allant de 5 à 10 €.
UN PRODUIT MELANGE, COUPE
Le comprimé d’ecstasy contient de nombreux produits de coupage. Le lactose est le
sucre le plus fréquemment rencontré dans la MDMA devant la caféine.
En 2009 et 2010, l’analyse chimique des comprimés saisis avait révélé la présence
d’une autre substance que le MDMA , la MCPP, une molécule non classée à ce jour.
DANS LES ANNEES 90 ...
En 1993, le prix au détail du comprimé
d’ecstasy était compris entre 200 F et
300 F soit entre 30 et 45 €. En 2002,
le prix pratiqué se situait entre 7,5 et
15 €.
PRIX DE GROS : de rares indications en France …
Seules 13 données ont été recueillies lors de l’étude. Ce
faible retour d’informations conforte l’analyse faite selon
laquelle l’organisation des réseaux d’importation et de
distribution de l’XTC en France repose sur de nombreux
micro-réseaux.
L’acquisition de grandes quantités de comprimé d’ecstasy
aux Pays-Bas réduit le prix unitaire du cachet qui varie alors
entre 1 € et 2,75 €. Le prix médian du lot de 1 000
comprimés est à 2 500 €. En région parisienne, les
quantités importantes d’XTC peuvent se négocier enter 750
et 2 100 € les 1 000 comprimés.

Documents pareils