Minutes - Ville de Moncton

Commentaires

Transcription

Minutes - Ville de Moncton
Council Chambers
City Hall
Moncton, N. B.
December 06, 2011
0909
M I N U T E S – SPECIAL PUBLIC MEETING – BUDGET SESSIONS
MEMBERS OF CITY COUNCIL
Mayor G. H. LeBlanc
Councillor M. A. Henderson
Councillor D. Bourgeois
Councillor N. Hoar
Councillor P. Thériault
Councillor B.A.Q. Hicks
Councillor P. Pellerin
Councillor R. Landry
Councillor P.A. Boudreau
ABSENT
Councillor S. Boyce
Councillor K. M. Barnes
ALSO PRESENT
J. Dubé, City Manager
B. A. Quigley, City Clerk/Director of Legislative Support
C. Dallaire, General Manager, Corporation Services
D. MacLellan, General Manager, Community Safety Services
S. Trueman, General Manager Legal and Legislative Services
J. MacDonald, General Manager, Engineering and Environmental Services
J. Martin, General Manager Finance and Administrative Services
G. Houser, Deputy Treasurer, Controller
P. Thomson, Director, Corporate Communications
A. Richard, Director of Design and Construction
R. Higgins, General Manager, Parks and Leisure Services
J. Cohoon, Director Leisure Services
E. Arsenault, Fire Chief
D. McCabe, Deputy Fire Chief
B. Bowser, Finance Department
J. Allain, General Manager Codiac Transit
B. Champoux, Director, Community Business Development
L. Hanson, General Manager Human Resources Services
J. Desroche, Public Works
Cindy Boyle, Deputy Treasurer – Accounting
C. Despres, Director Corporate Planning and Policy Development
G. Mercier, Financial Analyst
R. Lusk, Director Director Engineering Administration
MC Pierce, Senior Transit Planner, Codiac Transit
R. Dewolfe, Supervisor of Finance & Administration, Codiac Transit
A. Allain, Director Operations Codiac Transit
P. Thomson, Director Corporate Communication
DELEGATES:
Mr. Boyd Anderson, GMPDC
Mary Taylor, Capitol Theatre
Angela Smith Capitol Theatre
Peter Belliveau, MID
Tina Bourgeois, Moncton Public Library
Denis Allain, Ability Transit
James Allain, Ability Transit
John Thompson, Enterprise Greater Moncton
Edmond Koch, Enterprise Greater Moncton
Marlene Snowden, RCMP
CALL TO ORDER
APPROVAL OF AGENDA
READING OF MEETING NOTICE
The City Clerk read into the record the meeting notice calling a Special Public Meetings of City Council in
the Council Chambers, City Hall, Moncton, NB, on Tuesday, December 06, 2011 @ 9:00 a.m. – 5:00p.m.
& Wednesday, December 07, 2011 @ 9:00 a.m.- 4:30 p.m. for the consideration of the following:
1.
REPORTS FROM CITY MANAGER/ RAPPORTS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL
1.1
Conclusion – City of Moncton Capital Budget for the year 2012
a. Round-about (Responsible Financial Management and Planning Committee)
b. Median – Morton Ave/Murphy Ave
c. Change to Sustainability Allowance and impact on Capital Budget
d. Concert Site
1.2
Deliberation of the City of Moncton Operational Budget for the year 2012
a. Presentations: Agencies, Boards and Commissions
b. Departmental Budgets (To be continued December 07 @ 0900)
2.
ADJOURNMENT
CLÔTURE DE LA SÉANCE
ADOPTION OF AGENDA/APPROBATION DE L’ORDRE DU JOUR
Motion: That the Agenda be approved as circulated.
Moved by: Councillor Henderson
Seconded by: Councillor Pellerin
MOTION CARRIED
1.
REPORTS FROM CITY MANAGER/ RAPPORTS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL
Mr. Martin reviewed the agenda for the day. The conclusion of the Capital Works Budget was reviewed
with Council with the following items to be addressed:
1.
2.
3.
4.
1.1
Sustainable Street Allowance (Operational Fund)
Morton Ave Median
Concert Site
Roundabout
Conclusion – City of Moncton Capital Budget for the year 2012
a. Round-about (Responsible Financial Management and Planning Committee)
Mr. Richard provided a Power Point presentation explaining proposed changes to accommodate the
Roundabout. Engineering and Environmental Services have determined that the project cannot be
built in one year. The project is no longer conducive to the original cost of $1.6M which was
projected in 2006. The estimated costs now stands at $2.9M for the same project. This project will
be considered a specialized project and the City will need to hire consultants. Should consultants be
hired immediately, no design would be available until May and tendering would only happen at end
of June/beginning July 2012. The Department is recommending that the design portion of the
project be completed this budget year (2012) and construction be added to 2013 budget.
Motion: That $300,000 be placed in the Capital Works budget for 2012 budget for the design of
the roundabout at Russ Howard and Killam Drive, and that funds for the construction of the project
be set aside in the 2013 budget year.
Moved by: Councillor Henderson
Seconded by: Councillor Hoar
MOTION CARRIED
Nay:
Couincillor Boudreau
Councillor Hicks
Councillor Bourgeois
Councillor Landry
Staff was asked to go and re-configure the budget to allocate the $300,000.000. Mr. MacDonald
also reminded Council that the 5-year plan will have to be re-configured as well. The item was put
aside until staff could return with changes during tomorrow’s budget deliberations.
b. Median – Morton Ave/Murphy Ave
Mr. Richard indicated that the changes are located on lines 348 and 329. Spruce /Grove Street
improvement. Sewer and gravel thickness is appropriate. Will only be doing a resurfacing and not a
major repair.
A total of $130,000 will be added to line 329 – Morton Ave. median.
c. Change to Sustainability Allowance and impact on Capital Budget
A total of $400,000 is being recommended to be removed. This will affect 2 projects.
Page 5 – Preservation/Sustainable Street Allowance
Ayer Ave – line 271 – Crandall to Pellerin is in need of repair to the sewer; however, can
wait another year. Removal of this item from the budget provides a savings of $275,000.
Frampton Lane – line 268 – Glendalea to Gorge removal of this item for the next year or
two would result in a savings $300,000.
Recommends adding Cole at a cost of $95,000 and Dolphin at a cost of $80,000.
d. Concert Site
This item not discussed at this time.
1.2
Deliberation of the City of Moncton Operational Budget for the year 2012
a. Presentations: Agencies, Boards and Commissions
 GMPDC
No questions
 Capitol Theatre
Ms. Taylor informed Council that a portion of each ticket sale goes toward the debt
repayment to the City. So far, this practice has reduced the debt by $100,000.
Councillor Hoar expressed her disapproval of providing such a large grant to the Capitol
Theatre. Ms. Taylor responded that the building is in fact owned by the City and the cost
of maintaining a heritage building is costly.
Councillor Thériault requested that Council receive a list of events scheduled at the Capitol
Theatre for the upcoming year
Councillor Hicks suggested that in future, financial reports provided by the Board, to
include all monies received from the City of Moncton.
 MID
Mr. Belliveau made mention of the expansion of the MID parks and the long term returns
on investments to the City of Moncton.
Councillor Bourgeois asked that Mr. Belliveau provide stats for return on investments
received from the MID to Council.
 Moncton Public Library
The Moncton Public Library is the 2nd busiest library in Canada. Approximately 2 million
people visit the library each year.
Ms. Bourgeois indicated that the library has access to Overdrive. They currently have
electronic books; however, are not able to meet the large demand for these books. The
library is Wi-Fi. With the renovations in the upcoming year, the library will have a section
dedicated to adolescents.
Meeting recessed at 1009 – reconvened at 1030
 Ability Transit
Having the fourth bus has increased the ridership by 400 clients. Added 25-30 trips per
week with the additional 12-hours. Would like to add 4 hours on Monday and Tuesday
evenings and run 8-hours on Sunday.
 Enterprise Greater Moncton
In regard to a recent article, Mr. Thompson indicated that EGM has contacted the Globe
and Mail to find out their source on the unemployment rate in Moncton. This rate is not
reflective of the rate calculated by EGM.
A discussion ensued about a per capita formula for each community.
 Other Grants
Théâtre Escaouette - Level 3 - $25,000.00
Senior Citizens Centre – Level 2
Rentals and Lease – $32,000.00
Supplies – $6,0000.00
Coordinator – $35,330.00
Ability Transit – (Extra operating hours got Ability bus) - $15,768.00
DMCI – St. George Street revitalization - $30,000.00
Mr. Martin reviewed the operational grant amounts for Council’s benefit. Making note that the
general operational grants are up 8.6%. Moncton Lions Community Center saw an increase of
20% due to a level 2 amount of $73,330.
Mr. Dubé provided an explanation for a request made for a $25,000.00 one-time grant for Théâtre
Escaouette. Approximately a month ago, the theatre met with both Mr. Dubé and the Mayor
requesting a grant in the amount of $35,000 The theatre had been receiving a long term grant.
However, the term has since expired; hence, the request for additional funds. This year marks
their 35th Anniversary. The theatre produces various productions per year, has working actors,
technicians, and the return on investments in their operation are fairly significant to the community
as a whole. The City of Moncton considers Le Théâtre Escaouette as a valuable institution. It is
one of two performing arts facilities within the City. It is an important part of the cultural
programming in the community. Mr. Dubé is prepared to recommend the request to Council for
their consideration, at the same time, noting that it is a one-time grant.
Motion: That the recommendation for the Level 3 - $25,000.00 for the Théâtre
Escaouette -funding proposed by the City Manager be removed.
Moved by: Councillor Hoar
Seconded by: Councillor Hicks
Motion to Table by agreement of Council
Long term agreements
Mr. Martin pointed out to Council the following changes tolong term grants:
 Tech South East has been given a set amount for the past few years. The amount has
been removed from the Community Business Development (Economic Development
area) budget and included with the long term grants. The amount of $50,000 is only
for one year.
 Théâtre Escaouette’s one-time allocation.
 DMCI - St. George Street revitalization – this group has been to Council in previous
years requesting contributions. This has also been added as a one year request.
Mayor LeBlanc expressed his concern as to whether the monies allocated for the above mentioned
companies belong under long term grants. Mr. Martin indicated that Tech South East does fall
under the long term grant, as it has been an on-going contribution that was previously funded out
of the Economic Development Department.
Mayor LeBlanc reiterated he does not feel that Tech South-East, DMCI St. George Street
Revitalization and Theatre Escaouette fall under the long term grant indicating that Mr. Dubé and
Mr. Martin had also come to this conclusion These would fall under level 3 contributions as a
one-time expense.
It was noted that on page 93, note 9, Théâtre Escaouette should be listed as a level 3.
Councillor Hoar indicated she does not believe that $30,000 for Saint George Street revitalization
is a needed expense every year, unless there is a detailed explanation of their plan.
In response to a question from Council Hoar, Mr. Champoux advised that the City of Moncton has
a 3-year contract with Tech South East for $50,000.00/year, and 2012 is the last year of the
contract. Tech South East was created as a result IC2 Institute’s study conducted in the
community looking at the City’s assets, weaknesses and opportunities. Based on the City’s
economic development strategy, and the work of the Prosperity and Economic Affairs committee,
the City wanted to focus on accelerating the growth of its knowledge based sectors. The
$50,000.00 per year was the result of a presentation on accelerating the growth of the City’s
knowledge, and for the past two years, the money has been provided through a budget within the
Economic Development budget. The City is pleased with the work done so far, and the money
invested. Tech South East has a budget of $454,000.00 and the City invests $50,000 of their
funds. The rest is provided by other government entities, private sectors, universities and colleges
Mr. Martin will revise the long term grants and remove the Théâtre Escaouette, Tech South East
and Saint George Street revitalization from 2012 Worksheet.
Motion: That funding allocated for Tech South East, l’Escaouette and DMCI St. George
Street revitalization be removed from the long-term grant section of the budget and be
placed in contingency.
Moved by: Councillor Bourgeois
Seconded by: Councillor Hicks
In response to questions posed by Councillor Bourgeois, Mr. Dubé informed Council that they had
been made aware of the Tech South East contributions. This item had come before Council in the
past. He reiterated that Théâtre Escaouette, Tech South East and Saint George Street revitalization
are not considered long term grants. The Théâtre Escaouette is only being considered as a onetime contribution, should the theatre wish to pursue a long term agreement – they will have to
follow the policy for long term grant allocation. This also applies to Saint George Street
revitalization, they came and asked for a one-time contribution of $30,000, for which they will
match for improvements along Saint George Street.
Mr. Dubé explained that Tech South East was established a fewyears ago, and that the $50,000.00
contribution had to be approved yearly and fell under the level 1 budget of the Economic
Development Department until this upcoming budget year. The Finance Department has placed it
in the schedule as a long term grant, and this is the last year of a three year program. Whichever
budget this item is part of, it needs Council’s approval. Councillor Bourgeois questioned if the
item was included in the budget binder from previous years? Mr. Dubé indicated that he would
have to verify that information. Councillor Bourgeois referred to a conversation with Mr. Martin
requesting an itemized list of Economic Development budget, because, he learnt this year that
Council decided to give $50,000.00 to South East Tech.
Councillor Hicks requested that the City Clerk provide Council the minutes of the meeting where
Tech South East was discussed. Mr. Champoux was asked to provide Council the amount being
contributed from both Dieppe and Riverview for Tech South East. Councillor Hicks also
requested the return on the investment this company provides to the City of Moncton.
MOTION CARRIED
Nay:
Councillor Boudreau
Recessed @ 11:55 a.m. – Reconvened at 1:45 p.m.
b. Departmental Budgets
Community Safety and RCMP
RCMP
Note:
 Total increase .4%. The City benefits from the cost sharing formula established
for the tri-communities. Moncton’s contribution has been lowered and the other 2
communities have increased.
 The 10% cost share is not included in this budget – it is based on the cost of
increased policing. In the package from CRPA – there are a couple of scenarios
showing the potential benefits of the 10%.
 Budget is based on a 1.5% increase for RCMP staff.
 Reduced the cost of 20 constables.
 Two regular members were put to better use – supporting both the domestic
violence and court sections, along with two clerical members.
Mayor LeBlanc reiterated the new cost sharing formula between the tri-communities –
Moncton’s cost will increase .74 of 1%. Riverview’s goes up by 5.15% and Dieppe goes up by
13.45%.
Councillor Bourgeois reminded Council that no decision has yet to be made on continuing the
services of the RCMP.
In response to a question from Councillor Bourgeois, Mr. Martin recommended not to put the
10% subsidy in contingencies. Council will have full control over where the allocation will be
placed once the municipality receives the subsidy.
Community Safety Services
Supplies & Materials: Increase for transfer of speciality office expenses of By-Law Officer to
community Safety Services Admin from Solicitor and overall reduction as a result of
consolidation of general office expenses with City Manager – ($1,100)
Transfer of professional development costs from Solicitor for By-Law officer and from Clerk
for meeting expenses incurred by Community Safety Services-Admin not previously
transferred during 2011 reorganization - $3200
Fire
Level 2 ($70,000) Professional Development
Professional Development ($15,000) removal of 2011 level 3 – MFD Hosting a Regional
Combat Challenge.
Utilities - $13,688 furnace oil/price variance of $.18 ($87-$69)
Water Costs - $92478 increase due to water billed by Water & Sewer Utility
Fire Revenue:
Hazmat Emergency Response has been reduced by $70,000.
Building Inspection:
Recommendation to retain the revenues. Building permits $1.1M for 2011 - budgeting
$980,000 for 2012 – based on previous years.
Wages & Benefits 3% Wage Increase with applicable benefit increases in addition to
vehicle Allowances for 4 inspectors.
Supplies and Materials reduction of 2011 level 3 - $5,000.
Reduction in transfers and recoveries – building inspectors have given up vehicles will
not expense - $38,640)
Codiac Transit:
Change in Subsidy Revenue page 18 of the budget binder – Mr. Martin indicated that the
binder reflects that Riverview shows no increase in subsidy; however, the budget numbers
have come in (from Riverview) – $75,000.00.
Mr. Allain indicated that as of today the rider rate stands at 2.4M passengers per year and with
the U-Pass system will increase to 3.6M. Mr. Allain indicated that the hope for the
implementation of the U-Pass by September 2012 and should generate $900,000.00.
Mayor LeBlanc indicated that the U-Pass must be dealt as soon as possible.
Mr. Martin indicated that the special events will be taken out of the budget process – each
event will have their standalone budget.
Governance and Corporate Management
Mayor
Small increase in translation cost
Small decrease in media expense
Have put aside $5000 for swearing in ceremony in May 2012.
City Manager
Covers City Manager and Internal Auditor
Professional development – increase of Internal Audit training to agreed value per
contract and return of level 3 reduction in 2011 for City Manager professional
development - $3710
Transfer of office expense costs from Community Safety Services Admin and
Corporate Services Admin to City Manager for common access and addition of
office supply requirement for Internal Auditor.
Legal and Legislative
Cost up 1.2% overall
Human Resources
Return to work program – Level 2 - $50,000
Envelop stuffer for Print Room – Level 3 - $16,500
Overall cost up 6.3% . Wages up 6.5% - this is caused by a part year position last year,
the return to work program. Material costs up 30% - majorly due to envelope stuffer and
increase charges to the print shop.
Corporate Services
Admin Section
o Normal wage increase for year to year - $4,4787
o Material and Supplies – Transfer of office supplies costs to City Manager
Corporate Planning
No major changes
Corporate Communication
o $10,000 for bilingual signage for promotional material.
o $20,000 for Municipal Plan for completion of the plan
o ($15,000) 2011 level 3 for Employee Survey cost removed
Councillor Hicks asked that staff look at ways of cutting back on advertising.
Information Systems
Significant change – Wages & Benefits - $124,810 as a result of additional of Data Base
Administrator for full year, full year of 2 full time GIS staff who were previously
contracted and increases in salary for CHEA employees as a result of level changes and
mgmt. Salary increases with two non-schedule employees.
Information Steering Committee
Communication - $54,731 Allocation of 2012 of rental cost savings of telephone sets where
rental charges have been waived by Aliant to individual departments versus reflecting
savings in ISSC.
Contracts - $132,107 – Increase in IS maintenance contracts as a result of continued
enhancements to ERP system, overall corporate connectivity and efficiency.
Automation Plan – ($67,000) Decrease in automation project values to assist in funding
capital projects.
Councillor Boudreau left the meeting
Finance and Administration Area
Wage and Benefits – cost increase of 5% due to a reclassification in the Revenue Office.
The department support both CHA and non-scheduled employees increases. The level 2
relates to a Customer Service position in the budget for a ½ year as the position will not be
filled until the middle of the year. Underspend in the wages and benefits – number of
vacancies throughout the year and had an impact on OT.
Councillor Thériault left the meeting
Other administration
Wages and Benefits is related to Severance Pay Liability Funding. There is a percentage
of sick time allowance paid out to staff upon retirement.
Downtown Center Consulting – Mr. Dubé indicated that the Downtown Center has been a
priority of Council and the next phase, based on approval of the financial model, and
finalization of a deal on the land – the City would go to process of RFI, RFQ and RFP. This
process will need consultation.
Facility Maintenance reserve is dedicated for buildings prior to 2006. This is the deal with
the deferred maintenance – each year the Director of Municipal Faculties will come before
Council to discuss the plan for the upcoming year for Council’s approval.
Facility Replacement reserve is dedicated for buildings post 2006. This is the lifecycle
funding for new facilities.
The Dedicated Property Tax relates to the Downtown Center, a provision that a portion of
the property tax for the Casino be put aside for the new center.
Reserve summary:
Mr. Martin provided a summary of the reserves and indicated that
concern lies with the Stabilization Reserve and the Unrestricted Capital. Mr. Martin
indicated that according to the City’s policy, the Unrestricted Capital should be funded at
$3M.
Mayor LeBlanc recessed the meeting until Wednesday, December 07, 2011 @ 0900
........................................................
George H. LeBlanc
MAYOR
/3:48 p.m.
/smm
.....................................................................
Barbara A. Quigley
CITY CLERK/DIRECTOR OF
LEGISLATIVE SUPPORT
Salle du Conseil
Hôtel de ville
Moncton (Nouveau-Brunswick)
Le 6 décembre 2011
0909
PROCÈS-VERBAL – SÉANCE EXTRAORDINAIRE PUBLIQUE – SÉANCES RELATIVES AU
BUDGET
MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL
G.H. LeBlanc, maire
M.A. Henderson, conseiller
D. Bourgeois, conseiller
N. Hoar, conseillère
P. Thériault, conseillère
B.A.Q. Hicks, conseiller
P. Pellerin, conseiller
R. Landry, conseiller
P.A. Boudreau, conseiller
ABSENTS
S. Boyce, conseiller
K.M. Barnes, conseillère
ÉGALEMENT PRÉSENTS
J. Dubé, directeur municipal
B.A. Quigley, greffière municipale/directrice, Services législatifs
C. Dallaire, directrice générale, Services corporatifs
D. MacLellan, directeur général, Services de protection communautaire
S. Trueman, directeur général, Services juridiques et législatifs
J. MacDonald, directeur général, Ingénierie et Services environnementaux
J. Martin, directeur général, Services financiers et administratifs
G. Houser, trésorier adjoint et contrôleur
P. Thomson, directeur, Communications corporatives
A. Richard, directeur, Conception et construction
R. Higgins, directeur général, Parcs et Loisirs
J. Cohoon, directrice des Loisirs
E. Arsenault, chef du Service d'incendie
D. McCabe, chef adjoint du Service d'incendie
B. Bowser, Finances
J. Allain, directeur général de Codiac Transit
B. Champoux, directeur, Développement des affaires communautaires
L. Hanson, directrice générale, Ressources humaines
J. Desroches, Travaux publics
C. Boyle, trésorière adjointe à la comptabilité
C. Després, directeur, Planification corporative et élaboration des politiques
G. Mercier, analyste financier
R. Lusk, directeur, Administration de l'ingénierie
M.C. Pierce, urbaniste principal chargé des transports, Codiac Transit
R. Dewolfe, superviseur, Finances et administration, Codiac Transit
A. Allain, directeur des opérations, Codiac Transit
P. Thomson, directeur, Communications corporatives
DÉLÉGUÉS
B. Anderson, Commission du district d'aménagement du Grand Moncton
M. Taylor, Théâtre Capitol
A. Smith, Théâtre Capitol
P. Belliveau, Développement industriel de Moncton
T. Bourgeois, Bibliothèque publique de Moncton
D. Allain, Ability Transit
J. Allain, Ability Transit
J. Thompson, Entreprise Grand Moncton
E. Koch, Entreprise Grand Moncton
M. Snowden, Gendarmerie royale du Canada
OUVERTURE DE LA SÉANCE
ADOPTION DE L'ORDRE DU JOUR
LECTURE DE L'AVIS DE CONVOCATION
La greffière municipale lit dans le registre l'avis de réunion appelant à une séance extraordinaire publique
du Conseil dans la salle du Conseil, à l'hôtel de ville de Moncton, au Nouveau-Brunswick, le mardi
6 décembre 2011, de 9 h à 17 h, et le mercredi 7 décembre 2011, de 9 h à 16 h 30, dans la perspective
d'aborder les sujets suivants :
1.
REPORTS FROM CITY MANAGER/ RAPPORTS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL
1.1
Conclusions – Budget d'immobilisations de la Ville de Moncton pour l'année 2012
a. Carrefour giratoire (Comité de la gestion financière et de la planification responsables)
b. Terre-plein central – avenues Morton et Murphy
c. Modification à l'allocation pour la viabilité des rues et répercussions sur le budget
d'immobilisations
d. Site de concert
1.2
Délibérations sur le budget d'exploitation de la Ville de Moncton pour l'année 2012
a. Présentations : Agences, conseils et commissions
b. Budget des différents services (à suivre le 7 décembre à 9 h)
2.
ADJOURNMENT
CLÔTURE DE LA SÉANCE
ADOPTION OF AGENDA/APPROBATION DE L’ORDRE DU JOUR
Motion : Que l'ordre du jour soit approuvé tel qu'il a été distribué.
Proposée par le conseiller Henderson
Appuyée par le conseiller Pellerin
MOTION ADOPTÉE
1.
REPORTS FROM CITY MANAGER/ RAPPORTS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL
M. Martin examine l'ordre du jour. Les conclusions du budget des travaux d'immobilisations sont étudiées
avec le Conseil et les points suivants doivent être examinés :
5.
6.
7.
8.
1.1
Allocation pour la viabilité des rues (capitaux d'exploitation)
Terre-plein central de l'avenue Morton
Site de concert
Carrefour giratoire
Conclusions – Budget d'immobilisations de la Ville de Moncton pour l'année 2012
a. Carrefour giratoire (Comité de la gestion financière et de la planification responsables)
M. Richard donne une présentation PowerPoint expliquant les changements proposés pour tenir
compte du carrefour giratoire. Ingénierie et Services environnementaux a déterminé que le projet ne
peut être mené à terme en une seule année. Le coût initial du projet évalué à 1,6 M$ en 2006 s'élève
maintenant à 2,9 M$ pour le même projet. Ce projet sera considéré comme un projet spécial et la
Ville devra embaucher des consultants. Même si la Ville embauchait des consultants dès
maintenant, aucun plan ne serait disponible avant le mois de mai et les appels d'offres ne pourraient
être faits avant la fin juin ou le début juillet 2012. Le service recommande que le volet conception
du projet soit réalisé cette année (budget de 2012) et que la construction soit ajoutée au budget de
2013.
Motion : Qu'une somme de 300 000 $ soit prévue dans le budget des travaux d'immobilisations de
2012 pour la conception du carrefour giratoire à l'intersection des promenades Russ Howard et
Killam, et que des fonds soient mis de côté dans le budget de 2013 pour le volet construction du
projet.
Proposée par le conseiller Henderson
Appuyée par la conseillère Hoar
MOTION ADOPTÉE
Votes contre :
Conseiller Boudreau
Conseiller Hicks
Conseiller Bourgeois
Conseiller Landry
Le Conseil demande au personnel de reconfigurer le budget de manière à pouvoir allouer 300 000 $
au projet. M. MacDonald rappelle également au Conseil que le plan quinquennal devra lui aussi être
reconfiguré. Le point est mis de côté jusqu'aux délibérations budgétaires du lendemain pour laisser
le temps au personnel de proposer des changements.
b. Terre-plein central – avenues Morton et Murphy
M. Richard indique que les changements concernent les canalisations 348 et 329. Améliorations sur
les rues Spruce et Grove. Les égouts et l'épaisseur du gravier sont appropriés. Aucune réparation
majeure ne sera nécessaire, seulement des travaux de réfection du revêtement.
Au total, 130 000 $ seront investis dans les travaux liés à la canalisation 329 – terre-plein central de
l'avenue Morton.
c. Modification à l'allocation pour la viabilité des rues et répercussions sur le budget
d'immobilisations
Il est recommandé qu'un retrait de 400 000 $ soit effectué. Deux projets en dépendent.
Page 5 – Allocation pour la conservation/viabilité des rues
Avenue Ayer – canalisation 271 – la canalisation d'égout entre la rue Crandall et la rue
Pellerin a besoin d'être réparée, mais cela peut attendre une autre année. En enlevant cet
élément du budget, 275 000 $ pourraient être économisés.
Ruelle Frampton – canalisation 268 – entre le croissant Glendale et le chemin Gorge; si cet
élément était enlevé du budget pour une année ou deux, 300 000 $ pourraient être
économisés.
Il est recommandé d'ajouter Cole au coût de 95 000 $ et Dolphin au coût de 80 000 $.
d. Site de concert
Ce point n'est pas abordé à ce moment-ci.
1.2
Délibérations sur le budget d'exploitation de la Ville de Moncton pour l'année 2012
a. Présentations : Agences, conseils et commissions
 Commission du district d'aménagement du Grand Moncton
Aucune question.
 Théâtre Capitol
Mme Taylor informe le Conseil qu'une portion de chaque billet vendu est remise à la Ville et
est consacrée au remboursement de la dette. Jusqu'à maintenant, cette façon de faire a
permis de réduire la dette de 100 000 $.
La conseillère Hoar dit ne pas être d'accord qu'une subvention aussi importante soit
accordée au Théâtre Capitol. Mme Taylor répond que l'édifice appartient en fait à la Ville et
que le coût d'entretien d'un édifice à valeur patrimoniale est élevé.
La conseillère Thériault demande qu'une liste des événements prévus au Théâtre Capitol
pour l'année à venir soit remise au Conseil.
Le conseiller Hicks suggère qu'à l'avenir, les rapports financiers présentés par le Conseil
devraient inclure toutes les sommes que la Ville de Moncton a reçues.
 Développement industriel de Moncton
M. Belliveau mentionne l'agrandissement des parcs de la société Développement industriel
de Moncton et le rendement des investissements pour la Ville de Moncton à long terme.
Le conseiller Bourgeois demande que M. Belliveau fournisse au Conseil des chiffres sur le
rendement des investissements de Développement industriel de Moncton.
 Bibliothèque publique de Moncton
La Bibliothèque publique de Moncton est au deuxième rang des bibliothèques les plus
fréquentées au Canada. Environ deux millions de personnes visitent la bibliothèque
chaque année.
Mme Bourgeois indique que la bibliothèque a accès à l'outil OverDrive. Bien que la
bibliothèque offre à l'heure actuelle des livres électroniques, elle n'est pas en mesure de
répondre à la demande pour ce genre de livres. La bibliothèque est dotée d'une connexion
Internet sans fil (Wi-Fi). Grâce aux rénovations au cours de l'année à venir, la bibliothèque
aura une section consacrée aux adolescents.
La séance est suspendue à 10 h 09 et reprend à 10 h 30.
 Ability Transit
Le quatrième autobus a permis d'augmenter de 400 le nombre de clients utilisant les
transports en commun. Grâce aux 12 heures supplémentaires, de 25 à 30 voyages ont pu
être ajoutés par semaine. L'entreprise souhaiterait ajouter 4 heures les lundi et mardi soirs
et être en service 8 heures le dimanche.
 Entreprise Grand Moncton
Concernant un article récent, M. Thompson indique qu'Entreprise Grand Moncton a
communiqué avec le Globe and Mail pour lui demander d'où il tenait sa source pour le taux
de chômage pour Moncton. Ce taux ne correspond pas au taux calculé par Entreprise
Grand Moncton.
S'ensuit une discussion au sujet d'une formule par habitant pour chaque municipalité.
 Autres subventions
Théâtre l'Escaouette – Niveau 3 – 25 000 $
Centre pour personnes âgées – Niveau 2
Locations – 32 000 $
Fournitures – 6 000 $
Coordonnateur – 35 330 $
Ability Transit – (les heures d'exploitation supplémentaires ont permis d'obtenir un autobus
Ability) – 15 768 $
DMCI – Revitalisation de la rue St. George – 30 000 $
M. Martin examine les montants de la subvention de fonctionnement pour le compte du Conseil.
Il note que la subvention générale de fonctionnement atteint 8,6 %. La subvention du Centre
communautaire Lions a augmenté de 20 % en raison d'un montant de niveau 2 de 73 330 $.
M. Dubé explique une demande de subvention unique de 25 000 $ pour le Théâtre l'Escaouette. Il
y a environ un mois, les représentants du théâtre se sont réunis avec M. Dubé et le maire pour leur
demander une subvention de 35 000 $. Le théâtre a déjà reçu une subvention à long terme.
Cependant, cette subvention est arrivée à terme, d'où la demande pour des fonds supplémentaires.
Cette année marque le 35e anniversaire du théâtre. Le théâtre présente des productions variées
chaque année, emploie des acteurs et des techniciens, et le rendement des investissements est
plutôt important pour l'ensemble de la communauté. La Ville de Moncton considère que le
Théâtre l'Escaouette est une précieuse institution. Il est une des deux installations consacrées aux
arts de la scène dans la ville. Il constitue une partie importante du programme culturel de la
communauté. M. Dubé est disposé à recommander que le Conseil considère la demande, tout en
précisant qu'il s'agit d'une subvention unique.
Motion : Que la recommandation pour une subvention de niveau 3 – 25 000 $ – pour le
Théâtre l'Escaouette (financement proposé par le directeur municipal) soit retirée.
Proposée par la conseillère Hoar
Appuyée par le conseiller Hicks
Motion visant à reporter ce point d'un commun accord des membres du Conseil.
Ententes à long terme
M. Martin attire l'attention du Conseil sur les modifications suivantes apportées aux subventions à
long terme :
 Tech Sud-Est a reçu un montant fixe au cours des dernières années. Le montant a été
transféré du budget du Développement des affaires communautaires (secteur du
développement économique) aux subventions à long terme. Le montant de 50 000 $
est une subvention unique.
 Subvention unique au Théâtre l'Escaouette.
 DMCI – Revitalisation de la rue St. George – Ce groupe a déjà présenté des demandes
de subvention au Conseil dans les dernières années. Cette demande est aussi
considérée comme une subvention unique.
Le maire LeBlanc se demande si les sommes allouées aux entreprises susmentionnées font partie
de la catégorie des subventions à long terme. M. Martin précise que la subvention demandée par
Tech Sud-Est ne fait pas partie des subventions à long terme, car il s'agit d'une contribution
permanente jusque-là financée par le Service du développement économique.
Le maire LeBlanc réitère qu'il ne pense pas que les subventions demandées par Tech Sud-Est,
DMCI (revitalisation de la rue St. George) et le Théâtre l'Escaouette font partie des subventions à
long terme et précise que MM. Dubé et Martin sont eux aussi arrivés à la même conclusion. Ces
demandes constitueraient des contributions de niveau 3, soit des dépenses ponctuelles.
Il est noté qu'à la note 9 de la page 93, le Théâtre l'Escaouette devrait figurer dans les subventions
de niveau 3.
La conseillère Hoar ne pense pas qu'il est nécessaire de dépenser 30 000 $ chaque année pour la
revitalisation de la rue St. George, à moins qu'une telle dépense soit expliquée en détail dans le
plan de DMCI.
À une question posée par la conseillère Hoar, M. Champoux répond que la Ville de Moncton a
conclu une entente de trois ans avec Tech Sud-Est pour une subvention de 50 000 $ par année et
que 2012 est la dernière année de cette entente. L'entreprise Tech Sud-Est a été créée à la suite
d'une étude réalisée dans la collectivité par le IC2 Institute dans le but d'examiner les biens et les
faiblesses de la Ville ainsi que les possibilités qu'offre la Ville. Selon la stratégie de
développement économique de la Ville et le travail du Comité de la prospérité et des affaires
économiques, la Ville a voulu mettre l'accent sur la croissance accélérée de ses secteurs du savoir.
Le 50 000 $ par année a été obtenu à la suite d'une présentation sur la croissance accélérée des
secteurs du savoir de la Ville. Les deux dernières années, l'argent est provenu d'un budget inclus
dans le budget du développement économique. La Ville est satisfaite des travaux réalisés à ce jour
et de l'argent investi. Tech Sud-Est a un budget de 454 000 $ et la Ville investit 50 000 $ de ses
propres fonds. Le reste des sommes proviennent d'autres entités gouvernementales, du secteur
privé, des universités et des collèges.
M. Martin examinera les subventions à long terme et enlèvera le Théâtre l'Escaouette, Tech SudEst et la revitalisation de la rue St. George de la feuille de travail de 2012.
Motion : Que le financement alloué à Tech Sud-Est, au Théâtre l'Escaouette et à DMCI
(revitalisation de la rue St. George) soit transféré de la section des subventions à long
terme du budget à la section des dépenses imprévues.
Proposée par le conseiller Bourgeois
Appuyée par le conseiller Hicks
En réponse à des questions posées par le conseiller Bourgeois, M. Dubé indique que le Conseil
était au courant des contributions de Tech Sud-Est. Ce point a déjà été présenté au Conseil par le
passé. Il réitère que les subventions pour le Théâtre l'Escaouette, Tech Sud-Est et la revitalisation
de la rue St. George ne sont pas considérées comme des subventions à long terme. Seule une
subvention unique est envisagée pour le Théâtre l'Escaouette et si ce dernier veut conclure une
entente à long terme, il devra respecter la politique en matière de subvention à long terme. Cela
s'applique également au projet de revitalisation de la rue St. George. DMCI a demandé une
subvention unique de 30 000 $ et l'entreprise prévoit investir le même montant pour des
améliorations le long de la rue St. George.
M. Dubé explique que Tech Sud-Est a été créée il y a quelques années et que la contribution de
50 000 $, qui faisait partie du budget de niveau 1 du Service du développement économique,
devait être approuvée chaque année jusqu'à cette année de budget. Le Service des finances a placé
cette contribution dans le programme des subventions à long terme et il s'agit de la dernière année
d'un programme de trois ans. Quel que soit le budget, cette dépense doit être approuvée par le
Conseil. Le conseiller Bourgeois demande si cet élément était inclus dans le relieur du budget des
années précédentes. M. Dubé dit qu'il devra vérifier cette information. Le conseiller Bourgeois
fait référence à une conversation qu'il a eue avec M. Martin, ce dernier lui demandant une liste
détaillée des dépenses du budget de développement économique parce qu'il avait appris que le
Conseil avait décidé d'accorder 50 000 $ à Tech Sud-Est.
Le conseiller Hicks demande que la greffière municipale fournisse au Conseil le procès-verbal de
la réunion au cours de laquelle le sujet de Tech Sud-Est a été abordé. On avait demandé à
M. Champoux de préciser au Conseil le montant de la subvention qui était accordée à Tech SudEst par Dieppe et Riverview. De plus, le conseiller Hicks demande le taux de rendement des
investissements de cette entreprise pour la Ville de Moncton.
MOTION ADOPTÉE
Vote contre :
Conseiller Boudreau
La séance est suspendue à 11 h 55 et reprend à 13 h 45.
b. Budgets des différents services
Protection communautaire et Gendarmerie royale du Canada
Remarque :
 Augmentation totale de 0,4 %. La Ville tire avantage de la formule de partage des
coûts établie pour les trois municipalités. La contribution de Moncton a diminué
tandis que celle des deux autres municipalités a augmenté.
 Le partage des coûts fédéral de 10 % n'est pas compris dans ce budget – il est basé
sur l'augmentation du budget du service de police. Dans le programme de
l'Autorité policière régionale de Codiac (APRC), deux scénarios illustrent les
avantages éventuels de ce partage des coûts de 10 %.
 Le budget est fondé sur une augmentation de 1,5 % pour le personnel de la
Gendarmerie royale du Canada.
 Réduction des coûts de 20 agents de police.
 L'expérience de deux employés permanents (violence familiale et tribunaux) et de
deux employés de bureau a été mise à profit.
Le maire LeBlanc réitère que la nouvelle formule de partage des coûts entre les trois
municipalités fera augmenter les coûts pour Moncton de 0,74 à 1 %. Riverview verra ses coûts
augmenter de 5,15 % et Dieppe de 13,45 %.
Le conseiller Bourgeois rappelle au Conseil qu'aucune décision n'a encore été prise quant à la
prolongation des services de la Gendarmerie royale du Canada.
En réponse à une question du conseiller Bourgeois, M. Martin recommande de ne pas placer la
subvention de 10 % dans le budget des dépenses imprévues. Le Conseil pourra placer la
subvention dans le budget qu'il choisira une fois que la municipalité l'aura reçue.
Services de protection communautaire
Fournitures et matériel : Augmentation pour le transfert des dépenses de bureau spécialisées de
l'agent d'exécution des arrêtés aux services administratifs des Services de protection
communautaire par l'intermédiaire du conseiller juridique et réduction globale à la suite de la
consolidation des dépenses de bureau générales avec le directeur municipal (1 100 $).
Transfert des coûts de perfectionnement professionnel du conseiller juridique pour l'agent
d'exécution des arrêtés et de ceux de la greffière municipale pour les dépenses liées aux
réunions engagées par les services administratifs des Services de protection communautaire qui
non pas été transférés lors de la réorganisation de 2011 (3 200 $).
Incendie
Perfectionnement professionnel de niveau 2 (70 000 $)
Élimination du perfectionnement professionnel de niveau 3 (15 000 $) de 2011 – Service
d'incendie de Moncton accueillant le Regional Firefighter Combat Challenge.
Services publics – 13 688 $ pour l'huile de chauffage; variation de prix de 0,18 $ (de 87 $ à
69 $).
Coûts de l'eau – augmentation de 92 478 $ en raison de la facture d'eau émise par les Services
d'eau et d'égouts.
Revenus du Service d'incendie :
Réduction du budget des interventions d'urgence liées aux matières dangereuses (HAZMAT)
de 70 000 $.
Inspection des bâtiments :
Il est recommandé de conserver les revenus. Permis de construction de 1,1 M$ pour 2011 –
prévisions budgétaires de 980 000 $ pour 2012 – d'après les années antérieures.
Salaires et avantages : augmentation des salaires de 3 % et des avantages applicables
en plus des allocations de véhicule pour quatre inspecteurs.
Fournitures et matériel : réduction du niveau 3 de 2011 – 5 000 $.
Diminution des transferts et des recouvrements – les inspecteurs en bâtiment ont
renoncé aux dépenses de véhicule (38 640 $).
Codiac Transit :
Modification du revenu des subventions, page 18 du relieur du budget – M. Martin mentionne,
en se fiant au relieur, que Riverview n'a pas augmenté ses subventions, mais que les chiffres de
la part de budget de Riverview sont là – 75 000 $.
M. Allain mentionne qu'aujourd'hui, le taux d'utilisation se situe à 2,4 millions de passagers par
année et qu'il passera à 3,6 millions avec le système de laissez-passer pour étudiants. M. Allain
souhaite que le système de laissez-passer pour étudiants soit en place en septembre 2012 et
indique que celui-ci devrait générer 900 000 $.
Le maire LeBlanc précise que la question des laissez-passer pour étudiants doit être abordée
dès que possible.
M. Martin indique que les événements spéciaux seront retirés du processus budgétaire –
chaque événement aura son propre budget.
Gouvernance et direction municipale
Maire
Petite augmentation des frais de traduction.
Petite diminution des dépenses liées aux médias.
Une somme de 5 000 $ a été mise de côté pour la cérémonie d'assermentation en
mai 2012.
Directeur municipal
Couvre le directeur municipal et le vérificateur interne.
Perfectionnement professionnel – augmentation du budget de formation pour le
vérificateur interne selon ce qui a été prévu au contrat et retour en 2011 de la
réduction pour le perfectionnement professionnel de niveau 3 pour le directeur
municipal – 3 710 $.
Transfert des coûts liés aux dépenses de bureau des services administratifs des
Services de protection communautaire et des Services corporatifs au directeur
municipal pour que ce dernier y ait facilement accès et ajout des besoins en
matière de fournitures de bureau du vérificateur interne.
Services juridiques et législatifs
Augmentation des coûts de l'ordre de 1,2 % dans l'ensemble.
Ressources humaines
Programme de retour au travail – niveau 2 – 50 000 $.
Feuillet explicatif pour la salle d'imprimerie – niveau 3 – 16 500 $.
Augmentation des coûts de 6,3 % dans l'ensemble. Augmentation des salaires de 6,5 %,
qui s'explique par un poste à temps partiel l'an passé et le programme de retour au travail.
Augmentation des coûts du matériel de 30 % – principalement en raison des feuillets
explicatifs et de l'augmentation des frais facturés à l'imprimerie.
Services corporatifs
Section de l'administration
o Augmentation normale des salaires d'une année à l'autre – 4 478 $
o Fournitures et matériel – Transfert des coûts des fournitures de bureau au directeur
municipal.
Planification générale
Aucun changement majeur.
Communications corporatives
o Affiches bilingues pour le matériel promotionnel – 10 000 $.
o Achèvement du plan municipal – 20 000 $.
o Élimination du coût du niveau 3 (2011) du sondage des employés (15 000 $).
Le conseiller Hicks demande que le personnel étudie les différentes façons de réduire les
coûts liés à la publicité.
Systèmes informatiques
Changement considérable – Salaires et avantages – 124 810 $ en raison de l'embauche d'un
administrateur de base de données pour toute l'année et de deux employés à temps plein du
SIG pour toute l'année qui étaient auparavant sous contrat, et de l'augmentation de salaire
des employés de la City Hall Employees' Association (Association des employés de l'Hôtel
de ville) à la suite des changements de niveau et de la gestion. Augmentation du salaire de
deux employés non syndiqués.
Comité directeur de l'information
Communications – Subvention de 54 731 $ provenant des économies de coûts de location
de 2012 pour les appareils téléphoniques, Aliant ayant renoncé aux frais de location exigés
à chaque service au lieu de refléter les économies au sein du Comité de régie des systèmes
informatiques.
Contrats – 132 107 $ – Augmentation des contrats d'entretien des Systèmes informatiques
en raison des améliorations continues au système de planification des ressources de
l'organisation, de la connectivité des entreprises et de l'efficacité.
Plan d'automatisation – (67 000 $) Diminution de la valeur du projet d'automatisation pour
contribuer au financement des projets d'immobilisations.
Le conseiller Boudreau quitte la séance.
Service des Finances et de l'Administration
Salaires et avantages – augmentation des coûts de 5 % en raison d'une reclassification au
Bureau du revenu. Le service appuie les augmentations de salaire des employés de
l'Association des employés de l'Hôtel de ville et des employés non syndiqués. Le niveau 2
correspond à un poste du service à la clientèle dans le budget pour une demi-année, car le
poste ne sera pas pourvu avant la mi-année. Excédent budgétaire dans les salaires et les
avantages – de nombreux postes vacants tout au long de l'année, ce qui a eu des
répercussions sur les heures supplémentaires.
La conseillère Thériault quitte la séance.
Administration – Autre
Salaires et avantages est lié au financement des engagements en matière d'indemnité de
départ. Un pourcentage de l'allocation de maladie est payé à l'employé à sa retraite.
Consultations pour le centre de divertissements au centre-ville – M. Dubé indique que
le centre de divertissements a été une priorité pour le Conseil et que pour la prochaine
étape, si le modèle financier est approuvé et qu'une entente est conclue pour un terrain, la
Ville entreprendra le processus de demande d'expression d'intérêt (DEI), de demande de
prix et de demande de propositions. Des consultations devront avoir lieu pour ce processus.
La réserve pour l'entretien des installations est consacrée aux bâtiments datant d'avant 2006.
C'est ce qui a été décidé relativement à l'entretien différé – chaque année, le directeur des
installations municipales doit venir discuter du plan de l'année à venir pour approbation par
le Conseil.
La réserve pour le remplacement des installations est consacrée aux bâtiments datant
d'après 2006. Il s'agit du fonds du cycle de vie pour les nouvelles installations.
L'impôt foncier spécialement affecté au centre de divertissements est une disposition qui
prévoit qu'une partie de l'impôt foncier du Casino soit mise de côté pour le nouveau centre
de divertissements du centre-ville.
Sommaire des fonds de réserve :
M. Martin présente un sommaire des fonds de réserve et dit être préoccupé par le fonds de
réserve de stabilisation et le fonds de réserve d'immobilisations sans restriction. Il précise
que conformément à la politique de la Ville, le financement du fonds de réserve
d'immobilisations sans restriction devrait s'élever à 3 M$.
Le maire LeBlanc lève la séance jusqu'au mercredi 7 décembre 2011 à 9 h.
................................................................
George H. LeBlanc
MAIRE
/smm
Clôture de la séance à 15 h 48.
................................................................................
Barbara A. Quigley
GREFFIÈRE MUNICIPALE ET DIRECTRICE
DU SOUTIEN LÉGISLATIF

Documents pareils