S aint Marcel d`Ardèche

Commentaires

Transcription

S aint Marcel d`Ardèche
S aint Marcel d’Ardèche
www.saintmarceldardeche.com
L’
A
accueil
de la Mairie
rénové
U
ne excellente
saison à
La Grotte
Décembre 2013
rrivée du tour
féminin de
l’Ardèche
R
encontre
avec...
bulletin municipal d’informations
Vos magasins à proximité
ST JUST d’ardèche
04 75 04 68 73
pierrelaTTe
04 75 96 57 91
Jardinerie • Alimentation animale
Sommaire
Le mot du maire
La vie communale________ 4
Saint-Marcelloises, Saint-Marcellois,
Chers(res) Amis(ies),
Culture et
Patrimoine_____________ 10
La vie
intercommunale________ 13
Les pages vertes_______ 14
En direct
de nos écoles__________ 16
La vie associative_______ 18
Les
manifestations 2014____ 25
Etat-civil_______________ 26
Une tranche importante de ma vie s’achève. Certainement l’une
des plus denses, des plus passionnantes, mais aussi l’une des
plus laborieuses.
Dix-huit ans et neuf mois au service de la Commune qui m’a vu
naître, cela représente 225 Conseils Municipaux, trois fois plus
de réunions de bureau (675) avec les Adjoints, les Délégués et les Conseillers Municipaux.
Ancien Professeur de mathématique (40 ans), chassez le naturel, il revient au galop. Il m’est
difficile de ne pas quantifier par des nombres, le travail effectué, soit plus de 2700 heures.
A ces heures, doivent s’ajouter les rendez-vous, les réunions de chantier, celles nécessaires
au schéma général d’assainissement qui préfigurent le PLU et sa réalisation... etc.
Je ne peux oublier notre participation aux structures Intercommunales : le SIPAZAI pour
l’aménagement de la Zone Industrielle, le Syndicat des Digues du Banc-Rouge et le SIVOM,
Syndicat à vocations multiples avec essentiellement la gestion de l’eau potable. Ces 3
syndicats ont laissé place à la Communauté de Communes du Rhône aux Gorges de l’Ardèche
(DRAGA) créée lors du deuxième mandat.
Deux autres syndicats auxquels nous participons jouent un rôle important pour l’intérêt de
la Commune : le SIVU, Syndicat à vocation unique des trois Communes du Sud du Canton
qui nous a permis de créer le Complexe Sportif utilisé par les associations et les scolaires
de nos trois Communes et le SIGARN (devenu le Syndicat mixte de Gestion des Gorges de
l’Ardèche).
Quelques exemples pour juger de l’importance pour nous des compétences prises.
Aurions-nous pu faire la jonction de Bidon au réservoir de Labégude et alimenter correctement
notre grotte en eau potable (300 000 €) sans la participation de la Communauté de
Communes ?
Aurions-nous pu renforcer notre réseau desservant le Plan de Lage par une canalisation de
125 de diamètre sans la participation de la Communauté de Communes ?
Aurions-nous pu effectuer les réparations nécessaires sur notre réseau vieillissant situé en
terrain argileux sans la participation de la Communauté de Communes ?
Saint-Marcelloises, Saint-Marcellois, si le travail fourni par la municipalité a été intense, il
n’en a pas moins été passionnant. Il a permis des réalisations concrètes qui, je l’espère,
rendent votre cadre de vie plus agréable.
Tout n’a pas été fait, il reste encore beaucoup d’améliorations à apporter pour votre bienêtre.
Merci infiniment pour la confiance que vous m’avez accordée durant ces longues années,
ainsi que pour les soutiens et l’amitié apportés.
A bientôt, car j’espère vous retrouver lors de nombreuses manifestations du village.
renseignements pratiques
Le Maire, André PESENTI
Mairie • Horaires d’ouverture
Lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi :
Matin : de 8h30 à 12h - Après-midi : de 14h à 16h30
Samedi : de 9h à 12h.
Tél. 04 75 97 26 10 - Fax : 04 75 98 67 12
E-mail : [email protected]
Site de la commune : www.saintmarceldardeche.com
Urbanisme : le service urbanisme de la Mairie sera ouvert les mardi,
mercredi et samedi matin de 9h à 12h. Tout retrait ou dépôt de
document (permis de construire, déclaration préalable, certificat
d’urbanisme...) ne pourra être fait en dehors de ces plages horaires.
Pharmacie :
Geneviève COMTE - Place du Monument aux morts
St-Marcel-d’Ardèche - Tél. 04 75 98 65 25
Ouvert du 9h à midi et de 14h à 19h.
Médecins :
• Patrice MURACCIOLI - Avenue de Provence
St-Marcel-d’Ardèche - Tél. 04 75 04 68 54
• Maud ALLAUZEN-CHAUVENCY - Avenue de Provence
St-Marcel-d’Ardèche - Tél. 04 75 04 68 54
Kinésithérapeutes :
• Philippe BAILLOEUIL - Portail du Rhône
St-Marcel-d’Ardèche - Tél. 04 75 04 63 80
• Arnaud RIMLINGER, Adeline PHILIPPE - Chemin du Libian
St-Marcel-d’Ardèche - Tél. 04 75 04 65 11
Cabinets d’infirmières :
• Dominique LOUIS - Tél. 04 75 04 67 35
• Josiane BOUCHON - Tél. 04 75 04 68 76
EDF : N° appel URGENCE ÉLECTRICITÉ 0 801 003 503
Gendarmerie : 17 - Pompiers : 18
Taxis :
• Cécile CHALVESCHE - Tél. 04 75 04 64 27
• Sélim ARIOUA - Tél. 06 89 14 18 11
• Taxis Acanthe Transports - Tél. 04 75 53 86 27
Centre de loisirs et accueil Petite Enfance :
• La Ribambelle - Tél. 04 75 98 66 72
• Crèche Les Ard’échoux - Tél. 08 71 36 84 39
• Réseau d’assistantes maternelles - Tél. 04 75 54 24 10
La Poste :
Lundi, mardi de 14h à 17h - Jeudi, vendredi, samedi de 9h à12h.
Écoles et restaurant scolaire :
• Ecole primaire publique - Tél. 04 75 04 68 04
• Ecole maternelle publique - Tél. 04 75 98 70 90
• Ecole privée Saint-Régis - Tél. 04 75 04 68 42
• Restaurant scolaire et garderie - Tél. 04 75 98 66 85
Maison des Services Publics : les lundi, mardi, jeudi et vendredi de
9h à 12h et de 14h30 à 17h30, le mercredi de 9h à 12h.
Les permanences du CCAS (mardi de 10h à 12h) se déroulent à la
Maison des Services Publics
Tél. 04 75 51 47 54
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
3
Le point sur le Budget Communal prévu et réalisé 2013 au 15/10/2013
tableau page 1
FONCTIONNEMENT -­‐Dépense
Prévu
réalisé
O11 Charges générales
397 150,00 €
365 542,00 €
O12 Charges de Personnel
869 900,00 €
718 105,00 €
Le point sur le Budget Communal prévu et réalisé 2013 au 15/10/2013
O23 Virement section Invest
241 000,00 €
FONCTIONNEMENT
- Dépense
Prévu
Réalisé
tableau page 1
65 CFONCTIONNEMENT harges gestion courante
259 289,00 €
249 775,00 €
-­‐
D
épense
Prévu
réalisé
O11 FCharges
générales
397 150
365 542
harges inancières
120 000,00 € € E 87 945,00 €€ E
Les recettes réalisées au 70 sont 66 CO11 Charges générales
397 150,00 365 542,00 O12
de Personnel
718 105
harges eCharges
xceptionnelle
2 000,00 €€
€€ E
supérieures à celles prévues grâce 67 CO12 Charges de Personnel
869 9869 900E
00,00 718 92,00 105,00 à une excellente saison aux Grottes Total
1 889 339,00 € € E
1 421 459,00 O23 O23
Virement section Invest
241 0241 000
00,00 Virement
section
Investissement
114€705 E
La vie communale
Les finances
(plus de 44 000 entrées). A ce jour,
les taxes et les dotations mensualisées seront versées au 31 décembre.
Les dépenses d’investissement non
réalisées au 21 le seront avant le 31
décembre 2013. Ce sont essentiellement des travaux sur les routes.
La non-réalisation des dépenses
d’investissement provient du retard
pris pour le début des travaux. Il
sera rapidement rattrapé car la station d’épuration devrait être terminée avant juin 2014.
Les recettes d’investissement n’intègrent pas la première subvention
de l’Etat de 108 000€ versée au
démarrage des travaux. L’excédent
pour ce budget sera très important
en 2013, mais sera rapidement utilisé en 2014.
65 Charges gestion courante
65 Charges gestion courante
66 Charges Financières
Charges Financières
67 C066
harges 900 00,00 € exceptionnelle
Total
67 Charges exceptionnelles
800 000,00 € 259 289,00 €
€
259 289 E 249 775,00 249 775
E
120 000,00 €
87 945,00 €
87 945
2 0120 000E
00,00 €
92,00 € E
1 889 339,00 €
1 421 459,00 2 000E
92€ E
Total
1 889 339 E
700 000,00 € 1 421 459 E
000,00 600 900 000,00 € € 000,00 500 800 000,00 € € Prévu 000,00 400 700 000,00 € € réalisé 000,00 € 300 600 000,00 € 500 000,00 € Prévu 400 000,00 € réalisé 200 000,00 € 100 000,00 € 300 000,00 € 0,00 € 200 000,00 € 100 000,00 € O11 0,00 € O11 O12 O12 O23 65 O23 FONCTIONNEMENT - Recette
66 65 66 67 67 Prévu
Réalisé
FONCTIONNEMENT -­‐Recette
Prévu
réalisé
OO2 Résultat fonctionnement reporté 101 472 E
OO2 Résultat de Foncti report
101 472,00 €
O13 Atténuations
de charges 65 000,00 65 000 E 67 529,00 67 529E
O13 Atténuations d
e c
harges
FONCTIONNEMENT -­‐Recette
Prévu €
réalisé €
O42
Transfert
entre
sections 20 20 000
O42 OO2 Transfert entre ections
000,00 € € E
Résultat de Fsoncti report
101 472,00 70 PO13 roduits des services
370 65 800,00 € € E426 416,00 €€ E
Atténuations de cservices
harges
0370 800
00,00 67 529,00 70
Produits
des
426 416
Transfert entre sections
000,00 73 IO42 mpôts et Taxes
784 20 028,00 € € 482 578,00 €
73 Impôts
et Taxes
784 028
E 426 416,00 482 578 E
Produits des services
370 800,00 74 D70 otations subventions
525 394,00 € € 438 622,00 € €
• Le chantier de la cure se poursuit 75 P73 74 Dotations
subventions
438 622
Impôts t Taxes
784 0525 394
28,00 578,00 roduits geestion courante
17 622,00 € € E 482 8 425,00 €€ E
D75
otations subventions
394,00 622,00 Produits
gestion courante 525 23,00 17 622
8 425
76 P74 roduits Financiers
€ € E 438 21,00 €€ E
75 Produits gestion courante
17 622,00 €
8 425,00 €
77 Produits Exceptionnels
5 000,00 4 268,00 21
€
Produits
Financiers
23€ E
76 P76
roduits Financiers
23,00 €
21,00 € E
Total
1 889 339,00 € 1 427 859,00 €
Les travaux
en images
Produits
Exceptionnels
77 P77
roduits Exceptionnels
Total
Total
5 000€ E
4 268
5 000,00 4 268,00 € E
1 889 1 889 339
339,00 € E
1 427 859,00 €
1 427 859 E
800 000,00 € 000,00 700 800 000,00 € € 700 000,00 € 600 000,00 € • La station d’épuration
600 000,00 € 500 000,00 € 500 000,00 € 400 000,00 € Prévu 300 000,00 € réalisé 400 000,00 € Prévu 300 000,00 € réalisé 200 000,00 € 200 000,00 € 100 100 000,00 € € 000,00 4
0,00 € € 0,00 Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
OO2 OO2 O13 O13 O42 O42 70 70 73 73 74 74 75 75 76 76 77 77 La vie communale
L’accueil
de la Mairie rénové
Tableau Page 2
INVESTISSEMENT
- Dépense
INVESTISSEMENT -­‐Dépense
Prévu Prévu
Réalisé Réalisé
Tableau Page 2
OO1
Investissement
reporté
OO1 Investissement reporté
106 0106 076
76,00 € E
INVESTISSEMENT -­‐
D
épense
Prévu
O40 Transfert entre entre
sections
20 020 000
00,00 € E Réalisé
O40
Transfert
sections
OO1 Investissement reporté
106 076,00 €
16
Emprunts
175 000
E
135 559 E
O40 T
ransfert e
ntre s
ections
20 000,00 €€
16 Emprunts
175 000,00 135 559,00 €
Immobilisations
incorporelles 7 500,00 7 500€ E
4 340
20 20
Immobilisations incorpo
4 340,00 € E
16 21 Emprunts
000,00 € € E135 559,00 €€ E
21
Immobilisations
corporelles 175 175 014
Immobilisations corporelles
227 0227 000
00,00 175 014,00 20 23 Immobilisations incorpo
7 55 00,00 €
4 340,00 €€
Immobilisations en cours
094,00 0,00 23
Immobilisations
en cours
5 094€ E
0E
21 Immobilisations c
orporelles
227 0
00,00 €
175 0
14,00 €
Total
540 670,00 €
314 913,00 €
Total
540 670
314 913
E
23 Immobilisations en cours
5 094,00 € E
0,00 €
Total
540 670,00 €
314 913,00 €
Une belle réalisation au service
des habitants !
250 000,00 € 250 000,00 € 200 000,00 € 200 000,00 € 150 000,00 € Prévu 150 000,00 € 100 000,00 € Réalisé Prévu 100 000,00 € 50 000,00 € Réalisé 50 000,00 € 0,00 € 0,00 € OO1 OO1 O40 O40 O41 O41 16 16 20 21 20 21 23 23 INVESTISSEMENT -­‐Recette
Prévu
Réalisé
INVESTISSEMENT
- Recette
Prévu
Réalisé
O21 Vir sec fonctionnement
241 000,00 €
0,00 €
INVESTISSEMENT -­‐Recette
Prévu
Réalisé
O21 Virement section fonctionnement 241 000 E
0 E
O21 sec fonctionnement
241 000,00 €€
€€
10 VDir otations fonds divers
153 671,00 150 40,00 57,00 Deux emplois
d’avenir à la Mairie
O41 Opérations Patrimoniales
13 Subventions d'investissem
46 000,00 €
39 440,00 €
10 16 Dotations fonds dfonds
ivers divers
153 671,00 € € E 150 457,00 € € E
10
Dotations
153 671
150 457
Emprunt
100 000,00 100 000,00 13 Subventions d
'investissem
46 0
00,00 €
39 4
40,00 € € E
13 Subventions
39 440
Total d’investissement 540 646 000
71,00 € E 289 897,00 16 Emprunt
100 000,00 €
100 000,00 €
16 Emprunt
100 000
100 000
E
Total
540 671,00 € E 289 897,00 €
Total
540 671 E
250 000,00 € fort taux de chômage des jeunes est
Lsaisireintolérable.
La municipalité vient de
la balle au bond offerte par le gou-
289 897E
vernement pour lutter contre ce fléau en
embauchant deux emplois d’avenir l’un
aux Grottes (début juin) et l’autre au service des écoles en septembre.
250 000,00 € 200 000,00 € 200 000,00 € 150 000,00 € Prévu 150 000,00 € 100 000,00 € réalisé Prévu 100 000,00 € 50 000,00 € réalisé 50 000,00 € 0,00 € 0,00 € Après 1 mois de travaux cet été, le nouvel espace doté d’un bureau confidentiel
est une belle réussite, appréciée tant par
le personnel municipal que par les nombreux Saint-Marcellois qui se déplacent
à la Mairie. La participation des Services
Techniques a permis de réduire fortement la note pour la Commune puisque
tous ces travaux ont coûté 10 000 € (mobilier, carrelage, peintures, électricité)
hors main d’œuvre. Une belle économie
pour la Commune et une nouvelle preuve
de l’efficacité du personnel technique
municipal.
O21 O21 O41 O41 10 10 13 13 16 16 Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
5
La vie communale
Nous avons décidé de démarrer une nouvelle rubrique dans
le bulletin municipal intitulée « Rencontre avec... »
En compagnie de jeunes écoliers, nous sommes allés à la rencontre de 3 anciens du village que les SaintMarcellois connaissent bien, d’autres suivront... Les enfants ont aimé ce travail de mémoire, patrimoine culturel
immatériel qu’il faut préserver. Ils vous proposent de découvrir leurs entretiens dans lesquels certains lecteurs
(certaines lectrices) se remémoreront des instants vécus.
Merci à Olissia, Tasnim, Michelle, Maya, Fehti et Marc pour leur concours.
Une pensée affectueuse à Alexandre Baubet qui s’en est allé le lendemain de l’entretien qu’il avait eu avec les
enfants... ils s’en souviendront longtemps !
Rencontre avec...
ALEXANDRE BAUBET
Je suis né le 23 juillet 1915 à Usclades-etRieutord sur le plateau ardéchois, près du
Mont Gerbier des joncs, du Mézenc et du lac
d’Issarlès.
La vie était rude sur le plateau...
J’ai connu sur le plateau les chaumières avec les toits de chaume et de
genêts, par terre, c’était de la terre
battue. Quand il pleuvait, on faisait une
rigole pour évacuer l’eau. La vie était
rude, on mangeait surtout des pommes
de terre, peu de viande sauf quand on
tuait le cochon, des champignons, un
peu de châtaignes. Quand j’étais petit, je
gardais les vaches. On portait aux pieds
des galoches, des sabots. Quand il faisait froid, on mettait alors de la paille
dans les sabots. Pour laver le linge, on
allait à la rivière. On emmenait le linge
sur une brouette, le pique-nique et on
passait la journée au bord de l’eau. Il y
avait des dentelières comme ma grandmère.
A Noël, ma grand-mère me disait
«Endors toi et quand tu te réveilleras, tu
verras…». J’avais une orange, un petit
morceau de chocolat et j’étais heureux.
A l’école, ma matière préférée était
l’histoire. A la récréation, on jouait à
saute-moutons, aux billes. On avait des
bons points, des images. On portait la
blouse qui était obligatoire. Quand on
n’avait pas classe, on jouait dehors avec
les camarades. On faisait des cabanes,
on cueillait des champignons.
être pour ça que je suis resté en bonne
santé. J’aimais beaucoup la moto, j’en
ai eu plusieurs. Pendant la guerre de
40, j’étais d’abord à l’état major puis
vaguemestre. En 1942, je me suis marié. J’ai eu 2 filles, 1 en 1943, Roseline,
et une en 1947, Jeanine. J’étais surveillant général à Aubenas puis appariteur
pour une trentaine d’enfants.
J’aurais voulu être instituteur…
Mon père s’est marié en 1914. Il était
grand blessé de guerre, c’était une
gueule cassée. J’aurais voulu être
instituteur mais je n’ai pas pu car j’ai
dû remplacer mon père qui était facteur et qui était tombé malade. Je fus
donc facteur stagiaire pour aider ma
famille. Comme pupille de la nation,
on m’a envoyé à l’école jusqu’au certificat d’études puis au collège technique
à Bourg-St-Andéol, ensuite je devais
entrer à l’école Normale d’instituteur
de Privas car c’était mon rêve d’enseigner mais c’est là que mon père tomba
malade. Etre facteur sur le plateau, ça
faisait 40 km par jour ! à pied...
En 1923, il n’y avait que 2 voitures…
Les fêtes que j’ai connues : la fête votive,
les manèges de chevaux de bois. Les
J’ai fait beaucoup de sport : lutte gréco- fêtes votives duraient 3 jours du sameromaine et haltérophilie. C’est peut- di au lundi, on chantait à l’accordéon.
6
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
Les villages s’animaient aussi lors
des foires à bestiaux : vaches, veaux,
chevaux, cochons. On battait l’orge et
l’avoine au fléau. Les chariots étaient
tirés par des bœufs ou des vaches. J’ai
connu aussi les premières voitures. En
1923 il n’y avait que 2 voitures ! On ne
voyageait pas, on allait rarement au village d’à côté. Un train à vapeur passait
à la gare, il s’arrêtait à tous les villages.
Pendant tout ce temps, Saint-Marcel
n’a guère changé. Il y avait beaucoup
de solidarité entre les gens.
On m’appelle Monsieur Livres…
On m’appelle Monsieur Livres car j’ai
toujours aimé lire. Je suis un autodidacte, j’ai beaucoup lu et beaucoup
retenu. J’aime beaucoup Victor Hugo,
Rimbaud, Verlaine, Alfred de Musset.
(A ce moment de l’interview M.BAUBET
nous récite de tête « Stances à Ninon » ).
Quand j’étais dans le village, j’aimais
bien m’asseoir et lire. Actuellement, je
relis « Trésors de la poésie française ».
Chez moi j’avais 2000 livres à la maison. J’en ai donné à des sociétés, à
mes enfants. Les livres m’apportent la
liberté. J’aime la musique des mots,
cela me vient que, pendant la guerre,
j’étais avec un comédien de la Comédie française (Antoine de Valpetrin) et
avec la bande d’amis, on faisait des
concours de poésie.
J’ai eu de grands bonheurs dans la vie,
des malheurs aussi, comme la mort
de mon épouse il y a 6 ans, elle avait
87 ans ½. On étaient mariés depuis 67
ans...
Un conseil aux enfants :
Dans la vie, soyez obéissants envers
les parents et surtout étudiez, étudiez beaucoup, lisez.
La vie communale
Rencontre avec...
PIERRE VIDALENCHE
Je suis né le 29 novembre 1926 à la ferme du
pêcher St-Marcel comme mes arrière grandsparents. J’ai 3 frères dont 2 ont été aussi agriculteurs. Nous sommes une vieille famille de
St-Marcel, comme les Darnoux, les Dorthe, les
Saladin. J’ai été conseiller municipal, je m’occupais des travaux sur les routes et les chemins.
J’ai travaillé comme agriculteur jusqu’à 80 ans !
Mon enfance à Saint-Marcel...
A l’école, nous portions la blouse grise.
J’ai eu un bon instituteur mais avant
lui, un autre instituteur n’hésitait pas
à donner des coups de règle sur les
doigts quand on se trompait ! A cette
époque, la discipline était sévère. Il y
avait 25 enfants dans la classe.
A 9 ans, on commençait à travailler, les
moissons, les vendanges, le ramassage des gerbes… Dans les années
50/60, mes frères allaient garder les
vaches pendant les 2 mois de vacances
à Coucouron . Pendant les temps libres,
on allait au bois dans les îles au bord du
Rhône.
Le père Didier nous faisait visiter la
grotte de St-Marcel avec les lampes à
carbure. Une fois l’instituteur a mené
l’école dans la grotte, il a fallu prendre
l’échelle pour descendre, ce qui était
risqué ! J’ai passé le Certificat de fin
d’étude primaire à 13 ans. Un mur
séparait l’école de filles et l’école de
garçons. Ma matière préférée était la
géographie, peut-être pour des envies
de voyages ?
En 1946, pour mon service militaire, je
suis resté 13 mois en Allemagne. Deux
mois plus tard, j’ai été rappelé un mois
car il y avait des grèves à St-Etienne.
A Noël, la tradition était d’offrir aux enfants une orange et des papillotes, on
n’avait pas de jouets.
A la maison, les mamans et les grandsmères faisaient les oreillettes, on mangeait de la morue le vendredi. C’était du
poisson séché qu’on achetait dans des
caisses de-bois chez Buffel ou chez
Marin.
Etre agriculteur dans les années 50...
La commune avait alors 900 habitants
(contre 2500 cette année). Depuis le
démarrage de Triscastin , la population
a triplé. Elle était composée à l’époque
pour 1/3 d’agriculteurs.
Les fermes faisaient en moyenne 5 à 6
hectares, mes parents avaient au pêcher une ferme plus importante : 18 ha.
La ferme avait son propre potager. On
faisait un peu de vin, un peu d’alcool…
on faisait même son propre pastis ! En
1929, une coopérative vinicole a été
créée par mon grand-père M. Darnoux.
Quand j’ai démarré agriculteur, il ne se
cultivait pas beaucoup de fruits, il y a
eu d’abord les cerisiers puis, plus tard,
les abricotiers. C’est aujourd’hui qu’il y
a plus de fruits et légumes qu’avant.
On cultivait du blé, de la betterave
sucrière. Les betteraves allaient à la
sucrerie à Orange par la gare de StMarcel. Nous avons été les premiers à
St-Marcel à avoir une lieuse, on moissonnait pour les autres. Nos terres
étaient regroupées autour de la maison
mais on avait aussi 3 ha de terre à StRemèze où nous étions fermiers. Les
tracteurs aux roues en fer roulaient
au pétrole mais ils étaient difficiles à
démarrer à la manivelle.
Le blé était vendu chez Buffel (BourgSt-Andéol) qui venait le chercher en
camion.
J’ai fait ensuite des tournesols qui
étaient coupés verts et tapés au bâton.
On les mettait ensuite dans la moissonneuse pour récupérer les graines.
Mon père avait des ouvriers saisonniers, en général des Polonais (pour
les vendanges, souvent des Espagnols). Au début des années 60, on
commence les fruits: abricotiers et
cerisiers... M. Lamarche a commencé
à planter 2 ha mais ce n’était pas la
mode. Ensuite, les plantations se sont
multipliées. Les grossistes venaient
par camion récupérer les fruits au
portail du Rhône pour les vendre à
St-Etienne au marché. On se regroupait alors à 2 ou 3 producteurs. On ne
touchait l’argent qu’après la vente !
La vie à Saint Marcel...
Les paysans travaillaient avec les chevaux. Pendant la guerre, les Allemands
les réquisitionnaient (ils en laissaient
un au fermier, généralement le moins
bon). On pesait avec la charrette ce que
l’on vendait sur la bascule de la Commune au portail du Rhône, (auparavant, elle se trouvait près de l’Hôtel du
Jardin).
Les habitants restaient sur St-Marcel,
parfois, on allait en vélo à Bourg-StAndéol, St-Just, St-Martin. Pour se
déplacer, on prenait le train à la gare
(on y descendait à pied !). On allait par
exemple à la foire de Bagnols en train.
Tout le village venait à la fête du village
qui durait 3 jours, (samedi, dimanche et
lundi) le premier dimanche après le 1er
septembre. A cette occasion, on mettait
une pancarte dans le village « Bienvenue aux étrangers » !!! Une course
cycliste était organisée, j’y participais
avec des amis pendant les 3 ou 4 premiers tours parce qu’après, je n’en
pouvais plus !!!!
A la foire du 4 mai se vendaient des
porcelets, des poulains, chevaux, ânes,
des plants pour les cultures. Il n’y avait
pas de marché à Saint-Marcel. A PontSt-Esprit, se déroulait la foire du 1er
mars.
On vendait les œufs, les volailles, les
lapins au marché à Pont-St-Esprit.
Avec le produit de la vente, ma maman
achetait du café, du beurre, tout ce qui
était utile à la maison.
Parfois étaient organisés des corsos,
ce sont des défilés de chars décorés.
Les kermesses d’écoles n’existaient
pas.
Au bord du Rhône, au Banc Rouge, la
poudrerie Rey fabriquait des explosifs,
des grenades, des obus pour les carrières ou l’armée, elle employait une
centaine d’ouvriers. Le 9 avril 1962,
une catastrophe se produisait puisque
l’usine explosait en faisant 18 morts.
L’explosion s’est entendue jusqu’à Bagnols et Orange !
Un conseil aux enfants :
Je dirais bien aux enfants de travailler, de ne pas chercher à «épater
les autres mais de vivre chacun à sa
place».
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
7
La vie communale
Rencontre avec...
LOUIS SALADIN
Je suis né en 1931 d’une famille de 6 enfants.
Je suis vigneron, mon métier a toujours été
pour moi un véritable plaisir, je me revendique paysan c’est-à-dire homme du pays.
Je suis allé à l’école primaire à Saint-Marcel d’Ardèche avant d’être pensionnaire à
Bourg-Saint-Andéol pendant 1 an.
Je préférais la terre à l’école...
Je me souviens de 2 instituteurs, M. et
Mme GIMBERT. Mme faisait la maternelle et M. la préparation au certificat d’études. Au village, il y avait une
maternelle, une école de filles et une
de garçons. A la récréation, on jouait
aux billes, à saute-moutons et au jeu
des barres. Comme toute ma famille,
j’aimais beaucoup lire et encore maintenant. En réalité, je n’aimais pas trop
l’école et le jeudi était mon jour préféré ! J’ai obtenu mon certificat d’études,
mais j’ai arrêté l’école ensuite pour
devenir vigneron.
J’ai commencé à travailler jeune, j’ai
toujours aimé la terre, le sol. J’ai toujours été curieux de tout ! Quand j’étais
petit, je ramassais les silex. Dès 9 ans,
après l’école ou pendant les vacances,
je binais les pommes de terre, je ramassais le fourrage et tout autre travail
que mon père me demandait de faire.
J’ai commencé à entrer dans les cuves
vers l’âge de 10/12 ans et finalement,
j’ai débuté mon apprentissage au métier de vigneron à 14 ans.
A Noël, nous n’avions pas de jouets
mais je garde le souvenir d’une valeur
inestimable «l’affection et l’amour de la
famille», la tradition était de préparer
le repas du pauvre avec l’aïgue boulido,
le cardon et les oreillettes. Pour la recette de l’aïgue boulido : faire griller du
pain, le mettre dans une assiette, parsemer de fromage râpé, verser dessus
de l’eau que l’on aura fait bouillir avec
de l’ail, du sel, du laurier, du thym et
déguster bien chaud !
Mon rêve était d’aller en Afrique noire
où j’ai fait mon service militaire (à
Dakar au Sénégal), je rêvais d’avoir
une plantation, de défricher un coin de
brousse… mais finalement ma colonie
a été Saint-Marcel !
Une vie de vigneron…
Pour subvenir à nos besoins, ma
maman avait fait l’acquisition d’une
vache, puis d’une 2ème ; elle vendait le
lait. Nous avions des bêtes (vaches,
cochon), un jardin potager, c’était une
8
agriculture en autarcie et non pas,
comme aujourd’hui, dépendante d’un
système où on produit toujours plus et
parfois n’importe comment. J’ai toujours quelques châtaigniers.
J’ai vécu mon enfance pendant la
guerre 39/40, une période difficile, 5 à
6 millions de réfugiés en France, certains ont été hébergés par des SaintMarcellois qui n’avaient pas grandchose mais qui le partageaient avec
les réfugiés : il y avait à l’époque une
grande solidarité.
L’exploitation faisait 10 à 12 ha dont 2 ha
de vigne. On récoltait ce qu’on semait !
Les vendanges se faisaient à la main
toujours en famille avec quelques voisins, le raisin était mis dans des comportes ou cornues installées sur une
charrette, ensuite direction la cave coopérative, les comportes étaient déchargées à la main dans des pompes. Il n’y
avait pas à l’époque de fêtes à la fin des
vendanges, ce n’était pas la tradition.
Le travail se faisait avec des chevaux,
parfois des bœufs, achetés à la foire aux
bestiaux soit à Bourg-Saint-Andéol, soit
à Pont-Saint-Esprit. Mon premier tracteur a été acheté en 1956. Alors qu’un
cheval effectuait 20 ares de travail dans
la journée, le tracteur en effectuait entre
2 et 3 ha dans la journée.
En 1934, se crée le syndicat des Côtes
du Rhône, Saint-Marcel entre dans le
syndicat en 1937. La superficie consacrée aux Côtes du Rhône est passée
de 250 ha en 1955 à 800 ha environ
aujourd’hui. J’ai toujours recherché la
qualité pour un meilleur résultat.
Et Saint-Marcel ?
St-Marcel avait beaucoup de commerces, il y avait 10 épiceries, un forgeron, un abattoir, le village possédait
plusieurs tuileries : les tuiles se faisaient au début au coude. Dans les années 40-41, la famille Refeton a acheté
une machine à faire les tuiles. La gare
de Saint-Marcel permettait le transport
des marchandises et des voyageurs…
mais il fallait compter une journée pour
faire St-Marcel – Lavilledieu : on des-
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
cendait à la gare à pied vers 8h, on prenait le train à 9h jusqu’au Teil, on attendait 2h pour reprendre le train à 13/14h
et on arrivait à Lavilledieu à 17h !
La Grotte de Saint-Marcel découverte en 1838 s’est développée dans
les années 1960 avec les explorations
d’équipes de spéléologues belges, ardéchois et stéphanois et surtout après
la construction de la route des gorges
en 1962. Quand j’étais jeune, on allait
camper vers les grottes, c’était le «bout
du monde», seuls 5 à 6 canoës descendaient les Gorges de l’Ardèche, ça a
bien changé !
Il y avait des fermes dans le village, le
déplacement des charrettes, des chevaux rendait la circulation parfois délicate ! On ramassait le crottin de cheval
pour le mettre dans les jardins potagers.
Quelques réflexions pour terminer :
Les rapports humains étaient meilleurs avant, il y avait plus de solidarité
et plus d’entraide.
Un conseil aux enfants :
Aimez la vie, prenez plaisir à la vie et
soyez ouverts aux autres.
Denise MARTIN a fêté ses 102 ans
Denise MARTIN, belle-mère du maire,
André PESENTI, et maman de Simone,
vient de fêter ses 102 printemps. Elle
est née le 24 novembre 1911 en Lozère,
région d’élevage et de brebis, au climat
rude été comme hiver, où les déplacements se faisaient toujours à pied. Sa
maman y tenait une auberge. Elle s’est
mariée à Gustave MARTIN en 1932 et
a eu 2 enfants : Arlette et Simone. Elle
a maintenant : 2 petits-enfants, 8 arrière petits-enfants et 2 arrière arrière
petits-enfants. Pas de quoi s’ennuyer !
Elle lit sans lunette et c’est un plaisir
de l’entendre narrer ses souvenirs : à
l’auberge, à la laiterie, au jardin, à la
cuisine avec les conserves et réciter
les fables de LA FONTAINE avec une
mémoire impressionnante ! Bon anniversaire à notre centenaire !
La vie communale
Près de 6000 visiteurs supplémentaires à la Grotte
Les chiffres parlent d’eux-mêmes, toutefois l’implication du personnel doit être soulignée et reconnue car cette
progression est réalisée sans embauche supplémentaire en saison. Jugez plutôt par vous-mêmes : chiffres arrêtés au 31 septembre.
2012
2013
Augmentation
37 921
43 829
5 908
CA Entrées
254 092E
299 637E
45 545E
CA Autres activités
50 962E
59 475E
8 513E
Total CA
305 054E
359 112E
54 058E
Nombre de visiteurs
La grotte
sur le net
La grotte se retrouve sur
Facebook, le site internet a
été rénové.
La nouvelle communication mise en place en début de saison porte ses fruits que nous avons l’espoir de continuer
à améliorer lors des prochains exercices. Cependant, il nous faudra poursuivre nos investissements pour rendre
notre patrimoine commun encore plus attractif et fonctionnel.
Mais ne boudons pas notre plaisir car les résultats obtenus sont exemplaires dans un contexte où les autres
grottes aménagées annoncent des chiffres en stagnation voir en recul.
TOUT EN IMAGES
• Remise des dicos aux élèves entrant
en sixième
50 % de réduction
pour vos invités
Faites découvrir ou redécouvrir notre grotte à vos amis et
invités, si vous les accompagnez, ils bénéficieront de 50 % de
réduction. Pour vous Saint-Marcellois, n’oubliez pas que c’est
gratuit.
Arrivée du tour cycliste féminin
international de l’Ardèche
• Signature d’une convention pour
l’utilisation de la forestière
à St-Marcel le 7 septembre
Grande première à Saint-Marcel avec l’arrivée finale du tour
cycliste féminin international
de l’Ardèche, en présence du
Préfet de l’Ardèche. Belle victoire au sprint de l’Italienne
Giorgia BRONZINI et victoire
finale pour la russe Tatiana
ANTOSHINA.
Remerciements aux bénévoles
et aux salariés des services techniques qui ont assuré la sécurité
à l’arrivée.
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
9
Culture & Patrimoine
Visites guidées du village
Plus de 120 personnes ont participé
aux 4 visites guidées du village pendant l’été.
Merci à Marie Claire et Laurence.
Journée du Patrimoine
C’est un drôle de visiteur
que l’on a croisé à la Grotte !
Un peu d’histoire
Les maires de Saint-Marcel-d’Ardèche de la Révolution
à nos jours
L
es municipalités ont été mises
en place à partir de 1790 avec la
création des communes par l’Assemblée Constituante. Depuis cette
date, à de rares exceptions près,
un maire, assisté de ses adjoints
et conseillers, pilote les orientations d’une gestion communale qui
doit respecter le cadre des lois en
vigueur.
poraine : il s’agissait d’une charge
vendue par le Roi alors en manque
d’argent, une charge héréditaire,
honorifique, mais susceptible d’enrichissement. François Chabaud
devait notamment encaisser les
impôts pour le Roi, en se réservant
un certain bénéfice. L’opération ne
lui fut guère profitable : dès 1698 les
consuls, toujours en place s’occuAuparavant, la communauté était pèrent de la levée de la taille (impôt
dirigée par deux consuls assistés royal sur les propriétés non nobles)
d’un conseil politique et placés sous et la fonction de maire disparut.
le contrôle seigneurial. A noter tou- Le tableau ci-après donne la liste de
tefois que Saint-Marcel a eu pen- tous les maires de Saint-Marcel de
dant 6 à 7 ans un maire, à partir la Révolution à nos jours. Il précise
de 1693, en la personne de Fran- la manière dont il a été choisi : soit
çois Chabaud. Mais rien à voir avec par élection au suffrage censitaire
les maires de la période contem- (seuls les riches peuvent voter en
10 
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
payant un impôt avec un seuil minimum appelé le cens et le niveau de
ce dernier varie selon les périodes
et les régimes politiques), ou au
suffrage universel (tous les citoyens
peuvent voter, d’abord uniquement
les hommes, puis à partir de 1945
hommes et femmes), soit par nomination préfectorale sous l’Empire,
la Monarchie ou le régime de Vichy.
A noter d’abord sous la Convention
thermidorienne, l’expérience d’une
municipalité sans maire dirigée par
un président renouvelé en principe
tous les mois ; puis sous le Directoire, l’existence, éphémère, d’une
municipalité de canton avec un
agent municipal et son adjoint pour
chaque commune.
Culture & Patrimoine
Maires ou dirigeants de la
municipalité
MASCLARY Simon Augustin
(notaire)
JUSTAMOND Antoine (cultivateur)
JUSTAMOND Laurent (cultivateur)
CADE Jean (propriétaire foncier)
ABRIEU François-Dominique
(propriétaire foncier)
BERENGER Joseph (négociant)
CADE Jean
(propriétaire foncier)
BERENGER Joseph, agent
municipal (négociant)
JUSTAMOND Laurent, agent
municipal (cultivateur)
SALADIN Joseph, agent municipal
Date des
mandats
Février 1790
Nov. 1791
Nov. 1791
Déc. 1792
Déc. 1792déc.1794
Déc 1794Janv.1795
Janv.fév.1795
Nov. 1795
Nov. 1795janv.1798
Janvier 1798
Mai 1799
BERENGER Joseph, maire
(négociant)
MASCLARY Alexis Philippe,
(Homme de loi)
DE BERNIS Alexandre Raymond
Aimé, marquis, propriétaire foncier
Janv. 1813
sept.1815
Sept. 1815
Nov. 1845
DE BERNIS Léon, marquis,
propriétaire foncier
Septembre
1846-1857
RAOUX Léon, médecin
Mai 1857
Sept. 1870
Sept. 1870
Février 1874
RAOUX Léon, médecin
DE BERNIS Hervé Marie,
propriétaire foncier
PELEGRIN Louis, négociant
PAGES Narcisse, marchand drapier
MAZET Jean, cultivateur
GUERIN François, officier retraité
POUZOL Victor, serrurier
ROBERT Pierre, retraité
SALADIN Paul, cultivateur
DUBOIS Hippolyte,
BRIAND Albert,
cultivateur
GRAND Louis, Président du Comité
Local de Libération
QUELIN Jean, marchand
DESPEYSSE Marcel, distillateur
SABATIER Pierre,
inspecteur banque de France
PESENTI André, enseignant
Suffrage censitaire
Suffrage censitaire
Suffrage universel masculin
Présidents de l’administration
municipale désignés par un
représentant du peuple (député de
la Convention thermidorienne)
Régime politique
ère
Monarchie constitutionnelle puis 1
République à partir de septembre 1792
ère
1 République Convention girondine
puis montagnarde
ère
1 République
Convention thermidorienne–
Fév.-Nov. 1795
Mai 1799
Août 1800
Août 1800
Janv 1813
PELEGRIN Louis, négociant
Mode de désignation
Février
Nov. 1874
Nov. 1974
Mai 1878
Mai 1878
Janv. 1881
Janv. 1881
Mai 1888
Mai 1888
Mai 1892
Mai 1892-1899
Déc. 1899
Mai 1900
Mai 1900-1907
Août 1907
Déc.1919
Déc.1919/29
Déc-1929-Août
1944 (fusillé par
la milice)
Oct.1944
Mai 1945
Mai 1945
Déc. 1954
Février 1955
Mars 1971
Mars 1971
Juin 1995
Juin 1995
Suffrage censitaire
Nommé par commissaire de la
République, puis élection suffrage
censitaire
Nommé par administration
départementale
Nommé par le préfet
Nommé par le préfet
Nommé par le préfet, sans élection
jusqu’en juillet 1830, et choisi
(toujours par le préfet) parmi les
conseillers élus au suffrage
censitaire masculin ensuite
Nommé par le préfet jusqu’en 1848,
puis élu par le Conseil municipal
issu du suffrage universel masculin
en 1848, et à nouveau désignés par
le préfet sous le Second Empire
Désigné par le préfet
Nommé par le préfet en sept 1870,
puis élu par le Conseil Municipal
issu du suffrage universel masculin
Nommé par le préfet
ère
1 République
Directoire
ère
1 République
er
Consulat, puis à partir de 1804 1
Empire
er
ère
1 Empire, 1 Restauration
monarchique, les 100 jours
ème
2
Restauration puis à partir de 1830
Monarchie de Juillet
ème
Monarchie de Juillet, puis 2
nd
République (1848-1852),puis 2 Empire
2
nd
Empire
IIIème République, puis à partir de mai
1940 Etat Français (Régime de Vichy)
Nommé par le préfet puis élus par le
Conseil issu du suffrage universel
masculin
Elus par le CM issu du suffrage
universel masculin
Désigné par les FFI, confirmé par le
préfet de la Libération
Elus par le CM issu du suffrage
universel
Gouvernement Provisoire de la
République Française puis à partir de
1946 IVème République
IVème République puis à partir de 1958
Vème république
Vème République
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
11
Culture & Patrimoine
Le 14 juillet, une journée enchanteresse...
imanche 14 juillet , le tour de France passait à Dieulefit, lieu
D
de résidence de «La chorale du Delta» dirigée par Coline
Serreau. Mais les choristes ont préféré la quiétude et l’enchan-
tement de la Grotte Saint-Marcel d’Ardèche... Ils ont déjeuné
sous l’ombrage des chênes de l’aire de la grotte, dérangés seulement par quelques chenilles en procession... avant de descendre dans la grotte pour une visite particulièrement réservée.
Leur enchantement n’était pas feint... et les chants qu’ils ont
interprétés spontanément l’ont prouvé aux visiteurs qu’ils ont
croisés, eux aussi enchantés !... Puis, ce fut le concert à L’Église
et là une autre magie attendait le public, celle du partage, de la
beauté musicale et du plaisir. Instrumentistes et choristes ont
communiqué leur passion à travers des œuvres magistralement interprétées. L’humour de Coline Serreau jalonne
le spectacle et lui donne sa dimension d’engagement pour un monde meilleur. Le don faisant partie intégrante de
la philosophie de «La chorale du Delta», le concert a été suivi d’un échange avec le public autour d’un verre et un
repas partagé a eu lieu à la place Hongroise. Une quarantaine de personnes s’y sont retrouvées pour une soirée
de partage de mets, de chants, d’idées, une convivialité qui donne envie de recommencer... Merci Madame Serreau
et... «a l’an qué vint», comme on dit à Saint-Marcel.
Un dimanche d’automne à Saint-Sulpice
our la quatrième année,
PMunicipale
la Commission Culturelle
s’est associée à
l’Office pour le Maintien de
la Culture, avec le concours
de la Communauté de
Communes, pour le plus
grand plaisir des amateurs de musique baroque.
Dimanche 6 octobre, c’est
devant une chapelle comble
que Perrine Bernard à la
flûte à bec, Sylvie Jeannerot
à la viole de Gambe et Sophie Charpentier au clavecin ont présenté et interprété avec brio un répertoire
peu connu du grand public.
«L’Ensemble baroque du
Tricastin» de Saint-PaulTrois-Châteaux a offert un
bel après-midi d’automne
à un public comblé qui a
pu apprécier l’interprétation talentueuse des musiciennes dans l’intimité de
notre chapelle romane.
Théâtre le 28 mars
Réunion «TUPP’» au programme
vendredi 28 mars 2014 à 20 heures, la Comédie itinéLsurerante
de Valence nous proposera une comédie délirante
un sujet très populaire : la vente à domicile de boîtes
en plastique... Cette pièce met en scène une femme ordinaire qui essaie de gagner sa vie au sein d’une société
dénommée «Tupp’»... qui a mis en place un mécanisme
d’emboîtement applicable tant au produit vendu qu’à ceux
à qui il est destiné...Tout s’imbrique, s’empile, les boîtes
comme les vies et la convoitise du produit est contagieuse... Le titre vous fait peut-être penser à une marque
connue ??... Suspense... Venez le 28 mars ouvrir le couvercle de la boîte en plastique et rire aux larmes (?!...) des
travers de notre société de consommation. ATTENTION
places limitées : réservation recommandée en Mairie
au 04 75 97 26 10
12 
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
La vie intercommunale 
Pluie de buts et spectacle assuré :
une belle soirée de hand féminin !
n match nul (26-26) entre les handballeuses de Nîmes
U
et du Pouzin, fin août au complexe sportif, est venu
couronner un match à rebondissements.
Une centaine de personnes ont assisté à cette belle rencontre et ont vibré aux magnifiques actions des joueuses.
Ce match a pu être conclu grâce à Jean Pierre MERCIER, dont la fille Emma, pensionnaire de Nîmes, vient
de participer au championnat d’Europe en Pologne avec
l’équipe de France des moins de 18 ans. Remerciements
donc à Jean Pierre et aux bénévoles de l’association AB
qui ont tenu la buvette.
Un public nombreux a assisté à la Conférence Chauvet !
C
’est devant une centaine de personnes au complexe sportif que
François JACQUARD, Pascal TERRASSE et David HUGUET ont fait
le point sur l’espace de restitution de la Grotte Chauvet. Après un
court métrage permettant de redécouvrir la vraie grotte, David HUGUET a fait une présentation sur l’état d’avancement de la construction de la réplique, avec des travaux de grande qualité scientifique.
L’ouverture au public est prévue pour mai 2015. Pour sa part, François JACQUARD, vice-président du syndicat mixte de l’espace de restitution de la grotte Chauvet, a fait le point sur l’accompagnement
économique, le développement du territoire et la candidature de la
grotte Chauvet au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Quoi de neuf à la
communauté de
communes DRAGA
Des nouvelles de La Ribambelle
➣ Au premier janvier 2014, la compétence
tourisme est transférée à la communauté de communes, ce qui conduira dans
le courant de l’année à la création d’un
office de tourisme intercommunal.
➣L
e permis de construire de l’extension de
la déchetterie de Bourg-Saint-Andéol a
été déposé. Un outil plus performant au
service de la population.
➣L
a zone artisanale du Banc Rouge a été
rénovée, l’occasion pour de petites entreprises de s’y implanter.
epuis le 11 septembre 2013, La Ribambelle a mis en place le
D
fonctionnement des mercredis à l’école de Saint-Just-d’Ardèche.
La prise en charge des enfants se fait de 8 à 18 heures.
Le centre de loisirs a lieu, comme d’habitude à l’école de Saint-Just
pour les petites vacances. Les inscriptions se font 15 jours avant.
Le Festival «Terre des Mômes», avec de nombreuses activités se
sera déroulé au complexe sportif le 24 novembre 2013.
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
13
Les Pages Vertes
Par une belle nuit d’été...
sous les étoiles
samedi 10 août à partir de 16h, des membres de
Ldeel’association
d’astronomie Ophiuchus de Saint-Julien
Peyrolas ont commencé à s’installer et à animer un
atelier de fabrication de fusées pour enfants tandis que
les adultes pouvaient observer le soleil. La nuit venue,
ce fut un ballet de merveilles célestes qu’ont pu admirer plus de 200 personnes. Une soirée magique, riche
en découvertes qui prouve que les astres sont à notre
portée si on laisse toute sa place à la nuit ...Un très
grand merci aux astronomes amateurs de l’association Ophiuchus pour leur disponibilité et leur amabilité.
Rendez-vous est déjà pris pour l’an prochain...
ÉCLAIRAGE PUBLIc, BILAN POSITIF
Sur le social, les craintes de l’augmentation de vols ou
d’agressions sont effacées par les chiffres communiqués par le Lieutenant JACQUES puisqu’aucun fait délictueux ne s’est produit la nuit.
L’avis des usagers :
«Au début c’est surprenant de voir le village plongé dans
le noir, puis on s’habitue et on prend une lampe...», «Le
fait d’aménager les horaires les fins de semaine c’est
bien», «Cinq mille euros d’économie c’est important»...
Que fera-t-on des économies réalisées?
Actuellement, de plus en plus de charges pèsent sur les
communes sans ressources supplémentaires et «les
petits ruisseaux faisant les grandes rivières» toute économie est la bienvenue. La municipalité envisage donc
de réinvestir les sommes économisées sur de nouvelles
réalisations d’économie d’énergie sur les bâtiments publics : poursuivre l’isolation de l’école, ampoules basse
consommation, investir dans les luminaires solaires qui
permettraient de mettre quelques points de lumière au
centre du village la nuit.
Depuis septembre 2012, le Conseil
Municipal a décidé l’extinction de
l’éclairage public la nuit. Au moEt maintenant ?
ment de la mise en place de cette
Voici les décisions du Conseil Municipal pour les hodécision, les élus(es) s’étaient
raires d’extinction :
engagés(es) à faire un bilan après
un an de fonctionnement. Il vient
d’être réalisé fin septembre et une
HORAIRE D’HIVER du 1er Octobre au 31 Mai
réunion a été organisée en mairie
• Du lundi au jeudi de 23h00 à 6h00
avec des élus(es) et des usagers,
en présence du Lieutenant JACQUES de la Gendarmerie • Du vendredi au dimanche de Minuit à 6h00
et de la secrétaire générale de la Mairie.
• Manifestation salle Font de Mazade ou salle
du Ponteil à 2h30
Bilan
Sur le plan économique, éteindre l’éclairage une partie de la nuit a permis de réduire la consommation de
47 503kWh soit une économie de 5103E (plus de la
moitié de la facture éclairage public).
Sur le plan environnemental, c’est une économie de
29,6 tonnes de CO2, ce qui permet à notre commune de
participer à la réduction des gaz à effet de serre et des
nuisances lumineuses instaurée par la Grenelle II de
l’environnement et par «Le paquet climat» de l’Europe.
Pour les habitants, c’est aussi la possibilité de retrouver
le noir et le repos qu’il apporte, de profiter du ciel nocturne, quant aux oiseaux de nuit, ils font leur retour sur
le village et les migrateurs ne sont pas perturbés par
les lumières.
14 
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
HORAIRE D’ÉTÉ du 1er Juin au 30 Septembre
• Du lundi au jeudi de Minuit à 6h00
• Du vendredi au dimanche de 1h00 à 6h00
• Manifestation salle Font de Mazade ou salle
du Ponteil ou dans le village à 2h30
Merci à toutes et tous de votre compréhension et de
votre aide pour poursuivre cette action citoyenne qui
est un pas vers la Transition Énergétique, vers une
société plus sobre en consommation d’énergie, plus
respectueuse de la nature et donc durable.
Les Pages Vertes 
La ressourcerie recyclerie
en quelques lignes
Ordures ménagères et tri
sélectif, rappel des règles
Points apports volontaires : attention aux abus
La municipalité veille à ce que les points aménagés
pour recevoir les ordures ménagères et le tri sélectif soient le plus propres possible. Malheureusement,
des personnes mal informées ou peu respectueuses
du bien public transforment ces lieux en dépôts sauvages inesthétiques.
Le bulletin municipal de juillet 2013 présente ce qu’est
une Ressourcerie / Recyclerie.
Dans ce numéro nous ne donnons que des informations
pratiques pour que vous utilisiez ce lieu et le fassiez
vivre.
Collecte sur la déchETTerie :
1 à 2 valoristes sont présents sur la déchetterie de
Bourg-Saint-Andéol environ 20 heures par semaine :
• Mardi - Mercredi - Jeudi et Vendredi de 13h30 à 17h00
• Samedi de 9h00 à 17h00
N.B : Les personnes en insertion sont formées par ECATE
et interviennent aux côtés des Gardiens de déchetterie
pour détourner les objets pouvant être réemployés et démantelés.
Autres collectes :
• Apport volontaire à Bourg-Saint-Andéol
• Collecte à domicile sur RDV
• Collecte des acteurs professionnels (bailleurs, entreprises, institutions)
• Collecte des déchets de bureau
La revente des objets constitue l’aboutissement de la filière réemploi et permet d’assurer une part de ressources
propres pour permettre la pérennité des postes de valorisation.
Il y a, à Bourg Saint Andéol, 2 espaces de vente ouverts
les après-midi du mardi et vendredi de 15h00 à 18h30,
les mercredis de 9h à 12h30 et de 15h00 à 18h30, le
samedi de 9h00 à 18h00 :
1) « L’espace Ressourcerie » - 14, rue Marius Vincent.
2) U
n magasin en centre ville près de la «Place de la
chèvre» (1, rue de Tourne).
Pour tout renseignement :
Association ECATE
Tél. 09 60 50 59 66 - Fax : 04.75.54.73.18
Mail : [email protected]
Site : http://www.yakatrier.info/spip.php?breve6
Conséquences :
• Un dommage pour l’environnement visuel
•U
n coût pour la collectivité car les services techniques doivent y consacrer plusieurs heures de la
semaine.
•U
ne perte de temps pour les personnels qui les empêche d’intervenir ailleurs.
Recommandations :
•A
pporter tout objet encombrant à la déchetterie
ouverte tous les jours : consulter les horaires sur
le site qui vous informera également sur comment
trier : http://www.yakatrier.info/spip.php?rubrique7
•L
es ordures ménagères sont collectées au porte à
porte donc déposez-les devant chez vous le matin
des collectes.
Les bacs installés sur des points de collecte sont réservés aux foyers qui ne sont pas collectés au porte
à porte pour des raisons d’accessibilité des véhicules
de ramassage.
•L
isez les instructions sur les conteneurs ou sur les
panneaux des points de collecte
•L
es bacs bleus, dits «Pélicans», installés au FEZ et
près des courts de Tennis, ne servent qu’à déposer
des cartons pliés.
•R
ien ne doit être déposé près des bacs quels qu’ils
soient. S’ils sont pleins, allez jusqu’à la déchetterie
ou allez sur un autre point.
Merci de votre compréhension et de votre
aide pour maintenir un village agréable.
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
15
En direct de nos écoles
Bon démarrage
à l’école publique
Madame Griotto (CE2/CM1)
remplace depuis septembre Madame Léauté
(MS/GS) comme Directrice
de l’école publique. Celleci accueille 140 élèves à
cette rentrée répartis sur
6 classes.
Nous souhaitons la bienvenue aux nouvelles familles et aux nouvelles enseignantes : Mme Jacquet
Florence en CM1-CM2 et
Mme Constantin Emilie en
CE2-CM1 décharge de direction.
Le jour de décharge de la Directrice est fixé au mardi.
L’école disposera à la rentrée des vacances de Toussaint d’une assistante administrative à la direction
d’école, nous souhaitons donc la bienvenue également à Madame Loyrion Corinne.
De nombreux projets pédagogiques sont au programme, certains sont déjà prévus (randonnée châtaignes, spectacle OMC), d’autres suivront.
16 
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
Restaurant scolaire :
une fréquentation soutenue
qui appelle une nouvelle
organisation du service
C
es dernières années, le Restaurant scolaire connaît
un succès inégalé. En dépit d’un tassement des effectifs élèves, la fréquentation est toujours aussi forte,
surtout en début et en fin d’année jusqu’à frôler parfois sa limite de capacité.
Cette année encore, les repas sont assurés en un seul
service.
Pour un mieux-être des enfants, il conviendra à l’avenir, c’est-à-dire dès la rentrée scolaire de septembre
2014, de prévoir deux services, ce qui sous-entend un
allongement de la pause méridienne, et par conséquent, vraisemblablement, une modification des
heures d’école le matin.
Ces questions ont été débattues au sein de la commission des affaires scolaires où siègent en dehors des
élus, des représentants des parents d’élèves et des
enseignants du public et du privé. Elles ont été aussi
(entre autres) au cœur des réflexions et des échanges
que la municipalité a récemment organisés avec le
personnel des écoles et lors d’une réunion où étaient
invitées les familles ayant des enfants aussi bien dans
les écoles publiques qu’à l’école privée.
En direct de nos écoles 
Ecole Saint Régis, projet autour de l’alimentation
L
’école Saint Régis accueille cette année 64 élèves
répartis en 3 classes et demi.
Les classes travaillent cette année autour d’un projet
commun : l’alimentation. Différentes activités et sorties
sont prévues en lien avec ce thème.
Des sorties sportives sont aussi programmées : la première est le cross organisé par l’Ugsel à Montélimar.
Des temps de soutien ont lieu le matin ou le soir après
la classe, 2 fois par semaine. En ce qui concerne les
nouveaux rythmes scolaires, l’Ecole Saint Régis restera
certainement sur la semaine de 4 jours à la rentrée
2014 étant donné que cette réforme n’est pas obligatoire pour les écoles privées et que la Mairie ne pourra
pas prendre en charge les élèves de notre école. Nous
sommes en train de travailler avec l’équipe enseignante
sur l’organisation de la journée et des apprentissages
en tenant compte des rythmes et des besoins physiologiques des enfants.
Des travaux : réfection des toilettes, changements de
fenêtres et volets roulants ont eu lieu cet été pour la
sécurité et le confort des élèves.
De nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2014
La municipalité a repoussé à la rentrée 2014 l’application de la réforme, mais celle-ci
s’impose désormais à toutes communes.
partir de la rentrée 2014, les cours seront répartis
A
sur 9 demi-journées au lieu de 8, les communes
devant prendre en charge sous forme d’activités péri-
scolaires les plages horaires libérées.
Les aides de l’Etat attribuées en 2013 sont reconduites en 2014, mais sans assurance de pérennité, et
ne couvriront pas le surcoût des dépenses. A noter
que, d’après les textes, les écoles privées sont libres
de mettre ou de ne pas mettre en place la réforme...
Là aussi, commission des affaires scolaires, parents
d’élèves, enseignants et personnel des écoles sont associés à la réflexion du dispositif à mettre en place.
Quelques principes développés par la municipalité :
permettre au plus grand nombre l’accès aux activités
péri-scolaires, ce qui implique la gratuité ; assurer au
mieux des activités de qualité avec un personnel municipal qualifié (en plus des ATSEM, deux agents ont reçu
récemment une formation BAFA et deux autres sont en
cours de formation). Il y aura toujours un agent municipal référent, les activités mises en place pour les
élèves de l’école publique relevant de la responsabilité
du maire.
Le contenu de ces activités, (les idées ne manquent pas
et leur mise en œuvre ne nécessite pas obligatoirement
d’énormes moyens), leur organisation feront l’objet de
concertations dans les mois à venir.
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
17
La vie associative
Le CASOC a rendu hommage
à Josette MACE
Lors de la réunion du CASOC de fin novembre, le Maire et le président du
CASOC ont tenu à rendre hommage à la trésorière Josette MACE pour ses
27 ans au service de l’association.
Retour sur la fête votive en images
18 
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
La vie associative 
Les maîtres joueurs de la pétanque
in septembre, la Petite Boule St-Marcelloise désignait ses
Fheures,
«maîtres joueurs» dans les traditionnels tête à tête. Dès 9
36 licenciés dont 12 féminines se sont affrontés toute la
journée. En fin d’après-midi, Delphine Sabatier s’imposait face à
Audrey Audren sur le score de 13 à 12 ; une partie très serrée qui
a ravi les spectateurs présents. Chez les hommes, Alain Mercier
sortait vainqueur de sa finale face à Michel Bonnet sur le score de
13 à 3. La journée s’est continuée par un concours amical ouvert à
tous les Saint-Marcellois.
Après l’effort venait le temps du réconfort autour d’un barbecue
géant qui a fait la joie de la soixantaine de personnes qui avait répondu à l’appel du club.
Début de saison
prometteur pour la
Gymnastique Rythmique
L’
association, créée la
saison passée, attaque sa
2ème saison sur les chapeaux
de roue. En effet, les
gymnastes concourant en
individuel ont ouvert le bal en
ce début de saison avec des
résultats prometteurs. Ainsi,
Pauline SALVI décroche le
titre de championne départementale pour sa 1ère année
dans la cour des grandes et de bons résultats
également pour les autres gymnastes SaintMarcelloises. Il reste encore quelques places de
libre dans le groupe de loisir du mercredi pour les
filles de 7 à 11 ans.
Gymnastique, toujours
aussi enthousiastes
L
’année 2013/2014 se veut ambitieuse tant par l’arrivée des nouvelles tendances aéro-latino, le professionnalisme de nos animatrices, l’ambiance chaleureuse et l’implication de nos adhérents. Les 4 séances
dispensées sont différentes et complémentaires. Nous
maintenons en mars 2014 notre soirée «sucré-salé»,
l’après-midi danse gréco-latine et naturellement zumba. A notre AG du 25 novembre 2013, les membres du
bureau seront renouvelés, les modifications publiées
par voie de presse et sur le site internet du village.
Même en cours d’année, il est toujours temps de venir
s’essayer à l’activité gymnastique volontaire. A bientôt
donc.
Contact :
Mme Raymonde PELLEGRIN - Tél. 04 75 51 06 38
Mme Nicole HERAUD - Tél. 04 66 79 40 06
Renseignements : Aline VILLARD 06 15 47 22 85
ou [email protected]
4 cours de yoga par semaine
L
’association de YOGA vous accueille 4 fois par semaine à la jolie salle de l’oustaou, au centre du village : le
lundi à 10h et à 17h et le jeudi à 10h et à 19h. Les cours durent 1 heure et demie et sont ouverts à tous...
Le yoga permet de tonifier et d’assouplir son corps, de mieux respirer, et de savoir se détendre...
L’ambiance des cours est amicale, et 2 cours d’essai sont libres et gratuits. On peut s’inscrire en cours d’année, car il n’y a pas de niveau.
Contactez Caroline le soir au 04 75 04 67 70 ou bien par mail : [email protected]
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
19
La vie associative
Laetitia Vidalenche, nouvelle Présidente du volley,
succède à Virginie Justamond
près 23 ans de bons et loyaux services, Virginie Justamond,
A
présidente fondatrice du volley club St-Just / St-Marcel,
passe la main à Laetitia Vidalenche.
Lors de l’assemblée générale de l’association, au complexe
sportif, les élus présents n’ont pas manqué de saluer l’engagement de Virginie et de sa sœur Cécile lors de la création du club
dans des conditions difficiles (absence de salle, entraînement en
extérieur...).
Au cours de cette réunion, les dirigeants du club ont souligné
l’excellente santé sportive et financière du club : effectifs en
hausse, titre de championne Drôme Ardèche pour les pupilles,
sélection en équipe départementale de Jacques Gilhard junior
(capitaine de la sélection) et Katia Volle.
176 licenciés
à l’USJM Foot
Judo 2013,
effectif en progression et
résultats sportifs excellents
N
saison 2013/2014 de football, qui a démarré
Ladébut
août, compte aujourd’hui 176 licenciés.
•P
our la catégorie U13, un nouveau dirigeant
Thierry PELLASSA SIMON a rejoint l’USJM
•C
réation d’une 2ème équipe U11 dirigée par
Alexandre SAVIN, dirigeant depuis Septembre
• Plusieurs tournois de futsal se dérouleront à
la salle omnisports pendant l’hiver
• Pour clôturer la saison, notre tournoi jeunes
aura lieu du 29 mai au 1er juin.
os jeunes judokas ont participé à 7 tournois d’animation. Bien que la compétition ne soit pas une priorité
pour le club, nos plus grands ont combattu aux différents
critériums sur le département, la région et pour certains
aux finales nationales, obtenant de nombreux podiums avec
plusieurs titres de champions et 2 places de 7ème au France.
Le tournoi organisé au complexe a été, cette année encore,
un franc succès et sera reconduit en 2014.
Bravo à tous et merci à Didier, Ceinture noire 4ème Dan,
éducateur DE et titulaire du diplôme DE JEPS pour son enseignement et travail sérieux.
Renseignements :
Complexe sportif le mercredi de 15h30 à 19h00 et vendredi
de 17h30 à 19h00 • Tél. 06 77 99 61 36 ou 06 59 71 81 05
20 
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
La vie associative 
Nouvelle saison sous le signe
de la continuité au Tennis Club
L
a saison 2013/2014 a débuté par la traditionnelle remise des
raquettes aux nouveaux inscrits de l’école de tennis. Nous
poursuivons notre collaboration avec Gérard, notre moniteur qui
assure les cours pour l’école de tennis de notre club. Nous commençons à voir le fruit du travail fait : un jeune a gagné la finale de
la consolante lors d’un tournoi et chez les adultes, lors de notre
tournoi de juin dernier, trois Saint-Marcellois sont arrivés dans le
dernier carré du tournoi 4ème série et une finaliste dans le tableau
féminin. Bravo à tous.
Pour cette nouvelle saison, une équipe jeune et une équipe adulte
sont engagées dans les championnats départementaux. Les
jeunes vont aussi participer à un tournoi individuel par catégorie
d’âge dès 12 ans.
«Quelques événements pour cette année : tournoi
interne, journée inter-école de tennis, finale interécole tennis, session tennis avec les 2 écoles du
village et le tournoi de Juin avec son repas de clôture. Et puis bien sûr, pour ceux qui le souhaitent
la possibilité de venir taper la balle dans une ambiance conviviale le mardi soir pour les femmes et
le mercredi soir pour les hommes. Bonne saison
à tous !»
Comité des Fêtes, un programme alléchant
Le Comité des Fêtes proposera, pour 2014, ses manifestations habituelles
qui, comme chaque année, attirent un nombreux public.
☛ Un week-end au ski à l’Alpes d’Huez les 25 et 26 janvier 2014 ou une journée
le 25 janvier 2014 (en fonction des inscriptions)
☛ la 30ème Foire de l’Ascension le 29 mai 2014
☛ la Fête de la Musique et les Feux de la Saint-Jean le 21 juin 2014.
Rejoignez les cyclos
des bartavelles
E
n 2014, pour celles et ceux qui prendraient comme résolution de faire du
vélo, route ou VTT, venez rejoindre notre
club. Le vélo, c’est mieux à plusieurs que
tout seul. Sorties en général le samedi.
Renseignements :
Gilbert Lopez 04 75 98 66 31 ou
Alain Mercier 04 75 98 71 01
Les Saints Vadrouilleurs
sur le net
L
ors de l’assemblée générale ouvrant la saison
2013-2014, le président a
présenté le bilan très positif des activités du club et a
remercié tous les intervenants et en particulier Marcelle Risselin la fondatrice
du club. Au bureau, Maryse
Jourdan qui a fait un travail
remarquable durant de nombreuses années, est remplacée par
Gilbert Locatelli nouvel adhérent et compétent en la matière ;
Marie Hélène Fargier, secrétaire adjointe, devient secrétaire à
part entière, ayant largement fait ses preuves lors de l’exercice
précédent. Un séjour en Corse est programmé pour le printemps,
d’autres sont en pourparlers.
Pour en savoir plus sur les Saints Vadrouilleurs, rendez-vous
sur le site : www.lessaintsvadrouilleurs.net
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
21
La vie associative
Voix du Sud, vous aimez chanter ??...
et bien venez maintenant !!
Ambiance assurée «variété Française»
Renseignements : Senay Régine au 04 75 98 67 46.
Prochain concert prévu le 1er décembre à Pont-StEsprit avec Gilles Baubet et Michel Chenivesse.
Puis, les Voix du Sud organisent cette année le réveillon de la Saint-Sylvestre à la salle Font de Mazade.
«À vous de jouer» vous propose
un apprentissage musical de proximité
D
écouverte, initiation, perfectionnement musical… «À vous de jouer» vous
propose un apprentissage musical au plus près de chez vous. Notre conservatoire de proximité rayonne sur les communes du canton et vous permet de
suivre vos cours individuels ou en groupe (ensemble à cordes, groupe de musique klezmer, chorale) dans les meilleures conditions. A vos instruments et À VOUS DE JOUER !
Contacts/renseignements : 06 02 57 94 48 – [email protected] / « mon premier concert en 2013 »
Traditionnelle soirée
bavaroise pour l’Harmonie
de la Basse Ardèche
a repris ses activités après les vacances d’été avec
L23 ’HBA
une sortie à Saint-Peray. Elle prépare la Sainte Cécile du
novembre et la soirée bavaroise du 1 février ainsi que les
er
diverses festivités de l’année 2014 (concerts, corsos, cérémonies...). Tout musicien intéressé peut se joindre à l’harmonie.
Pour tout renseignement :
[email protected] ou Tél. 06 11 74 66 97
Les activités sur www.harmoniebasseardeche.fr
Culture, animations,
tout un programme...
L
es organisateurs de spectacles nous ont
encore gâtés cette saison et le choix s’avère
de plus en plus difficile pour satisfaire nos 250
sympathiques adhérents. En octobre et en novembre : concert des Stentors, 8ème et dernière
émission de Age tendre et têtes de bois, 1ère sortie à Orange et en préparation pour 2014 : soirée surprise pour la galette des rois, valse de
Vienne, fête de la St-Patrick avec une soixantaine de représentants (écossais, irlandais et
bretons), Etoiles du cirque de Pékin, Holiday on
ice fêtera ses 70 ans de succès, 4 autres soirées théâtrales dont Label Vamp et enfin la sortie culturelle à Marseille, le théâtre à Grignan.
Restons tous en harmonie pour 2014...
Contacts : Gérard Arnoux - Tél. 04 75 04 66 46
Monique Lionnet - Tél. 04 75 98 70 62
22 
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
La vie associative 
Journée de détente pour l’Union bouliste
L
’union bouliste s’est rendue à Courry (30) à la fête de la châtaigne le dimanche 6 octobre.
Le petit marché, tout étagé, a beaucoup plu. Le parfum des
châtaignes rôties et des autres produits régionaux chatouillait
agréablement les narines. Quant au repas de midi pris au restaurant « Les Chênes », il a été apprécié par tous.
Jeux de cartes, parties de boules ont clôturé cette journée ensoleillée.
Les Diablobikes en images
Une épreuve d’enduro
moto le 16 mars
L
e Motoclub Saint-Marcellois a profité des derniers beaux jours de l’année pour organiser un
méchoui fin septembre. C’est donc au camping du
Pavillon que 70 personnes, enduristes et familles,
se sont réunies pour partager ce repas. Méchoui
précédé d’une randonnée moto le matin. Ce fut aussi l’occasion d’aborder l’organisation d’une épreuve
d’enduro pour le 16 Mars 2014.
Les Amis de Trignan
en quelques mots
Q
ue dire sur notre Association : une bonne ambiance,
priorité au bon esprit et à l’amitié, de grands moments
de rigolade, de bons repas, du bon vin avec modération
bien sûr et des manifestations variées. Après-midis créatifs (initiation à la décoration par exemple), des réunions
amicales telles que jeux de société le mercredi après-midi, le pique-nique, le voyage, etc.
Pour de plus amples informations :
Madame BLEAS Marie-Claude - Tél. 04 75 04 68 98
M. et Mme PICONE Jean-Pierre - Tél. 04 75 04 68 69
Madame JOANNY Michelle - Tél. 04 75 98 71 87
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
23
La vie associative
OGEC, succès de la kermesse
une fois, la kermesse de l’école St-Régis a été un franc succès malgré un temps plus que médiocre, les
enfants ont présenté un magnifique conte musical qu’ils avaient créé de toute pièce avec l’équipe éducative de
Eleurncore
école ! Un grand merci à tous les instits d’avoir eu cette idée, d’avoir pris de leur temps et d’avoir fait participer
les enfants à un tel projet ! Que de souvenirs pour nos têtes blondes !
Et puis, cet été a donné lieu à de nouveaux travaux : le changement des menuiseries de la classe des cycles 3 et la
réfection complète des toilettes avec leur mise aux normes handicapées ! Une fois de plus, tous nos remerciements
aux parents présents durant l’été pour le suivi des travaux !!
Cette nouvelle année scolaire s’annonce riche en événements pour l’OGEC : la bourse aux jouets, une soirée de
Noël, le loto… Alors à bientôt lors de nos manifestations !!! Ce que nous faisons, nous le faisons pour nos enfants !!
Les Doigts Agiles, peinture
et couture au menu
Association a repris ses activités à deux faces : couture et
travaux d’aiguille le mardi après-midi (14h à 17h), peinL’
ture (voir ci-dessous), à la Salle du Ponteil. Ces ateliers sont
ouverts à tous : débutants ou confirmés y sont les bienvenus.
La convivialité y est entretenue avec soin car elle est importante pour la vie d’un village et pour chacune des personnes
qui y vivent.
Peinture : une activité joviale, mais pas forcément de tout
repos ! Perspective, dessin, choix des couleurs, pose des
éléments du tableau, atmosphère... Mais on vous aide, en
toute sympathie et confrontation des idées ! Large choix des
sujets ! Alors, venez salle du Ponteil, mardi matin et samedi
après-midi.
Contact Peinture : Paul WANTZENRIETHER
Tél. 04 75 98 92 81 ou 06 62 72 39 95 / [email protected]
Contact Couture :
Sonia ROBASTON - Tél. 04 75 04 61 26 ou 06 30 17 23 48
Découvrez la bibliothèque
L
Une rentrée studieuse à
l’Amicale Généalogique
Sud Ardèche (AGSA)
vec une nouvelle programmation des réunions
A
ciblant mieux les souhaits et besoins de ses
adhérents, avec l’arrivée de nouveaux membres
tout aussi passionnés, l’AGSA a repris ses activités
dès la fin du mois de septembre. Le programme
de la saison promet d’être ouvert et complet.
Les indispensables séances mensuelles de formation à l’utilisation de l’informatique dans les
recherches généalogiques continuent. En plus
des échanges et explications relatives aux recherches généalogiques, se poursuivent désormais des séances régulières consacrées au cadre
de vie de nos aïeux et à la lecture des textes anciens. Enfin, la documentation à disposition des
adhérents s’est étoffée. De quoi tenter tous ceux
qui aimeraient partir à la quête de leurs aïeux
dans une ambiance amicale !
Contact : Fernand Laville - Tél. 04 75 04 62 34
[email protected]
es bibliothécaires vous proposent de nombreux livres en essayant de satisfaire les envies de chaque lecteur,
grand ou petit. Les permanences ont lieu le mercredi et le samedi de 17h à 18h et le dimanche de 11h à 12h.
L’adhésion est familiale et annuelle : le montant pour 2014 est de 16 euros.
Les enfants avec leurs instituteurs ont repris le chemin de la bibliothèque : toutes les 6 semaines environ, les élèves
des deux écoles viennent pour apprivoiser les mots, découvrir la richesse du texte écrit, choisir un document, emprunter des livres… On peut aussi y entendre une histoire racontée par l’instituteur ou la bibliothécaire selon les
dispositions de chacun. Venez découvrir les rayons de cette bibliothèque vivante à deux pas de chez vous.
24 
Décembre 2013 • Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
Les manifestations 2014 
Premier semestre
JANVIER
• Dimanche 5 : Gâteaux des rois
retraités (Font de Mazade)
• Lundi 6 : Assemblée générale
Voix du sud (Ponteil)
février
• Samedi 1 : Soirée bavaroise
Harmonie Basse Ardèche
(Pierrelatte)
• Samedi 8 : Tournoi judo
(complexe sportif)
• Vendredi 10 : Galette des rois
Voix du Sud (Ponteil)
• Samedi 11 : Assemblée
générale et galette des rois
anciens combattants (Font
de mazade) / Galette des rois
Diablobikes (Ponteil)
• Dimanche 12 : Assemblée
générale, galette des rois
Amis de Trignan
• Lundi 13 : Assemblée générale
GVGA
• Vendredi 17 : Galette des rois
culture animations
(Font de Mazade)
• Samedi 18 : Assemblée
générale Amis de Bidon
(Font de Mazade)
• Samedi 18 / Dimanche 19 :
Stage Ardèche Tao (complexe
sportif)
• Mercredi 22 : Assemblée
générale retraités (Font de
mazade)
• Dimanche 26 : Loto OGEC
(Font de Mazade)
•D
imanche 9 : Loto Amis de
Bidon (Font de Mazade),
chandeleur Amis de Trignan
•S
amedi 22 : Repas dansant
Biassous (Font de Mazade)
mai
• Jeudi 8 : Cérémonie anciens
combattants
• Jeudi 29 : Foire de l’Ascension
Comité des Fêtes
• Jeudi 29 au Dim. 1er Juin :
Tournoi des jeunes foot USJM
• Vendredi 30 : Théâtre (Font de
Mazade)
• Samedi 31 : Concert
Diablobikes (Font de Mazade),
Voyage Amis de Trignan
JUIN
• Samedi 7 : Kermesse OGEC
• Samedi 7 au samedi 28 :
Tournoi de tennis
MARS
•D
imanche 16 : Enduro Moto
• Vendredi 21 : Soirée «Sucré
Salé» GV
•V
endredi 28 : Théâtre avec la
Comédie itinérante de Valence
(Font de mazade)
AVRIL
• Samedi 5 : Assemblée
générale Diablobikes (Ponteil)
• Dimanche 6 : Concert Voix
du Sud et Harmonie Basse
Ardèche (Font de Mazade)
• Vendredi 13 : Pique-nique
anciens combattants (stade)
• Samedi 14 : Pique-nique GVGA
• Vendredi 20 : Assemblée
générale culture animations
(Font de Mazade)
• Samedi 21 : Fête de la
musique (Comité des fêtes)
• Mercredi 25 : Repas
champêtre retraités (stade)
• Samedi 28 : Kermesse amicale
laïque - Repas Tennis
• Samedi 12 : Repas dansant
Diablobikes (Font de Mazade)
Bulletin municipal de Saint-Marcel d’Ardèche • Décembre 2013 
25
Etat-civil
Mariages (1
er
et 2ème semestres 2013)
• Le 22 juin 2013
entre FORT Gérald et PLAT Charlotte
• Le 29 juin 2013
entre STROPPIANA Anthony et GARCIA Marine
• Le 6 juillet 2013
entre CUMBO Michaël et AYUDYA Maria
• Le 12 juillet 2013
entre JUSTET Olivier et GASTON Sandrine
• Le 27 juillet 2013
entre HUGUES Alexis et LAMBROIS Magali
• Le 3 août 2013
entre BERTET Philippe et HUSSON Arnaud
• Le 10 août 2013entre DE LAVAISSIERE de VERDUZAN Théo et PINTRE Johanna
entre LAURENT Jérôme et DUMARCHÉ Elodie
• Le 7 septembre 2013entre BERNARD Dominique et HUSKA Stéphan
entre DUBOIS Damien et GRASSAUD Virginie
entre SALVI Jean et MAURY Corinne
Naissances (1
er
et 2ème semestres 2013)
• Le 7 mai 2013
BERTHOMMIER Lucas Michel André au foyer de
BERTHOMMIER Alexandre et de BARJOT Julie
• Le 12 juin 2013
LAMBROIS Louise Jeanne Pauline au foyer de
LAMBROIS Frédéric et de MAURIOT Sandie
• Le 18 juin 2013
GUELAI Léa au foyer de GEULAI Karim et
de JAKOB Lolita
• Le 1er juillet 2013
HUSTACHE Méline au foyer de HUSTACHE Sébastien
et de ETTER Caroline
• Le 13 juillet 2013
LE QUÉRÉ Castille Margot au foyer de LE QUÉRÉ
Erwan et MABIRE Laure
• Le 16 juillet 2013
ANATOLE Line Séverine Delphine Claire au foyer de
ANATOLE Rémy et de SABATIER Déborah
• Le 29 juillet 2013
DUTEMPLE Sacha Jean-Michel Geoffrey au foyer de
DUTEMPLE Frédéric et de CENET Maryse
Décès (1
er
• Le 6 août 2013
JOURDAIN Benjamin Francis Jacky au foyer de
JOURDAIN Guillaume et de ALLEGRE Marjolaine
• Le 15 octobre 2013
LARDANCHET Olivia au foyer de LARDANCHET
Guillaume et de FAY Bénédicte
• Le 18 octobre 2013
DAVID Esya Victoria au foyer de DAVID Benjamin et de
TANGUY Virginie
• Le 21 octobre 2013
ALARY Clémence Maryse Catherine au foyer de
ALARY Yannick et de GAYRAUD Magali
• Le 31 octobre 2013
TOSOLINI Alycia Mireille Marguerite au foyer de
TOSOLINI Mickaël et de POLIZZI Céline
• Le 17 novembre 2013
EL HARGAL Marwan au foyer de EL HARGAL Abdellah
et de CHIG Samira
et 2ème semestres 2013)
• Le 31 mars 2013 - COULANGE veuve ROMANET
Antoinette à l’âge de 91 ans
• Le 31 mai 2013
CLÉMENT veuve PÉPE Francine à l’âge de 70 ans
• Le 13 juin 2013
CARDONA Laurette épouse CHAL à l’âge de 80 ans
• Le 10 juillet 2013 - EVÊQUE Henriette Marie épouse
LABET
à l’âge 2013
de 81
ans municipal de Saint-Marcel d’Ardèche
• Bulletin
26
 Décembre
• Le 27 septembre 2013
JASERON Jean Edmond à l’âge de 78 ans
• Le 20 octobre 2013 - VIALLE Marcelle Marie veuve
JOUVE à l’âge de 89 ans
• Le 1er novembre 2013
BAUBET Alexandre à l’âge de 98 ans
• Le 25 novembre 2013
LIONNET Max Edmond Serge à l’âge de 67 ans
• Le 29 novembre 2013
VEDEL Henri à l’âge de 85 ans
CONSTRUCTEUR - INSTALLATEUR
Prêt à plonger et Kits
Etanchéité liner et PVC armé
Entretien et réparation
12, route de St Paul
26700 Pierrelatte
Jérôme LALFERT
Rénovation piscine
Matériel piscine
Traitement automatique
Sécurité
www.jls-piscine.fr
[email protected]
Fax 04 75 04 92 97
Tél. 04 75 04 65 28
Le logement pour tous,
la qualité en plus !
37 av. de Chomérac - BP 126
07001 PRIVAS Cedex
04 75 64 09 43
www.vivarais-habitat.fr
St Marcel d’Ardèche
Ancienne cure - 6 logements
SOPREVI
Travaux de peinture et revêtements industriels
LE BANC ROUGE - 07700 ST MARCEL D’ARDÈCHE
Merci à tous les annonceurs qui ont
bien voulu nous apporter leur concours
pour réaliser la revue.
FORMACOM 06.80.35.53.67
Tél. 04 75 51 42 46 - Portable 06 27 31 00 55

Documents pareils

ST MARCEL 2009:St-Marcel -BM 06-05

ST MARCEL 2009:St-Marcel -BM 06-05 l’appel de la collecte sur la voie publique pour le Bleuet de France qui n’a lieu que 2 fois l’an (au 08 mai et 11 novembre) pour le compte de l’Office National du Bleuet de France. Ils rappellent ...

Plus en détail