Designfax913

Commentaires

Transcription

Designfax913
Lundi 10 novembre 2014
RENDEZ-VOUS
Escales du Design : 4 déc.,
8h30-19h30, École
New York : safari tendances Nationale Supérieure de
ou urbain en mai 2015.
Cognitique, BordeauxRéunion d'information 13
Talence. 4ème édition sur le
nov., 18h30, Le Lieu du
thème : Le design,
Design, Paris.
accélérateur de business.
www.lelieududesign.com/
www.aquitainedeveloppementThe Dieline Summit :
innovation.com/escales-durendez-vous du design
design.html#.VGAxIr4fmQt
packaging, avec le salon
Blog :
Emballage, 16-17 nov., Palais www.prospectivedesigndes Congrès, Paris.
leblog.com
www.thedielinesummit.com
LAC : Photographies de la
A tables avec le Mobilier
vie lactée de Colombe Clier,
national ! : Un demi-siècle à jusqu’au 20 déc., Milk
l’Atelier de recherche et de Factory, Paris.
création (1964-2014), expo
www.lamilkfactory.com
18 nov.-18 janv., Galerie des
Gobelins, Paris.
18e Aux sources du design :
Inauguration 17 nov.
mobilier 1650 à 1790, Sous
www.mobiliernational.fr
le regard de Jean Nouvel,
expo jusqu’au 22 fév.,
Propriété intellectuelle et
château de Versailles.
mode : colloque organisé
www.chateauversailles.fr
par l’IRPI, 26 nov., 8h3018h. Bourse de commerce,
e-mail : [email protected]
Paris. www.irpi.fr
twitter : @design_fax
Entretien : Patrick Lecharpy, p 4 & 5. Études : p 6.
Appels d’offres, Offres d’emploi : p 7.
L’AUTRE PAGE Anne-Marie Sargueil, Jean-Louis
Missika p 8.
Design fax 913
La RATP aide ses agences de design
à rencontrer des clients potentiels
La RATP vient d’organiser un speed-dating
pour aider des agences de design (travaillant
pour l’opérateur) à rencontrer les responsables de grands comptes publics et privés
(ADP, JCDecaux, SNCF...). Objectif du directeur des achats de la RATP : valoriser le
design et assurer la bonne santé de ses fournisseurs en leur trouvant des clients.
L’initiative de La RatP est originale. elle a été mise
en œuvre par la direction des achats. Celle-ci a
organisé vendredi matin un «forum pour faciliter
les échanges entre PME et grands comptes».
Concrètement, une vingtaine d’agences de design
ou de fabricants (de produits conçus par des designers) ont été invités à rencontrer les responsables achats de grands groupes publics et privés
ainsi que de collectivités (voir la liste page 2).
Le speed-dating a eu lieu à la Maison de la RatP,
au siège du groupe. il a été précédé d’une présentation de la politique achats de la RatP et de l’organisation du design en interne (par anne Bigand).
Les responsables de la RatP ont fourni quelques
indications sur «ce qu’il y a dans les tuyaux», les
appels d’offres en préparation. Les participants
(PMe et grands comptes) ont ensuite pu faire
connaissance et discuter d’éventuelles collaborations lors d’entretiens de vingt minutes en tête à
tête. «C’était une première», souligne la RatP.
C’est aussi une réussite, selon les réactions de plu-
sieurs participants.
directeur des achats et de l’immobilier de la RatP,
Rémi Feredj explique les raisons d’une telle opération : «D’une part, nous avons 4800 fournisseurs
dont 70% sont des PME, la plupart françaises.
Nous faisons particulièrement attention à leur état
de santé. En tant que grande entreprise, et pas
seulement parce qu’elle est publique, nous avons
une responsabilité. C’est important de faire se
développer les bons fournisseurs. La RATP achète
2 milliards d’euros par an, cela représente 20 000
emplois directs. D’autre part, le président de la
RATP a demandé il y a six mois : Je veux que vous
mettiez en valeur notre travail en matière de design et il faut aider nos fournisseurs.» C’est ainsi que
la direction achats a élaboré le principe du speeddating.
Les responsables en charge du design ont identifié
les agences invitées à participer. La RatP indique
que la sélection a été opérée à partir des produits
créés pour l’entreprise. «De notre côté, nous avons
appelé nos contacts : ADP, mairie de Paris… Nous
avons appelé beaucoup de communautés
urbaines», indique Rémi Feredj. Nous avons fait
preuve de bon sens, nous n’avons pas théorisé.
C’est la première fois qu’on fait cela. Nous y
sommes allés très humbles.»
Résultat : «Incroyable. Une ambiance du tonnerre.
C’était très chaleureux», se félicite Rémi Feredj.
«Bravo. Voilà une approche efficace et concrète
LA LETTRE HEBDOMADAIRE DES STRATÉGIES DESIGN - PAGE 1
Lundi 10 novembre 2014
de soutien du design et de ses prestataires», se
réjouit également Patricia Bastard. La directrice
associée de Yellow Window ne tarit pas d’éloges :
«C’est agile, souple, malin. C’est ce dont on a
besoin. C’est plus efficace que les grand-messes.»
La dirigeante de l’agence souligne qu’une direction
achats, comme celle de la RatP, a «un pouvoir que
nous n’avons pas pour toucher les responsables
dans les grands comptes». elle a aussi apprécié la
qualité de l’organisation : «C’était très designé.
Avec une scéno.»
et maintenant ? «J’ai demandé à ce qu’on me
remonte tout ce qui n’allait pas», confie le directeur
des achats. On est en train d’alléger les procédures. Il y a une résolution de simplifier.» de fait,
cela correspond à une demande. Une agence de
design constate avec malice que la RatP, habituée
des épais dossiers d’appels d’offres, est aussi
capable de mettre au point une formule légère et
performante.
d’autres forums PMe-grands comptes seront organisés. L’objectif serait d’en monter un tous les trois
ou quatre mois avec un secteur différent. La RatP
répertorie «60 segments d’achats». Le prochain
pourrait concerner les nouvelles technologies de
l’information, confie Rémi Feredj qui n’exclut pas
un nouveau forum autour du design dans un an ou
deux. «C’est super important le design. C’est un
support de civilité. Le design, c’est une forme de
respect de l’autre. On ne tague pas le beau», souligne Rémi Feredj.
Plus généralement, l’initiative de la RatP mériterait
de faire école. «Il faut qu’on se bouge tous», affirme le directeur des achats. d’autres grands acheteurs français de design pourraient s’inspirer de cet
exemple. ils témoigneraient ainsi de la réalité de
leur engagement en faveur du design.
Design fax 913
RATP : les participants du speed-dating
Agences et PME :
Marc aurel (design de la station de bus Osmose,
mobilier urbain tramway), Yellow Window (design
des porte-plans), Mobil Concept (fabrication de la
station de bus Osmose), atelier à Kiko (design du
siège dit "akiko" et de poubelles), Concept Urbain
(ancien fabricant chaises akiko), MBd (design des
façades de quai), Fritsch-durisotti (design de l'interphone d'appel voyageurs et rideau de fermeture
de couloir), Conrac (fabricant d’écrans), SieL (fabricant enseigne lumineuse totem), SeRi (fabricant
sièges "akiko" et poubelles), GHM (fabricant
totem), Outsign (design du potelet bus et du
nPv90), Sotralinox (fabricant des suspentes, mats,
mobiliers etc), Scheidt & Bachmann (fabricant
nPv90), Minale design Strategy (habillage
Roissybus), Scheidt & Bachmann (fabricant nPv90),
trato - tLv (luminaires renouveau du métro : Saintambroise), GdS (fabricant des écrans «designés»),
attitudes (design écrans image).
Grands comptes :
Mairie de Grenoble, Mairie de Paris, adP, Systra,
Clear Channel, JCdecaux, SnCF, RatP.
The Dieline Summit : le sommet
international du pack à Paris
tHe dieLine SUMMit à Paris, à partir de dimanche
soir, sera «un grand rendez-vous international de
l’intelligence du design packaging», il permettra
aux designers et marketers en France et en europe
de «confronter leur ‘‘touch’’ à celle des anglosaxons», estime Fabrice Peltier, président de
l’institut national du design packaging et principal
initiateur de cet événement. Ce congrès, lancé par
le salon emballage et the dieline, a pour thème :
«Le design packaging : quel avenir ?» the
dieline.com se présente comme le site internet le
plus visité au monde dans le secteur du design
packaging : 300 000 visiteurs uniques par mois.
Le congrès débutera dimanche par une soirée de
networking (18h-23h) au 34 ème étage de l’hôtel
Hyatt Regency etoile, Porte Maillot. Les débats
(des ateliers et une table ronde) auront lieu lundi 17
novembre de 9h à 17h30, au Palais des Congrès.
Parmi les intervenants : alex Center, responsable
des éléments graphiques, du packaging, des
points de vente chez Coca Cola, Mary Zalla, présidente des marques grand public chez Landor et
directrice générale des bureaux de Cincinnati et de
Chicago, Jonathan Ford, fondateur et directeur de
la création de Pearlfisher, Jonathan Sands, directeur d’elmwood, Michael Hendrix, directeur général
d’ideo Boston Studio.
www.thedielinesummit.com
Les Transports de Strasbourg
mettent le design au vote
La COMPaGnie deS tRanSPORtS StRaSBOURGeOiS (CtS)
invite le public à choisir l’habillage des bus qui
seront achetés l’an prochain. Quatre projets d’artistes sont en compétition : «Formes vives et colorées. Sardines facétieuses. Fonds marins.
Illustrations surprenantes et décalées». Les internautes ont jusqu’à dimanche pour voter sur le site
de la CtS ou sur Facebook. Les Strasbourgeois
viennent déjà de voter pour choisir l’avant des
futures rames de tramway. Le département design
& Styling d’alstom avait conçu deux versions pour
les nouveaux Citadis : la première se situait «en
LA LETTRE HEBDOMADAIRE DES STRATÉGIES DESIGN - PAGE 2
Lundi 10 novembre 2014
continuité moderne des tramways existants», la
seconde, développée avec Peugeot design Lab,
se voulait «en rupture». C’est elle qui l’a emporté
de peu : 4660 voix contre 4363 pour celle aux
«formes fluides, avenantes et rassurantes».
www.cts-strasbourg.eu
https://www.facebook.com/CtsStrasbourg/timeline?ref=page_internal
EN BREF
Le Centre Pompidou prévoit d’ouvrir en 2016 une
galerie consacrée à l’architecture et au design. Cet
espace d’expo sera situé à l’intérieur du Centre,
dans un lieu actuellement occupé par des services.
il fera suite à la Galerie de photographies (200 m2),
inaugurée la semaine dernière et située à la place
de services techniques.
La communauté d'agglomération Toulon
Provence Méditerranée lance un concours en vue
de la construction du quartier de la connaissance
et du numérique sur le site de l'ancien hôpital de
Chalucet à toulon. Le programme soumis au
concours comprend notamment la création d'un
digital Center, d'une ecole Supérieure d'arts de
toulon, d'une Médiathèque, d'une école de commerce Kedge BS… Parmi les compétences dont
devra disposer l'équipe : «conception design (aménagements intérieurs dont mobilier et signalétique
intérieure et extérieure)». tél. : 04 94 46 73 97.
e-mail : [email protected]
KFC lance un nouveau concept, «simple et élégant», d’aménagement intérieur de ses restaurants
en Grande-Bretagne. L’enseigne prévoit de le
Design fax 913
déployer dans 870 établissements à partir de mars
2015. Le design a été créé en interne avec la collaboration de R&R et Finch interiors. Matériaux bruts,
tables en planches, luminaires en cuivre, au mur
des photos et illustrations commandées à des
artistes et évoquant la nourriture servie chez KFC.
Le groupe MGEN fait évoluer son logo et son identité visuelle «pour accompagner son développement, notamment auprès des jeunes, et marquer
son ouverture à tous les publics.» «Un travail a été
mené sur la clarté et la simplicité», indique la
mutuelle qui précise : «Le choix d’un vert vif
comme couleur majeure, sur le logo et dans toutes
les déclinaisons de l’identité visuelle, contribue au
renforcement du sentiment de modernité et accentue la visibilité de la marque.»
Retail 3d crée le nouveau concept retail PSG, qui
sera présenté début décembre. L’agence signe la
nouvelle identité visuelle du cuisiniste Schmidt qui
sera dévoilée fin novembre. elle a créé le nouveau
logo, la PLv instore et le nouveau design de
façades. Par ailleurs, Retail 3d signe et réalise le
nouveau flagship parisien de Little extra, enseigne
filiale d'auchan, dans le quartier des Halles.
People From Design a créé la nouvelle identité
visuelle de Champomy. La filiale design de the
Brand nation (en charge de l’activation) a mis l’accent sur l’aspect festif de la marque.
Le CHRU de Lille a attribué le marché de conseil
dans l'élaboration de sa stratégie de communication, son identité visuelle, ses outils de communication pour le mécénat [Df 891] à l’agence parisienne
excel. Montant du marché : 200 000 euros Ht.
Numeric Lab se présente comme «un incubateur
de start-up innovantes au cœur d’une ville créative». il est animé par le Centre des arts, à enghienles-Bains, nommée ville créative arts numériques
par l’Unesco. Ce nouvel espace «d’accompagnement au prototypage, aux expérimentations et à la
structuration économique» lance un appel à projets
numériques jusqu’au 29 novembre. Cinq porteurs
de projets seront accueillis dès janvier. il pourra
s’agir d’entreprises en phase d’incubation (prototypage et expérimentation de projets) ou de porteurs
de projets (ingénieurs ou créatifs) souhaitant produire et expérimenter auprès du public.
tél. : 01 30 10 88 92. www.cda95.fr
e-mail : [email protected]
Fenêtre sur rue est le nom du container vitrine qui
exposera à partir de ce lundi et jusqu’au 29 mars
les créations des designers, architectes, artistes,
artisans, photographes, urbanistes installés aux
ateliers M1d, rue Primo Levi, Paris 13. il est posé
rue neuve tolbiac, près d’eau de Paris qui soutient
l’opération. en principe, il y aura un créateur par
semaine. La signalétique est assurée par didier
Saco design, studio qui sera en vitrine du 15 au 21
décembre. Le container fait partie du mobilier des
quais de Seine, réparti dans Paris durant l’hiver.
Dassault Systèmes propose un voyage dans le
Paris d’hier et de demain à l’occasion de l’exposition Revoir Paris de François Schuiten et Benoit
Peeters, à la Cité de l’architecture et du patrimoine
(20 novembre - 9 mars). Le dispositif permettra de
découvrir en 3d notre-dame de Paris, la tour eiffel
et la défense, tels qu’ils étaient dans le passé et
tels que François Schuiten les imagine dans le
futur. www.3ds.com/fr/revoir-paris
LA LETTRE HEBDOMADAIRE DES STRATÉGIES DESIGN - PAGE 3
Lundi 10 novembre 2014
ENTRETIEN
Patrick Lecharpy
Directeur du design avancé.
Renault
Le directeur du design avancé de
Renault, où il est entré en février
1990, (et chargé des Hard Synergies
Renault/Nissan) commente les derniers «demo-cars» de la marque et
analyse l’évolution de l’automobile.
Selon lui, «le plaisir va prendre des
formes nouvelles». «Le mode de
consommation de la voiture a changé, pas notre rapport avec elle.»
Au Mondial de l'Auto, Renault présentait
deux modèles futuristes : l'EO Lab, voiture
légère et aérodynamique, et la Next Two,
un petit véhicule urbain, hyperconnecté.
S'agit-il de concept-cars?
- Pas tout à fait. Disons plutôt des ‘democars'. Ces voitures présentent toutes les
caractéristiques simulées ou non d'un
véhicule de production, prêt pour une
fabrication de série. Elles ont été
développées avec les différents métiers. Il en
existe au moins un modèle qui roule. Donc,
c'est l'assemblage d'un prototype et d'un
concept-car. Nous cherchons le niveau de
finition d'une vraie voiture (concept-car) et le
comportement d'une vraie voiture. Nous
parvenons ainsi à vendre de l'innovation en
interne et en externe. Il faut qu'elle soit le
plus près possible de la réalité.
Design fax 913
Après une ère où la voiture, en Occident, est
devenue une commodité, et a fait l'objet d'un
désintéressement relatif, elle redevient un
produit de consommation courant. Elle reste
porteuse d'affectif. L'émotion ou l'admiration
que peuvent susciter certaines voitures
demeure, et restera un élément de l'achat.
Le design est encore le premier critère.
L'enjeu, c'est de retrouver la compatibilité
entre plaisir des sens et efficience
technologique. On n'oppose plus technique
et design ! De nouveau, on peut proposer le
plus beau design, et de l'émotion. Personne
n'a plus de frustration! Tous - ingénieurs,
designers...- peuvent se projeter ensemble,
coopérer.
C'est vraiment représentatif du futur : un
objet plus léger, plus économique et plus
sympathique, plus ludique. Le plaisir va
prendre des formes nouvelles en adéquation
avec l'époque. On a quitté le sport pur et dur,
la compétition très élitiste.
Comment voyez-vous la voiture du futur ?
Aujourd'hui, la sportivité, c'est moi, c'est mon
- Ces deux ‘demo-cars’ sont représentatifs
jogging. Cela se perçoit aussi dans le
de deux phénomènes :
vêtement. Les marques du sport - Adidas
Le Next Two montre que le futur sera
autonome. Il s'agit de redonner du temps et Nike... - sont rejointes dans le sportswear par
du plaisir au conducteur, lorsque son rôle est la haute couture, qui en utilise les matériaux.
Les technologies arrivent simultanément
nul, dans les embouteillages notamment.
dans le sportwear et dans la haute couture, y
Cette autonomie des véhicules [pilotage
compris dans les techniques de découpage
automatique] arrive. C'est une question de
au laser, par exemple. La technologie est
législation. Cela remet en cause la façon
intimement liée au design. Elle devient
d'aménager l'intérieur des voitures. Le
visible sur les objets, comme le textile
conducteur peut faire autre chose, dans un
littéralement tricoté pour les sièges, à
nouvel espace de liberté. L'automobile va
l'identique des chaussures de sport.
rester un objet de plaisir - plaisir des sens,
C'est significatif de ce que l'on observe aussi
pas uniquement olfactif.
L'EO Lab en fait également la démonstration. hors de l'automobile, dans beaucoup de
La Next Two a été présentée aux pouvoirs
publics, car elle a tout d'une voiture de
production, avec un niveau de finition ou de
perfection suffisant pour que l'on s'y projette.
L'EO LAb est également un ‘demo-car’, c'està-dire un concept-car magnifié en design.
C'est un projet global co-développé avec
Axel Breun, patron des concept cars chez
Renault ( Design Director Concept and Show
Cars). Le 'demo-car' est propriété de
l'ingénieur. Le réaliser en deux ans est une
gageure, car il faut tout lancer en parallèle :
la technique, la mise point moteur et l'IHM
(interface homme-machine). Nous n'étions
jamais allés aussi loin, aussi vite. Pour
chaque prestation, ou sous-ensemble (par
exemple, les phares, les sièges), les
fournisseurs (Valeo, Faurecia, Plastic
Omnium...) et le métier chez Renault ont tous
été impliqués.
champs d'activité connexes. Je vois
notamment un lien avec le prêt-à-porter et
l'arrivée de nouveaux matériaux.
Et l'impression 3D ?
- Ce n'est pas encore adapté aux très
grandes séries. Nous verrons dans les 5 ou
10 ans. Mais c'est déjà très bien pour les
petites et moyennes séries !
Donc, il y a là une tendance très claire : la
customisation. Chacun peut avoir son objet,
sa voiture, pour une grande part,
individualisée, jusqu'à une possible
adaptation à la morphologie, sur mesure ou
presque pour des éléments comme les
sièges.
C'est aussi le cas avec l'IHM : nous avons
commencé par les contenus, les aspects
graphiques de marque et ensuite l'accès aux
contenus, pas toujours homogènes, mais
nous allons vers des espaces ou portails
d'applications là aussi personnalisés,
personnalisables.
Sur nos demo-cars, l'écran, au centre de la
plage avant du véhicule, est dédié à l'univers
mobile Android, qui est indépendant de
l'affichage des données électroniques liées
au fonctionnement de la voiture (pour des
raisons de sécurité, il est exclu de mêler les
deux).
Entre ces différents univers, les cycles de vie
sont très différents : de 36 à 40 mois dans
l'entreprise, contre 15-18 mois dans
l'entertainment !
Notre réponse, comme constructeur, est de
puiser hors de l'univers automobile.
LA LETTRE HEBDOMADAIRE DES STRATÉGIES DESIGN - PAGE 4
Lundi 10 novembre 2014
Que pensez-vous d'Autolib, du car-sharing
et autres nouveaux usages de la voiture?
Ces véhicules ne gagneraient-ils pas à être
relookés ?
- Oui, parce que ces véhicules ont été
dessinés comme une "commodité", à une
période de relative désaffection de la
voiture. Cela s'est traduit dans le choix de
certains matériaux, dans des lignes pas
toujours esthétiques, sans recherche de
valorisation. Ils ne donnent pas envie.
En revanche, leur succès, c'est le nouveau
concept d'usage. Ils ont été précurseurs, il
faut le reconnaitre. Ils ont inauguré cette ère
nouvelle de la non-possession.
Mais attention, c'est le mode de
consommation de l'automobile qui a évolué,
pas le rapport à la voiture.
En Europe, la voiture a perdu de sa
représentativité en termes de statut social,
C'est clair. Certains consommateurs se sont
complétement désinvestis de ce marché, ce
qui explique le succès de Dacia, par
exemple. Mais ce n'est pas la majorité, loin
de là. Leurs voitures sont devenues plus
petites pour des besoins fonctionnels : 4
places, un coffre, cela remplit 98% des
usages utilitaires.
Pourtant, en étant moins des marqueurs de
position sociale, ces véhicules à partager ou
à louer peuvent rester une projection de
l'image de ce qu'on est ou voudrait être.
Le futur de la voiture, partagée ou non, devra
être porteur d'émotions, porteur de ces
nouvelles valeurs. Elle sera sympa, elle
donnera envie.
Comme vous le savez, nous allons travailler
Design fax 913
dans ce sens sur la prochaine génération de
voitures Bluecar de Bolloré (fournisseur
d’Autolib à Paris).
Londres aussi bien que l'ISD à Pune en
Inde…
En France, j'appartiens à un réseau de
designers en poste chez Airbus, Decathlon,
Une voiture est-elle conçue plutôt
General Electric... Car l'innovation est
masculine ou féminine?
partout. Et c'est important de partager les
- Cela n'a jamais été. C'est courant dans le
grandes tendances. Cela apporte de
propos, mais pas vraiment dans les enquêtes nouvelles façons d'appréhender l'innovation,
que nous menons. On entend souvent :
beaucoup plus larges et très centrées sur
"formes plus rondes" pour les femmes et
l'usage et l'émotion. C'est la différence avec
"plus acérées" pour les hommes. En fait,
l'approche "ingénieur". Le métier de
c'est un raccourci plutôt faux. Les formes
designer est en mutation : il quitte le monde
rondes, c'est plutôt la mère de famille, pas la et les objets de l'industrie pure pour s'ouvrir
femme émancipée, professionnellement
à des horizons beaucoup plus larges.
active, qui est dynamique, mais non violente.
Or, ces critères sont largement partagés
ECHOS
avec les hommes.
En revanche, ce qui est différent entre un
LUMIÈRE Team Créatif présentera, jusqu’à début décembre, A New Way
homme et une femme, c'est le chemin de
of Light, une exposition d’une trentaine de lampes en bois signées Xavier
découverte à l'intérieur de la voiture, c'est
de Bascher. Celui-ci a rencontré Sylvia Vitale Rotta et Nick Craig dans les
l'appréhension de l'espace.
Comme dans le choix d'une maison, l'homme années 80. Il a collaboré avec les fondateurs de Team Créatif pendant 5
voit d'abord les grands espaces, alors que la ans en tant que designer graphiste puis il a été directeur artistique pour
Kenzo pendant 17 ans. Vernissage ce mercredi soir dans les locaux de
femme voit les aspects pratiques, les
l’agence.
possibilités de rangement. Elle est
également très attentive aux finitions et aux
sensations du toucher, au caractère sensuel, CONFÉRENCE Les collégiales de Strate est une série de conférences (une
par mois) organisées par l’école de Sèvres. Prochains intervenants le 19
soyeux des matériaux.
novembre (17h30-19h) : Antoine Fenoglio et Frédéric Lecourt - Les Sismo
Designers.
Quelles relations entretenez-vous avec la
communauté du design, les écoles ?
THE END Le coup du lapin. «C’est la fin des aventures de Karotz», annon- Nous sommes présents dans beaucoup
ce Aldebaran. La société spécialisée en robotique coupera les serveurs le
d’écoles de design tant en France qu'à
18 février 2015. Une nouvelle mort, définitive, pour Nabaztag (dont Karotz
l'international. Nous avons des relations
voulait être une version améliorée). Le lapin, ancêtre poétique des objets
privilégiées avec Strate, avec la SDS à Nice,
connectés, avait été mis au monde en 2005 par la société Violet, victime
ou encore l'ENSAAMA à Paris, Pforzheim en
de difficultés depuis.
Allemagne ou le Royal College of Art à
LA LETTRE HEBDOMADAIRE DES STRATÉGIES DESIGN - PAGE 5
Design fax 913
Lundi 10 novembre 2014
ÉTUDES
Mode, beauté, high-tech… On
aime les marques
61% des Français sont fidèles aux marques pour les
cosmétiques et la beauté, 60% pour le high-tech,
47% pour mode et accessoires. en mode, le prix
prime (65%), suivi de la qualité (64%) et de la bonne
adaptation aux besoins (58%). Ce critère grimpe à
70% pour le high tech (qualité 69%, prix 64%). en
high-tech, la marque est un critère de choix pour
29% des femmes (contre 25% des hommes), 35%
des 18-24 ans et 32% des CSP- (vs 24% des CSP+).
Les 18/24 ans (77%), les femmes (64%) assument le
fait d'acheter des produits de marque par goût.
(Sondage en ligne des 7-8 octobre 2014 par LH2
auprès de 1000 personnes).
www.bva.fr/data/sondage/sondage_fiche/1618/fichier_co
m m u n i q u e _ d e _ p r e s s e _ _les_francais_et_les_marques_vdef55119.pdf
http://goo.gl/GppfW8
prestataires et banques agréent au fait qu'ils doivent donc faire des progrès.
www.gfk.com/us/news-and-events/press-room/pressreleases/pages/millennials-mobile-payments-wallet.aspx
http://goo.gl/0FSgtF
Les Français pour un féminisme
plus concret et plus ludique
Un Français sur deux (H 42%, F 58%) se définit
comme féministe. Mais, pour 63%, l’égalité homme
femme est loin d'être atteinte. 64% jugent cependant que les féministes en font trop et 49% qu'elles
nuisent à l'image des femmes.
L'opinion attend donc un féminisme «en alliance
avec les hommes», plus «concret» (63%) et plus
«ludique» (51%). 38% pensent qu'il faudrait trouver
un nouveau nom au féminisme.
(Enquête access panel Harris Interactive pour
Grazia en ligne du 07 au 9 octobre 2014.
Echantillon de 1 006 personnes).
www.harrisinteractive.fr/news/2014/31102014.asp
Les paiements mobiles plus
rapides, plus sûrs selon les « Y » Les pauvres, adeptes des soins
et « Z » américains
à l'étranger
Les Y (25-34 ans) et les Z (18-24 ans) sont les
champions du paiement par mobile. a 46%, les Y le
jugent plus rapide, plus efficace. a 38%, les Z le
tiennent pour plus sûr, loin devant les 35-49 ans et
les boomers.
Mais la moitié des américains estiment que la technologie reste poussive. ils sont préoccupés par sa
sécurité et le considèrent comme un gadget. Les
Un Français sur dix a déjà songé à se faire soigner
à l'étranger, 2% sont passés à l'acte. 10% recherchent un soin inexistant dans l'Hexagone ou des
mains plus expertes, mais 66% un coût modique,
31% des délais moindres.
Les individus à faibles revenus (<1550 euros par
mois) constituent le gros de l'effectif avec les frontaliers de la Belgique.
On redouterait, en se faisant soigner à l'étranger,
les difficultés de suivi (36%) et de recours en cas
d'accident médical (24%). domaines de prédilection éventuels les soins dentaires (67%), l'ophtalmologie (26%), la chirurgie esthétique (10%).
(Enquête LH2 pour le CISS par internet auprès de
1224 personnes, les 8-9 octobre 2014).
www.leciss.org/node/3133
Vieux à 70 ans pour les adultes,
à 46 selon les jeunes
Les adultes ont le sentiment d’avoir 3 ans, en
moyenne, de moins que leur âge réel. 37% se sentent 10 ans plus jeunes. 22% des enfants « ont » 2
ans de plus que leur âge. Plus on est âgé, moins
on se sent en accord avec son âge (- 7 ans pour
56% des 65+). Les adultes se sentent vieux à 70
ans, mais cette perception varie. Les 65+ se jugent
vieux à 81 ans. On l'est à 46 ans selon les jeunes !
Un adulte se sent vieux quand il n'a plus de rêves à
réaliser (55%), qu'il est à la retraite (25%) ou n'est
plus amoureux (20%). Pour les jeunes, le vieux est
vieux (!) parce qu'il est à la retraite (73%) ou a des
rides (68%). Pour 67 % des 10-17 ans, les vieux voudraient redevenir jeunes.
(Enquête Opinionway-Damart par Internet auprès
de 1005 personnes de 18 ans> et 302 enfants 10-17
ans du 18 au 25 septembre 2014).
w
w
w
.
o
p
i
n
i
o
n
way.com/pdf/sondage_opinionway_pour_damart__la_perception_de_l_age_-_16_octobre_2014.pdf
http://goo.gl/6kM2aw
LA LETTRE HEBDOMADAIRE DES STRATÉGIES DESIGN - PAGE 6
Design fax 913
Lundi 10 novembre 2014
APPELS D’OFFRES
e-mail : [email protected]
www.marchespublics.lyon.fr
UCANSS Conception de la plateforme stratégique
de marque et de l'identité graphique de
l'institut national de formation. date limite
de réception des offres : 24 novembre.
e-mail : [email protected]
https://www.achatpublic.com/sdm/ent/ge
n/ent_detail.do?PCSLid=CSL_2014_fcniz
mS7ca
http://goo.gl/tMJORp
Conseil général de la Gironde Conception, assistance et réalisation de
documents de communication. Les
agences retenues «devront être compétentes dans les domaines du design graphique et de l'édition et/ou de la communication publicitaire et/ou de l'événementiel et/ou du web». Ce marché multi attributaires permet de retenir des agences
généralistes ou complémentaires entre
elles pour couvrir les différents domaines
cités. date limite de réception des offres :
16 décembre. tél. : 05 56 99 33 33.
e-mail : marches[email protected]
https://marchespublics.aquitaine.fr
Lyon Scénographie et graphisme de l'exposition "La Renaissance à Lyon - La vie artistique à Lyon entre Rhône et Saône au
Xvième siècle", au Musée des Beaux
arts. date limite de réception des offres :
4 décembre.
Les Herbiers définition de la nouvelle ligne graphique
des supports de communication de la
ville des Herbiers et création graphique
originale de ses principales campagnes
de communication, refonte de la maquette et mise en page du magazine municipal.
date limite de réception des offres : 9
décembre.
tél. : 02 51 91 29 79.
e-mail : [email protected]
https://www.marchespublics85.fr
Pyrénées-Atlantiques accompagner le conseil général dans la
communication et la promotion de
transports64, et dans la création et la
mise à jour des documents utilisés pour
communiquer sur les différents volets de
la marque transports64. Montant maximum : 60 000 euros ttC sur 12 mois.
date limite de réception des offres : 28
novembre.
tél. : 05 59 46 51 50.
e-mail : [email protected]
http://www.cg64.fr
http://eadministration64.fr
Communauté Urbaine de
Strasbourg -
OFFRE D’EMPLOI
Création de chartes graphiques web et
mobiles pour l'eurométropole de
Strasbourg. date limite de réception des
offres : 16 décembre. tél. : 03 68 98 51 19.
e-mail : [email protected]
https://alsacemarchespublics.eu
Dessinateur en space
planning
Société Publique Locale de Brive et
son agglomération Création de l'identité visuelle du guichet
unique de l'entreprenariat dans l'agglomération de Brive (créer un logo et réaliser une charte graphique). date limite de
réception des offres : 21 novembre.
tél. : 05 55 23 07 27.
www.territoires19.fr/avis-de-marche
ÉvidenCe RH, entreprise de recrutement
spécialisée métiers architecture et design. notre client, opérateur téléphonique,
recherche dans le cadre de son développement un dessinateur en space planning
(H/F). au sein d’une équipe pluridisciplinaire, votre principale mission sera de
gérer les plans d’aménagement d’espaces sur autocad. À ce titre, vous veillez
à : Les plans d’agencement sur autocad,
la conception et la présentation des
plans, la gestion de la mobilité des projets, la réception et le traitement des
demandes d’aménagement, la réorganisation des espaces de travail, la relation
avec les différents utilisateurs.
issu(e) d’une formation d’architecture d’intérieur ou d’un BtS, vous justifiez impérativement d’une expérience de 6 mois à 1
an acquise en space planning dans le
domaine de l’agencement d’espaces.
autonome, dynamique et doté(e) d’un
bon relationnel, vous serez à l’écoute de
vos différents interlocuteurs (collaborateurs, clients…). vous maîtrisez parfaitement le logiciel autocad.
Contrat : intérim. Poste basé à Paris.
Salaire : 2000 à 2200 euros brut selon
profil. Référence : 4514-deSS-SPMOB-dF.
adresser candidature avec la référence
sous format Word ou PdF à :
[email protected]
Design fax
Tél. : 01 43 38 37 32. e-mail : [email protected] twitter : @design_fax. 80-82 rue du Chemin Vert, 75011 Paris.
Abonnement un an 47 numéros : 320 euros HT, 384 euros TTC. 20 n° : 150 euros HT, 180 euros TTC.
Directeur de la publication : Jean-Charles Gaté. Direction artistique : Pierre-Yvon Carnoy. Enquêtes : Claire
Fayolle, Pierre Mangin (Agence Presse Magazine). Études : Jean-Yves Ruaux.
Éditeur : Design Fax SARL au capital de 9147 euros. Siège social : 289 rue des Pyrénées 75020 Paris. RCS Paris
B 398 907 535. ISSN 1259-4849. Reproduction et rediffusion interdites.
LA LETTRE HEBDOMADAIRE DES STRATÉGIES DESIGN - PAGE 7
L’autre page
Lundi 10 novembre 2014 / Design fax 913
Jean-Louis Missika
Une page en plus, Anne-Marie Sargueil
L’innovation au-delà du geste
Chers amis designers, financez la
différente. Libres
architectural
formation d'Arnaud Montebourg
propos, coups de
les risques, enfin de connaître de
Chers amis designers, je propose
L’innovation urbaine du XXie siècle, c’est aussi
coeur ou coups de que vous financiez la formation
l'intérieur l'entreprise et les
celle des usages : c’est l’immeuble pluriel,
hommes qui la font vivre au
d'arnaud Montebourg.
mutable et mutualisable. C’est ensuite, et de
gueule, analyses,
quotidien. Parfois bons, parfois las,
manière très liée, l’innovation sociale : les
toujours à considérer car ils font le
"J'ai décidé de reprendre des
modes de vie des Parisiens changent à grande
documents
job !
cours parce que diriger une boîte
vitesse, les bâtiments doivent s’y adapter. Je
est un vrai métier, je m'en suis
pense aux nouveaux modes d’habiter, avec
originaux...
notre ex-ministre apprendra à
rendu compte ces deux dernières
l’adaptation au vieillissement et l’émergence
années", explique ainsi arnaud
Montebourg au Monde.
C'est une très bonne nouvelle que
notre ex-ministre découvre les
règles du jeu de l'entreprise, le
management des hommes et des
expertises, le ROi et...
Réjouissons-nous, enfin un haut
dirigeant politique qui connaîtra et
le design et l'entreprise.
Anne-Marie Sargueil est présidente
de l’Institut français du design.
Jean-Louis Missika est adjoint ̀
a la
Maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture, du Grand
Paris, du de
́veloppement ́
economique et de l'attractivite
́.
J'espère qu'il poursuivra sa
formation théorique par un stage
qui lui donnera le point d'orgue
final de sa formation.
il lui restera le goût
d'entreprendre, d'être meilleur que
le concurrent, celui d'observer les
clients, de convaincre, de prendre
affronter les règlements, son
ministre de tutelle (!), les
prud'hommes, les actionnaires,...
mais il connaîtra cette énergie de
l'aube quand la vision devient
créatrice. Car entreprendre c'est
créer !
C'est le message que vous, mes
amis designers-entrepreneurs,
saurez lui transmettre. alors, oui,
parrainez la formation d'arnaud
Montebourg !
et merci pour cet investissement
dont les Français vous seront
reconnaissants !
a celui qui clôturait ses discours
par un "vive la République, vive la
France", je promets un vrai ROi
pour la France !
de nouveaux espaces partagés tels que les
chambres d’amis, les buanderies, les terrasses.
Je pense aux nouveaux modes de travailler : le
coworking, le télétravail, et les incubateurs
nouvelle génération qui mêlent petites et
grandes entreprises. enfin, l’innovation dans
les modes de commercer, avec les showrooms
partagés, les magasins éphémères... Sans
oublier les nouveaux modes de produire, car
l’usine fait son retour en ville de manière compacte, avec les fablab, tout comme la production agricole s’installe sur nos toits. de manière
générale, les révolutions que nous avons
connues dans le secteur de la mobilité, avec le
passage de la propriété individuelle au service
partagé, doivent irriguer notre conception des
bâtiments.
Extrait du discours prononcé le 3 novembre à l’occasion
du lancement de l’appel à projets urbains innovants
Réinventer Paris [Df 912].
LA LETTRE HEBDOMADAIRE DES STRATÉGIES DESIGN - PAGE 8