catégorie revenu diversifié

Commentaires

Transcription

catégorie revenu diversifié
FRONT STREET
CATÉGORIE REVENU
DIVERSIFIÉ
COMMENTAIRE
30 septembre 2012
Selon moi, les ralliements inspirés par l'assouplissement quantitatif (QE) sont basés sur
des hypothèses qui pourraient maintenant se révéler fausses. Des données empiriques
indiquent que des taux d'intérêt peu élevés (zéro?) et des achats supplémentaires
d'obligations par la Réserve fédérale n'ont pas les effets escomptés; la vélocité de
l'argent M2 est faible (et est en baisse), tandis que la croissance du revenu personnel
disponible depuis la fin de la « grande récession » est beaucoup plus basse que celle des
expansions précédentes pendant les périodes d'assouplissement quantitatif.
La paralysie des banques centrales en matière de création de demande est associée à
plusieurs hypothèses. Par exemple, les taux d'intérêt peu élevés semblent avoir
encouragé l'épargne, car les objectifs d'accumulation sont difficiles à réaliser dans un
environnement aux taux peu élevés. Bien que les prix des actifs aient connu une hausse à
court terme, on ne parvient pas à déceler « l'effet richesse » dans le cadre duquel les
gens dépensent lorsqu'ils commencent à se sentir plus riches. On peut également
soutenir que la hausse du prix des maisons ne fait qu'entraîner une expansion
supplémentaire du crédit, ce qui nous remet sur la voie qui nous a amenés où nous en
sommes. Pour terminer, lorsque l'argent n'arrive pas dans les mains du consommateur
moyen, il crée une inflation des actifs, tandis que les taux d'intérêt peu élevés déforment
les signaux de prix sur les marchés des titres à revenu fixe et des actions.
Que peut donc faire un banquier central? Ben Bernanke, président de la Réserve
fédérale, a réagi comme le lui avait enseigné sa formation universitaire. En tant
qu'étudiant de la Grande Crise, il s'est efforcé d'éviter les erreurs commises par la
Réserve fédérale pendant les années 1930, en ne maintenant pas les taux d'intérêt à des
niveaux trop élevés et en aidant le secteur bancaire. Toutefois, les données provenant du
Japon, qui travaille sur le QE8 ou à peu près, ne sont pas très encourageantes. Cette
économie reste embourbée dans une déflation à long terme.
En proposant un programme de QE ouvert, Bernanke a renvoyé la balle aux autorités
fiscales. L'Europe est dans son propre pétrin, avec ses transactions monétaires directes
conçues pour garder les taux d'intérêt à des niveaux plus bas dans les pays
périphériques qui ont des problèmes de liquidités graves. Même s'il maintient
présentement l'euro, un tel programme n'aborde pas l'endettement croissant de ce
continent devant une récession économique. Quant à la Chine, on ne sait pas encore
si l'atterrissage se fera en douceur ou pas dans cette économie.
Le positionnement est prudent, car il n'existe aucune résolution à court terme à ce cycle
de désendettement. En fait, s'il y a une leçon à tirer de cette nouvelle, c'est qu'il
convient de se montrer sceptique face à un marché qui observe les banques centrales.
La hausse des prix des actifs générateurs de rendement, l'un des thèmes qui m'intéresse
depuis plusieurs trimestres, reste un point central. Je considère que le risque découle
généralement du prix, pas nécessairement des activités commerciales d'une entreprise.
Gestionnaire de portefeuille : Eric Dzuba
Objectifs en matière de placements
‣ Préservation du capital et croissance
modérée
‣ Faible volatilité
‣ Revenus trimestriels
10 principaux placements
(au 30 juin 2012, par ordre alphabétique)
Best Buy Inc.
Electrovaya Inc. billet à ordre 6 % 2013
Ford Credit CDA 4,875 % 2014
Glacier Credit Card Trust 5,027 % 2013
Husky Energy Inc.
Hydro One Inc. 5 % 2013
Proshares Trust Treasury Short 20 ans et plus
Financière Sun Life Inc.
URS Corp. 7,50 % 2019
Windtronics - Prêt 12 % 2014
Principales raisons d'investir dans ce
fonds
‣ Faible volatilité
‣ Le revenu stable encourage les investisseurs
à attendre pendant les périodes
d'incertitude sur les marchés
‣ Complémentaire (faible corrélation) avec les
fonds d'actions de base et les fonds
spécialisés ou sectoriels
Il vaut également la peine de mentionner que dans un environnement où les taux réels
sont peu élevés ou même négatifs, les multiples de capitalisation ont généralement été
moins élevés que les niveaux 15x actuels. Ces niveaux se produisent également pendant
une période de ralentissement économique général.
Le fonds a ajouté à ses placements à revenu fixe dans des sociétés d'extraction de
métaux précieux, afin de tenter de générer un certain revenu à partir du métal jaune. Le
fonds a également réduit les titres à revenu fixe des producteurs de gaz naturel, un
thème du fonds pour cette année. Pour terminer, une exposition à Whirpool Corp., unn
petit dérivé secondaire sur la stablisation du marché du logement américain, a été
amorcée et vendue au cours du trimestre. Plus tôt les participants au marché
commencent à « fermer les yeux » et à établir le prix du risque correspondant dans les
classes d'actif, meilleurs seront les rendements à long terme.
-Eric Dzuba
Société privée et indépendante sise à
Toronto, Front Street Capital gère des
actifs d'environ 2,5 milliards de dollars
répartis parmi une gamme de stratégies
d'actions à position longue ou courtes,
de fonds communs de placement, de
sociétés en commandite et de fiducies.
Largement reconnu comme chef de file
bien établi, Front Street Capital est l'un
des groupes de placement les plus
prospères et les plus chevronnés au
Canada. Nos gestionnaires de
portefeuille ont fait preuve de succès à
long terme en évaluation des thèmes
macroéconomiques et structurels
mondiaux qui sont le moteur des
marchés, en combinant une approche
macroéconomique très évoluée et une
connaissance exhaustive du contexte des
entreprises canadiennes avec des
analyses fondamentales et techniques
solides des actions canadiennes.
33, rue Yonge, bureau 600
Toronto (Ontario)
M5E 1G4 Canada
416-364-1990
513-2832
[email protected]
frontstreetcapital.com
Les opinions exprimées dans les présentes sont celles du gestionnaire de portefeuille. Ces opinions peuvent changer à n'importe quel moment en fonction des conditions du marché ou autres, et Front
Street Capital n'assume pas la responsabilité de mettre à jour ces opinions. Ces opinions peuvent différer de celles des autres gestionnaires de portefeuille ou de Front Street Capital dans son ensemble.
Les renseignements et le matériel présentés ici sont donnés uniquement à des fins d'information et ne doivent pas être utilisés ou interprétés comme une offre publique, ou une offre de vente ou la
sollicitation d'une offre à acheter des valeurs mobilières, ce qui ne peut être fait que par l'entremise d'un prospectus. Il est possible que des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion
et des dépenses soient associés à des investissements dans des fonds communs de placement. Veuillez lire le prospectus avant d'investir. Les rendements présentés ici constituent les rendements totaux
composés annuels historiques, y compris les changements de la valeur des actions et le réinvestissement de tous les dividendes. Ils ne tiennent pas compte des ventes, des rachats, des distributions ou
des frais optionnels ou de l'impôt sur le revenu payable par tout détenteur de titres qui auraient pour effet de réduire le rendement. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis; leurs valeurs
changent fréquemment et il est possible que le rendement antérieur ne se répète pas. Les comparaisons avec des indices de référence sont par nature des indicateurs peu fiables du rendement futur.
« PAS COMME L'INDICE » est une marque déposée de Front Street Capital 2004.