the kalahari the lake kivu lodge a safari in uganda

Commentaires

Transcription

the kalahari the lake kivu lodge a safari in uganda
OCTOBRE NOVEMBRE DÉCEMBRE 2014
N°5
SUBLIMER LE VOYAGE
Out of Africa
THE KALAHARI
Congo Safari
THE LAKE KIVU LODGE
Discovering Africa
A SAFARI IN UGANDA
World
BREAK IN VENICE
CARNET HAMAJI IN CAPE TOWN
TRAVEL IN AFRICA
HAMAJI I 1
www.airtel.com
N°5
OCTOBRE NOVEMBRE DÉCEMBRE 2014
SOMMAIRE
OUT OF AFRICA 14
LE KALAHARI DU BOUT DU MONDE
KALAHARI THE FORGOTTEN LAND
CONGO SAFARI 24
A L’EST UN OASIS APPELÉ LE LAC KIVU LODGE IN THE EAST, AN OASIS CALLED THE LAKE KIVU LODGE
DISCOVERING AFRICA 32
UN SAFARI EN OUGANDA
A SAFARI IN UGANDA
RENCONTRE 40
LAURA DA SILVA
MAGAZINE ÉCO 44
EN RDC, L’ELDORADO DE LA PROVINCE ORIENTALE
IN DRC, THE ELDORADO OF THE EASTERN PROVINCE
MAGAZINE 52
NOMADES TURKANA : LA GUERRE DE L’EAU
TURKANA NOMADS FIGHTING FOR THE WATER
SUCCES STORY 58
SUCCESS FOR SEK
DÉCOUVERTE 64
DIRECTION BANDJOUN STATION
ON YOUR WAY TO BANDJOUN STATION
FOODING 68
LA CUISINE INSPIRÉE DE COCO REINHARZ
THE INSPIRED CUISINE OF COCO REINHARZ
CHRONIQUES AFRICAINES 70
VIVE LA FRANCE !
VIVE FRANSCHHOEK!
Congo mon pays,
airtel mon réseau
BREAK IN A CITY 78
VENISE INSOLITE
VENISE UNUSUAL
TENDANCES 82
LA CHRONIQUE D’EMMANUELLE
EMMANUELLE’S CHRONICLE
CARNET HAMAJI 86
LIFESTYLE IN CAPE TOWN PHOTO DE COUVERTURE JEAN-MARC LEDERMANN
HAMAJI I 3
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
KINSHASA, LE 04/08/2014
UNE PREMIÈRE DANS LE SECTEUR BANCAIRE DE LA RDC
MOODY’S ATTRIBUE LA NOTATION B3 À RAWBANK
Ce 24 juillet 2014, RAWBANK est devenue la première banque de la République démocratique du Congo – mais également de
la zone géographique d’Afrique centrale – à obtenir une notation de l’agence Moody’s Investor Services.
La note attribuée, B3, est la note maximale qu’une institution bancaire peut recevoir en RDC, celle-ci étant au même niveau que la note
souveraine attribuée pour la première fois de son histoire à la RDC en septembre 2013.
THIERRY TAEYMANS, PRÉSIDENT DU COMITÉ DE DIRECTION DE RAWBANK : « L’attribution d’une note par Moody’s, deux mois
après l’obtention par la banque d’un nouveau financement de la SFI (Groupe Banque Mondiale), démontre à quel point notre institution
accorde de l’importance à son intégration sur la scène financière internationale et à son rôle de leader de l’industrie bancaire en RDC.
Cette notation permettra à notre banque d’envisager de nouveaux horizons en termes de financement et de conforter les relations avec
nos banques correspondantes ainsi que nos clients ».
PERSPECTIVES : Toujours selon Thierry Taeymans : « Les conditions semblent désormais réunies pour envisager de procéder à une
première émission obligataire internationale, ce qui constituerait une première pour une entreprise basée en République démocratique
du Congo. »
Voici reproduit l’extrait principal du communiqué de presse de
Moody’s :
Moody’s Investors Service a attribué à RAWBANK les notations
de dépôts B3/Not-Prime en monnaie locale sur échelle internationale (GLC) de même qu’une BCA (Baseline Credit assessment
ou évaluation du risque de crédit intrinsèque) de b3, équivalant à
une notation de solidité financière (BFSR) E+. Ces notations sont
assorties d’une perspective stable.
Les notations attribuées à RAWBANK sont représentatives (1) de
sa forte exposition au risque souverain ce qui corrèle son risque
de crédit à celui de la République démocratique du Congo (RDC)
- notée B3 avec perspective stable - ; (2) d’une accentuation des
risques de crédit en raison de la concentration élevée de son
exposition aux entreprises et de la fragilité du cadre opérationnel
en RDC ; ces facteurs étant modérés par (3) le fait que la banque
est bien établie en termes d’activité de banque de financement
avec ses 18% de part de marché du total des actifs bancaires, et
que l’expansion de sa présence s’appuie sur le fort potentiel de
croissance économique de la RDC ; ainsi que (4) l’importance de
l’actif liquide au bilan et des marges de manœuvres satisfaisantes
en matière de capitalisation.
Créée en 2002, RAWBANK SARL s’affirme aujourd’hui comme
leader sur le marché bancaire en RDC. Elle dispose d’un agrément de banque universelle et fournit un large éventail de services financiers aux particuliers, aux indépendants, aux PME et aux
grandes entreprises et institutions.
La banque dispose d’un large réseau de banquiers correspondants dans le monde pour faciliter les opérations de commerce
extérieur de ses clients. A l’intérieur de la RDC, elle possède un
réseau d’une quarantaine d’agences bancaires, complété par
une cinquantaine de guichets automatiques bancaires et des terminaux de paiement électronique. Elle est le principal franchisé
MoneyGram International en RDC.
RAWBANK a été la première banque à offrir les produits MasterCard en RDC. Elle a également obtenu la licence Visa International et propose un service performant d’Internet Banking.
Au 31 décembre 2013, RAWBANK affichait des fonds propres
équivalents à USD 75 millions, un total de bilan de USD 725 millions, des dépôts clientèle de USD 556 millions et un portefeuille
de prêts à la clientèle (crédits à décaissements et de signature) de
USD 378 millions.
CONTACT
Direction du Développement stratégique
Mustafa Rawji, vice-président du comité de direction : [email protected]
Marketing & Communication
Lucky Tshimanga : [email protected]
Siège social de la banque :
3487, Boulevard du 30 Juin, KINSHASA
Tél. : +243 81 98 32 00
www.rawbank.cd
ÉDITO
ROLEX
Oyster Perpetual Lady-Datejust
ÇA C’EST, POUR MOI, LE PLUS BEAU LE PLUS TRISTE PAYSAGE
DU MONDE. C’EST ICI QUE LE PETIT PRINCE A APPARU
SUR TERRE, PUIS DISPARU. REGARDEZ ATTENTIVEMENT LE
PAYSAGE AFIN D’ÊTRE SÛRS DE LE RECONNAÎTRE, SI VOUS
VOYAGEZ EN AFRIQUE, DANS LE DÉSERT. ET S’IL VOUS ARRIVE
DE PASSER PAR LÀ, JE VOUS EN SUPPLIE, NE VOUS PRESSEZ
PAS, ATTENDEZ JUSTE UN PEU SOUS L’ÉTOILE ! SI ALORS UN
ENFANT VIENT À VOUS, S’IL RIT, S’IL A DES CHEVEUX D’OR,
S’IL NE VOUS RÉPOND PAS QUAND ON L’INTERROGE, VOUS
DEVINEREZ BIEN QUI IL EST. ALORS SOYEZ GENTILS ! NE ME
LAISSEZ PAS TELLEMENT TRISTE : ÉCRIVEZ MOI VITE QU’IL EST
REVENU…
WE ONLY REALLY KNOW THE PEOPLE WE TAME, SAID THE FOX.
HERE IS MY SECRET. IT IS VERY SIMPLE: YOU CAN ONLY SEE
RIGHTLY WITH YOUR HEART. WHAT IS ESSENTIAL IS INVISIBLE
TO THE EYE. IT IS THE TIME YOU HAVE WASTED FOR YOUR
ROSE THAT MAKES YOUR ROSE SO IMPORTANT. MEN HAVE
FORGOTTEN THIS TRUTH BUT YOU MUST NOT FORGET IT.
YOU BECOME RESPONSIBLE, FOREVER, FOR WHAT YOU HAVE
TAMED. YOU ARE RESPONSIBLE FOR YOUR ROSE.
ANTOINE DE SAINT EXUPÉRY, LE PETIT PRINCE
ANTOINE DE SAINT EXUPÉRY, THE LITTLE PRINCE
HAMAJI I 7
CONTRIBUTEURS
PORTFOLIO & BREAK IN A CITY > PAUL BERTIN
Se passionne pour l’image dès l’âge de 14 ans. Pour la Croix Rouge française, il
couvre de grands évènements humanitaires comme le cyclone Hugo ou la chute
des Ceausescu en Roumanie. Il travaille pour le monde de la mode et illustre
quatre livres édité chez Flammarion. En 2001 il est lauréat du prix du jury Noir et
Blanc Ilford. Paul Bertin is passionated about photography since he is 14 years
old.. For the French Red Cross, he covers major humanitarian events such as
Hurricane Hugo or the fall of the Ceausescus in Romania. He works for the
fashion world and illustrated four books published by Flammarion. In 2001 he
won the Black and White Ilford Jury Prize.
OUT OF AFRICA & CARNET HAMAJI > NATHALIE BARDIN & JEAN-MARC
LEDERMAN
Nathalie est une photographe et bloggeuse Franco / Norvégienne établie au
Cap depuis maintenant 2 ans. Elle a grandit en Afrique de l’Ouest et voyage
toute sa vie, d’où sa passion pour le photo reportage. Nathalie is a French and
Norwegian photographer and blogger, established in Cape Town for 2 years.
She grew up in West Africa and travelled her entire life, reason why she
became passionate about photo journalism.
Jean Marc est un photographe de mode Français installé au Cap depuis plus
de 20 ans. Il a également fait des études d’archi à l’école des Beaux Arts à
Paris, mais sa passion pour la photo a pris le dessus. Pour Hamaji Magazine
il signe un sujet sur le Kalahari. Jean Marc is a French fashion photographer
who’s been living in Cape Town for more than 20 years. He’s also been studying
architecture in Paris at l’Ecole Des Beaux Arts, but became more passionate
about photography, reason why he followed this path. For Hamaji Magazine he
realises a subject on Cape Town
DISCOVERING AFRICA > BENOÎT BARRAL
Photographe et passionné par le continent noir, Benoît sillonne l’Afrique pour
son travail. Pour Hamaji Magazine, il signe un reportage en Ouganda où Il vit.
Photographe and impassionnated about black continent, Benoît travels accross
black continent pour his work. For Hamaji Magazine, he realizes a subject on
Uganda where he lives.
MAGAZINE > CAROLINE SIX
Journaliste indépendante et chef d’édition du magazine Elle, Caroline Six a été
reporter en République Démocratique du Congo en 2011 après un premier
séjour en 2008. Elle a également collaboré avec la Radio Okapi lors des élections
générales. Elle vit désormais à Paris.She is an independent journalist and the
managing editor of the ELLE magazine. Caroline Six has been a reporter in the
Democratic Republic of Congo in 2011 after a first visit in 2008. She has also
worked with Radio Okapi during the general elections. She now lives in Paris.
8 I HAMAJI
CONTRIBUTEURS
MAGAZINE > GWENN DUBOURTHOUMIEU
Gwenn Dubourthoumieu s’est intéressé à la photographie alors qu’il travaillait
en Afrique pour des ONG humanitaires. Correspondant pour l’Agence France
Presse en République Démocratique du Congo d’avril 2010 à décembre 2011,
il vit aujourd’hui à Paris. Son travail est régulièrement récompensé. Gwenn
Dubourthoumieu became interested in photography while working in Africa for
humanitarian NGOs. Correspondent for Agence France Presse in the Democratic
Republic of Congo from April 2010 to December 2011, he now lives in Paris. His
work is regularly rewarded.
DECOUVERTE > LAURE POINSOT
Auteure et réalisatrice française, Laure Poinsot vit à Douala au Cameroun. De
ses pérégrinations africaines sont nés une trentaine de films, des reportages
photos. Des obsessions : la rencontre de «l’Autre», le respect de la parole, le
questionnement de la vérité. www.laurepoinsot.com. French writer and director,
Laure Poinsot is living in Douala, Cameroon. Her travels in Africa resulted in the
creation of thirty films and photo reports that are bound by the same obsessions:
encounters with the Other, the respect of the speech, questioning the truth. www.
laurepoinsot.com
CHRONIQUE AFRICAINE > MAXIME DELAFOY
Etudiante en Business à l’Université de Stellenbosch en Afrique du Sud,
Maxime Delafoy signe pour Hamaji Magazine son premier reportage dans une
toute nouvelle rubrique intitulée « Les Chroniques de l’African Missioner ».
Depuis toute jeune, elle se passionne pour les voyages et est sans cesse à
la recherche de nouvelles adresses et expériences à faire partager. Currently
studying Business at the University of Stellenbosch in South Africa, Maxime
Delafoy writes for Hamaji Magazine her first article in a brand new section
entitled «The Chronicles of an African Missioner». Ever since she was very
young, she has been a fan of travels and is constantly in search for new ‘places
to be’ and experiences to share.
TENDANCES > EMMANUELLE MORDACQ
Grande voyageuse, Emmanuelle Mordacq est vice-Présidente Marketing chez
Accor Hospitality. Elle crée les chaînes d’hôtellerie Pullman et MGallery. En 2011,
elle fonde l’entreprise de marketing PLACES. Elle est web-rédacteur en chef de
neoplaces.com, site web dédié aux lieux innovateurs dans le monde.www.placesconsulting.com / www.neoplaces.com. Big traveller Emmanuelle Mordacq is senior
Vice-President Marketing at Accor Hospitality. She created world hotel brands,
Pullman and MGallery. In 2011, she founded the marketing company PLACES.
She is web-editor of neoplaces.com, dedicated to world’s innovative places. www.
places-consulting.com / www.neoplaces.com
HAMAJI I 9
PORTFOLIO
PHOTOGRAPHIE PAUL BERTIN
Lubumbashi • Bas Katanga RDC • Mur de la cellule de Simon Kibamgu ou il fut enfermé 30 ans et y mourut.
Lubumbashi • Katanga, DRC • April 2014 • Cell walls of Simon Kibamgu where he was imprisoned 30 years and died there..
10 I HAMAJI
HAMAJI I 11
DOMESTIC AND INTERNATIONAL ON-DEMAND FLIGHTS, 24 HOURS A DAY AND 7 DAYS A WEEK, INCLUDING AMBULANCE FLIGHTS.
BUSINESS FLYING
EMERGENCY
CHOOSE THE BEST FOR FLYING
PLACE A RESERVATION
OPERATIONS OFFICE
+243 99 70 21 173
Air Katanga is an aircraft charter company established in Katanga DRC
since 1996.
Our Priorities are first of all safety and punctuality in the best comfort.
12 I HAMAJI
BRT1AGENCE DE COM Photos © Jean-Luc Delsemme/Paul Bertin
Our recent fleet consists of:
• 3 Turboprop aircraft up to 16 seats
• 1 VIP private jet equipped with 6 seats and
• Helicopter with 5 seats
Our company offers both domestic and international on-demand flights,
24 hours a day and 7 days a week, including ambulance flights.
We are annually audited and found compliant with the Flight Safety
Foundation and Hart Aviation Services standards required by most of
our demanding customers.
HELICOPTER
5 SEATS
CONTACT US
MAINTENANCE MANAGER
+243 818 155 681
CEO
+243 99 70 29 209
HAMAJI I 13
OUT OF
AFRICA
Le Kalahari du bout du monde
Kalahari the forgotten land
Texte Nathalie Bardin • photos JEAN-MARC LEDERMAN
Dans un endroit où les dunes rouges
et la broussaille s’étendent à l’infini
et où toute forme de vie semble
impossible, quelque chose de spécial
va vous envahir le corps et l’esprit.
Non, vous n’êtes pas sur la Lune mais dans
le Parc Transfrontalier du Kgalagadi,
un des endroits les plus spéciaux au
monde…
Cela fait maintenant trois ans que je passe un mois par an au
Parc Transfrontalier du Kgalagadi. Parc parfois hostile à cause
de ses grandes chaleurs, ses nuits froides, ses tempêtes
de sable. Sans compter le caractère parfois capricieux des
animaux à se montrer… On adore, ou on déteste.
Je l’ai personnellement eu un coup de foudre. Peut être
parce-que j’ai été chanceuse de voir toute la faune que cet
endroit spécial a à offrir. Et parce-que les tempêtes de sable
m’on permis de prendre des photos magnifiques.
Le Kalahari vous apprend à respecter la nature, à la
comprendre et à être patient.
14 I HAMAJI
HAMAJI I 15
Jeunes Masaï dans la réserve de
Ngorogoro.
Young Masaai boys in the
Ngorogoro Conservation area.
Si vous pensez camper, le camp offre de nombreux arbres
Apres Mata Mata, je me rends généralement tout de suite au
pour vous procurer de l’ombre, et sous lesquels vous passerez
camp de Nossob.
incognito pour observer les meerkats résidents qui courent.
La route pour y aller est absolument magnifique. Vous traverserez
Mais ce qui est encore plus sympathique, est le fait que vous
un vrai désert lunaire de dunes rouges sur lesquelles se tiennent
pouvez traverser à pied la frontière Namibienne pour vous
immobiles les Oryx, emblème du parc.
rendre à une farmstall (épicerie), où vous trouverez la viande de
Nossob est entouré d’une savane ouverte, rendant le camp très
Springbok fraiche qui est absolument délicieuse!
populaire pour les parties de chasse des prédateurs que vous
Egalement à essayer, le Kalahari Tented Camp, un camp non
pouvez même observer du “hide” du camp.
clôturé, juste à côté de Mata Mata qui propose des chalets
Le camp est beaucoup moins ombragé que Mata Mata, et je
charmants. J’y ai eu la chance de me retrouver nez à nez avec un
trouve qu’il y fait généralement beaucoup plus chaud. Mais on
Selon les saisons, vous savez quels animaux vous aurez le plus
de fruits et légumes, de bons vins, produits laitiers, etc.…
énorme lion vers 18h alors que je cherchais quelque chose dans
oublie vite la chaleur tant il y a des prédateurs présents autour
de chance de voir, où aller, à quelle heure...
Pas trop découragés ? Alors on continue !
la voiture. Absolument inoubliable!
de cette zone.
Les meilleurs points d’eau sont pour moi Craig Lockhart et
Si vous vous levez tôt, vous aurez la chance de voir la timide
Twee Rivieren est le camp par lequel vous allez passer en rentrant
Vaalpan pour les lions, et Sitsas (juste à l’entrée du camp) pour
et rare hyène marron. Et pour les plus tardifs, les vautours se
Le parc est partagé entre l’Afrique du Sud et le Botswana. Bien que
dans le parc, et où vous allez remplir toutes les formalités
les guépards qui est un parfait terrain de chasse.
rafraichissant dans les points d’eau ainsi que les aigles Bateleurs.
la partie Sud Africaine ne représente que le quart des 38 000 mètres
administratives du parc.
carres du parc, je vous conseille de visiter cette partie en premier avant
Bien que ce camp ne soit pas extraordinaire on y voit beaucoup
de vous aventurer dans la partie du Botswana. Hormis si vous êtes ultra
de lions, de meerkats et très souvent, des léopards. En fonction
Voici donc mon expérience personnelle pour vous préparer au
mieux à visiter ce parc sublime.
bien équipé et un familier de la brousse.
de l’heure à laquelle vous arrivez à Twee Rivieren, il vaut mieux
Pour ceux qui n’aiment pas le camping, presque tous les camps offrent
y passer la nuit. Ou pourquoi pas, aller à Xaus Lodge (le seul
des bungalows. Basiques, rien de bien luxueux mais confortables.
lodge du parc) ou Kieliekrankie, un camp non clôturé et entouré
Il n’y a aucune réception téléphonique dans tout le parc (hormis
de dunes rouges. Vous déciderez alors où vous voulez vous
à Twee Rivieren), et les 4x4 sont parfois obligatoires si vous vous
rendre. Mais Mata Mata et Nossob restent les deux camps les
voulez explorer certains recoins où les routes ne sont parfois que
plus populaires du parc.
du sable où vous risquez de vous enliser.
Je commence généralement toujours par Mata Mata qui se situe
Quant à la nourriture… Prévoyez ! Il y a des magasins dans les
à peu près 3 heures de Twee Rivieren. Situé sur les bords de la
camps principaux, mais ce ne sont que des produits ou de la
rivière de sable Auob et juste à la frontière avec la Namibie, ce
viande congelée. Ou bine encore des boites de conserve.
camp reste pour moi un des meilleurs pour voir les animaux et
Armez vous d’un frigo (ceux pour les voitures), d’une provision
surtout les oiseaux.
16 I HAMAJI
HAMAJI I 17
Salle de bain avec une
vue au camp Sayari.
Bath with a view at
Sayari camp.
Là- bas, les meilleurs points d’eau sont Cubitje Quap ou les
IN A PLACE WHERE THE RED DUNES AND SCRUBS FADE TO
understand it and be patient. Depending on the seasons you
faucons pygmés chassent les tourterelles, Kwang pour les aigles
INFINITY AND WHERE ALL EXISTING FORM OF LIFE SEEMS
will know which animals you will most likely see, where, when…
et vautours, Polentswa pour les léopards et Marie Se Draai et
IMPOSSIBLE, SOMETHING SPECIAL WILL TAKE OVER YOUR
So here’s my personal experience to get you ready for one of the
Twee Rivieren is the first camp you will go through when entering
Bedinkt pour les lions.
BODY AND SPIRIT.
most amazing experience of your life.
the park, and where you will do all the custom formalities.
Vous l’aurez peut-être compris, le Kgalagadi reste une destination
NO, YOU’RE NOT ON THE MOON BUT IN THE KGALAGADI
qui sort des sentiers battus. On y trouve pas de lodge luxueux
TRANSFONTIER PARK, ONE OF THE MOST SPECIAL PLACE IN
The park spans over South Africa and Botswana. Although the
and sometimes leopards can be spotted there.
(hormis !Xaus Lodge) comme dans la plupart des réserves, mais
THIS WORLD…
South African part only represents the quarter of the 38 000
So depending on your arrival time at Twee Rivieren, it would
square meters of the park, I really recommend you visit this part
be better for you to spend the night there or why not try Xaus
c’est peut-être aussi ce qui fait son charme.
wine, dairy, etc… Not too scared? Let’s go!
Although this camp is not very charming, a lot of lions, meerkats
Y camper est une expérience extraordinaire au cours de laquelle
For the past three years, I’ve spent at least a month each year in
first before getting into the Botswana side where you will need
Lodge (the only lodge of the park), or Kieliekrankie, an unfenced
vous serez amené à faire des rencontres intéressantes lors d’un
the Kgalagadi Transfontier Park.
to be super equipped and know your bush.
camp surrounded by red dunes.
verre autour du feu, ou entendre les rugissements des lions ou
The park can sometimes look quite hostile due to its hot and
There is no phone signal in the park (only in Twee Rivieren), and
From there, it’s up to you to decide where you want to go, but
bien encore les rires d’une hyène durant la nuit.
arid climate, the cold nights, the sand storms and because of the
4x4 are sometimes mandatory if you want to explore some parts
Mata Mata and Nossob are the most popular camps of the park.
Cet endroit reste pour moi l’un des plus spéciaux que j’ai visité,
capricious tendency of the animals not to show up. You either
of the park where there are only sand roads where you will get
où le tourisme de masse est quasi inexistant. Surtout lorsque
love the park or hate it.
stuck.
l’on se familiarise avec l’endroit et que l’on part dans les camps
I personally loved it from the very first time. Maybe because I’ve
For those of you who are not too keen on camping, most of the
drive from Twee Rivieren. Situated on the banks of the Auob
River and on the Namibian border, this camp remains for me one
I usually always start with Mata Mata, which is about 3 hours
non clôturés pour camper.
been lucky to see most of the fauna this exceptional place has
camps have bungalows, quite basic, nothing luxurious though.
Oubliez donc tout ce que vous croyiez connaître du safari
to offer, and because of the sand storms that allowed me to take
Food wise… Plan it wisely! There are some shops in the main
of the best to spot animals and birds. If you’re thinking about
auparavant, vous êtes dans le Kalahari !
beautiful photos. In the Kalahari you will learn to respect nature,
camps, but only canned food and frozen meat or products.
camping, the camp has a lot of trees, under which you will watch,
Invest in a fridge (for cars), and loads of vegetables, fruits, good
incognito, the resident meerkats running around.
18 I HAMAJI
HAMAJI I 19
But what’s even better, is that you can cross the Namibian border
on foot, and buy delicious fresh Springbok meat from a lovely
farmstall !
Another thing to try there, the Kalahari Tented Camp, unfenced,
just next to Mata Mata, where I got lucky enough to find myself
just face to face to a huge lion while getting something from the
car. The best animal spots are for me Craig Lockhart and Vaalpan
for the lions, and Sitsas (right next to the entrance of the camp)
which is a perfect hunting spot for cheetahs.
After Mata Mata, I usually go straight to Nossob.
The road between the two places is absolutely amazing. You will
cross a real desert surrounded by red dunes on which the Oryx,
emblem of the park, are staying completely still like ghosts.
Nossob is surrounded by an open savannah, making the camp
really famous for the fantastic predator hunts that you can even
see from the camp’s hide.
The camp has far less shade than Mata Mata and is also usually
warmer, but due to the abundance of predators, you will soon
forget the heat.
If you wake up early, you will be lucky enough to spot the shy
Y ALLER
Depuis l’Afrique du Sud, le premier camp et poste
frontière Twee Rivieren, est à 252kms de la ville
d’Upington. Comptez entre 3 à 4 heures pour y
arriver.
If you’re coming from South Africa, the first camp
and border post Twee Rivieren is 252kms from
Upington. The drive will take between 3 to 4 hours.
Se loger - Accommodation:
www.sanparks.org/parks/kgalagadi
www.xauslodge.co.za/
Meilleure période pour visiter : De mars à mai
Best time to visit: From March to May.
Climat - Weather:
Le Kalahari est une région semi-aride et il peut y
avoir des orages accompagné de vents forts et donc
de tempêtes de sable.Il y a un fort contraste entre
les nuits froides et les journées très chaudes. Donc
prévoir de quoi se couvrir.
The Kalahari is a semi-arid region where you can
get thunderstorms followed by strong winds.There is
a big contrast between the cold nights and very hot
days, so take warm cloths with you.
20 I HAMAJI
brown hyena, and for the late risers, the vultures and bateleur
eagles taking a dip in the waterholes.
The best waterholes around Nossob are Cubitje Quap where the
pygmy falcons hunt the sociable weavers, Kwang for the vultures
and eagles, Polentswa for the leopards and Marie Se Draai and
Bedinkt for the lions.
I believe that through my experience, you understood that the
Kgalagadi is quite an unusual destination.
Unlike other parks, you won’t find any luxurious lodges
(except !Xaus Lodge), but that’s, for me, the charm of the place,
it’s untamed.
Camping there is an extraordinary experience where you will get
to meet interesting people while having a glass of wine by the
fire, or hear the roarings of a lion or the laughs of a hyena during
the night.
This place remains for me one of the most special I’ve had the
chance to visit and where there’s almost no massive tourism,
specially when you go for the unfenced camps.
So forget everything you thought you knew about safaris, you’re
in the Kalahari !
CONGO
SAFARI
A l’Est, une oasis
appelée Le lac Kivu Lodge...
TO THE EST,
AN OASIS CALLED THE LAKE KIVU LODGE...
Photos Krys Pannekoucke
SITUÉ DANS LA CAPITALE DU NORD KIVU, À QUELQUES ENCABLURES DU CENTRE-VILLE. L’HÔTEL «
LAC KIVU LODGE » EST UN PETIT PARADIS, OÙ L’ON S’ATTENDRAIT, PRESQUE, À TOMBER NEZ À NEZ
SUR L’ÉCRIVAIN ERNEST HEMINGWAY, SI COMME VOUS, IL AVAIT EU LA CHANCE D’Y SÉJOURNER.
Le parking franchi, c’est au détour d’un petit chemin dallé, enfoui sous une végétation tropicale, que
s’ouvre alors devant vous, une grande terrasse, surplombant le lac Kivu, où au loin se détachent les courbes
sensuelles des collines du Masisi et des Iles Idjwi. Les nappes blanches frémissent sous la brise tandis que
les chaises recouvertes de coussins aux couleurs flamboyantes vous invitent à déjeuner ou à diner entre
collègues, voyageurs et amis.
Le ponton au bord du lac est une invitation aux plongeons pour les plus sportifs. Piquer une tête dans les
flots azurés, remonter à la surface et savourer le paysage des collines au loin. Puis sortir et s’envelopper dans
un épais peignoir en éponge, avant d’aller s’allonger sur les confortables transats. Le paradis en somme…
Juste avant de se faire servir un copieux petit déjeuner, adossé aux fleurs multicolores du jardin.
Sur les balcons, qui pour certaines chambres surplombent le majestueux lac, des rocking-chairs permettent
aux invités de s’évader ou de consulter leurs emails grâce aux Ipad mis à leur disposition. Mais il ne faut
pas oublier d’arrêter le temps pour se laisser aller à la contemplation. Profiter de la vue et du va et vient
des pêcheurs qui sillonnent le lac au petit matin. Ou encore contempler le coucher du soleil, lorsque les
piroguiers reviennent relever leurs filets remplis de petits sambazas frétillants.
Le confort est absolu. La literie a été revue. De magnifiques lits à baldaquins, rehaussés de petites étoiles
fluorescentes accueilleront vos nuits. Tout est ravissement. Chacune des chambres aux meubles raffinés est
équipée entre autre d’une machine à café, d’un pèse personne et d’une télévision. Les serviettes siglées
24 I HAMAJI
HAMAJI I 25
s’harmonisent aux petits paniers noirs et blancs tissés par des « mamans » congolaises, où se niche une
collection de savons, shampoings et lotions pour le corps.
« Il y a une atmosphère qui se dégage lorsque l’on arrive au Lac Kivu Lodge, que j’ai rarement trouvée
ailleurs. Vous avez un personnel dévoué dans un cadre enchanteur. » Lit-on sur le livre d’or signé par la
merveilleuse Jane Goodall lors de son séjour au Lac Kivu Lodge.
LOCATED IN THE CAPITAL CITY OF NORTH KIVU, ONLY A FEW STEPS AWAY FROM THE CITY CENTRE.
THE «LAKE KIVU LODGE» HOTEL IS A SMALL PARADISE, WHERE ONE WOULD ALMOST EXPECT TO
COME FACE TO FACE WITH WRITER ERNEST HEMINGWAY, IF LIKE YOU, HE HAD THE CHANCE TO
RESIDE HERE.
Right after the parking, there is at the corner of a small paved road hidden behind some tropical vegetation,
a large deck overlooking the Lake Kivu, while on the horizon stand the sensual curves of the hills of Masisi
and Idjwi Islands. White tablecloths are waving under the breeze while the chairs covered with flamboyant
colours cushions invite you to have lunch or dinner with colleagues, friends and travellers.
The dock by the lake is an invitation to swim for the more energetic. Take a dip in the azure waters, resurface
and enjoy the landscape of hills beyond. Then wrap yourself in a warm bathrobe, before stretching out on
26 I HAMAJI
HAMAJI I 27
comfortable deck chairs. Paradise in other words...
Just before being served a hearty breakfast,
overlooking the colourful garden flowers.
On some of the rooms’ balconies overlooking
the majestic lake, rocking chairs allow guests to
escape or check their emails through IPads at their
disposal. But do not forget to save some time for
contemplation. Enjoy the view and the comings
and goings of fishermen who cruise the lake in the
early morning. Or just let the beauty of the sunset
inspire you, when they come back with their
fishing nets filled with some wriggling sambazas.
Comfort is absolute. The bedding was reviewed.
Magnificent canopy beds, adorned with small
fluorescent stars will welcome your nights.
Everything is delightful. Each room is equipped
with sophisticated furniture and, among other
things, a coffee machine, a weighing machine and
a TV. On the towels are sewn the hotel initials and
a collection of soaps, shampoos and body lotions
is nested in small black and white baskets handwoven by Congolese «mamans».
«There is an atmosphere that emerges when you
arrive at Lake Kivu Lodge, I rarely found elsewhere.
More than just a dedicated staff in a delightful
setting.» Wrote on the guestbook the wonderful
Jane Goodall during her stay at Lake Kivu Lodge.
28 I HAMAJI
Y ALLER • GOING THERE
CAA : +243 995903900 – [email protected]
- www.caacongo.com
AIR FAST CONGO : [email protected]
SEJOURNER• STAYING THERE
LAC KIVU LODGE : 162 avenue Alindi –
Quartier Himbi - Goma
24 chambres à lit double – Tarifs: de 70 USD
à 150 USD par nuitée, petit déjeuner compris
Tel : +243 (0) 97 18 68 749
Email : [email protected] pour
vos réservation ou toutes informations
complémentaires.
NE MANQUEZ PAS • NOT TO
BE MISSED
Le Parc National de Kahuzi-Biega – Bukavu +243 822881012 – [email protected]
HAMAJI I 29
Dakar 2015
un Champion en 3D pour la RDC
A champion in 3D for the DRC
CORNEILLE ET SIMA
L
d’Argentine de Bolivie et du Chili.
T
Parmi tous les concurrents un seul représente la RDC : Frank
Among all competitors, only one represents the DRC: Frank
e Dakar est un rallye mécanique de renommée
internationale où près de 500 voitures, camions, quads
et motos s’affrontent durant 15 jours dans les déserts
he Dakar is a mechanical and internationally renowned
rally where nearly 500 cars, trucks, quads and
motorcycles compete for 15 days in the deserts of
Argentina, Bolivia and Chile.
Verhoestraete. Ce jeune pilote congolais d’origine belge qui
Verhoestraete. This young Congolese motocross rider who is
fait une remarquable 19ème place en 2010 participe pour la 4ème
originally from Belgium made a remarkable 19th place in 2010
fois à cette course exceptionnelle.
and participated for the 4th time in this unique race.
Son nouvel objectif : faire de sa participation au DAKAR 2015 un
His new goal: to make its participation in the 2015 DAKAR a
événement populaire au Congo. Trois dimensions pour un défi
popular event in the Congo. Three dimensions for a sporting
sportif : Environnementale : une moto Congolaise propre dont
challenge: Environmental: a clean Congolese motorcycle
les émanations de Co2 seront compensées par la plantation de
which release CO2 will be offset by the planting of 10 hectares
10 hectares de forêt en partenariat avec le projet Ibi Village. Une
of forest in partnership with the Ibi Village project. A network
Dimension de contact : avec une course suivie quotidiennement
dimension: with a race followed daily by Radio Okapi. Social,
par Radio Okapi. Sociale, avec la création d’une série télévisée
with the creation of a TV series that focuses exclusively on the
exclusivement axée sur la prévention routière des motos et plus
road safety concerning motorbikes and more precisely the
précisément le phénomène moto-taxi .
motorcycle-taxi phenomenon.
Des belles destinations, des belles rencontres, des beaux
voyages…
Beautiful locations, wonderful encounters, fascinating trips...
Un magazine qui s’adresse aux nouveaux nomades.
Découvrez Hamaji Magazine. Au fil des pages, nous vous
proposons de nouveaux safaris.
A beautiful magazine that was made for the new nomads.
Nous vous invitons à aller sur notre site. Découvrez et
téléchargez tous les numéros en PDF et voyagez au fil
des pages…
www.corneillesima.com
We invite you to visit our website. Discover and download
PHOTO ROBBERT KOENE
Tél +243 85 23 47 463 - editor[email protected]
www.corneillesima.com
Discover the Hamaji Magazine. Throughout the pages, we
offer new trips.
all numbers in PDF and fly over the pages ...
www.corneillesima.com
T R AV E L I N A F R I CA
Retrouvez-nous sur facebook
www.facebook.com/corneillesima
DISCOVERING
AFRICA
Texte & photos Benoit Barral
Les contreforts du Mont Elgon
A MI-CHEMIN DE L’AFRIQUE CENTRALE ET DE L’AFRIQUE DE L’EST, DE LA FRONTIÈRE
CONGOLAISE ET DE LA FRONTIÈRE KENYANE, L’AFRIQUE DES GRANDS LACS. EN SON
CŒUR, L’OUGANDA, ADOSSÉ AU LAC VICTORIA. PÉRIPLE ENTRE DEUX FRONTIÈRES.
SOMEWHERE BETWEEN CENTRAL AND EAST AFRICA, BORDERED BY KENYA AND THE DRC
AND AMONGST AFRICA’S GREAT LAKES LIES UGANDA – TRULY THE PEARL OF AFRICA.
32 I HAMAJI
HAMAJI I 33
D
e Bunagana à Busia, presque 700 kilomètres de
avant le bivouac autour du feu, comme Hemingway à l’époque
mauvaises routes entre les deux branches du grand Rift
de son recueil de nouvelles « Les Neiges du Kilimandjaro ».
africain. Le voyageur descend d’abord des champs de
Traverser un peu plus loin les marais et les roseaux qui
thé bordant la ville de Kisoro, vert éclatant, 2000m d’altitude,
annoncent le lac Victoria, riche d’archipels et de tempêtes ;
paysages rwandais, en s’émerveillant devant les siècles de
suivre alors pendant des heures les berges du plus grand lac
travail nécessaires pour forger ces damiers en terrasse.
d’Afrique, le deuxième au monde.
A l’arrière plan une chaîne de volcans, posés les uns à côté
Passer ainsi Kampala la chaotique, vibrante, populeuse,
des autres, marquant la frontière entre Congo, Rwanda et
vallonnée, pour atteindre enfin Jinja, douce et paisible.
Ouganda ; cônes parfaits, refuges pour les fameux gorilles
Elle abrite les sources du Nil Blanc, qui rejoint le Nil Bleu à
de montagne auxquels on peut rendre visite dans Bwindi
Khartoum avant de continuer jusqu’à Alexandrie. Ce Nil qui
Impenetrable Forest.
marque surtout la frontière symbolique avec l’Est africain ;
Il faut ensuite passer le lac Bunyonyi, encaissé, brumeux,
dès l’autre rive on remonte vers les contreforts du Mont Elgon
féérique, parsemé d’îles. Sur l’une d’entre elles, dit la légende,
(4321m d’altitude), en passant par les Sipi Falls, spectaculaires
sont confinées les femmes infidèles de la région. Exilées, et
chutes à contempler depuis le confort du Lacam Lodge, dans
condamnées à vivre ensemble, en huis-clos.
une cabane en bois, devant un feu de cheminée.
En continuant vers l’est, à une heure de piste boueuse de
C’était la dernière étape avant d’entrer en zone Swahili, avant
la route principale, le Lac Mburo. Pléthore de zèbres, que
surtout de passer le rift et de redescendre lentement vers
l’absence de grands fauves rend confiants et approchables ;
l’Océan Indien et le port de Mombasa, fenêtre vers d’autres
absence qui permet surtout les « walking safaris », promenades
ailleurs.
dans le bush, sans bruit de moteur, au plus près des animaux,
34 I HAMAJI
HAMAJI I 35
ADRESSES
F
rom Bunagana to Busia, almost 700 kilometres of rough
noise of an engine, where one can get really close to the animals
roads run between the two branches of the great African
before the bivouac around the fire, just like Hemingway at the
Rift. The traveller who first drives along the bright green tea
time of his collection of stories «The Snows of Kilimanjaro».
fields bordering the town of Kisoro at an altitude of more than
2000 metres is filled with wonder by the centuries of work required
to build these terraced fields in the Rwandan countryside.
In the background, a chain of volcanoes, one after another,
marks the border between Congo, Rwanda and Uganda; perfect
shelters for the famous mountain gorillas which can be seen in
the Bwindi Impenetrable Forest.
Walk a bit further through the marshes and reeds and reach Lake
Victoria, rich in archipelagos and storms; and spend a few hours
on the banks of the largest lake in Africa, second in the world.
Rather bypass Kampala - albeit the chaotic, vibrant, and populous
capital - and continue on to Jinja – so gentle and peaceful. Jinja
is home to the source of the White Nile, which meets the Blue
The traveller must then pass Lake Bunyonyi: foggy, magical,
Nile in Khartoum before continuing to Alexandria. This Nile is
and dotted with islands. On one of them, says the legend,
the symbolic border with East Africa; the other side stretches
the unfaithful women of the region are confined, exiled and
back to the foothills of Mount Elgon (4321m asl), and through
condemned to live together.
to the Sipi Falls, spectacular waterfalls best admired from the
Eastward, and an hour of muddy track away from the main road,
comfort of Lacam Lodge’s log cabins in front of a fireplace.
lies Lake Mburo. This is the kingdom of zebras: the absence of
This is the last step before entering the Swahili area, passing
big cats makes them confident and approachable; an absence
the rift and heading slowly to the Indian Ocean and Mombasa’s
that also allows «walking safaris», bush walks undisturbed by the
harbour - a window to unknown lands...
36 I HAMAJI
Y ALLER :
Aéroport international d’Entebbe
depuis l’Europe avec Brussels
Airlines, Emirates, KLM, British
Airways, Kenya Airways, Egypt Air,
Turkish Airlines, etc. A partir de
565€ A/R.
Voiture de location (4X4) avec
chauffeur à partir de 50€ par jour
(essence non comprise).
SE LOGER :
Buhoma Lodge (Bwindi NP) ;
Arcadia Cotages (Lac Bunyonyi) ;
Mihingo Lodge (Lac Mburo NP) ;
Bougainviller (Bugolobi, Kampala) ;
The Haven (Bujagali, Jinja) ; Lacam
Lodge (Sipi Falls).
AUTRES INFOS PRATIQUES :
Visa à l’aéroport pour 40€ ou 50$.
Penser à réserver un permis pour
aller voir les gorilles (500$).
Langages : anglais, luganda, rarement swahili.
Température agréable toute l’année,
deux saisons des pluies de trois
mois (avril-juin et octobre-décembre) qui n’empêchent certainement pas la découverte.
HAMAJI I 37
RENCONTRE
I CULTURE I ÉVÈNEMENT I PEOPLE I
Laura da Silva
Née à Kinshasa. Enfance magnifique
à Kananga. Retour à Kinshasa puis à
Bruxelles en 92. Fin des études, université
et mannequinat. Coup de foudre pour
l’artisanat du bijou qui devient une
passion puis un métier. Ouverture d’un
premier magasin à Bruxelles en 2004, puis
un deuxième et un troisième.
Retour au Congo et ouverture de
Mandarine à Lubumbashi.
Born in Kinshasa. Amazing childhood
in Kananga. She comes back to Kinshasa
before moving to Brussels in 1992.
Graduation and modelling. She falls in
love with the jewellery design, which
becomes a passion and an occupation.
Opening of a first store in Brussels
in 2004, then a second and a third.
Laura comes back to Congo and opens
Mandarine in Lubumbashi.
En vacances êtes vous plutôt city, plage, nature?
Plage. Tourteaux. Livres. Coups de soleil.
Le voyage en 3 mots
Découvrir. Décompresser. Déguster
Votre voyage de rêve
Une semaine de ‘liveAboards» sur l’Agressor Fleet
(Compagnie du Fils du commandant Cousteau): 4 à 5
plongées par jour en Papouasie. Extraordinaire.
Un lieu fétiche
Trestraou: Chaque année mes enfants galopent sur ses plages...
Un hôtel
Hôtel Moevenpick de Louxor...Souvenirs souvenirs...
Le meilleur restaurant du monde
Le Kamo à Bruxelles...
Sur une île qu’est ce que vous emporteriez ?
Mon Kindle...
Un retour dans le temps
Louxor. Un coucher de soleil sur le Nil.
Votre dernier voyage
Italie (Toscane & Ombrie).
1992
Arrivée à Bruxelles du Congo. Le choc de l’automne...
Arrival in Brussels from Congo. I had to adapt to the weather...
2006
Votre prochain voyage
Mystère !
Vos objets fétiches
Je n’en ai pas...Et en même temps, ils le deviennent tous
terriblement quand j’en ai besoin...
When on vacation where do you spend most of your time, in
the town, on the beach or out and about exploring nature?
Beach. Crabs. Books. Sunburns.
Describe your trip in 3 words.
Discover. Relax. Savouring.
What is your dream destination?
A whole week of ‘liveAboards” on the Aggressor Fleet
(Cousteau’s son company): 4 to 5 dives per day in Papua.
Extraordinary.
What is your favourite place in the world?
Trestraou: Every year my children enjoy horse riding on its
beaches…
Favourite hotel?
Moevenpick Hotel in Luxor. Memories memories...
Your favourite restaurant in the world?
The Kamo in Brussels.
On an island what would you take with you (key items)?
My Kindle…
Back in time…
Luxor. A sunset on the Nil.
Your last trip:
Italy (Tuscany & Umbria).
Your next trip:
Probably something unexpected!
Ouverture de mon premier magasin à Bruxelles: «L’Ô des Perles»
Opening of my first store in Brussels: «L’Ô des Perles»
2007
Naissance de mon fils...
My son’s birth...
2009
Naissance de ma fille...
My daughter’s birth...
TEXTE CORNEILLE ET SIMA • PHOTOS PAUL BERTIN
2012
Mandarine» à Lubumbashi
«Mandarine» in Lubumbashi
40 I HAMAJI
HAMAJI I 41
Solution?
Looking for the right Solution
Solution?
Livraison express depuis la RDC vers plus de 220
pays et territoires à travers le monde,
délais de livraison garantis
ÉNERGIE INDUSTRIELLE HYBRIDE
Utilise le soleil pour réduire votre consommation de carburant
Faites des économies réelles avec l’énergie solaire
Déjà installé dans le monde entier
SYSTEME MODULAIRE
EVOLUTION PROGRESSIVE SELON VOSDealer
MOYENS
DealerPOUR
message
logo
and contact details
L’ENERGIE HYBRIDE – DIESEL / PHOTOVOLTAIQUE
LA SOLUTION D’ENERGIE DU FUTUR
Dealer message
Dealer sprl
logo
DISPONIBLE MAINTENANT
CHEZ UNICOMPEX CONGO
and contact details
CONTACTEZ-NOUS POUR PLUS D’INFORMATIONS
+243 81 99 35 000
+243 99 99 35 000
+243 89 99 35 000
+243 84 99 35 000
42b Avenue Tshinyama, Kabulameshi Golf, Lubumbashi, RD Congo
Kinshasa - 491 Av. Colonel Mondijiba
Commune Ngaliema
Tel: +243 81 908 9254
Lubumbashi – 2 Av. Square George Forrest
Tel: +243 81 908 9154
Email: [email protected]
www.facebook.com/malabarinternational
www.malabar-group.com
www.FGWilson.com
MAGAZINE
ECO
ECO
En RDC, l’eldorado
de la Province Orientale
In RDC, the Eldorado of the Eastern
Province
Texte Benoît Barral • Photos François Fleury
UN CONSORTIUM À DOMINANTE SUD-AFRICAINE INVESTIT DANS UNE ZONE À RISQUE, DANS LE HAUT-UÉLÉ, À DEUX PAS DE
L’ITURI, DU SUD-SOUDAN ET DE L’OUGANDA, DANS CE QUI EST EN TRAIN DE DEVENIR LA PLUS GRANDE MINE D’OR D’AFRIQUE.
S
Carottes de prélèvements indiquant la teneur en or du sous-sol
44 I HAMAJI
ous les ailes du petit bimoteur qui s’apprête à nous
du gisement », confirme Louis Watum. Un investissement de
déposer sur la piste en terre de l’aérodrome de Watsa,
2,8 milliards de dollars sur quinze ans (en comptant le coût
une couverture végétale d’un vert uniforme s’étale
d’acquisition) : « faut être fou, on le fait parce qu’on y croit ». Car
en collines à perte de vue. Jusqu’au survol du ‘pit’ minier,
même à 1 294 dollars l’once il reste pertinent d’entreprendre
l’immense cuvette évidée par les engins de chantier qui
les herculéens travaux d’excavation nécessaires, avec six
ont laissé une cicatrice couleur latérite en déchirant la terre
millions de tonnes de terre déplacées chaque année par des
congolaise.
Caterpillars à la (dé)mesure de ces chiffres : des engins de cent
Inaugurée officiellement le 7 juillet 2012, la mine exploite le
tonnes pour six mètres de large. Après la phase classique de
gisement ‘Doko’ grâce à un permis d’exploitation couvrant
concassage et de broyage le minerai est traité sur place, puis
1 841 km2, pour une durée prévue de vingt ans d’opération.
moulé en lingots d’or pur (entre 94 et 98%). Avant d’être envoyé,
Le site principal comprend une mine à ciel ouvert, une mine
par avion, en Afrique du Sud, où il sera retraité une dernière
souterraine (jusqu’à 220 m de profondeur) et une usine de
fois pour être livré aux clients finaux, les grandes banques
fabrication de lingots. Par ailleurs, d’après le DG Louis Watum,
internationales qui dans la crise actuelle ont désormais besoin
des mines satellites demandent encore une « optimisation des
de capitaux tangibles.
études de faisabilité » à l’aide de carottes de prélèvements
L’économie est globale, mais l’impact de ce projet surtout
indiquant la teneur en or du sous-sol. Sachant que le taux de 4,1
ressenti au niveau local : c’est bien Kibali Gold qui a financé la
grammes par tonne sur le site principal le qualifie de « gisement
remise en état de l’axe entre la mine et la frontière ougandaise
riche », on imagine le volume de terre à déplacer pour exploiter
puis mandaté une société de génie civil congolaise, Traminco,
effectivement les 18 millions d’onces de ressources.
pour entretenir cet axe primordial, pour « préserver le cordon
« Notre décision d’investissement est due (…) à la qualité
ombilical vers le monde extérieur ». Or la rénovation de la
HAMAJI I 45
GENERATE
YOUR OWN
POWER
Les forages tests continuent
Les contours du ‘pit’ visibles en arrivant sur l’aérodrome
Le DG Louis Watum et ses lieutenants
IF IT’S POWER YOU NEED SWITCH TO CAT
route a fait passer le temps de trajet depuis la frontière de
du Sud ensuite, géant minier du continent noir, et enfin le reste
douze à trois heures, abaissant en conséquence le prix du
du monde. Ainsi, sur « cinquante-trois opérateurs d’engins,
transport, donc celui des biens importés. Le pouvoir d’achat
seuls sept sont d’ici, les autres du Katanga ». La situation
des habitants de Watsa s’en est ressenti, d’autant que la mine
devrait s’améliorer à moyen terme, les locaux étant nommés
induit 3’000 emplois directs, sans compter les journaliers qui
« assistants, provisoirement, pour apprendre », pour rejoindre
tous les jours se rassemblent devant le portail du site. Seul
enfin cette confrérie des mineurs dont Nelson Mandela parlait
bémol, le manque de qualification relatif de la population locale
en termes élogieux : “Miners had a mystique; to be a miner
entraîne une politique de recrutement tournée vers l’extérieur :
meant to be strong and daring; the ideal of manhood.”
le Katanga d’abord, région minière historique du pays, l’Afrique
A SOUTH AFRICAN DOMINATED CONSORTIUM INVESTS IN A RISK AREA, IN THE UPPER UELE, CLOSE TO ITURI, SOUTH
SUDAN AND UGANDA, IN WHAT IS BECOMING THE LARGEST AFRICAN GOLD MINE.
U
nder the wings of the small twin-engine that is preparing
equipment has left a laterite coloured scar tearing across the
to drop us on the red dusty track of Watsa airport,
Congolese soil.
uniformly green vegetation covered hills spread out as
Officially opened on July the 7th 2012, the mine is operational
far as the eye can see. Upon the overflight of the ‘pit’ mining,
in the field called ‘Doko’ through a license covering an area of 1
one can see that the huge bowl hollowed out by construction
841 km², with an expected duration of twenty years of operation.
46 I HAMAJI
CONTINUITY - When you choose Cat equipment, all the products of you relectric power system fit together seamlessly.
Cat components, controlsand support from Congo Equipment combine with Cat generator sets to ensure efficiency and
provide the peace of mind of a completely integrated operation.
DEPENDABILITY - Power is the force that keeps your operation alive. Depend on Congo Equipment to provide the
equipment and support to keep your power flowing.
SUPPORT - One company offers the complete equipment management solutions that keep your operation running
smoothly. From analysis and assessment to the service agreements that take
maintenance worries off your mind, Congo Equipment can supply the total support you need for maximum efficiency
and performance.
STABILITY - When Congo Equipment supplies your operation with electric power, you know Caterpillar is behind you,
all the way. One company is always there to get your operation up and running and to keep it running, no matter what
the circumstances.
Telephone : +243992901320 | Email : [email protected] Physical Adress : 675, Avenue de la Métallurgie
(Fondaf), Lubumbashi
www.airtel.com
La population de Malemba Nkulu
connectée au reste du monde grâce à Airtel
The main site includes an open pit mine, an underground
essentially felt at the local level: it is Kibali Gold which financed
mine (up to 220 m deep) and an ingots manufacturing plant.
the rehabilitation of the main road between the mine and the
Furthermore, according to CEO Louis Watum, satellite mines
Ugandan border and commissioned a Congolese engineering
still require a «value for feasibility studies» using core samples
company, Traminco to maintain this strategic axis of
that indicate the gold content of the subsoil. Given that the
communication to «preserve the umbilical cord to the outside
rate of 4.1 grams per tonne on the main site describes it as a
world». But the renovation of the road has increased the
«rich deposit,» we can easily imagine the volume of earth to be
travel time from the border of twelve to three hours, therefore
moved to effectively exploit the 18 million ounces of resources.
lowering the price of transport, imported goods included. This
«Our investment decision is due (...) to the quality of the
obviously had an influence on the purchasing power of the
deposit,» says Louis Watum. An investment of 2.8 billion
inhabitants of Watsa, especially since the mine is responsible
dollars over fifteen years (including the cost of acquisition):
for having created 3,000 direct jobs, and that doesn’t include
«You have to be a little bit crazy; we do it because we believe
the day labourers who gather daily at the gate of the site. The
in it». Because even at 1,294 dollars per ounce, it still remains
only downside is that the lack of skills of the local population
relevant to undertake the Herculean but necessary excavation
leads to a recruitment policy turned outwards: Katanga first,
work, with six million tons of earth displaced annually by the
the historic mining region of the country, followed by South
Caterpillars, which are not really adapted to the challenge
Africa, mining giant of the black continent, and finally the rest
reflected by these figures: the gears weigh approximately 100
of the world. Thus, over «fifty-three machine operators, only
tons while it is only six meters wide. Right after the crushing and
seven are from here, others are from Katanga». The situation
grinding stage, the ore is processed on site, and then cast into
should improve in the medium term, local people being called
ingots of pure gold (between 94 and 98%). It is then transported
«assistants, temporarily, in order for them to learn», to finally
on a plane to South Africa, where it will be processed one more
join this brotherhood of minors which Nelson Mandela spoke
time before being delivered to customers; large international
about in glowing terms: “Miners had a mystique; to be a miner
banks who, since the current crisis, now require tangible capital.
meant to be strong and daring; the ideal of manhood.”
The economy is global, but the impact of this project is
48 I HAMAJI
Avec un taux d’électrification de 1%,
le manque d’électricité dans les
zones rurales de la RDC, reste un
frein au développement et à l’accès à
l’information. Lors de son dernier
passage à Malemba Nkulu, le
gouverneur de la province du Katanga a offert une chaîne de télévision
et de radio à la population.
“ La population a sollicité Airtel qui
dispose de la seule source d’énergie
dans ledit territoire.”
Faisant suite à cette sollicitation, la
société Airtel a décidé d’offrir un
groupe électrogène à la population
pour l’alimentation de la Télévision
et la radio locale.
Grâce à ce don, Airtel permet de
connecter la population à toute la
RDC et au reste du monde et d’accéder aux programmes éducatifs et
de développement. Conduite par le
directeur régional, Mr Nicolas Tape,
la délégation d’Airtel a rencontré ce
lundi 23 juin 2014 son Excellence
Moise Katumbi, le gouverneur de la
province du Katanga, pour la remise
officielle du groupe électrogène.
Dans son mot de circonstance le
Directeur Régional d’Airtel a
souligné l’engagement de sa société
à contribuer au développement des
communautés dans lesquelles elle
opère. Avec ce don, Airtel accompagne le gouvernement provincial à
travers l’information et
l’éducation de la population.
Dans son mot de remerciement, le
Gouverneur du Katanga a rappelé les
efforts constants fournis par Airtel
pour participer au développement
de la province,
notamment, en déplaçant son centre
technique du golf Club, pour
permettre l’élargissement de la
route. Il s’est dit heureux, au nom de
la population de Malemba Nkulu, de
recevoir ce don d’Airtel, qui
permettra à toutes les communautés vivant dans un rayon de 100
Km pour la télévision et 300 Km
pour la radio, d’accéder à l’information et aux programmes éducatifs et
de développement.
MAGAZINE
L’AFFLUX D’ARMES AU NORD KENYA PROVENANT DES CONFLITS
VOISINS COMBINÉ À LA SÉCHERESSE CHRONIQUE ATTISE LES
CONFLITS ANCESTRAUX QUI OPPOSENT LES TRIBUS PASTORALES
DE CETTE RÉGION DE L’AFRIQUE DE L’EST. LA TRADITION LOCALE
DU RAID Y PREND UNE AMPLEUR ET UNE GRAVITÉ INCONTRÔLABLE.
D
La guerre de l’eau
FIGHTING FOR WATER
Texte de Caroline Six • Photos Gwenn Dubourthoumieu
52 I HAMAJI
ans
cette
région
les autres sur des pâturages de
aride du Nord Kenya
plus en plus restreints, les tribus,
régulièrement
traditionnellement
frappée
ennemies,
par la sécheresse, on pourrait
multiplient les attaques pour
croire que ces nomades Turkanas
prendre le contrôle des rares
migrent vers des pâturages plus
points d’eau et agrandir leurs
verts. En réalité ils fuient, avec
troupeaux.
leurs femmes et leurs enfants
L’alimentation
nichés au milieu des gourdes
basée sur le lait et le sang qu’ils
en peau de chèvre, casseroles
tirent de leur bétail, agrémentés
et
instruments
de
des
Turkanas,
musique
de fruits sauvages et de farine
divers transportés par les ânes.
de sorgho et de maïs, en souffre
Ils fuient l’attaque d’un groupe
immédiatement.
de Soudanais : les Toposa, une
meurent de maladies bénignes.
tribu pastorale voisine qui a
Plus de la moitié de la population
l’habitude de mener ses bêtes
du district dépendent de l’aide
sur les terres plus clémentes
alimentaire
du Kenya. En imposant une
Nabutola,
Beaucoup
selon
Elizabeth
responsable
du
pression très forte aux ressources
Programme alimentaire mondial
déjà rares, la sécheresse qui
au Turkana. Quand les assaillants
ravage les zones arides et semi
sont nombreux, en plus du bétail,
arides de la corne de l’Afrique
ils s’emparent du campement
exacerbe les conflits chroniques
et des biens des familles, tuant
Au loin, les montagnes Ougandaises où s’affrontent les tribus
Turkanas, Tepeth et Dodoth, pour le contrôle des points d’eau.
qui opposent tribus pastorales
parfois
du Nord Kenya, du Sud de la
au
Far away, the mountains of Uganda where Turkana, Tepeth
and Dodoth tribes fight for water points and grass.
République du Sud-Soudan, de
beaucoup de membres, surtout
femmes
passage.
et
enfants
“Nous
perdons
l’Est de l’Ouganda et du Sud de
des enfants et des vieux, déplore
l’Ethiopie. Poussés les uns vers
Lodoe, un chef de clan de
HAMAJI I 53
Suite à un raid, les trois camps attaqués aux alentours de Nanam doivent migrer séparement, ce qui les rend plus vulnérables
Following a raid, the three camps attacked around Nanam must migrate separately, making them more vulnerable.
la participation à un raid est un rite de passage commun aux différentes tribus pastorales, voisines et ennemies
Participation in a raid is a common rite of passage for the various pastoral, neighbouring and hostile tribes.
Naporoto. Nous ne les comptons pas car c’est une honte pour
tentatives précédentes ont même créé une nouvelle demande
THE INFLUX OF WEAPONS IN NORTHERN KENYA FROM NEIGHBOURING CONFLICTS COMBINED WITH RECURRENT
notre communauté.”. Les efforts des organisations locales
d’armes. Cela revient à ramasser de l’eau avec un seau troué ».
DROUGHT EXACERBATES ANCESTRAL CONFLICTS BETWEEN THE PASTORAL TRIBES IN THIS REGION OF EASTERN AFRICA.
visant à établir des accords autour du partage des ressources
Les Turkanas armés tant par la Police kenyane -qui en fait des
THE LOCAL TRADITION OF THE RAID IS TAKING AN UNCONTROLLABLE SEVERITY.
restent vains, la proximité et l’abondance d’armes attisant les
réservistes- que par le commerce illégal d’armes venues du
conflits. Chaque gardien de troupeau, même si c’est un enfant,
Soudan, de l’Ouganda et d l’Ethiopie, sont forcés d’assurer
In this arid region of North Kenya regularly hit by drought,
points and to expand their herds.
possède un fusil.
leur propre sécurité. La distinction entre les armes légales et
one might think that these nomadic Turkana are migrating to
Turkana’s diet, which consists mainly of milk and blood they
Les tentatives de désarmement du gouvernement kenyan n’ont
illégales est très difficile. « Les institutions, très ‘personnalisées’
greener pastures. In reality they are fleeing with their wives and
draw from their cattle, complemented with wild fruits and
aucun impact tangible. « Ces tribus sont ennemies depuis la nuit
localement, laissent un grande place à la corruption », explique
children nestled among goatskin water bags, clay pots and
sorghum and corn flour and corn is directly affected by those
des temps ! Avant elles utilisaient des lances et des couteaux.
James Ndund’gu. Loin de sécuriser la communauté, la plupart
various music instruments carried by donkeys. They are fleeing
conflicts. Many die of benign diseases. According to Elizabeth
Avec des fusils, c’est plus difficile. Tant que le désarmement
des réservistes utilisent leurs armes pour leur propre compte et
the attack by a group of Sudanese: the Toposa, a neighbouring
Nabutola, head of the World Food Program in Turkana, more
n’est pas régional, on peut toujours nettoyer tant qu’on veut,
celle de leur clan.
pastoral tribe who used to lead his flock to the warmer lands
than the half of the Turkana District depends on food aid.
les armes continueront d’affluer tous les jours des pays voisins
Turkana, Toposas, Dodoth et Tepeth partagent la même langue,
of Kenya. Imposing a very high pressure to scarce resources,
When the attackers take over the camp, the livestock and the
», commente Joseph Okisai, l’officier en charge de la sécurité
les mêmes rites et le même culte à la figure du guerrier. La
drought ravaging the arid and semi arid areas of the Horn of
resources and goods of the people, they sometimes kill women
à Lokichoggio. Pour James Ndun’gu, de l’organisation Safer
participation à un raid est un passage obligatoire pour les
Africa exacerbates chronic conflicts between pastoral tribes of
and children in the process. “We are losing a lot of members
World, la problématique est essentiellement politique. « Le
jeunes nomades qui prétendent accéder au statut d’homme.
North Kenya, South of the Republic of South Sudan, Eastern
of our community, especially children and elderlies, says Lodoe,
gouvernement kenyan ne se met pas en position d’assurer la
C’est aussi l’unique moyen d’obtenir une jeune fille dont la
Uganda and Southern Ethiopia. Pushed toward each other
a leader of Naporoto clan. We do not count because it is a
sécurité des ces communautés. Tant que l’Etat ne déploiera
valeur, en nombre d’animaux, peut être très élevée.
on pastures increasingly restricted, the tribes, traditionally
disgrace to our community». The efforts of local organizations
enemies, multiply the attacks to gain control over the few water
to establish agreements about the sharing of resources have
pas de moyens, le désarmement demeurera sans effet. Les
54 I HAMAJI
HAMAJI I 55
Robinson
Robinson inteRnational
inteRnational
ltD
l
Le nombre de colliers que portent les jeunes filles
Turkana donne une indication de leur valeur, qui
peut aller jusqu’à plusieurs centaines de têtes de
bétail.
The number of necklaces that a Turkana girl wears
gives an indication of her value, which can go up
to several hundreds of cattle heads.
Who
WeWe
are?
Who
are?
Robinson
International
Group
a worldwide
company
established
London,
United
Kingdom in 1982.
Robinson
International Limited
Limited Group
is aisworldwide
company
established
in London, in
United
Kingdom
in 1982.
The The
group
supplies
Inspection,
Marine
Surveying,
Analysis/Testing
related
toof
a clients
broad range o
group
suppliesCargo
Cargo Inspection,
Marine
Surveying,
Analysis/Testing
and relatedand
services
to aservices
broad range
in 100+
countries.
in 100+
countries.
roBINSoN
INTerNaTIoNaL
aFrIQUe
S.a.r.l
is a testing
Laboratory
set in
modern
premises
in 2005.
the DRC since 2
roBINSoN
INTerNaTIoNaL aFrIQUe
S.a.r.l
is a testing
Laboratory
set in modern
premises
in the
DRC since
Les femmes Turkanas creusent des puits à l’aide de seau dans le lit asséché des rivières.
Turkana women dig a well in the bed of dry rivers.
been exhausted, the proximity and abundance of weapons is
Ethiopia, are forced to ensure their own safety. The distinction
fueling the conflict. Each herdsman, even if it is a child, has a
between legal and illegal weapons is very difficult. «Institutions,
gun.
very ‘personalized’ locally, leave a large room for corruption,»
Disarmament attempts from the Kenyan government have no
says James Ndund’gu. Instead of securing their community,
tangible impact. «These tribes are enemies since the mists of
most reservists use their weapons for their own behalf and that
time! A few years ago, they used spears and knives. With guns,
of their clan.
it is more difficult. As long as disarmament is not regional, we
Turkana, Toposa, Dodoth and Tepeth share the same language,
can try to ‘clean’ as much as we want, weapons will continue
the same rites and the same cult of the warrior. Participation
to flow daily from neighboring countries, «says Joseph Okisai,
in a raid is a must for the young nomads who claim access to
the officer in charge of security in Lokichoggio. According
human status. It is also the only way to get a girl whose value,
to James Ndun’gu, from the organization Safer World, the
in terms of animals, can be very high.
problem is essentially political. «The Kenyan government
is not exerting enough efforts to ensure the safety of these
communities. As long as the state does not deploy resources,
disarmament remains without effect. Previous attempts have
oUr
ServIceS:
oUr
ServIceS:
• INSPecTIoN
• INSPecTIoN– –inspection
inspection ofofproducts
products
for export
for export
and checking
and checking
transporttransport
vehicles before
vehicles
exit atbefore
border crossing
exit at border crossing
• SaMPLING
• SaMPLING
ofofMinerals,
Minerals, Metals,
Metals,
Chemicals,
Chemicals,
Petroleum
Petroleum
& derivatives,
& derivatives,
Environmental
Environmental
water and soilwater
testing.and soil testing.
• LaBoraTorY
• LaBoraTorYaNaLYSIS
aNaLYSIS with
with
standardised,
standardised,
validated,
validated,
international
international
methodologies
methodologies
according to ISO
according
17025-2005
to ISO 17025-2005
procedures,
procedures,
SANAS
SANAS ACCREDITATION
ACCREDITATION (SANAS
(SANAS
– No. T0380).
– No. T0380).
CAPABILITIES:
CAPABILITIES:we
we analyse
analyse
-Minerals
Minerals
(Metals
(Metals and
and Ores)
Ores)
-Water
Water
(Drinking
(Drinking water,
water, Waste
Waste
water,
water,
Ground
Ground
water)water)
-Used
Used
oiloil
/ Fuel
/ Fuel
-SoilSoil
• LoaDING
• LoaDING
SUPervISIoN
SUPervISIoN witnessing
witnessing
of loading,
of loading,
confirmation
confirmation
of detailsof
and
details
sealingand
for export
sealing for export
• ISSUING
• ISSUING
oF
oFeXPorT
eXPorT aND
aNDorIeNTaTIoN
orIeNTaTIoN
cerTIFIcaTeS
cerTIFIcaTeS
for all Minerals
for alland
Minerals
Metals products
and Metals
exported
products
from the
exported
DRC.
from the DR
even created a new demand for weapons. It is like trying to
collect water with a leaky bucket «.
The Turkana armed by both the Kenya Police -making them
reservists- and illicit trade in arms from Sudan, Uganda and
56 I HAMAJI
ContaCt
ContaCt
All enquiries
Allto:enquiries to:
robinson
robinson International
International
Limited
Limited
Drc Drc
office:office:
Email: [email protected]
Email: [email protected]
4 4Avenue
Avenue Luvungi,
Luvungi,
Quartier
Quartier
Industriel
Industriel
Commune
Commune
de
de
Website: www.riafrique.com
Kampemba,
Kampemba, Lubumbashi.
Lubumbashi.
Republique
Republique
du Congo
du Congo Website: www.riafrique.com
Quality
Quality
Management
Management
System
System
approved
approved
by Lloyd’sby
Register
Lloyd’s
Quality
Register
Assurance
Quality Assurance
SUCESS
STORY
De la forêt vierge à la cathode
de cuivre en moins de 7 ans !
From virgin bush to pure copper in less than seven years!
Success for SEK
Texte & Photo Tiger Sek
58 I HAMAJI
S
EK’s Kipoi Copper Project in the Katanga Province
produced the first copper cathode from its new
solvent extraction electro-winning (SXEW) plant
in May this year. The commencement of cathode production came within seven years of taking the first soil
sample from the ground. Borehole drilling that started
in 2007 gave great results, and following a positive feasibility study, mining commenced in 2010.
Chief operating officer Charles Brown says that the
mine initially produced copper concentrate (upgrading
the ore from ~6% to above 20% copper). “A concentrator is not very expensive to install, and sales of the
concentrate provided the cash flow to help fund the
second stage - heap-leaching plus our new solvent
extraction, electro-winning plant.”
Construction of the SXEW plant was completed in only
16 months – a remarkable effort. “Our permanent work
force has increased from 230 to 320, and will rise again
as we expand our capacity. Our policy is to prioritise
the hiring of local people and during the construction
phase, we employed 491 casual workers from local villages, including 56 women,” says Brown.
“On top of the production, I am very proud of our
team’s efforts on three critical issues – safety, the environment, and our corporate social responsibility (CSR)
programme. Since the project’s inception, not a single
fatality has occurred, and we completed two million
hours on the project with only one minor incident. We
have also been very careful to adhere to all environmental regulations.”
SEK’s CSR programme is a paradigm. In the education
sector it donated $45,000 to provide five fully programmed desktop computers and other hardware and train
10 teachers on computerised geology software at the
University of Lubumbashi. SEK also built and equipped
a primary school at Kangambwa, including a borehole
to provide the village with water, and installed laptops,
a satellite internet connection and solar photovoltaic
panels at the Ankoro school in northern Katanga.
SEK has spent more than $300 000 to date on a health
facility at Kangambwa, including construction of a maternity wing. Other local hospitals in Likasi and Lubumbashi also received medical equipment.
The Sustainable Food Security and Income-Generation
programme has been another key aspect of SEK’s CSR
investment. The programme has established farmers’
cooperatives at five local villages; 16 hectares of maize
HAMAJI I 59
planted and harvested last season, and the Kipoi mine
itself provided a ready market for the vegetables grown
by the farmers. SEK distributed 400kg of seeds and 136
bags of fertiliser as part of the project.
Brown puts these successes down to sound management,
excellent training and to good relationships between the
company, its employees, its partners and the DRC Government.
The amount invested into the DRC by SEK’s 60% shareholder Tiger Resources is approaching $250-million, and
the DRC government has benefited significantly. “Since
2011, SEK has paid almost $70 million in VAT, royalties,
employee taxes, income tax, operations tax, provincial
taxes, mining concessions tax and customs duties, among
others,” Says Brown.
Gécamines owns the other 40% of SEK: “Our relationship
with the management of Gécamines has matured over
the years and their input has been very valuable.”
An Australian-based company, Tiger Resources has also
invested in a number of other projects in the DRC. “I’d
like to thank Tiger’s CEO Brad Marwood for his input and
for his vision. Says Brown, “It was Brad’s idea to develop
Kipoi in stages so that each new development is funded
largely by the income from the previous step. It gave us
the chance to demonstrate that the DRC can be a safe
investment destination, and it gave confidence to our
investors, financiers and customers that we really can do
business here.”
Looking ahead, Brown says the plan is to build a 4.5 million ton per year crushing and scrubbing facility at Kipoi
and a second SXEW plant. “We already have more than
$1 billion worth of copper sitting in our various stockpiles,
and the challenge is for us to turn it to account for all our
stakeholders.”
60 I HAMAJI
8935 AVENUE TIGER, Q/KIMBEIMBE
COMMUNE ANNEXE
LUBUMBASHI, KATANGA, DRC.
MOBILE: +243 970 01 41 07| TEL: +44 77 17 79 71 16
[email protected] | WWW.TIGEREZ.COM
FedEx a coloré le continent africain de violet. En effet, presque tous les pays d’Afrique
peuvent désormais bénéficier de la fiabilité
de ses services courrier express. Et dernièrement, la République démocratique du
Congo vient de s’ajouter à cette liste grâce
au partenariat entre FedEx et Malabar Group.
http://www.malabar-group.com/
connect.php
Malabar connect
491 Colonel Mondjiba, Gombe, Kinshasa
+243 81 908 9254
[email protected]
www.Malabar-group.Com/connect
62 I HAMAJI
La RDC a une population de plus de 65 millions d’habitants et une croissance du produit intérieur brut de 7%, ce qui rend le pays
extrêmement attrayant pour les fabricants
et fournisseurs de services du monde entier.
Malabar Group, dont le siège est à Lubumbashi, exerce ses activités logistiques et de
dédouanement en RDC depuis 2003. Mettez ces deux éléments ensemble et vous
avez une rampe de lancement puissante
pour FedEx Express.
Les entreprises et les particuliers en RDC ont
maintenant des services de courrier express
international sécurisés, garantis par une
organisation opérant dans plus de 220 pays.
Ritchie Callaghan, Directeur Général de
Malabar Group, voit une croissance rapide:
«Nous avons eu un excellent départ en
tant que FedEx Express en RDC et j’ai toute
confiance que nous allons continuer à progresser à un rythme soutenu et devenir un
fournisseur de service courrier de choix en
RDC», a-t-il dit.
Les échanges commerciaux entre la RDC
et le reste du monde se développent à un
rythme exponentiel, et donc le marché du
courrier est appelé à croître à un rythme
aussi rapide.
Malabar group a lancé FedEx Express en Décembre 2013. Le groupe est déjà implanté à
Kinshasa, Kolwezi, Kisangani et Bukavu ainsi
que Lubumbashi.
Malabar Group dispose également de sa
propre société de courrier express, Malabar
Connect Express, spécialisée dans les services
courrier domestiques dans toute la RDC.
With a population of over 65 million and a gross
domestic product growth of seven per cent, DRC
is, no doubt, a major attraction for global manufacturers and service providers. FedEx Express,
a leading provider of international express mail
services, belongs to this category.
Malabar Groups MD, Ritchie Callaghan, wants
to bring the world-class standards that the
FedEx Express brand guarantees in over 220
countries, to DRC. This is no easy feat, but it’s
certainly not impossible. Proven systems and
the right people will be key to this.
FedEx has gradually painted the African
continent purple over recent years, with all
but seven African countries benefiting from
its reliable express courier services. DRC is
the latest country in Africa in which FedEx
rapidly moves packages in and out of.
“We’ve had an excellent start as FedEx
Express in DRC and I have every confidence
that we’ll continue to expand at a healthy
rate and over time, become the courier provide of choice in DRC” says Ritchie.
Lubumbashi headquartered Malabar Group
launched FedEx Express in December 2013.
The group’s courier arm initially sunk its roots
in Kinshasa, and has since widened its reach to
Lubumbashi, Kolwezi, Kisangani and Bukavu.
Having successfully established itself in the
logistics and customs clearing industries in
DRC, the courier market was a logistical next
step for Malabar Group, which was established in 2003.
Trade between DRC and the rest of the
world is growing exponentially and the courier market naturally grows with a general
increase in trade.
Malabar Group has a separate express courier company, Malabar Connect Express,
specialising in domestic courier services
throughout DRC.
HAMAJI I 63
DÉCOUVERTE
 Un centre bien intégré dans la vie des habitants de Bandjoun. Arrival at
Bandjoun Station
 Des résidences pour artistes essémmées des plantations. Residences for
artists in the midst of plantations.
 Le mur en face de Bandjoun Station a été peint par des jeunes artistes
de la région. Young artists painted the wall in front of Bandjoun Station.
PARTI POUR PRATIQUER SON ART, BARTHÉLÉMY TOGUO REVIENT AU CAMEROUN AVEC, DANS SES VALISES, UN
Barthelemy Togo
Direction Bandjoun Station
texte & photos Laure Poinsot
PROJET ARTISTIQUE AUDACIEUX.
L’artiste camerounais a beaucoup voyagé : Abidjan, Grenoble,
Situé à Bandjoun, village de ses parents mais aussi pôle
Düsseldorf, New York, Paris... Il y a quelques années, il décide
artistique ancestral de l’Ouest camerounais, l’artiste a
de revenir au Cameroun pour contribuer au développement
dessiné les plans et les mosaïques de l’immense bâtisse qui
de son pays. Son projet : un centre pour permettre aux jeunes
fait désormais la fierté des habitants de la ville. Et pour faire
artistes de pratiquer et montrer leur art dans un pays où les
vivre ce centre qu’il a financé sur ses deniers personnels, il
structures sont encore bien précaires. Conçu comme un
a démarré des plantations dans lesquelles il a installé des
espace de rencontre pluridisciplinaire, l’artiste y a également
maisons pour accueillir des artistes en résidence. Un étonnant
installé sa collection d’art personnelle, constituée grâce à des
musée à ciel ouvert pour célébrer l’art et l’ouvrir à tous.
échanges d’œuvres avec les artistes et les collectionneurs
qu’il a croisés à travers le monde.
64 I HAMAJI
Website : barthelemytoguo.com
HAMAJI I 65
 Des mosaïques qui intriguent les
cultivateurs. Some mosaics mystifying
the farmers
 «Posopapum» signifie bienvenue
en langue bamiléké. «Posopapum»
means welcome in bamiléké
 «L’artiste avec le planteur qui lui
vend les rejetons de bananes. The artist
with a farmer who sells some bananas
ADRESSES
Accessible depuis les deux
capitales du pays, Yaoundé et
Douala, et riche de ses sites
culturels et touristiques, l’ouest
du Cameroun est une région qui
offre de nombreuses possibilités
de découvertes.
Accessible from the two capital
cities, Yaoundé and Douala, and
rich by its cultural and tourist
attractions, the West Cameroon
is a region that offers many
accommodation options.
Quelques suggestions :
Bandjoun Station
www.bandjounstation.com
Fondation Gatcha
www.fondationgacha.org
GONE TO PRACTICE HIS ART, BARTHÉLÉMY TOGUO COMES BACK TO
CAMEROON WITH, IN HIS LUGGAGE, AN AMBITIOUS ARTISTIC PROJECT
The
Cameroonian
artist
has
been
Located in Bandjoun, his parents’ village
travelling quite a lot: Abidjan, Grenoble,
but also known as the ancestral artistic
Düsseldorf, New York, Paris... A few years
centre of West Cameroon, the artist
ago, he decides to return to Cameroon
drew the plans and the mosaics of the
to contribute to the development of
huge building that is now the pride of
his country. His project: a centre to
the inhabitants of the city. Finally, to
enable the young artists to practise
sustain this centre that he funded with
and show their art in a country where
his own money, he started to grow
the structures are still fragile. Designed
plantations on which he built homes to
as a multidisciplinary meeting space,
accommodate artists. It is an amazing
La route des chefferies
www.routedeschefferies.com
the artist has also set his personal
open-air museum created to celebrate
art collection, created through the
art and make it accessible to everyone.
Royaume Bamoun
www.royaumebamoun.com
exchange of art works with the artists
66 I HAMAJI
and collectors he met worldwide.
Website : barthelemytoguo.com
4
20’
FOOD
Thon rosé à la niçoise
Grilled tuna, Niçoise style
INGRÉDIENTS
300 g de petites pommes de terre
bouillies coupées en deux
150 g de haricots verts bouillis et
coupés en deux
1 oignon rouge haché
40g d’anchois
4 œufs durs coupés en quartiers
100g de dés de tomate
4 x 200g de steak de Thon
Sel et poivre à votre convenance.
A
la pointe du mouvement de la gastronomie africaine moderne, Coco Reinarhz
n’est pas le premier chef dans sa famille. Cette histoire de famille est celle
d’un d’amour culinaire dédié aux fines saveurs d’Afrique et la renaissance
culinaire africaine qui peut être dégustée dans chaque bouchée des créations de
Coco Sa cuisine est l’histoire d’un héritage familial.
A
t the forefront of the modern African gastronomy movement Coco Reinarhz
is not the first chef in his family. This family history is a culinary love story
dedicated to the fine flavours of Africa and the African culinary renaissance
can be tasted in every mouthful of Coco’s food. His cuisine is a family heritage’s story.
1. Faire revenir l’oignon, les haricots et les pommes de terre
dans une poêle avant d’ajouter les anchois
2. Dans une poêle chaude saisir le thon 30 secondes de
chaque côté, puis cuire au four pendant 2 min.
3. Dans un bol, disposer les pommes de terre, y ajouter le
steak de thon coupé grossièrement puis garnir avec les
oeufs et les tomates coupées en petits cubes.
4. Relever le tout avec une vinaigrette à la moutarde et servir
tiède.
Vinaigrette à la Moutarde de Dijon
Huile d’olive
100ml
Jus de citron
20ml
Moutarde à l’ancienne
1 cuillère à soupe
Assaisonnement
A votre convenance
SEL ET POIVRE
60 , WEST ROAD SOUTH
MORNINGSIDE , 2196
TEL : 011-884.90.37
CEL : 072.268.03.53
WWW.SELETPOIVRE.CO.ZA
68 I HAMAJI
LE PETIT SEL
223 RIVONIA ROAD
ENTRANCE VIA LONGDON ROAD
TEL : 011-784.57.37
CEL : 072.268.03.53
WWW.LE PETITSEL.CO.ZA
LE SEL @ THE CRADLE
ROUTE T9, KROMDRAAI ROAD
CRADLE OF HUMANKIND
TEL: 011 659 1622
Dans un bol, battez les ingredients à la fourchette jusqu’à
l’obtention d’une sauce homogène. Savourez…
INGRÉDIENTS
300 g small boiled potatoes, each
potato scrubbed and quartered
150 g green beans boiled
and halved
1 red onion, chopped
40g anchovy
4 hard-boiled eggs, peeled and
either halved or quartered
100g of small ripe tomatoes, cored
and cut into eighths
4 x 200g tuna steak
Salt and freshly ground black
pepper
1. In a pan over high heat, sauté the onion, beans and potatoes
before adding anchovies
2. Marinate tuna steaks in a little olive oil for an hour. Heat a
large skillet on medium high heat, or place on a hot grill.
Cook the steaks 2 to 3 minutes on each side until cooked
through.
3. In a bowl, arrange the potatoes; add the tuna steak cut
into 1/2-inch thick slices, garnish with chopped eggs and
tomatoes cut into small cubes.
4. Drizzle the salad with the mustard vinaigrette and serve warm.
Dijon Mustard Vinaigrette
Olive oil
100ml
Lemon juice
20ml
Dijon mustard
1 teaspoon
Salt and freshly ground black pepper
In a bowl, whisk together the ingredients until you get an
emulsion. Season with salt and pepper.
Enjoy…
WWW.THECRADLE.CO.ZA
HAMAJI I 69
CHRONIQUES
AFRICAINES
« PAS DE VACANCES EN FRANCE CETTE ANNÉE ! ». ENTENDRE CETTE DÉCISION EST UNE CHOSE, MAIS RÉALISER QUE LES
Vive la France
Vive Franschhoek !
Texte Maxime Delafoy • Photos Margarite Smuts • Traduction Adèle Bruce
PETITS RITUELS DE L’ÉTÉ FRANÇAIS (RILLETTES ET VERRE DE TARIQUET PENDANT QUE LES GRILLONS SONT AUX PLATINES,
LE FEULEMENT DE LA VÉNÉRABLE 2CV QUI FRÔLE LES 120 KM/H SUR LES DÉPARTEMENTALES OU ENCORE LES SOIRÉES
DE RETROUVAILLES AVEC LES AMIS DISPERSÉS AU QUATRE COINS DE L’HEXAGONE) SONT PASSÉS À LA TRAPPE EN UNE
FRACTION DE SECONDE… EH BIEN OUI, ÇA FAIT MAL ! »
I
maginez-vous, fier Patriote français, exilé(e) dans une contrée
Ce n’est pas tout. Afin de satisfaire les palais les plus fins,
lointaine le 14 Juillet au soir. Imaginez-vous hibernant le temps
l’enseigne Food and Wine Marquee fait l’éloge de la gastronomie
d’une veillée frileuse dans votre sombre appartement pendant
« à la Française » en prodiguant des plats à «damner une sainte»,
que vos compatriotes célèbrent la chute de la Bastille, au son
concoctés par des chefs de réputation internationale.
du bal des pompiers. C’est tout à fait cela : vous êtes en train
Après un tel festin, deux alternatives se présentent à ceux qui,
de passer à côté d’un incontournable : Le traditionnel 14 juillet
soucieux d’éliminer quelques calories, se laisseront tenter par
en France.
les nombreuses attractions que propose le «Bastille Festival»:
Haut les cœurs ! Rassurez-vous, car pour ceux qui, tout comme
L’épreuve de pétanque, la parade des ménestrels ou la très
moi, sont « coincés » en Afrique du Sud durant l’hiver austral
attendue Waiters Race (course d’obstacle des garçons de café).
(Pays néanmoins idyllique), il y a une solution !
Pour les plus sportifs (ou les plus sobres), la Salomon Bastille
Cette année, locaux et visiteurs fêtent l’héritage huguenot à
Day Trail Run donne aux athlètes la possibilité de concourir
l’occasion du 21 Franschhoek Bastille Day Festival les 12 et
sur 4 sentiers de distances différentes ; 14 kms, 24 kms, 35 kms
13 juillet. Amusée par cette idée originale quoi qu’étrange de
ou 50 kms. Autrement dit, comment découvrir les paysages à
commémorer la Révolution Française parmi les vignerons sud-
couper le souffle de Franschhoek tout en dépassant vos limites.
africains, je dépoussière mon béret, et me prépare pour la
La compétition de VTT, très physique elle aussi, est une autre
prochaine mission.
option de réjouissance.
Le concept du festival est intéressant: pour la bagatelle de 200
Cependant si comme moi vous êtes un(e) adepte de la dolce
rands par personne (l’équivalent de 17 euros) les vignobles
vita, rejoignez vos amis à Station (restaurant en plein air,
les plus prestigieux de la ville Franschhoek vous offrent une
cuisine traditionnelle et très bonne ambiance) et laissez venir
dégustation de leurs meilleurs crus. Parmi eux, des lauréats tels
tranquillement la tombée de la nuit avant d’enfiler vos « dancing
que le Cape Chamonix Wine Farm Pinot Noir Reserve (Platinum),
shoes ». Deep House et Electro au menu. Et que vive la France !
e
Glenwood Vignerons Selection Chardonnay (Grand Gold) ou
encore La Motte Pierneef Shiraz Viognier (Platinum).
The African missioner
« NO HOLIDAYS IN FRANCE THIS YEAR! ». HEARING THAT DECISION IS ALREADY QUITE A BIG DEAL, BUT COMING TO REALIZE
THAT THE FRENCH SUMMER RITUALS (WHICH MAINLY CONSIST IN RILLETTES ON TOASTED BAGUETTE ACCOMPANIED BY
A GLASS OF TARIQUET WHILST LISTENING TO THE CHARMING CHORUS OF CRICKETS; BUT ALSO THE GROWL OF THE
HOLY 2CV RACING AT A SPEED OF 120 KM/H ON DEPARTMENTAL ROADS, AS WELL AS EVENING REUNIONS WITH FRIENDS
SCATTERED ACROSS THE COUNTRY) HAVE BEEN SWEPT UNDER THE CARPET IN ONLY JUST A FEW SECONDS… WELL YES,
IT HURTS!
T
ry to picture yourself as a proud French Patriot, exiled in
the Storming of the Bastille, to the sway of the “Firemen’s Ball”.
a remote part of the world on the night of July the 14th.
Yes that’s right, you are missing out on a key national event: the
Imagine yourself hibernating on a chilly evening in your
much-anticipated 14th of July in France.
gloomy apartment whilst your compatriots are busy celebrating
70 I HAMAJI
But cheer up! Don’t fret too quickly because for those who are
HAMAJI I 71
“stuck” in South Africa, like myself, during the austral winter (a
watering dishes, concocted by top world famous chefs.
rather idyllic country to many, nonetheless), you may just find a
After such a feast, two alternatives present themselves to those
solution!
who, anxious to get rid of some calories gained throughout the
Indeed, locals as well as tourists are celebrating on the 12th
meal, will be tempted by the many attractions offered by the
and 13th July of this year the Huguenot heritage upon the 21st
«Bastille Festival»: a game of boules, the minstrels’ parade or the
Franschhoek Bastille Day Festival. Amused by this original yet
highly anticipated Waiters’ Race (waiters obstacle course).
unusual idea of commemorating the French Revolution amongst
For the fittest of you out there (or perhaps the most sober), the
South African wine-growers, I took it upon myself to dust off
Salomon Bastille Day Trail Run gives athletes the opportunity to
my beret and prepare myself a ham baguette sandwich that I
compete on 4 trails of different lengths; 14kms, 24kms, 35 kms
slipped into my backpack, and off I went to discover what exactly
or 50 kms. In other words, the perfect opportunity to discover
was so special about the Franschhoek Bastille Day Festival.
and enjoy the breathtaking landscapes of Franschhoek, whilst
The concept of this festival is interesting: for the trifling sum
exceeding your limits. The mountain bike race, also very
of R200 per person (equivalent to about 17 euros), the most
strenuous, is another great option.
prestigious vineyards of Franschhoek offer you a tasting of
Nevertheless, if you are a keen fan of the dolce vita lifestyle like
their best wines. Among them can be found laureates such as
myself, join your friends at Station – an open air restaurant that
the Cape Chamonix Wine Farm Pinot Noir Reserve (Platinum),
serves traditional cuisine with a great atmosphere - and let the
Glenwood Vignerons Selection Chardonnay (Grand Gold) as
nightfall quietly seep through before slipping on your dancing
well as La Motte Pierneef Shiraz Viognier (Platinum).
shoes. Deep House and Electro on the menu. Et que vive la France!
That’s not all though. In order to satisfy some of the most
sensitive palates out there, the famous Food and Wine Marquee
is praising gastronomy “à la Française” by offering mouth72 I HAMAJI
The African Missioner
Projet d’aménagement d’une clinique de chirurgie esthétique BHR CLINIC (Bruxelles)
APRES
AVANT
2
1
BHR Clinic
3
(Bruxelles)
Travaux d’amenagement
et décoration
5
BHR Clinic
La liberté passe aussi par le choix
LA CONCIERGERIE...le nouveau visage de la
déco au Katanga
Comme son slogan le dit si bien: " La liberté
passe aussi par le choix", LA CONCIERGERIE, veut
être une réelle opportunité pour ceux qui désirent
avoir le choix d'idées en matière de déco. Fini, la
morosité, des ambiances fades, Fifi Kikangala,
décoratrice, designer et architecte d'intérieur
lance LA CONCIERGERIE au Katanga après 3
ans d'existence à Kinshasa.
En peu de temps, Fifi Kikangala a réussi à un se
faire un nom dans le secteur de la déco à Kinshasa. Après avoir effectué des études de décoration
et architecture d’intérieur en Belgique et un
diplôme en Marketing, cette jeune architecte
d’intérieur a compris comment se vendre en se
diversifiant dans un secteur aussi large que varié.
En plus des projets privés, elle a déjà travaillé
pour des grandes entreprises telles que: KITEA,
ORANGE, BIAC, SYNERGY GROUP, OPTIMUM,
SHENIMED, BHR CLINIC... c'est à elle qu’n doit
tout le design des stands ainsi que des salons VIP
du Business Meeting pour le PNIA (Plan National
d’investissement Agricole) qui a eu lieu à Kinshasa
en Novembre 2013 au Grand Hotel de Kinshasa.
Cette jeune entreprise a voulu tenter l'aventure
katangaise en participant à la première édition
du Katanga Business Meeting où elle a rencontré
un grand succès auprès du public et d’entreprises
du secteur de l’événementiel. Fifi Kikangala fait
partie de cette nouvelle vague des jeunes issus de
la diaspora qui croit à l’émergence du Congo. Il
ne s’agit pas seulement de faire du business mais
également transmette un savoir. Ce savoir - faire
appris à l’étranger car, en 3 ans d’existence, Fifi
Kikangala a formé pas mal de jeunes gens de
Kinshasa à ce métier de décorateur ou aux
métiers liés à ce secteur : peintre, menuisier, artisan
…en leur inculquant les normes de finition, le goût
du savoir - faire, la rigueur, choses qui manquent
souvent aux artisans congolais.
Que vous offre LA CONCIERGERIE?
LA CONCIERGERIE offre différents types de
74 I HAMAJI
service: décoration
et architecture d'intérieur,
décoration événementielle...
1
Un mariage à organiser, un diner aux chandelles
à deux, un cocktail d'entreprise, des stands à
designer, un appartement à aménager ou un
commerce à réaliser ? Désormais, vous avez le
choix avec LA CONCIERGERIE. Pour vos projets
d'architecture d'intérieur ou de décoration du
plus simple au plus complexe, la force de cette
jeune femme, elle vous réalise à la fois une
composition florale pour votre mariage ou elle
vous crée un aménagement d’intérieur avec du
mobilier sur mesure. Fifi Kikangala vous réalise des
3D, vous aurez une idée de ce à quoi votre projet
va ressembler, jamais de mauvaise surprise. Elle
écoute vos désirs et selon votre budget, elle vous
crée un projet qui vous ressemble.
après les travaux
Salle d’attente
2
La réception
3
Le lavabo (WC)
4
Bureau de consultation
5
Salle d’Opération
4
Création d’unjardin éphèmere au sein du magasin de mobilier KITEA
APRES
AVANT
Stand de La Conciergerie
( Katanga Business Meeting)
Ses influences
Les designers et créateurs qui l’ont inspirent dans
son travail, Philippe Starck, Ora ito, LeCorbusier,
Preston Bayley ainsi que tous ses artisans et artistes
anonymes dont on croise les œuvres dans des
petits marchés en Afrique et ailleurs. « Les choses
les plus complexes à réaliser, ce sont les choses
les plus simples » dit-elle, dans cette période de
bling bling et du paraitre. Arriver à faire du beau
avec du simple c’est son défi de tous les jours, des
belles matières, des matériaux nobles, être
toujours à l’affût des nouvelles technologies en
matières de design et ne jamais cesser d’apprendre. « Je suis fière de ce que j’ai pu réaliser parce
que le Congo m’a permis de réaliser mon rêve
mais je pense atteindre le niveau de mes rêves
dans 10 ou 15 ans » affirme t- elle avec
beaucoup d’humilité.
Réalisation en 3D
d’un jardin éphémère
dans le magasin KITEA
Avant
Pour promouvoir son catalogue de mobilier de jardin, un atelier spécial jardin avait été crée et animé par Fifi Kikangala ( LA CONCIERGERIE).
Quelques clients privilégiés ont pu profiter de son savoir-faire et repartir avec plein d’idées pour créer ou transformer leur jardin.
Stand Orange ( Katanga Business Meeting)
APRES
AVANT
Avec autant d’ambition, de rigueur et de talent,
l’avenir de La Conciergerie semble tout tracé, le
succès ne peut être qu’au rendez-vous. En tout
cas, c’est tout le mal qu’on lui souhaite.
Pour en savoir plus sur La Conciergerie :
[email protected]
www.laconciergerie.co
Fifi Kikangala la Conciergerie
+243 85 110 15 02
+243 99 231 52 76
Aperçu du jardin
éphémère (KITEA)
Après
Stand Orange
(Katanga Business Meeting)
HAMAJI I 75
KWILU
VIP
Monsieur Albert
vous accueille comme un VIP
LE KWILU BAR
Texte Geny – Photos Kwilu Bar
Le KWILU ! THE PLACE TO BE à KINSHASA ! Incontournables :
Les nuits d’Orient du dimanche soir, un nouveau concept qui
met le feu aux nuits Kinoises. La coupe du monde de football
fut également dignement célébrée. SCOOP! La grande star
Congolaise Papa Wemba a choisi le Kwilu pour le lancement
exclusif de son nouvel opus.
The Kwilu! THE PLACE TO BE IN KINSHASA! Must: The Eastern
nights on Sunday evenings, a new concept that sets fire to
the nights of Kinshasa. The World Cup was also celebrated
with dignity. SCOOP! The Congolese superstar Papa Wemba
chose the Kwilu for the exclusive launch of his new album.
le kwilu bar -
3 Av de la justice - commune de la Gombe
Contact : Albert Mavungu +243819923227
HAMAJI I 77
BREAK
IN A CITY
Venise
Voici quelques-unes des plus grandes surprises de la ville,
tout à fait dans l’esprit «insolite et secret» des Éditions JonGlez
Venise
These are some of the biggest surprises in the city,
and very much in the spirit of JonGlez Secret guides
Texte Nicolas van Beek, auteur de « Venise insolite et secrète »
Photos Paul Bertin
ADRESSES
HÔTELS :
W
hen
in
Venice
we
too
at Pellestrina’s Da Celeste (very good fish)
often forget that the city is
with its magical terrace over the water. On
surrounded by a lagoon of
the way you come across a semi-abandoned
exceptional beauty.
naval shipyard and fishermen’s huts on
Venise, on oublie trop souvent que la ville est entourée
ponton sur l’eau à Pellestrina est magique. En route, on croisera
There are three ways to discover it: the
stilts, all in an electrifyingly mysterious
d’une lagune d’une beauté exceptionnelle.
un chantier naval semi abandonné et des cabanes de pêcheur sur
vaporetto that leads to Murano and Burano
atmosphere.
Pour la découvrir, il existe trois solutions : le vaporetto
An alternative solution is the water taxi, chic
A
pilotis, le tout dans une ambiance mystérieuse électrisante.
(too touristy), but especially the island of
qui mène à Murano et Burano (trop touristiques), mais surtout
L’autre solution est le taxi bateau, chic mais cher.
Torcello with its remarkable twelfth-century
but expensive.
Torcello et sa remarquable basilique du XIIè siècle, installée dans
Pour ceux qui cherchent une plage sans la foule devant l’hôtel
basilica, set in a green sward in the lagoon.
For those looking for a beach without the
un écrin de verdure au milieu de l’eau. Déjeuner dans le charmant
des Bains ou l’Excelsior, la plage déserte derrière le golf, au sud
You can eat in the charming gardens of
crowds that congregate outside the Hotel
jardin de la locanda Cipriani.
du Lido, est superbe.
Locanda Cipriani.
des Bains and the Excelsior, the deserted
Pour les plus aventureux, on peut louer une barque (www.
The more adventurous can hire a boat
stretch behind the golf course, south of the
brussaisboat.com) sans permis et partir à la découverte seul.
(www.brussaisboat.com) without a licence
Lido, is superb.
Une des destinations les plus exceptionnelles de la lagune sud
and go it alone. One of the exceptional
est d’aller déjeuner chez Da Celeste (très bons poissons) dont le
destinations of the southern lagoon is lunch
78 I HAMAJI
Donnez votre avis
Locanda Cipriani
Piazza Santa Fosca 29
30142 Torcello, Venezia Italy
Tel. (+39) 041 730150
[email protected]
BRUSSA IS BOAT
Sestiere Cannaregio 331,
30121 Venezia, Italie
+39 041 715787
MANGER :
da Celeste
Calle Vianelli, 625, 30126 Venezia
+39 041 967355
HAMAJI I 79
MARGES
OSVALDE LEWAT EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES
DU 12 DÉCEMBRE 2014
AU 4 JANVIER 2015
A LA GALERIE D’ART CONTEMPORAIN DE LUBUMBASHI
INSTITUT FRANCAIS DE LUBUMBASHI - HALLE DE L’ÉTOILE
Asbl Dialogues - Musée National
1 Avenue Lubilashi - Lubumbashi RDC
[email protected] - www.galeriedialogues.org
+243 816126304
TENDANCE
LIÉES PAR L’ART
LINKED BY ART
Créer au sein de la nature, par la nature, pour la nature, telle
Creating within nature, for nature, and with nature is the
est la vocation du Land Art.
mission of Land Art.
Pour la première fois, trois artistes contemporaines
internationales de Land Art se sont retrouvées au Parc de
Saint Symphorien, en Normandie pour créer une oeuvre
unique à partir des matériaux naturels trouvés dans le Parc.
La française Myriam Roux, la québécoise Nathalie Levasseur
et la belge Stéphanie Jacques ont choisi de former un nœud
borroméen en lévitation: trois anneaux inextricablement
liés, faits de saule et de châtaigniers. Ils symbolisent trois
rencontres : la leur, celle de l’Imaginaire, du Symbolique
et du Réel dans l’espoir très lacanien, de donner forme à
l’inconscient en train de créer. Et enfin la rencontre de l’art,
de la nature et d’un lieu patrimonial unique.
For the first time, three Land Art international contemporary
artists found themselves at the Parc de Saint Symphorien
in Normandy to create a unique work of art from natural
materials found in the Park.
Myriam Roux (France), Nathalie Levasseur (Canada) and
Stéphanie Jacques (Belgium) chose to form an elevated
Borromean knot: three rings intertwined, made of willow
and chestnut branches. They symbolize three meetings: their
own, that of the Imaginary, the Symbolic and the Real in the
Lacanian hope to shape the unconscious mind in a creative
stage. And finally the meeting of art, nature and a unique
historic place.
ENTRELACS / STÉPHANIE JACQUES, NATHALIE LEVASSEUR, MYRIAM ROUX
SAINT SYMPHORIEN DES MONTS, FRANCE
WWW.PARC-SAINT-SYMPHORIEN.FR
La chronique d’ Emmanuelle Mordacq
Emmanuelle Mordacq’s Chronicle
RETOUR À LA TERRE
BACK TO THE GROUNDS
Le luxe peut-il lier la beauté de la nature et les savoir-faire
Can luxury be the enjoyment of nature’s beauty and man’s
traditionnels de l’homme? Karen Roos, en Afrique du Sud,
traditional know-how? Karen Roos, in South Africa, certainly
en est convaincue. Et sa propriété, Babylonstoren, en est la
thinks so. And Babylonstoren, her achievement is the perfect
parfaite démonstration. Créé dans un domaine viticole du
demonstration of this belief. Created in a beautifully restored
18ème siècle magnifiquement restauré, Babylonstoren est
18th century Wineland estate, it is a working farm and a
une ferme en pleine activité en même temps qu’un hôtel de
luxury hotel, where guests can enjoy the ultimate pleasure
luxe, où Karen souhaite que vous puissiez déguster le plaisir
of picking their own fruit and vegetable before enjoying
ultime de choisir vos propres fruits et légumes avant de les
them in the Babel restaurant, or the Greenhouse tearoom.
déguster dans le restaurant Babel, ou au salon de thé de la
Completed with a spa and all the facilities to enjoy the
Serre. Complété par un spa et de nombreuses possibilités
surrounding mountains, this country getaway blends nature
pour profiter des montagnes environnantes, ce complexe
and sophistication in a remarkable respectful way.
unique allie respectueusement nature et sophistication.
BABYLONSTOREN / KLAPMUTS SIMONDIUM ROAD FRANSCHHOEK 7670 / SOUTH AFRICA
WWW.BABYLONSTOREN.COM
82 I HAMAJI
HAMAJI I 83
TENDANCE
VILLAGE URBAIN À LONDRES
A URBAN VILLAGE IN LONDON
Une nouvelle création hôtelière à Londres, le Ham Yard
The newly opened Ham Yard hotel in London brings the
COMME SUR UN NUAGE
ON CLOUD 9
Notre quête de beauté et de légèreté vient de s’enrichir
Our quest for beauty and bliss has turned into another
d’un nouvel objet extraordinaire: Richard Hutten a conçu ce
extraordinary object : Richard Hutten has designed this one-
fauteuil Layers Cloud Chair (littéralement, le fauteuil nuage
of-a-kind Layers Cloud Chair based on an earlier design The
en couches) sur la base d’un modèle antérieur Le Cloud Chair.
Cloud Chair.
Each layer of the chair was drawn separately. The color of
hôtel, représente la perfection dans les resorts urbains.
concept of urban resorts to perfection. Created by Tim and
Chaque couche de tissu du fauteuil a été crée séparément.
Créée par Tim et Kit Kemp, propriétaires des hôtels
Kit Kemp, owners of Firmdale Hotels’, it revolves around a
La couleur de chaque épaisseur a été
également
one and manually applied layer for layer. Almost 100 colors
Firmdale, l’hôtel s’organise autour d’un jardin et crée ainsi
private garden, and creates a distinctly urban village feel:
soigneusement choisie et les formes ont été coupées une
were used. Resulting in a chair of which only one is and will
une ambiance de village résolument urbain: 91 chambres
alongside the hotel’s 91 individually designed rooms, 24
à une puis appliquées manuellement les unes sur les autres.
be made.
décorées individuellement, 24 appartements résidentiels,
residential apartments, a collection of 13 individual specialist
Près de 100 couleurs ont été utilisées. Ce fauteuil est et
une collection de 13 magasins spécialisés ainsi qu’un
stores and an airy restaurant and bar with outdoor dining and
restera un exemplaire unique.
restaurant et un bar en plein air. Ce lieu déjà très complet,
drinking. This great offering is completed with a 188 seats
est enrichi d’un théâtre de 188 places et d’un bowling de
village theatre and an original 1950s bowling alley imported
1950, directement importé du Texas. Un jardin arboré sur le
from Texas. A leafy rooftop garden with sweeping views
toit avec vue panoramique sur les toits de Londres achève ce
across the London skyline completes this unique resort in the
complexe hôtelier unique dans le quartier de Soho à Londres.
midst of London’s Soho.
HAM YARD HOTELS / 1 HAM YARD / LONDON W1D 7DT
WWW.HAMYARDHOTEL.COM
84 I HAMAJI
each layer of the chair was carefully selected and cut one by
“The Layers Cloud Chair was inspired by the Painted Desert
in Arizona,’ Hutten
«Le Layer Cloud Chair a été inspiré par le Painted Desert en
Arizona, explique Richard Hutten. «Je voulais créer autour de
la couleur et du toucher. Enfant, je rêvais de m’allonger sur
explains. ‘I wanted the design to be about colors and tactility.
As a child I dreamed about laying on a cloud» he continues, «
and on this chair I finally can».
un nuage «, poursuit-il,» et sur ce fauteuil, c’est finalement
possible.»
LAYERS CLOUD CHAIR / RICHARD HUTTEN / SALONE DEL MOBILE, MILANO
WWW.RICHARDHUTTEN.COM
HAMAJI I 85
CARNET
HAMAJI
Magnifique TOnique
Les évènements les plus trendy
n’ont besoin comme décor que du
magnifique paysage qu’offre le Cap.
The trendiest events sonly need the
beautiful and natural landscape of
Cape Town.
multiVille vibrante, hype et pleine
est
culturelle, Cape Town is vibrant,
de surprise. Cape Town d of course
hype, multi cultural an
full of surprises
V
ILLE LA PLUS COSMOPOLITE D’AFRIQUE, CAPE
TOWN EST UNE VILLE EN PLEIN ESSOR.
Cape Town
Entre Mer et Terre
Texte Nathalie Bardin • Photos Jean-Marc Lederman
Avec son paysage à couper le souffle, entre mer et montagnes,
il ne passe pas un week-end sans un évènement trendy
réunissant toute la jet-set locale.
Si vous êtes plutôt plage et farniente, Camps Bay est l’endroit
idéal pour aller siroter des cocktails et s’afficher en mode
détente.
Pour les plus discrets, plongez vous dans les vignobles a
quelques kilomètres du centre ville pour y déguster des vins
exceptionnels accompagnés de mets fins.
Autant dire qu’à Cape Town il y en a pour tous les goûts,
même les sportifs lorsqu’ils prennent d’assaut la mythique
Table Mountain.
DÉCOUVRIR
Les vignobles de Stellenbosch et Franschoek.
Le shopping et la fête sur Long Street.
Flâner dans le quartier aux mille couleurs de Bo-Kaap
Déambuler sur la croisette locale de Green Point.
Un brunch aux 12 Apôtres avec vue sur les baleines et les
dauphins.
LES SPOTS
Se la jouer surfeur sur la plage de Llandudno.
Monter Lion’s Head et s’extasier devant la vue panoramique.
Prendre un verre durant le coucher de soleil au Bungalow.
Diner à Bizerca a coeur du CBD.
86 I HAMAJI
GastrOnomique
Cape Town est en plein boom
gastronomique, avec chaque année, une
multitude d’évènements tourna aut
our
de la nourriture et du vin. CapentTow
n’s
gastronomy is booming, with every yea
r,
several events dedicated to food and
wine.
C
APE TOWN, THE MOST COSMOPOLITAN CITY IN
SOUTH AFRICA IS BOOMING, AND YOU WANT AND
HAVE TO SPEND A FEW DAYS IN THIS GORGEOUS CITY.
With an exceptional scenery, between sea and mountains, not
a week end goes by without a trendy event gathering all the
jet setters.
If you’re more into the beach and into farniente, Camps Bay is
the ideal place to grab some cocktails and show off in a more
relaxed way.
For the discreet ones, immerse yourself in the vineyards, a few
kilometres away from the city, to do some wine tasting along
with a sumptuous meal.
Let’s say that Cape Town has something for everyone, and
even the adventurous ones will fall in love with this city when
climbing the mystic Table Mountain
DISCOVERING
The vineyards of Stellenbosch and Franschoek.
Shop and party on Long Street.
Cruise around the colourful Bo-Kaap.
Have a walk on the local ‘croisette’ of Green Point.
A brunch at The 12 Apostles while spotting some whales and
dolphins.
HOT SPOTS
Play it like the surfers on Llandudno beach.
Climb Lion’s Head and get blown away by the view.
Have a sunset drink at the Bungalow.
Have dinner at Bizerca in the CBD.
HAMAJI I 87
WITH CÉLESTIN VUNABANDI
EXPLOITATION
LA SICOMINES OU LE DÉBUT D’UN RÊVE
SICOMINES OR THE BEGINNING OF À DREAM
ENVIRONNEMENT
POLLUTION ZÉRO... MISSION IMPOSSIBLE !
French and English Edition
ZERO POLLUTION: MISSION IMPOSSIBLE
N°3 Novembre - Décembre 2014
REVUE DE PRESSE
SCOOP
Gécamines: Kalej s’en va, la queue
entre les pattes ...
Décembre 2013. Le Hibou Déplumé,
journal satirique de notre groupe de
presse, dénonçait les usurpations de
pouvoir du DFIA de la Gécamines,
Nyati, avec la bénédiction de l’AD
Kalej Kand. Quelques mois plus tard,
Nyati est suspendu de ses fonctions
par le conseil d’administration.
Juin 2014, Mine Magazine dans
un dossier bien ficelé, «Gécamines:
Échec et mât» met à nu la gestion catastrophique de cette entreprise pourtant promise à un bel avenir.
Le président Joseph Kabila en prend
acte. Le 26 juillet 2014, par ordonnance présidentielle, il révoque Ahmed Kalej Kand de son poste d’administrateur Directeur de la Gécamines.
Gécamines: Kalej is leaving, with
his tail between his legs…
December 2013. The Hibou Déplumé, a satirical newspaper in our
press group, denounced the abuses of
power committed by Gécamines Deputy Finance Director, Nyati, under
the benediction of CEO, Kalej Kand. A
few months later the Board of Directors suspended Nyati from his duties.
June 2014. In its thorough report
“Gécamines: Checkmate?”, Mine
Magazine exposed Gécamine’s catastrophic management, despite the
company being destined for a bright
future.
President Joseph Kabila took note.
On 26 July 2014, he dismissed Ahmed Kalej Kand from his position as
Gécamines CEO by presidential order.
Tap into DRC’s $24 trillion mineral reserves
This is your chance to network with government and key
decision-makers in DRC’s profitable mining industry.
REGISTER NOW!
Patrick Wago
Lancement à Kinshasa de l’opération de
dissémination du rapport ITIE-RDC pour
l’exercice 2011
Le ministre du Plan et président du
Comité exécutif de l’ITIE (initiative pour
la transparence des industries extractives
en RDC), Célestin Vunabandi, a procédé
au lancement de l’opération de dissémination du quatrième rapport ITIE-RDC
pour l’exercice 2011, portant sur les
déclarations des paiements effectués par
les entreprises extractives du secteur des
ressources naturelles.
M. Vunabandi a souligné que cette
conformité est non seulement pour le
gouvernement un motif de satisfaction,
mais aussi une question de responsabilité
et d’interpellation dans l’exercice de La
transparence et de la consolidation de
cet acquit dans le secteur des ressources
naturelles. Source : ACP
Le déficit en énergie freine le cap de 1.5
millions de tonnes de cuivre
En 2013, la RD-Congo a franchi la barre
symbolique de 1 million de tonnes de
cuivre, battant du même coup la Zambie
voisine. Après donc plusieurs années de
déchéance, la RD-Congo est redevenue
le premier producteur du métal rouge en
Afrique.
Seul bémol à cette embellie économique,
la pénurie d’énergie électrique pour alimenter les mines du Katanga et d’ailleurs.
Interrogés sur leurs performances, les
miniers ont plutôt le regard rivé vers le
cap de 1.5 millions de tonne de cuivre
d’ici 2017. Pour atteindre ce nouveau
record historique, ils demandent au
gouvernement deux choses : l’énergie
électrique et la stabilité du cadre légal (le
code minier).
Eleodoro Mayorga Alba a indiqué que la
production totale du pays atteindra 2,8
millions de tonnes en 2016 grâce à cinq
grands projets.
Actuellement, la Chine tient la deuxième
place, avec une production annuelle de
cuivre d’environ 1,6 millions de tonnes
par an, bien en dessous du Chili avec
près de 5,8 millions de tonnes par an.
Source : Mining.com
Centrafrique: le ministre des Mines
limogé
La présidente centrafricaine de transition, Catherine Samba Panza a limogé le
ministre des Mines, Olivier Malibangar,
dont les attributions ont été confiées au
Premier ministre, André Nzapayéké.Une
source proche de la présidence centrafricaine, a indiqué que «la gestion de la
suspension de la République Centrafricaine du processus de Kimberley par le
ministre Olivier Malibangar n’avance pas
dans le sens souhaité par les plus hautes
autorités de la transition». Par ailleurs,
«quelques malversations seraient aussi
constatées au niveau du département
qu’il dirige», a-t-on ajouté de même
source, sans donner plus précisions sur
ces présumées malversations.
Source : Slateafrique.com
L’apport du secteur minier au budget
national reste faible, selon Yenga Mabola
La contribution du secteur minier au
budget national est très faible en République démocratique du Congo (RDC).
Le coordonnateur du projet d’appui
au secteur minier, Yenga Mabola, l’a
affirmé, au cours de la revue annuelle
du Programme d’action prioritaire du
gouvernement qui se tient à Kinshasa.
Selon Yenga Mabola, cette situation est
principalement causée par l’exonération
sur des exportations effectuées par les
entreprises minières opérant en RDC.
Scénario et dessins : Michel Bongoliz - Informaticien : Patrick Wago
ENTRETIEN
AVEC CÉLESTIN VUNABANDI
MINE
MAGAZINE
«Hey, colleague! Where all in this together.»
«Oh?»
tiative), Célestin Vunabandi, has begun
circulating the fourth EITI-DRC report
for FY2011 containing information on
payments made by mining companies in
the natural resources sector.
Mr Vunabandi stressed that government
had grounds to be satisfied with this
new conformity but it also came with
responsibility and the need to show
transparency and consolidate this gain in
the natural resources sector. ACP
Power deficit holds up target of 1.5
million tonnes of copper
In 2013, the DRC reached a symbolic
barrier of one million tonnes of copper,
beating neighbour Zambia. After several
years of decline, the DRC has once again
become the largest producer of the red
metal in Africa.
The only damper to this economic success is the shortage of electricity to supply the mines in Katanga and elsewhere.
When asked about their performance
miners had their eyes set on reaching the
1.5 million tonnes of copper mark by
2017. To reach this new historic record,
they are asking two things from the
government: electricity and a stable legal
framework (the Mining Code). 7sur7.cd
Peru set to become world’s second
largest copper producer by 2016
Peru is on track to double its copper
production by 2016 and take second
position among the world’s largest copper producers.
During a visit to Freeport-McMoRan
Copper & Gold’s (NYSE: FCX), Minister Eleodoro Mayorga Alba indicated
that the country’s total production
would reach 2.8 million tonnes by 2016
thanks to five major projects.
Currently, China holds second place
with an annual copper production of
around 1.6 million tonnes per year, well
below Chile’s nearly 5.8 million tones
per year.Mining.com
A source close to the CAR president
indicated that “the highest authorities of
the interim government are not satisfied
with minister Olivier Malibangar’s
handling of Central African Republic’s
suspension from the Kimberley Process”. Furthermore, “his department
seems to have been involved in malpractices”, added the same source, without
providing more detail on these alleged
malpractices.
Slateafrique.com
Mining sector’s contribution to national
budget remains weak, according to Yenga
Mabola
The mining sector’s contribution to
the national budget in the Democratic
Republic of Congo (DRC) remains
weak. The mining sector support project
coordinator, Yenga Mabola, confirmed
Source : Radiookapi.net
Central African Republic’s Minister of
this in his annual review of the governLa Rédaction.
ment’s priority action programme held
Le Pérou est en voie de doubler sa
Mines sacked
in Kinshasa. According to Yenga Mabola,
production de cuivre d’ici 2016 pour
The Central African Republic’s interim
Kinshasa starts diffusing the EITI-DRC
this situation is has been largely created
occuper la deuxième place de plus grands
resident,
Catherine
Samba
Panza,
sacked
report for FY 2011.
by mining companies operating in the
producteurs du cuivre au monde.
Minister of Mines Olivier Malibangar,
de carats en
The Minister of Planning and ChairDRC having tax exemption on exports.passée à 7,2 millions
Lors d’une visite à Freeport-McMoRan
whose powers were handed to Prime
intenest
man of the EITI Executive Committee
à l’exploitation
Radiookapi.ne faillite fictive
Copper & (NYSE: FCX), le ministre
Minister André Nzapayéké.
des
2004 grâce
d’une
(Extractive Industries Transparency Initerrils de rejets
Chronique
bord de la
des derniers
nt (plus
Miba est au
Une sive
de traiteme
En 2014, la
ment à l’arrêt. et anciennes unités
La nature
faillite et pratique
voulue
la production). mal la caqueMINE
parce
10 I MINE MAGAZINE I N°2 I SEPTEMBRE - OCTOBRE 2014
N°2 I SEPTEMBRE - OCTOBRE
2014
MAGAZINE
11 de
à
Iune série
de de I80%
faillite fictive,
rejets a mis
de
même de ces
pour toute
nement normal
entretenue,
pacité de fonctionde traitement en deraisons.
de 1973, la
unités
les
sation
toutes
e nouvelle laverie
Après la Zaïriani
a chuté à 5
hors de la deuxièm
de la Miba
commande.
production
’unique alter- de Kimberlite encore en
consomcarats/an. L
et
de
la
millions
de pièces
, en 1978,
ont été
Les stocks
de rappeler
l’exploitation
gestion.
native était
un contrat de ion ne mables pour
crédits fouraux
SIBEKA avec
grâce
tués
12 et 11
retour, la product
de reconsti
vement de
Malgré ce
les 5 millions
nisseurs, respecti La réhabilitation
dépassa jamais de 1984, avec l’exdollars.
doit
millions de
Hydroélectrique
carats. A partir rejets de l’ancienne
la Centrale
crédits.
ion a de
p à ces mêmes
ploitation des
mateurs
triage, la productcarats aussi beaucou
de
centrale de
certains consom l’origine
14 millions
Les prêts de
ont été à
grimpé jusqu’à
un achat futur investissements
ement sur
en 1986.
ent des
le Gouvern
de la sedu financem
notamment
La même année, re le contrôle de la
miniers; il s’agit laverie à Kimberlite
la
de reprend
ux
décida
diaaux nationa
excaconde nouvelle
fleuron du
d’une pelle
société en confiant
ce du Conseil
ortrait d’un
l’acquisition
c’est le nauet la présiden optique fut et de
mant
De 2005 à 2008, passée de
ga, gestion
de Bakwan
est
istration. Cette grands in- vatrice.
La Minière
dé- d’Admin
en
la production
à l’échec des
créée le 13
de la frage:
million de carats
levée suite
MIBA, a été
les actifs
sous la gestion i II - 7,2 à moins d’un
de l’exploiElle a repris
vestissements
l’interruption
de Lubilanj
cembre 1961.
capital est
2007; puis
(La centrale
la Beceka. Son
is et SIBEKA phase et la drague à chaine
e, la
en RDC de
tation en 2008.
par l’Etat Congola
Première
pièces de rechang
e
détenu à 80% société de droit belge.
A défaut de
ion d’énergi
à godets).
de product
la production
20% par Sibeka, des droits exclusifs de
partir de 1987, millions de capacité de la centrale de Tshiala
à
Mais
et au KaLa Miba détient
électrique
chute à 10,5
Kasaï-Oriental
e de la société le bilan devient néga- a chuté.
le gourecherche au
Depuis,
la région compris
la proun pyromane, joué
dans
carats.
été
tal
auts,
avoir
Mwesaï Occiden
Après
ue a
des soubres
est Luebo et
tif. Malgré
baisser jusqu’à vernement de la républiq en ralenentre, au Nord-Ou l) et au Nord-Est
continua à
ompier
à
1997. De
ccidenta
(Kasaï- duction
ble? Est-ce
rôle de sapeur-pla Miba qui était
carats, en
ka (Kasaï-O
rs à 7 le
de
Sud-Est. Luputa Luiza 5 millions de
maladie incurapays, qu’une
st
ements, inférieu
Lusambo, au
tissant l’agonie
la reprise
nt du
souffre. D’une
pillage, par
petits investiss , ont pu être réalienfin au Sud-Oue
nage à
Oriental) et
en proie au
elle doit
ccidental).
L’entreprise pal gisement de diama
USD/an
gardien
mais
sans
(Kasaï-O
du
,
arrer.
millions
ent
, mais
Luebo
riches
à redém
e, princi
et la rivière
du financem 000 dollars par mois
cette période
ement, cette
veines très
aux crédits.
sés pendant
e du gouvern
La MIBA peine utation de Tshibw
700
la demand
a encore des
a été ouavoir accès
hauteur de
avant de laisser
Texte de Roger KAS etA Abdurazak
Mukenge
droits exclusifs le après grand impact. a été amorcée à tâcause de l’amp vient d’acquérir? Elle er ses réserves pour
Août 2011
zone jadis à
ce
the
ise
tion artisana
5,5 mil- jusqu’en s’autogérer
is because of
Une croissan
d’abord certifi
à 2004. De
société chino
incurable? It
verte à l’exploita du commerce des
y still
ion la MIBA
entre 2002
is the illness
tion
y? The compan
l’excep- tons
suffering but
en 2002 la product
la libéralisa
Chinese compan
précieux, à
company is
lions de carats
accessing loans.
bought by a
its feet. The
pierres et métauxminier à Mbuji-Mayi.
19
get back on
deposit, recently
its reserves before
e
MAGAZINE I
struggling to
consolidate
s largest diamond
tion du polygon
2014 I MINE
The MIBA is
but must first
the country’
- OCTOBRE
of Tshibwe,
ly rich ore bodies
SEPTEMBRE
amputation
controls extreme
Source :7sur7.cd
DOSSIER
Pérou en passe de devenir le deuxième
producteur mondial de cuivre en 2016
IBA veil du géant ?
M
à quand le ré
ing giant
n will the sleep
P
awake?
Whe
ENQUÊTE
Gécamines-Ruashi Mining : Un tandem suspect
Texte de Justine Meli
et M Kabwangu •
Photos de Paul Bertin,
N°2
Laure Poinsot
I
Gécamines-Ruashi Mining: shades of grey
SEPTEMBRE
NE I N°2 I
- OCTOBRE
2014
MAGAZI
18 I MINE
L
a Gécamines ne voit que du noir dans la gestion de Ruashi Mining. Elle n’est associée à rien ou presque.
Au point qu’une action en justice contre Ruashi Mining est envisagée pour sa gestion calamiteuse due
à d’importantes pénalités administratives, à des règlements défavorables de contentieux et à des violations des droits contractuels.
Litiges avec la DGDA
D’après le rapport du consultant Sj
Ackerman du 13 juin 2014, Ruashi
Mining doit approximativement
18.052.951 USD à la DGDA pour
avoir consommé les produits importés sans bons de sortie s’exposant
ainsi à de fortes pénalités. Après
négociations, certains coûts ont été
revus à la baisse. Mais, pas tous.
Pour les dossiers de l’exercice 2013,
le contrôle effectué au mois de
février dernier évalue à 5 millions
USD le montant à payer. La direction de Ruashi Mining a engagé des
négociations.
DOSSIER
SPÉCIAL
4500 FC - 5 U$D - 4 €
Le Magazine des Mines
en RDC et Copper Belt
MINES
Des TVA injustifiées
La direction de Ruashi Mining devra
porter l’entière responsabilité des
fautes graves commises dans la gestion de l’import-export de l’entreprise.
Pour ce qui concerne les 696 dossiers litigieux d’avant 2008, les
5.057.304 $US de TVA payés, sur
quels dossiers et quelle période
portent-ils? Le montant des droits
de douane et taxes dus sur les 696
dossiers s’élève à 2.941.493 $US
alors que la TVA correspondante est
utilisable dans 17 pays africains:
• un forfait pour les SMS
N°2 SEPTEMBRE
- OCTOBRE 2014
• appels ENTRANTS
gratuits
I
La DGRAD s’énerve
Dans un autre registre, Ruashi Mining traine les pieds pour régler
8 millions USD de litiges avec la
DGRAD.
De ce montant, 4,5 millions USD
pour mauvaises déclarations de la
redevance minière. Ruashi Mining
prétend avoir négocié pour ramener la somme à 500.000 USD. La
DGRAD ne l’entend pas de cette
oreille. Par sa lettre du 24 juin 2014,
son directeur général demande au
Receveur provincial de la DGRAD
Katanga «de prendre les dispositions requises pour relancer la procédure de recouvrement qui avait
fait l’objet d’une main levée provisoire.»
Le 26 juin 2014, le Receveur de la
DGRAD ordonne un recouvrement
forcé de la somme totale et gèle tous
les comptes bancaires de la société.
Fraudes aux visas du travail
Comment une entreprise aussi sérieuse que Ruashi Mining peut frau-
der aux visas de travail ? Il est incompréhensible qu’elle emploie des
expatriés en situation irrégulière.
Après négociations, Ruashi Mining a
payé 1,2 millions USD d’amende. Et
pourtant, la société emploie moins
de 50 expatriés. La somme payée
est donc excessive. Pourquoi alors
avoir payé?
Ruashi Mining paie royalement
l’ONEM
Ruashi Mining Sprl avait été invitée
à payer les cotisations de 62.000
USD à l’ONEM. Pour des raisons inavouées, elle ne l’a pas fait. Des pénalités ont grimpé jusqu’à 7.000.000
USD. C’est alors que Ruashi Mining
se réveille et paie, comme toujours,
après négociations, 506.000 USD
dont 124.000 $US au titre de cotisations ONEM.
La DGI flouée
Un contentieux est en cours avec la
Direction Générale des Impôts, DGI,
sur le contrôle fiscal 2013 pour les
revenus de 2012. Une somme de
redressement qui se chiffre à 11
millions $US. Ce montant serait justifié par des irrégularités flagrantes
enfreignant, de fois, la législation
congolaise.
Il en va ainsi pour des charges réintégrées faute de pièces justificatives.
Et pour cause. Certaines pièces
comptables de Ruashi Mining sont
délibérément conservées en Afrique
du Sud privant de ce fait le comité de gestion de l’entreprise des
moyens de justifier certaines transactions inclues dans les comptes à
présenter pendant les vérifications ;
Une autre entorse vient du fait que
Ruashi Mining a comptabilisé des
provisions non réalisées dans les
comptes des charges en lieu et place
des charges réelles. Une pratique
qui préjudicie surtout l’associée Gécamines. En outre, il faudrait noter
que l’entreprise a donné des avantages aux expatriés fiscalement non
admis (titres de voyage pour des
déplacements effectués en weekend vers l’Afrique du sud).
Cerise sur gâteau, Ruashi Mining
accorde au début de chaque weekend une somme de 500 dollars à
chaque expatrié au titre de «weekly
allowance». Ces sommes payées
sont des avantages illégaux et pourtant réintégrées par la société.
Les jours à venir s’annoncent riches
en événements. Ruashi Mining devra donner des explications par-ci et
des éclaircissements par-là. La justice a de la matière pour tout mettre
au clair. Et la Gécamines attend
toujours d’être fixée sur les tenants
et les aboutissants de certaines dépenses. 
Gécamines severly criticises it’s
partner Ruashi Mining’s management. The situation has deteriorated to a point that it is considering suing Ruashi Mining for its
disastrous management caused
by heavy administrative penalties,
dispute-adverse regulations and
contractual breaches.
Disputes with the DGDA
According to consultant Sj Ackerman’s report of 13 June 2014,
Ruashi Mining owes $18M to DGDA
for having consumed imported
goods without release forms placing
itself at risk of heavy penalties. Negotiations were able to reduce some
of the costs.
For FY2013 alone, an audit carried
out in February of this year estimated that the company should pay
five million USD. Ruashi Mining’s
board initiated further negotiations.
Unjustified VAT
Ruashi Mining’s board should bear
full responsibility for the serious misconduct carried out within the import-export company’s management.
The persistence of these customs
breaches is worrying.
Out of the 696 disputed files processed before 2008, it is hard to
pinpoint which files the $5M in
VAT actually correspond. The total
N°2 I SEPTEMBRE - OCTOBRE 2014 I MINE MAGAZINE I 33
KINSHASA - DRC
Celebrating 10 editions
Power focus day
22 – 23 October 2014
21 October 2014 – Power pre-conference
Mining Industry Awards
KINSHASA, DRC
ABONNEME
N
1AN T
3U0SD$
voyagez sans changer de SIM
• un forfait pour Internet
Comexas, encore des dossiers
Septembre 2013. Le Conseil de Gérance relève de leurs fonctions Cameron, Directeur Général, et Mike
Roob, Directeur financier pour, entre
autres raisons, avoir recruté le transitaire COMEXAS plus cher que ses
concurrents de 500 USD par dossier
à l’exportation.
Contre toute attente, la Direction
continue à traiter avec ce transitaire.
Y aurait-il anguille sous roche ?
32 I MINE MAGAZINE I N°2 I SEPTEMBRE - OCTOBRE 2014
ÉLECTRICITÉ
UN CASSE-TÊTE CHINOIS
• appels SORTANTS aux tarifs locaux
évaluée à 5.057.304 $US. On notera à toutes fins utiles que la Loi fixe
la TVA à 16 % de la valeur CIF ;
Comment justifier les 1.576.653
$US d’honoraires payés à COMEXAS,
montant accru de 54 % ?
En outre, Le rapport de Sj Ackerman note que COMEXAS a régularisé des dossiers vieux de plus de 8
ans. La direction de Ruashi Mining
reste muette sur la manière dont
elle a été saisie pour ces dossiers. Il
n’existe, à ce jour, aucune trace de
réclamation de la DGDA à Ruashi
Mining.
Une zone d’ombre: Ruashi Mining
a payé 1.251.495 USD pour régulariser 17 PV d’infractions couvrant
la période 2012-2013 sans préciser,
au préalable, les infractions ni leurs
auteurs.
DRC MINING &
INFRASTRUCTURE
INDABA
Don’t miss out on the latest technologies and
innovations on DRC’s copperbelt.
REGISTER NOW!
I MINE MAGAZINE I 69
Restez opérationnel au Kenya, Ghana, Sierra Leonne, Ouganda, Zambie, Burkina Faso, Gabon, Tchad, Madagascar, Nigéria, RDC,
République du Congo, Rwanda, Malawi, Niger, Tanzanie, Seychelles, ...
ABONNEZ-VOUS À • SUBSCRIBE MINE MAGAZINE
LE MAGAZINE FOCUS SUR LE SECTEUR DES MINES EN RDC ET COPPER BELT
THE MAGAZINE THAT FOCUSES ON THE MINING SECTOR IN THE DRC AND COPPER BELT
KATANGA
MINING
WEEK
Indoor & outdoor expo
LUBUMBASHI - DRC
MMG & TFM site visits
ABONNEMENT • YOU WANT TO SUBSCRIBE
En ligne • Online www.corneillesima.com
Ou abonnez vous simplement par téléphone
Send your contact information and form to our subscription service
• Corneille et Sima +243 852 347 463 - [email protected]
• Christine Kamba: +243 814033654 – [email protected]
28 – 29 October 2014
26 October 2014: Golf day | 27 October 2014: Site visits
LUBUMBASHI, DRC
FREE to attend technical
workshops
For more information or to register contact Jose Alino,
+27 21 700 3562 | [email protected]
www.ipad-drc.com/register | www.ipad-katanga.com/register
• Catering and events
• Kids parties
• Business conferences
• Home deliveries
FOR MORE
INFORMATION
+243 815980733
+243 811524649
Av kilelabalanda 1446
Av Panda 8485 Lubumbashi
Bougain Villa
SOUTH AFRICAN OWNED AND MANAGED
Nos services:
Agents de gardiennage
Body-guard
Escortes et interventions rapides
Eclaireurs motos
Transport de fonds
Comptage et distribution de billets
Service anti-incendie
La sécurité, c'est notre métier !
Nos contacts:
Kinshasa: 00243818845731 / 00243999924650
Kisangani: 00243994646498 / 00243816120607
Matadi: 00243819918698 / 00243999118698
Lubumbashi: 00243811633700 / 00243995217888
Lituri (Turaya): 008821650203202
* Pour toutes autres villes, veuillez contacter le siège de Kinshasa.
For more information - Pour plus d’information
Bougain Villa guesthouse
Av.Lukonzolwa 5859, Golf, Lubumbashi
+243 81 185 1985
WWW.BOUGAINVILLAGH.COM
Tony & Tony
RESTAURANT ET DÉTENTE
DANS UN ÉCRIN DE VERDURE
Mezepolis “comme chez nous”
RESTAURANT GREC
Golf Club
Route du Golf
Lubumbashi
UNE SEULE ADRESSE
POUR S’HABILLER BCBG
0 814 000 057
le [email protected]
www.editionsjonglez.com
Les guides écrits par les habitants
Découvrez un gigantesque palais vénitien
au-dessus d’une ancienne écurie, trouvez
la maison qui cache une bouche de métro,
faites bénir votre vélo, cherchez la statue
qui a survécu à Hiroshima, observez
les étoiles avec un télescope universitaire,
retrouvez une statue de Lénine,
faites voler votre jupe au même endroit
que Marilyn Monroe...
T. M. Rives
NEW YORK
INSOLITE
ET SECRETE
A R LE S H A BITA NT S
LES GUIDES ÉCRITS P
Loin de la foule et des clichés, New York
réserve toujours des surprises à ceux
qui savent sortir des sentiers battus.
Un guide indispensable de 432 pages
pour tous ceux qui pensaient connaître
New York ou qui souhaitent en découvrir
un autre visage.
Chez le même éditeur :
• Aix insolite et secrète • Amsterdam insolite et secrète • Banlieue de Paris insolite et secrète
• Barcelone insolite et secrète • Boutiques insolites à Paris • Bretagne Nord insolite et secrète
• Bruxelles insolite et secret • Côte d’Azur insolite et secrète • Dublin insolite et secrète
• Florence insolite et secrète • Forbidden Places vol.1 & 2 • Genève insolite et secrète
• Hôtels insolites - Monde • Hôtels insolites - Europe (élu livre de voyage de l’année par le Food and Travel magazine)
• Hôtels insolites - France • Hôtels insolites - Royaume-Uni • Iles privées à louer • Lille méconnu
• Lisbonne insolite et secrète • Londres bars et restos insolites
• Londres insolite et secrète (1er prix du Salon du Livre de Prague)
• Madrid insolite et secrète (médaille de bronze à l’Independant Publisher Award aux USA)
• Marseille insolite et secrète • Milan insolite et secrète • Montreal insolite et secrète
• Normandie insolite et secrète• Paris bars & restos insolites • Paris méconnu • Paris Nuits insolites
• Pays Basque insolite et secret • Prague insolite et secrète • Provence insolite et secrète
• Rome insolite et secrète • Toscane insolite et secrète
• Venise insolite et secrète (meilleur guide de voyage de l’année à l’Independent Publisher Award aux USA)
GRAND KARAVIA
PARK HOTEL
KOLWEZI
+243 821 280 770
+243 997 160 771
+243 477 638 884
+243 810 783 600
GSM+243 812 336 000
13 square Forrest
Lubumbashi
Fermé le dimanche soir
LA
PROCHAINE
FOIS
OÙ IRONS NOUS ?
UN PETIT LODGE LES PIEDS DANS L’EAU, ÇA VOUS DIT ?
HAMAJI MAGAZINE
ÉDITEUR : CORNEILLE & SIMA
DIRECTRICE DE PUBLICATION
MARIE-AUDE PRIEZ
RÉDACTRICE EN CHEF
MARIE-AUDE DELAFOY
SECRETARIAT DE RÉDACTION
INFO-ADMINISTRATION : +243 852347463
TRADUCTION
MMDD AGENCY CONTACT HAMAJI
MAGAZINE
SOUTH AFRICA + 27 72 8124437
LE CAPE TOWN JOURNAL +27823420016
94 I HAMAJI
[email protected]
IMPRESSION : PAARL MEDIA
RÉGIE PUB :
LUBUMBASHI : MUSAL
+243 997108271 - [email protected]
KINSHASA : CONSULTING RDC
+243822803803 - [email protected]
DIFFUSION KINSHASA : AFRICAN MEDIA
GROUP +243 0991725635 • MULTI MOMAT
DIFFUSION : MIREILLE SMITCH - TÉL: +243
992875052
DISTRIBUTION RSA : EZWENI DISTRIBUTION
+27 11 6093137 - +27 826938848
[email protected]
PUBLICITE/ADVERTISING C&S
+243 818443016
[email protected]
MAQUETTE ET RÉALISATION BRT1
[email protected]
[email protected]
WWW.CORNEILLESIMA.COM
HAMAJI MAGAZINE EST TIRÉ À 8 000 EX
Ensemble,
allons plus loin!
Fusionnons nos talents, nos expériences, nos connaissances
pour être les premiers en RDC et partout ailleurs...
PERSONAL BANKING - BUSINESS BANKING
I
www.trustmerchantbank.com

Documents pareils

hamaji magazine n°6

hamaji magazine n°6 neoplaces.com, site web dédié aux lieux innovateurs dans le monde.www.placesconsulting.com / www.neoplaces.com. Big traveller Emmanuelle Mordacq is senior Vice-President Marketing at Accor Hospital...

Plus en détail

CAPE TOWN KINSHASA ÉTHIOPIE NEW YORK - E

CAPE TOWN KINSHASA ÉTHIOPIE NEW YORK - E DOMESTIC AND INTERNATIONAL ON-DEMAND FLIGHTS, 24 HOURS A DAY AND 7 DAYS A WEEK, INCLUDING AMBULANCE FLIGHTS. BUSINESS FLYING EMERGENCY

Plus en détail