une méthodologie de reprise de fonds de commerce

Commentaires

Transcription

une méthodologie de reprise de fonds de commerce
CREATION ET REPRISE
D’ENTREPRISE
METHODOLOGIE
PLAN D’AFFAIRES
REPRISE DE FONDS
CCI Essonne – Service création et reprise d’entreprises
2 cours Monseigneur Roméro - CS 50135 – 91004 EVRY Cedex
Tel : 01.60.79.91.29- Fax : 01.64.97.94.98 - crea-911 @essonne.cci.fr – www.essonne.cci.fr
R-SCE-ENR-65-A
Vous souhaitez reprendre un fonds de commerce ?
Voici quelques étapes et conseils à suivre pour optimiser vos chances de
réussite…….
R-SCE-ENR-65-A
SOMMAIRE
SOMMAIRE
3
1ERE ETAPE : TROUVER L’ENTREPRISE
4
2EME ETAPE : ANALYSER LES ATOUTS ET LES FAIBLESSES DE L’ENTREPRISE A VENDRE
5
3EME ETAPE : EVALUER L’ENTREPRISE
6
4EME ETAPE : CONCRETISER LA REPRISE : LE BUSINESS PLAN
7
Page 3 sur 7
R-SCE-ENR-65-A
1ère étape : Trouver l’entreprise
Avant de vous mettre à la recherche de l’entreprise, vous devez au préalable avoir déterminé le plus
précisément possible l’activité que vous souhaitez exercer ainsi que la zone géographique où vous
voulez vous implanter.
Où trouvez l’entreprise ?
Voici quelques organismes et sites internet (liste non exhaustive) pouvant vous aider dans votre
démarche de reprise et vous permettre d’accéder à une sélection de fonds de commerces
BNOA (Bourse nationale d'opportunités artisanales) - www.bnoa.net ( Plate-forme
nationale de rapprochement entre cédants et repreneurs d'entreprises artisanales)
La Chambre de Métiers de l’Essonne - www.cm-essonne.fr
Passer le relais - www.passerlerelais.ccip.fr
ICF - L'Argus des commerces - www.cession-commerce.com
PIC international - Commerces - Entreprises – Franchises - www.pic-inter.com
 Sélectionner les entreprises qui correspondent le mieux à votre projet personnel grâce aux
premiers éléments
emplacement…..)
recueillis
sur
l’entreprise
(prix
de
cession/produits/prestations,
CA ,
 Prendre contact et rencontrer les dirigeants de ces entreprises afin d’obtenir de plus amples
informations sur le fonctionnement de l’entreprise, l’état des lieux….
Attention, ne jamais perdre de vue le côté humain d’une reprise qui est déterminant pour le bon
déroulement de la transmission. Il est important de bien cerner le vendeur et surtout le rôle que
joue sa personnalité dans la bonne marche de l’affaire, car ce rôle est souvent central tout
particulièrement dans les petits commerces.
Page 4 sur 7
R-SCE-ENR-65-A
2ème étape : Analyser les atouts et les faiblesses de
l’entreprise à vendre


Afin de pouvoir pratiquer au mieux cette analyse, vous devez vous procurer auprès du cédant un
certain nombre de documents :
-
les 3 derniers bilans, comptes de résultat et annexes,
les photocopies du bail commercial,
Liste du matériel cédé et attestations de conformité aux normes,
Inventaire du stock,
Les différents contrats et engagements liant l’entreprise….
Analyser les points forts et les points faibles de l’entreprise en tenant compte notamment des
éléments suivants:
-
L’implantation (le commerce est-il bien situé, des éventuels travaux de voirie sont ils
envisagés ?....),
-
Les perspectives d’évolution du métier et du marché (se rapprocher des syndicats et organisations
professionnels),
-
L’état de la concurrence (concurrence actuelle et implantation éventuelle de nouveaux venus,
projets d’ouverture de centres commerciaux, de galeries marchandes ?),
-
Les moyens humains : la qualités des « hommes » sera un point important dans la réussite ou
non du projet,
Attention : il ne faut pas oublier que la reprise d’un fonds de commerce impose le transfert des
contrats de travail avec leurs droits acquis. Pratiquer à un audit social : types de contrats
(CDD,CDI….) antériorité, départ en retraite…….
-
Le matériel : pouvez-vous exploiter le fonds avec le matériel à disposition ou faut-il envisager des
investissements à court terme ? et pour quel montant ?
-
La diversité de la clientèle : c’est souvent la diversité de la clientèle qui garantit les recettes….
-
Le chiffre d’affaires : est-il stable, croissant ou décroissant depuis les trois dernières années ?
Attention : un chiffre d’affaires stable peut laisser supposer que l’affaire a atteint son potentiel
maximum. Un chiffre d’affaires en hausse peut s’expliquer par un événement exceptionnel. Un
chiffre d’affaires en baisse peut laisser supposer qu’un développement est possible (par la mise
en œuvre des moyens nécessaires) mais il faut impérativement déterminer l’origine des
difficultés afin de voir s’il est possible d’y remédier.
Page 5 sur 7
R-SCE-ENR-65-A
3ème étape : Evaluer l’entreprise
A partir de l’analyse des éléments collectés et des bilans il est possible de se faire une première idée
de l’intérêt de cette reprise et éventuellement de la valeur du fonds mais les techniques d’évaluation
étant nombreuses et parfois complexes, il est essentiel
de recourir aux conseils avisés de
spécialistes.
Attention de bien valider les éléments suivants :
- les comptes présentés ne concernent-ils que l’établissement que vous souhaitez acquérir ? il est
impératif de connaître précisément le chiffre d’affaires et les charges afférents à l’activité reprise.
Quelle est la structure juridique de l’entreprise ? En effet, l’affichage du résultat varie selon que
l’affaire est exploitée en société ou en entreprise individuelle.
Après avoir étudié la valeur de reprise de l’entreprise avec un professionnel, il est essentiel de
travailler sur l’étude financière du projet afin de mesurer les possibilités concrètes du rachat: il s’agit
d’abord d’établir un plan de financement prévoyant les investissements nécessaires au démarrage et
les modalités de financements sans oublier de déterminer le besoin en fonds de roulement pour
assurer le fonctionnement. Il faudra aussi établir un compte de résultat prévisionnel où figurera le
seuil de rentabilité (le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour couvrir les frais)
Le prix est un élément de négociation, celui-ci est compris dans une fourchette comprise entre le
prix que souhaite payer le repreneur et celui qu’en attend le cédant
Page 6 sur 7
R-SCE-ENR-65-A
4ème étape : Concrétiser la reprise : le business plan
Le business plan est le document qui va permettre de formaliser le projet de reprise. Il doit présenter
votre projet en intégrant tous les aspects : produits ou services, le marché, la concurrence, la
politique de communication, échéances et planification, les axes de développement, les ressources
humaines, matérielles et financières nécessaires. Le business plan vous permet de structurer votre
projet, de mettre en place des objectifs et de montrer que vous avez une réelle logique d’entreprise.
Vous trouverez ci-après un modèle de plan et contenu type de business plan :
Les points abordés :
-
Présentation du ou des repreneurs
Présentation générale du projet
Présentation de l’entreprise et du projet du repreneur
Le montage juridique de la reprise
Le montage financier
Téléchargez ici un modèle de Business Plan de Reprise
Page 7 sur 7
R-SCE-ENR-65-A

Documents pareils