PI-012 Hypothermie induite post arrêt cardio

Commentaires

Transcription

PI-012 Hypothermie induite post arrêt cardio
PROTOCOLE INFIRMIER
Hypothermie induite post arrêt cardio-respiratoire
OBJET :
Débuter l’hypothermie induite dès la reprise de la circulation spontanée après l’arrêt cardio-respiratoire (ACR).
Atteindre et maintenir une température corporelle entre 32°C et 34°C dans les 8 premières heures suivant
l’ACR et ce, pour 24 heures.
INTERVENANT(S) CONCERNÉ(S) :
Infirmières du CSSSL oeuvrant à la salle de RÉA de l’urgence et aux soins intensifs et coronariens de l’installation
Cité de la santé du CSSS Laval.
CLIENTÈLE(S) VISÉE(S) :
Usager âgé de ≥ 18 ans;
CONDITION(S) D’APPLICATION :
1. Sous ordonnance médicale individuelle d’application du protocole.
2. Idéalement, l’hypothermie induite doit être débutée dans l’heure qui suit l’ACR mais toujours possible
ad 8 heures post retour de la circulation.
Critères d’inclusion

Arrêt cardio-respiratoire primaire dysrythmique;

Temps d’arrêt au début ACLS ≤ 15 min;

Temps d’arrêt au retour de la reprise du pouls  60 minutes;

Coma avec échelle de Glascow (GCS) < 10 persistant, qui ne répond pas à la commande verbale;

Âgé de 18 ans et plus.
Précision :
L’application du protocole et de l’ordonnance collective chez un usager avec arrêt cardiaque
de nature non dysrythmique (pendaison ou intoxication) ou suite à une arythmie non
ventriculaire (asystolie, activité électrique sans pouls) peut être considéré par le médecin
suite à l’évaluation du risque et des bénéfices escomptés pour l’usager ( Bernard, 2009).
Critères d’exclusion

ACR d’origine non cardiaque; (sauf sur avis médical)

Coma d’origine non cardio-vasculaire; (sauf sur avis médical)

Hypoxie persistante < 85% SaO2 après plus de 15 minutes de manœuvres de réanimation;

Instabilité hémodynamique malgré perfusions d’amines vasoactives :
TA systolique < 90 mmHg ou TA moyenne < 60 mmHg pour plus de 30 minutes
EN VIGUEUR LE : 29 avril 2010
No : PI-012
DATE PRÉVUE DE RÉVISION :
PAGE : 1
DE : 6
PROTOCOLE INFIRMIER
Hypothermie induite post arrêt cardio-respiratoire

État neurologique qui s’améliore après reprise du pouls;

Usager porteur d’un ballon intra-aortique;

Coagulopathie / saignement actif avec INR > 4.0 ou Plaquettes < 30 000

Maladie terminale pré-existante;

Hypothermie < 30 ° à l’arrivée.
CONSIGNE(S) :
Procédure de refroidissement
À initier dès la salle d’urgence à la reprise de pouls et dès la prescription médicale
individuelle.
Pour les usagers dirigés vers une procédure d’hémodynamie, le protocole sera initié
dès l’arrivée à l’unité des soins intensifs et coronariens.
1. Dévêtir l’usager et le laisser vêtu de la jaquette usuelle.
2. Installer le matelas réfrigérant selon la méthode de soins (#47A) Guide d’utilisation du matelas
réchauffant-réfrigérant
ou
(#47B) Guide d’utilisation de l’appareil thermique Baxter
PHARMASEAL RK2000 en vigueur à la Cité de la santé de Laval.
3. Ajuster le matelas réfrigérant de manière à atteindre une température corporelle entre 32°C et
34°C dans les 4 à 6 heures.
-
Ajuster la température du matelas à 4°C.
-
Mettre l’appareil en mode automatique avec température visée de 32° à 34°C.
4. Appliquer sac de glace au niveau de la tête, des aisselles et des aines. S’assurer d’éviter de
placer le sac en contact direct avec la peau.
5. Installer ventilateur de chevet (si possible).
6. Administrer toute perfusion IV ou bolus selon la prescription médicale individuelle, tout en
refroidissant le liquide à 4°C en y plaçant un sac de glace au pourtour.
Examens paracliniques

Effectuer les épreuves sanguines et les examens para cliniques selon les paramètres établis dans
l’ordonnance collective « Préparer et assurer le suivi de l’usager lors d’hypothermie induite post arrêt
cardio-respiratoire ».
EN VIGUEUR LE : 29 avril 2010
No : PI-012
DATE PRÉVUE DE RÉVISION :
PAGE : 2
DE : 6
PROTOCOLE INFIRMIER
Hypothermie induite post arrêt cardio-respiratoire
Soins usuels et surveillance
1. Maintenir la tête de lit à 45°.
2. Installer la température rectale en lecture continue.
-
Aviser le médecin si T° diminue de plus de 1° en 2 heures.
-
Aviser le médecin si T° augmente à plus de 34° C après 4 heures.
3. Surveiller les signes vitaux (TA, Pouls, Fréquence respiratoire, SaO2).
4. À l’unité des soins intensifs et coronariens, monitorer et surveiller la tension veineuse centrale
(TVC) et la ligne artérielle en lectures continues au moniteur.
-
Aviser si TVC < 4 mmHg
-
Aviser le médecin si TA systolique < 90 mmHg depuis plus de 30 minutes OU si TA
moyenne < 60 mmHg depuis plus de 30 minutes.
5. Surveiller l’ETCO2 et la SpO2 en lectures continues au moniteur (si ETCO2disponible à
l’urgence).
6. Surveiller et documenter les signes vitaux et les données hémodynamiques selon état de
l’usager, au minimum q 1h.
7. Évaluer et documenter les signes neurologiques q 1 h ou jusqu’à l’administration d’agents
bloqueurs neuromusculaires.
8. S’assurer que l’usager a un tube naso-gastrique en place et en drainage libre.
9. S’assurer que l’usager a une sonde urinaire en place et en drainage libre.
10. Effectuer et documenter le dosage Ingesta et Excréta q 1.
-
Aviser le médecin si diurèse > 200 cc/h pendant plus de 2 heures
-
Aviser le médecin si diurèse < 30 cc/h pendant plus de 2 heures
11. Évaluer l’intégrité de la peau q 1h :
-
recherche de signes de brûlure par le froid ou d’engelure (froideur, pâleur de la peau,
humidité, phlyctènes).
Sédation et prise en charge des effets indésirables
1. Administrer la médication sédative – analgésique selon une prescription médicale individuelle
à la salle d’urgence.
2. À l’admission de l’usager à l’unité des soins intensifs et coronariens, appliquer le protocole de
sédation-analgésie selon une prescription médicale individuelle en titrant et en maintenant le
niveau de sédation désiré sur l’échelle de Riker.
3. Surveiller l’apparition de frissons et en aviser le médecin le cas échéant.
4. Administrer la médication selon une prescription médicale individuelle.
5. Si administration d’agents bloqueurs neuro-musculaires, installer le neurostimulateur pour
mesure de la réponse TOF (Task of four) selon la méthode de soins  85 (CSL) Méthode
d’utilisation du neurostimulateur en vigueur à la Cité de la santé de Laval.
EN VIGUEUR LE : 29 avril 2010
No : PI-012
DATE PRÉVUE DE RÉVISION :
PAGE : 3
DE : 6
PROTOCOLE INFIRMIER
Hypothermie induite post arrêt cardio-respiratoire
Procédure de réchauffement après 24 heures
1. Retirer les sacs de glace.
2. Ajuster le matelas réfrigérant de manière à atteindre une élévation de la température
corporelle de 0,5°C / heure.
3. Maintenir la sédation et l’analgésie idem pour un niveau de Riker à 1 ou autre selon
prescription médicale.
4. Maintenir paralysie et la surveillance neuromusculaire avec échelle de réponse TOF q 1h, si tel
est le cas, jusqu’à l’atteinte d’une température corporelle de 36 °C.
- Aviser le médecin si T° augmente de plus de 1° à l’heure
- Aviser le médecin si T° demeure sous les 36 °C après 8 heures de réchauffement.
EN VIGUEUR LE : 29 avril 2010
No : PI-012
DATE PRÉVUE DE RÉVISION :
PAGE : 4
DE : 6
PROTOCOLE INFIRMIER
Hypothermie induite post arrêt cardio-respiratoire
DOCUMENT(S) COMPLÉMENTAIRE(S) :
Ordonnance collective « Préparer et assurer le suivi de l’usager lors d’hypothermie induite post arrêt cardiorespiratoire».
Les techniques de soins en vigueur à la Cité de la santé de Laval :
 85 Méthode d’utilisation du neurostimulateur.
#47A Guide d’utilisation du matelas réchauffant-réfrigérant
#47B Guide d’utilisation de l’appareil thermique Baxter PHARMASEAL RK2000
RÉFÉRENCE(S) :
American Association of Critical Care Nursing, (2005). AACN Procedures manual for Critical Care Nursing. 5th
Ed. Philadelphia : Evolve Elsevier.
Bell, D.M., Brindley, P.G., Forrest, D., Al Muslin, O., Zygun, D., (2005). Mangement following rescucutation
from cardia arrest : recommendations from the 2003 Rocky Mountain Critical Care Conference. Canadian
journal of Anesthesia. 52, (3), 309-322
Bernard, S., (2009), Hypothermia after cardiac arrest : expanding the therapeutic scope. Critical Care Medicine.
July, 37, Supp 7, S227-233.
Kupchik, N.L., (2009). Development and implementation of a therapeutic hypothermia protocol. Critical Care
Medicine, 37, (7 Suppl), S-279-284
Oddo, M., Schaller, M-D., Feihl, F., Ribordy, V., Liaudet, L., (2006). From evidence to clinical practice :
Effective implementation of therapeutic hypothermia to improve patient outcome after cardiac arrest. Critical
Care Medicine. 34, (7), 1865-1873
Sagalyn E, Band RA, Gaieski DF, Abella BS., (2009). Therapeutic hypothermia after cardiac arrest in clinical
practice: review and compilation of recent experiences. Critical Care Medicine, 37, (7 Suppl), S-223-226
Study Group on Hypothermia After Cardia Arrest, (2002). Mild therapeutic hypothermia to improve the
neurologic outcome after cardiac arrest. New England Journal of Medicine. 346, (8), 549-555
EN VIGUEUR LE : 29 avril 2010
No : PI-012
DATE PRÉVUE DE RÉVISION :
PAGE : 5
DE : 6
PROTOCOLE INFIRMIER
Hypothermie induite post arrêt cardio-respiratoire
PERSONNE(S) ET/OU INSTANCE(S) CONSULTÉE(S)
Dr Gabriella Del Grande, intensiviste
Dr Dennis Malcolm, chef médical des soins intensifs
Dr Éric Notebaert, intensiviste
Dr Patrick Tardif, urgentologue
Dr Hélène Mayrand, cardiologue, chef adjoint au programme cardiovasculaire
Dr Jean-François Gobeil, chef médical du service d’hémodynamie
Stéphanie Caron, pharmacienne
Carole St-Denis, infirmière monitrice clinique de l’urgence
Sylvie Savoie, assistante au supérieur immédiat en hémodynamie
Marie-Pierre Lemire, monitrice clinique soins intensifs et coronariens
RÉDIGÉ PAR
Marie-Claude Laflamme, inf
Conseillère clinique soins critiques
2010-03-23
Dr Gabriella Del Grande
Intensiviste
2010-03-23
Date
Date
RECOMMANDÉ PAR
Comité de l’application de la Loi 90
pour les soins infirmiers
2010-03-01
Date
APPROUVÉ PAR
Luce Bélanger
Directrice adjointe des soins infirmiers et
Responsable du Comité de l’application de
la Loi 90 pour les soins infirmiers
Original signé
Signature
2010-03-31
Date
Lucie Gagnon
Directrice des soins infirmiers
Original signé
Signature
2010-04-04
Date
EN VIGUEUR LE : 29 avril 2010
No : PI-012
DATE PRÉVUE DE RÉVISION :
PAGE : 6
DE : 6

Documents pareils