480 000 € : record battu

Commentaires

Transcription

480 000 € : record battu
BIEN PUBLIC – 16/11/15 - PIÈCE DES PRÉSIDENTS
480 000 € : record battu !
Claire Chazal et Christophe Lambert ont fait monter les enchères à Beaune. Photo Philippe Bruchot
Le précédent record de la pièce des présidents datait de 2010 et il a été battu dimanche.
L’acheteuse française souhaite rester anonyme.
Le record de la 150e Vente des vins en 2010 a été pulvérisé. Le talent d’acteur du président Fabrice Luchini et la
générosité de Jacques Boisseaux avaient pourtant fait monter les enchères à 400 000 € pour le fût de 456 litres, un
beaune 1er cru, cuvée Nicolas Rolin. Dur à battre. Mais dimanche, une « acheteuse française » a explosé les
compteurs. Le tonneau de 228 litres de corton-renardes grand cru 2015 a été adjugé à 480 000 €. Du jamais vu.
Mercedes et Rolls Royce
La somme sera reversée aux familles des victimes des attentats de vendredi à Paris et aux deux associations
initialement prévues : l’Institut Curie contre le cancer et la Fondation pour la recherche sur les accidents vasculaires
cérébraux (AVC). Les événements tragiques de vendredi à Paris ont certainement été l’élément déclencheur de
cette flambée. Mais les deux présidents Claire Chazal et Christophe Lambert ont pleinement joué leur rôle. « Je
vous demande d’être triplement généreux. Il est important que l’on soit ensemble dans les combats médicaux, mais
aussi contre les atrocités. Il faut être unis tous ensemble, allez-y à fond », a lancé un Christophe Lambert très ému
en préambule de la vente de la pièce des présidents. Les enchères qui ont débuté à 50 000 € se sont rapidement
envolées. La barre des 200 000 € a été franchie à la vitesse de l’éclair. C’est à 270 000 que Christophe Lambert a
décidé de donner un peu de piment : « Je rajoute une Mercedes si quelqu’un monte », a lancé l’acteur à l’assistance.
À 330 000 €, c’était même une Rolls Royce en jeu ! Lorsque la somme a atteint la barre des 350 000 €, Claire Chazal
a eu une phrase un peu prémonitoire : « C’est une vente qui va faire date ».
Bataille au bout du fil
Une salve d’applaudissement nourrie a ensuite résonné dans les halles, lorsque les 400 000 € ont été atteints. La
bataille s’est ensuite poursuivie au bout du fil. Et c’est finalement une acheteuse française – qui a souhaité rester
anonyme – qui a remporté la pièce des présidents la plus chère de l’Histoire, sous les bravos de la halle. « Je ne
peux pas divulguer l’identité de la personne, c’est une acheteuse française qui a tenu à manifester sa générosité
en faveur des deux associations et qui a une pensée pour toutes les personnes affectées par les terribles événements
de vendredi », a déclaré Aline Sylla-Walbaum, directrice générale de Christie’s France. « Je remercie l’énorme
générosité dont les gens ont fait preuve aujourd’hui, mais elle vient spontanément des êtres humains. Aujourd’hui,
c’est un grand exemple », a conclu Christophe Lambert.

Documents pareils