Ne faire qu`une seule chose à la fois

Commentaires

Transcription

Ne faire qu`une seule chose à la fois
« Ne faire qu'une seule chose à la fois »
Alain Lambert, sénateur
Sa semaine : « Je suis au Sénat, le mardi, mercredi, et
jeudi matin, durant la session parlementaire, et dans l'Orne
le reste de la semaine ».
Son activité en 2008 : vice-président de la commission
des finances, membre de 6 missions ou commissions, Alain
Lambert a déposé deux rapports et fait 9 interventions.
Son point de vue : « Cette question est représentative de
la schizophrénie politique française. Les parlementaires
devraient, au même moment, être physiquement à portée
de main de leurs électeurs, à toutes les cérémonies, en
séance publique au Parlement, en commission, et
éventuellement dans les ministères pour défendre les
dossiers locaux.
Alain Lambert.
Ma conscience me suffit pour trancher cette question. On n'est efficace qu'en ne faisant qu'une seule
chose à la fois. Donc je suis très ordonné dans mon travail. Et comme, en dehors des vacances, je
travaille 7 jours sur 7, j'attends que l'on me démontre que l'on peut faire plus.
Pour ma part, j'ai toujours privilégié le travail en commission car c'est là que s'élabore l'essentiel. En
séance publique, soyons honnêtes, dès que nous dépassons les 50, on ne travaille plus
convenablement, la forme prime alors sur le fond !
S'agissant des retenues sur indemnités, cela ne devrait pas s'indexer sur la présence en séance
publique mais sur la présence dans les locaux du Parlement. ».
Avec l’aimable autorisation du journal

Documents pareils