Le Yoga du rire

Commentaires

Transcription

Le Yoga du rire
LE YOGA DU RIRE
Le concept
« La joie est le soleil des âmes ; elle illumine celui qui la possède et réchauffe tous
ceux qui en reçoivent les rayons. »
[Carl Reysz]
Le concept
L'idée est amusante. Même si ce n'est pas une thérapie en soi, ça fait du bien de rire. La preuve avec
ces clubs qui germent un peu partout en France. On peut y rire sans raison avec n'importe qui. Une
technique inspirée du yoga, où l'hilarité devient instrument de relaxation.
On rit de moins en moins Convaincu que le rire est la meilleure des thérapies pour vivre mieux,
Madan Kataria, un médecin indien, met au point, en 1995, le yoga du rire. Très vite, la formule
s'exporte et des "clubs de rire" naissent un peu partout dans le monde. La France a les siens.
QUAND NOUS RIONS NOUS SOMMES DANS NOTRE CORPS ! Les pensées s'éloignent
automatiquement au bénéfice des sensations immédiates, sensations de détente profonde qui
perdurent longtemps encore après le rire.
Nous l'avons tous expérimenté.
Pour rentrer dans une séance de yoga du rire il faut retrouver l'enfant rieur, celui qui n'a pas peur,
pas d'à priori, qui ose ! Celui qui veut s'amuser, comme ça, sans crainte du regard de l'autre, ou du
ridicule; car nous les adultes que nous sommes devenus craignons trop souvent le jugement de
l'autre. Education, culture ? Ne dit-on pas facilement à quelqu'un qui fait le clown : « ne fais pas
l'enfant
!»
Et bien là; c'est le bon moment et le bon endroit pour « se lâcher » !
Des exercices spécifiques très ludiques que tout le monde reproduit en même temps que l'animateur,
et des exercices de respiration qui complètent et renforcent le rire .
A la fin d'une séance, chacun se relève. Spontanément, les gens se sourient, échangent leurs
impressions. Une convivialité s'est installée, un petit miracle dans une ville où l'on se croise souvent
mâchoires serrées et regard fermé. Un vrai lien s'est établi ! Le corps gardera en mémoire ces
sensations
incroyables
de
détente,
et
ce
sentiment
de
joie
partagé.
Et puis des groupes s'attardent, cheminent ensemble puis se séparent avec l'air malicieux de ceux
qui viennent de passer un bon moment ensemble. Comme s'ils venaient de faire une bonne blague !
Plus on pratique le yoga du rire, plus on développe sa capacité à rire et plus on en ressent les
bienfaits.
En général, on sort de la première séance apaisé et le soir on dort mieux. Pour se familiariser avec
les exercices, se sentir à son aise et rire de façon plus spontanée, deux ou trois cours peuvent être
nécessaires.
Au bout de trois ou quatre mois, à raison dune séance par semaine, le rire et la dérision deviennent
plus présents dans la vie quotidienne. Cela permet de relativiser bien des choses, de réduire
l'emprise du stress. On se sent mieux dans sa tête et dans son corps.
Les bienfaits du rire
Ça fait du bien
Il tonifie les organes : même forcé, le rire déclenche une onde musculaire qui, tour à tour, permet de
contracter et de décontracter les yeux, la bouche, le diaphragme, l'abdomen, les cuisses et les
épaules. En même temps, le cœur se met à battre plus vite, la respiration s'accélère (permettant le
renouvellement de l'air résiduel qui stagne dans les poumons), tandis que la pression sanguine
augmente (les tissus reçoivent alors un maximum d'oxygène). Ce massage intérieur tonifie les
organes
et
active
les
défenses
immunitaires.
Il stimule les hormones du bien-être : le rire augmente la sécrétion d'endorphines qui luttent
allègrement contre les idées noires, la dépression et la douleur. Ces opiacés naturels rendent
euphoriques et font oublier, pendant quelques instants, la douleur. On a d'ailleurs constaté que, dans
les hôpitaux où des associations de clowns rendent visite aux patients, la consommation
d'antalgiques
avait
diminué.
Il évacue les hormones du stress : on l'a tous expérimenté, après un fou rire, on se sent détendu,
relâché. Le rire permet en effet d'évacuer l'adrénaline et la noradrénaline, hormones responsables du
stress et de tout ce qui en découle (anxiété, troubles du sommeil, fatigue, angoisse...).
En conclusion :
Le yoga du rire est une activité qui non seulement permet de se détendre mais contribue à créer un
véritable lien car , lorsque nous avons partagé un bon moment avec quelqu'un, nous avons envie de
recommencer (c'est l'effet des endorphines). C'est donc un excellent moyen pour combattre
l'isolement, laisser ses soucis le temps d'une séance et partager un bon moment avec le groupe qui
se soude très rapidement.
Citations et livres
Citations
«Qui sait rire de soi-même n'a pas fini de s'amuser.»
Alphonse Allais
«Le rire, c'est comme les essuie-glaces : ça n'arrête pas la pluie, mais ça permet d'avancer».
Gérard Jugnot
«La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri.»
Chamfort
«La faculté de rire aux éclats est preuve d'une âme excellente.»
Jean Cocteau
Quelques livres sur le sujet
Livre du docteur Madan Kataria : Rire sans Raison
David Servan Schreiber : Guérir
Docteur Henri Rubinstein : Psychosomatique du rire
Tal Schaller et Kinou le clown : Le rire, une merveilleuse thérapie
Norman Cousins : comment il a réussi à guérir grâce au rire
Georges Minois : Histoire du rire et de la dérision
Isabelle Filliozat : l'intelligence du Coeur
Bernard Raquin : Rire pour vivre
Paule Desgagne : La Rigolothérapie
Osho : The future golden
Docteur Patch Adams : dvd de sa vie, créateur des clowns hôpitaux
Docteur Robert Holden : Rire Le meilleur Remède
Corinne Cosseron : Remettre du rire dans sa vie