TRAITEMENT DE LA DOULEUR AIGUE CHEZ L`ADULTE Signature

Commentaires

Transcription

TRAITEMENT DE LA DOULEUR AIGUE CHEZ L`ADULTE Signature
INSTALLATION : CHRDL
DIAGNOSTIC :_________________________________________
ALLERGIE :________________________________________________
Taille :____________________ Poids___________________________
D & H de
prescription
Infirmière et/ou
secrétaire médicale
Relevé Faxé à la
fait
pharm.
D/H/INT
TRAITEMENT DE LA DOULEUR AIGUE CHEZ L’ADULTE
Si un ou des facteurs de risque de dépression respiratoire (voir verso) sont présents,
considérer des doses de départ moindres
Considérer doses plus faibles chez les patients âgés et/ou insuffisants rénaux
Douleur légère : EVA 1-3
‰ Acétaminophène ______________________________________________
AINS
Celecoxib (Celebrex)________________________________________
Naproxen (Naprosyn, Anaprox)_______________________________
Douleur modérée : EVA 4-6
‰ Acétaminophène
______________________________________________
AINS Celecoxib (Celebrex)________________________________________
Naproxen (Naprosyn, Anaprox)_______________________________
‰ Codéine _______________________________________________________
(N.B. :10-20% des patients n’ont pas d’effet analgésique avec la codéine)
‰ Autre_________________________________________________________
Douleur sévère : EVA 7-10
‰ Acétaminophène
______________________________________________
AINS Celecoxib (Celebrex)________________________________________
Naproxen (Naprosyn, Anaprox)_______________________________
‰ Morphine _____________________________________________________
‰ Hydromorphone (Dilaudid)_______________________________________
‰ Autre :________________________________________________________
Médicaments anti-nauséeux
‰ Ondansetron (Zofran) ___________________________________________
‰ Métoclopramide (Maxeran, Reglan)_________________________________
‰ Dimenhydrinate (Gravol)_________________________________________
‰ Accès veineux (cathéter périphérique + bouchon pour site d’injection)
O2 100% selon algorithme d’intervention du protocole infirmier de surveillance
clinique des usagers adultes qui reçoivent au moins un opiacé
Signature : _____________________________________ Page 1 de 2
Projetdouleur
LE GABARIT DE CETTE ORDONNANCE NE PEUT ETRE MODIFIÉ SANS L’AUTORISATION DU COMITÉ DES DOSSIERS ET DU CMDP
ORDONNANCES MÉDICALES
GUIDES ET DOSES RECOMMANDÉES
FACTEURS DE RISQUE DE DÉPRESSION RESPIRATOIRE
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
Supplément d’O2
> 70 ans
Apnée du sommeil
M.P.O.C.
Insuffisance rénale et/ou hépatique
Obésité
Douleur sévère qui cesse subitement
Trauma crânien
Médicament dépresseur du SNC
MÉDICATION ANTI-PRURIT
ƒ
ƒ
Diphenhydramine (Bénadryl) 25-50 mg IV ou IM q4-6h
Naloxone (Narcan) 0.1 mg IV bolus puis perfusion 0.1 mg/h
MEDICATION ANTI-CONSTIPATION
ƒ
ƒ
Docusate de sodium (Colace) 200 -400 mg po hs
Sennosides A&B (Senokot) 8,6 mg 2-4co po hs
DOSES SUGGÉRÉES ET DOSES MAXIMALES
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
Acétaminophène : 500 – 1000 mg po ou IR q4-6h dose maximale : 4 g/jour
AINS : celecoxib (Celebrex) 100-200 mg po bid dose maximale : 400 mg/jour
naproxène (Naprosyn, Anaprox) 250-500 mg po bid ou 500 IR bid dose maximale : 1g/jour
Codéine : 15-60 mg po ou SC q3-6h
Morphine : 0,2 mg/kg po q3h dose maximale : 20 mg po q3h
0,1 mg/kg SC q3h dose maximale : 10 mg SC q3h
Hydromorphone : 0,04 mg/kg po q3h dose maximale : 4 mg po q3h
0,015 mg/kg SC q3h dose maximale : 2 mg SC q3h
Oxycodone 0,2 mg/kg po q3h dose maximale : 10 mg po q3h
DOSES ÉQUIANALGÉSIQUES APPROXIMATIVES DES
OPIACÉS ADMINISTRÉS RÉGULIÈREMENT
OPIACÉ
Hydromorphone
Morphine
Mépéridine
Codéine
DOSE SC/IM (mg)
2
10
75
120
DOSE ORALE (mg)
4
20
300
200
Pour toute conversion d’opiacés, il faut, après conversion, réduire la dose calculée de 25% pour tenir compte de
la grande variabilité interindividuelle
Page 2 de 2
Projetdouleur
LE GABARIT DE CETTE ORDONNANCE NE PEUT ETRE MODIFIÉ SANS L’AUTORISATION DU COMITÉ DES DOSSIERS ET DU CMDP

Documents pareils