Nautitech Catamarans

Commentaires

Transcription

Nautitech Catamarans
ESSAI
80-85 Nautitech 482-FR_MM161_essai 11/09/13 10:47 Page80
2
NAUTITECH
482
1
La renaissance
d’un catamaran à succès
S
ur la base de l'excellent plan Mortain/Mavrikios,
Nautitech, maintenant installé à Rochefort dans les
locaux de l’ex-usine CIM (grands catamarans de charter),
relance l'excellent 47'. Allant bien au-delà d'un simple restyling, l'équipe de Bruno Voisard a totalement revisité ce multicoque apprécié pour l’adapter aux exigences de 2013. Voici
l'essai du nouveau Nautitech 482.
Texte : Philippe Echelle – Photos : P. Echelle et DR
80
2
80-85 Nautitech 482-FR_MM161_essai 11/09/13 10:47 Page81
UN DESSIN INDÉMODABLE !
Construit par Nautitech au sein du groupe
Dufour dans l'usine de Périgny / La
Rochelle jusqu'en 2000, le 475 était le
vaisseau amiral de plusieurs flottes de
location. Les 50 unités produites ont permis à des milliers d'équipages de découvrir la navigation confortable en catamaran. Cette exploitation intensive a constitué un banc d'essai incomparable pour ce
grand multi qui avait "tout juste" lors de
son lancement. Quand Bruno Voisard
rachète la marque en 2002, il s'appuie sur
une évolution modernisée et réorientée
vers l’utilisation propriétaire : le 47'. Le
bimini rigide est prolongé, mais c'est surtout la refonte du plan d'aménagement
qui caractérise cette version qui restera
au catalogue jusqu'en 2010.
UN CATAMARAN MODERNE
AU DESIGN CLASSIQUE
3
Lorsque le projet 482 a pris naissance,
l'objectif de Nautitech était de créer un
nouveau bateau sur la base de lignes
d'eau éprouvées et d'une définition générale qui n'avaient pas pris une ride. Le
bureau d'études maison, accompagné de
l’architecte et de Franck de Rivoyre pour
la structure, a donc modifié les étraves et
les flotteurs, qui ont été rallongés à l’arrière pour actualiser la silhouette et rendre les jupes plus fonctionnelles. Ces
importantes retouches achevées, il a fallu
redessiner entièrement le pont, le roof, la
casquette rigide, l'emplacement du rail
d'écoute, et implanter les postes de barre
plébiscités sur le 542. Un moule de pont
conçu pour l’infusion a été réalisé.
4
NAUTITECH 482 BY MARSAUDON
COMPOSITES
Marsaudon Composites a un savoir-faire
incontournable dans la construction de
beaux catamarans rapides. Aujourd'hui
dirigé par Sam Marsaudon, cet atelier
construisaient les Catana 580-522, les
Absolu 50’ et les premiers TS50’ (entre
autres). L'outil est magnifique (salles
blanches à températures régulées par
l'inertie du bâtiment de la base sousmarine, équipements performants), et les
25 compagnons qui y travaillent spécialisés dans le composite.
Le partenariat avec Nautitech pour la réalisation des 482 n'est pas une sous-traitance par défaut. Les deux équipes se
connaissent parfaitement, le savoir-faire
irréprochable du prestataire correspond
aussi à un besoin stratégique : l'usine
Nautitech de Rochefort doit être agrandie
pour faire face à l'arrivée du prochain 40'
sur plan Lombard ; la chaîne de montage
des 542 et 441/442 ayant déjà été ratio-
POINT CLÉ DE LA SÉDUCTION D'UN CATA
MODERNE, LE COCKPIT DÉPLOIE TOUS
LES ATTRIBUTS DE L'EXERCICE ET TAPE
DANS LE MILLE… BRAVO !
nalisée (postes de travail et d’approvisionnement ergonomiques en hauteur).
Du point de vue fabrication, les coques et
le fond de nacelle du 482 sont stratifiés
au contact de façon traditionnelle, le pont
d’une seule pièce est issu d'un process
infusion, de même que les cloisons en
mousse verre polyester (résine isophtalique).
1 : La ligne Nautitech est aisément reconnaissable sur le dernier né du chantier.
2 : Le 482 est agile dans le petit temps et sait
accélérer dans le médium.
3 : Idéal pour une famille en balade
Atlantique, le 482 est un bateau à taille
humaine au plan de pont bien étudié pour une
utilisation en équipage réduit.
4 : Avec son nouveau design de roof, le
Nautitech 482 est superbe. Un bateau élégant
et racé.
81
ESSAI
80-85 Nautitech 482-FR_MM161_essai 11/09/13 10:47 Page82
PHILOSOPHIE ET SILHOUETTE
5
La taille du 47' a permis aux volumes intérieurs de traverser le temps sans être
frappé d'obsolescence, et d’offrir un bel
équilibre entre des flotteurs tendus, une
nacelle aérodynamique, une découpe de
bimini élégante et des aménagements
tout à fait contemporains. Le design des
étraves et des jupes a été adroitement
restylé et le roof est superbe. Le coup
d'œil général est flatteur ! Les postes de
pilotage enveloppants témoignent d'une
recherche ergonomique soignée, les
roues carbone tombent idéalement sous
la main et l'interaction avec le plan de pont
est efficace en équipage réduit. Point clé
de l'acceptabilité et de la séduction d'un
cata moderne, le cockpit déploie tous les
attributs de l'exercice et tape dans le
mille ! Marches d'escalier antidérapantes
pour l’accès aux passavants, bains de
soleil spacieux protégés du vent, salon
d'extérieur avec vis-à-vis autour d’une
table conviviale et banquette transversale
face à la marche.
AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS
ET STYLE
Le Nautitech 482 ne révolutionne pas le
segment, mais il réussit pleinement son
positionnement. Le bateau est dans le
coup ; usant de formes modernes, les
créateurs ont su intégrer des volumes
fonctionnels et élégants en trouvant des
accords matières inspirés. Le salon
(comme la cuisine) est une réussite, les
découpes de sellerie, l’harmonie entre les
parements de bois clairs et le design du
mobilier créent une atmosphère de bon
goût, confortable et marine. La qualité est
perceptible et concerne aussi bien l'assemblage des menuiseries que la
construction proprement dite (très bel
aspect du gelcoat extérieur et des bandes
décoratives, netteté des stratifications,
des corniérages, tant sur la partie basse
du châssis effectuée au contact que sur
les cloisons et le pont infusés). La version
propriétaire essayée est celle présentée à
Cannes, elle est destinée à une famille
néo-zélandaise qui profite du convoyage
retour pour musarder en Méditerranée
avant le demi-tour du monde qui les ramènera à la maison. Dans cette définition, le
flotteur bâbord abrite 2 vastes cabines
avec 1 seule salle d'eau attenante, choix
d'un équipage qui désirait un équipement
froid renforcé et une machine à laver
grosse capacité en coursive. Le compartiment avant, accessible depuis la cabine
transversale bâbord et par le pont, accueillera les vélos, les accessoires de plongée
ou de surf en plus du dessalinisateur
implanté dans les fonds (une installation
en hauteur sur une étagère est sans
doute préférable pour ces appareils à l’entretien exigeant). La coque tribord offre
une disposition propriétaire doublée d'une
cabine avant avec deux couchettes superposées d'appoint. Les lits "island" des
82
cabines arrière sont très accessibles et
environnés de rangements pratiques, l'accès au lit transversal (av. bâbord) pourra
paraître plus exigeant. Dans cette déclinaison, un immense coffre de pied de mât
occupe l'espace vacant de la cabine transversale tribord. Une zone de rangement
ou de stockage riche de possibilités en
croisière hauturière.
UN GRAND MULTICOQUE
DYNAMIQUE, SÉDUISANT
ET FACILE À UTILISER
Pour cet essai au large de l'île de Groix,
nous attendions de 15 à 20 nœuds, l'excès de zèle de la météo de ce début juillet nous gratifie d'une superbe journée
estivale avec régime de brise et médium
en fin d'après-midi.
L'accès aux moteurs s'effectue par basculement du siège de barre, qui dévoile
le premier niveau de la cale (batterie
moteur, biellette de liaison entre les
safrans, drosses). L'ouverture du plancher isolant en 3 éléments permet de
descendre dans l'espace moteur qui
abrite les 4 cylindres Yanmar de 54 CV.
L’échantillonnage des pièces de transmission de barre (secteurs mécano-soudés, platines de fixation des renvois par
câbles, du pilote…) inspirent confiance,
et la conception-réalisation de ces
organes majeurs est traitée avec rigueur.
Le limiteur d'angle de barre intégré dans
le secteur est futé (solution sans doute
meilleure que les habituelles butées
externes). Conséquence du soin apporté
à l'isolation, la discrétion machine est
réelle. Les commandes électriques disponibles sur les 2 navstations autorisent
une bonne souplesse de manœuvre. La
puissance de cette motorisation couplée
aux hélices tripales repliables constitue
un choix idéal. La motricité, la réserve de
puissance et le couple confortables sont
rassurants. Une vitesse de croisière élevée de 8 nœuds au 2/3 de la puissance
assure un compromis parfait entre autonomie et confort phonique. L'accès au
toit du roof est sécurisant et le travail sur
la bôme, aisé ; aucune acrobatie n'est
nécessaire. L'envoi de la grand-voile est
évidemment confié au puissant winch
Harken (électrique), idéalement placé à
côté de la barre. Mais si nécessaire, la
biomécanique des postes de winchage
manuels est adaptée. Sous grand-voile
seule, le 482 s’élance aussitôt le profil
bordé, affirmant d'entrée de jeu ses
6
7
80-85 Nautitech 482-FR_MM161_essai 11/09/13 10:47 Page83
8
bonnes dispositions. L'emploi
du solent auto-vireur sur
enrouleur est particulièrement
pertinent sur cette plate-forme
bien toilée (115 m2 pour 11 t à
vide). Sans donner le sentiment d'un "trou à bas régime",
le 482 démarre dans les petits
airs, accélère dans les risées
et ne donne jamais l'impression de peiner à la voile. Ce
comportement vif est la
conséquence d'une carène
juste, d'une longueur de flotteur généreuse et d'une aérodynamique favorable. Les sensations de barre sont présentes et le contact avec les
safrans, agréable via les
drosses métalliques et la liaison rigide. Le bateau est très
équilibré, la prise en main des
jantes carbone participe aux
bonnes sensations de barre.
Lorsque nous avions essayé
l'ancien 475, j'avais déjà été
frappé par ses qualités dynamiques ; 3 heures à 15 nœuds
de moyenne et une pointe
à 21 nœuds confirmèrent cet
aspect ! Le convoyage ToulonCannes par mistral force 8 à 9
avait permis un banc d'essai
plutôt exceptionnel (Multicoques
Mag N°93). Entre Belle-Île et
Groix, nous profitons d'une
jolie brise sous spi, la vitesse
se stabilise à 8,5/9 nœuds
dans 13/14 nœuds de vent réel,
pas mal, non ? En fin d'aprèsmidi, la rade est parcourue
d'un petit force 5 en plein sur
le nez, idéal pour un exercice
9
de louvoyage. Positivement
surpris par la vitesse et l’angle
de remontée au vent, j'enchaîne en solo une série de
virements parmi la meute de
voiliers qui rentrent en flotte
serrée vers les ports de
Lorient et Port-Louis. Plusieurs
monocoques modernes affûtés régate sont dans le peloton, mais nous restons dans le
jeu malgré des virements anticipés pour ne pas semer la
panique dans le chenal ! Entre
8 et 10 nœuds dans les risées,
le 482 serre réellement le vent
et offre un VMG efficace. Les
ailerons accrochent et l'aisance des virements est excitante, avec des relances surprenantes.
CONCLUSION
J'ai beaucoup aimé le 482. Sa
silhouette séduisante, son
aménagement intérieur et
extérieur futé, le niveau de
performance concourent à un
résultat homogène réellement
indiqué pour la croisière familiale rapide. Les qualités dynamiques sont manifestes, tant
dans la mer et le vent forts
qu'en conditions plus légères.
La facilité de manœuvre et le
plaisir de conduite constituent
des caractéristiques appréciables.
10
LE 482 DÉMARRE DANS LES PETITS
AIRS, ACCÉLÈRE DANS LES RISÉES ET
NE DONNE JAMAIS L'IMPRESSION DE
PEINER À LA VOILE...
5 : Sur le 482, on retrouve les postes de barre que nous avions aimés sur le 542 !
6 : A bord de ce grand bateau, les volumes sont présents partout, idéal pour le grand voyage.
7 : On prend du plaisir à la barre du 482, dont les magnifiques roues carbone tombent idéalement sous la main...
8 : L'accès aux moteurs s'effectue par basculement du siège de barre et grâce à la très bonne isolation phonique, la discrétion des machines est réelle.
9 : La baille à mouillage : pratique et claire.
10 : Le cockpit est une réussite : agréable à vivre en mer ou au mouillage avec les copains
83
ESSAI
80-85 Nautitech 482-FR_MM161_essai 11/09/13 10:47 Page84
COMMENTAIRE D’ARCHITECTE
PAR ALAIN MORTAIN
Le Nautitech 482 remplace le 47/475, il en a conservé
les gènes et les qualités architecturales fondamentales. Ses presque 20 ans de carrière en navigation
autour du monde ont conforté les choix de design.
La largeur des flotteurs, couplée à cette forme caractéristique en U ouvert avec bouchains arrondis, a été
optimisée en fonction des cotes d'aménagements
pour garder une bonne finesse synonyme d’économie
d’énergie. Ceci permettant des performances élevées
sans exiger un plan de voilure pléthorique, difficile à
maîtriser et générateur de tangage. Le bénéfice se
retrouve aussi sur le plan du confort et de la sécurité :
cette finesse procure un passage à la mer efficace
ainsi que la capacité à garder de la vitesse avec une
voilure facile à réduire et une manœuvrabilité toujours
assurée. Les navigations dans la brise restent confortables et sûres. La disposition structurelle procure une
excellente rigidité du navire. Le passage à l'infusion et
le travail remarquable de l'équipe Nautitech sur la
maîtrise d'œuvre ont permis de respecter les poids de
conception sans sacrifier les améliorations de confort
et de design intérieur qui offrent une esthétique et un
style fonctionnels et contemporains. A l'extérieur, nous
avons conservé la forme dynamique, caractéristique
du roof. A l'arrière, le concept de casquette que nous
avions initié est maintenant exploité au maximum sur
l’espace disponible. L'ergonomie du cockpit et de
l'aménagement des jupes a été optimisée avec des
banquettes mieux disposées, plus conviviales. Les
hublots de bordés ont été élargis, épurés, améliorant
les échanges visuels intérieur/extérieur. Ils augmentent
l'éclairage naturel dans les coques, et modernisent la
signature esthétique de profil. A l’intérieur, nous avons
travaillé avec le bureau d'études sur une modernisation du mobilier et des aménagements, pour l’harmoniser avec le style inauguré sur le 542. Tout devient
ainsi plus chic, fonctionnel, et lumineux.
11
12
13
Jolie silhouette
Qualités dynamiques
N Fabrication soignée
N
N
N
N
Sellerie extérieure du modèle essayé
Accessibilité lit transversal perfectible
LES CONCURRENTS
Modèle :
Architecte :
Surface de voilure en m2
Poids en t :
Prix en € HT
Catana 47
Leopard 48
Soubise 49
Outremer 49
BARREAU
SIMONIS
LEROUGE
BARREAU
134
138
138
126
10.9
609 700
14.5
409 000
9
479 000
9
668 000
14
11 :Les aménagements intérieurs sont modernes, fonctionnels et élégants
12 : Cuisine et carré, de beaux espaces confortables adaptés à l'utilisation en mer.
13 : La coque propriétaire de la version essayée propose une cabine avant avec
deux couchettes superposées d'appoint.
14 : Des salles de bains au volume suffisant
15 : Les lits "island" des cabines arrière sont très accessibles et environnés de rangements pratiques en navigation.
84
15
80-85 Nautitech 482-FR_MM161_essai 16/09/13 09:49 Page85
FICHE TECHNIQUE
Le plan de voilure du 482
est bien adapté à la croisière hauturière et familiale. Le solent de 32 m2
est incroyablement facile
d’usage et polyvalent, la
grand-voile prédominante, de 84 m2, est
vraiment propulsive.
La zone du bras arrière
est intelligemment traitée. Bossoirs cohérents,
emplacements de radeaux
pertinents, accastillage
bien étudié.
Le rail d’écoute sur le bimini permet de
dégager la zone du cockpit d’un élément
potentiellement agressif pour l’équipage.
Des postes de barre enveloppants,
sécurisants et ergonomiques, qui permettent de profiter réellement de l’agilité du bateau. En manœuvre, il n’y a
pas d’angle mort, à condition d’utiliser
les ressources des deux côtés.
Le cloisonnement structurel
du 482 est maintenant
entièrement en sandwich/
mousse/verre process infusion,
en lieu et place des éléments
bois (CP) de l’ancienne génération (47’), meilleures liaisons
corniérées, meilleure homogénéité, et moins de poids.
Le dessin Mortain/Mavrikios n’a pas pris une ride, la réétude des
échantillonnages par Franck de Rivoyre pour l’adapter aux techniques modernes de fabrication a permis d’obtenir un catamaran
plus raide et plus léger que l’ancienne génération.
(photo Odile Boyé)
Les rallonges de jupes améliorent la perception visuelle des flotteurs. Les découpes
du bordé intérieur ont transformé cette
partie du bateau en une zone multi-usage
très fonctionnelle (bain, débarquement
d’annexe, douche, pêche…).
Le restyling du roof est
une réussite complète,
la ligne générale en
bénéficie. La découpe
du bimini et l’accès au
toit sont très futés.
Architectes : Mortain/Mavrikios
Constructeur : Nautitech
Longueur : 14,98 m
Largeur : 7,60 m
Flottaison : 14 m
Hauteur du mât : 18,40 m (tirant d’air
20,30 m)
Hauteur sous tunnel : 0,85 m
Surface GV : 84 m2
Surface solent autovireur : 32 m2
Motorisation : 2 x 54 CV Yanmar
(transmission saildrive)
Poids lège : 11,2 t
Déplacement maxi : 15 t
Gas-oil : 2 x 270 l
Matériau : Composite
mousse/verre/polyester isophtalique,
process infusion pour le pont et les
cloisons
Batteries : 4 x 150 A (en servitude sous
le carré) 2 x 110 A moteurs
Prix : 525 550 € HT en 4 cabines.
549 250 € HT version propriétaire
Pack Blue water (grand voyage)
incluant finition exclusive
(39 900 € HT) avec groupe électrogène, dessalinisateur, annexe et moteur,
WC électriques, gennaker et
bout-dehors… : 128 400 € HT

Documents pareils

Longueur à la flottaison / LWL 14,00 m

Longueur à la flottaison / LWL 14,00 m grandes qualités marines. L’agencement de plain-pied entre le carré et le cockpit facilite la vie de l’équipage, ainsi vous avez le plus vaste espace de vie dans sa catégorie…

Plus en détail

52-55 - aventura 28

52-55 - aventura 28 peu molle. Pourtant, à sa danse rythmée sur celle des vagues, on sent le bateau léger. Ses safrans n’offrent peut-être pas trop de surface, idem pour Les coques, plutôt fines à la flottaison, s’éva...

Plus en détail

Neel 45 - LJB Marine

Neel 45 - LJB Marine abrité sous la casquette de rouf, on pénètre par une porte vitrée coulissante à l’intérieur. Au milieu, une grande cuisine comme à la maison. De part et d’autre, deux WC et deux cabines avec une vu...

Plus en détail