Télécharger le projet BestiR

Commentaires

Transcription

Télécharger le projet BestiR
Projet d’intervention
Besti[R]
ォ Chimère サ atelier de l'IME Saint André 2008
Thèmes abordés : travail sur la bestiaire et le ォ cadavre exquis サ, transformation par le
costume
Support : photographie, matières récupérés diverses : sacs et bouteilles plastiques,
capsules, baguettes de bois, cd fichus, vieux négatif, filets à pommes de terres, et
autres matériaux pauvres : cellophane, fil de fer, cd…
Sommaire :
1-Presentation du projet
2- Les objectifs du projet
3- Thèmes et description de l’atelier
4 – Organisation du projet
5- Le budget
Intervenantes artistiques : Eléonore Dumas, photographe - plasticienne
Public scolaire visé : élémentaire
1
I. Présentation du projet
Le projet BestiR questionne le corps ou du moins sa forme, ses limites. A travers une
manipulation d'objet et un jeu de ォ cadavre exquis サ le projet vise à interroger notre
rapport au corps et à montrer la silhouette non seulement comme un espace de
création et de jeux mais aussi comme un espace d'enjeux dans les relations sociales
et personnelles.
II Les Objectifs
A a.Les objectifs du projet
•
•
•
•
•
apporter des clefs de compréhension d’un langage plastique
faire découvrir le champ de l’art contemporain comme un lieu de réflexion
proposer une interrogation la société de consommation
une approche du corps et de la transformation de l’apparence par le
déguisement
une approche du bestiaire par la création d’animaux fantastiques liés à une
mythologie.
b. Les objectifs des ateliers
Les ateliers visent à mettre en avant les spécificités des matières. Les différentes
séances permettrons la création d’un répertoire de forme et d’un langage plastique.
Le point de départ des ateliers est le bestiaire, le costume et le recyclage.
A travers la thématique du costume je propose :
• une découverte des matériaux et de leur possibilité
• une approche des formes animalière en lien avec l'accessoire et le vêtement
• une appréhension du corps et de l’apparence
• une réflexion sur le phénomène du recyclage et de la société de consommation
1 c. Les axes de Travail
•
•
•
•
Description visuelle : apprendre à voir et à décrire et à faire des parallèles
formels ( texture, matière, forme, couleur, motif…)
Manipuler, transformer
imaginer, confectionner, détourner
se présenter, se voir, se mettre en scène
1 d. une volonté de tranmission
•
• mettre le lieu en espace
• aménager son poste de travail
• ranger
nettoyer le lieu et son matériel
2
III. Déroulement des Séances
Le projet BestiR s’articule autour du costume, du carnaval et de l’apparence.
L'emploi de matériaux manufacturés ou d'éléments naturels permet de créer des
formes étrange et donner libre cours à l'imagination. L’usage de sacs plastiques, de
cd, de fil de fer… permet également d’aborder la notion de recyclage et de s’interroger
sur la société de consommation. La thémathique du bestiaire permet de travailler un
parallèle entre humain, nature et animaux et d'appréhender le corps sous un nouvel
aspect.
Les séances sont structurés afin de savoir où l’on s’aventure, mais elles évoluerons
en fonction de la réactivité et des envies des participants.
Pour le bon déroulement du projet il est important que l’enseignant ou un responsable
de la structure encadrant le projet soit impliqué afin de faire le relais auprès des
participants et de créer une dynamique au sein du projet
Je propose de dérouler le projet sur 10 séances d'environ 2h chacune
Séances Durée
Sujets
Ateliers
Enjeux
•
Descriptiion visuelle et
Observation
tranposition picturale
1
2h
Apprivoiser la
des animaux
Comprendre la structure
forme des
présentés :
d'ensemble
animaux
formes, pellage,
Créer un répertoires de
plume, pattes …
signes
•
jeu du ォ cadavre exquis サ Voir les possibilités
imaginer, transformer
•
Présentation de mon
travail
•
Tester, explorer la
Manipulation
matière : sachets, Créer un répertoires de
2 et 3
4h
journaux,
formes
cellophane…
S'imaginer se
•
Croquis : commencer
transformer
à créer sa parure
Entre la 2 Les participants commencent à créer un bestiaire, chacun imagine une parure, un
et la 3 accessoires ou un vêtement pour son binôme et choisis des matériaux
I
4
à
6
6h
7
et 8
4h
9 et 10
4h
Conception
Etude des croquis : regarder, Adapter la matière à la
expliquer, chercher les
forme, chercher
matériaux adapter,
comment avoir tel effet
chercher les techniques ou tel motif, utiliser l’outil
II Réalisation des ani-masques
adapté
Travailler en équipe
III Travail sur le corps :
Se costumer
IV réalisation des hybrides
changer l'apparence de
Conception
vêtements et parures du
soit, des objet
bestiare travail sur les
créer une fiction par
ombres et le corps
l'ombre
Mise en scène mise en scène photographique et
Apprendre à se prendre
exposition dans l’établissement
au jeu, exposer
3
Notes :
cadavres exquis . principe développé par les Surréalistes dans les années 20,lqui
consiste à réaliser un dessin à pluseurs en continuant le dessin de son prédécesseur
sans avoir connaissance de la totalité de celui - ci.
Ani-masque :
le stade 2D : séance 1
Pour apprivoiser le mélange humain et animaux on passe par le dessin et la
photographie. On remet à chaque participant son portrait photo ou une photocopie d'un
visage. A partir de l’image il doit ォ greffer サ des morceaux d’animaux (oreilles,
moustache, bec…) soit en dessein, soit en collage.
Le stade 3D : séance 3
Dans un second temps on réalise le travail en volume. Pour cette séance il s’agit de
créer des ォ ani-masques サ . On part de masque en plastiques préexistants, ou de
moulage de leur visage en aluminium, et on y greffe des attributs animaliers afin de
créer des hybrides. Les éléments sont fait avec des matières récupérés qu’ils ont
appris à manipuler lors de la séance 2.
Pour le résultat final de cette séance on réalise des photographies des
participants portant leur masque.
Hybrides : séance 4
Pour cette dernière partie le but est de travailler sur le corps en entier. En continuant
sur le principe du masque les participants construisent le reste des hybrides. En
groupe ou en solo ils réalisent des morceaux de déguisements qui compléterons leur
panoplies. La création se ferra à partir des croquis ou collage réalisés par les
participants.
Le rendu final sera sous forme photographique. L’une des formes final sera la ォ mise
en scène サ c’est à dire que les participants porterons leur déguisement, l’autre forme
sera sur le principe du rébus ou du ォ cadavre exquis サ , c’est à dire que chaque
éléments sera photographié et ils seront présentés côte à côte sous divers
assemblage. Un travail préalable sur l'ombre sera effectué.
ォ Chimère サ 2008 Atelier de l'IME Saint André
4
IV. Budget et matériel
Matériel : matières recyclées, scotch, fil de fer, journaux, sachets, bouteilles…
appareil photo numérique, tirages numériques
Le stock de matière doit être commencé plusieurs mois avant l’intervention, il est
recommandé de faire participer tout l’établissement en mettant des boites de
récupération.
Quantité
Prix Unitaire HT
5
10
5
10
50
1
Fil de fer
Cellophane
Papier aluminium
Scotch
Tirages photos
numériques
Pistolet à colle ou
recharge
Total
5.01€
1.67€
4,18€
1.67€
0.83€
Prix Unitaire
TTC
6€
2€
5€
2€
1€
12,54€
15€
15€
16€
145€
53,82 € heure
1076,4€
94€
1221,4€
Total matériel
Rémunération
intervenante
20 heures
Total
45€
30€
20€
25€
20€
50€
Point Technique :
lieu de déroulement de l'atelier :
une salle d'environ 50m2 avec possibilité de mettre la pièce au noir et une à deux
prises de courant
point d'eau souhaitable
feuille à dessin
planche à découper
poubelle
Outils :
cutters / ciseaux
pattafix
marqueur
pinces de type bijouterrie
petite pince coupante
5

Documents pareils