DP truffe.indd - Les plus beaux villages de France

Commentaires

Transcription

DP truffe.indd - Les plus beaux villages de France
Dossier presse - Octobre 2008
A la poursuite du diamant noir
dans Les Plus Beaux Villages de France
Terroir et patrimoine, deux thématiques qui se marient plutôt bien et particulièrement
dans Les Plus Beaux Villages de France. A tant admirer la beauté de leur patrimoine
et se délecter de leur histoire, on en oublierait presque que ces «vieilles
pierres» sont souvent des fleurons de la gastronomie française où l’art de
vivre se cultive - aussi ! - hors saison. Pour vous faire entrer doucement dans l’hiver,
Les Plus Beaux Villages de France vous proposent des escapades et des rencontres
savoureuses autour de la truffe, du Luberon à l’Auvergne en passant par le
Quercy ou la Bourgogne...
Au sommaire
Professionnels de la gastronomie ou simples passionnés, Les Plus Beaux
Villages de France vous invitent à poursuivre votre quête du diamant noir...
... En Provence
__________________________________________________________________page 3
A Ménerbes (Vaucluse), dans un ancien hôtel particulier du XVIIème S, la
Maison de la Truffe et du Vin du Luberon accueille experts et néophytes
pour tout savoir et tout comprendre sur ces deux richesses du pays.
... En Périgord et Quercy
__________________________________________________________________page 4
Des idées de week-ends à Belvès (Dordogne) et Auvillar (Tarn-etGaronne) pour découvrir et déguster ce délicat champignon. Au programme :
démonstration de cavage, visite d’un marché au truffe, dîner «tout truffe»
et hébergement de charme...
... En Bourgogne
__________________________________________________________________page 5
A propos de l’association Les Plus Beaux Villages de France®
L’association Les Plus Beaux Villages de France® est née d’un hasard :
la rencontre, au début de l’été 1981, entre un livre et un homme.
Le livre était l’album édité par Sélection du Reader’s Digest, « Les Plus
Beaux Villages de France », l’homme était Charles CEYRAC, Maire
du village de Collonges-la-Rouge en Corrèze. De cette rencontre
jaillit l’idée d’unir forces et passion pour sauvegarder et promouvoir
un patrimoine remarquable hérité de l’histoire. Soixante-six maires
suivront Charles Ceyrac dans cette aventure officialisée le 6 mars
1982 à Salers, dans le Cantal. Aujourd’hui, l’association compte 152
villages répartis sur 21 régions et 67 départements.
Pour devenir l’un des Plus Beaux Villages de France, toute commune
candidate doit répondre à une grille de 30 critères permettant de
mesurer sa qualité archirecturale, urbanistique, environnementale,
ainsi que ses efforts de mise en valeur.
Une fois classés, parce qu’il ne s’agit de faire de ces villages ni des
musées sans âme ni des parcs d’attraction, l’association s’efforce de
concilier protection et développement de ces lieux magiques qui
invitent à une rencontre avec l’histoire d’un patrimoine, la culture d’un
terroir, le savoir-faire de ses habitants… Ainsi, depuis 2002, l’association
a confié à la société ComeTofrance (www.lafranceautrement.com),
dans le cadre d’un partenariat exclusif, la mission de commercialiser
des courts séjours mettant en valeur les richesses et les spécificités
qui font l’art de vivre de ces villages d’exception.
Plus d’infos sur www.lesplusbeauxvillagesdefrance.org
Le marché aux truffes de Noyers (Yonne) vous fera pénétrer dans l’univers
particulier de la production et de la vente de truffes avec ses rites, ses codes...
et sa convivialité. 3 dates à retenir en novembre et décembre.
... En Auvergne
__________________________________________________________________page 6
Des truffes en Auvergne ? Si, si ! On a même trouvé un trufficulteur «heu-reux» :
Patrick PERON, Président Régional des Producteurs de Truffe d’Auvergne mais
aussi conseiller municipal du village de Saint-Floret (Puy-de-Dôme).
Contact Presse :
Anne GOUVERNEL
Chargée de Communication
Association Les Plus Beaux Villages de France
Tél : 04 73 29 39 97 / 06 15 31 63 36
Courriel : [email protected]
2
Un lieu pour apprendre
La Maison de la Truffe et du Vin du Luberon - Ménerbes (Vaucluse)
________________________________________________________________________________________________________________________
Du haut d’un éperon rocheux dominant garrigues et vignes du
Luberon, la citadelle de Ménerbes et son château veillent sur ses
voisins «Plus Beaux Villages» de Gordes et de Roussillon. «Ménerbes
est l’un des Plus Beaux Villages de France mais il ne s’agit pas d’en
faire un musée qui s’anime uniquement l’été. Il faut développer
un tourisme intelligent en accord avec l’identité des lieux». C’est
dans cet esprit que le maire du village, Yves ROUSSET-ROUARD
a créé, en 2004, le Musée de la Truffe et du Vin du Luberon et, en
2007, la première truffière municipale, rappelant également que
«le Vaucluse assure 70 % de la production nationale de
Tuber Melanosporum». Installé dans le magnifique hôtel d’Astier
de Montfaucon, originaire des XVIIe et XVIIIe S et réhabilité par la
commune, le musée comprend quatre espaces où peuvent se croiser
amateurs et professionnels :
• L’œnothèque - Située dans les caves de la batisse, elle regroupe
tous les producteurs de vins du Parc Naturel Régional du Luberon.
Une borne interactive permet aux visiteurs de comprendre les
différentes étapes relatives à la production du vin dans le Luberon
et à celle de la Truffe du Sud-Est.
• Le laboratoire - Destiné à accueillir des formations œnologiques
pour les amateurs en périodes estivales.
• Un centre de conférence - Dédié à l’organisation de manifestations
diverses liées à ces filières.
• La boutique et les caves - Outre les vins de la région, on peut
également y trouver de la Tuber Aestivum (truffe d’été) à partir
de mai, et de la Melanosporum à partir de novembre ainsi que
des ouvrages traitant des vins, de la truffe et du Parc du Luberon.
Plus d’infos sur www.vin-truffe-luberon.com
28 décembre 2008 : marché aux truffes de Ménerbes
A cette occasion, la Maison de la Truffe et du Vin propose un repas aux truffes avec vins au verre.
www.lesplusbeauxvillagesdefrance.org
3
Des séjours pour découvrir et déguster
A la recherche du diamant noir en Périgord - 3 jours / 2 nuits à Belvès (Dordogne)
_________________________________________________________________________________________________________________________________
Région incontournable dans ce périple à la quête du diamant noir, le Périgord est également une «terre productrice» de Plus Beaux villages de France !
Parmi eux, Belvès sera votre point d’ancrage pour ce séjour consacré à la découverte - pédagogique et pratique ! - de la truffe. A 35 km au sud-ouest
de Sarlat, dominant la verdoyante vallée de la Nauze, le village, pourtant malmené par l’Histoire (et en particulier la Guerre de Cent Ans), a gardé de
magnifiques traces de son passé : habitations troglodytiques datant de la Préhistoire, tours et clochers de la période médiévale et hôtels particuliers de
l’époque Renaissance...
Au programme :
- Votre séjour dans un hôtel*** de charme à Belvès
- Visite libre du marché aux truffes de Sarlat
- Démonstration de cavage avec un trufficulteur
- Dîner «tout truffe»
- Visite des sites troglodytiques de Belvès
194,50 euros par personne sur la base de 2 personnes en chambre double
Plus d’infos sur www.lafranceautrement.com (rubrique packages)
Découverte de la truffe en Quercy - 3 jours / 2 nuits à Auvillar (Tarn-et-Garonne)
_________________________________________________________________________________________________________________________________
Après plusieurs expériences en Relais & Châteaux ou établissements macaronnés Michelin, c’est à Auvillar, halte sur les chemins de Compostelle entre
Toulouse et Agen, sur les bords de la Garonne, que Valérie Hartig et son mari ont décidé, il y a dix ans, de poser leurs valises et de reprendre l’hôtelrestaurant du village. Elle s’occupe de l’hôtel, lui est le chef du restaurant qui ne cuisine que les produits locaux de saison autour desquels se composent
des idées de séjours à thème.
Au programme :
- Votre séjour dans un hôtel de charme à Auvillar
- Visite d’un parc truffier
- Visite du marché truffier de Lalbenque et de la maison Gaillard
- Dîner «tout truffe»
- Visite privée du village
346 euros par personne sur la base de 2 personnes en chambre double
www.lesplusbeauxvillagesdefrance.org
4
Un marché pour s’immerger
Marchés aux truffes de Noyers en Bourgogne - 2 nov., 7 et 21 décembre 2008 à Noyers-sur-Serein (Yonne)
_________________________________________________________________________________________________________________________________
Moment incontournable et presque mythique pour tous ceux qui souhaitent
s’immerger dans le monde de la truffe : le marché. C’est là que tout se joue et
si l’événement reste convivial, il n’en obéit pas moins à certaines règles qui sont
le gage de son sérieux.
Entre colombages et pierres taillées, colonettes et pinacles sculptées, la cité
médiévale de Noyers retrouve, au cours de ces trois rendez-vous consacrés à
la truffe, sa tradition commerçante d’antan qui animait les places de la «PetiteEtape-aux-Vins», du «Marché-au-Blé» ou du «Grenier-à-Sel»... Dès 8h, et jusqu’à
10h15, les truffes présentées, lavées, brossées, essuyées et fraîchement «canifées»
sont soumises à un contrôle obligatoire effectué par les commissaires du marché
avant la mise en vente. A 10h30 précises, après que la clarine ait retenti, le marché
ouvre enfin officiellement. Les truffes sont vendues jusqu’à épuisement des stocks.
A Noyers, comme sur l’ensemble de la Bourgogne, vous trouverez essentiellement
la «Tuber Uncinatum», très appréciée pour son parfum de sous-bois et son goût
de noisette...
Forte des «riches» forêts alentour et des truffières récemment implantées sur le
canton, la commune de Noyers a, depuis 2004, étoffé ses rendez-vous autour de
la truffe. Cette année, trois dates sont à retenir... A vous de choisir en fonction
- pourquoi pas ? - du thème associé :
• Dimanche 2 novembre 2008 : Truffes - Vins et produits bourguignons
• Dimanche 7 décembre 2008 : Truffes - Vins et arts de la table
• Dimanche 21 décembre 2008 : Truffes - Vins et gastronomie
Outre la dizaine de trufficulteurs professionnels et «apporteurs», des pépiniéristes
seront également présents pour vendre des plants truffiers et fournir toutes les
explications nécessaires pour réussir sa future production, ainsi qu’une vingtaine
d’exposants (producteurs, viticulteurs...) en lien avec les thématiques de chaque
événement.
Plus d’infos sur www.noyers-sur-serein.com
www.lesplusbeauxvillagesdefrance.org
5
Une rencontre pour partager
Un trufficulteur en Auvergne - Patrick PERON, trufficulteur heureux à Saint-Floret (Puy-de-Dôme)
_________________________________________________________________________________________________________________________________
Patrick
PERON
est
Président
régional
des
producteurs
de
truffes d’Auvergne et vit à SaintFloret, l’un des Plus Beaux Villages
de France de la région dont il est
Conseiller Municipal. Des truffes en
Auvergne ? A priori, on n’y penserait
pas, mais Patrick Peron a effectué des
démarches auprès du Conseil Général
et de la Communauté de Communes
pour favoriser le développement
de la filière et des solutions ont
été trouvées dans le canton avec
un programme de plantation et des subventions accordées aux
futurs planteurs. Avec le soutien de l’INRA, c’est «l’unique truffière
montée sur cèdre en Europe» qui a même été implantée !
«4 étapes sont essentielles pour créer une truffière, explique Patrick PERON :
Choisir le terrain et établir un diagnostic avant la plantation et améliorer
sa qualité si nécessaire, en rajoutant du calcaire par exemple, planter une
espèce adaptée aux conditions locales et des plants mycorhizes de qualité,
prendre un arbre adapté à la région et planter avec précaution, enfin,
entretenir les plans en maintenant un sol propre et en irriguant parfois.»
Être trufficulteur en Auvergne est un vrai défi ! «La production de cette
année a été bien inférieure aux années précédentes, le climat froid ne
convient pas aux truffes, explique Patrick PERON. Par ailleurs, il n’existe pas
encore beaucoup de bons chiens à truffes dans la région, seulement deux
ou trois peut-être, et par conséquent, les producteurs ne vont chercher
leur récolte qu’une fois par mois, quand il faudrait y aller une fois par
semaine !»
L’homme reste néanmoins optimiste : il y a une demande importante de
la truffe auvergnate dans les restaurants, qu’il fournit déjà, dans toute la
France, certificat d’authenticité à l’appui. «La truffe auvergnate a de
l’avenir !» affirme-til, «Il faut soutenir les actions des planteurs et des
producteurs. Produire en abondance des truffes de qualité constitue
certes un objectif de développement mais, au-delà de l’aspect strictement
économique, un renouveau de cette production est important quant à
l’identité culturelle de la région, la conservation d’un environnement
spécifique et d’un patrimoine gastronomique.»
www.lesplusbeauxvillagesdefrance.org
6

Documents pareils