j`aimerais pouvoir rire

Commentaires

Transcription

j`aimerais pouvoir rire
RE
I
R
IR
O
V
U
O
OT
P
AILL
S
H
I
C
A
E
R
AL D
E
N
O
I
T
E NA 2010
J’AIM
ÂTR
N SC
ISE E
:
ÈNE
L
RIER
LAU
E
I
UC
M
N
ATIO
É
R
C
THÉ
IER
FÉVR
ADMINISTRATION/ PRODUCTION: LÉA VELASCO CAMACHO
7 RUE LÉON JOUHAUX 50120 EQUEURDREVILLE TEL: 06.10.60.29.03
[email protected]
DIFFUSION :
[email protected]
TEL 06.10.60.29.03
www.cie-angelalaurier.com
La Compagnie Angela Laurier voit le jour en Août 2006.
Angela Laurier a passé plus d’une trentaine d’années à
travailler en tant qu’artiste pour divers cirques et compagnies
théâtrales à travers le monde, et depuis 1999 à développer ses
propres créations au sein de compagnies diverses.
Le désir de créer sa propre structure se voit motivé par l’envie
de mener à terme des projets mettant en lumières des thèmes
plus personnels. Initiative soutenue par l’obtention du prix
Beaumarchais de la SACD pour l’écriture de Déversoir en 2005.
En 2007-2008,
2008, Angela Laurier se consacre à la première
création de la compagnie Angela Laurier « Déversoir » créé en
janvier 2008 aux Subsistances de Lyon. Une œuvre qui
s’introduit au cœur de la schizophrénie et qui réunit pour la
première fois sur scène Angela et son frère Dominique.
La Compagnie Angela Laurier poursuit l’aventure avec un
nouveau spectacle “ J’aimerais pouvoir rire ” cette fois mis
en scène par sa sœur Lucie Laurier. Créé le 11 février 2010 au
Théâtre National de Chaillot à Paris ce spectacle ttourne
actuellement à travers l’Europe.
Le troisième spectacle de la Compagnie, conçu, mise en scène
et interprété par Angela Laurier, « L’Angela Bête », est
présenté les 28, 29 et 30 juin 2012 aux Subsistances de Lyon.
En 2013, Angela Laurier est lauréate du pri
prix S.A.C.D, catégorie
Arts du cirque.
ADMINISTRATION/
PRODUCTION/DIFFUSION
PRODUCTION
Léa Velasco Camacho
7 rue Léon jouhaux
50120 Equeuerdrevile
+33.06.10.60.29.03
[email protected]
www.cie-angelalaurier.com
www.cie
J’AIMERA
IS POUVO
IR RIRE
L’expression “J’aimerais pouvoir rire” peut sembler cynique et c’est en ce sens que notre père l’employait.
Nous nous en servirons ici pour exprimer a contrario le désir primaire de se délivrer du poids de l’héritage familial.
Ce spectacle revendique la part lumineuse de la folie comme un univers riche en poésie et en contradictions. La folie est-elle
nécessaire à une expression sans contraintes ni censures des différents états psychiques de l’être humain?
On parle souvent de la folie comme un état dans lequel on peut basculer, comme si il y avait une frontière, un clivage bien net entre les
fous et les autres. Ceux qui n’auraient pas franchi la ligne seraient du bon côté. La folie s’expliquerait-elle que d’un point de vue
médical ou génétique ? Ou est-ce que ces zones grises, ces états qui nous habitent et qui nous font souffrir ne seraient pas tout
simplement le propre de chaque être humain qui pense, ressent et surtout cherche sa place ?
Dans les slams que l’on entend au cours du spectacle, Dominique exprime sans pudeur ce qu’il ressent, comme s’il était au plus près
de sa vérité. C’est l’expression sans filtre… Il est important qu’une charge plus violente ait sa place au côtés de moments plus
exaltants.
Angela n’a jamais eu peur d’aller là où on n’ose pas aller. Elle évoque la difficulté à entrer dans la vie, à combler le vide de l’existence...
Dans ce spectacle, Angela n’est pas que l’évocatrice de la fantasmagorie de Dominique. L’idée de performance de contorsions,
l’exhibition de jusqu’où le corps peut aller n’a pas sa place dans ce sujet. Sa gestuelle dansée s’approprie le propos jusqu’à pénétrer
son être profond, à mettre en lumière ses doutes, ses noeuds, ses douleurs à elle. Elle n’est plus en représentation, le spectateur est
invité à être témoin d’un moment rare, parce qu’ intime et profond.
Le spectacle est composé d’une successions de tableaux où l’univers flamboyant des fantasmes et des visions viendra se confronter à
une réalité brute, quotidienne, dénuée d’artifices. La scénographie, la lumière et la musique live viennent soutenir cette idée. L’univers
de l’un se doit de côtoyer l’autre. Les protagonistes n’ont d’autres choix que de s’accorder des moments de délivrances, des
interruptions face à l’aliénation. La nécessité de ne plus se contrôler.
Délirer, sortir du sillon pour tenter de toucher le mystère de sa propre existence.
Lucie Laurier - Metteur en scène
J’AIMERAIS POUVOIR RIRE
Extrait d’une interview - Dominique 33 ans
Film de Charlotte Laurier et Pascal Courchesne
J'étais revenu très maigre de San Francisco, j'avais passé à peu près 2 mois et demi là-bas. Et puis j'avais beaucoup maigri
parce que je mangeais pas normalement. Mais j'ai bien aimé mon expérience... Mais je commençais à réaliser que j'avais
besoin de soin psychiatrique pour tenir mon équilibre. Parce que vivre comme un clochard là, ma santé mentale en prenait
un coup. Alors ça fait 12 ans que j'suis suivi en psychiatrie. Je reçois des injections à tous les mois et j'ai jamais pu me
libérer de ça.
Maintenant j'suis sur le B.S, j'fume des cigarettes, j'bois du café. J'ai tous les vices qu'un assisté social a.
Et puis là, j'vais prendre des cours de peinture et puis eh... J'espère que ça va m'aider.
Mais j'ai 33 ans puis j'sais pas vraiment c'que j'vais devenir… Des fois j'trouve ça dur de vivre, j'ai beaucoup de
problèmes avec mes émotions. Quand j'ai des émotions à fleur de peau, ça m'envahit eh... J'suis obligé de prendre un
lithium pour équilibrer mes émotions, mes pensées et puis...
Maintenant j'trouve ça dure de vivre seul parce que, je vivais avec ma femme. J'ai vécu 5 ans avec ma femme. Elle a voulu
me marier pis tout ça... Ca a duré 5 ans, elle m'a trompé avec un autre et pis, elle est partie. Je l'ai connu en psychiatrie pis
elle a encore des problèmes puis eh...
Moi j'ai les miens.
Je sais pas c'qui m'attend dans l'avenir, je sais pas c'que la vie nous réserve. Mais peut-être que c'est mieux de pas le
savoir. Ca peut être des belles surprises ou... Je sais pas... Une rencontre agréable. Je sais pas c'qui m'attend. Mais mon
infirmière pis mon psychanaliste, mon psychologue m'encouragent et puis eh... Ils trouvent qu'il y a un bon cheminement
parce que j'ai accepté ma maladie puis eh, je prends mes médicaments.
Puis ça garde mon équilibre. J'étais très agressif. J'étais... J'étais comme... Quand j'suis malade j'suis comme un espèce de
guerrier. Je cherche la misère, l'enfer et puis eh... Pas besoin de mourir pour connaître l'enfer t'sais. On peut connaître
l'enfer sur terre. Pis pas besoin d'être en prison pour se sentir mal. Juste vivre dans son corps, c'est déjà eh, toute une
expérience. J'me sens dans une prison des fois, de vivre juste dans mon corps.
Depuis que j'ai halluciné, j'suis tout le temps à la recherche de divinités ou eh... Pour moi le monde invisible, le monde de
l'hallucination de la schizophrénie eh... Il paraît que c'est un dérèglement dans mon cerveau qui fait ça mais... Pour moi il y
a tout un imaginaire dans ce monde là et puis eh...
J'me demande si il y a quelque chose de vrai derrière des hallucinations ou des visions mais... J'suis intrigué de savoir ben
t'sais...
J'pense aux grands mystiques, aux grands saints t'sais. Ils avaient des visions, ils avaient des... Il y en avait qui avaient des
odeurs de
sainteté. C'est quoi cette histoire là, c'est quoi qui? C'est quoi qui fait qu'il y a des personnes qui ont ces symptômes là.
Moi je sais que j'me suis jamais senti aussi près du bon Dieu que quand j'avais des visions ou des hallucinations. J'me
demande c'est quoi qui fait que... Le cerveau ou l'âme ou... C'est quoi qui se dérègle c'est quoi qui... C'est tu l'au-delà qui
parle? C'est tu... Je sais pas.
J'ai lu des livres sur les Amérindiens en Amérique, ils partaient jeûner pendant
des jours dans le désert pour avoir une vision pour...
Pour chercher une spiritualité ou quelque chose comme ça. Mais moi, j'suis à
la recherche de ça. J'aimerais ça vivre une expérience partir dans le bois ou...
Puis jeûner, puis eh, avoir une vision puis eh... Je sais pas... Une spiritualité.
Mais je voudrais être bien calme puis pas perdre la tête avec ça et vraiment
contrôler mes émotions t'sais.
J'aimerais ça, j'aimerais ça vivre ça.
J’AIMERAIS POUVOIR RIRE
Coproductions et partenaires
Le Théâtre National De Chaillot, Paris
La Verrerie D’Alès en Cévennes, Pôle Cirque Région Languedoc-Roussillon
Les Nouvelles Subsistances, Lyon
La Brèche, Centre des Arts du Cirque de Basse-Normandie, Cherbourg.
Le Trident, Scène Nationale de Cherbourg-Octeville
Avec le soutien de : DMDTS/Ministère de la Culture
Aide aux dramaturgies plurielles du Centre National du Théâtre
DRAC Basse-Normandie
Conseil Régional de Basse-Normandie
Conseil Général de la Manche
J’AIMERAIS POUVOIR RIRE
L’ÉQUIPE
Angela LAURIER
Dominique LAURIER
Lucie LAURIER Manuel PASDELOU
Richard CROISÉ
Julien LEFEUVRE
Xavier BESSON
Christele LEFEBVRE
Marion PIRY
AUTEUR / INTERPRÈTE
PARTICIPATION EXCEPTIONNELLE
MISE EN SCÈNE
SON / VIDÉO / MUSIQUE
SCÉNOGRAPHIE / CONSTRUCTION / CRÉATION ET RÉGIE LUMIÈRES
RÉGIE GÉNÉRALE / MUSIQUE
MUSIQUE
SCÉNOGRAPHIE / CONSTRUCTION / COSTUMES / ACCESSOIRES
RÉGIE PLATEAU
MUSIQUE
L’intégralité de l’univers musical de J’aimerais pouvoir rire ! est composé de créations originales.
Les musiciens jouent “ live” à chaque représentation.
Manuel PASDELOU
Composition / Guitare / Basse / Samples
Xavier BESSON
Composition / Guitare / Batterie / Samples
Julien LEFEUVRE
Composition / Guitare / Basse
Angela Laurier EXPERIENCES PROFESSIONNELLES
2010
2009
2008 2007 2006 2004 2002 2001 1999 1997 1996 1995 1994 1992 1991 1990 1988 1988 1985-87 1984-85 1980-83 1978-83 Création de J’aimerais pouvoir rire ( Théâtre National de Chaillot, Paris) mise en scène: Lucie Laurier
Déversoir ( Tournée Européenne )
Cabaret de François Verret
Do you remember, no I don’t de François Verret
Déversoir ( Tournée Européenne et Canadienne )
Création de Déversoir d’Angela Laurier. ( Les Subsistances de Lyon )
Création de Exutoire d’Angela Laurier.
Sans retour de François Verret.
Contrecoup de François Verret.
Création L'Ange Est Là, l'Or Y Est, solo d'Angela Laurier, mise en scène David Noir.
Sama Samaruck Suck Suck, Opéra-cirque de Carlès Santos.
Poème-Cirque : l'Art Est Nié, File! d'Angela Laurier et David Noir.
Mon Grand Frère spectacle d'Angela Laurier, mise en scène Michel Dallaire.
Made In Paradise - Cirque Gosh (mise en scène Michel Dallaire).
Cabaret Sauvage ( La Villette ) mise en scène Michel Dallaire.
Le songe d'une nuit d'été - Rôle de “Puck” Mise en scène de Robert Lepage pour "le Trident", Québec.
The Bridge de Iain Bank (adaptation John Harvey), Cie Bench Tours, Ecosse. Mise en scène, Jean-Frédérique Messier.
A Midsummer Night's Dream Royal National Theatre of London, mise en scène, Robert Lepage.
Variétés de Dusseldorf, Allemagne.
Tiger Palast Frankfort, Allemagne (automne/hiver).
Cérémonie d’ouverture Jeux Olympiques d’hiver de Calgary 1988 - Troupe du Cirque du Soleil
Cirque Du Soleil, tournée Canadienne et Américaine. Personnage principal
Cirque Du Trottoir, Bruxelles, tournée européenne.
Cirque Du Soleil, ( tournée canadienne.)
l'Escouade de l'Instantané!! Théâtre de rue et interventions
Pop Citrouille, télé-série, Radio-Canada.
J’AIMERAIS POUVOIR RIRE
DATES DE REPRÉSENTATIONS
11, 12, 13 et 14 Février 2010 : Création au Théâtre National de Chaillot, Paris.
11, 12 Mars 2010 : Le Cratère, Scène Nationale *
16 Mars 2010 : TMT et adda. Scènes Croisées, Marvejols *
19 Mars 2010 : Théâtre du Périscope, Nîmes *
25, 26, 27 et 28 Mars 2010 : Les Subsistances, Lyon
27 Avril 2010 : Théâtre de Clermont l’Hérault *
21, 22, 23 et 24 Mai 2010 : Théâtre Silvia Monfort, Paris
14 Décembre 2010 : El Mediator, Perpignan *
18 Janvier 2011 : Le Parvis, Tarbes
22 Janvier 2011 : Fundación Municipal de Cultura Ayuntamiento de Valladolid, Espagne.
3 Février 2011 : Scène nationale de Martigues
22, 23, 25, 26 Mars 2011 : Le Trident scène nationale de Cherbourg dans le cadre de Spring avec La Brèche de Cherbourg.
30, 31 Mars 2011 : Halles de Schaerbeek, Bruxelles, Belgique.
9 Avril 2011 : Le Cirque Théâtre d'Elbeuf.
10 Mai 2011 : Le Prato à Lille.
21,22 Mai 2011 : Fondation Per Musica, Rome, Italie.
27 Juin 2011 : Festival Montpellier Danse*
29 Novembre 2011 : Dôle, Scènes du Jura
14 au 20 Novembre 2011 : Usine C, Montréal, Canada
9 Février 2012 : Théâtre de Riom
16 Mars 2012 : Les Transversales de Verdun
3 Avril 2012 : Le Théâtre des 13 Arches, Brives
* co-accueilli avec la Verrerie d’Alès, Pôle National des Arts du Cirque du Languedoc-Roussillon
J’AIMERAIS POUVOIR RIRE
INFOS TECHNIQUES
Contacts techniques
Régisseur général : JULIEN LEFEUVRE
Téléphone : 06.65.44.34.84 Mail : [email protected]
Régisseur son et vidéo : MANUEL PASDELOU
Téléphone : 06.12.04.39.43 Mail : [email protected]
Fiche technique détaillée et plans sur demande
Espace scénique minimum 9M au cadre - 13M de mur à mur - 10M de profondeur - 6M de hauteur
Arrivée de l’équipe l’avant veille au soir de la représentation et début du montage à 9h00 la veille.
> 5 services de montages, réglages et répétitions.
Durée du spectacle 1h10
Nombre de personnes à prendre en charge pour la restauration et l’hébergement :
6 personnes en tournée (+ une chargée de diffusion selon calendrier)
Arrivées J-2, départs le lendemain matin du jour de représentation.
Transports : 1.85€/km au départ de Cherbourg

Documents pareils

J`aimerais pouvoir rire - Société québécoise de la schizophrénie

J`aimerais pouvoir rire - Société québécoise de la schizophrénie paranoïas   passées.  Dominique   se   raconte,   Angela   panse   ses  plaies.   La   gestuelle   de   la   soeur   s’approprie   le   propos  du  frère  jus...

Plus en détail

Mouv 57_Angela Laurier oct dec 2010

Mouv 57_Angela Laurier oct dec 2010 maladie psychiatrique et pur danger social (1). Le spectacle met en avant la maladie mais il révèle surtout, avec la lucidité nécessaire, l'immense force de vie qui peut l'accompagner. « Ce spectac...

Plus en détail

déversoir - Angela Laurier

déversoir - Angela Laurier Le songe d'une nuit d'été - Rôle de “Puck” Mise en scène de Robert Lepage pour "le Trident", Québec. The Bridge de Iain Bank (adaptation John Harvey), Cie Bench Tours, Ecosse. Mise en scène, Jean-F...

Plus en détail