« Street art » ou « art urbain »

Commentaires

Transcription

« Street art » ou « art urbain »
« Street art » ou « art urbain »
Document réalisé par
Agnès Avanzini
CPDAV du Var
Qu’est-ce que c’est?
• C’est un mouvement artistique contemporain.
Il regroupe toutes les formes d’art réalisé dans
la rue, ou dans des endroits publics, et
englobe diverses techniques telles que le
graffiti, le pochoir, la mosaïque, les stickers ou
les installations. C'est principalement un art
éphémère.
Voici quelques exemples, à travers
le monde, de la façon dont l’art
peut envahir la ville
Tags et graffitis
Graffiti est le nom générique donné aux
dessins ou inscriptions calligraphiées,
peintes, ou tracées de diverses manières
sur un support qui n'est pas prévu pour
cela. Certains considèrent le graffiti
comme une forme d'art qui mérite d'être
exposée dans des galeries tandis que
d'autres le perçoivent comme indésirable.
Dans ses formes les plus élaborées, le
graffiti est également une forme d'art
graphique.
Le « tag » est une signature. Il est soit
apposé pour signer un graff soit utilisé
seul et pour lui-même.
Les graffitis existent depuis des époques reculées, dont certains exemples remontent à la Grèce
antique ainsi qu'à l'Empire romain. On distingue généralement le graffiti de la fresque par le
statut illégal ou en tout cas clandestin, de l'inscription. Ainsi est-il a priori douteux de qualifier les
peintures rupestres de graffitis, car nous ignorons leur statut à l'époque.
Caricature d'un homme politique,
découverte dans l'atrium de la Villa
des Mystères à Pompéi.
Rome, IIe siècle, un âne crucifié. Le
commentaire Alexamenos adore son Dieu
suggère que ce dessin raille un Romain converti
au christianisme
Différentes
techniques
Graffiti au pochoir.
Des tags réalisés à l'acide à
Chicago, aux États-Unis
El pez (le poisson) est un
personnage incontournable des
murs de Barcelone. Son auteur
audacieux est devenu une légende
locale et internationale.
Sticker art
Mots d'amour gravés
sur un arbre
Technique: Pochoir à la bombe
Les célèbres pochoirs réalisés dans la rue parisienne par l’artiste sont emblématiques
d’une vision très féminine de la vie et des combats des femmes contemporaines.
Miss-Tic
La Poste a édité un carnet de timbres
signés par Miss.Tic
Ce logo ne vous fait pas penser au Street art au pochoir ?
Sticker art
Le sticker art est une forme de street
art qui consiste à publier une image
ou un message à l’aide
d'autocollants(stickers en anglais)
apposés dans l’espace public. Ces
stickers peuvent être le support de
graffitis, d’un logotype ou d’un
dessin. Le sticker art est considéré
comme une catégorie de l’art post
graffiti.
collages
Banksy
Banksy s'est illustré dans l'art du pochoir urbain, mais également dans
celui du détournement d’œuvre du patrimoine. Un accessoire ou un
coup de peinture suffisent à réinventer nos symboles culturels.
L'art de la rue en miniature
Dans l'art de la rue en miniature voici celui de l'artiste Londonien, connu sous
le nom de Slinkachu. Son domaine c'est la rue, la photo et la peinture.
D'ailleurs certains escargots ont eu droit à ses graffitis qu'ils a ensuite libérés
dans Londres...
Slinkachu
Slinkachu
Investir trous, fissures…
Julianna Santacruz Herrera
Julianna Santacruz Herrera a également eu une idée sympa. Cette parisienne s’attaque
aux rues défoncées de la capitale. Elle guette les failles, les éclats de bitume, les nids
de poule. Puis elle les comble avec des bouts de tissus tressés, de toutes les couleurs.
C'est un mur, ou plutôt un
morceau de mur dont les quérons
sont à nu. Dans chaque alvéole, un
objet, un mot, un souvenir .... C'est
un mur attenant à l'ancienne
prison Sainte Anne d'Avignon qui
va être détruite pour laisser la
place à un hôtel de luxe. Le mur
devrait être détruit lui aussi ....
Une partie du patrimoine
avignonnais sera ainsi passé dans
l'oubli.
d’autres incrustent leurs œuvres dans le paysage urbain
jusqu’à ce qu’ils n’en fassent qu’un
Jan Vormann
Dans le cadre de son projet Dispatchwork, le jeune artiste allemand Jan
Vormann répare les blessures des villes en comblant ses anfractuosités
et ses meurtrissures par de petites installations de legos ou de Duplos.
Skelewags
Le « Yarn Bombing » (tag au tricot)
Magda Sayeg 2009 Mexico
Le "Yarn Bombing", un univers parallèle en pure laine inventé par Magda Sayeg, qui vit
à Austin dans le Texas. Magda marque son territoire avec des tags qu’elle tricote.
Des pirates «pure laine»
Le «yarn bombing» est une activité qui consiste à
sélectionner un élément du paysage urbain, puis à
l’envelopper de laine. L’initiative provient de Magda
Sayeg, une artiste d’Austin, aux États-Unis. Cette
dernière a formé un groupe de tricoteurs qui ont
convenu d’un principe: plus un lieu est ennuyeux et
déshumanisé, plus il est inspirant de le vandaliser. Le
but de leurs interventions est simple: se réapproprier
l’espace public. La douceur de la laine vient donc
subitement donner un aspect sentimental et enfantin à
ces bâtiments austères ou aseptisés au fil du temps.
Géométrie de rue
Aakash Nihalani déploie de longs rubans adhésifs de couleurs fluos pour créer des figures
géométriques. Il se sert parfois de structures déjà présentes comme supports .
Le trompe l’œil
Juin 2009, afin de ralentir les
cyclistes un peu trop imprudents
sur le trottoir de Regent's Canal
à Londres, la British Waterways
a fait appel à deux artistes pour
peindre un impressionnant
trompe-l'œil. Réalisée par le duo
d’artistes Joe Hill et Max Lowry,
la peinture représentant un trou
géant a pour but de surprendre,
mais aussi de faire ralentir les
cyclistes trop imprudents.
Cette fissure géante a été créée dans la ville allemande de Geldern par Edgar Müller pour célébrer le
30ème anniversaire d'un concours d'art de rue. Il a passé cinq jours, en travaillant 12 heures par jour,
pour créer l'image de 250 m² de la crevasse, qui considérée sous l'angle exact, semble être en 3D. Il a
ensuite persuadé des passants à compléter l'illusion en gardant des poses suggérant que le trou béant
était réel.
Madonnaro
Madonnaro (mot italien et madonnari au pluriel) est un nom d'origine de l'Italie du
centre, dérivé de Madonna (pour la Vierge), qui désigne un artiste de rue qui produit à
l'aide de craies colorées, à même le pavé des rues et des places, des tableaux
essentiellement d'inspiration religieuse, copies de grands maîtres ou non.
Claudio Stassi
Un défilé de jouets
Voici une armée de Lego dessinée à la craie par
l'artiste Leon Keer (Hollande)
Travail sur l’affiche
Jacques Villeglé prélève et collectionne les affiches lacérées de la rue comme autant de
traces vivantes et anonymes de l'histoire du paysage urbain.
Thom Thom s’est amusé à détourner des affiches publicitaires au moyen de
découpages et collages en tout genre, pour un résultat vraiment étonnant….
JR
• Pour JR, la rue constitue la galerie d'art du peuple par excellence.
• Ainsi, autour de thématiques telles que la liberté ou l'identité, il
organise des expositions photographiques géantes de portraits
d'hommes et de femmes rencontrés au gré de ses pérégrinations.
JR à Paris
Le jeune photographe JR investit Paris,
affichant sur les murs de la capitale
d'immenses portraits d'Israéliens et de
Palestiniens - après les avoir collés des
deux côtés du mur séparant la
Cisjordanie de l'Etat hébreux.
Invader
Invader a fait ses études à l'école des BeauxArts de Rouen.
Artiste secret (il apparaît le visage pixélisé ou
caché par un masque, ou de dos), il est connu,
depuis la toute fin des années 1990, pour
s'être immiscé peu à peu dans les interstices
de l'espace urbain ou péri-urbain de
mégalopoles comme Los Angeles ou Hong
Kong, de capitales comme Paris ou Berne, mais
aussi de villes plus modestes comme Grenoble
(décembre 1999) ou Avignon (juin 2000) en
posant de petites mosaïques inspirées de jeux
vidéo des années 1970-1980, dont en
particulier Space Invaders, à des endroits la
plupart du temps peu accessibles.
Détournement des panneaux
Roadsworth, spécialisé dans la manipulation de la signalisation routière au sol.
Le mobilier urbain
Anderson Augusto et Leonardo Delafuente
ont décidé d'embellir les bouches d'égout
Une rue entièrement customisée par l'artiste de rue le Cyklop
NEOZOON
Leur technique repose sur un constat : La faune doit être réintroduite en ville. Pour se faire, ce collectif recycle
des peaux de bêtes pour les coller sur les murs de nombreuses villes européennes, Paris et Berlin en tête.
Chiens, ours, loups, taureaux se réapproprient ainsi les trottoirs.
Alphabetville - Stephen T. Johnson
Prix Sorcières 1997
Où l'on découvre un C dans
une rosace de cathédrale ou
un E dans un feu de
signalisation..
L’art urbain sur chewing-gum
Ben Wilson s’applique à sublimer ces
minuscules tâches grises, dégoutantes ou au
mieux insignifiantes pour le commun des
mortels, en les habillant d’une multitude de
couleurs et en jouant avec leurs formes
aléatoires
Travail sur
les ombres
Xavier Ride
marguerites sur bitume,
Cherbourg 1997
Les bacs des arbres
Le nain d’Amélie Poulain
Jérôme Mesnager
l’Homme en blanc, « un
symbole de lumière, de
force et de paix »
Des personnages en carton
Know Hope est un jeune artiste israélien de Tel-Aviv.
Installations
Du côté des élèves…
Camions-jouets végétalisés
Matérialiser une piste cyclable
Le CyKlop en collaboration avec les
élèves de l'école rue St Maur Paris
Voici l'alphabetville de Samy,
élève de CM1, qui, munit de son
appareil photo numérique est
parti en quête de lettres
cachées.
Collège:
dans un premier temps, les élèves
ont dessiné un projet individuel
en classe.
Consigne :
«Le sol se dérobe sous vos pieds »
A la craie dans la cour
Photomontage devant le tableau
Invader
Bonhomme de Maïs à Paris
Fresques
Ecole Elémentaire
Un motif qui se répète
By Spanish street artist SpY
Créer un logo, le reproduire en série
Dessiner un personnage
Intégrer une petite mosaïque
Montage en carton
Vivent les fissures
Et les coins moches
Des installations dans la cour
École maternelle « Las Porretas », Salles d’Aude
Bibliographie

Documents pareils