Bulletin municipal - Baie

Commentaires

Transcription

Bulletin municipal - Baie
Bulletin municipal
Municipal Newsletter
B
é
ai
e-D’Urf
Message du maire| Maria Tutino
L’année 2012 fut une autre année
prospère pour notre ville. Comme
vous le constaterez en lisant le rapport
du maire sur la situation financière
de la Ville pour l’année 2012, nous
projetons un surplus de 1,72 $ million
pour l’année fiscale 2012, à la suite d’un
surplus de 737 530 $ en 2011. Il s’agit
d’une réalisation particulièrement
impressionnante, d’autant plus que
nous pouvons nous vanter d’avoir les
plus bas taux par mille de l’île pour nos
secteurs résidentiel et industriel, bien
que nous devions verser 72 % des impôts
fonciers recueillis à la Ville de Montréal
pour les services régionaux!
Baie-D’Urfé est dans une position
financière solide. Les citoyens rénovent
leur
demeures
et
développent
davantage leurs entreprises, un
témoignage de la confiance qu’ils ont
en notre ville.
Cette année, nous sommes ravis de voir
deux projets d’agglomération enfin
réalisés avec succès, après cinq ans
d’efforts soutenus pour l’un, et sept ans
pour l’autre.
Notre ville a également été reconnue
cette année pour un des projets réalisés
dans le cadre du centenaire, fièrement
réalisé dans les délais et budgets
alloués. Un journaliste a même référé
à notre ville comme étant un « paradis
terrestre».
de Baie-D’Urfé a pris une sage décision
en votant le 20 juin 2004 à 92,9 % pour
se défusionner de la mégapole de
Montréal.
L’entrée Morgan – un
projet gagnant
Fier de la réalisation du projet de l’entrée
Morgan, Aménagement Côté Jardin
Inc. nous a demandé la permission de
soumettre ce projet dans le cadre du
33e Concours d’aménagement paysager
de l’Association des paysagistes
professionnels du Québec (APPQ).
Quelle belle surprise pour tous
d’apprendre que cette soumission
s’est vu décerner le second prix dans
la catégorie « Paysage du monde des
affaires ». Le mois dernier, nous avons
reçu une plaque en l’honneur de notre
rang dans le concours, un témoignage
de la réussite du projet pour de
nombreuses années à venir.
La médaille du jubilée de
diamant
Le 18 novembre 2012, nous avons
célébrer la remise de deux médailles
du jubilée de diamant à deux citoyens
remarquables : l’ancienne mairesse
de Baie-D’Urfé Anne Myles et Peter
Neville, fondateur directeur de notre
escouade Sauvetage Baie-D’Urfé et
des Citoyens bénévoles en patrouille.
La médaille a été créée dans le cadre
du jubilée de diamant de la reine
pour reconnaître les contributions et
réalisations de Canadiens. La Ville avait
à la fois désigné Anne Myles et Peter
Neville pour recevoir la médaille mais
MP Francis Scarpaleggia, qui avait
également nommé madame Myles,
a gagné la course et est devenu son
sponsor officiel. Avec la collaboration de
M. Scarpaleggia, nous leur avons donc
remis les médailles lors d’une cérémonie
tenue au Centre communautaire Fritz,
où la famille et les amis se sont réunis
pour célébrer les réalisations de ces
deux citoyens exceptionnels. Vous
aurez l’occasion d’en savoir plus au sujet
de cet événement en lisant cette édition
d’Entre Nous.
Seules 60 000 médailles seront
remises à l’étendue du Canada. Il
s’agit de tout un honneur de pouvoir
dire qu’une petite ville telle que la
Enfin et surtout, plusieurs de nos
citoyens ont été reconnus pour
l’excellence du travail qu’ils exercent
dans leur domaine et pour leur
contribution à leur communauté.
Lorsque l’on considère les actualités
de nos jours portant sur le monde
municipal québécois, j’espère que vous,
comme moi, croyez que la population
(gauche | left) Wayne Belvedere; Kim Millette; Janet Ryan; (avant | front) Peter Neville; Maria
Tutino; Anne Myles; (arrière | back) Chuck Colomb; Lynda Phelps
place in the “Commercial Landscaping”
category earlier this
year. Last month, we
received a plaque
in honour of the
project’s placement
in the contest, a
lasting reminder of
the project’s success.
Baie-D’Urfé is in a strong financial
position and citizens continue to
show their confidence in our Town by
renovating their homes and expanding
their business operations.
November 18, 2012 marked the awarding
of the Queen Elizabeth II Diamond
Jubilee Medal to two very remarkable
citizens: former Baie-D’Urfé Mayor
Anne Myles and Peter Neville, Founding
Director of our Volunteer Rescue Squad
and Citizens on Patrol. The medal was
created for the Queen’s Diamond
Jubilee celebration and it serves to
honour significant contributions and
achievements by Canadians. The Town
had nominated both Anne Myles and
Peter Neville to receive the medal, but
MP Francis Scarpaleggia had beaten us
to the punch and become the official
sponsor for Mayor Myles. With the
collaboration of Mr. Scarpaleggia,
we gave them both their medals on
the same day at the Fritz Community
Centre, where family and friends were
We were happy this year to see two
agglomeration initiatives resolved
successfully after more than five years
of sustained efforts for one, and seven
years for the other.
Also, this year our Town was recognized
for the excellence of one of its main
centennial projects, which I am proud
to say came in on time and on budget.
A journalist referred to Baie-D’Urfé as
“paradise on earth”.
Last but not least, the spotlight also fell
on some of our citizens for excellence
in their field and contribution to their
community.
Diamond Jubilee Medal
br
e2
01
em
2012 proved to be another good year
for our town. As you will read in the
Mayor’s report on the financial situation
of the Town for the year 2012, a surplus
of $1.72 million is projected for the 2012
fiscal year, following a 2011 surplus of
$737 530. All this while boasting the
lowest mill rate for both the residential
and non-residential sectors on the Island
and also delivering 72% of the Town’s
tax dollars to the City of Montreal for
regional services!
c
Dé
Mayor’s Message | Maria Tutino
2|
D
ecem
ber 2012
can read more
about this event
in this edition of the
News and Views.
Only 60 000 medals will be
given out in all of Canada. To
think that a small town of less
than 4000 citizens can boast three
of them is quite extraordinary.
I say three, because I have
recently discovered that
Mr. Scarpaleggia also
nominated
Councillor
Wayne Belvedere and
he will be receiving a
medal in December
for
his
extensive
community
involvement.
Congratulations,
Anne,
Peter and Wayne!
Rhian Wilkinson Evening
We finally held the much-awaited
evening in honour of Olympic medallist
Rhian Wilkinson November 27. The turnout was tremendous: schools, Brownies,
Guides, Scouts, soccer associations,
coaches, family, friends and fans all
came to greet and congratulate Rhian
on her success. I don’t think there was
With everything that is happening in
the municipal world in Quebec these
days, I hope you feel like I do, that BaieD’Urfé made a wise decision on June,
20 2004, when 92.9% voted in favour of
demerging from the Montreal Megacity.
The Morgan Entrance – a
winning project
Aménagement Côté Jardin Inc., proud
of their work on the Town’s entrance,
asked our permission to enter the
project in the 33rd Annual APPQ Certified
Landscaper Contest. To everyone’s
delight, the project came in second
Rhian Wilkinson tenant fièrement sa veste avec le logo de Baie-D’Urfé, un cadeau de la Ville
Rhian Wilkinson proudly displaying her new jersey, a gift from the Town
gathered to celebrate the achievements
of these two outstanding citizens. You
one person there who didn’t get to
speak to Rhian, who happily signed
autographs, posed for pictures, and
nôtre, avec une population de moins
de 4 000 habitants, peut se vanter
d’avoir trois médaillés. Je dis trois car
je viens tout juste d’apprendre que
M. Scarpaleggia a également nommé
le conseiller Wayne Belvedere, qui
recevra sa médaille au cours du mois
de décembre pour son importante
contribution communautaire. Toutes
mes félicitations Anne, Peter et Wayne!
faire don de ses cheveux pour fabriquer
des perruques pour celles qui ont perdu
leurs cheveux à la suite d’un cancer du
sein.
Soirée en l’honneur de
Rhian Wilkinson
Cérémonie du Jour du
souvenir
Nous avons enfin tenu l’événement
tant attendu le 27 novembre dernier :
la soirée en l’honneur de la médaillée
olympique, Rhian Wilkinson. Le taux
de participation a dépassé toutes les
attentes! Des étudiants, des Jeannettes,
des Scouts et Guides, des associations
de soccer, des entraîneurs, de la
famille, des amis et des fans se sont
tous présentés pour saluer et féliciter
Rhian de ses réalisations. Tout le monde
a eu la chance de causer avec Rhian,
qui a signé des autographes, s’est fait
prendre en photo et a serré des mains
toute la soirée.
Chaque 11 novembre, des citoyens et
des politiciens de l’Ouest de l’île se
rassemblent au cénotaphe de SainteAnne-de-Bellevue pour saluer les
anciens combattants et les nombreuses
personnes qui ont perdu leur vie au
nom de la liberté et qui ont su préserver
la qualité de vie dont nous bénéficions
aujourd’hui. Baie-D’Urfé a été bien
représentée lors des sept dernières
cérémonies. Notre présence cette
année a été particulièrement marquante
compte tenu des nombreux groupes
et associations bénévoles qui étaient
dans l’assistance avec leurs familles.
J’étais fière de vois les Scouts et Guides
de la Ville, Sauvetage Baie-D’Urfé et
l’Association des Résidents rendre
hommage aux anciens combattants
qui ont bien apprécié notre présence
assidue, remarquée par tant de gens.
J’aimerais remercier M. Frans Lecluse
de s’être porté bénévole à titre de
photographe officiel de l’évènement. Je
tiens également à remercier la famille
de Rhian qui nous a fourni un diaporama
de l’enfance de Rhian. Enfin, je dois
remercier l’invitée d’honneur d’avoir
trouver le temps dans son horaire très
chargé pour partager cette merveilleuse
soirée avec nous. C’était vraiment
touchant de voir l’impact positif de
Rhian sur nos jeunes et le beau rapport
qu’ils ont ensemble.
Grand cœur du Conseil
jeunesse
Les membres du conseil jeunesse ne
cessent de m’impressionner. Mlle Alice
Marlowe a récemment amassé près de
3 500 $ pour la cause “Shave to Save”
pour avoir l’honneur de se faire
15
raser les cheveux le 26
.12
.20
octobre dernier et
12
Dans cette édition, vous pouvez voir
la photo d’Alice lors de la dernière
rencontre du Conseil jeunesse le
4 décembre dernier. Quelle belle fille,
tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
Piste cyclable Morgan et
site de déversement des
eaux usées Pitfield
L’agglomération de Montréal a enfin
terminé la piste cyclable sur le boulevard
Morgan dans notre secteur industriel,
cinq ans après que le projet ait été inscrit
au budget de la Ville de Montréal. Cette
piste cyclable, qui se veut également un
sentier piétonnier, débute au chemin
Sainte-Marie et se rend jusqu’à l’avenue
Clark-Graham. L’ajout de ce circuit aux
sentiers existants construits par la Ville
en 2007 (financé intégralement par
le secteur industriel) et 2012 (financé
à parts égales par des subventions
provinciales, fédérales et notre parc
industriel) permet désormais à tous les
employés des entreprises du secteur
industriel de circuler à pied en toute
sécurité.
Le site de déversement Pitfield est
pleinement opérationnel et l’ensemble
des eaux usées de Baie-D’Urfé recueillies
de nos fosses septiques y est acheminé.
De plus, la Ville de Baie-D’Urfé gère le
site pour l’Île de Montréal. Le Village
de Senneville (utilisateur existant) et
la Ville de Beaconsfield (utilisateur en
2013) sont des clients de ce site financé
par l’agglomération et géré par BaieD’Urfé.
Ceci représente des économies
annuelles d’environ 70 000 $ pour le
coût de traitement des eaux usées
(depuis 2010) et un revenu annuel de
18 000 $ (depuis 2012) étant donné que
nous gérons et exploitons nous-même
le site. Il nous a fallu sept ans pour se
rendre où nous sommes aujourd’hui,
dans une position enviable d’un point
de vue financier et dans nos relations
inter‑municipales.
Non
seulement
avons-nous réussi à faire construire le
site à cet effet, permettant ainsi des
économies annuelles de 70 000 $ à
tous jamais pour nos citoyens, mais
nous avons également su gagner la
confiance et le respect de l’Île vu que
nous gérons le site pour d’autres villes
et arrondissements de l’agglomération
de Montréal qui ont également des
systèmes de fosses septiques.
Les coûts excessifs et abusifs de la
double-taxation de Montréal pour les
consommateurs d’eau du groupe de
Pointe-Claire, y compris Baie-D’Urfé,
demeurent un problème à résoudre.
Espérons que sa résolution sera le sujet
d’une de mes chroniques l’an prochain.
Joyeuses Fêtes
Je voudrais profiter de cette occasion
pour vous souhaiter de très joyeuses
Fêtes et tout ce qui a de mieux pour
la nouvelle année. 2012 a été une très
bonne année; espérons que 2013 sera
encore meilleure!
Junior Councillors continue to impress.
Young Alice Marlowe recently collected
close to $3500 for “Shave to Save” for
the privilege to get her head shaved
on October 26th and to donate her hair
towards the making of natural hair wigs
for those who have lost their hair due to
breast cancer.
In this issue you will see a picture of
Alice as she looked at our Junior Council
meeting of December 4th. What a
beautiful girl … both inside and out!
Alice Marlowe
Remembrance Day
Memorial
Every year on November 11, citizens and
politicians of the West Island gather
at the Cenotaph in Sainte Anne-de-
Morgan Bike Path and
the Pitfield Sewage
Dumping site
The agglomeration of Montreal has
finally completed the Morgan bike path
in our industrial sector, five years after
it was first put in the City of Montreal
budget. This bicycle/pedestrian pathway
goes from chemin Sainte-Marie all the
way to Clark-Graham. With this stretch
now completed and with the previous
pathways built by the Town in 2007
(fully financed by the Industrial sector)
and 2010 (financed by provincial and
federal grants and our industrial park
in equal portions), all the companies in
the industrial park now have access to
a safe walking path for their employees.
The Pitfield sewage dumping site is now
fully operational and all of Baie-D’Urfé’s
sewage, collected from its septic
systems, is being sent there. Moreover,
the Town of Baie-D’Urfé is also managing
the site for the Island of Montreal. The
village of Senneville (already a user)
and the City of Beaconsfield (2013 user)
are clients of this Baie-D’Urfé--run and
agglomeration-funded operation.
For our Town, this means annual savings
of about $70 000 in sewage treatment
costs (since 2010) and an annual
revenue of $18 000 a year (since 2012)
to operate and manage the site. It has
The very costly and abusive double
taxation of water by Montreal toward
water users of the Pointe Claire water
group, Baie-D’Urfé being one of them,
still remains to be resolved; hopefully its
successful resolution will be the subject
of one of my News and Views article
next year!
Season’s Greetings
I would like to take this opportunity to
wish you all very Happy Holidays and
all the best in the New Year. 2012 was a
very good year indeed; let’s hope 2013
will be even better!
al
Junior Councillor – Big
Heart
taken us seven years
to get where we are
today and it has
been worthwhile
both
from
a
financial and an
inter-city relations
perspective. We not
only successfully
lobbied to have
the site built for
this purpose, thus
saving our citizens a
minimum of $70 000
a year forevermore,
but we have also earned
the Island’s confidence and
respect in the management
of the operation not only
for ourselves but also for the
other cities and boroughs in the
agglomeration of Montreal that have
septic systems.
m
un
ici
p
I would like to thank Mr. Frans Lecluse
for volunteering his time as the official
photographer that night. I would
also like to thank Rhian’s family who
provided a lovely slideshow of Rhian’s
childhood. Finally, I would like to thank
Rhian for taking time out of her very
busy schedule to come and spend that
wonderful evening with us. It was truly
touching to see the positive impact
Rhian has on so many of our youths, and
the connection between them.
Bellevue to honour those who fought
so hard, and the many who lost their
lives for the freedom and the quality
of life we enjoy today. Every year for
the past seven years, Baie-D’Urfé has
been represented at the ceremony.
This
year’s
representation
was
particularly impressive as several of our
Associations and Volunteer Groups also
attended in strong numbers with their
families, making me proud to watch
members of the Town’s Boy Scouts,
Girl Guides, Rescue Squad and Citizens’
Association paying their respects. This
large presence was noted by many and
most appreciated by the veterans in
attendance.
Bu
ll e
tin
shook hands all night long.
|
M
a
cip
i
un
letter
ews
N
l
Rapport du maire sur la situation financière
de la Ville de Baie-D’Urfé pour 2012
Chers concitoyens,
Conformément à l’article 474.1 de la Loi sur les cités et villes,
je suis fière de soumettre mon rapport annuel sur la situation
financière de la Ville de Baie-D’Urfé pour l’année 2012.
RÉSULTAT DE FIN D’EXERCICE 2011
Les vérificateurs externes de la Ville de Baie-D’Urfé, Daniel
Tétreault, comptables agréés, ont audité les comptes de la
Ville pour l’année 2011 et ont déclaré que la Ville était dans
une situation financière solide et que tous nos comptes
étaient en règle.
Les états financiers vérifiés pour l’année 2011 ont été déposés
à la réunion du conseil du 26 avril 2012.
Les revenus totaux de la Ville de Baie-D’Urfé pour l’année 2011
étaient de 17 383 637 $, une hausse de 318 837 $ par rapport
au budget. Voici les principaux facteurs qui expliquent cette
hausse de revenus :
Impôts fonciers 173 874 $
Réserve non utilisée allouée au dossier
judiciaire Foster Wheeler réglé en 2011 135 387 $
Droits de mutation et permis 62 700 $
Fonds reçus de la Ville de Montréal
pour les travaux effectués sur le
réseau d’eau artériel payés par la Ville
Revenus relatifs à l’eau potable
Les dépenses totales pour l’année 2011 étaient de 16 413 531 $,
dont 10 412 076 $ ont été versés à la Ville de Montréal pour
notre quote-part des services d’agglomération (police,
incendie, transport en public, etc.) Les dépenses totales
étaient inférieures de 30 962 $ à celles qui avaient été
budgétées.
Le surplus de 2011 était de 737 530 $. Ce surplus comprend
168 500 $ transférés au surplus affecté qui seront alloués à
des projets particuliers, notamment 57 000 $ pour un abris à
sel et des conteneurs de stockage en béton, 25 000 $ pour le
sentier Morgan et 30 000 $ pour l’agrandissement de l’hôtel
de ville.
En date du 31 décembre 2010, le total du surplus accumulé de
la Ville de Baie-D’Urfé s’élevait à 2 428 867 $. Le solde du fonds
de roulement qui sert à financer la flotte de véhicules de la
Ville était de 321 677 $ (à la suite d’une somme additionnelle
de 171 400 $ en 2011) tandis que le solde du fonds des parcs et
terrains de jeux était de 4 315 $. Le solde du fonds des parcs
et terrains de jeux était significativement plus bas qu’à la fin
2010 puisque une somme de 422 652 $ a été puisée à même
ce fond en vue de financer le projet de l’entrée Morgan, le
principal projet du centenaire de la Ville.
BILAN PRÉVISIONNEL 2012
Le budget 2012 de la Ville de Baie-D’Urfé a été adopté lors d’une
séance extraordinaire du conseil tenue le 20 décembre 2011.
51 249 $
(171 800 $)
Nos citoyens résidentiels et non résidentiels ont soumis 31
demandes de révision du rôle d’évaluation 2011-2013 auprès
de la Direction de l’évaluation foncière de la Ville de Montreal
afin de contester la hausse de leur évaluation foncière.
Les contestations retenues ont occasionné une baisse
des revenus d’impôts fonciers de la Ville de 118 766 $. En
raison des nombreux projets de rénovation et des nouvelles
constructions dans les secteurs résidentiels et industriels à la
fin 2010 et en 2011, nous avons néanmoins reçu plus de 353 000
$ à titre de nouveaux impôts fonciers. Ces nouveaux revenus
fonciers que nous percevons une fois que les comptes de taxes
sont émis appartiennent à 100 % à la Ville. Antérieurement
à 2009, avant la venue du compte de taxes combiné localagglomération, plus de 70 % de ces revenus étaient remis à
la Ville de Montréal. Une réserve de 110 110 $ a été constituée
à partir des revenus de 2011 à titre de provision pour les
pertes possibles de revenus fonciers attribuables
15
aux contestations retenues pour l’année 2012.
.12
.20
12
Le budget d’agglomération a augmenté considérablement
une fois de plus comparativement à l’année précédente et
la quote-part de Baie-D’Urfé est passée de 10,4 millions de
dollars à près de 10,9 millions de dollars, soit une hausse de
4,4 %.
En date du 31 octobre 2012, nous prévoyons un surplus
approximatif de 1,72 million attribuable en partie aux facteurs
suivants :
1. Environ 640 000 $ en revenus provenant d’une
nouvelle source de taxation résultant d’activités
de construction significatives encore une fois cette
année. Aucun revenu foncier n’a été perdu en raison
des contestations d’évaluations foncières bien que
trois des six dossiers en suspens ont été clos cette
année.
2. Un surplus des droits de mutation de 417 000 $
attribuable à la vente de plusieurs propriétés dans le
secteur industriel.
3. Certains projets prévus pour 2012 ont été reportés
Mayor’s Report on the Financial Position of
the Town of Baie-D’Urfé for 2012
Dear Fellow Citizens,
budgeted.
In accordance with Section 474.1 of the Cities and Towns Act,
I am pleased to submit my annual report on the financial
situation of the Town of Baie-D’Urfé for the year 2012.
The 2011 surplus was $737 530. The
surplus includes $168 500 transferred to
affected surplus which will be reserved
for specific projects, including $57 000
for a salt storage shed and concrete
storage pads, $25 000 for the pathway
on Morgan Road and $30 000 for the
expansion of Town Hall.
Total revenues for the Town of Baie-D’Urfé for 2011 were
$17 383 637, an increase of $318 837 over budget. The main
factors explaining the increased revenues are the following:
Property Tax Revenues
$173 874
Unused reserve set aside for the Foster
Wheeler legal case which was settled in 2011
$135 387
Transfer taxes and permits
$62 700
Funds received from the City of Montreal
for work done on the arterial water
network and paid for by the Town
Water Revenues
$51 249
($171 800)
31 applications for review of the 2011-2013 Real Estate
Assessment Roll were submitted by citizens, both residential
and non-residential, to the “Direction de l’évaluation foncière
de la Ville de Montreal” to contest their property evaluation
increase. Those contestations that were successful resulted in
a reduction of $118 766 to the Town’s tax revenues. However,
due to the many renovations and new constructions in both
the residential and industrial sectors, both in late 2010 and
during 2011, more than $353 000 came in as new tax revenues.
These new tax revenues, which come in after the tax bills go
out, now go 100% to the Town whereas pre-2009, before the
advent of the combined local and Agglomeration tax bill,
more than 70% of those new revenues would have gone to
the City of Montreal. A reserve of $110 110 was created from
2011 revenues as a provision for possible loss of tax revenues
due to successful contestations occurring during 2012.
Total expenditures for 2011 were $16 413 531, including
$10 412 076 which was paid to the City of Montreal as our
quote-part share for island-wide services (police, fire, public
transit, etc.). Total expenditures were $30 962 less than
PROJECTED 2012 FINANCIAL
RESULTS
The 2012 budget for the Town of Baie-D’Urfé was adopted at
a special council meeting on December 20, 2011.
The Agglomeration budget increased significantly once again
over the previous year and Baie-D’Urfé’s quote-part share
increased from $10.4 million to almost $10.9 million, that is,
an increase of 4.4%.
As of October 31, 2012, a surplus of approximately $1.72 million
is projected for 2012. This is in part due to:
1. About $640 000 in revenues coming from
new taxation due to once again the significant
construction activity during the year. No tax
revenues were lost due to evaluation contestations
although three of the six outstanding cases were
closed during the year.
letter
2. An excess of $ 417 000 of transfer
ews
N
al
taxes, thanks to the sale of several
cip
i
properties in the industrial sector.
un
M
|
3. Some projects planned for
2012 have been deferred to
2013. The funds budgeted
for these projects will
be included in the
al
The 2011 audited financial statements were tabled at a
meeting of Council held on April 26, 2012.
As of December 31, 2011, the total accumulated
surplus of the Town of Baie-D’Urfé was
$2 428 867. The balance of the Working Fund, used
to finance the Town’s vehicle fleet, was $321 677
(after an additional $171 400 in 2011) and the balance of
the Parks and Playgrounds Fund was $4 315. The balance
of the Parks and Playgrounds Fund was significantly lower
than at the end of 2010, because $422 652 of the cost of the
Morgan entrance project, the Town’s primary Centennial
project, was taken from this fund.
m
un
ici
p
The Town of Baie-D’Urfé’s external auditors, Daniel Tétreault,
comptables agréés verified the Town’s 2011 accounts and
reported that the Town was in a solid financial position and
that all our accounts were in order.
Bu
ll e
tin
2011 YEAR-END RESULTS
à 2013. Les fonds budgétés pour ces projets seront
intégrés au surplus de fin d’année. Nous prévoyons
transférer une somme d’environ 400 000 $ au
surplus affecté pour les projets reportés, dont
l’agrandissement de l’hôtel de ville (100 000 $),
la rénovation du bâtiment des Travaux publics
(160 000 $), l’entretien et la plantation d’arbres (50
000 $) et de nouveaux équipements de jeux pour les
parcs (30 000 $).
4. Diminution des dépenses administratives d’environ
240 000 $ attribuable à des périodes prolongées sans
trésorier, directeur des Travaux publics et personnel
de soutien pour l’hôtel de ville et les Travaux publics.
Nous prévoyons respecter les coûts opérationnels budgétés
pour l’année 2012. Aucune nouvelle dette à long terme n’a
été encourue pour l’année 2012.
TENDANCE BUDGÉTAIRE 2013
La quote-part de l’agglomération demeure un élément
crucial de notre budget d’ensemble puisque 72,2 % des impôts
fonciers recueillis en 2012 ont été versés à la Ville de Montréal.
Selon un communiqué émis à la fin octobre, la quote-part
de Baie-D’Urfé augmenterait de 3,32 % ce qui signifiait que
Baie-D’Urfé devrait verser 11,2 millions de dollars à la Ville de
Montréal en 2013 pour sa part des services régionaux, une
hausse de plus de 360 000 $. Au début novembre, le budget
d’agglomération a été révoqué par le maire intérimaire de
Montréal avec la promesse que la hausse d’ensemble serait
limitée à 2,2 %.
Trois contestations d’évaluations foncières demeurent
en suspens. La Ville pourrait perdre jusqu’à concurrence
de 235 000 $ en revenus fonciers si une décision conforme
aux demandes des citoyens est rendue. Il faudra donc
tenir compte de cette perte potentielle de revenus lors de
l’exercice budgétaire 2013.
Le budget d’exploitation 2013 et le programme de dépenses
en immobilisations pour les années 2013-2014-2015 sont en
voie d’être élaborés et seront déposés lors d’une séance
extraordinaire du conseil qui aura lieu le 19 décembre 2012.
Le projet principal pour l’année 2013 sera l’agrandissement de
l’hôtel de ville. Ce projet est évalué à 850 000 $; une somme
d’un peu plus de 100 000 $ provenant des revenus de taxation
2011 et 2012 est réservée à ce projet. Cette somme comprend
l’agrandissement , le paysagement ainsi que les modifications
nécessaires aux systèmes électriques, de chauffage et
l’insulation intégrale du bâtiment.
RÉMUNÉRATION DES ÉLUS
En 2012, je recevrai de la Ville de Baie-D’Urfé une rémunération
annuelle de base de 18 027 $ et une allocation pour frais de
8 998 $.
En tant que membre du conseil d’agglomération, je reçois de
la Ville de Montréal une rémunération annuelle de base de
10 551 $ et une allocation pour frais de 5 275 $. En tant que
co-présidente de la Commission de l’agglomération sur l’eau,
l’environnement, le développement durable et les parcs,
je recevrai également de la Ville de Montréal, en fonction
du nombre de rencontres auxquelles je participe, une
rémunération annuelle maximale de 10 551 $ et une allocation
pour frais de 1 021 $.
Chacun des six conseillers municipaux recevra un salaire de
6 009 $ et une allocation pour frais de 2 999 $.
CONTRATS DE PLUS DE 25 000 $
Enfin, conformément à la Loi sur les cités et villes, j’ai déposé
auprès de la greffière une liste des contrats de plus de 25 000 $
conclus entre le 1er novembre 2011 et le 31 octobre 2012. Cette
liste comprend également tous les contrats comportant une
dépense de plus de 2 000 $ conclus au cours de cette période
avec un même cocontractant lorsque l’ensemble de ces
contrats comporte une dépense totale qui dépasse 25 000 $.
Le total de l’ensemble des contrats de 25 000 $ octroyé par le
conseil s’élève à 1 423 086,83 $. Cette liste peut être obtenue
auprès de la greffière de la Ville de Baie-D’Urfé.
Maria Tutino
Mairesse de Baie-D’Urfé
Le 21 novembre 2012
Patinoires de Baie-D’Urfé Ouvertes tous les jours selon la météo
15
Parc Bertold
Parc Balsam
Parc Picardy
Parc Dorset
8 h à 23 h
8 h à 23 h
8 h à 23 h
8 h à 23 h
ŠŠ Vestiaire
ŠŠ Éclairage
ŠŠ Éclairage
.12 ŠŠ Éclairage
.20
12
surplus at the end of the year. It is expected that
about $400 000 will be transferred to affected
surplus for deferred projects which include the
expansion of the Town Hall ($100 000), renovations
to the public works building ($160 000), $50 000 for
tree maintenance and plantings and $30 000 for new
parks equipment.
4. Reduced administration expenses of about $240
000 because of extended periods without either
a Treasurer, a Public Works Director, and support
staff for both the Town Hall and the Public Works
department.
The 2012 operational costs are expected to come in as
budgeted. No new long-term debt was incurred in 2012.
GENERAL ORIENTATION FOR THE
2013 BUDGET
The Agglomeration quote-part continues to be a very
important factor in our overall budget since 72.2% of all the
property taxes the Town collected in 2012 went to the City of
Montreal. It had been announced in late October that BaieD’Urfe’s quote-part was to increase by 3.32% which would
have meant that Baie-D’Urfé would have been required to
send over $11.2 million to the City of Montreal in 2013 for its
share of regional services, an increase of over $360 000. In
early November, the agglomeration budget was revoked by
the interim Mayor of Montreal with a promise to keep the
overall increase to 2.2%.
Three evaluation contestation cases are still outstanding. The
Town could lose as much as $235 000 in taxation revenues if
all three cases are resolved as per the citizens’ requests. This
potential revenue loss will need to be addressed in the 2013
budget exercise.
The operating budget for 2013 and the capital expenditures
program for 2013-2014-2015 are currently in preparation, and
will be tabled at a special council meeting in December.
The expansion of the Town Hall will be the predominant 2013
project. It is estimated to cost about $850 000; an amount
slightly over $100 000 is available for this project from 2011 and
2012 taxation revenues. This amount includes the
expansion, the landscaping as well changes
to the wiring, heating and insulation of the
overall building.
REMUNERATION OF
ELECTED MUNICIPAL
COUNCIL MEMBERS
During 2012, I will receive from the
Town of Baie-D’Urfé a basic annual
remuneration of $18 027 and an expense
allowance of $8 998.
As a member of the Agglomeration Council,
I receive from the City of Montreal a basic
salary of $10 551 plus an expense allowance
of $5 275. As Vice-Chair of the Agglomeration
Commission on Water, Environment, Sustainable
Development and Parks, I may receive from the City
of Montreal, depending on the number of meetings
attended during the year, a maximum annual remuneration
of $10 551 and a maximum allowance expense of $1 021.
Each of the six Town Councillors will receive a salary of $6 009
and an expense allowance of $2 999.
CONTRACTS EXCEEDING $25 000
Finally, in accordance with the Cities and Towns Act, I have
tabled with the Town Clerk a list of all contracts exceeding
$25 000 entered into between November 1, 2011 and
October 31, 2012. The list also includes all contracts involving an
expenditure exceeding $2 000 entered into within that period
with the same contracting party, if those contracts involve a
total expenditure exceeding $25 000. The total for contracts
exceeding $25 000 granted by council is $1 423 086.83. This
list can be obtained from the Baie-D’Urfé Town Clerk.
Maria Tutino
Mayor of Baie-D’Urfé
November 21, 2012
Baie-D’Urfé Skating Rinks Open daily, weather permitting
Bertold Park
Balsam Park
Picardy Park
Dorset Park
8 a.m. to 11 p.m.
8 a.m. to 11 p.m.
8 a.m. to 11 p.m.
8 a.m. to 11 p.m.
ŠŠ Changing room
ŠŠ Lighting
ŠŠ Lighting
ŠŠ Lighting
– AVIS IMPORTANT –
Changement d’horaire des
collectes de matières résiduelles
À partir du 2 janvier 2013, la collecte
des matières résiduelles de la Ville
aura lieu les mercredis et non les
mardis. Veuillez donc placer vos
ordures en bordure de la rue entre
20 h les mardis soirs et 7 h les
mercredis matins.
Le jour de collecte des matières recyclables demeure
inchangé, c’est-à-dire les jeudis.
Collectes du temps des Fêtes
Veuillez noter que la collecte
de matières résiduelles du
25 décembre 2012 est reportée
au jeudi 27 décembre 2012.
Le nouvel horaire prévoit une
collecte le 2 janvier 2013.
Veuillez noter que les collectes de matières recyclables
demeurent inchangées pour la période des Fêtes.
Pour de plus amples renseignements, veuillez
communiquer avec le service des Travaux publics au
514 457-2877.
B
é
ai
e-D’Urf
AVIS PUBLIC
Avis est par les présentes donné par la soussignée que le
calendrier de la tenue des séances ordinaires du conseil
de la Ville de Baie-D’Urfé pour 2013 a été adopté et que
les séances ordinaires se tiendront à 19 h 30 à l’hôtel de
ville de Baie‑D’Urfé sis au 20 410, chemin Lakeshore (à
moins d’indication contraire) aux dates suivantes :
8 janvier 2013
9 juillet 2013
12 février 2013
13 août 2013
12 mars 2013
10 septembre 2013
9 avril 2013
8 octobre 2013
14 mai 2013
12 novembre 2013
11 juin 2013
10 décembre 2013
Donné à Baie-D’Urfé, ce 15e jour de décembre 2012.
Nathalie Hadida
Greffière
Nous vous remercions de votre compréhension.
Poils et pattes
Horaire du
temps des
Fêtes
L’hôtel de ville et le
bâtiment des Travaux publics seront fermés du
24 décembre 2012 au 2 janvier 2013 inclusivement
pour le congé des Fêtes.
Frans Lecluse ©
Collecte de sapins de Noël
Veuillez laisser vos sapins de Noël dépouillés
de toutes décorations au bord de la route
avant 8 h entre le 14 et le 18 janvier 2013. Ils
seront ramassés et déchiquetés en copeaux
pour être utilisés dans nos parcs. Pour des
renseignements additionnels, veuillez
communiquer avec le service des Travaux
publics au numéro 514 457-2877. N’oublié pas
15
de consulté le babillard électronique
.12
.20
pour les dates exactes.
12
Certains chiens et chats préfèrent découvrir
les merveilles du temps des fêtes avec leur
langue et leurs pattes! N’oubliez donc pas
que le houx, les liliacées, les baies du gui, les
poinsettias et le bois d’if sont toxiques pour ces animaux.
Alors que nous nous assurons de garder notre arbre décoré
à l’abri des méfaits de nos animaux de compagnie, il ne faut
toutefois pas oublier que l’eau qui nourrit notre sapin peut
rendre nos animaux domestiques malades si elle est bue.
Nous vous rappelons qu’il est déconseillé d’offrir des animaux
domestiques comme cadeau. Il est préférable de donner
l’espoir d’un nouvel ajout à la famille en offrant des accessoires
pour animaux, des certificats-cadeaux pour des cours de
dressage ou de toilettage, une liste de centres d’adoption, etc.
Adopter un animal de compagnie est un engagement à longterme. Il s’agit de prendre une vie en main et de lui donner le
meilleur foyer possible.
Sarah Reed | Agente des services animaliers
514 386-0227 | [email protected]
B
– IMPORTANT NOTICE –
Garbage Pick-up
Schedule Change
é
ai
e-D’Urf
PUBLIC NOTICE
Notice is hereby given by the undersigned that the
2013 calendar of regular council meetings of the Town
of Baie‑D’Urfé has been adopted, and that the regular
meetings will be held at 7:30 p.m. at the Baie-D’Urfé
Town Hall, 20 410 chemin Lakeshore (unless otherwise
indicated), on the following dates:
January 8, 2013
July 9, 2013
February 12, 2013
August 13, 2013
March 12, 2013
September 10, 2013
April 9, 2013
October 8, 2013
May 14, 2013
November 12, 2013
June 11, 2013
December 10, 2013
Given at Baie-D’Urfé this 15th day of December 2012.
Nathalie Hadida
Town Clerk
Starting January 2, 2013, the
Town garbage pick-up will take
place Wednesdays instead of
Tuesdays. Please leave your
garbage by the curb in front of
your home between 8 p.m. on
Tuesday evenings and 7 a.m. on
Wednesday mornings.
Recycling days
Thursdays.
remain
unchanged,
that
is
Holiday Pick-ups
Please
note
that
the
December 25, 2012 garbage
pick‑up is postponed to
Thursday, December 27, 2012.
The new schedule provides
for a garbage pick-up
January 2, 2013.
Please note that recycling days remain unchanged
during the holiday period.
For additional information, please contact the Public
Works Department at 514 457 2877.
We thank you for your understanding.
Paw Print
Sarah Reed | Agente des services animaliers
514 386-0227 | [email protected]
Frans Lecluse ©
Christmas Tree Pick Up
Please leave your Christmas trees, decoration‐free,
by the roadside before 8 a.m. between January 14
and January 18, 2013. The trees will be
letter
collected and chipped to be used in
ews
N
al
our parks. For more information,
cip
i
please contact the Public
un
M
Works department at
|
514 457‑2877. Check the
electronic billboard
for exact dates.
al
We would like to remind you that it is not recommended to
offer a pet as a gift. Instead, it would be preferable to give
the promise of a new addition to your family by offering
accessories, training or grooming certificates, a list of adoption
services, etc. Adopting a pet is a long-term commitment. It is
taking responsibility for a life and making sure to give it the
best possible home.
Town Hall and the
Public Works building
will be closed for the
holidays from December 24, 2012 to
January 2, 2013 inclusively.
m
un
ici
p
While we worry about the decorated tree being toppled over
or decorations being chewed to bits, we often don’t think
about the water in the tree stand that, if drunk, can make your
pets very sick.
Holiday Hours
Bu
ll e
tin
Some dogs and cats use their tongues and paws to
take in the wonders of the holiday season!
For this reason, please keep in mind that
Holly, Lilies, Mistletoe, Poinsettia and Yews
are toxic for them.
Communiqué du conseil
Lynda Phelps | Conseillère
Un hommage à un résidant héroïque
Tournage au Centre communautaire Fritz
Le mois dernier, j’ai assisté à la cérémonie annuelle du
souvenir du Centre Liaison des anciens combattants de SteAnne, tenue spécialement pour les anciens combattants
décédés en 2012. Lors de la cérémonie, j’étais assise à côté de
David Friedman qui, tout comme moi, avait perdu son père
au cours de l’année. Nos pères avaient tous deux servi au sein
de l’Aviation royale du Canada lors de la deuxième guerre
mondiale. David a eu le privilège de voir le récit de guerre
de son père enregistré sur vidéo et diffusé à la radio CBC
avec David Bronsteader il y a 21 ans. Ce récit est disponible
aujourd’hui sur Internet.
Plusieurs scènes du film de Louise Penny « Still Life » (Nature
morte) ont été tournées au Centre communautaire Fritz
cet automne. Vous pouvez visionner un reportage sur le
site Web de CBC à l’adresse http://www.cbc.ca/news/arts/
story/2012/10/29/still-life-film.html.
Le père de David, Joseph
Aaron « Joe » Friedman était
un résidant de Baie‑D’Urfé.
Son épouse, Nancy, a été
la rédactrice en chef pour
de nombreuses années de
la revue Entre Nous. Vous
les avez peut-être croisés
alors qu’ils promenaient
leur bouvier bernois pour se
rendre au Provigo.
Joe, à l’âge de 17 ans, a
contrefait la signature de
ses parents afin de s’enrôler
dans l’armée avec les forces
aériennes. Bien qu’il ait aimé
son premier poste à TerreNeuve, il préférait être un combattant de première ligne,
et a donc demandé un transfert au gouverneur général. Sa
demande a été approuvée et il est devenu mitrailleur de
queue à bord d’un avion Lancaster, un poste qui n’est pas
associé à un taux de survie élevé. Lors de son quatrième raid
aérien, son avion s’est écrasé à la suite d’une attaque. Seul
survivant de son équipe, il a été capturé et a passé six mois
dans un camp de guerre en 1945. Joe venait d’une famille
juive et il devait absolument dissimuler cette information s’il
voulait survivre. Il avait 19 ans à l’époque.
Vous pouvez consulter les adresses suivantes pour plus de
détails:
Projets continus de la Ville
Pour conclure cet article éclectique, j’aimerais énumérer
quelques projets sur lesquels travaillent le conseil et
l’Administration :
ŠŠ Plan d’action contre la propagation de l’agrile du
frêne
ŠŠ Côté est de la butte sur Surrey : étude de son
déposée
ŠŠ Pavage du chemin Lakeshore entre la rue et les
caniveaux de béton pour améliorer la sécurité à
vélo
ŠŠ Projet de développement intégré combinant un
dôme sportif, un hôtel et un restaurant
ŠŠ Projet d’agrandissement de l’hôtel de ville
ŠŠ Projet d’immobilisations et budget 2013
ŠŠ Refonte du site Web
ŠŠ Tendances de circulation dans le parc industriel
http://www.leprojetmemoire.com/histoires/186:joseph-aaronjoe-friedman/
Pour de plus amples renseignements concernant ces sujets,
veuillez communiquer avec moi au numéro 514 457-5306.
https://dl.dropbox.com/u/16150679/JoesInterview.mp3
Je tiens à vous accueillir en grand nombre à la levée du jour
de l’an le 1er janvier 2013 au Centre communautaire Fritz de
14 h à 16 h.
15
.12
.2
http://www.warstory.ca/video.php?story
012
Council Communiqué
Lynda Phelps | Councillor
A tribute to a heroic resident
I found myself sitting beside David Friedman last month. The
St. Anne’s Veteran’s Liaison Center have an annual special
Remembrance Day ceremony for their War Veteran members
that had passed away in 2012, and yes, we both lost our fathers
this year. Our Dads had both been in the Canadian Air Force
during WW2. David was very fortunate to have his father’s
war story recorded on video, website, and featured in an
interview 21 years ago, on CBC radio with David Bronsteader.
David’s father, Joseph Aaron “ Joe “ Friedman was a Baie
D’Ufre resident, and his wife, Nancy, was the long time editor
of the News and Views. You may have seen them walking to
Provigo with their very large Burmese Mountain dog.
Joe, at 17 years old, forged his parent’s signature to join
the Air Force. He was first stationed in Newfoundland, but
although he loved his stay there, it wasn’t for him. He wanted
to be in the front line and wrote to the Governor General
requesting a transfer. It was granted and he became the Tail
Gunner of the Lancaster Aircraft, a position not noted for its
survival rate. In his 4th air raid, his aircraft was shot down. He
was the only member of his team to have survived, and not
surprisingly was captured. He spent six months in a war camp
http://www.thememoryproject.com/
stories/186:joseph-aaron-joe-friedman/
or :
http://www.warstory.ca/video.php?story
id=45. Or the one I found had the most
information, the Bronsteader interview,
https://dl.dropbox.com/u/16150679/
JoesInterview.mp3
Filming at the Fritz Community Center
Another website you may be interested in is:
http://www.cbc.ca/news/arts/story/2012/10/29/still-life-film.
html
You will see a short video with Fritz Farm featured in the
background on Louise Penny’s movie “Still Life”
Ongoing Town Projects
To wrap up this eclectic article, I thought I would list some of
the files your council and administrative staff are working on:
ŠŠ Ash Borer Action Plan
ŠŠ East side of Berm on Surrey, sound study tabled
ŠŠ Gutters on Lakeshore, regarding bicycle safety
ŠŠ Industrial Park Sports Dome and Hotel Proposal
ŠŠ Town Hall renovation project
ŠŠ 2013 Budgets and Capital Projects
ŠŠ Website redesign
ŠŠ Traffic Patterns Industrial Park
al
You can get many more interesting details at :
m
un
ici
p
He was 19 years old during this time.
Bu
ll e
tin
in 1945. Joe was Jewish, it was very important to his continual
survival not to have this information disclosed to his captors.
If you are interested in one of the above subjects and want
more information, please call me, Lynda Phelps,
514 457-5306.
letter
ews
N
al
I hope to greet many of you at the
cip
i
Town Levee at Fritz Farm on
un
M
January 1, 2013 from 2 p.m. to 4
|
p.m..

Documents pareils

Bulletin municipal - Baie

Bulletin municipal - Baie seven years since the demerger, the Town is in an enviable position. We are financially sound, our industrial park is blossoming and our city is cited as one of the most desirable places to live in...

Plus en détail

Bulletin municipal

Bulletin municipal et ne reflètent pas nécessairement celles de l’ensemble du conseil municipal.

Plus en détail

Bulletin municipal - Avril 2012 - Baie

Bulletin municipal - Avril 2012 - Baie BUCCA is once again holding its annual campaign. For those of you who are not familiar with their work, BUCCA, created in 1954, is a unique Baie-D’Urfé citizen association that raises funds by mean...

Plus en détail

septembre 2014 - Baie

septembre 2014 - Baie Last year’s back-to-school police initiative which called for the police, the fire department and municipal security groups to welcome the students of local elementary schools on their first day ba...

Plus en détail