La Fondation Shiv Nadar

Commentaires

Transcription

La Fondation Shiv Nadar
concentrer davantage sur l’exécution et la
mise en place de ces solutions ; 4) Sous la pression de leurs clients, les intégrateurs de système développent des standards de performance plus élevés et des solutions de plus en
plus personnalisées, mais la multiplicité des
équipes tend à brouiller les hiérarchies organisationnelles et, in fine, à retarder la mise en
place de projets générateurs de bénéfices.
« Nous savions que notre chance consistait à
apporter une réponse à ces tendances : positionner
HCLT comme une SSII centrée sur l’alignement
de solutions et sur une stratégie commerciale, une
entreprise qui, à travers l’utilisation d’outils et de
technologies innovants (mais pas plus que nécessaire), permet à des clients de réduire les cycles de
temps dans ses processus commerciaux les plus importants (…). En d’autres termes, nous devions
moins nous concentrer sur ce que nous vendions
que sur la manière d’améliorer les résultats de nos
clients. »
DES RÉSULTATS TRÈS FAVORABLES
La Fondation
Shiv Nadar
Si Vineet Nayar apparaît comme
un PDG dynamique et expansif,
Shiv Nadar, 65 ans, fondateur de HCL,
semble à l’inverse plus réservé, discret.
et avare de parole. C’est d’ailleurs bien
la seule chose pour laquelle il se montre
avare : en septembre, il a annoncé
officiellement qu’il donnerait 10 %
de sa fortune à diverses œuvres
philanthropiques, emboîtant ainsi le
pas aux multimilliardaires Bill Gates et
Warren Buffet. Ces bonnes œuvres sont
placées sous l’égide de la Fondation
Shiv Nadar qui, entre autres, construit
des écoles avec un enseignement
gratuit et possède sa propre université,
ainsi que le Kiran Nadar Museum of Art
qui expose plus de 300 peintures de
la collection personnelle de Shiv Nadar.
Cette collection offre un superbe
aperçu d’une génération d’artistes
indiens particulièrement doués :
F.N. Souza, M.F. Husain, S.H. Raza,
V.S. Gaitonde, Tyeb Mehta, Ram Kumar,
Akbar Padamsee, A. Ramachandran,
Rameshwar Broota, Gulammohammed
Sheikh, J. Swaminathan, Bhupen
Khakhar, Arpita Singh, Jogen
Chowdhury, Navjot Altaf, Subodh
Gupta, Surendran Nair, Atul Dodiya,
Jagannath Panda, G.R. Iranna,
T.V. Santhosh…
de la recherche en économie à la CII, l’importance croissante de l’Inde dans le commerce
mondial s’explique par les facteurs suivants :
« Dans les cinq dernières années, le pays s’est de
plus en plus intégré à l’économie internationale.
Les investissements affluent, car la demande des
classes moyennes ne cesse d’augmenter, les exportations se développent énormément, l’inflation a
été maîtrisée, les coûts de main-d’œuvre demeurent peu élevés, le pays bénéficie d’une démographie dynamique avec une population jeune (plus
de 50 % des Indiens ont moins de 25 ans), enfin les
500 plus grandes entreprises sont toujours plus
performantes… ».
À cela, il faut ajouter la transition profonde
de l’Inde vers une économie de services : en
1991, ceux-ci ne représentaient que 41 % du
PIB indien contre 32 % à l’agriculture et 27 %
à l’industrie. En 2009, le rapport de force avait
bien évolué : 57 % pour les services, 28 % pour
l’industrie et 15 % seulement pour l’agriculture (source : India’s national account statistics).
Cette même année, l’Inde avait pris la quatrième place mondiale en termes de PIB et la
cinquième pour le PIB par habitant.
Pour ou contre une telle vision ? Ce qui est certain, c’est que les derniers résultats en date
plaident en faveur de Vineet Nayar : HCL
QUID DES SYNDICATS
Technologies a récemment annoncé des reveDans un salon propret des quartiers généraux
nus trimestriels de 804 millions de dollars
de HCL, au lendemain de « Directions 2011 »,
(564 millions d’euros environ) pour le premier
Vineet Nayar s’installe confortablement dans
trimestre 2011 (achevé en septembre 2010),
un fauteuil, une tasse de café à la main. Les
soit une progression de 27,6 %, ainsi qu’une
KIRAN NADAR MUSEUM OF ART
yeux mi-clos, il suscite des interrogations auhausse pour l’Europe de 17,5 %. Pendant cette
HCL Technologies Ltd
tant qu’il répond aux questions. Aussi « phipériode, HCL a notamment signé plusieurs
Plot No-3A, Sector 126
lanthropique » soit son livre, il est un mot que
contrats avec une grande institution finanNoida – 201301
Uttar Pradesh, Inde
l’on n’y trouve pas : « syndicat ». HCL serait-il
cière irlandaise, ainsi qu’avec Pohjola InsuTéléphone : +91.1.204.684.035
un employeur parfait au point de pouvoir se
rance Ltd., une compagnie d’assurance généOuvert du mardi au dimanche
passer de ce genre d’intermédiaire ? Sourire en
rale d’Europe du Nord pour laquelle HCL
de 10 h 30 à 18 heures
coin de l’intéressé : « C’est vrai que je ne parle
fournira le développement, la mise en œuvre,
www.knma.in
pas de syndicat. Mais nous sommes dans une école support et la maintenance du système de
nomie de la connaissance. Il n’y a pas de syndicat,
gestion des réclamations. La société s’est posimais cela n’empêche pas les revendications et, surtout, la libre parole
tionnée dans les Quadrants Magiques du Gartner, catégories « expour les employés ». En admettant que la méthode EFCS soit le
ternalisation des postes de travail pour l’Europe » et « externalisation
meilleur de tous les modes de management, pourquoi, dans ce cas,
helpdesk pour l’Europe », et a reçu une note positive de la part du
publier un livre dans lequel des concurrents directs pourraient
MarketScope du Gartner pour les services de sécurité dirigés en
trouver une source d’inspiration ? Peut-être parce que Vineet
Europe.
Nayar, au-delà des apparences, est une sorte d’anti-Machiavel, un
Pour sa part, IDC a identifié HCL comme l’un des « acteurs en
patron moderne qui s’adresse moins aux autres chefs d’entreprise
hausse » des services informatiques dans les pays nordiques : selon
et autres managers qu’à tout employé soucieux de pouvoir travailIDC, HCL offre des propositions fortes dans les marchés verticaux
ler chaque jour dans de meilleures conditions. Cette apparente géclefs comme la fabrication, les services aux consommateurs, les
nérosité n’exclut pas une certaine méfiance ou tout au moins une
services financiers, la santé, l’énergie et les services publics.
forme de prudence à l’égard d’une méthode dont son concepteur
Bien entendu, cette réussite doit beaucoup à la croissance écomême admet qu’elle n’est pas forcément transposable au sein de
nomique phénoménale de l’Inde : + 10,5 % en 2010 et + 9,6 % en
chaque entreprise. Mais après tout, ça ne coûte rien d’essayer… •
2011 (en hausse du PIB), selon les projections de la Confédération
Plus d’informations sur www.hcl.in et www.hcltech.com
des industries indiennes (CII). Selon Bidisha Ganguly, directrice
COMMERCE INTERNATIONAL
62
N°69 - DÉCEMBRE 2010

Documents pareils

HCL Technologies lance un centre d`excellence avec Boeing

HCL Technologies lance un centre d`excellence avec Boeing « L’annonce faite aujourd’hui par HCL Technologies et Boeing est significative. Elle témoigne de la solidité de notre partenariat avec Boeing, » a déclaré M. GH Rao, Corporate Vice-président, Respo...

Plus en détail

HCL Technologies annonce une progression de son chiffre d

HCL Technologies annonce une progression de son chiffre d HCL Technologies annonce une progression de son chiffre d’affaires de 21,4% en GA au troisième trimestre de son exercice 2009-2010 Saint Gobain, Sky Italia, Dixon’s Group International et Vodafone ...

Plus en détail