Le Clan de la rentrée - Cercle des Élèves ESSTIN

Commentaires

Transcription

Le Clan de la rentrée - Cercle des Élèves ESSTIN
Edito
Salut à toi, jeune, vieux, petit, grand lecteur,
Certains connaissent depuis longtemps cette sensation sans pareil qui consiste à
toucher le nouveau Clan, celui que tu as désiré et attendu. Les néophytes ressentent pour la
première fois ce frisson qui parcourt leur dos. Et ils aiment ça… Je le sens dans l’air… Oui
oui comme quand tu as mangé trop de haricots au RU…
Comme tu le verras, ce Clan est un peu spécial. Un peu court. Un peu dû à la
fainéantise dose énorme de travail demandée par les études de ses membres en ce début
d’année… Nous comptions sur la nouvelle équipe pour prendre le relai et nous aider dans
cette conception. Seulement, et cela est certainement dû à notre décourageant génie
artistique, il n’y a qu’une toute petite équipe de Clanpins l’année prochaine… Bref pas grave,
tu vas quand même te fendre la poire en lisant tout ça !
Alors toi qui viens d’arriver dans notre école, tu te dis que c’est un journal débile où
on raconte plein de trucs pas intelligents qui ne font rire personne (à part nous, quoi que…) ?
Et bien tu as… TORT ! (Quoi tu t’attendais quand même pas à ce qu’on se dénigre à ce
point). Cet ouvrage (j’aime ce mot) contient toute une batterie de beaux articles bien écrits,
bien construits, la plupart désopilant, le reste extrêmement drôle. Si tu ne ris pas, sache que
le Clan sait tout… On te retrouvera. On te lâchera dans une cave avec notre bulldog Agnès.
Ça lui va bien comme nom. Mais ça, tu le comprendras plus tard…
En attendant, profite à fond de cette lecture. Qui sait c’est peut-être le dernier Clan
pour un moment (faute de repreneurs)... On aurait préféré une fin en apothéose. Mais
chacun doit garder en lui une part de rêve, d’inachevé… Car on croit tous que les rêves sont
faits pour être réalisés. Mais les rêves sont faits pour être rêvés… (Oui oui je sais j’envoie
grave du rêve là).
This is the end, beautiful friend…
Les Clanpins
2
Ce dont on ne parlera pas dans ce Clan

Du physique des profs de l’ESSTIN, des maths non plus...

De femmes à lunettes

De M. Galiana qui veut qu’on frappe plus fort

Du bar de l’ESSTIN

Des musiques du bar de l’ESSTIN

D'hémorroïde

D'astéroïde

De tout autre mot finissant par -ide (ou alors ce serait très fortuit)

De Madame V. (bon allez juste un peu, mais c’est bien pour te faire plaisir)

De la quéquette qui colle de l’ancien chef du Clan

Des b***th (ah bah si...)

De plein de choses

De la blague de la biscotte Heudebert de R. Marty

Du courage de F. Thiebaud, qui a accepté d’être raccompagné chez lui par
une jeune femme blonde du 70… En voiture.

De tous les incultes qui viennent de demander à leur voisin : “Euh c’est quoi
le 70 ?”

De la tonne de jeux de mots douteux de la Monopoliste. Et vas-y les cartes
chance, la case prison, ne prenez pas 20.000F, etc, etc.

Du PIVE “Organisation des 15 ans de l’EMT”... Comme si y’avait pas assez
de Casimir dans la cave du DT pour acheter deux litres de Banga, des
cacahouètes et passer trois coups de fil.

De la chanson « Tu veux mon zizi ? » de Franky Vincent

Des pulls de F.Humbert

Des cons qui vont venir nous voir demain avec leur petit sourire fier,
révélateur de la médiocrité de leur pitoyable intellect qui se satisfait de si peu:
« Oh bah didons dans le Clan y’a des fautes d’orthographe hein… »
3
Les petits conseils de rentrée
Comme tous les ans voici quelques conseils de rentrée à destination des
nouveaux venus à l’ESSTIN. Et comme tous les ans, les recommandations sont les
mêmes ou presque, donc les plus anciens sont autorisés à passer à l’article suivant.
-
Pour les premières années, sachez que le couloir du 2e étage du bâtiment F
est strictement interdit, sauf si vous tenez à mourir dans d’atroces souffrances.
C’est ici que se trouve le bureau d’A. Volpi et vous découvrirez vite que si vous
avez quelque chose de plus de 4cm (avec une marge d’erreur de 1cm on ne sait
jamais) qui pend entre les jambes, il vaut mieux ne pas avoir affaire à elle.
-
Il est obligatoire de lire le CLAN d’ESSTIN à chaque parution. 1 ECTS est
d’ailleurs prévu à cet effet dans le programme des études.
-
Si vous croisez un barbu qui fait peur au détour d’un couloir, ne paniquez pas
! Ce n’est pas un terroriste ayant déjoué les mesures drastiques du plan Vigipirate de
l‘école, c’est simplement Roger notre gardien préféré qui fait sa ronde. N’hésitez pas
à lui parler, il est très gentil et n’a, je l’espère, pas l’intention de faire sauter l’école.
-
Si tu es un mâle beau, gentil et souriant à la recherche d’une copine, il t’est
fortement conseillé de profiter de ton temps libre ou des CM pour chercher l’amour
AILLEURS qu’à l’ESSTIN. En effet tu apprendras vite, notamment grâce aux
précieux conseils des clanpins, qu’IL N’Y A PAS DE FILLES A L’ESSTIN !
4
-
Si tu es une jeune et belle demoiselle à la recherche de l’homme idéal, tu
peux également passer ton chemin, car c’est bien connu YA QUE DES
DALLEUX A L’ESSTIN.
-
Les élections du prochain cercle approchant à grands pas, tu apprendras vite
que voter ne sert absolument à rien ! En effet, le Clan va te révéler en exclusivité
l’identité du prochain Cercle. Grâce à une collaboration étroite avec M-C. Suhner,
la rédaction a fait une étude statistique s’appliquant à la population des 200
dernières équipes du Cercle et les résultats sont sans appel. La loi Normale
Centrée Réduite utilisée montre que 99.95% des membres du Cercle sont
constitués de l’équipe d’Inté de l’année précédente. Alors si tu trouves que
l’équipe d’Inté est aussi compétente que Benzema sur un terrain, tu sais à quoi
t’attendre.
Voilà pour toi jeune “bisou” ! Tu sais à quoi t’attendre désormais !
Courage, plus que 5 ans ! Compte en 6 on ne sait jamais…
Toufoul’Clan
5
Bref j'ai eu ma première journée projet
Cette année, il parait qu’il faut que je fasse un projet.
J’ai regardé l’annuaire de l’ESSTIN.
Mais y avait trop de pages.
Je suis allé sur internet pour trouver des entreprises.
J’en ai trouvé une.
J’envoie nos CV et une lettre de motiv... Pas de réponse.
Bref, je trouve les adresses de mon parrain.
J’envoie 50 lettres.
Pas de réponse.
Après je vois que y’a projet entreprenariat.
Mais c’est nul, Mais y’a déjà trop de monde.
Ensuite je vois que y’a Projet Citoyen.
Je rigole et je me remets au boulot.
Bref, je reçois finalement des mails qui répondent à mes demandes.
En gros ça dit que ça veut pas me prendre.
Je reçois d’autres mails.
(Des spams : Une clé usb perdue, une réunion pour les pives citoyens, la
déformation du club cheerleader,...)
Et un mail de Rivière qui nous dit que personne n’a de projet cette année.
Je vois qu’il y a aussi l’EMT.
Mais y’a plus de place (En même temps le Clan n'arrête pas de faire de la
propagande pour l’EMT)
Bref, j’ai toujours pas de projet.
Finalement j’ai un pauvre contact dans une entreprise de vente de patate à domicile.
Je réponds, pas de nouvelle.
J’arrive à ma première journée projet.
Je renvoie un mail.
Je rentre chez moi.
Bref, j’ai eu ma première journée projet.
Éric Clantona
6
Et pendant ce temps-là au bar…
7
Au boulot...
HO ? C’est la rentrée petit bisou ! Et tu n’as pas encore rempli ton cartable ?
Comment ? Tu ne sais pas quoi y mettre ? Bon je vais t’aider, mais c’est la dernière
fois... Donc voici une liste (hein ?) complète de ce que tu dois avoir sur toi en
permanence à l’ESSTIN. Du fusil à pompe d’A. Volpi à la montre pour G. Bloch, en
passant par la corde et le tabouret pour E. Jac... Nous te dirons tout ce qu’il te faut
pour que ton année soit un franc succès... (Si cela n’est tout de même pas ton cas,
se renseigner auprès de G. Jandel)
Un décapsuleur : Rien de mieux ni de plus efficace a l’ESSTIN pour avoir ton
année, attention toutefois de ne pas oublier tes boules quies si tu vas aux soirées
ESSTINiennes. Eh oui, tu t’en es rendu compte, une fois le disque de Patrick
Sébastien, ou inversement, il ne reste plus grand-chose à se mettre sous la dent, ou
plutôt sous l’oreille...
Un oreiller : Bah il faut bien s’occuper en CM, ou alors un jeu de cartes au pire.
Une montre : C’est bête, mais ça peut être utile pour arriver à l’heure d’un CM de
Volpi ou de Roche. Toutefois cet achat, comme le précédent, n’est pas utile si tu ne
veux pas assister aux cours magistraux, et ainsi suivre l’exemple des clanpins... (Les
clanpins, c’est nous ! Les illettrés rédacteurs de ce journal ! Faut tous leur dire à ces
bisous)
Une clé USB : Tu pourras ainsi la perdre et en informer toute l’école que tu la
recherches. Et pourquoi ne pas demander carrément à tout l’UL ? Réponse
assurée...
8
Un sac de capotes : Pour... faire des ballons, qu’en faire d’autre à l’ESSTIN...
Des Carambars : Si tu as cours avec Landfried, Marty ou autres spécimens de ce
genre, ils te permettront de t'élever au (1er) rang de chouchou ou même pourquoi
pas au prestige d'être Clanpin... Mais, bisou, seulement quand tu seras grand...
Des touillettes : Ne prends pas ce conseil à la légère, bisou ! Car rien n’est pire
qu’un lundi matin à 9h pendant une pause d’un cours de Roche, quand tu sors
prendre un café court sucré et que tu ne peux le mélanger ! TRUE STORY ! Hein ?
Oui y a aussi les guerres, la famine, le viol et les cours de Humbert, tu as raison...
ATTENTION ! Le port de chemise hawaïenne ne permet pas d’avoir des points en
plus sur les devoirs de JM Riviere. Achat inutile.
Des feuilles de papier : Ah non pardon je me trompe, ça ne sert pas enfin je crois...
Une calculatrice : Mais non pas pour calculer la masse volumique du zinc, ou la
probabilité de faire mousser le blaireau au moins une fois dans l’année, mais bien les
ECTS que tu auras, plus les points ESSTIN. Attention, de ce calcul, dépend ton
année !
Des balles de ping-pong : Et paf la méca flu, dans la poche !
Glandement,
Éric Clantona
9
Résumé du “WEI” 2013
“Alors vieux, ce samedi soir au WEI c’était comment ?
- Euh… Tout ce que j’ai retenu se résume à :
“Signez la charte”
…
...
“Y’a du rab !’ »
…
…
…
“Alors on a de la bière, du blanc-cassis et du RCL”
…
…
…
“Il est 20h30 on fait péter la musique”
…
…
…
“Euh, on arrête les jeux à boire (de la bière)”
…
…
…
“Euh, on doit fouiller les sacs et les tentes pour voir si y’a pas de l’alcool, sinon on
arrête la soirée”
- Ah… Autant dire, y’a plus d’ambiance à la fête de la saucisse à Morteau, non ?
- Mais putain j’en sais rien, j’ai jamais été à la fête de la saucisse à Morteau. Allez
j’me casse y’a la soirée parrainage qui commence à 20h30 faut pas que je sois en
retard.
Allez, tendresse et chocolats
CTMieux-A-Clan
10
Ceci est
un article drôle
Avec une image
drôle.
11
Liste des citations de film qui sont les plus utilisées à l'ESSTIN, Part II :
Dis voir ? Tu t’es jamais senti con (bah si) quand quelqu’un fait une super
citation de film, mais que tu ne connais pas d’où ça vient. Si ? Et bah pas moi ! Mais
je peux t’aider, pour ça, voici une super liste de citations pour que tu reprennes du
poil de la bi... BÊTE ! Mais on te remet le contexte quand même...
- Quand tu poses une question au premier de la promo :
“Élémentaire, mon cher Watson” (Le Retour de Sherlock Holmes)
- Quand tu poses une question à F. Poras :
“Tu veux ma photo, banane ?” (Retour vers le futur)
- Quand tu poses une question à JMD :
“Qui est le joueur en 1ère base, qui ?” (Rain Man)
- Quand tu poses une question à E. Jacquot :
"Toc Toc! - Qui est là? - Allez vous faire foutre!" (Arrête-moi si tu peux)
- Quand tu parles à Mme Volpi :
“-Mais tu ne comprends pas ! Je suis un homme. - Et alors ? Personne n’est parfait”
(Certains l’aiment chaud)
- Quand tu demandes quelque chose à quelqu’un du groupe de ton projet :
“-En tout cas, ils peuvent me tuer, je ne parlerai pas.- Mais moi non plus ! Ils peuvent
vous tuer, je ne parlerai pas !- Ah, je savais qu’on pouvait compter sur vous.”(La
grande vadrouille.)
- Toujours quand tu demandes quelque chose à quelqu’un du groupe de ton
projet :
“-Tu m’aides pas là ?- Non pas là non...” (Les bronzés font du ski)
12
- Quand on planifie une réunion pour le projet :
“De toute façon, les réunions de la table ronde c’est deux fois par mois. Donc si le
mec il dit après-demain à partir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois,
ça reporte” (Kaamelott)
- Quand tu spam la boite de mail de JM Riviere :
“Non, mais t’as déjà vu ça ? En pleine paix, y chante et pi crac, un bourre-pif, mais il
est complètement fou ce mec ! Mais moi les dingues, j’les soigne, j’m’en vais lui faire
une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins
d’Paris qu’on va l’retrouver, éparpillé par petits bouts façon puzzle... Moi quand on
m’en fait trop j’correctionne plus, j’dynamite... J’disperse... Et j’ventile...” (Les tontons
flingueurs)
- Quand JR Roche te vire :
“Ça devrait te prendre exactement quatre secondes d’atteindre cette porte. Je t’en
donne deux” (Diamants sur canapé)
- Quand... Ouais un peu n’importe quand :
“Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?” (Le bon, la brute et
le truand)
- Quand tu es dans un cours avec MCR :
“- You come with me to pick up Peter.- Nan, you, you come with me to pick Mac
Hintosh. - No, you.- I beg your pardon but I don’t understand. - And if you don’t come,
I... I... Oh merde alors comment on dit ! - Mais comment ça « merde alors » ! But
alors you are french ! - You are not english ?” (La grande vadrouille)
- Juste à l’EMT :
“Ah bah maintenant, elle va marcher beaucoup moins bien forcément !” (Le corniaud)
- Quand un ESSTINIEN essaie de chopper :
13
“Écoute Bernard... J’crois que toi et moi, on a un peu le
même problème ; c’est qu’on peut pas vraiment tout miser sur notre physique,
surtout toi. Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c’est oublie qu’t’as
aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher...”
(Les bronzés font du ski)
- En cours de meca :
“Que la Force soit avec toi...” (Star Wars)
- Quand un ESSTINien apprend la vérité :
“- Y a quel pourcentage de filles pour un mec ici ? - Ça dépend du mec.” (Les
Bronzés)
- Dans un cours de Humbert :
“Bon, dans une demi-heure je nous considère comme définitivement perdus.” (Les
bronzés font du ski)
- Quand A. Keiri t’explique un truc :
“C’est pas faux !” (Kaamelott)
- Quand y’a la campagne du cercle :
“Hé ! Secouez vos queues, le concours de pissage est terminé” ! (Very Bad Cops)
Te voilà prêt à affronter le monde des érudits ! Si jamais une citation te
vient à l’esprit et que tu veux nous la faire partager, envoie-nous un message plein
d’amour (et avec ta citation quand même) sur notre page Facebook…
Car « Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé… » (Into the Wild)
Exclandablement
Éric Clantona
14
Après les Ch’tis à Ibiza…
15
Les conseils de la coloc’
Alors ça y est, te voilà libre, sans parents pour te réprimander sans cesse ?
Tu crois que la belle vie ne fait que commencer dans ta nouvelle collocation avec tes
potes ? Tu dois cependant adopter un nouveau mode de vie. Le Clan te fournit
d’avisés conseils pour éviter les problèmes, moments gênants et découvertes
incongrues.
Conseil n°1: Faire du sport
Tu t’étais habitué à manger varié avec les bons petits plats de Maman ?
Oublie tout ça ! Un soir sur deux, tu décideras qui cuisine en jouant à pile ou face,
“1,2,3,Soleil”, JeTeTiensTuMeTiens etc. Pour peu que tes colocs soient légèrement
de mauvaise foi, des discussions interminables sur la validité du moyen de
départage usité s’en suivront. Tu finiras au MacDo ou tu auras appelé PizzaHut
désespéré 10 minutes avant la fermeture. L’apport calorique du Big Tasty étant
sensiblement identique à celui d’un kilo de fraise tagada, tu devras t’activer pour
évacuer ! Euh non LOL ne compte pas… COD non plus. Te taquiner le hanneton ?!
Conseil n°2: Investir dans une EXCELLENTE connexion internet
À l’heure où le monde entier est connecté au monde entier, tu vas devoir
partager la même adresse IP que tes petits camarades. Inutile de te dire que le wifi
est essentiel ! Tu te vois chacun avec son câble Ethernet, dans le salon, tard le soir,
chacun essayant de fuir le regard de l’autre, la main dans le… Hum. Pas terrible.
Mais ne crois pas que le wifi résout tous les problèmes ! Si chacun attend ses petits
moments d’intimité avec impatience (pour aller regarder ta série préférée bien sûr…
Quoi d’autre après tout ?), une interruption impromptue pourrait dégrader
irrévocablement les relations internes au sein de la coloc’.
16
Tu te dois d’être très prudent ! N’hésite pas à tendre quelques pièges sur le
chemin de ta chambre (Fil à linge, vieux caleçon qui traine, un manuel d’UML qui
suscitera l’interrogation de ton camarade sur sa présence au sein de votre habitat
commun, etc.).
Conseil n°3: Oublier la drague
Je ne te fais pas de dessin. Tu sais très bien qu’il est impossible pour toi de
ramener une jeune fille chez toi et d’espérer te faire faire dégorger la courgette
pénard. Même avec le flageolet à la portière, tu devras renoncer, car les risques de
dommages collatéraux sont trop importants. Sache que quoi que tu fasses, au
moment même de l’entrée de la femelle dans le terrier mâle, au moins un de tes
colocs sera en train de se chercher un truc à manger dans le frigo, nu, pensant qu’il
est tout seul (c’est une pratique bien plus répandue que tu ne le penses). Quant aux
petites phrases du genre « Euh les gars ce soir je mange un morceau dans ma
chambre, ça serait cool de ne pas me déranger.», elles ne fonctionnent pas ! Tes
colocs ne sont pas dupes ! Quant au morceau en question, elle risque de plus ou
moins apprécier…
Pour le reste je te laisse découvrir par toi-même, c’est plus drôle… Eh oui j’ai la
flemme de trouver d’autres idées…
Conseil n°4 : Trouver des colocs qui peuvent bosser à ta place
Ça aide des fois…
Péniblement,
Clanlocation
17
10’ l’enquête
En cette période d’insécurité qui fait la une de tous les médias, l’équipe du Clan va
vous faire partager un document exceptionnel. C’est le fruit d’une longue enquête qui
a mené l’un de nos journalistes dans les couloirs de l’école pour répondre à la
question que tout le monde se pose en ce moment : mais qu’est devenu A.
Delebarre ?
Quel rapport avec l’insécurité évoquée au début de cet article ? Aucun.
Mais cela vous a donné envie de le lire.
Opérant principalement en caméra cachée pour éviter les soupçons, ce journaliste a
pris tous les risques pour répondre à cette question, allant même jusqu’à sécher un
CM de C.Godart. Voici ce document en exclusivité.
Le 12/09/13 à 9h30.
Les premières informations dont je dispose sont contradictoires, certaines indiquent
que notre ancien directeur serait retranché dans son bureau depuis les élections et
en refuserait l’accès au nouveau directeur G.Jandel. D’autres disent qu’il est
simplement rentré chez lui et toucherait tranquillement les Assedic, mais cela me
parait très peu probable.
Je me dirigeai vers le bureau de Roger, le gardien, qui saurait sans doute me
renseigner.
- “Bonjour Roger !
- Bonjour.
- Est-ce que vous savez où est A. Delebarre ?
- J’en sais rien et j’m’en fous. Maintenant fout moi la paix je vais fumer ma clope.
- Ok merci Roger !”
Bon il semblerait que le sujet soit tabou, j’allais devoir faire preuve de plus de
persuasion la prochaine fois. Je devais trouver quelqu’un d’autre qui puisse me
renseigner. J'aperçus G.Bloch déboulant dans le hall. Ma montre indiquait 9h35, j’en
ai déduit qu’il avait cours à 8h.
18
- “Monsieur Bloch !
- Désolé j’ai pas le temps, je suis en retard. Vous savez où est la salle C235 ?
- Oui, suivez-moi.”
Sur le chemin je le questionnais discrètement.
- “Sauriez-vous si A. Delebarre est actuellement retranché dans son bureau ?
- Je ne peux pas vous répondre, j’ai juré à Agnès que je ne dirai rien.
- Agnès ? Vous voulez dire A. Volpi ?
- Merde ! Oubliez ça, j’ai rien dit. Bon c’est là et les élèves m’attendent. Au revoir”
Mes efforts ont porté leurs fruits, j’avais maintenant une piste sérieuse qui, vous allez
le voir, serait cruciale pour la suite de l’enquête.
Cette piste me mena tout droit au bâtiment F, devant le bureau d’ A.Volpi.
Je frappais à la porte.
- “Entrez !
- Bonjour, je viens vous demander si vous saviez quelque chose à propos de la
retraite d’A. Delebarre.
- Ne me parlez pas de ça, c’est un scandale, une honte ! Nan, mais il se prend pour
qui pour traiter les femmes de cette façon ? Je ne veux plus entendre parler de lui !
- Heu, je ne comprends pas trop…
- Saviez-vous qu’il aurait demandé à sa secrétaire de lui apporter un café il y a
quelques semaines ? Nan, mais on n’est pas des esclaves, le temps où les femmes
étaient soumises est révolu ! Là c’est un café, mais qui sait, demain ça aurait pu être
une demande beaucoup plus intime entre un patron et sa secrétaire si vous voyez ce
que je veux dire.
- Madame, calmez-vous, c’est qu’un café !
- “qu’un café”? Nan, mais c’est à cause d’homme comme vous que la situation des
femmes n’évolue plus depuis 50 ans ! Maintenant, partez de mon bureau !
19
- Mais je voulais juste savoir si vous saviez où se trouve…
- Dégagez !”
Je partis sans demander mon reste, mais malgré cette conversation à sens unique,
j’avais une nouvelle piste : la secrétaire.
Je me dirigeais donc vers le bureau de l’ex-directeur, dont seuls quelques élus
connaissent l’emplacement exact. J’allais frapper lorsque je tombais nez à nez avec
la fameuse secrétaire. J’employai alors une méthode très connue du monde
journalistique et politique, le mensonge.
- “Bonjour, je voudrais avoir des renseignements sur A. Delebarre, c’est pour un
sondage IFOP concernant les parachutes dorés dispensés aux directeurs d’écoles
d’ingénieur quittant leurs fonctions.
- Ah je suis désolée mais le directeur n’est plus ici, il est chez lui profitant de son
temps libre et des Assedic.
- Tant pis, je repasserai dans 5 ans pour questionner Monsieur Jandel ! Au revoir.
Je partis avec le sentiment du devoir accompli, l’enquête était bouclée. L’ancien
directeur n’était donc pas retranché dans son bureau comme tout le monde semblait
le croire, mais, aussi incroyable que cela puisse paraitre, était tranquillement chez
lui. Comme on dit dans le métier, la vérité triomphera toujours !
Reporterment,
Toutfoul’Clan
20
Et sinon la rentrée ça se passe comment ?
21
Les petites annonces de l’ESSTIN
“Mauricien conducteur apprenti cherche des étudiants en mal de projet sur qui rouler
avec son Monster Truck”
“Technicien du DT cherche truc à faire”
Une autre fille aime-t-elle ton mec en secret ?
Notre conseiller astral lève le voile sur ses amours cachés. Envoie COCU au 75454,
COCU C-O-C-U au 75454
« Cherche Partenaire homme, femme ou animal pour s’initier au plaisir de la vie,
bonne rémunération, envoyer CV, lettre de motivation, photocopie de passeport et de
cours de Bacher exigés »
« Jeune homme de moins de 40 ans très bien membré, souffrant toutefois d’un
condylome (à chercher sur google image), cherche jeune demoiselle pour relation
dépravée... »
« Cherche Cercle pour l’année en cours, ex-intégrateur refusé. »
« Clé USB cherche propriétaire désespérément »
« Partenaiiiiiiire particu… Oui oui on sort…»
« Clan cherche travailleur pas cher (enfant, chinois, plombier polonais, soviétique
refoulé, ESSTIN services) pour le pliage »
« Curiosity cherche Martien »
« Hobbit cherche anneau vibrant brillant »
NB : Un condylome, ou verrue génitale, aussi appelé condylomata acuminata, condylomes
acuminés, est une infection sexuellement transmissible extrêmement contagieuse, elle peut se
présenter comme une excroissance indolore touchant la peau ou les muqueuses des régions anale
et/ou génitale. #Wikipédia (et l’urologue du chef du Clan de l’année 2012-2013)
22
Mots croisés
23
Citations
T.Chambrion :
“Vous avez des beaux engins !”
E. Jacquot : (au dernier DS de l’année)
“Vous ne passerez pas !”
D. Bresseinger :
"Est-ce que ça sort tout seul ?"
Marty :
“Vous pourrez tout voir”
“Les mathématiques, c'est pas pour vous embêter... Heu...”
“Ça se voit dans les patates”
“Qu'est ce que vous faites ? Vous prenez des photos de moi ?
- Non non.
- Je vous préviens, vous faites du fric sur moi ! J'ai de très bons avocats, ça peut
aller loin... Bon j'arrête...”
“Je rigole c'est bon, c'est bon ! Je rigole, mais je décide quand vous rigolez… Stop !
Y’a que moi qui est le droit de faire le couillon, pas vous !”
P.Weber:
“Les noeuds c’est les boules”
VBK:
“Désolé je suis en retard, j’ai couru chercher les polys”
Bloch :
“La dureté, c'est un peu plus dur”
JM.Rivière:
“Pourquoi t’es déguisé en Pingouin ?” à un Monopolistien.
24
VU / PAS VU
VU (et c’est honteux) : Les intés qui utilisent le Clan d’ESSTIN pour faire leur pub.
VU : Des blagues dans le Clan plus drôles que celles de Sophia Aram.
PAS VU (Et c’est dommage parce que sinon les cours de EJ seraient
parfaits...):
Des blagues de E. Jacquot plus drôles que celles Sophia Aram.
PAS VU : (avant 8 octobre) Anne Taniere (MIKOLAJCZAK) au ping-pong.
PAS VU : Anne Taniere (MIKOLAJCZAK) Mettre un point au ping pong.
PAS VU : G. Jeandel en costard/cravate.
PAS VU (Mais maintenant c’est normal) : A. Delebarre.
PAS VU : Galiana dans le calendrier des Dieux du Stade (Enfin, on nous a dit, nous
on a pas regardé...).
VU : Anne Taniere (MIKOLAJCZAK) allez se faire voir chez les grecs.
PAS VU : F. Thiebaud gagner le tour de France
VU : Un 1A tout seul pour aller au cours d’espagnol
VU: Un trafic suspect sur ADE
PAS VU: Un WEI, un vrai
PAS VU: Des IE en cours
PAS VU (Et ça explique le point précédent): Des cours de IE
(Trop) VU: Des affiches, des affiches, encore des affiches.
VU (aussi): “La guerre des crêpes” dans le hall.
(Plus) VU (et c’est tant mieux): Des pulls orange qui pique les yeux
25
Remerciements
Pour notre dernier Clan, nous souhaitons remercier :
- La MGEL/ Le cercle/ La scol’ et bien d’autres (Pour leur inactivité proche de la
notre).
- Les futurs Clanpins qui vont reprendre la magnifique tache qu’est le Clan (bonne
chance pour le pliage).
- Le gala, l’EMT, #Mauriciendu54, la scol’, et les gens qui oublié leur clé USB, ça
nous donne des mails qui nous font réagir.
- Le mec qui a programmé les correcteurs orthographiques même si ça n’a pas été
toujours suffisant.
- A.Volpi, E. Jacquot, F. Humbert, JL Noisette, G. Bloch, A. Keiri, A. Delebarre et tant
d’autres pour leurs contributions non-volontaires au Clan.
- G. Prieur, A. Taniere, T. Chambrion, R Marty, E. Landfried, G. Jeandel et tant
d’autres pour leurs contributions volontaires au Clan.
- Le mec qui a découvert les patates.
- Le mec qui a découvert la distillation.
- Tous les ESSTINIENS qui nous supportent (et soutiennent).
- Toutes les personnes qui aiment notre page Facebook.
- Et bien sûr tout l’ESSTIN qui nous permet tout de même de se moquer les uns les
autres et de former une grande famille.
MERCI d’avoir tant d’humour envers vous même !
John MacClan
Éric Clantona SuceMonClan
ESSTIN Toutfoul’Clan
Sex and The
« L’humour est une idiotie intelligente, l’art d’exister, l’anthropophagie des
végétariens, la politesse du désespoir, le meilleur détecteur de mensonges,
une plante gaie arrosée de tristesse, une tentative pour décaper les grands
sentiments de leurs conneries…»
26
Celle-là c’est juste pour le fun…
27
28

Documents pareils

Le Clan de la rentrée - Cercle des Élèves ESSTIN

Le Clan de la rentrée - Cercle des Élèves ESSTIN les regarder jusqu’au bout n’est pas désagréable en soi ; en tant qu’élèves de l’ESSTIN, je n’ai pu m’empêcher d’y noter quelques petites particularités. C’est que les producteurs américains ont de...

Plus en détail

Le Clan d`Avril - Cercle des Élèves ESSTIN

Le Clan d`Avril - Cercle des Élèves ESSTIN Esstiniennes, Esstiniens, vous avez sans doute suivi avec intérêt les derniers Oscars qui ont vu la consécration de Jean Dujardin et de toute l’équipe du film The Artist. Et bien l’heure est venue ...

Plus en détail

Le Clan d`Avril - Cercle des Élèves ESSTIN

Le Clan d`Avril - Cercle des Élèves ESSTIN Vraiment au Verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c’est un Véritable honneur de te rencontrer." (V pour Vendetta)

Plus en détail