Secteur du bois, du papier et de meubles

Commentaires

Transcription

Secteur du bois, du papier et de meubles
Projet co-financé par le Fonds européen de développement régional
dans le cadre du Programme Opérationnel Développement de la Pologne orientale 2007 – 2013
Le secteur du
bois, du papier
et du meuble
en Pologne
orientale
4 taille et structure 4 centres du développement 4 success story 4 potentiel du secteur 4
Le secteur du
bois, du papier
et du meuble
en Pologne
orientale
1. Potentiel de la Pologne orientale
3
1. Potentiel de la Pologne orientale
La Pologne orientale est une zone qui occupe 31,6% (99 000
km2) du territoire polonais, habitée par plus de 21% (8 145 800) de
la population. Elle se compose de cinq voïvodies : de Lublin, de
Basses-Carpates, de Podlachie, de Sainte-Croix et de Varmie-Mazurie. L’orginalité et l’attrait du Macrorégion pour les investisseurs
est témoignée par sa situation géographique – le long de la frontière
orientale de la Pologne. En même temps, c’est également la région
située le plus loin à l’extrémité est de l’Union européenne, formant
une fronitère directe entre l’Union européenne et la Russie, la Biélorussie et l’Ukraine. Non seulement une excellente situation géographique dans la zone transfrontalière, mais aussi de nombreuses
années d’étroites relations économiques entre les entreprises et les
gouvernements locaux de la Macrorégion, et les entreprises et les
gouvernements locaux de la Russie, de l’Ukraine et de la Biélorussie
causent que la Pologne orientale peut devenir une plateforme de
coopération entre les entreprises de l’Union européenne et les pays
de l’ancienne Union soviétique.
La Pologne orientale est une Marcorégion des gens jeunes (plus
de 31% de la population ont moins de 25 ans) et éduqués (plus de
335 000 étudiants sont enseignés à 53 universités). Compte tenu
également de salaires plus baisses en Pologne orientale – de 15 à
20% - en comparaison avec d’autres régions de la Pologne, c’est
la Pologne orientale qui offre un excellent climat d’investissements
et de l’activité économique aux investisseurs. Le potentiel de l’investissement de la Pologne orientale est encore renforcé par l’infrastructure de l’environnement des affaires. Dans la Macrorégion,
il y a 5 Zones Économiques Spéciales, offrant des exonérations
fiscales pour les investisseurs potentiels. Le fonctionnement des
parcs scientifiques et technologiques encourage la coopération du
business et des scientifiques. Le système d’incitations à l’investissement n’est pas sans importance. Les investisseurs peuvent espérer
non seulement des fonds supplémentaires dans le cadre de subventions ciblées du gouvernement (les soi-disants programmes pluriannuels), mais aussi sur le soutien dans le cadre des programmes
opérationnels – nationaux et régionaux, ou bien des remises locales. Les investisseurs potentiels ont également la possibilité de
recevoir un financement dans le cadre du Programme Opérationnel
« Devéloppement de la Pologne orientale » (PO DPO), dédié exclusivement à 5 voïvodies de la Pologne orientale.
CARTE 1. Les voïvodies de la Pologne orientale
Lithuanie
Russie
Varmie-Mazurie
Podlachie
Biélorussie
Lublin
Sainte-Croix
Basses-Carpates
Ukraine
Slovaquie
Source : Élaboration propre basée sur la division administrative de la Pologne
Grâce à sa situation géographique, resourcess, conditions naturelles et traditions, les secteurs suivants se sont développé d’une
manière exceptionnellement forte en Pologne orientale : BPO, le
secteur de construction, secteur chimique, du bois et du meuble,
le secteur des énergies renouvelables, la logisitique, l’aéronautique,
de la machinerie, du métal, des vêtements, secteur alimentaire et du
tourisme des affaires.
TABLEAU 1. La structure du gouvernement territotriel en Pologne orientale
Voïvodie
district
commune rurale
gcommune municipale
villes auvillles au droit de powiat
les plus grandes villes
(selon le nmbre des habitants)
Lublin
24
171
42
4
Lublin,
Chełm,
Zamość
Basses-Carpates
25
111
49
4
Rzeszów,
Przemyśl,
Stalowa Wola
Source : Élaboration propre basée sur la division administrative de la Pologne
Podlachie
17
79
39
3
Białystok, Łomża,
Suwałki
Sainte-Croix
14
71
31
1
Kielce,
Ostrowiec Świętokrzyski,
Starachowice
Varmie-Mazurie
23
67
49
2
Olsztyn,
Elbląg,
Ełk
4
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
2. Secteur du bois, du papier et du meuble en Pologne
Le développement du secteur du bois, du papier et du
meuble est fort lié aux ressources forestières et au dynamisme de leur exploitation. Le couvert forestier en Pologne
fait vers 30% et est pareil à celui en Allemagne, Norvège
ou France. Il faut souligner le fait de l’augmentation du
couvert forestier en Pologne - en dernières décennies
il s’agrandit de 0,2-0,3% que donne à Pologne une des
premières places en Europe quant à l’accroissement de
superficie des forêts.
Un indice important marquant une puissance des forêts
est leur richesse. La richesse des forêts en Pologne la distingue parmi d’autres pays européens - en Europe 1 hectare
de forêts compte en moyen 107 m3 de bois pendant qu’en
Pologne - plus de 200 m3/ha. En plus, il faut souligner le fait
d’une haute commercialité des forêts polonaises (94%) ce qui
signifie que leur grande partie peut être utilisée à des fins
économiques [tableau 2].
une fabrication de meubles. Vu l’importance de la vente
et d’emploi et - avant tout - l’influence sur l’exportation
(l’industrie du meuble en particulier) cette industrie joue
un rôle principal dans l’économie polonaise. Le produit de
la vente de l’industrie polonaise en totalité a atteint 896,4
mld de zlotys en 2010 et 1010,3 mld de PLN en 2010 en
indiquant une croissance - par rapport à la période correspondante en 2009 - de 113,9 mld de zlotys (9,7%). La
participation du produit de la vente en industrie du bois, du
papier et du meuble aux revenus de l’industrie en totalité a
atteint vers 7,9% en 2010.
Le secteur du bois, du papier et du meuble emploie 276
mille personnes, c’est à dire 10,8% de l’emploi en industrie
en général. Le plus grand nombre des personnes est employé dans l’industrie du meuble (134 mille personnes en
juin 2011), dans l’industrie des produits de bois (92 mille)
et dans l’industrie du papier - 50 mille personnes. Il faut
Le secteur du bois, du papier et du meuble comprend
avant tout une fabrication des produits en bois, en paille
et en liège (y compris une fabrication de bois de sciage,
des panneaux de bois, du bois lamellé-collé, produits de
menuiserie et de charpenterie, des emballages en bois),
une fabrication de papier, de carton et de cellulose (y compris une production de produits en papier et en carton) et
remarquer que l’emploi dans l’industrie en général en juin
2011 – 2,5%- était plus haut par rapport à octobre 2009,
tandis que celui de l’industrie du bois, du papier et du
meuble a augmenté de 4% environ [tableau 3].
Le taux de rentabilité dans l’industrie polonaise fait
5,2% tandis que dans l’industrie des produits de bois fasse
4,0% et dans l’industrie du papier et du meuble proportio-
TABLEAU 2. Ressources forestières dans des pays d’Europe choisis en 2005
Europe
Finlande
France
Espagne
Norvège
Pologne
Russie
Suède
Ukraine
Italie
m3/ha
107
96
158
50
92
203
100
115
221
145
En total en mln de m3
106 278
2158
2465
888
863
1864
80479
3155
2119
1447
Commerciales en % en total
*
84
93
78
78
94
49
77
64
70
Source : Élaboration propre basée sur Sylviculture 2009, GUS, Varsovie 2009, p. 247
TABLEAU 3. Produit de la vente de l’industrie du bois, du papier et du meuble en 2010-2011 (en mln de zlotys)
industrie en total
industrie de produits de bois
industrie du papier
industrie du meuble
2010
1 010 302,7
28 274,9
24 931,5
26 921,5
Source : Élaboration propre basée sur GUS, Bulletin Statistique Juin 2011.
I-VI 2011
520 284,5
12 068,1
13 494,1
13 456,9
I-VI 2010
452 473,4
10 736,5
11 242,4
11 009,0
2. Secteur du bois, du papier et du meuble en Pologne
5
nellement 7,1% et 6,3%. En 2000-2009 la production dans
l’industrie du bois, du papier et du meuble s’est fort élevée.
La production de certains produits a augmenté plusieurs
fois. Un accroissement de la production du papier a fait
plus de 69% dont l’accroissement le plus élevé concernait
du papier et du carton à usage graphique (vers 147%), du
carton ondulé (plus de 173%) et des serviettes en papier et
des masses de cellulose (la production a augmenté 9 fois).
En même temps, dans la production des meubles de tout
type on a noté un accroissement. Une croissance la moins
élevée a été indiquée dans la fabrication des meubles en
bois pour chambre à coucher (8,9%) tandis que celle la
plus élevée ait été notée dans la fabrication des sièges
(164,8%), meubles en bois de cuisine (159,4%) et meubles
dans l’industrie en général et elle fait 11,2%. Les branches
du bois, du papier et du meuble sont des secteurs éminnement appuyés sur une exportation. La valeur des exportations de la branche en 2009 égalait 10 136,7 mln d’euros. Des meubles polonais sont un des plus importantes
marchandises d’exportation (réprésentent vers 6% de l’exportation en Pologne). Le dynamisme de développement
de l’exportation des meubles en 1989-2006 était impressionnant - une exportation a augmenté 30 fois dans cette
période-là. En 2005 la Pologne se situait en 4ème place
parmi des exportateurs mondiaux des meubles, précédée
par la Chine, l’Italie et l’Allemagne et suivie de Canada,
États-Unis, Danemark et France. En 2009 la valeur des exportations de mobilier a atteint 4 666,0 mln d’euros [dia-
pour salles à manger et salles de séjour (130%). La crise
mondiale n’a pas influencé négativement au taux de production dans l’industrie du bois, du papier et du meuble en
Pologne [tableau 4].
La participation des branches mentionées dans l’exportation est plus élevée que la participation de ces branches
gramme 1].
Des branches du bois, du papier et du meuble polonaises sont attrayantes pour des investisseurs étrangers.
À la fin de 2009, 525 sociétés à capitaux étrangers et employant plus de 83,8 mille de salariés fonctionnaient dans
le secteur. La valeur de capital investipar des investisseurs
6
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
TABLEAU 4. La fabrication des produits de l’industrie du bois, du papier et du meuble choisis janvier-juin 2011
Unité
bois de sciage en total
contreplaqué
panneaux de copeaux de bois
panneaux d’aggloméré
bois m de plaçage
fenêtres et portes
panneaux de sol en bois mosaïque
panneaux de sol en bois
masse de cellulose
papier et carton
carton ondulé
sacs et poches en papier
boîtes et coffrets en papier et carton
sièges convertibles en mobilier pour dormir
mobilier de cuisine
mobilier en bois (chambre à coucher)
mobilier en bois (salle à manger, salle de séjour)
dam3
m3
dam3
mille m2
mille m2
mille m2
mille m2
mille m2
mille t
mille t
mille t
mille t
mille t
mille de pièces
mille de pièces
mille de pièces
mille de pièces
I-VI 2011
1 313
3 978 606
2 369
244 320
15 055
5 892
689
21 938
456
1 845
707
44,5
736
1 177
1 145
1 535
8 625
Changement par rapport
à I-VI 2011 en %
+10,2
+17,8
+6,6
+2,0
-13,5
-0,6
-5,9
+25,0
+2,0
+2,6
+12,7
-13,7
+6,3
+20,2
-5,0
+11,2
+5,3
Source : GUS
dans ce secteur a atteint plus de 5 mld de PLN. Parmi les
plus grands investisseurs étrangers on trouve avant tout
des entreprises : allemandes
– Pfleiderer, Schieder,Ante-Holtz GmbH, Herlitz, Berthold Group, C+P Moebelsysteme, FIAAG, Steinach, Steinhoff, suédois – Ikea, Duni, Esselte, Gavekal, Sora Enso,
DIAGRAMME 1. La participation du secteur du bois, du papier et du meuble dans l’exportation en 2009 (en %)
bois et produits
en bois
produits en papier
meubles, éléments
préfabriqués
autres
produits
Source : GUS, Commerce extérieur janvier-décembre 2009
Swedwood, Arctic Paper et Kronospan (Chypre), Tompla
(Espagne), Amcor (Australie), VPK Group (Belgique), Metsa Tissue (Finlande).
2.1. Perspectives de
développement de la branche
en Pologne
Les perspectives de développement des branches du
bois, du papier et du meuble en Pologne sont favorables et
résultent avant tout de :
r r l’expérience en commerce sur marchés de l’Europe occidentale et la capacité de répondre aux exigences de
qualité et techniques élevées définies par ces marchés ;
r r la localisation favorable auprès des marchés capables
d’absorber de l’Europe occidentale ;
r r la politique de développement des produits active y
compris une amélioration permanente du design et
d’une création d’image de la marque ;
r r l’ouverture aux investissements étrangers ;
r r l’expérience en production de la main-d’oeuvre et des
modernisations de gestion liées aux investissements
étrangers ;
r r coût de fabrication relativement bas, y compris coût de
la main-d’oeuvre ;
r r la proximité et la richesse des ressources du bois massif et des matériaux à base de bois ;
r r le marché national dynamique.
3. Le secteur du bois, du papier et du meuble en Pologne orientale
7
3. Le secteur du bois, du papier et du meuble
en Pologne orientale
DIAGRAMME 2. Le couvert forestier et la part de l’exploitation forestière en Pologne en 2009. (en %)
Source : Élaboration propre basée sur données de GUS
3.1 Taille et structure du secteur
Le couvert forestier de la Pologne orientale
La politique d’afforestation polonaise en 2000-2009 a contribué à une croissance de superficie des forêts de 2,53%. De pareils résultats ont été notés en Pologne orientale. Le plus grand
accroissement du couvert forestier a été indiqué en voïvodie
de Lublin et de Sainte-Croix. En voïvodies de Podlachie et de
Varmie-Mazurie un accroissement du couvert forestier en 20002009 a atteint plus de 3%. Seulement en voïvodie de BassesCarpates la croissance était inférieure à la moyenne nationale et
et présentait un peu plus de 2% [tableau 5].
En 2009 les forêts de la Macro-région de la Pologne orientale
égalaient 32,05% de surface des forêts en Pologne et la participation des voïvodies orientales dans la récupération du bois
faisait 28% de totalité de bois (parmi 5 voïvodies de la Pologne
orientale celle de Varmie-Mazurie a annoncé la plus grande participation) [diagramme 2].
Les voïvodies de la Pologne orientale se caractérisent
d’un grand différenciation du couvert forestier. La voïvodie
de Basses-Carpates indique le taux de couvert forestier
le plus haut - 37% et le moins haut couvert forestier
(23%) est indiqué dans la voïvodie de Lublin qui a un
caractère typiquement agricole. Dans d’autres voïvodies y
mentionnées la taille du couvert forestier est pareille à la
moyenne nationale.
TABLEAU 5. Forêts en totalité en ha en 2000 et 2009
de Lublin
de Basses-Carpates
de Podlachie
de Sainte-Croix
de Varmie-Mazurie
Pologne
Source : Élaboration propre basée sur données de GUS
2000
2009
551 493,0
650 015,8
595 609,1
314 440,4
713 020,3
8 864 993,5
573 662,1
663 796,7
614 094,2
326 487,6
735 366,4
9 089 092,0
Accroissement
2000-2009 en %
4,02
2,12
3,10
3,83
3,13
2,53
Part d’une superficie
forêts en total en %
6,31
7,30
6,76
3,59
8,09
100,0
Couvert
forestier en %
22,6
37,0
30,3
27,9
30,0
29,0
8
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
3.2. Le caractéristique et les centres
principaux de développement
du secteur
La Pologne orientale est un des centres principaux des
branches mentionées. Une participation du produit de la
vente des entreprises du secteur en Pologne orientale en produit de la vente en Pologne en 2010 a atteint plus de 14,8%
(11,8 mld de PLN) et sa participation en emploi (en Pologne
orientale le secteur embauche près de 61 mille personnes)
dans tout le secteur – 22,1% [tableau 6].
Des rémunerations dans le secteur du bois, du papier et
du meuble en Pologne orientale sont inférieures par rapport
à ceux du reste du pays. Cela confirme une attractivité d’investissements de la Macro-région. En mars 2011 dans le domaine de la production des produits de bois le salaire mensuel moyen brut en Pologne a égalé 2539,84 PLN, par contre
dans la Pologne orientale il a égalé 2476,60 PLN (bien qu’il
dépasse le moyen national – 2946,06 PLN dans la voïvodie
de Podlachie, il reste bien inférieur dans les autres: dans la
voïvodie de Sainte-Croix il est le plus bas – 2023,94 PLN).
Dans l’industrie du papier le salaire moyen brut en Pologne
a atteint 3681,88 PLN dans cette période-là, tandis qu’en
Pologne orientale 2744,63 PLN (même dans la voïvodie de
Lublin qui est un leader dans l’industrie du papier en Pologne
orientale le salaire mensuel brut n’a atteint que 3259,47 en
mars 2011).
Quant à l’industrie du meuble, le salaire brut en pays
entier était de 2577,17 PLN tandis qu’en Pologne orientale
– 2411,04 PLN (seulement dans la province de Lublin a dépassé la moyenne nationale et s’établit à 2772,95 PLN).
Des centres principaux du secteur dans la région sont
les voïvodies de Varmie-Mazurie, de Basses-Carpates et de
Lublin. La participation des voïvodies de Sainte-Croix et de
Podlachie est inférieure. Le rôle principal dans le développement du secteur joue l’industrie du meuble et des produits de
bois ce qui est lié à la possibilité d’une récupération du bois
dans le territoire de la Macro-région de la Pologne orientale.
Dans les voïvodies de Basses-Carpates et de Varmie-Mazurie
où le niveau de la récupération du bois de 100 ha de superfi-
TABLEAU 6. Le chiffre d’affaires de la branche du bois, du papier et du meuble et l’emploi en Pologne orientale janvier-mars 2011 par voïvodies :
de Lublin
de Podlachie
de BassesCarpates
de Sainte-Croix
de Varmie-Mazurie
En total
133,3
173,3
269,9
576,5
343,9
54,9
60,4
459,2
631,2
57,7
347,6
1036,5
121,0
–
18,4
139,4
304,3
63,1
660,8
1028,2
1533,7
349,0
1357,1
3239,8
3482
2024
5999
11505
3704
613
1697
6014
6600
1300
9400
17300
2751
–
531
3282
7100
1100
14800
23000
23637
5037
32427
61101
Produit de vente en mln de PLN
produits de bois
industrie du papier
industrie du meuble
En total
Emploi
produits de bois
industrie du papier
industrie du meuble
En total
Source : Élaboration propre basée sur données de GUS
3. Le secteur du bois, du papier et du meuble en Pologne orientale
9
TABLEAU 7. Consommation des produits de l’industrie du bois et du papier en 2008
bois de sciage
panneaux d’aggloméré
y compris
résineux
En total
en mille de 3
de Lublin
de Basses-Carpates
de Podlachie
de Sainte-Croix
de Varmie-Mazurie
Pologne
106,4
283,5
103,5
221,0
336,7
7426,6
de Lublin
de Basses-Carpates
de Podlachie
de Sainte-Croix
de Varmie-Mazurie
Pologne orientale
1,4
3,8
1,4
3,0
4,5
14,2
En total
panneaux de
copeaux de bois
en m3
y compris durs
en mille de 3
85,4
8359,1
203,6
20 132,6
83,4
677,8
204,8
1379,3
243,7
6864,6
5933,3
137 989,1
la part en consommation nationale en %
1,4
6,1
3,4
14,6
1,4
0,5
3,5
1,0
4,1
5,0
13,8
27,1
papier et carton
en tonnes
305,9
515,1
4,5
127,2
1113,8
73 516,6
313 671
311 869
33 561
24 944
579 852
4 565 682
183 854
131 681
49 542
140 546
51 716
5 760 820
0,4
0,7
0,0
0,2
1,5
2,8
6,9
6,8
0,7
0,5
12,7
27,7
3,2
2,3
0,9
2,4
0,9
9,7
Source : Élaboration propre basée sur données de GUS
TABLEAU 8. Les plus grandes entreprises de la branche du bois, du papier et du meuble dans le territoire de la Pologne orientale (2009) selon le produit de la
vente dans le classement des 500 les plus grandes entreprises en Pologne selon l’hebdomadaire Polityka
Position sur
la liste de
500
108
Nom et localisation
Recettes des ventes
en mln de PLN
Bénéfice net
en mln de PLN
Emploi
Grupa Kapitałowa Black Red White, Biłgoraj
2009,8
126,6
7730
171
Grupa Kapitałowa Pfleiderer, Grajewo
1233,8
- 40,5
1625
301
Grupa Kapitałowa Barlinek S.A., Kielce
578,0
- 20,8
b.d.
435
DS. Smith Polska S.A., Kielce
363,4
42,4
733
481
Szynaka Meble Sp. z o.o., Lubawa
301,9
3,5
1044
Source : Liste de 500 de l’hebdomadaire Polityka
cie forestière est le plus élevé, la croissance de la production
des produits en bois était également la plus élevée. Une situation différente concerne de l’industrie du papier - les voïvodies de Lublin et de Basses-Carpates en sont des leaders.
Le développement du secteur en Macro-région est confirmé
par le fait que la production des masses en cellulose et du
papier ne doit pas être si fort en corrélation avec une base
des ressources que la production des produits en bois ou
des meubles.
Ayant un grand potentiel sous forme d’immenses ressources en bois et les récupérant dans une dimension assez
extensive, la Pologne orientale n’est pas capable de consommer de tous les produits de ce secteur. Quant à la consommation du bois de sciage,on n’en utilise pas sur place après
l’avoir récuperé. Des panneaux de copeaux de bois sont traités proportionellement à la participation des voïvodies particulières dans l’économie de Pologne entière. Égalemet, la
Pologne orientale dispose d’une surproduction de papier et
de carton, parce que 10% de la production nationale suffit à
les satisfaire [tableau 7].
La structure du secteur du bois, du papier et du meuble en
Pologne et en Pologne orientale est dominée par de petites
entreprises. De grandes entreprises constituent vers 1% de
tous les entités dans la branche [tableau 8].
3.3. Success story
Grupa Black Red White
Le fabricant et distributeur des meubles et des articles
d’ameublement est la plus grande entreprise et en même
temps le plus grand groupe polonais dans la branche. La
compagnie se trouve parmi 100 compagnies qui ont le plus
de valeur en Pologne - une liste lancée par l’hebdomadaire
10
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
Newsweek. On y prend en considération des sociétés à taux
de revenu le plus élevé.
La compagnie a été crée à Cracovie en 2009 et estimée
à 1,61 mld de PLN. Elleest présente dans se classement en
tant qu’un seul répresentant de la branche du meuble. La
compagnie se spécialise dans la production des meubles de
chambre, de cuisine, tapissés et des tables et des chaises de
styles différents. Le groupe possède 20% de participations
dans le marché polonais des meubles en ce qui concerne
des ventes (les recettes des ventes étaient de 2 mld de PLN
et le bénéfice net - 126,6 mln de PLN). Le groupe se compose
de Black Red White S.A. et 20 sociétés dépendantes dont 9
entités étrangères situées en Ukraine, Biélorussie, Slovakie,
Russie et Bosnie et Herzégovine. Une activité de fabrication
pour Black Red White est effectuée en 21 usines situées en
Pologne et à l’étranger. Le groupe Black Red White place
30% de ses ventes à l’étranger. Un assortiment offert par le
Groupe est, hors du marché polonais, accessible dans plus
de 50 pays du monde entier, p.ex. en : Tchèquie, Slovaquie,
Hongrie, Roumanie, Croatie, Bulgarie, Russie, Lituanie, Lettonie, Ukraine, Biélorussie, Kazakhstan, Grèce, Bosnie et
Herzégovine, Allemagne, Autriche, Belgique, Bays-Bas, pays
scandinaves, Grande Bretagne, Irlande, États-Unis et au Canada.
Le groupe Black Red White dispose d’un réseau de 200
points de vente bien planifié et organisé dont la moitié est
situé à l’étranger. La vente nationale au détail des meubles et
des articles d’ameublement de Black Red White est menée
et développée - hors points de vente partenaires à l’aide du
résea de salons de vente propres situés dans toute la Pologne. A présent, elle compte 54 salons y compris 11 salons
de grande surface à Wroclaw, Cracovie, Lublin, Zabrze, Bedzin, Chorzow, Lodz, Bydgoszcz, Poznan, Varsovie et Gdansk.
Une vente nationale en gros s’effectue dans 10 magasins en
gros propres et 3 réprésentants ainsi que dans des magasins
régionaux à la surface totale de 257,5 mille m2. Une stratégie
pareille dans le cadre du commerce en gros est réalisée aux
marchés étrangers.
Le groupe est propriétaire de plusieurs magasins en gros
en Ukraine, Biélorussie, Russie et Bosnie et Herzégovine. Les
magasins en gros de la compagnie se trouvent en Tchèquie,
Slovaquie, Hongrie, Bulgarie, Roumanie et Gréce.
La position dominante du occupe une société Black Red
White S.A. Elle exerce une gouvernance sur ses filiales et
coordonne des achats, productions et ventes effectuées par
des sociétés associées au Groupe.
Dans le Groupe Black Red White - dans des sociétés
subordonnées et sociétés coopérant ou prestataires de services - travaille au total plus de 14,5 mille salariés (le Groupe
embauche 7730 employés).
3.4. Investissements étrangers
La Pologne orientale est une région où le grand nombre
d’investisseurs étrangers du secteur du bois, du papier et du
meuble sont présents, p.ex. Pfleiderer (Allemagne), Kronospan
(Chypre), Formaplan (Allemegne), Roto Frank AG (Allemagne),
Baltic Wood (Finlande), Masonite International Corporation (Canada) ou Ikea (Suède). Cette dernière est en train de mettre
en oeuvre le plus grand investissement en Pologne dans le
domaine du bois - une construction de l’usine des lames en
bois. Un investissement Swedspan/Ikea est également un des
3. Le secteur du bois, du papier et du meuble en Pologne orientale
plus importants projets dans la région de la Pologne orientale.
Depuis 2011 l’usine produira jusqu’à 250 000 m3 de produits
legers et à faible émission pour l’industrie du meuble. La production des lames ultra-légères en HDF Green--Light (panneau
de fibres haute densité) sur la base de nouveau procès technologique garantissant de meilleures propriétés du produit,
un poids plus léger et une réduction des coûts. Le projet sera
réalisé par étapes. Un investissement sera autosuffisant énergétiquement - la société planifie d’y construire une installation
de cogénération à 40 mln d’euros. Le nouvel investissement
dans la commune d’Orla (voïvodie de Podlachie) contribuera à
l’activisation et au développement de la région et de la Pologne
orientale. Grâce à l’usine on y gagnera 230 postes de travail et
plus chez les sous-traitants. Cela influencera une diminution du
taux de chômage dans la région.
3.5. Clusters, organisations et
associations de soutien
Stowarzyszenie De Lublin Drewno Regionalny
Klaster w Lublinie (Association Bois de Lublin
Cluster Régional à Lublin)
L’association réunit 23 entités du domaine du bois et des
domaines voisins - fournisseurs de bois, fabricants du sciage
et des produits de menuiserie, fabricants des toitures, des
meubles ainsi que des entreprises fournissant des services
de construction ou de transport. Elle a pour son objectif le
soutien du développement des entreprises et des initiatives
économiques de la voïvodie de Lublin par la coopération dans
le cadre d’application de nouvelles solutions et la croissance
de compétitivité des entreprises du domaine. L’association
veut étendre la sphère de son activité par une construction
des maisons en bois traditionnels à prix bas. Elle planifie son
expansion à l’UE, Lituanie, Ukraine, Slovakie, Tchèquie afin
d’établir des rélations coopératives dans le domaine des solutions technologiques à prix compétitifs.
Contact :
ul. Spokojna 2
20-074 Lublin
tel./fax: +48 (81) 746 93 34
www.de Lublindrewno.pl
Podlaski Klaster Drzewny (Cluster du Bois de
Podlachie)
Fondé en mai 2008 par des entreprises de la branche du
bois (du meuble) à Suwalki. Park Naukowo-Technologiczny
(Parc de Sciences et Technologies) Polska-Wschód Sp. z
o.o. à Suwalki est coordinateur du cluster. Son objectif est
de créer un réseau de coopération qui permettrait de lier et
mettre à profit le potentiel des personnes, entreprises, écoles
supérieures, unités de recherche scientifique, institutions
de l’environnement économique et autorités locales et nationales pour faciliter le transfert et la diffusion du savoir et
des innovations parmi des acteurs concernés. Y participent
: Białostockie Fabryki Mebli à Bialystok, Zakłady Stolarki Budowlanej Stolbud à Sokółka, Białostockie Fabryki Sklejek Biaform S.A., Przedsiębiorstwo Produkcyjno--Handlowe ŁFM Sp.
11
z o.o. à Łomża, Zakłady Płyt Wiórowych S.A. à Grajewo, Fabryka Mebli Forte Oddział à Suwałki, Home-Meble à Suwałki,
Eko-Drewno Majewski à Suwałki.
Contact :
ul. Noniewicza 10
16-400 Suwałki
tél.: +48 (87) 562 84 77
www.park.suwalki.pl
Klaster Producentów Okien i Drzwi
Mazurskie Okna (Cluster des Fabricants des
Fenêtres et Portes Fenêtres de Mazurie)
Fondé en 2006 d’une initiative de 7 entreprises de la voïvodie de Varmie-Mazurie En 2007 on a fondé une association
des fabricants de la menuiserie Mazurskie Okna (Fenêtres de
Mazurie) qui est jusqu’aujourd’hui un coordinateur du cluster.
En 2009, pour pouvoir exerçer des activités commerciales on
a créé une société à responsabilité limitée Mazurskie Okna
Sp. z o.o. dont des partenaires sont des entreprises associées dans le cluster.
Actuellement, il dénombre quelques dizaines d’entreprises.
Ce sont des opérateurs économiques micro, petits et
moyens du domaine de la menuiserie: la production des
portes et des fenêtres et des produits voisins, comme : du
bois et des éléments en bois, volets, appuis de fenêtre, vitres,
quincaillerie de bâtiment et éléments en métal, protections
antivol, portes et mécanismes de porte de garage. Des institutions de l’environnement économique coopèrant étroitement avec le cluster : Agence Régionale de Développement
de Varmie-Mazurieà Olsztyn, Chambre de l’Artisanat et de
l’Entreprise de Varmie-Mazurie Université de Varmie-Mazurie
à Olsztyn et École Supérieure d’Informatique et d’ÉconomieTWP à Olsztyn.
Contact :
ul. Zientary-Malewskiej 65
10-310 Olsztyn
tel./fax: +48 (89) 526 03 48
www.mazurskieokna.pl
Stowarzyszenie Klaster Mebel Elbląg
(Association Cluster Meuble Elbląg)
Fondé en 2007, comprend 20 entreprises employant plus
de 2000 salariés. Ce sont surtout des fabricants du mobilier
sur mesure (Adastol), des meubles de cuisine (Alex, KAM,
Layman), des chaises (Halex, Interfryz), du mobilier en bois
massif (Piomar), des meubles de salle de séjour (Stanbor,
FM Stolpłyt) et des façades de meuble (Stoczew), des acces-
Soutien de développement du secteur
Le développement du secteur du bois, du papier et du meuble en Pologne orientale est appuyé par des clusters fondés dans des voïvodies particulières. Ils concernent la production
des articles en bois et des meubles.
12
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
3.6. L’enseignement secondaire et
supérieur
En Pologne de l’Est plus de 331 mille personnes sont étudiants (17,4% de tous les étudiants en Pologne). Près de 47
mille d’eux sont étudiants à des facultés techniques. En plus, la
Macro-région offre un accès aux cadres techniques moyens. En
Pologne, aux écoles secondaires professionelles qui forment entre autres - des techniciens, apprend vers 908 mille d’élèves
dont en Pologne orientale presque 213 mille d’élèves (vers
3,5% d’eux en professions liées à la production et à l’industrie
manufacturière ). Les établissement scolaires enseignant des
spécialistes du domaine du bois et du meuble : Zespół Szkół
Drzewnych w Łomży (Groupe Scolaire d’Enseignement Professionnel à Lomza), Zespół Szkół Drzew-nych i Leśnych w Rucianej Nidzie (Groupe Scolaire d’Enseignement Professionnel à
Ruciane Nida), Zespół Szkół Drzew-nych i Ochrony Środowiska
w Zwierzyńcu (Groupe Scolaire d’Enseignement Professionnel à
Zwierzyniec), Zespół Szkół Zawodowych w Suwałkach (Groupe
Scolaire d’Enseignement Professionnel à Suwalki), Zespół Szkół
Mechanicznych i Drzewnych w Przemyślu (Groupe Scolaire
d’Enseignement Professionnel à Przemysl) oraz Technikum
Drzewne w Iławie(Lycée Technique à Ilawa)
3.7. Les perpectives de
développement du secteur du
bois, du papier et du meuble
en Pologne orientale
soires de meuble (Patrex) et des semi-produits pour fabrication des meubles (Lupus).
Contact :
ul. Stefczyka 7/8
82-300 Elbląg
tel./fax: +48 (55) 648 62 65
www.mazurskieokna.pl
www.meble.pl/klaster-mebel-elblag,o97.html
Les perspectives à long terme de développement des
branches du bois, du papier et du meuble en Pologne sont
favorables et résultent avant tout de :
rr un excellent potentiel de la Macro-région de la Pologne
orientale sous forme de ressources forestières abondantes par rapport à l’Europe ;
rr la modification de récupération du bois depuis plusieurs
années ;
rr un accroissement ultérieur de la production des meubles à
cause de l’augmentation de l’exportation et du développement
de vente sur le marché national favorisés par l’amélioration de
situation sur le marché des logements, c’est à dire une croissance du nombre de logements planifiés et mis à disposition
en Pologne orientale (en Pologne orientale une augmentation
du nombre de permis a atteint plus de 10% pendant 9 premiers
mois de 2010 pendant que le nombre de permis en Pologne
ait diminué de 3,3% ; le nombre des logements mis à disposition en Pologne orientale a augmenté en cette période de 15%
environ pendant qu’en Pologne entière il ait diminué de plus
de 17%).10% pendant 9 premiers mois 2010 pendant que le
nombre de permis en Pologne ait diminué de 3,3% ; le nombre
des logements mis à disposition en Pologne orientale a augmenté en cette période de 15% environ pendant qu’en Pologne
entière ait tombé de plus de 17%) ;
rr par rapport aux autres régions de la Pologne et aux marchés
étrangers en particulier, la Pologne orientale dispose des
coûts de la production relativement bas (une accessibilité et
coûts des matières premières et de la main-d’oeuvre bas).
4. Les incitations à l’investissement – l’aide publique
13
4. Les incitations à l’investissement – l’aide publique
Conformément à la carte de l’aide publique régionale, les investisseurs investissant dans des nouveaux projets en Pologne
orientale peuvent compter sur le plus haut niveau possible de
soutien qui peut être obtenu auprès de l’Union européenne. Ils
peuvent recevoir de l’aide provenant de sources différentes,
égale à 50% des coûts éligibles d’un nouveau projet (dans
le cas de petites et moyenne entreprises, le soutien peut être
agrandi respectivement à 70% et 60%).
La Pologne offre un système d’incitations à l’investissement
attaryant, visant à encourager de nouveaux investissements
dans les régions. Il se compose principalement de :
rr l’exonération de l’impôt sur le revenu dans les zones économiques spéciales ;
rr l’exonération de l’impôt foncier ;
rr des subventions ciblées du budget de l’État ;
rr des subventions financières provenant des fonds structurels
CARTE 2. La carte de l’aide régionale pour les années 2007-2013
de l’UE.
Toutes ces profils d’incitation à l’investissement sont associées en principe à l’octroi de l’aide publique sous forme de
l’aide à l’investissement régional.
4.1. L’aide régional à l’investissement
L’aide régional à l’investissement est une aide accordée pour
des soi-disant investissements initiaux, qui consistent en des
investissement en immobilisations corporelles et incorporelles
liés à :
rr la création d’une nouvelle entreprise ;
rr l’extension d’une entreprise existante ;
rr la diversification de la production d’une entreprise existante
par introduction de nouveaux produits complémentaires ;
rr l’introduction d’un changement fondamental dans le processus de production d’une entreprise existante.
Les immobilisations corporelles – se composent, entre
autres, de terrains, bâtiments, structures et dispositifs.
Les immobilisations incorporelles – signifient les immobilisations liées au transfert de technologie par l’acquisition de
droits de brevet, licences, savoir-faire ou bien des connaissance
techniques non brevetées. Les investissements de remplacement ne sont pas considérés comme un investissement nouveau.
L’aide régional à l’investissement est calculée de deux façons :
rr en relation aux dépenses d’investisssements engagées,
rr or en relation aux coûts de l’emploi du personnel pendant
deux ans en postes de travail nouvelles (les coûts salariaux
bruts et les coûts des cotisations d’assurance sociale).
La création de nouevaux emplois – signifie une augementation nette de l’emploi dans l’entreprise concernée, par rapport à
la moyenne de 12 mois précédents.
Source : Élaboration propre basée sur MRR (Ministère du développement régional), 2010
4.2. L’effet incitatif
La recevabilité d’accorder de l’aide régionale dépend de la
réalisation du soi-disant effet incitatif. Cela signifie une obligation
de déposer une demande d’aide avant le début du project d’investissement, et en outre, dans le cas des grandes entreprises,
il est nécessaire de démontrer que l’aide demandée causera :
rr une augmentation significative de la taille, de la portée ou
l’augmentation du montant total dépensé par le bénéficaire
sur le projet ;
rr une accélération significative de la fin du projet.
L’effet incitatif est également satisafit si en l’absence de
l’aide, le projet n’aurait pas été réalisé dans la région concernée
couverte par l’aide (par exemple dans un autre pays plutôt qu’en
Pologne).
4.3. Les principes d’octroi de l’aide
publique
L’aide régionale maximale autorisée pour un projet d’investissement est le résultat de la multiplication de son intensité
dans la région en question (voir la carte de l’aide régionale) et
les coûts éligibles : les dépenses d’investissement et les coûts
14
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
de l’emploi du personnel pendant deux ans – si l’aide est accordée pour la création des emplois nouveaux [carte 2].
Dans le cas de grands projets d’investissement (quand les
coûts éligibles dépassent 50 millions d’euro), on applique le
mécanisme de limitation de l’aide régionale maximale, selon la
formule suivante :
le montant maximal de l’aide = R x (50 + 0,50 B + 0, 34 C).
Où : R – signifie l’intensité de l’aide conformément à la carte
de l’aide régionale ; B – la valeur des coûts éligibles de l’order
de 50 à 100 millions d’euro ; C – la valeur des coûts éligibles
supérieure à 100 millions d’euro.
En 2007-2013, les types de coûts suivants sont éligibles à
l’aide régionale :
rr les dépenses sur des terrains, bâtiments et structures, ainsi
que des machines/équipement,
rr dans le cas de PME, les coûts d’études préparatoires et de
services de conseil liés à l’investissement (jusqu’à 50% des
coûts réels),
rr les coûts associés à l’acquisition d’immobilisations autres
que les terrains, bâtiments/structures, couverts par le bail ou
la location en forme de contrat financier (au moins pour 5 ou
3 années dans le cas de PME) avec l’obligation de leur achat
à l’expiration du bail ou de la location,
rr les coûts d’investissements en immobilisations incorporelles,
tandis que dans le cas de grandes entreprises, on les inclut
jusqu’au 50% du montant total des coûts éligibles.
Dans le cas de projets réalisés par des grandes entreprises,
les immobilisations acquises devraient être nouvelles.
L’entrepreneur recevant l’aide régionale (quelle que soit sa
forme) doit assurer la viabilité du projet pour lequel l’aide a été
accordée. Cela signifie l’obligation de maintenir l’investissement
dans une région en question durant la période d’au moins 5 ans,
FIGURE 3. Le montant total en millions d’euro pour les voïvodies individuelles dans le cadre du POR
et dans le cas des petites et moyennes entreprises (ci-après
dénommé aussi MSP) pendant 3 ans après la fin du projet.
Lorsque l’aide a été accordée dans le cadre de la création de
nouveaux emplois en raison de réalisation d’un nouvel investissement, les emplois nouvellement créés doivent être maintenus
pendant au moins 5 ans (ou 3 ans dans le cas de PME), à partir
de la date de leur création. De nouveaux emplois devraient être
créés dans les trois ans à compter de l’achèvement de l’investissement.
4.4. Les fonds structurels de l’UE
Pour la période 2007-2013, on a accordé environ 67,3
milliards d’euro à la Pologne dans le cadre de la Politique de
Cohésion de l’Union européenne. Cela signifie que la Pologne
est pendant cette période le plus grand bénéficiaire des fonds
structurels de tous les pays de l’UE.
Ce montant a été réparti entre les cinq Programmes Opérationnels nationaux :
rr Programme Infrastructure et Environnement – 41,9% du total
des fonds (27,9 milliards d’euro),
rr Programme Capital Humain – 14,6% du total des fonds (9,7
milliards d’euro),
rr Programme Économie Innovatrice – 12,4% du total des
fonds (8,3 milliards d’euro),
rr Programme Développement de la Pologne orientale – 3,4%
du total des fonds (2,3 milliards d’euro),
rr Programme Assistance Technique – 0,8% du total des fonds
(0,5 milliards d’euro),
Les fonds accordés à la Pologne dans le cadre de la Politique
de Cohésion de l’Union européenne ont aussi été attribués à 16
Programmes Opérationnels Régionaux (POR) – 24,9% du total
des fonds (16,6 milliards d’euro) et au Programme de l’Objectif
de Coopération Territoriale Européenne (0,7 milliard d’euro).
4.5. Les programmes concernant
seulement la Pologne orientale
Le Programme Opérationnel Développement de la Pologne
orientale (PO DPO) est conçu pour accélérer le rythme du développement socio-économique de 5 voïvodies de la Pologne
orientale en stimulant le développement de l’économie fondée
sur les connaissances, en élargissant l’accès à Internet haut
débit, par le développement des villes métropolitaines, l’amélioration de l’infrastructure ferroviaire et le développement du
tourisme [figure 3].
Sainte-Croix
Podlachie
Varmie-Mazurie
Basses-Carpates
Lublin
Source : Commission européenne
5. Les fonds structurels de l’Union européenne pour les années 2007-2013
5. Les fonds structurels de l’Union européenne pour
les années 2007-2013
Dans le cadre de fonds prévus pour la mise en oeuvre de la
politique régionale de l’Union européenne en Pologne pour les
années 2007-2013 (la mise en oeuvre jusqu’à 2015), l’assistance
d’investissement direct est accessible aux entrepreneurs dans le
cadre de :
1. Programme Opérationnel Économie Innovatrice (le programme couvre l’ensemble du pays).
2. Programme Opérationnel Développement de la Pologne
orientale (le programme couvre cinq voïvodies de la Pologne
orientale).
3. Programmes Opérationnels Régionaux de Voïvodies de :
Varmie-Mazurie, Podlachie, Lublin, Sainte-Croix et BassesCarpates.
4. Programme Opérationnel Capital Humain (programme
conçu pour l’ensemble du pays et pour chaque voïvodie).
5. Programme de Développement Rural.
5.1. Le Programme Opérationnel
Économie Innovatrice (PO EI)
PO EI Mesure 1.4 Soutien aux projets ciblés
Bénéficiaires : les entreprises plannifiant la mise en ouvre des
études dont le but est l’invention de nouveaux produits (services)
ou d’améliorer ceux/celles qui existent déjà.
Contribution financière aux actions : la préparation des documents nécessaires pour introduire de nouveaux produits (services)
sur le marché.
Intensité et montant d’assistance :
Pour les grandes entreprises :
rr subventions pour la recherche industrielle – jusqu’à 50% des
dépenses éligibles,
rr subvention pour des travaux de développement – jusqu’à 25%
des dépenses éligibles,
Pour les autres:
rr subventions pour la recherche industrielle – jusqu’à 70% des
dépenses éligibles,
rr subvention pour des travaux de développement – jusqu’à 45%
des dépenses éligibles,
rr le montant de contribution financière – jusqu’à 5 millions d’euro,
rr la valeur totale du projet jusqu’à 50 millions d’euro.
Institution : Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl, Agence polonaise pour le développement de l’entrepreneuriat)
PO EI Mesure 4.1 Soutien à la mise en oeuvre
des résultats des travaux R&D
Bénéficiaires : les entreprises qui poursuivent les travaux de recherche et de développement sous forme de déploiement qui ont
déjà été financé dans le cadre de la mesure 1.4 du Programme.
Contribution financière aux actions : l’application pratique des
résultats de travaux de recherche dans l’entreprise, pour l’appli-
cation d’améliorations de produits ou l’introduction de nouveaux
produits (biens ou services).
Intensité et montant d’assistance :
rr micro- et petites entreprises – jusqu’à 70%,
rr moyennes entreprises – jusqu’à 60%,
rr grandes enteprises – jusqu’à 50%,
rr la valeur du projet – jusqu’à 50 millions d’euro.
rr le montant de contribution financière – jusqu’à 20 millions de
PLN.
Institution : Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
PO EI Mesure 4.2 Stimulation d’activités R&D des
entreprises et soutien en matière de marques
industrielles
Bénéficiaires : petites et moyennes entreprises opérant l’activité
et ayant siège, et dans le cas des entrepreneurs qui sont des personnes physique – le lieu de résidence, sur le territoire de la Pologne.
Contribution financière aux actions : le développement de l’activité R&D dans les entreprises, le soutien au développement d’une
marque industrielle ou d’un modèle et la mise en oeuvre dans la
production.
Montant d’assistance :
rr en termes de marque industrielle :
–– partie d’investissement – 21 millions de PLN,
–– partie de formation – 1 million de PLN,
–– partie consultative – 600 000 PLN,
–– entrepreneurs opérant dans le secteur du transport routier
– 100 000 euro.
rr en termes d’amélioration du potentiel de recherche et du développement:
–– partie d’investissement – 1,4 millions de PLN,
–– partie de formation – 100 000 PLN,
–– partie consultative – 100 000 PLN,
Institution : Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
PO EI 4.3 Crédit technologique
Bénéficiaires : micro-, petits et moyens entrepreneurs plannifiant
l’introduction de leur propre technologie ou d’une nouvelle technologie acquise et le lancement à sa base de la production de produits, processus ou services nouveaux ou sensiblement améliorés.
Contribution financière aux actions : les investissements dans le
cadre de la mise en ouvre de nouvelles technologies à travers un
crédit technologique pour des PME avec la possiblité de son renboursement partiel de moyens du Fonds du Crédit Technologique
sous forme de bonus technologique.
15
16
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
Montant d’assistance :
rr bonus technologique – max. jusqu’à 4 millions de PLN.
Institution : Bank Gospodarstwa Krajowego (www.bgk.com.pl,
Banque de l’Économie Nationale)
rr le montant minimal de l’assistance – 2,4 million de PLN,
rr la valeur maximale du projet – 50 million d’euro,
rr le montant maximal de l’assistance: partie d’investissement –
40 millions de PLN,
–– partie de formation – 1 million de PLN,
–– partie consultative – 1 million de PLN,
–– entrepreneurs opérant dans le secteur du transport
routier – 100 000 euro.
Institution: Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
recherche et de développement par les unités organisationnelles
ou les unités commencant ou développant l’activité, séparées organisationellement, englobant l’achat de l’actif immobilisé, immobilisations incorporelles, ainsi que la croissance de l’emploi net de
ne pas moins que 10 personnes du personnel R+D, conduisant
à la création ou le développement de centres de recherche et de
développement (par exemple, des centres de services d’ingénierie,
des centre de qualité) :
Intensité et montant d’assistance:
rr le montant minimal des dépanses éligibles – de 2 millions de
PLN,
rr partie d’investissement – max. 70% de la valeur des dépanses
éligibles,
rr partie de formation – de 45% de la valeur des dépanses éligibles, mais pas plus que 1 million de PLN,
rr partie consultative – de 50% de la valeur des dépanses éligibles, mais pas plus que 600 000 PLN.
Institution: www.mg.gov.pl, Minister de l’économie
PO EI Mesure 4.5 Soutien aux investissements
relevant une grande importance pour l’économie
PO EI Mesure 5.1 Soutien au deéveloppement de
clusters à rayonnement supraregional
PO EI 4.4 Nouveaux investissement à fort
potentiel d’innovation
PO EI Mesure 4.5.1 Soutien aux investissements
dans le secteur de la production
Contribution financière aux actions: des nouveaux investissements à caractère innovant, consistant en acquisition ou mise
en oeuvre d’une solution technologique qui est exploitée dans le
monde pendant une période ne dépassant pas 3 ans ou la valeur
de vente dans le monde de produits ou services basés sur cette
technologies ne dépasse pas 15% de la valeur de vente dans l’industrie entière en question et qui remplissent les conditions définies ci-dessous (réunies) : dépenses éligibles d’un montant de 160
millions de PLN et l’augmentation nette du nombre d’emplois 150
personnes au minimum.
Intensité d’assistance :
rr jusqu’à 30% de dépenses éligibles.
PO EI Mesure 4.5.2 Soutien des investissements
dans le secteur des services modernes
Contribution financière aux actions: des nouveaux investissements englobant l’acquisition d’immobilisations corporelles,
d’immobilisations incorporelles, ainsi que l’augmentation nette du
nombre d’emplois de 100 personnes au minimum, aboutissant à la
création ou au développement de :
rr centres de services communs (par exemple, finances, comptabilités, gestions des ressources humaines, administrations,
services bancaires et d’assurances, études de marché),
rr centres IT (par exemple, le développement du logiciel, des
tests d’applications, les conceptions et la mise en oeuvre des
réseaux, l’optimisation du produit, la gestion de bases de données).
Intensité d’assistance:
rr jusqu’à 30% de dépenses éligibles.
PO EI Mesure 4.5.2 Soutien des investissements
dans le secteur des services modernes
Contribution financière aux actions: des nouveaux investissements concernant la création ou le développement de l’activité de
Bénéficiaires: personnes morales conduisant des liens de coopéation.
Contribution financière aux actions: des projets communs de
groupes d’entités visant à préparer un produit commun ou une service de caractère innovatif et leur introduction au marché.
Le montant d’assistance:
rr partie d’investissement – 20 millions de PLN,
rr partie de formation – 400 000 PLN,
rr partie consultative – 1 million de PLN,
rr l’expansion du marché – 600 000 PLN.
Institution: Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
PO EI Mesure 5.3 Soutien aux centres
d’innovation
Bénéficiaires: institutions de l’environnement du business hautement spécialisées offrant des services de haut potentiel du marché et de technologies, y compris des entités qui gèrent des parcs
scientifiques et technologiques, des incubateurs de technologie,
des centres de technologies avanacées, centres de productivité,
autres centres de services spécialisés pour les entrepreneurs, en
particulier pour les PME.
Contribution financière aux actions: conseils sur la préparation
de la stratégie du développement du centre, qui tient compte des
besoins des entrepreneurs ; conseils et promotion découlant de la
stratégie de développement du centre mise en oeuvre ; investissements et promotion découlant de la stratégie de développement
du centre mise en oeuvre en matière d’extension ou de modernisation des infrastructures techniques existantes ; actions de promotion découlant de la stratégie de développement du centre mise en
oeuvre en matièere de promotion de services de l’institution favorisant l’innovation et appartenant à l’environnement d’affaires dans
le milieu local, régional et international.
La valeur minimale du projet: 40 millions de PLN.
Institution Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
5. Les fonds structurels de l’Union européenne pour les années 2007-2013
PO EI Mesure 5.4 Gestion de la propriété
intelectuelle
Bénéficiaires : PME (pour les projets 1, 2) ; Institutions de l’environnement du business (projet 3)
Contribution financière aux actions :
rr recouvrement des coûts afférents à la demande de protection
de la propriété industrielle,
rr soutien aux entrepreneurs pour couvrir les coûts afférents à la
procédure de l’annulation d’un brevet, droit de protection par
le modèle d’utilité ou bien droit de l’entregistrement ou de la
constatation de l’épuisement du brevet, du droit de protection
par le modèle d’utilité ou bien le droit d’enregistrement,
rr projets concernant la diffusion des connaissances sur les avantages découlant de la protection de propriété intelectuelle dans
des entreprises.
Le montant d’assitance :
rr obtention de protection du droit de propriété industrielle – de 2
000 PLN à 400 000 PLN,
rr mise en oeuvre de la protection de la propriété industrielle – de
2 000 PLN à 400 000 PLN,
rr promotion de connaissances dans le domaine de propriété intelectuelle – de de 200 000 PLN à 2 millions de PLN,
Institution : Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
PO EI Mesure 6.1 Passeport pour l’exportation
Bénéficiaires : petites et moyennes entreprises (PME)
Contribution financière aux actions : un paquet de services pour
les entrepreneurs composé de conseils, recherche et sélection
de partenaires sur le marché cible, participation aux foires et expositions en qualité qu’exposant, participation aux missions économique de l’industrie, obtention des documents requis autorisant
l’exportation des produits.
Le montant et l’intensité d’assitance :
rr préparation du plan de développement de l’exportation –
jusqu’à 10 000 PLN,
rr mise en oeuvre du plan de développement de l’exportation
– jusqu’à 200 000 PLN et jusqu’à 50% du total de dépenses
éligibles.
Institution : Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
PO EI Mesure 8.1 Soutien à l’exercice de l’activité
dans le domaine de l’économie électronique
Bénéficiaires : micro- et petits entrepreneurs exerçant l’activité
économique un an au minimum depuis la date de d’immatriculation et des sociétés du capital dans l’organisation.
Contribution financière aux actions : mise en oeuvre des projets
individuels de bénéficiaires, visant à fournir des services électroniques et, éventuellement, à la création de produits numériques
indispensables à la prestation de ces services, qui seront co-financés pendant une période de 24 mois à compter de la date du
début de la réalisation du projet, déterminée dans le contrat de financement.
Le montant d’assitance :
rr soutien à l’activité économique dans le domaine de l’économie
électronique – jusqu’à 80% des dépenses éligibles du projet –
de 20 000 PLN à 1 million de PLN.
Institution : Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
PO EI Mesure 8.2 Soutien à l’implantation de l’ebusiness du type B2B
Type des actions subventionnées : projets à caractère technique
(informatique) et organisationnel, tendant à réaliser des processus
de business sous forme électronique, impliquent trois ou plus entrepreneurs coopérant entre eux ; période du financement – jusqu’à
24 mois.
Le montant d’assitance : de 20 000 PLN à 2 million de PLN
PO EI Mesure 8.4 Assurer l’accès à l’Internet à
l’étape de la « dernière lieue »
Bénéficiaires : micro-, petits et moyens entrepreneurs, organisations non-gouvernementales à but non lucratif
Contribution financière aux actions : construction et maintenance de l’infrastructure téléinformatique dédiée, construite entre
le point de distribution d’Internet le plus proche ou le plus effectif,
et le/les groupe(s) cible (s) (sur le territoire de commune, plus d’un
projet de ce type peuvent être réalisés).
Le montant d’assitance : 30 000 PLN.
Institution : Władza Wdrażająca Programy Europejskie (www.
wwpe.gov.pl, Autorité en charge de la mise en oeuvre des programmes communautaires)
5.2. Le Programme Opérationnel
Développement de la Pologne
Orientale
PO DPO Mesure 1.3 Soutien aux innovations
Bénéficiaires : établissements d’enseignement supérieurs, entités scientifiques, collectivités locales ainsi que syndicats et associations, organismes soutenant le développement innovant de la
région, entrepreneurs, agences et fondations du développement
régional et local, organisations non gouvernementales.
Contribution financière aux actions :
rr construction et autres travaux de modernisation, ainsi qu’équipement en matériels d’entités scientifiques, y compris l’emploi
des cadres scientifiques qualifiés,
17
18
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
rr construction et autres travaux de modernisation, ainsi que mise
en exploitation de parcs industriels, de parcs technologiques et
d’incubateurs, entre autres, technologiques, l’équipement des laboratoires en matériels et l’emploi des cadres scientifique qualifiés,
rr constuction et autres travaux de modernisation, ainsi que la
mise en exploitation de centres d’excellence, de centres de
transfert de technologies,
rr création d’infrastructures de la plate-forme de recherche et de
développement dans les entreprises et l’emploi des cadres
scientifiques qualifiés,
rr préparation du terrain pour l’investissement, pour les besoins
de la création de zones de production et de zones de services
modernes (c’est-à-dire, centres logistiques, parcs de machines,
parcs technologiques, incubateurs, etc.) – préparation complète du terrain pour l’investissement, y compris la construction
de voies internes et le raccodement de celles-ci à la voiries existante, travaux de voiries et réseaux divers.
Le montant des coûts éligibles : 4 millions de PLN au minimum.
L’intensité de l’assistance : jusqu’à 90%.
Institution : Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
5.3. Les Programmes Opérationnels des
Voïvodies de la Pologne Orientale
Programme Opérationnel Régional de la Voïvodie
de Varmie-Mazurie
POR VVM 1.1.6 Soutien aux nouveaux
investissements pour les grandes entreprises
Bénéficiaires : grandes entrepreneurs, employant plus de 250 personnes.
Contribution financière aux actions : soutien aux nouveaux investissements en matière de :
rr l’innovation de processus – application des méthodes de production innovatives dans la région,
rr l’innovation de produit – fourniture des biens ou services nouveaux ou sensiblement améliorés,
rr l’Innovation d’organisation – changements dans l’organisation de l’entreprise.
On engourage des solutions innovantes, non utilisées dans la région à ce jour.
Le montant d’assitance:
rr de 300 000 PLN jusqu’à 4 millions de PLN (jusqu’à 50% du
montant des coûts éligibles),
rr la valeur du projet : jusqu’à 8 millions de PLN
Institution : Warmińsko-Mazurska Agencja Rozwoju Regionalnego S.A. w Olsztynie (www.wmarr.olsztyn.pl, Agence du Développement Régional de Varmie-Mazurie à Olsztyn)
POR VVM 1.1.7 Subventions d’investissement
pour les micro-entreprises et le secteur de
PME en matière d’innovation et de nouvelles
technologies
Bénéficiaires : micro, petites et moyennes entreprises.
Contribution financière aux actions : introduction de solutions
modernes dans le processus de production, distribution et dans
l’organisation-même de l’entreprise ; création par l’entreprise de
produits nouveaux et modernes ; construction ou modernisation
des infrastructures, ainsi que l’achat d’équipement, qui permettra à
utiliser de technologies modernes, de machines dans le processus
de production.
L’intensité et le montant d’assitance :
rr subvention jusqu’à 50% des coûts éligibles du projet,
rr valeur du projet : jusqu’à 8 millions de PLN,
rr montant d’assistance : de 20 000 PLN jusqu’à 2 millions de
PLN.
Institution : Warmińsko-Mazurska Agencja Rozwoju Regionalnego S.A. w Olsztynie (www.wmarr.olsztyn.pl)
POR VVM 1.1.9 Autres investissement dans des
entreprises
Bénéficiaires : micro, petites et moyennes entreprises.
Contribution financière aux actions : visant à augmenter la competitivité des entreprises, subventions des investissements du développement ; investissement à la suite desquels on augementera
le nombre d’emplois, ou bien, grâce auxquels les emplois existants
seront maintenus.
L’intensité et le montant d’assitance :
rr montant d’assistance – de 10 000 PLN jusqu’à 1,5 millions de
PLN,
rr niveau de financement – jusqu’à 50%.
Institution : Warmińsko-Mazurska Agencja Rozwoju Regionalnego S.A. w Olsztynie (www.wmarr.olsztyn.pl)
Programme Opérationnel Régional de la Voïvodie
de Podlachie
POR VP 1.4.1 Micro-entreprises
POR VP 1.4.2 Petites et moyennes entreprises
Bénéficiaires : on encouragera des solutions favorables à l’épargne
de matières premières et d’énergie, ainsi qu’à la réduction des émissions de substances nocives dans l’environnement. Les fonds obtenus peuvent être alloués pour l’achat de machines et d’équipement
ou de licences, brevets, etc. L’assistance peut être accordée seulement pour un nouveaux investissement (dans des immobilisations
corporelles et incorporelles) lié à : la création d’une nouvelle entreprise,
l’expansion d’une entreprise existante, la diversification de la production d’une entreprise grâce à l’introduction de nouveaux produits ad-
5. Les fonds structurels de l’Union européenne pour les années 2007-2013
ditionnels, un changement fondamental concernant le processus de
production dans une entreprise existante.
L’intensité et le montant d’assitance : niveau maximal de financement :
rr jusqu’à 70% pour les micro- et petites entreprises,
rr jusqu’à 60% pour les moyennes entreprises,
rr jusqu’à 50% pour les entreprises opérant dans le secteur des
transports,
rr jusqu’à 50% pour les entreprises dans le cas de l’aide de minimis.
Le montant maximal du financement :
rr pour les petites et moyennes entreprises 4 millions de PLN ;
rr micro-entreprises – 500 000 PLN.
Le montant minimal/maximal de l’assistance :
rr micro-entreprises – valeur minimale du projet 30 000 PLN
rr petites et moyennes entreprises – valeur minimale du projet 100 000 PLN.
Le montant maximal des dépenses éligibles – sans restrictions.
Institution : Urząd Marszałkowski Województwa Podlaskiego (www.
wrotapodlasia.pl, Office du Maréchal de la Voïvodie de Podlachie)
Programme Opérationnel Régional de la Voïvodie
de Lublin
POR VL 1.1 Subventions pour des microentreprises nouvellement établies
Bénéficiaires : l’objectif de la mesure est d’augmenter la capacité
d’investissement dans la première période de l’opération des micro-entreprises mettant en oeuvre des projets sur le territoire de la
voïvodie de Lublin.
L’intensité et le montant d’assitance : la part maximale des fonds
de l’UE aux dépenses éligibles au niveau du projet est d’un maximum de 70%. La valeur minimale du projet est de 143 000 PLN.
La valeur maximale du projet ne peut pas dépasser 8 millions
de PLN.
La valeur minimale d’assistance est de 21 500 PLN. La valeur
maximale d’assistance est de 310 000 PLN.
Pour les projets dont la valeur de dépenses éligibles dépassera
1 million de PLN, le montant maximal d’assistance est de 500
000 PLN.
Institution : Urząd Marszałkowski Województwa Lubelskiego
(www.lubelskie.pl, Office du Maréchal de la Voïvodie de Lublin)
POR VL Mesure : 1.2 Subventions
d’investissement pour des micro-entreprises
Bénéficiaires : l’objectif de la mesure est d’augmenter la competitivité des micro-entreprises exerçant l’activité économique deux
ans au maximum, mettant en oeuvre de projets d’investissement
innovatifs sur le territoire de la voïvodie de Lublin. L’objectif sera
mis en oeuvre à travers le soutien aux projets d’investissement liés
à la modernisation de l’offre de produits et technologique de microentreprises.
L’intensité et le montant d’assitance : la part maximale des fonds
de l’UE aux dépenses éligibles au niveau du projet est d’un maximum de 70%. La valeur minimale du projet est de 42 500 PLN. La
valeur minimale d’assistance est de 30 000 PLN. La valeur maximale d’assistance est de 700 000 PLN.
Pour les projets dont la valeur de dépenses éligibles dépassera 2 millions
de PLN, le montant maximal d’assistance est de 1 million de PLN.
Institution : Urząd Marszałkowski Województwa Lubelskiego
(www.lubelskie.pl)
POR VL Mesure : 1.3 Subventions
d’investissement pour des petites et moyennes
entreprises
Bénéficiaires : il est possible d’obtenir des fonds pour les projets
liés à l’introduction de nouveaux produits ou la modernisation de
produits existants, la mise en oeuvre de technologies innovatrices,
ainsi que l’amélioration des solutions organisationnelles et de marketing dans des petites et moyennes entreprises.
La forme de l’assistance : la part maximale des fonds de l’UE aux
dépenses éligibles au niveau du projet pour :
rr les petites entreprises – 70% au maximum,
rr moyennes entreprises – 60% au maximum.
La valeur minimale du projet est de 143 000 PLN. La valeur maximale du projet ne peut pas dépasser 8 000 PLN. La valeur minimale d’assistance est de 85 000 PLN. La valeur maximale d’assistance est de 1 million de PLN. Pour les projets dont la valeur
de dépenses éligibles dépassera 4 millions de PLN, le montant
maximal d’assistance est de 2 millions de PLN.
Institution : Urząd Marszałkowski Województwa Lubelskiego
(www.lubelskie.pl)
Programme Opérationnel Régional de la Voïvodie
de Sainte-Croix
POR VSC 1.1 Soutien direct au secteur de micro-,
petites et moyennes entreprises
Bénéficiaires : le soutien sera accordé seulement à ces projets qui
sont novateurs ou qui affecteront sensiblement l’augmentation du
nombre des emplois. Les projets mis en oeuvre doivent conduire
à l’augmentation de la competitivité d’une entreprise à l’échelle du
marché local ou régional.
L’intensité et le montant d’assistance : la valeur maximale de subventions – 50% des coûts éligibles du projet. Dans le cas de microentreprises (à l’exception de celles exerçant l’activité économique
dans le secteur du transport), il existe la possibilité d’augmenter
la valeur du pourcentage maximal de la subvention jusqu’à 20%.
La valeur des dépenses éligibles d’au moins 20 000 PLN et de
moins que 8 millions de PLN. La valeur minimale de la subvention
est de 10 000 PLN, et la maximale : pour les micro-entreprises
– 1,5 million de PLN, pour les petites entreprises – 2,4 millions
de PLN, pour les moyennes entreprises – 3,999 millions de PLN.
Institution : Urząd Marszałkowski Województwa Świętokrzyskiego (www.
sejmik.kielce.pl, Office du Maréchal de la Voïvodie de Sainte-Croix)
Programme Opérationnel Régional de la Voïvodie
de Basses-Carpates
POR VBC 1.1 Schéma B : Subventions
d’investissements directs
Bénéficiaires : les fonds obtenus peuvent être utilisés pour tous
les investissements qui permettront d’améliorer le fonctionnement
et le processus de production et de gestion dans une société. Il
est possible, entre autres, d’acheter des brevets et des nouvelles
technologies, qui augmenteront la productivité et le competitivité
d’une entreprise, ainsi en tant qu’un élément d’accopagnement du
19
20
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
projet – l’assemblage d’installations et de dispositifs pour prévenir
la pollution dans l’environnement.
Le montant d’assistance : la valeur minimale d’assitance – 10 000
PLN. La valeur maximale d’assistance : micro- et petites entreprises –
800 000 PLN, moyennes entreprises – 1,2 millions de PLN.
La valeur maximale d’assistance de PME dans le cas des projets
montrant un niveau plus élevé de l’innovation :
rr projets d’innovation qui mettent en oeuvre des solutions appliquées au pays pendant un période ne dépassant pas 4 an – 2
millions de PLN,
rr projets avec un fort potentiel d’innovation qui mettent en oeuvre
des solutions appliquées dans le monde pendant une période
ne dépassant pas 3 ans jusqu’à 5,6 millions de PLN.
rr moyennes entreprises – 60% au maximum.
Institution : Urząd Marszałkowski Województwa Podkarpackiego
(www.si.podkarpacie.pl, Office du Maréchal de la Voïvodie de
Basses-Carpates)
POR VBC 1.3 Système régional d’innovation
Bénéficiaires : l’objectif est de créer des conditions pour la croissance économique et l’augmentation du potentiel d’innovation
dans la région et le transfert des connaissances. Dans le cadre
de ce programme, il est possible de construire ou améliorer des
installations de recherche et de développement, par exemple,
construire un laboratoire ou créer un réseau de coopération entre
une entreprise ou plusieurs entreprises et une unité de recherche et
des unités de recherche dans la région.
Le montant d’assistance : subvention jusqu’à 70% des coûts éligibles du projet.
La valeur maximale d’assistance : jusqu’à 30 millions de PLN.
La valeur maximale du projet :
rr jusqu’à 400 000 PLN pour des projets en matière de l’achat
des immobilisations incorporelles pour conduire de travaux de
recherche et du développement,
rr jusqu’à 4 millions de PLN pour les projets d’investissement en
matière des infrastructures de recherche et de développement,
rr jusqu’à 40 millions de PLN pour les projets en matières de
soutien aux parcs technologiques.
Institution : Urząd Marszałkowski Województwa Podkarpackiego
(www.si.podkarpacie.pl)
5.4. Le Programme Opérationnel
Capital Humain (programme
conçu pour l’ensemble du pays et
pour chaque voïvodie)
PO CH 2.1.1 Développement du capital humain
dans les entreprises
Bénéficiaires : les entrepreneurs
Exemples de projets :
rr projets suprarégionaux fermés de formation et de conseil pour
les entrepreneurs, élaborés sur le fondement de stratégies individuelles de développement des entreprises,
rr projets nationaux ouverts de formation et de conseil pour les
entrepreneurs et les salariés d’entreprises,
rr études post-diplôme pour les entrepreneurs et les salariés d’entreprises.
La valeur minimale du projet : 50 000 PLN.
Institution : Polska Agencja Rozwoju Przedsiębiorczości (www.
parp.gov.pl)
PO CH 4.2 Développement des compétences
des cadres du système R&D et l’augmentation
de la conscience du rôle de la science dans le
développement économique
Institution : Ministerstwo Nauki i Szkolnictwa Wyższego (Ministère
de Science et d’Enseignement Supérieur), Departament Wdrożeń
i Innowacji (Département des Mises en Oeuvre et d’Innovation)
Bénéficiaires : tous les opérateurs (à l’exception des personnes
physiques exerçant une activité économique ou d’enseignement
fondée sur des dispositions distinctes).
Exemples de projets :
rr projets concernant l’augmentation des compétences des
cadres du système R&D en matière de gestion de recherches
scientifiques et de travaux de développement, et de commercialisation de résultats de travaux de recherche relatives au
poids et aux principes de recherches scientifiques pour l’économie, et aussi aux besoins du secteurs de la science et de
l’économie dans la matière,
rr mesures tendant à la promotion des succès de la science dans
le processus d’enseignement au niveau supérieur.
La valeur minimale du projet : 50 000 PLN.
PO CH 8.1 Développement de salariés et
d’entreprises dans la région
POR VP 8.1.1 Soutien au développement de
qualifications professionnelles et au conseil aux
entreprises
POR VP 8.1.1 Soutien aux processus d’adaptation et
de modernisation dans la région
Bénéficiaires : tous les opérateurs à l’exception des personnes
physiques
Exemples de projets :
Sous-mesure 8.1.1
rr formations et conseil lié aux formations pour les cadres dirigeants
et pour les salariés d’entreprises (en matière de, entre autres :
gestion, identification de besoins en qualifications des salariés,
organisation du travail, gestion de l’hygiène et de la sécurité du
travail, formes flexibles du travail, mise en oeuvre de technologies
amicales à l’environnement, utilisation dans l’activité exercée de
technologies de l’information et de la communication) ;
rr conseil aux micro, aux petities et moyennes entreprises, y compris aux personnes qui s’autoemploient, notamment en matière
d’économie, de finances, de gestion de ressources humaines
ou de comptabilité ;
rr formations, cours et conseil professionnels dédiés aux travailleurs adultes, qui, de leur propre initiative, sont interessées
par l’acquisition de nouvelles compétences ou par le développement des compétences et des savoir-faire possédés, et, notamment, aux travailleurs employés justifiants de qualifications
peu élevées ou de celles qui ne sont plus d’actualité.
Sous-mesure 8.1.2
5. Les fonds structurels de l’Union européenne pour les années 2007-2013
rr aide à la mise en place des partenariats locaux visant à élaborer
et à mettre en oeuvre de stratégie de prévision et de gestion de
changements économiques au niveau local et au niveau de la
voïvodie,
rr soutien aux employeurs et aux employés des entreprises mettant en oeuvre de processus d’adaptation et de modernisation,
rr formations de reclassement et services de conseil en matière de
choix d’un nouveau métier et d’acquisition de nouveaux savoirfaire professionnels,
rr étude et analyses concernant les tendances du développement
et les prévisions relatives aux évolutions économiques dans la
région.
La valeur minimale du projet : 50 000 PLN.
Institution : Insitutions régionales indiquées par le gouvernement
de la voïvodie
5.5. Le Programme de Développement
Rural pour les années 2007-2013
Axe 1 Amélioration de la competitivité des
secteurs agricole et forestier
Mesure 123 – Accroissement de la valeur ajoutée des
produits agricoles et sylvicoles
Bénéficiaires : l’objectif de cette mesure est d’améliorer la competitivité des entreprises dans le secteur de transformation et de commercialisation de produits agricoles, conditionnée par la croissance
de la valeur ajoutée de la qualité de la production, de la réduction
des coûts et le développement de nouveaux produits, processus et
technologies de la production, ainsi que l’amélioration des conditions de la production par rapport aux normes existantes et nouvellement introduites. L’objectif de la mise en oeuvre de la mesure
est également de renforcer la position de groupes de producteurs
agricoles dans le canal du marketing de vente de produits, ainsi
que leur participation plus étendue à l’obtention de la valeur ajoutée
de la production agricole à travers le soutien aux investissements
en matière des transformation des produits agricoels.
Le montant d’assistance : le montant maximal d’assistance, attribué pendant la période de la mise en oeuvre de PDR à un bénéficiaires est de 20 milllions de PLN. La valeur d’assistance octroyée
pour la mise en oeuvre d’un projet ne peut pas être inférieure à 100
000 PLN.
Niveau d’assistance est au maximal à :
rr 25% des coûts d’investissement éligibles au soutien, mis en
oeuvre par un entrepreneur, qui n’appartient pas aux petits ou
moyen entrepreneurs ;
rr 40% des coûts d’investissement éligibles à l’assistance, mis en
oeuvre par un entrepreneur exerçant une activité en tant qu’une
petite ou moyenne entreprise :
rr 50% des coûts d’investissement éligibles à l’assistance, mis en
oeuvre par un entrepreneur exerçant une activité en tant qu’une
petite ou moyenne entreprise :
–– qui s’approvisionne en matières premières sous contracts
à long terme, conclus avec les groupes de producteurs
agricoles, groupes initialement reconnus ou organisations
reconnues des producteurs de fruits et de légumes
–– qui est enregistré en qualité d’un groupe de producteurs
agricoles or de leur association, groupe initialement recon-
nu ou organisation reconnue des producteurs de fruits et de
légumes
–– qui met en oeuvre un projet concernant la transformation de
produits agricoles à des fins énergétiques
Institution : Agencja Restrukturyzacji i Modernizacji Rolnictwa
(www.arimr.gov.pl, Agence pour la Restructuration et la Modernisation de l’Agriculture)
Axe 3 Qualité de la vie en milieu rural et
diversification de l’economie rurale
Mesure 312 – Création et développement des microentreprises
L’objectif de cette mesure est d’accroître la competitivité économique des zones rurales, le développement de l’entrepreneuriat
et du marché du travail, et par conséquent – l’augmentation du
nombre d’emplois dans les zones rurales.
Le montant d’assistance octroyée pour la mise en oeuvre
d’opération ne peut pas dépasser :
rr 100 000 PLN – si le plan d’affaires prévoit la création d’au moins
un et moins que deux emplois (calculé en effectif du personnel
moyen annuel), ce qui est justifié par l’étendue de l’opération ;
rr 200 000 PLN – si le plan d’affaires prévoit la création d’au moins
deux et moins que trois emplois (calculé en effectif du personnel
moyen annuel), ce qui est justifié par l’étendue de l’opération ;
rr 300 000 PLN – si le plan d’affaires prévoit la création d’au moins
trois emplois (calculé en effectif du personnel moyen annuel), ce
qui est justifié par l’étendue de l’opération.
Le montant maximal d’assistance octroyé à un bénéficiaire, dans la
période de la mise en oeuvre du Programme, ne peut pas dépasser
300 000 PLN. Le niveau d’aide financière est de 50% des coûts
éligibles de l’opération au maximum.
21
22
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
6. Les Zones Économiques Spéciales (ZES) en Pologne
Orientale
CARTE 3. Les Zones Économiques Spéciales (ZES) en Pologne Orientale
Source : Élaboration propre basée sur les sites web de ZES, juin 2010
En Pologne, il y a 14 Zones Économiques Spéciales, dont
5 sont situées en Pologne de l’Est – ZES de Mielec, ZES de
Tarnobrzeg, ZES de Varmie-Mazurie, ZES de Suwałki et ZES
de Starachowice (la première zone créée en Pologne était la
zone située dans la Macrorégion de la Pologne de l’Est Euro-Park Mielec en 1995). L’idée derrière la création de zones
était surtout d’accélérer le développement économique des
régions, d’assurer la gestion des biens post-industriels et
des infrastructures, de créer de nouveaux emplois – en particulier dans des régions menacées par le chômage structurel
et d’attirer des investisseurs étrangers en Pologne. En basant
sur l’accord entre la Pologne et la Commission européenne,
elles fonctionneront dans leur forme actuelle jusqu’au 2020. Le
principal outil pour attirer des investisseurs – et un outil très efficace dans l’opinion d’investisseurs – sont les incitatifs fiscaux
sous la forme d’exonération du revenu de l’impôt sur le revenu
des entreprises en conformité avec la carte de l’aide régionale,
qui précise le montant maximal de l’aide pour des projets mis
en oeuvre dans le territoire de chaque voïvodie en Pologne (en
Pologne Orientale, il est égal à 50%, tandis que les entreprises
du secteur des petites et moyennes entreprises ont droit de
récupérer 70% et 60% des dépenses d’investissement). L’exonération s’applique dans des années suivantes, jusqu’à la
récupération de 50% (ou 70% ou bien 60% selon la taille de
l’entreprise qui investit) de la valeur des dépenses d’investissement couverts par l’entrepreneurs. Le territoire de chaque de
ces zones est divisé en sous-zones, ce qui donne un énorme
choix de localisation à l’investisseur potentiel. En plus des exonérations fiscales, les investisseurs intéressés à investir dans
les zones peuvent compter sur les terrains prêts pour l’investissement et équippés de l’infrastructure nécessaire, ainsi que
sur l’aide à démarrer leurs investissements [carte 3].
Toutes les zones économiques spéciales en Pologne occupent une superficie de 13 336,3 ha, dont 5 zones situées
dans la Macrorégion de la Pologne Orientale occupent une superficie totale de 4 326,2 ha (plus de 37% de toutes les terres
appartenant aux zones économiques spéciales en Pologne).
C’est donc la Pologne Orientale qui accueille le plus grand
potentiel territorial disponible aux investisseurs. La plupart des
domaines d’investissement de ces zones sont situées dans le
territoire de 5 voïvodies de la Pologne Orientale (sauf environ
655 ha qui se trouvent dans d’autres Macrorégions que la Pologne Orientale).
Les dépenses d’investissement couvertes par les investisseurs dans toutes les 5 zones de la Pologne Orientale s’élèvent
à plus de 15,75 milliards de PLN tout en créant près de 49 000
emplois. La plupart des emplois ont été créés par les investisseurs dans les zones : de Tarnobrzeg et de Mielec (respectivement 23 335 et 11 953). En raison des conditions d’investissement très attractives, les zones attirent le capital polonais et
étranger, tandis que la participation du capital étranger dans
les zones économiques spéciales de la Macrorégion de la Pologne Orientale est plus grande que celle du capital polonais.
6. Les Zones Économiques Spéciales (ZES) en Pologne Orientale
23
6.1. La Zone Économique Spéciale de Varmie-Mazurie
Située dans le nord-est de la Pologne, avec une superficie
totale de 838,9 ha de terres, dont 222 ha sont disponibles pour
investissements. Cette zone est composée de 24 sous-zones
situées dans les villes et communes suivantes : Bartoszyce, Ciechanów, Dobre Miasto, Elbląg, Iława, Iłowo, Lidzbark Warmiński,
Mława, Morąg, Mrągowo, Nidzica, Nowe Miasto Lubawskie,
Olecko, Olsztyn, Olsztynek, Orzysz, Ostrołęka, Ostróda, Pasłęk,
Piecki, Szczytno et Wielbark.
Au 30 juin 2011, on a délivré 66 permis pour conduire l’activité dans la zone, 39 entreprises conduisaient l’activité économique, on a engagé 3,2 milliards de PLN de dépenses d’investissements et on a créé 6412 nouveaux emplois.
CARTE 4. La Zone Économique Spéciale de Varmie-Mazurie
La Zone Économique Spéciale de Varmie-Mazurie
Siège : Olsztyn
Voïvodies : de Varmie-Mazurie, de Mazovie
TABLEAU 9. Les plus grands investisseurs dans la ZES de Varmie-Mazurie
Investisseur
Pays d’origine
Secteur
Michelin Polska S.A.
France
pneus
LG Electronics Mława Sp. z o.o.
Corée du Sud
électronique
Swedwood Polska Sp. z o.o.
Suède
bois
Wydawnictwo Bauer Sp. z o.o.
Allemagne
polygraphie
Wójcik Fabryka Mebli Sp. z o.o.
Pologne
meubles
Cetco Poland Sp. z o.o.
Pays-Bas
matériaux de construction
Fabryka Mebli Szynaka Sp. z o.o.
Pologne
meubles
Bruss Polska Sp. z o.o.
Allemagne
métaux
DFM Sp. z o.o.
Pologne
meubles
Fabryka Mebli Taranko Aleksander Taranko
Pologne
meubles
Source : Élaboration propre basée sur bases de données de PAIiIZ
24
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
6.2. La Zone Économique Spéciale de Suwałki
Elle est située dans les voïvodies : de Podlachie, de Varmie-Mazurie et de Mazovie. Elle occupe un superficie totale
de 342,76 ha, dont 106,16 ha sont disponibles pour l’aménagement dans les quatre sous-zones : Suwałki, Ełk, Gołdap et
Białystok.
La zone accueille l’activité économique de plus de 61 entreprises avec le capital polonais et étranger, qui ont créé plus
de 5400 nouveaux emplois et qui ont enagagé des dépenses
d’investissement de plus de 1,5 milliards de PLN.
CARTE 5. La Zone Économique Spéciale de Suwałki
La Zone Économique Spéciale de Suwałki
Siège : Suwałki
Voïvodies : de Podlachie, de Varmie-Mazurie, de Mazovie
TABLEAU 10. Les plus grands investisseurs dans la ZES de Suwałki
Investisseur
Pays d’origine
Secteur
Pfleiderer MDF Sp. z o.o.
Allemagne
bois
Rockwool Polska Sp. z o.o.
Danemark
construction
Porta KMI Poland Sp. z o.o.
Pologne
bois
Impress Decor Polska Sp. z o.o.
Autriche
polygraphie
Malow Sp. z o.o.
Pologne
métaux
Mispol Sp. z o.o.
Pologne
aliméntation
Iryd Sp. z o.o.
Pologne
métaux, bois
Aquael Sp. z o.o.
Pologne
mécanique de précision
Cezar D. Niewiński
Pologne
matières plastiques
Reckman Sp. j.
Pologne
d’habillement
Source : Élaboration propre basée sur bases de données de PAIiIZ
6. Les Zones Économiques Spéciales (ZES) en Pologne Orientale
25
6.3. La Zone Économique Spéciale de Tarnobrzeg Euro-Park Wisłosan
Elle possède trois sous-zones dans le territoire de 5 voïvodies, y compris 3 en Pologne Orientale : de Basses-Carpates,
de Sainte-Croix, de Lublin, ainsi que de Mazovie et de BasseSilésie. La superficie totale de la zone est 1551,91 ha, dont
535,7 ha forment une terre libre pour l’aménagement dans 17
sous-zones : Tarnobrzeg, Stalowa Wola, Nowa Dęba, Staszów,
Radom, Jasło, Wrocław-Kobierzyce, Przemyśl, Janów Lubelski,
Siedlce, Łuków, Tomaszów Lubelski, Węgrów, Nowe Miasto nad
Pilicą, Kraśnik, Przasnysz, Horodło.
À la fin 2010, on a délivré 200 permis, y compris 34 pour
les entreprises avec le capital étranger, on a créé 19 800
nouveaux emplois, et les dépenses d’investissement ont dépassé 5,95 milliards de PLN.
CARTE 6. La Zone Économique Spéciale de Tarnobrzeg « Euro-Park Wisłosan »
La Zone Économique Spéciale de Tranobrzeg « Euro-Park Wisłosan »
Siège : Tarnobrzeg
Voïvodies : de Basses-Carpates, de Sainte-Croix, de Lublin, de Mazovie et de Basse-Silésie
TABLEAU 11. Les plus grands investisseurs dans la ZES de Tarnobrzeg « Euro-Park Wisłosan »
Investisseur
Pays d’origine
Secteur
LG Philips LCD Poland Sp. z o.o.
Corée
production de téleviseurs et moniteurs LCD
ATS Stahlschmidt&Maiworm Sp. z o.o.
Allemagne
production de jantes d’aluminium
Sanfarm Sp. z o.o.
Pologne
production de médicaments
LG Electronics Wrocław Sp. z o.o.
Pologne
électronique
Heesung Electronics Poland Sp. z o.o.
Corée
électronique
QuadWinkowski Sp. z o.o.
Pologne
imprimerie, services polygraphiques
Toshiba Television Central Europe Sp. z o.o.
Japon
électronique
Alumetal Gorzyce Sp. z o.o.
Pologne
métaux
Jadar Techmatik S.A.
Pologne
production de pavés
Zakłady Metalowe Dezamet S.A.
Pologne
industrie de défense
Source : Élaboration propre basée sur bases de données de PAIiIZ
26
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
6.4. La Zone Économique Spéciale Euro-Park Mielec
Elle est située principalement dans le sud-est de la Pologne,
avec une superficie totale de 1135 ha en 22 sous-zones, dont
396,5 ha sont des terres pour aménagement, situées dans les
sous-zones dans le territoire des villes et communes : Mielec,
Rzeszów, Głogów Małoposki, Trzebownisko, Lublin, Ropczyce,
Ostrów, Zamość, Leżajsk, Jarosław, Laszki, Sanok et Zagórz,
Lubaczów, Kolbuszowa et Szczecin.
À la fin 2010, on a délivré 207 permis pour conduire l’activité
économique dans le territoire de la zone, les investisseurs ont
couvert 4,9 milliards de PLN de dépenses d’investissement
et ils ont créé 13 840 nouveaux emplois.
CARTE 7. La Zone Économique Spéciale « Euro-Park Mielec »
La Zone Économique Spéciale « Euro-Park Mielec »
Siège : Mielec
Voïvodies : de Basses-Carpates, de Lublin, de Basse-Pologne et de Poméranie occidentale
TABLEAU 12. Les plus grands investisseurs dans la ZES « Euro-Park Mielec »
Investisseur
Pays d’origine
Secteur
Polskie Zakłady Lotnicze Mielec Sp. z o.o.
USA
aviation
MTU Aero Engines Polska Sp. z o.o.
Allemagne
aviation
Borgwarner Turbo Systems Poland Sp. z o.o.
USA
motorisation
Lear Corporation Sp. z o.o.
USA
motorisation
Kirchhoff Polska Sp. z o.o.
Allemagne
motorisation
Firma Oponiarska Dębica S.A.
USA
motorisation
Kronospan Mielec Sp. z o.o.
Autriche
transformation du bois
Ball Packagings Europe Lublin Sp. z o.o.
USA
emballages
Bury Sp. z o.o.
Pologne
électronique
BRW Sp. z o.o.
Pologne
meubles
Goodrich Aerospace Sp. z o.o.
USA
aviation
Source : Élaboration propre basée sur bases de données de PAIiIZ
6. Les Zones Économiques Spéciales (ZES) en Pologne Orientale
27
6.5. La Zone Économique Spéciale Starachowice
Elle est située sur le territoire de la voïvodie de Sainte-Croix
et ses sous-zones se trouvent également dans les voïvodies de
: Lublin, Mazovie, Łódź et Opole. La zone occupe une superficie
totale de 595,8 ha, dont 225,39 ha sont restés pour l’aménagement (état pour la fin de septembre 2010) dans les sous-zones
suivantes : Starachowice, Ostrowiec Św., Skarżysko-Kamienna,
Końskie, Stąporków, Suchedniów, Morawica, Szydłowiec,
Puławy, Iłża.
À la fin du deuxième trimestre de 2010, il y avait 74 permis
actifs dans la zone, on a créé 3777 nouveaux emplois, et les
investisseurs ont engagé 424,2 millions de PLN de dépenses
d’investissement.
CARTE 8. La Zone Économique Spéciale Starachowice
voïvodie
de Mazovie
voïvodie
de Łodz
voïvodie
de Lublin
Starachowice
voïvodie
d’Opole
ZES « Starachowice »
voïvodie
de Sainte-Croix
La Zone Économique Spéciale « Starachowice »
Siège : Starachowice
Voïvodies : de Sainte-Croix, de Lublin, de Mazovie, de Łódź, d’Opole
TABLEAU 13. Les plus grands investisseurs dans la ZES Starachowice
Investisseur
Pays d’origine
Secteur
Biella Szydłowiec Sp. z o.o./Biella-Neher AG
Suisse
matériel du bureau
Cerrad Sp. z o.o.
Pologne
céramique
Cersanit II S.A.
Pologne
céramique sanitaire
Gerda 2 Sp. z o.o.
Pologne
métaux
Gerda 3 Sp. z o.o.
Pologne
métaux
MAN Bus Sp. z o.o./MAN Nutzfahrzeuge Gruppe
Allemagne
motorisation
Orizzonte Polska Sp. z o.o.
International
métaux
RR Donnelley Starachowice Sp. z o.o./RR Donnelley
USA
polygraphique
Starpol II Sp. z o.o.
Pologne
électro-technique
Star-Dust Sp. z o.o.
Pologne
céramique
Ceramika Nowa Gala II Sp. z o.o.
Pologne
céramique
Star-Gres Sp. z o.o.
Pologne
céramique
Alpol Gips Sp. z o.o.
Pologne
matériaux de construction
Nova Ceramika Sp. z o.o.
Pologne
céramique
Ceramika Końskie Sp. z o.o.
Italie
céramique
Kaye Aluminium Opole Sp. z o.o.
Espagne
métaux
Valdi Ceramika Sp. z o.o.
Pologne
céramique
Zakłady Azotowe Puławy S.A.
Pologne
chimique
Air Liquide Polska Sp. z o.o.
France
chimique
Fabryka Kotłów Sefako S.A.
Pologne
métaux
Source : Élaboration propre basée sur bases de données de PAIiIZ
28
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
7. Les Parcs scientifiques, technologiques et industriels
En Pologne, on y trouve 30 parcs technologiques en opération ou à un stade avancé de création. 20 d’entre eux fonctionnent de manière la plus efficace. Au total, on y a placé 523
instiutions et 18 unités scientifiques et de recherche. Ces parcs
emploient plus de 16 500 personnes. Les vingt parcs à plus forte
croissance occupent près de 1 300 ha, dont presque 550 000
m2 sont aménagés. C’est un peu plus de 3% de leur superficie
totale. Permi les plus grands parcs, on trouve les parcs technologique de Kraków, Bełchatów et Płock, ainsi qu’Aeropolis en
Basses-Carpates. Leur superficie est respectivement de 416 ha,
384 ha, 200,4 ha et 118 ha. Ils représentent 88% de la superficie totale de ces 20 parcs. En plus d’Aeropolis, les 20 plus
grands parcs comptent également un autre parc situé dans la
Macrorégion de la Pologne Orientale – le Parc scientifique et
technologique Pologne-Est à Suwałki. Il est certain qu’il n’est
pas si grand qu’Aeropolis : le parc de Basses-Carpates couvre
une superficie de 118 ha utilisés dans moins de 2%, le parc à
Suwałki occupe 8,6 ha (utilisation – 0,55%). L’emploi est également plus important dans le parc de Basses-Carpates, 618
personnes contre 80 personnes dans le parc de Suwałki.
7.1. Le Parc Technologique de Kielce
Le Parc Technologique de Kielce a été établi à la base de
l’Incubateur Technologique de Kielce, créé en 2008. Depuis sa
création, l’incubateur a collaboré avec des petites et moyennes
entreprises et le gouvernement local. En juillet 2009, par la résolution du Conseil de la Ville de Kielce, l’entité a changé de de
nom pour le Parc Technologique de Kielce. Le Parc a été créé,
entre autre, afin de soutenir le fonctionnement des entreprises
d’innovation nouvellement établies. Il vise au développement
de l’entrepreneuriat universitaire, il doit soutenir les relations
entre la science et l’économie, la pré-incubation et l’incubation
des entreprises tirées d’universités. Le concept de création du
parc prévoit le fonctionnement de unités organisationnelles dis-
tinctes : Incubateur Technologique (conçu pour les enteprises
en phase de démarrage) et Centre technologique (dédié aux
entreprises quittant l’Incubateur Technologique en phase d’expansion ou pour le capital externe prévoyant de lancer activité
à Kielce).
Pour le PSTK, on aménagera la partie industrielle du nord
de Kielce. Les bâtiments de Parc Technologique de Kielce couveront environ 17 000 m2 de superficie. Le plan envisage l’achat
de plus de terrres, qui pourront être utilisées pour des investissements futurs du parc. L’installation d’utilisateurs du parc a
commencé en Mars 2011.
Parc Technologique de Kielce
ul. Piotrkowska 6
25-510 Kielce
tel./fax : +48 (41) 367 63 55
tel. : +48 (41) 367 63 85
7.2. Le Parc Scientifique et
Technologique de Lublin
Le Parc Scientifique et Technologique de Lublin a été établi
en mai 2005. Les actionnaires du parc sont : le gouvernement
local de la voïvodie de Lublin et l’Université de Sciences de la
Vie à Lublin. La superficie du parc compte en total, y compris
l’infrastructure nécessaire, plus de 10 000 m2.
La mission du parc Scientifique et Technologique de Lublin
est de promouvir le développement de la voïvodie de Lublin à
travers la création d’une plateforme institutionnalisée de coopération entre les établissements d’enseignement supérieur
de Lublin et du business. La supposition principale de la création du Parc est de sountenir la mise en oeuvre de projets de
commercialisation des résultats de recherches scientifiques,
qui pourraient contribuer à élever le niveau d’innovation des
enterprises de Lublin. En 2009, les premiers installations du
parc ont été ouvertes officiellement. Actuellement, le terrain du
parc accueille l’activité de, entre autres : Laboratorium Badań
Genetycznych Sp. z o.o. (études des chromosomes humains
dans des échecs de reproduction, études sur la détection des
dommages génétique et de la susceptibilité aux maladies
génétiques individuelles), Centralne Laboratorium Aparaturowe Uniwersytetu Przyrodniczego (conduire des travaux
de recherche et de mesure certifiés – y compris des mesures
physico-chimiques sur une large gamme, l’activite de formation en matière de la pratique analytique), Lubelskie Centrum
Konsultingu Sp. z o.o. (les services de conseil, services pour
les PME en matière de conduire l’activité économique, services
en matière du commerce international, activités de formation),
VADO Sp. z o.o. (production des logiciels et des systèmes de
téléinformatique spécialisés, développement et production des
dispositifs électroniques, conseils spécialistes), KTI Konsulting
(services de conseil et de formation en matière d’obtention de
financement pour des projets, provenant de sources externes,
notamment des subventions de fonds structurels de l’Union
européenne), Centrum Innowacji i Transferu Technologii Lu-
7. Les Parcs scientifiques, technologiques et industriels
29
belskiego Parku Technologicznego Sp. z o.o. (services liés
à la post-production, animation et effets visuels pour des projets de publicité, de télévision, de cinéma et pour des nouveaux
médias, production des publicités télévisées, des vidéos musicales, longs métrages).
Parc Scientifique et Technologique de Lubli)
ul. Dobrzyńskiego 3
20-262 Lublin
tel. : +48 (81) 534 61 00
fax : +48 (81) 531 85 48
e-mail : [email protected]
www.lntp.pl
7.3. Le Parc Scientifique et
Technologique de Basses–
Carpates Aeropolis
L’idée de créer le parc a été basée sur l’hypothèse que ceuxci sera l’un des instruments pour améliorer la competitivité de
l’économie de Basses-Carpates, pour introduire des solutions
technologiques modernes et pour gérer les ressources de
l’experience et du capital. L’essence d’activité du parc, situé à
Rzeszów sur 188 ha, était perçue comme un lien qui joint et qui
transforme des idées scientifiques innovatrices dans des solutions technologiques modernes, mises en oeuvre par la suite
dans des entités économiques. En mai 2003, le gouvernement
local de la Voïvodie de Basses-Carpates, la ville de Rzeszów, le
powiat de Rzeszów, l’École Polytechnique de Rzeszów et l’Université de Rzeszów ont signé un accord sur l’établissement du
Parc Scientifique et Technologique de Basses-Carpates Aeropolis. La gestion de PPN-T Aeropolis (Podkarpacki Park Naukowo
Techniczny Aeropolis) a été confiée à Rzeszowska Agencja Rozwoju Regionalnego (Agence du Développement Régional de
Rzeszów).
Les objectifs stratégiques du parc incluent : l’activation des
terrains post-industriels, la création des infrastructures d’investissement et l’acquisition des investisseurs, l’aménagement efficace des objets et espaces libres, ainsi que la prestation des
services auxiliaires – en particulier aux entrepreneurs de PPN-T
Aeropolis – l’augmentation de la competitivité, l’innovation des
entrepreneurs opérant dans la voïvodie, le développement de
l’infrastructure activant l’entrepreneuriat local et régional, l’utilisation du potentiel des entreprises situées dans le Parc et celles
fabriquant des produits complémentaires, ainsi que l’aménagement efficace des objets et espaces libres et la prestation des
services auxiliaires, en particulier aux entrepreneurs de PPN-T.
De plus, le parc vise à accroître le nombre de dimplômés d’établissements d’enseignement supérieur commençant l’activité
d’une manière indépendante (Pré-Incubateur Universitaire), à
développer la technologie et à stimuler l’activité de recherche.
À ce jour, quelques entreprises ont investi dans le parc, entre
autres : Opatem S.A. – producteur et intégrateur de systèmes
utilisant la technologie de cartes électroniques, Borg Warner
Turbo Systems – une entreprise de la production de turbocompresseurs, Ultratech Sp. z o.o. – producteur des pièces et
composants pour les usines de l’industrie d’aviation et de motorisation, Yanko Sp. z o.o. – producteur des emballages ou Mas-
terProfi Sp. z o.o. – fabriquant d’aspirateurs professionnels.
L’investissement le plus grand et le plus important est l’usine appartenant à l’entreprise allemande MTU Aero Engines, ouverte
en mai 2009 sur l’enceinte du parc à Jasionka près de Rzeszów.
L’entreprise a investi 50 milllions euro. Dans l’usine, on fabrique
des éléments de turbines pour les moteurs d’avions. L’emplois
a déjà été assuré aux 200 habitants de la région, et à terme, ce
nombre devrait augmenter jusqu’à 400 personnes.
Parc Scientifique et Technologique de Basses-Carpates
Aeropolis
Centrum Zarządzania PPN-T
ul. Szopena 51
35-959 Rzeszów
tel. : +48 (17) 866 62 02
fax. : +48 (17) 852 06 11
Centrum Obsługi Inwestora
tel. : +48 (17) 852 43 76
fax : +48 (17) 852 43 74
e-mail : [email protected]
www.aeropolis.com.pl
7.4. Le Parc Industriel Vieille Ville
En août 2005, le Conseil de la Commune de Leżajsk a adopté la résolution sur la mise en oeuvre de la création du Parc
Industriel sous le nom Vieille Ville – Parc. Un an plus tard, on a
signé un accord avec Agencja Rozwoju Przemysłu S.A. (Agence
du Développement d’Industrie S.A.) à Varsovie sur la mise en
oeuvre de la construction d’infrastructure complète dans le Parc
Industriel et sur la construction de 3 halls de production. En
2007, conformément à la résolution du Conseil des Ministres,
une partie des terrrains de Parc a acquis le statut de la Zone
Économique Spéciale Euro-Park Mielec. Le Parc Industriel Vieille
Ville – Parc est situé sur les terrains de la commune Leżajsk,
dans deux villages : Stare Miasto (Zone A) et Wierzawice (Zone
B) d’une superficie totale de plus de 35 ha (superficie cible pré-
30
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
e-mail : [email protected]
www.marr.com.pl
7.6. Le Parc Industriel de Puławy
vu du Parc est de 200 ha). Jusqu’aujourd’hui, des entreprises du
capital polonais ont investi dans le parc, comme par exemple :
SGS Eko-Projekt Sp. z o.o., Emka Mirosław Kłosowski, Iglobud Leżajsk Jerzy Szostak, Netkom Sp. z o.o. ou bien l’imprimeries Poligraf.
Parc Industriel Vieille Ville
Wierzawice 874
37-700 Leżajsk
tel./fax : +48 (17) 242 60 94
e-mail : [email protected]
www.sm-park.pl
7.5. Le Parc Industriel de Mielec
Le Parc Industriel de Mielec est un domaine d’investissement
établi en mars 2005 par le Conseil de la Ville de Mielec afin de
gérer les biens restants après la restructuration de WSK-PZL
Mielec. La gestion du Parc Industriel de Mielec a été confiée
à Agencja Rozwoju Rolnego MARR S.A. (Agence du Développement Agricole MARR S.A.) en accord avec la ville de Mielec.
Environ 100 ha des terrains du parc, complètement équippés
en infrastructure et prêts à lancer de projets, sont situés dans
une zone spéciale, ce qui autorise les investisseurs qui décident
à investir dans le parc, à appliquer pour utiliser des réductions
d’investissement de la Zone Économique Spéciale Euro-Park à
Mielec. Jusqu’à présent des entreprises suivantes ont investi
dans le parc, entre autres : Husquarna – fabricant suédois de
matériel électro-technique, Regom Polska – producteur d’éléments pour l’industrie de la plomberie, de la motorisation et de
l’aviation, First Company de l’Allemagne – producteur de vêtements pour femmes, principalement pour le marché allemand,
RD Precision – fabricant de pièces et composants pour l’aviation.
Parc Industriel de Mielec
Agencja Rozwoju Rolnego MARR S.A.
ul. Chopina 18
39-300 Mielec
tel. : +48 (17) 788 18 50
fax : +48 (17) 788 18 64
Le projet du Parc Industriel de Puławy (Puławski Park
Przemysłowy, PPP) a été créé en janvier 2003, comme une initiative conjointe de Zakłady Azotowe Puławy S.A. et la Commune
de la Ville de Puławy. En avril 2003, au cours de la Session du
Conseil de la Ville de Puławy, on a adopté une résolution sur
l’adoption des actions communes et des exonérations de taxe
foncière pour les entrepreneurs investissant dans le PPP. Actuellement, le parc dispose d’une superficie de 700 ha. Environ
570 ha appartiennent directement à Zakłady Azotowe Puławy
S.A., 99 ha forment une sous-zones de la Zone Économique
Spéciale « Starachowice » (une zone qui relève de la compétence du Conseil d’Administration de ZES Starachowice S.A. et
du Conseil d’Administration de Zakłady Azotowe Puławy S.A.).
130 ha sont de la responsabilité de la ville de Puławy. En 2008,
Zakłady Azotowe Puławy S.A., la ville de Puławy, Instytut Nawozów Sztucznych (Instytut d’Engrais), Instytut Uprawy, Nawożenia
i Gleboznawstwa (Institut de la Culture des Plantes, de la Fertilisation et des Sciences du sol), Fundacja Puławskie Centrum
Przedsiębiorczości (Fondation Centre de l’Entrepreneuriat de
Puławy) et les représentants du gouvernement local ont signé
une lettre d’intention pour transformer le parc existant dans le
Parc Scientifique et Technologique de Puławy. Jusqu’à présent,
le parc a accueilli les investissements des entreprises, comme
par exemple : Kozap – expédition des marchandises et transport ferroviaire, Elza – lignes et machines énergétiques, Medical – services médicaux complets et PIA-ZAP – autorisation des
processus de production.
Parc Industriel de Puławy
Zakłady Azotowe Puławy S.A.
Al. Tysiąclecia Państwa Polskiego 13
24-110 Puławy
tel. : +48 (81) 565 22 46
fax : +48 (81) 565 38 07
e-mail : [email protected]
www.parkpulawy.pl
7.7. Le Parc Scientifique et
Technologique Pologne-Est
La mission du Parc Scientifique et Technologique PologneEst à Suwałki est d’augmenter la cohésion sociale et économique et le développement économique de la Macrorégion de
la Pologne du nord-est, et par conséquent de la voïvodie de
Podlachie, à travers le soutien de l’entrepreneuriat basés sur
les connaissances orienté sur des hautes technologies et sur
l’utilisation de possibilités de coopération internationale. La superficie du parc couvre 8,6 ha. L’activité du parc a été lancée
en 2004. En 2005-2008, en parallèle avec la préparation de l’infrastructure, le parc mettait en oeuvre des projects liés au développement de nouvelles technologies dans la région, comme
par exemple : Le Parc Scientifique et Technologique PologneEst comme une ligne conductrice des nouvelles technologies
d’innovation pour le développement économique de Podlachie,
7. Les Parcs scientifiques, technologiques et industriels
Potentiel d’innovation de la sub-région de Suwałki pour le développement de l’infrastructure des nouvelles technologies te de
la société d’information eSudovia ou E-cluster la Vallé de la Vie
Saine. Jusqu’à 2012, le parc a l’intention de construire un Incubateur Technologique, 4 laboratoires de science et de recherche
(situés dans un bâtiment), une halle des processus de logistique
et technologiques, ainsi que de créer Centre international d’innobvation Est.
Les partenaires du parc incluent, entre autres, l’École Polytechnique de Varsovie, la ville de Suwałki, l’Université de VarmieMazurie, l’Université à Białystok, Institut de la Communication et
l’École d’État supérieure professionnelle à Suwałki.
Parc Scientifique et Technologique Pologne-Est
ul. Noniewicza 10 pok. 426
16-400 Suwałki
tel. : +48 (87) 562 84 77
fax : +48 (87) 562 84 78
e-mail : [email protected]
www.park.suwalki.pl
7.8. Le Parc Industriel Régional de
Świdnik
Le parc industriel a été créé par la suite de la restructuration des actifs et des entités de PZL-Świdnik S.A. Sa portée
comprend une partie du terrain de l’entreprise d’une superficie
d’environ 50 ha. Le parc industriel a été fondé sur la base de
l’infrastructure de production et de technologie existante, qui a
été séparée et excluse du processus de la production de PZLŚwidnik S.A. La création du Parc Industriel vise à attirer des
grands et petits investisseurs à Świdnik, qui souhaiteraient démarrer une activité économique dans cette région de la Pologne.
La plupart des bien immobliers et des installations industrielles
sont déjà utilisées par des entités économiques nouvellement
créées ou déplacées vers la zone du parc.
Les actionnaires incluent les usines PZL-Świdnik S.A., la ville
de Świdnik, Zakład Narzędziowy à Świdnik, le Trésor de l’État et
le powiat de Świdnik. Actuellement, le parc accueille l’opération
de plus de 33 entreprises, employant environ 1100 personnes,
entre autres : SMF Poland – industrie du plastique, Advances
Technology Centra OBR – construction des machines et des
dispositifs, du contrôle des moteurs pneumatiques, l’automatisation des processus de production, Elto – installations électriques dans le secteur de l’énergie, ISK Engineering – fournisseur de peintures, enduits et systèmes d’isolation, Arctica BB
– matériaux d’isolation, plaques stratifiées, portes de refroidissement. Le Parc Industriel a une très bonne infrastructure de
communication externe et interne (réseau routier permet l’accès
aux poids-lourdes, sans limitation de la capacité de charge, un
embranchement avec des rampes de décharge et l’aéroport
Świdnik à proximité du parc, qui sera modernisé et élargi à
l’avenir, sur la base de plans du développement de la région de
Lublin). Les entreprises qui débuteront leur activité économique
dans le Parc peuvent également rejoindre la société Port Lotniczy Lublin à Świdnik.
Parc Industriel Régional de Świdnik
Al. Lotników Polskich 1
21-045 Świdnik
31
tel. : +48 (81) 722 60 22
fax : +48 (81) 722 60 52
e-mail : [email protected]
www.park.swidnik.pl
7.9. Le Parc Industriel de Zambrów
Le Parc Industriel de Zambrów a commencé ses opérations en janvier 2006. Il a été fondé sur la base des anciens
Zambrowskie Zakłady Przemysłu Bawełnianego Zamtex, acquis par le Trésor d’État, et puis transférés au Gouvernement
Local de la Ville de Zambrów. La Société de la ville – Zarząd
Nieruchomościami Sp. z o.o. était l’exécuteur direct du projet.
Après l’adoption de la demande de financement du Fonds européen de développement régional dans le cadre de POS ACE
(Programme Opérationnel Sectoriel Augmentation de la Competitivité des Entreprises), la ville de Zambrów a apporté sa
contribution de l’immobilité à la propriété de la Société, ce qui a
été classé comme la participation du gouvernement local dans
la mise en oeuvre du projet.
Le Parc est situé sur une parcelle d’une superficie de 40 577
m2. L’entité de gestion est Zarząd Nieruchomościami w Zambrowie Sp. z o.o.
Parc Industriel de Zambrów – Zarząd Nieruchomościami w
Zambrowie Sp. z o.o.
Aleja Wojska Polskiego 27 A
18-300 Zambrów
tel. : +48 (86) 271 36 54
fax : +48 (81) 267 12 40
e-mail : [email protected]
www.zpp.info.pl
32
LE SECTEUR DU BOIS, DU PAPIER ET DU MEUBLE
Éditeur :
Agence Polonaise de l’Information et des Investissements Etrangers S.A., ul. Bagatela 12, 00-585 Warszawa
tel. + 48 (22) 334 98 00; fax + 48 (22) 334 98 86, www.paiz.gov.pl, www.polskawschodnia.eu
Les renseignements publiés dans l’étude ne constituent pas une forme de conseil, des opinions ou des recommandations sur les
faits spécifiques relatifs à entreprendre ou mener une activité économique, mais ils ne servent que d’information générale et d’assistance dans la planification des décisions d’investissement. Par conséquent, les publications et les matériaux de promotion peuvent
ne pas permettre de prendre de bonnes décisions et actions dans certaines situations complexes et inhabituelles. Les publications
et les matériaux de promotion ne visent pas à remplacer un conseiller financier ou un conseiller de taxe.
Photo : Shutterstock
exemplaire gratuit