COMPRÉHENSION DE TEXTE : Les derniers seront les premiers

Commentaires

Transcription

COMPRÉHENSION DE TEXTE : Les derniers seront les premiers
COMPRÉHENSION DE TEXTE : Les derniers seront les premiers
Quand j’étais enfant, je rêvais de voyager et de parcourir le monde… mais ma mère, qui a toujours été
très stricte, ne le voyait pas de cet œil là ! Elle voulait que j’étudie pour être médecin, juge ou
architecte.
J’ai donc dû passer par le système scolaire qui me paraissait ennuyant et surtout tellement long ! Déjà,
en primaire, les cours ne m’intéressaient pas. Je réussissais tous mes examens bien sûr, mais c’est
parce que le niveau n’était pas extraordinaire, il faut l’avouer !
Au collège, les choses ont commencé à se compliquer ! Je n’étais pas plus stupide qu’un autre, mais je
ratais tous mes examens. Il est vrai que les livres que j’emportais n’étaient jamais les bons, les notes
que je prenais terminaient en avion ou en cocotte, et les amis que je me faisais n’étaient pas brillants
non plus... De plus, mes professeurs en avaient marre de moi, la directrice, qui ne me supportait plus,
devait sans cesse appeler mes parents pour manque de travail… Alors je leur ai rendu une faveur : je
séchais les cours ! J’ai bien sûr redoublé et ma mère m’a envoyé en pension.
Lycée : l’année où j’ai retrouvé ma liberté ! Cependant, quelque chose avait changé… Je pensais : il
me faut le bac, qui est un diplôme obligatoire pour aller à l’université et donc pour devenir
quelqu’un. J’ai alors beaucoup travaillé, et finalement, je l’ai obtenu !
J’ai pris goût à cela et je ne me suis pas arrêté là : j’ai fait des études de psychologie ! Pendant mes
études, j’ai fait un stage dans les ressources humaines qui m’a beaucoup plu. Juste après l’université,
j’ai postulé à emploi, j’étais très fier de moi… mais on ne m’a pas embauché…
C’est alors que j’ai décidé d’être écrivain ! Je suis vraiment heureux et reconnaissant aujourd’hui, et je
remercie mes professeurs qui ont souvent été des héros ! Ah c’est sûr, je ne démissionnerai jamais !
J’irai jusqu’à la retraite, bien ou mal payé, car il n’y a que ça de vrai : aimer ce que l’on fait.
1. Dites si ces affirmations sont vraies ou fausses. Justifiez avec le texte quand c’est faux.
a.
b.
c.
d.
e.
La mère de l’auteur a toujours accepté les rêves de sont fils.
Il ne réussissait pas ses examens car il était stupide.
Les professeurs, même s’il était mauvais élève, l’aimait bien.
Il n’a pas continué ses études après le bac.
Il va prendre sa retraite tôt.
2. Répondez aux questions.
a. Quelle faveur l’auteur a-t-il fait aux professeurs ?
b. Pourquoi a-t-il décidé de se mettre à étudier ?
c. Quel est le plus important pour lui ?
3. Rédaction : Souvenir(s) d’école…

Documents pareils