Le TDAH en Tunisie Majorité âgée de 15 à 35 ans

Commentaires

Transcription

Le TDAH en Tunisie Majorité âgée de 15 à 35 ans
2ème congrès francophone sur le TDAH
Le TDAH en Tunisie
Naoufel Gaddour, Université de Monastir
Tunis
Sousse
Monastir
Sfax
•Population:10 millions
•65% urbaine
•Classe moyenne: 80%
•Satbilité politique,
économique et sociale
(jusqu’à 2011)
Majorité âgée de 15 à 35 ans
1966
1
2000
2030
Evolution de la famille
Famille tunisienne typique en
1950-1960
(5-7 enfants)
Famille tunisienne typique en
2011
(2,05 enfants)
Education et santé
École obligatoire : 6-15 ans (~100%)
1 médecin/835 habitants
~1 psychiatre/ 34. 000 habitants
~ 1 pédopsychiatre/ 350.000 habitants
Internet
2010: 45%
Facebook
Beaucoup de familles ou d’instituteurs ont déjà une idée du
problème à travers internet
2
TDAH en Tunisie
Diagnostic accepté, au départ plus par les
neurologues et les pédiatres que par les
pédopsychiatres
Diagnostic selon le DSM/CIM
Peut-être accepté par la sécurité sociale
Où l’on peut avoir
un diagnostic de
TDAH et une prise
en charge,
h
souventt
partielle
Échelles de Conners,
parents, enseignants
validées
3
Prévalence TDAH en Tunisie
(Mghaieth 2006)
Etude sur un échantillon de 1400 élèves de 615 ans
s g du C
S S
usage
Connerss + Kiddie-SADS
 3,5%
troubles de l'humeur
dyslexie/TSA
psychoses
tics, TOC, trichotillomanie
TDAH
tr réactionnels
tr.
troubles anxieux
troubles sphinctériens
déficience intellectuelle
26
43
46
74
125
127
132
138
191
197
242
266
279
290
423
568
1200
Principaux diagnostics à la consultation de pédopsychiatrie de Monastir
(2003-2012)
Contexte culturel
L’hyperactivité est relativement bien tolérée (on
dit souvent enfant dynamique!!)
Parentalité souffre de pratiques permissives
/autoritaristes
La pression vient de l’école +++
Mais la connaissance du trouble reste assez
faible (école, médecins etc…)
Résistances par rapport aux médicaments
psychotropes
4
Traitements pharmacologiques
Methyl Phénidate (Ritalin): 10 mg
Mais: tableau B, ordonnance sécurisée de 28 jours
Atomoxétine (Straterra): 10, 18, 25, 40, 60
Mais cher et pas encore remboursé par la sécurité sociale
La prescription reste limitée
Traitements non pharmacologiques
Surtout limités à la psycho-éducation et aux stratégies
adaptatives
Peu de professionnels formés aux interventions
comportementales et à l’entraînement parental (projet)
Une décision ministérielle sur les troubles de l’apprentissage
permet quelques petits ajustements pédagogiques (ex: plus de
temps aux examens)
Défis
Augmentation des capacités et des ressources:
professionnels, technicité, instruments
d’évaluation et d’intervention, services…
Meilleure reconnaissance du trouble
Sensibilisation
Meilleures pratiques parentales et scolaires
5
A bientôt, en Tunisie
6

Documents pareils