31-01-2015-La-Derniere-Heure-Liege-p19-L

Commentaires

Transcription

31-01-2015-La-Derniere-Heure-Liege-p19-L
315
VOS FRÉQUENCES
Liège > 103.2
Huy > 105.6 Vinalmont > 97.4
Verviers > 107.6 Spa > 107.9
Cinq couples liégeois ont été fêtés à
la Violette pour leurs noces de brillants,
de diamants ou de platine. Ensemble,
ils totalisent 315 années de mariage.
19
SOCIÉTÉ
AYWAILLE
EN BREF
L DROGUE > ANGLEUR
150 plants de cannabis
Cette fin de semaine, la brigade judiciaire de la police de Liège
a fait une descente dans une habitation d’Angleur. Elle y a
trouvé quelque 150 plants de cannabis ainsi que 500 grammes
de cannabis prêts à être livrés. Également dans l’immeuble :
tout le matériel nécessaire à la culture (lampes, système de
chauffage…), un matériel dont la valeur est estimée à une
dizaine de milliers d’euros. Cinq personnes ont été interpellées
dans le cadre de cette découverte. Elles ont été déférées,
vendredi matin, au parquet de Liège où l’affaire a été mise à
l’instruction.
Ed. F.
: Le taux de cellules vides serait plus important à Aywaille qu’à Liège… où c’est déjà un problème !
© BECHET
Le centre d’Aywaille
PEUT-IL REBONDIR ?
cellules vides sont nombreuses dans le
8 Les
centre-ville.. “Il est temps de réagir !”
A Le cas d’Aywaille n’est pas isolé
niste relève toutefois d’autres
dans le paysage commercial lié- points faibles, comme “la mobigeois mais, d’après ces chiffres lité”, “la difficulté de trouver du
d’une récente étude, menée par parking de proximité”, “la sécurité”
l’Association du manageou encore “le manque de conviment du centre-ville
vialité” voire “un manque
(AMCV), le taux de
de spécialisation des
gir
lar
“É
cellules vides est,
commerces”.
les trottoirs
ici, particulièreLes solutions se
ment élevé : de
trouvent dans ce
participerait
14,6 %. À Liège, où
diagnostic selon les
déjà à
cet aspect est
Humanistes qui proen
em
iss
ell
l’emb
aussi pointé du
poseront une mot de la ville” tion allant dans ce
doigt, il n’est que de
14,4 %.
sens, lors du prochain
Il est donc loin le temps
où Aywaille attirait des chalands
de toute la province et grouillait
de commerces débordés. Chiffres en mains et étude à l’appui,
le CDH local, depuis deux ans
dans l’opposition, a tenu à élaboAYWAILLE La cheffe de groupe
rer un plan d’actions… “car il
CDH, Vanessa Matz, l’affirme :
n’est pas trop tard”.
“l’objectif n’est pas de pointer un
coupable du doigt. Ou dire que les
POUR LE CDH en effet, les facgrandes surfaces sont la cause de
teurs expliquant le “manque d’attous les maux. On sait que la
trait” sont multiples : “il y a les
marge de manœuvre des poucauses communes”, propres à touvoirs publics est ténue lors de la
tes les villes anciennement comdélivrance d’un permis. Notre vomerçantes. On pense bien sûr au
lonté est plutôt de dire : agisdéveloppement en périphérie de
sons”. En faisant quoi ? Pour le
complexes commerciaux mais
CDH, il est nécessaire de stopaussi au développement des
per l’hémorragie. Car si les granachats en ligne et, bien sûr, à la
des surfaces existent, elles peusituation économique globale.
vent aussi être complémentaiÀ Aywaille, le groupe huma-
conseil. Outre l’embellissement
du centre (élargissement des
trottoirs, règlement sur les terrasses, verdissement de la place),
le CDH affiche la volonté “d’engager un manager du centre qui
pourrait faire correspondre l’offre
et la demande”.
L’idée est donc aussi de “développer une politique commerciale
proactive”. “Nous avions auparavant un marché qui attirait”, précise encore Vanessa Matz, “Il faut
retrouver ce dynamisme, faire en
sorte que les gens qui viennent de
Ferrières ou d’ailleurs s’arrêtent à
Aywaille et n’aillent pas jusqu’à
Liège”.
M. B.
“D’autres villes ont stoppé l’hémorragie”
res au commerce du centreville. Aujourd’hui, cette
complémentarité est devenue
une nécessité. “Ça existe dans
d’autres villes similaires. Je pense
à Spa, Fléron, Bastogne ou Hannut. Il y a aussi des grandes surfaces en périphérie mais elles ont
stoppé l’hémorragie”. Parmi les
solutions envisagées, on retiendra la volonté de développer une
politique cohérente en la matière. “Aywaille a des atouts, il faut
un plan d’actions concrètes”.
M.B.
L POLLUTION > COO
L MÉTÉO > LIÈGE
Une voiture à l’eau
Pas de chaos
Vendredi matin, vers 8 h, la
Protection civile de Crisnée a
été appelée à intervenir à
Coo. Une voiture venait
d’être retrouvée dans le
bassin inférieur. On craignait
que cette voiture provoque
une pollution. Les hommes
de la Protection civile se sont
donc rendus sur place pour
estimer le risque. La reconnaissance a permis de déterminer qu’il n’y avait pas de
risque immédiat de voir des
hydrocarbures s’échapper
dans le cours d’eau. La
voiture n’a donc pas été
enlevée. Elle devrait finalement être retirée du bassin
dans les prochains jours. Il
sera fait appel à une entreprise extérieure.
Les chutes de neige de la nuit
de jeudi à vendredi n’ont pas
trop perturbé les grands axes.
Hormis dans l’Est de la Province (quarantaine de cm)
dans les Fagnes, la neige est
restée discrète. 5 lignes Tec
étaient à l’arrêt à 6 h15, tout
s’est vite normalisé.
A. Vbb.
Ed. F.
L VOL > SERAING
Braquage à Seraing
Deux individus armés ont
braqué vendredi soir, vers
18h00, un commerce de gros
en alimentation et produits
d’Italie à Seraing. Ils ont
emporté le coffre (montant
indéterminé) et ont pris la
fuite à bord d’une Fiat volée.
Personne n’a été blessé.
L ACCIDENT > COMBLAIN-AU-PONT
La sexagénairetuée,sonmarigravement blessé
Jeudi, en début de soirée, un couple de sexagénaires qui traversait sur un passage piéton rue de Comblain à Poulseur a été
renversé par une voiture. Les victimes ont été transportées au
CHU de Liège. Dans le courant de la nuit suivante, la dame est
décédée des suites de ses blessures. Son mari est toujours
hospitalisé, ses jours en danger. La police a constaté les faits et
a averti le parquet de Huy. L’automobiliste, un quinquagénaire,
ne roulait pas trop vite et n’avait pas consommé de l’alcool. Ce
sont les conditions météorologiques qui sont la cause de
l’accident. Au moment du drame, d’importantes chutes de
neige tombaient sur la région. La visibilité était nulle.
A. Vbb.
L VOL > VERVIERS
Un des deux voleurs de voiture a été interpellé
Mercredi à 17 h, un Verviétois avait laissé sa voiture le moteur
tournant rue de la Saunerie à Verviers. Deux voleurs sont passés
par là et ont dérobé le véhicule. La police a été alertée. Elle a
directement repéré un des auteurs à proximité d’un magasin de
nuit. L’homme s’est montré menaçant et s’est rebellé. Les
policiers ont dû utiliser leur spray lacrymogène et ont finalement interpellé l’individu qui a été ramené au poste. Le parquet
a été avisé et l’individu a été privé de liberté. Le second auteur
n’a pas encore été interpellé. L’enquête suit son cours.
A. Vbb.
LA DERNIÈRE HEURE - LES SPORTS I SAMEDI 31 JANVIER ET DIMANCHE 1er FÉVRIER 2015 I www.dhPbe
© S.A. IPM 2015. Toute représentation ou reproduction, même partielle, de la présente publication, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans autorisation préalable et écrite de l'éditeur ou de ses ayants droit.