Le moulin à huile de noix

Commentaires

Transcription

Le moulin à huile de noix
Le moulin à huile de noix
Extrait du Saint Antonin Noble Val
http://www.st-antoninnv.com/Le-moulin-a-huile-de-noix.html
Le moulin à huile de noix
- Patrimoine -
Date de mise en ligne : samedi 2 janvier 2016
Saint Antonin Noble Val
Copyright © Saint Antonin Noble Val
Page 1/3
Le moulin à huile de noix
La Préparation des Noix
C'est à l'automne que les noix tombent au sol.
A ce moment là, il faut les ramasser et les étaler sur des claies pour les faire sécher.
Au cours des veillées d'hiver, les hommes cassent les noix avec un petit marteau et les femmes enlèvent les
cerneaux des coques.
Les cerneaux sont conservés dans un endroit frais et sec en attendant de partir au moulin.
Fabrications
Dés janvier jusqu'au mois de mars, à tour de rôle les paysans amenaient au moulin à huile leur « passe » pour faire
l'huile de noix.
Il faut environ 35 kg de noix pour faire une « passe » de 12 à 14 kg de cerneaux, pour obtenir 5 litres environ d'huile
la première fois.
Il est possible de faire une « repasse » à la fin des passages.
<span class='spip_document_153 spip_documents spip_documents_right' style='float:right; width:440px;'>
La traction animale
La meule tournante de 1,5 tonnes environ, exerce une rotation et un glissement qui permet de broyer parfaitement
les cerneaux de noix, grâce au cheval qui la tracte.
Pour cela, il faut : une personne qui guide le cheval à la voix et deux autres personnes qui raclent pour ramener les
cerneaux sous la meule à l'aide d'une spatule en bois.
Au final, il faut obtenir une pâte finement broyée jaunâtre.
Copyright © Saint Antonin Noble Val
Page 2/3
Le moulin à huile de noix
Le passage à la poêle
Il est nécessaire d'avoir deux personnes pour cette étape.
Il faut déposer la pâte dans la poêle en cuivre bien chauffée au dessus d'un four à bois.
Il faut remuer sans arrêt avec une palette en bois pour éviter de la brûler.
La pâte est cuite lorsqu'elle est « sèche », granuleuse et de couleur caramel.
Le Pressoir « Lo Treil »
Rapidement, on dépose la fournée dans la toile en jute qui est posée dans un bac à l'intérieur de la presse. Les
billots de bois adaptés au bac sont placés au dessus du sac de jute, sous la grosse poutre.
Il faut de 4 à 5 personnes pour actionner la roue qui en tournant va permettre à la poutre de s'abaisser et d'exercer
une forte pression sur les billots pour presser la pâte de cerneaux et ainsi recueillir l'huile de noix dans un pot.
Pour finir il est conseillé de laisser décanter l'huile avant de la mettre en bouteille.
Conseil culinaire : il est très agréable d'assaisonner la salade ou la morue avec l'huile de noix.
Copyright © Saint Antonin Noble Val
Page 3/3