L`avenir est en marche

Commentaires

Transcription

L`avenir est en marche
magazine
L’INFORMATION DES GARAGES AUTOBRITT
t
s
e
r
i
n
e
v
a
L’
N°4 - 2007
!
e
h
c
r
a
m
en
Mo
rga
n
Nouvelle Jaguar C-XF
SOMMAIRE
Histoire
2-3
Nouveautés Volvo
4-5
C30, Flexifuel et les autres
Nouveautés Land Rover
Freelander, Defender...
Nouveautés Jaguar
7
XKR, C-XF, Anniversary
Femmes dans l’entreprise
6
Page 10 : Le bonheur est dans les airs
Rencontre
Michel Huelin
Agenda
Garantie
10 - 11
12
ch
tobritt
u
A
ez
02
03
magazine
magazine
EDITORIAL
HISTOIRE
Pas qu’une affaire d’hommes...
Univers longtemps considéré comme la « chasse gardée » des hommes, le
garage en particulier, et le monde de l’automobile en général, a opéré ces
dernières années un très important virage en s’ouvrant à la gent féminine.
Chères clientes, chers clients, chers amis,
2007 s’annonce comme une année riche en
activité et en nouveauté, et nous souhaitons
que cette 4ème édition de notre magazine
vous informe et vous divertisse de la
manière la plus complète possible.
Comme vous allez le découvrir, nous
sommes devenus concessionnaire de la
marque Morgan pour la Suisse. Chez
Autobritt, la passion de l’automobile reste
notre principal moteur, et lorsque vous
verrez prochainement les Morgan dans
nos locaux, vous risquez, comme nous,
de succomber au charme de ces voitures
typiquement britanniques.
Après avoir complètement rénové les
show-rooms et les locaux administratifs de
notre entité Volvo, nous allons offrir cette
année un « rafraîchissement » à nos vitrines
Jaguar et Land Rover, et nous profiterons
également d’actualiser les identifications
de ces marques. Il ne s’agit toutefois pas
de travaux lourds, et vous n’aurez pas à en
subir trop de perturbations.
Après les rubriques voyage et sport, c’est
tout naturellement que le domaine de l’art
à rejoint nos colonnes au travers de Michel
Huelin.
Chers lecteurs, nous vous souhaitons une
excellente année 2007 et une agréable
découverte de ce nouveau numéro.
Jean-Jacques et Bernard THUNER
IMPRESSUM
Editeur
AUTOBRITT LES AUTOMOBILES
Rue Viguet 1
1227 Genève, Les Acacias
Tél: +41 22 308 58 00
Fax: +41 22 308 58 10
www.autobritt.ch • [email protected]
Textes
Gérard Vallat
Parution Annuelle
Montage AA Actual Pub SA
Bien qu’il soit devenu banal qu’une femme fasse
seule l’acquisition d’une voiture, au terme d’une
négociation qui peut également avoir été l’œuvre
d’une autre femme, et que le terme mécanicien
ait trouvé son pendant féminin, il n’en a pas toujours été ainsi, et cette page de l’histoire méritait
bien de figurer dans la saga de notre entreprise,
comme un hommage rendu à la femme.
Iris Thuner a ouvert
une brèche dans la citadelle
Cette démarche, somme toute récente d’ouverture vers la femme, Autobritt l’avait entreprise
dès sa création, lorsque Jean-Jacques Thuner
tournait pour la première fois la clé dans la serrure
de son garage. Un premier geste qui ne se serait
peut-être pas réalisé sans le soutien très actif de
son épouse Iris. Partenaire de l’ombre, sur la scène
professionnelle visible, Iris Thuner a soutenu son
mari de longues années, en offrant son analyse et
ce regard de femme si important, lors de la prise
de décisions. Par cette présence, Madame Thuner
- comme chaque femme « pionnière » de cette
époque - a ouvert une brèche dans la citadelle, en
apportant son incontestable touche de féminité
dans l’approche d’un métier qui – du point de vue
vente et accueil de la clientèle - en était encore
à ses balbutiements dans la seconde moitié des
années soixante. Bien assise de longues années
dans le fau- teuil de « femme de la maison », Iris
Thuner a ensuite passé le
flambeau à Sandra, l’épouse de son fils Bernard,
qui a repris la succession avec la même efficacité
discrète que sa belle-mère.
Paroles de femmes
Iris Thuner : Profitant maintenant d’une retraite
bien méritée auprès de ses petits enfants, Iris
Thuner fait tout de même quelques apparitions
au garage, lors de manifestations ponctuelles, au
cours desquelles elle manifeste toujours le même
plaisir à retrouver ces clients dont beaucoup sont
devenu des amis.
Quel souvenir réveille en vous l’évocation des
débuts d’Autobritt ?
« D’abord celui de ma jeunesse, lorsque j’étais
traductrice, après avoir terminé mon école d’interprète à Hambourg. C’est l’époque à laquelle
j’ai connu mon mari et que ma vie professionnelle
a changé d’orientation, pour l’accompagner dans
la création d’Autobritt S.A. Je
me souviens des jours où nous
sillionnions Genève, petites
annonces en main pour trouver
un garage à remettre. C’était
le rêve de Jean-Jacques, et
je me souviens aussi des
paroles de Pierre Blanc, lorsqu’il a lui a donné la
représentation de Triumph. Il m’a dit « Je lui donne
l’agence, mais je compte sur vous pour l’épauler ».
Mon destin était tracé, et c’est comme ça que j’ai
commencé au garage. D’abord à temps partiel
de 1968 à 1975, puis à plein temps pendant une
dizaine d’années. Ensuite, nous avons engagé une
première fille pour me soulager de mon travail, et
un jour Sandra est arrivée. »
« Aujourd’hui les garages sont
entre de bonnes mains… »
Quelles étaient vos activités ?
« Multiples, je tenais la comptabilité, à la main
c’était un gros travail. Je m’occupais également
de l’accueil des clients. J’ai toujours voulu que
l’atmosphère soit sympathique et personnalisée,
dans un esprit de famille. Je tenais beaucoup à
l’aspect floral des lieux et c’est une chose qui
continue aujourd’hui. Et tant pis si j’ai coûté un
peu cher au garage pour le fleurir. L’ambiance
est propice au bien être des collaborateurs et
de la clientèle. C’est ça qui est
important. »
Aujourd’hui on vous voit
moins ?
« C’est vrai, parce qu’il
y a trois ans ma santé m’a dicté de lever
le pied. Mais je
viens volontiers
pour prendre un
café, et aussi
aider un peu
Qui sont-elles ?
lors de soirées spéciales, et aux manifestations.
Aujourd’hui les garages sont entre de bonnes
mains… aussi côté féminin ».
Sandra Thuner : Discrète, comme sut l’être
avant elle sa belle-mère, Sandra Thuner
est l’épouse du patron. Un détail que ne
connaissent en général pas les visiteurs et la
clientèle du garage. Une situation amusante
qui n’éveille aucune frustration chez cette
femme qui joue pourtant un rôle important dans
la bonne marche de l’entreprise.
« la gent masculine est
plutôt gentille »
Quel chemin vous a amené chez Autobritt ?
« Rien ne me destinait à l’activité professionnelle
que j’occupe aujourd’hui, et au contraire j’avais
peur de « finir » au garage. Au début des années
80, je travaillais dans une banque privée après
avoir obtenu une maturité économique quand
j’ai rencontré mon futur mari, qui ne travaillait
pas encore chez Autobritt. Nous avons eu deux
enfants, et au début des années 90 la secrétaire qui aidait ma belle-mère a accouché à son
tour. C’est à cette époque que j’ai remplacé
partiellement la secrétaire comptable. Et puis,
comme je ne voulais pas reprendre un travail à
100%, et qu’occuper un job intéressant dans la
banque à mi-temps est difficile, j’ai peu à peu
rejoint Bernard dans son métier, et j’en suis très
satisfaite. »
En quoi consiste votre activité ?
« Elle est très large, et part des ressources humaines à la gestion des véhicules, de leur réception à
la facturation finale. Mon rôle est essentiellement
administratif, mais comprend aussi une partie
dédiée à l’accueil et la réception ».
Comment jugez-vous la place qu’occupe la
femme dans les métiers de l’automobile ?
« Je dirais confortable et plaisante. Nous sommes une minorité et la gent masculine est plutôt
gentille et agréable. Nous avons à faire à une
clientèle de gens privilégiés, exigeants, mais
éduqués et intéressants, que nous recevons
lorsque nous pouvons accéder à sa demande.
L’implication des femmes dans le garage s’arrête
à la limite de nos connaissances, et personnellement je m’intéresse de près à l’évolution des
modèles. J’ai beaucoup d’échanges professionnels avec Bernard, et nous parlons parfois le
week-end de tout ce qui a trait aux garages. La
stratégie, comme la gestion et l’approche des
problèmes m’intéresse beaucoup et j’y participe
en arrière garde ».
L’effectif féminin est composé de sept personnes,
si l’on inclut la présence ponctuelle de Madame Iris
Thuner. Qui sont ces femmes, et comment leurs
sourires sont-ils répartis dans l’entreprise.
Iris Thuner
Débuts: février 1975
Sandra Thuner
Débuts: août 1993
Mireille Mercanton
(facturiste-réceptionniste)
Débuts: octobre 1989.
« ll y a 17 ans, j’ai accompagné mon mari au garage pour
amener la voiture au service.
Ils avaient besoin de quelqu’un
au bureau. J’y suis restée,
j’apprécie mon métier.»
Joelle Bugnon
(comptable)
Débuts: juillet 1999
«Je ne suis pas une
spécialiste de l’automobile,
mais je me plais dans cette
ambiance. Et puis il n’y a pas
trop de nanas et ce n’est pas
forcément un handicap.»
Stéphanie Busset
(collaboratrice
administrative)
Débuts: août 2004
«Mon ami a un garage, c’est
un milieu que j’aime. Je me
suis présentée trois fois chez
Autobritt en 2 ans avant d’être
engagée.»
Nadia Aretano
(aide comptable)
Débuts: mars 2005.
«C’est de famille. Mon ami
et mon beau-frère travaillent
aussi dans l’automobile.
J’aime cette ambiance.»
Véronique Grivel
(collaboratrice
administrative)
Débuts: septembre 2005
«Un domaine très masculin,
intéressant pour une femme.
Il faut faire sa place et
s’imposer en respectant ce
monde d’hommes.»
04
05
magazine
NEWS VOLVO
magazine
NOUVEAUTES
Volvo FlexiFuel
Volvo XC 60
On pouvait s’attendre à ce que Volvo
fasse du XC60, une copie de son
grand frère XC90. Et bien non! Du
point de vue du design, le concept
car XC60 présenté à Détroit est
une création plutôt audacieuse. Les
nouveaux feux de position latéraux
de chaque côté de la grille d’aération
sont une des caractéristiques de la
prochaine génération Volvo. Avec les
phares et les ailes avant, ils créent un profil agressif
souligné par le capot en V. Le toit est transparent, et formé
d’une vitre teintée. Les lignes modernes marquent le profil
et le charisme sportif d’un coupé élégant. Une petite
merveille de la technologie.
XC-60: commercialisation prévue fin 2008
Nouvelle V70
La prochaine génération V70 a un aspect qui évoque
un mélange de C30, de V50 et S80. Son empattement
est supérieur de 8 cm au modèle actuel, et les moteurs
seront ceux de la Volvo S80. On attend aussi une Volvo
V70 R avec moteur V8 de 4.4 litres et plus de 370 ch
pour fin 2008. La présentation
officielle de ce modèle
devrait se faire
pendant le Salon
de Genève.
XC90 Sport
Volvo propose une version sport du XC90. Celui-ci se
distingue par un châssis plus sportif et dynamique, des
barres stabilisatrices plus rigides, des amortisseurs
plus fermes, un système de direction modulable selon
la vitesse et adapté à une conduite sportive ainsi que
de grandes roues de 19 pouces. Le comportement
en est encore amélioré et se montre plus vivant. Le
correcteur d’assiette de Volvo, Nivomat, a été revu et
équipe de série les XC90 sport.
Volvo C30 : l’héritière
Héritière du fameux « break de
chasse » P1800 des seventies et de
la 480 née la décennie suivante, la
Volvo C30 se positionne sur le segment des compactes 3 portes haut
de gamme. Avec son design sportif,
ses deux portières, ses quatre sièges
individuels et son hayon vitré la C30
vise une cible jeune et dynamique
qui disposera enfin de « sa propre
Volvo ».
– Kinetic – Momentum – Summum) qu’il est
ensuite possible de personnaliser encore davantage grâce à la vaste gamme d’options et
d’accessoires proposés.
Motorisations variées
Que vous cherchiez l’efficacité du diesel, ou les
performances des moteurs essence, la voiture
qui vous convient se trouve dans la gamme
C30. Des motorisations à technologie de pointe
assurent des accélérations rapides, un couple
élevé, une consommation modérée et des taux
d’émissions réduits. Chaque modèle est disponible
L’une des priorités faite aux acheteurs de Volvo avec un grand choix de transmissions.
C30 est de leur offrir la possibilité de personnaliser chaque voiture en fonction de ses
propres goûts. Un élégant body kit
plus large est disponible en
plusieurs coloris.
Pour personnaliser encore
davantage la voiture, ce kit
peut être combiné à un châssis
sportif abaissé, et des roues de
18 pouces, ainsi qu’une sortie
d’échappement spécifique. Ce kit peut être
choisi de la couleur de la carrosserie ou dans une
autre teinte. Les décorations intérieures sont 5 versions moteur essence Volvo C30
composées d’un volant et d’un levier de vitesses 4 cylindres: sport dotés d’incrustations en aluminium, de 1.6 (100 ch.)
dès Fr. 27’750.-
pédales en aluminium brossé et de tapis de sols 1.8 (125 ch.)
dès Fr. 29’750.-
spécialement conçus pour la C30.
2.0 (145 ch.)
dès Fr. 31’550.Parcourir les différents niveaux d’équipement 5 cylindres: est une excellente façon de rechercher la Volvo 2.4i (170 ch.)
dès Fr. 34’550.C30 qui correspond aux préférences et au ca- T5 2.5 (220 ch.) dès Fr. 39’550.ractère de chacun. La C30 se décline en
différents types d’équipements 3 versions moteur diesel Volvo C30
de base (Basic (avec filtre à particules)
4 cylindres: 1.6D (109 ch.) dès Fr. 31’250.2.0 (136 ch.)
dès Fr. 33’750.5 cylindres: D5 2.4 (180 ch.) dès Fr. 39’550.-
A chacun son style
DIPLOMATES
Laurent Bateman
On connaît de Volvo la voiture
qui allie plaisir de conduire, grand
confort et niveau de sécurité hors du
commun. Imaginons maintenant que
cette même voiture puisse battre
également des records de respect de
l’environnement et d’économie.
de l’infrastructure de distribution du bioéthanol
se poursuivra avec celle de la demande, et les
perspectives s’annoncent très favorables. Le
bioéthanol E85 est un carburant d’avenir.
C’est exactement ce qui se produit avec les
nouvelles Volvo C30, S40 et V50 multi carburants
(FlexiFuel). Ces modèles sont dotés du moteur
de 1,8 litre qui fonctionne avec pratiquement
n’importe quel mélange d’essence et de bioéthanol E85 (à raison de 15 % d’essence et de 85 %
d’éthanol). Le système de gestion moteur analyse
le mélange dans le réservoir et adapte automatiquement l’injection et l’allumage.
Le FlexiFuel n’a aucune conséquence négative sur
les performances de la voiture, sa capacité de chargement ou sa sécurité. Au volant, les sensations
sont les mêmes que sur les autres modèles. La
conduite est aussi sûre, le plaisir aussi intense et les
réactions aussi vives, même aux bas régimes.
Les avantages des Volvo FlexiFuel vont bien audelà de l’apaisement de notre conscience écologique. Comme les Volvo FlexiFuel sont classées
voitures écologiques en Suède, elles bénéficient
d’un abattement fiscal de 20 % sur l’impôt
frappant les voitures de société par rapport
aux modèles à essence équivalents. Un grand
nombre de villes et de communes leur offrent le
parking gratuit ou d’autres avantages. De plus,
les voitures FlexiFuel bénéficient d’une taxe de
circulation réduite et sont exemptes des « taxes
d’encombrement automobile » à Stockholm.
Un choix plus intelligent pour
l’environnement
Volvo a considérablement réduit l’incidence de
ses processus de fabrication sur l’environnement.
A titre d’exemple, les émissions de solvants des
usines Volvo comptent parmi les plus faibles du
secteur automobile.
De plus, chaque modèle Volvo est conçu de façon à
ce que 85 % de la voiture en poids soit recyclable. Volvo a également été le premier constructeur
automobile à publier des informations environnementales qui permet à ses clients de choisir leur
modèle voiture selon son comportement
environnemental tout au long de son
cycle de vie.
En roulant au bioéthanol E85, les émissions de
dioxyde de carbone à effet de serre sont jusqu’à
80 % inférieures à celles produites en brûlant de
l’essence. L’éthanol est extrait de la biomasse,
une source renouvelable à base de matières telles
que la cellulose, la canne à sucre ou le blé.
Les Volvo FlexiFuel
sont disponibles dès cette année
sur le marché suisse.
La Suède compte aujourd’hui plus de 320 stations-service proposant du bioéthanol E85 ; il
s’en ouvre d’autres tous les mois. L’extension
Des avantages très variés
Volvo et l’environnement
The Diplomatic
Approach
Since 1956, Volvo Diplomatic Sales have provided
diplomats around the world with their official or
private cars.
This worldwide network was created to give the
best possible service to diplomats and diplomatic
personnel, wherever they might be stationed. We
provide a hand-tailored service promoting Volvo’s
values: Quality, Security and Respect for our environment. Our skilled personnel will be happy too
assist you on any matter relating to registration
and regulations.
A Complete Service
If you are the holder of diplomatic status, our
worldwide network of suppliers will be able to
assist you whatever your needs, and wherever
you maybe.
We can offer you a complete range of vehicles,
fully registered anywhere in the world, whether
left-hand or right-hand drive.
At Autobritt, Laurent Bateman and Olivier Toole
are the team trusted by diplomatic personnel
based in Geneva.
For the past six years, Laurent Bateman has
provided this particular group of customer a
state-of-the art service, carefully adapted to their
particular needs. These include “best offers” and
a number of special promotions that run all year
round. We can also provide a range of competitive
insurance offers, as well as delivery and pick-up
services.
All you have to do is choose where, when and
by what means you wish your new Volvo to be
delivered and we will take care of all the paperwork from A to Z.
06
07
magazine
NEWS LAND ROVER
magazine
NOUVEAUTES
NOUVEAUTES
NEWS JAGUAR
Jaguar C-XF
Référence pour la future génération Jaguar, le
concept-car C-XF qui remplacera la S-Type a été
conçu par Ian Callum. La Jaguar C-XF, comme les
berlines qu’elle préfigure, réaffirme l’orientation que
prend la marque.
Defender restylé
La dernière version du Defender s’offre un restylage et
un nouveau moteur diesel de 2.4 litres, 122 ch et 360
Nm de couple lié à une boîte six vitesses. La cure de
jouvence se poursuit à l’intérieur avec une nouvelle
planche de bord et des nouveaux sièges. De quoi
améliorer l’ergonomie qui avait fini par entrer dans
la légende du Defender. Pour le reste, « l’ancêtre »
reste fidèle à sa vocation de franchisseur pur et dur
et continue d’être proposé en trois empattements.
V8 Diesel
Un nouveau moteur V8 diesel (TDV8) intègre la gamme
Range Rover. Conçu par Ford, ce bloc est assemblé dans
l’usine britannique de Dagenham. D’une cylindrée de
3,6 litres, il développe 272 ch pour un couple fabuleux
de 640 Nm. Une puissance qui dépasse d’une centaine
de chevaux le TDV6 actuel. Toujours disponible, la
version TDV6 du Range Rover Sport s’enrichit d’un
nouveau propulseur puissant et peu gourmand.
Le Range Rover Sport maintenant disponible avec
un V8 diesel de 272 ch
Range Rover 2007
Le Range Rover 2007 dispose de série du système
Terrain Response du Discovery 3, permettant d’adapter très simplement la suspension, les différentiels,
le contrôle de motricité en descente ou encore
la hauteur de caisse aux conditions rencontrées
(asphalte, neige, sable etc.). L’habitacle bénéficie
pour sa part de nouveaux espaces de rangement,
avec notamment une double boîte à gants, mais
aussi d’un package d’airbags amélioré, d’un frein
de parking électronique,
d’une nouvelle planche
de bord et d’une climatisation améliorée.
Jaguar sort ses griffes
Freelander II
Plus spacieux
Le Freelander a ouvert la voie des
SUV compacts et est resté en tête
des ventes pendant 5 ans au niveau
européen. C’est cet objectif ambitieux L’habitabilité est en net progrès sur cette seconde
que vise la nouvelle génération.
génération de Freelander. Ainsi, les occupants
disposent de plus d’espace, tant à l’avant qu’à
Nouveau, le Freelander II a un design dynami- l’arrière. Le coffre est le plus grand de la catégorie
que, une allure moderne, un intérieur pratique et et offre 755 litres (1670 litres si les sièges sont
spacieux et une abondance de technologies so- rabattus), soit 38% de plus qu’avant.
phistiquées. Il offre des performances sur route
remarquables et des qualités en tout-terrain
dignes d’un authentique Land Rover. « Aucun
autre SUV n’offre un tel éventail de possibilités »
assure Phil Popham (DG de Land Rover).
Nouvelles motorisations
Deux motorisations équipent cette génération
de Freelander, dont les atouts techniques les
plus forts sont deux propulseurs totalement
nouveaux. Un six cylindres en ligne de 3,2 litres
essence (232 ch), et un tout nouveau quatre
cylindres diesel de 2,2 litres (160 ch). Equipés
des technologies les plus sophistiquées, ces
moteurs représentent le meilleur compromis
entre performance et économie d’utilisation. La
nouvelle transmission automatique à six rapports
dotée du fameux système Command Shift de
Land Rover, permet de passer en mode séquentiel manuel de changement de vitesse en cas de
besoin. Le mode sport garantit des performances
encore plus dynamiques.
Des performances sur route
remarquables et des qualités
en tout-terrain propres à Land
Rover.
Le design extérieur et intérieur a été complètement repensé. Sa forme rappelle instantanément
celle du Land Rover le plus récent. Mais l’allure
générale est nouvelle et beaucoup plus contemporaine. Le design est sophistiqué, simple et élégant.
Les concepteurs ont conservé un véritable air de
famille dans le design avec les nouveaux Discovery 3 et Range Rover Sport en interprétant les
codes de la marque pour répondre à l’attente des
clients qui demandaient un 4x4 plus
compact. De quoi permettre à
cette nouvelle génération
de partir du bon pied
pour sa conquête
du monde !
Pour Jaguar, le R signifie « Racing », compétition automobile. Depuis la légendaire victoire de la C-TYPE - première voiture équipée de freins à disques
- aux « 24 heures du Mans », chaque modèle Jaguar bénéficie de la technologie utilisée en compétition, et cela s’applique tout particulièrement aux
modèles portant la calandre frappée de l’emblème R.
Emboîtant le pas de sa sœur XK, la Jaguar à
« l’R méchant » est maintenant disponible dans
sa déclinaison sportive XK-R, en version coupé
ou cabriolet. Sous ses atours travaillés en salle
de sport, la XKR adopte des boucliers virilisés,
des extracteurs latéraux couleur aluminium et retrouve ses ouvertures de calandre spécifiques aux
modèles R. Renforçant encore cet aspect sportif,
des ouïes de refroidissement sont découpées sur
le capot moteur. Les jantes de 19 ou 20 pouces
sont également superbes, tout comme la finition
intérieure et les sièges sport.
lement le taux du mélange
air/carburant dans les cylindres, en propulsant la
puissance à 420 chevaux.
Couplé en permanence au
moteur, le compresseur de
suralimentation délivre la puissance de
façon uniforme en fonction du régime. Plus de
80 % du couple maximal est disponible dès 2 000
tr/min, permettant de conserver une confortable
réserve de puissance pour des dépassements
sûrs à n’importe quelle vitesse.
« la XK-R a une puissance
accrue de 33 % »
L’expression de la puissance
Equipée du V8 Jaguar en aluminium de 4,2 litres
- l’un des moteurs les plus raffinés au monde
- la Jaguar XK-R a une puissance accrue de 33
% grâce à son compresseur de suralimentation
Eaton avec échangeur d’air nouvelle génération.
Ce procédé de suralimentation accroît radica-
Côté performances, le 0 à
96 km/h est abattu en seulement 4.9 secondes psychologiques, puisque franchi
en dessous des 5 secondes,
tandis que la vitesse maximale est limitée électroniquement à 250 km/h! Construite en aluminium,
les XK-R accusent un poids de seulement 1 665
kg pour le coupé et 1 715 kg pour le cabriolet. Les
ingénieurs ont revu le châssis, adapté les suspensions et recalibré le système CATS (Computer
Active Technology Suspension). La transmission
s’effectue au moyen d’une boîte automatique à 6
rapports avec palettes au volant.
Le retour de Jaguar en compétition
Le team Apex Motorsport, managé par Richard Lloyd,
qui avait en charge le programme Bentley
au Mans, a annoncé qu’il va développer la nouvelle Jaguar XKR dans le
but de l’engager cette saison dans le
championnat d’Europe FIA-GT3, et
ce avec le support de l’usine.
« Nous avions fait la promesse que
les nouvelles Jaguar seraient élégantes,
rapides, sublimes et séduisantes »,
souligne Bibiana Boerio, le PDG de Jaguar. Si ce
concept C-XF se veut contemporain, il rappelle
clairement les caractéristiques qui font le succès de
Jaguar. « Les valeurs que je veux retrouver sont la
pureté, le dynamisme, la puissance latente, l’équilibre
et la modernité
des formes », explique Ian Callum. De
l’extérieur, la calandre chromée noire est plus agressive. S’ajoutent, des projecteurs doubles travaillés
et des roues de 21’. Un Jaguar est placé sous les
optiques et une lueur bleue, lorsque les phares sont
allumés, ressemble à l’iris des yeux de chat. Avec
sa boîte automatique à six rapports, le Jaguar C-XF
est doté du moteur V8 4,2 litres de 425 ch. Toujours
selon Ian Callum, l’habitacle est « l’un des plus passionnants jamais créé par Jaguar ». Un spectacle «
Sons et Lumières » a été imaginé lors du démarrage.
En poussant le bouton Power, on voit apparaître une
lumière bleutée à travers tout l’habitacle.
« Nous voulons que les Jaguar semblent prendre
vie lorsqu’on les démarre », explique Alister Whelan, Designer Intérieur chez Jaguar.
Série «Anniversary»
Une série spéciale «Anniversary», a été créée pour
le 80ème anniversaire du partenariat entre Jaguar
Cars et le réseau Jaguar en Suisse. Vous profitez de
cet anniversaire avec les modèles «Anniversary» qui
sont dotés d’équipements extrêmement généreux
proposés à un prix promotionnel.
Exemple : L’équipement complémentaire pour la XJ
Anniversary englobe les options suivantes: Système
de navigation DVD avec couverture de l’Europe.
Contrôle de distance au parcage à l’avant. Intérieur
avec sièges avant réglables en 16 directions. Volant
bois et cuir. Peinture métallisée.
Votre avantage à l’acquisition d’une XJ Anniversary peut être de 7’000.- francs. Un offre «Anniversary» existe également sur les modèles X-Type
et S-Type, pour plus de précisions notre team de
vente se tient à votre disposition.
08
09
magazine
magazine
MARQUE
L’homme de Liverpool
MAGASINIERS
Quand Autobritt rencontre Morgan
Le cœur du garage
Hommes de l’ombre, les collaborateurs du département pièces détachées sont les plus discrets de
l’entreprise, pourtant c’est bien de la qualité de leur
travail que dépend la bonne marche des ateliers et
la satisfaction de la clientèle .
Dirigeant chacun leur petite équipe, en gérant des
milliers de pièces détachées, Jean-David Jordan
(Volvo) et Michel Baud (Jaguar, Land Rover, Morgan)
nous font pénétrer dans leur univers.
ans plus tard le deux litres Rover 16 soupapes.
La Morgan Plus 4 est aujourd’hui motorisée par
un Ford de même cylindrée. Globalement, mis à
part la Morgan Aero 8, la firme produit la même
voiture depuis 50 ans.
Tradition sportive
John McNally (à droite) en osmose avec la philosophie de Charles Morgan
Lorsqu’il a quitté Liverpool pour visiter la Suisse,
John McNally - notre spécialiste Range Rover - ne
se doutait pas qu’il y rencontrerait Jane, anglaise elle
aussi, et qu’en l’épousant il s’installerait définitivement
à Genève.
Ensuite, quoi de plus naturel, pour cet anglais pure souche, que de renouer avec ses racines professionnelles
en intégrant Autobritt. Citoyen de Liverpool, lorsqu’il était
enfant, John McNally s’attardait toujours devant la vitrine
Morgan de Southport en rêvant devant les fameux roadsters. Trente ans plus tard, il est en charge du conseil et de
la gestion technique de Morgan sous l’enseigne Autobritt.
« C’est une fierté pour moi d’assumer ces responsabilités
d’une marque unique qui propose des voitures construites
sur mesure, au gré de son propriétaire. L’image de Morgan
correspond bien à celle du garage. Comme Morgan, JeanJacques et Bernard Thuner ont une tradition sportive et
ils se sont fait un nom dans la compétition automobile.
Le garage est très bien équipé, nous avons une grande
expérience des voitures anglaises, un atelier et un service
après-vente top niveau. Nous disposerons des pièces
détachées et du matériel nécessaire à l’entretien des
modèles Morgan. Tout est réuni pour que notre partenariat
soit un succès ».
L’Aéromax est la version la plus aboutie de
Morgan
Les Morgan sont toujours construite dans le
bâtiment d’origine datant de 1909
Historiquement liée aux marques
anglaises, Autobritt était installé en
pole position lorsque s’est présentée
l’opportunité de représenter Morgan en Suisse. Voiture unique dans
le paysage automobile moderne, la
Morgan est la seule de sa catégorie
à répondre aux normes modernes
d’homologations, tout en gardant ce
charme si typique du roadster.
telle constance dans la tradition n’est concevable
qu’en Angleterre. L’histoire commence en 1906,
lorsque Henry Frederik Stanley Morgan, un fils
de pasteur né en 1881, ouvre un garage à Malvern Link. Après avoir quitté son emploi à Great
Western Railway, H.F.S a 25 ans quand il devient
agent Wolseley et Darracq, avant de construire
son premier trois-roues en 1909.
« le mythe éternel
du roadster anglais »
Conclu en décembre 2006, l’accord entre Charles
Morgan et Autobritt se concrétisera par l’accueil de
la marque dans nos locaux, et dès à présent nous
sommes en mesure de répondre à la demande de Un véhicule équipé du moteur JAP disposé en
tout désir particulier concernant Morgan.
porte-à-faux avant, qui fera les beaux jours du
constructeur jusqu’à l’orée des années 50. En
1936 apparaît la première Morgan 4/4 (4 cylindres et 4 roues), nommée ainsi pour la différencier
de la gamme des trois-roues. Sur cette voiture,
Le temps a comme suspendu son vol sur Malvern le moteur Ford Ten et le Coventry Climax de 1,1
Link,. Dans cette bourgade du Worcestershire, où litre pouvaient être installés. Ce dernier sera
naissent les Morgan, on cultive encore, comme il remplacé en 1938 par un 4 cylindres Standard de
y a près de 50 ans, le mythe du roadster anglais. 1,3 litre. La voiture sera ensuite épaulée par une
Maintenir, depuis des décennies, une version quatre places (1937) et par un cabriolet
(1938). C’est au Salon de Londres, en 1950,
qu’est lancée la Morgan Plus 4. Elle reçoit le deux
litres Standard Vanguard qui développe 68 ch. En
1954, la voiture subit un lifting, qui lui donne pratiquement son aspect d’aujourd’hui, et elle adopte
le quatre cylindres 2,1 litres de la Triumph TR2, qui
l’entraîne à 160 km/h. Ce dernier s’effacera au
profit de la mécanique de la TR3, puis de la TR4.
Suspendue en 1969, la production de la Morgan
Plus 4 reprend en 1985 avec un moteur deux
litres Fiat double arbre, auquel se substituera trois
Une si belle histoire…
Affaire de famille transmise de père en fils —
H.F.S. le fondateur, puis Peter, qui avait succédé à
son père en 1959 et est décédé en octobre 2003,
avant Charles aujourd’hui —, l’entreprise est
restée un petit constructeur attaché à sa tradition
qui a toujours su conserver son indépendance.
H.F.S. Morgan nourrissait une grande passion
pour la course automobile, et ses voitures le lui
ont bien rendu. Avant la guerre comme dans les
Bernard et Jean-Jacques Thuner à l’usine
avec John McNally et Charles Morgan
années 50 et 60, elles ont prouvé sur la piste
et sur les routes des rallyes leur compétitivité
en s’illustrant dans une multitude d’épreuves
régionales et internationales, dont la victoire de
classe obtenue aux 24 Heures du Mans de 1962.
Entièrement construites à la main, les Morgan
classiques reçoivent une charpente en bois,
un essieu arrière rigide et des ressorts à
lames. Des nombreuses évolutions qui
sont intervenues, les plus importantes
concernent les motorisations, notamment sous l’effet des normes anti-pollution. Au fil des années, les Morgan
se sont un peu « embourgeoisées » en
prenant du poids, en raison des aménagements de confort et de sécurité
destinés à satisfaire l’homologation
aux différentes étapes des normes
Euro (dont les crashs tests latéral
et frontal).
Vaste choix de couleurs et finitions au gré
de chaque client
L’Aeromax :
une sportive moderne
De toutes les Morgan, l’Aero 8 est la plus moderne.
Son histoire a débuté en 1968, lors du lancement
de la Plus 8, la première grande nouveauté de
l’histoire moderne de Morgan. Motorisée par le
V8 Rover puissant et doté d’un couple généreux,
la Morgan bénéficiait dorénavant de performances
de très haut niveau. La Morgan Plus 8 a été remplacée dès 2004 par le « Roadster » équipé d’un
V6 Ford. S’en est suivi la deuxième innovation,
devenue Aero 8 et présentée en 2000. Voiture moderne, au look très personnalisé qui conserve de
toute évidence les racines de la marque, la Morgan
Aero 8 est propulsée par le V8 BMW et bénéficie
d’une technique moderne contemporaine. Née
pour être unique, de par la souplesse de sa fabrication, chaque Morgan peut être construite selon le
désir de son propriétaire, qui dispose d’une gamme
d’options quasi illimitée pour façonner SA Morgan.
Descendante de ce modèle déjà prestigieux, la
fabuleuse Aeromax. Une voiture construite sur
mesure pour un banquier genevois, amoureux de
la marque, qui voulait une Morgan capable d’assurer de longues distances dans des conditions
très confortables. Digne des meilleures sportives
modernes, au charme rétro caractéristique, l’Aeromax sera produite en série confidentielle de
100 exemplaires numérotés dont la production
démarrera en janvier 2008 et s’étalera jusqu’en
2009, année du centenaire de Morgan.
Julien Cheminat, Jean-David Jordan, John Argiolas
Jean-David Jordan : « L’ancêtre », surnom amical
donné par ses collègues, est le plus ancien collaborateur
du garage. Débutant en 1966, Jean-David Jordan a toujours travaillé dans le secteur des pièces détachées.
Fernando Melendez, Michel Baud, José Vasquez
Michel Baud : Carrossier jusqu’en 1990, Michel Baud
a changé d’orientation, et il est « entré en religion » chez
Autobritt S.A pour assurer la gestion d’un magasin qui
inclut dès cette année les pièces détachées Morgan.
En quoi consiste votre activité ?
M.B : « Notre rôle consiste à assurer qu’un stock de
pièces suffisant soit disponible pour notre atelier, ce
qui permet de ne pas immobiliser les voitures plus
que le strict nécessaire. Nous devons également
alimenter la demande de nos clients extérieurs,
garages, carrossiers et privés ».
Combien de références gérez-vous ?
J-D.J : « Nous avons 5000 références en magasin,
mais des dizaines de milliers existent. Les voitures se
ressemblent toutes, mais toutes sont différentes ».
M.B : « Environ 4500 références dans les rayons et
environ 12000 dans le fichier, qui sont disponibles
entre 24 et 48 heures ».
Quelles sont les principales évolutions du métier ?
J-D.J : « L’informatique a révolutionné le métier.
Auparavant nous fonctionnions avec le système Cardex. Tout était manuel, nous étions 8 à 10 pour faire
le travail. Aujourd’hui le volume est plus important et
nous sommes 4, y compris un apprenti ».
10
magazine
RENCONTRE
HISTOIRE
Photo: Joe Rimenberger
Le bonheur est
dans les airs
Alain Girardet en vol, escorté par un Hunter de la patrouille « Amici del Hunter »
Aux commandes de son commerce de
bois et dérivés, ou dans l’étroit cockpit de
son planeur, Alain Girardet dévore chaque
minute de sa vie avec passion.
Parlant de son Defender, Alain Girardet en arrive à
A l’assaut des records
Aiglon « pur et dur », cet amoureux de l’automobile,
et de Cobra en particulier, déborde d’énergie depuis
sa tendre jeunesse, et se souvient que son père
l’emmenait voir la course de côte d’Ollon-Villars.
Gravées dans la mémoire d’Alain Girardet, l’image
des bolides fonçant sur l’étroite route ont contribué
à cette ferveur qui l’anime quand il parle de voitures. « J’avais 7 ans en 1971, quand j’ai assisté à la
dernière édition de la course. Ce jour là, je me suis
juré qu’une fois au moins je prendrais le départ à
Ollon ». Il faudra attendre 2003, pour que l’Aiglon
réalise son rêve au volant d’une AC Cobra. Un rêve
qui l’avait déjà amené à piloter des karts 250, puis la
fameuse Cobra, avant de progresser jusqu’à l’Eurocup Renault avec...un certain Bernard Thuner.
« la marque a fait un pas de géant »
Piqué par le virus de la compétition de longues
années, Alain Girardet a jeté l’éponge, le jour où
il ne s’est plus senti à l’aise dans l’environnement
de sa passion. « Quand j’ai entendu M. Ecclestone
dire que son paddock n’était pas un « camp de
gitan », en parlant des pilotes de l’Eurocup, j’ai
compris que ce milieu ne serait plus le mien ».
Dès cet instant, la course n’habita plus l’esprit de
notre homme, mais sa passion pour la voiture est
restée. Destinées à ses loisirs, ou à son activité
professionnelle, les compagnes à 4 roues d’Alain
Girardet ne se trouvent jamais dans son garage
par hasard. Fidèle de la marque Land Rover, il
est est à sa 9e voiture. « J’aime cette marque.
Les véhicules sont très fiables, malgré certains
à-priori concernant les voitures britanniques. Les
développements entrepris ces dernières années
me fidélisent encore davantage. Avec le nouveau
Discovery, la marque a fait un pas de géant. Je
possède également un Defender 130 que j’utilise
pour mon travail et les loisirs ».
son idylle avec le vol à voile qui a débuté en 1999.
« Comme l’automobile, j’ai découvert le planeur
par mon père, mais je ne pouvais pas faire les deux
choses. Quand je m’adonne à une passion, je m’investis entièrement, J’ai débuté en 2000 et depuis
que j’ai ma licence je comptabilise 900 heures de
vol. Depuis, j’ai pénétré un univers extraordinaire.
Le vol à voile ressemble en certains points au
sport automobile, mais en trois dimensions. C’est
une prise de décisions permanente, qui requiert la
gestion de passablement de paramètres si on veut
pratiquer le vol à un haut niveau. On évolue dans
l’élément naturel, en jouant avec les airs et le soleil.
Des forces fabuleuses à gérer qui permettent, ou
non, de voler bien ou mal. Un véritable entretien
de l’esprit ». En compétiteur, Alain Girardet vise
maintenant des records de vol, et c’est dans cet
esprit qu’il a fait construire son Nimbus 4DM qu’il
emmènera en 2009 en Patagonie. L’objectif de
ce voyage est de réaliser un record d’endurance
en vol, en dépassant le cap des 13 heures, qui
représente à l’heure actuelle le plus long vol d’Alain
Girardet. Dans l’intervalle, le marchand de
bois continuera d’affiner ses techniques de
vol et préparera son Defender, qui sera du
voyage équipé d’une cellule habitable.
Bonne route et bon vol.
« Je ne fais rien sans mes
Land Rover »
Alain Girardet
AFFAIRES
Defender: le précurseur
Mode de financement
Sa calandre est la plus ancienne du marché automobile.
Il fait partie du paysage, dans les campagnes et chez
les citadins passionnés de nature. L’histoire du Defender
remonte à la 2e Guerre mondiale et s’inspire de la Jeep.
L’idée est due aux frères, Spencer et Maurice Wilks,
propriétaires et directeurs de Rover. Maurice Wilks,
utilisait une Jeep rachetée aux surplus américains.
Son frère lui demanda ce qu’il comptait faire lorsqu’elle
aurait terminé son temps. « J’en rachèterai une autre! »
Hélas, les hostilités terminées, la Jeep n’était plus
produite et il n’existait pas de véhicule comparable.
Les deux frères décidèrent alors que leur entreprise
fabriquerait la remplaçante de la Jeep.
Une planification budgétaire simple et fiable
Quand l’on projette l’achat d’une nouvelle voiture, la
financer en une seule fois à 100% n’est pas toujours
évident. C’est pour cette raison que plus de 50%
des nouvelles immatriculations en Suisse se font
par le biais du leasing. Ce mode de financement, le
plus répandu dans le commerce automobile, puise
son succès dans une large palette d’avantages
Un volant au centre comme sur un tracteur
Le 4 septembre 1947, le projet est présenté. Le 15
octobre, le prototype est terminé, et le 16 le nom Land
Rover est fixé « vagabond des champs ». Le lancement
du prototype, sur un châssis de Jeep avec carrosserie
en aluminium eut lieu au salon d’Amsterdam le 30 avril
1948. Le volant était au centre, comme sur un tracteur
et le premier modèle n’existait qu’en une version. Un
véhicule avec hard-top, sans portes, d’un empattement
de 80 pouces, soit 2,03 m. C’est la dimension qui caractérise les modèles. Le moteur était un 4 cylindres
à essence de 50 chevaux. La transmission était à
quatre roues motrices permanentes avec une double
boîte de vitesses. Bonne à tout faire du fermier, la Land
Rover disposait de prises de force pour alimenter des
appareils dans les champs. L’armée britannique s’en
équipa dès 1949. Les Land Rover valaient 450 livres
et étaient exonérées de taxes. La production de 3000
exemplaires en 1948 passa à 8000 en 1949, 16000 en
1950. Dès 1958, il en fut produit plus de 30000 par an
et plus de 50000 dès 1968.
Tout change, sauf l’extérieur
Dès 1970, et surtout 90, de nouveaux tout terrain
font un succès commercial en Europe, la firme lance
des modèles plus modernes, le catalogue s’étoffe.
Des rumeurs font craindre l’arrêt de la production du
mythique tout-terrain, pourtant seul sur son créneau,
mais sa présence est un argument fort pour la légitimité de la marque.
Ménagez vos liquidités
Le leasing est la forme de financement la plus intelligente de nombre de biens d’équipement ou de
consommation dans le domaine professionnel ou
privé. Vous choisissez la voiture (neuve ou seconde
main) que vous désirez et fixez la mensualité leasing
la mieux adaptée à votre budget. Vous disposez ou
libérez ainsi des liquidités pour d’autres investissements. Vous ne mobilisez pas de fonds propres et
ne sollicitez pas vos limites bancaires.
Invasive 5: Nature et manipulation selon Michel Huelin
L’univers de Michel Huelin
de près. D’autres tableaux représentent des sortes
d’anémones de mer suscitant quelques évocations
viscérales etc.. On l’aura compris, Michel Huelin
aime à brouiller les pistes avec ses œuvres, mais il
pose à la fois l’énigme et sa réponse avec ce type
de végétation qui tient de l’artifice pur. Expliquant
sa sensibilité artistique, Michel Huelin a voulu axer
Jurassien d’origine, Michel Huelin a suivi sa son approche de la nature et des manipulations
scolarité à Porrentruy avant d’entreprendre des dont elle est l’objet au travers de son travail.
études à l’Ecole supérieure d’art visuel de Genève.
Diplômé en 1988, Michel Huelin est resté dans la
cité de Calvin pour y installer son atelier et faire
évoluer son art vers un univers illusionniste qui
renvoie le spectateur au sujet plus grave des manipulations biotechnologiques. Axé sur la peinture
au début de sa carrière, l’artiste a ensuite muté, Quelques œuvres de Michel Huelin sont visibles
vers d’autres techniques qu’il a lui-même mises au en des lieux publics. A Genève, le hall d’entrée du
point au fil du temps, et qui mettent en lumière ce bâtiment de Science III de l’Université, à Sion dans
monde singulier créé par Michel Huelin.
le bâtiment de la SUVA, à Vevey dans les locaux
de la BCV et à Lausanne au Polytechnicum.
Vous pouvez admirer les oeuvres de Michel
Huelin à Genève :
Galerie Blancpain - 63, rue des Maraîchers
Observé avec le regard d’un scientifique, le
travail de l’artiste pose la question de savoir où il Michel Huelin devant le bâtiment de Science III
a découvert les inflorescences inconnues, et les et l’une de ses oeuvres
si improbables configurations de cellules qu’il a
mises en scène. Ce genre de confusion ne déplaît
pas à l’auteur, et il s’en expliquera en précisant
que certaines des œuvres sont bien des peintures
qui relèvent du paysage, et que les autres sont
des tirages Lambda – résultat photographique
sur aluminium d’un processus informatique
– d’images élaborées par ordinateur au moyen
de logiciels créant des illusions de la troisième
dimension. Issues de ces techniques parfaitement
maîtrisées, les compositions de Michel Huelin
sont d’une profondeur impressionnante et d’une
volumétrie saisissante qui confine au véritable
trompe-l’œil. L’approche de ces œuvres révèle
un monde totalement artificiel d’où la splendeur
se mue en vision inquiétante. La joyeuse floraison
de la série Phénotypes et Invasive révèle des
enchevêtrements d’entrelacs, qui pourraient faire
penser à un réseau neuronal quand on l’observe
Artiste mêlant le naturel et le virtuel,
Michel Huelin est un conducteur
Volvo qui apprécie avant tout la
voiture pour son aspect pratique. Son
œuvre suit quant à elle l’évolution
des technologies modernes.
A la rencontre des œuvres
de Michel Huelin
Un budget qui reste fixe
Les frais d’acquisition sont répartis en mensualités relativement modestes. Les frais de leasing
permettent d’amortir en conséquence la perte de
valeur du véhicule. Votre mensualité leasing reste
la même durant toute la durée du contrat qui peut
s’étendre jusqu’à 60 mois, et ceci indépendamment
du développement général des taux.
Changez facilement de véhicule
En tant qu’utilisateur du véhicule, vous avez le choix
à la fin du contrat de le restituer, de prolonger la
durée du contrat, ou de changer de voiture.
Assurez vos mensualités
Au cas ou vous vous retrouvez dans une situation
difficile, accident, maladie, chômage, invalidité,
l’assurance mensualité facultative prend en charge
vos obligations mensuelles.
Solutions pour entreprises
Pour une entreprise, la gestion d’un parc automobile
exige souvent plus de ressources qu’il n’y paraît au
premier abord. L’organisation et la structure d’un
parc automobile représentent souvent des exigences complexes pour une entreprise. Une analyse et
des conseils d’experts que nous vous proposons
avec nos partenaires peut vous aider à identifier et
exploiter des potentiels d’optimalisation.
Inflorescences inconnues
12
magazine
AGENDA
GARANTIE
Actualisation de nos identifications
Après le relooking de Volvo en 2006, nous allons maintenant effectuer des transformations
de nos entités Jaguar et Land Rover durant le premier semestre 2007. Ces travaux portent
essentiellement sur l’actualisation des identifications de nos marques, ce qui passe par diverses
modifications des insignes extérieurs. L’intérieur des show rooms est également concerné et le
mobilier, comme la décoration, sera également changé. Nous profiterons de cette occasion pour
organiser un nouvel espace d’accueil et de bureau, afin de mieux coller à l’image des marques.
Par ailleurs, nous créerons deux places d’expositions pour la marque Morgan qui rejoint le giron
Autobritt cette année. Pour ces raisons, nous remercions par avance nos clients de nous excuser
pour les dérangements que pourront occasionner ces travaux qui, nous le souhaitons, ne perturberont pas trop la qualité de l’accueil que nous leur réservons.
Roberto Savoldelli
Le conseil de Roberto
Garantis 3 ans par le constructeur dès leur
mise en circulation, tous les modèles Jaguar et
Land-Rover peuvent maintenant bénéficier d’une
prolongation de cette durée à l’échéance.
Roberto Savoldelli gère ces extensions de garanties et il nous en dit l’essentiel.
En vignette le visuel actuel du garage,
et ci-dessus les nouveaux totems.
Jaguar
Land Rover
Morgan
Volvo
Agenda Autobritt 2007
Date
26-27 janvier
2 au 4 mars
8 au 18 mars
3 avril
28 avril
10-13 mai 13 juin
juillet 18-19 août
5 septembre
28-29 sept.
3 novembre
3ème trimestre
Lieu
Manifestations
Autobritt
Autobritt Palexpo
Golf de Bossey
Autobritt
Parking P49 (aéroport) Circuit du Laquais (F)
Golf d’Essery ou de Bossey
Gstaad Niederbipp BE
Palexpo
Autobritt
Autobritt Premiers essais Volvo C30
Lancement New Freelander 2
77ème Salon de l’auto
Coupe des dames
Portes ouvertes et journée pneus
Marché de l’occasion
Cours de pilotage Volvo Masters amateurs
Polo Gold Cup
Off Road Academy
Salon de la voiture d’occasion
Portes ouvertes et journée pneus hiver
Lancement V70
Quelles sont les voitures concernées ?
«Toutes les Jaguar et Land Rover dont la première mise en circulation ne dépasse pas 60 mois
ou 100’000 kilomètres. Il y a aussi une condition
concernant le dernier service d’entretien qui ne
doit pas excéder 3 mois ou 6000 kilomètres».
Pour quelle durée peut-on prolonger cette
garantie ?
«Cette prolongation est valable 12 mois ou
25’000 kilomètres».
En quoi consistent les prestations ?
«Cette garantie d’extension couvre le même
volume technique que la garantie initiale du
constructeur, et suivant ces conditions seules
les pièces d’origine sont couvertes. Important
à signaler également, le prochain service suivant la conclusion de cette prolongation est
gratuit, selon le plan des travaux d’entretien.
Sont également compris, le service antipollution, ainsi que le remplacement des liquides de
refroidissement et de freins dans le cadre des
intervalles prescrits.»
Quel est le coût de cette extension de garantie ?
«Les coûts varient en fonction des marques et des
modèles, mais la fourchette varie entre 900.- à 990.francs pour une Jaguar, et de 900.- à 1300.- pour une
Land Rover. Une très bonne affaire, compte tenu des
prestations offertes, dont le service gratuit».

Documents pareils