Voir l`article

Commentaires

Transcription

Voir l`article
STYLE DE VILLE
TEXTES : JÉRÔME BERGER, PHILIPPE TOINARD
RESTOS • 19
sur le feu_
Les Saisons
La Saint-Jacques
débarque
à Montmartre
Photo Philippe Toinard
bistronomique_
Les 21 et 22 janvier, la place des
Abbesses (18e) se transformera en
marché costarmoricain. Parmi les
produits phares de ce département,
la coquille Saint-Jacques de la baie
de Saint-Brieuc sera vendue à la
criée avec d’autres poissons et
crustacés. Mais cette reine de beauté
et de gourmandise ne doit pas
occulter la présence des producteurs
de caramels de Trégastel, de sucettes
du Val-André, de crêpes, de biscuits,
et des conserveries La Paimpolaise.
Le tout accompagné en chansons
par le groupe Avis de Grand Frais.
Pour accompagner son repas, une jolie sélection de vins issus de l’agriculture biologique.
G G G G G Reprise en douceur
après les agapes de fin d’année.
Direction le 9e, qui est décidément
l’arrondissement prisé par les chefs
pour une première installation
dans un triangle composé des rues
Condorcet, Maubeuge et NotreDame-de-Lorette. Le dernier fraîchement débarqué s’appelle Jonathan Lutz, que nous avons connu
quand il officiait chez Glou (3e). Un
cadre de troquet bien propret sur deux niveaux, avec
Jonathan en point de mire dans sa
cuisine ouverte sur la salle. Il tranche
du saucisson de chez Pierre Oteiza
tout en surveillant d’un côté une
cocotte de palourdes, moules et
coques au thym, de l’autre la cuisson d’un cabillaud nacré, quelques
légumes et un bouillon dashi.
Des plats tirés d’une carte courte
que l’on escorte de vins issus de
l’agriculture biologique, biodynamique ou raisonnée. Allez, va pour
un verre de Coteaux du Languedoc du domaine Pierre Clavel pour
accompagner une soupe crémeuse de panais aux marrons. Les
deux mixés ensemble. Dommage
car les goûts se neutralisent ; des
petits morceaux de marrons
auraient été préférables.
A suivre, un classique dans les bistrots de cette trempe : la poitrine
de cochon basque confite, flanquée
d’une kyrielle de légumes d’hiver.
On aimerait ne pas faire l’impasse
sur les saint-nectaire fermier,
comté, pont-l’évêque et roquefort,
mais on a dit « reprise en douceur ». Ce sera donc gâteau au
chocolat selon la recette de la
grand-mère de Jonathan. Ph.T.
2, rue Lamartine, 75009 Paris.
M° Cadet. Tél. : 01 48 78 15 18.
Fermé le dimanche et le lundi.
Formules : 15 et 20 € (au déjeuner).
Carte : 35 € environ.
Dans cette annexe d’Aïda, les habituels bentos, mais aussi d’étonnants desserts.
japonais_
La Mascotte
au banc
Walaku
GGG GG Sur la carte de visite,
on lit : « Pâtisserie japonaise par
Aïda ». Aï quoi ? Aïda, LA table
nipponne du 7e ! Si cette adresse
s’impose, les desserts du SoleilLevant restent, eux, méconnus. De
quoi attiser votre curiosité, non ?
Sur place, une annexe de
poche, tout en épure, entre
murs immaculés et bois clair, sans
rien qui dépasse… Alors, il est où le
petit plus ? Pour commencer, dans
le bento, carré voire rond : amusantes boulettes de racines de lotus
en amuse-bouche, tartare de bar
aux oursins à tomber, petits
légumes marinés nickel… Du grand
frais, droit dans sa boîte !
Mais ce sont surtout les desserts qui
retiennent l’attention. Faits minute
et main, devant vous. Un spectacle.
A l’image de ces pancakes japonais, les doriyakis, cuits sur plaque,
puis garnis, encore chauds, de haricots rouges, crème mascarpone au
miel et fruits, ou de ce kinton, “première neige” en VF, une sorte de
boule à la châtaigne, passée au
tamis pour lui donner un air ébouriffé. Du pur lèche-vitrine.
J.B.
33, rue Rousselet, 75007 Paris.
M° Vaneau. Tél. : 01 56 24 11 02.
Ouvert du mercredi au dimanche
de 12 h à 19 h. Menu bento
déjeuner : env. 30 € (sur
réservation uniquement).
Pâtisserie et thé vert : 14 €.
CARNET D’ADRESSES
PHARAMOND
Cette institution normande mythique des
anciennes Halles, au décor «belle époque»
classé, a décidé de relancer la cuisine de
tradition qui a fait son succès pendant des
décennies : foie gras maison, escargots
de Bourgogne, cuisses de grenouilles,
tripes à la mode de Caen, andouillette
Pharamond, entrecôte normande, et les
fameux fromages affinés (Camembert,
Pont l’Evêque, Livarot). Belle carte des vins.
Formule au déjeuner à 14,90 €. Menus
à 29,50 € et 39,50 €. Accueil tous les jours
jusqu’à 23 heures. Service voiturier.
24, rue de la Grande Truanderie. Paris 1er
01.40.28.45.18. M° Etienne Marcel
LA brasserie des Abbesses, celle où
campe Michou, celle où les pipoles
croisent le verre avec les loulous
du quartier, La Mascotte, donc,
a inauguré juste avant les fêtes
son écailler. Une annexe marine
attenante, toute proprette, avec trois
tables en fond de salle et, sur le
trottoir, les pousse-en-claire de David
Hervé, des fines de claire de Cancale,
les spéciales Gillardeau… Plongez,
c’est le moment !
La Mascotte, 52, rue des
Abbesses, 75018 Paris.
M°Blanche.
Tél. : 01 46 06 28 15.
01.44.77.81.26. PUBLI INFO
SABRAJ
LE TEMPLE
Un décor exceptionnel avec ses murs
recouverts de plaques de cuivres représentant
des bas reliefs indiens, une cuisine raffinée,
et un accueil souriant font de ce restaurant
indien un des meilleurs de la capitale.
La cuisine du nord de l’Inde est à l’honneur
(biryani, tandoori, nans, massalas, currys...
plats végétariens) et les menus à 12 €
et 22 € offrent une belle sélection des
spécialités de la maison. Carte environ
30 €. Tali à 10 € uniquement au déjeuner
(sauf dimanche). Il est prudent de réserver.
Décor léopard et photos de Marilyn Monroe
pour le décor et l’ambiance ! Dans l’assiette,
une sélection des meilleures spécialités
corses : charcuteries et fromages du maquis,
canelloni au bruccio, figatelle, tripes aux
châtaignes, civet de sanglier... le tout
accompagné de vins de Sartène ou d’Ajaccio.
«Une adresse aussi décalée que qualitative
la Corse vous ne l’avez jamais vue comme
ça !» S. Desprez A Nous Paris. Service non
stop de 12 à 23 heures. Bar à cocktails.
175, rue St-Jacques, Paris 5 ème
01.43.26.70.03. Métro Luxembourg
F
87 rue de Turbigo. Paris 3ème.
01.42.72.30.76. M°Temple/République
www.la-grande-assiette-corse.com
LA CHARRETTE CREOLE
Dépaysement assuré et ambiance
soleil de l’Océan Indien dans ce très
sympathique restaurant exotique aux
spécialités des îles de la réunion, Maurice,
Madagascar. Marmite d’or 2008-2009
des restaurants afro-antillais. Formule
le midi à 17 €. Le soir, carte environ 30 €
à 35 €. Dîner aux chandelles mais aussi
piste de danse et soirées à thème.
15, rue Jules Chaplain. Paris 6ème
01.43.26.03.10.
Métro Vavin ou N.D. des Champs
www.lacharettecreole.com
THAI TIME
Découvrez une cuisine thaïlandaise authentique
dans un cadre moderne et élégant. Goûtez
la salade de crevettes à la citronelle,
le canard au tamarin, la soupe de fruits de
mer au galanga servie dans une noix de
coco, le phad thaï (pâtes de riz sautées
avec poulet et gambas), sans oublier les
plats végétariens comme le curry vert de
légumes. Excellent rapport qualité prix avec
la grande assiette à 13 € ou entrée, plat,
dessert et café à 18 € au déjeuner.
7, rue Crozatier. Paris 12 ème
01.43.40.40.57. M° Reuilly-Diderot
www.thai-time.fr